« Une nébuleuse nostalgique d’un ordre scolaire ancien étend son influence sans qu’on s’en alarme »

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

« Une nébuleuse nostalgique d’un ordre scolaire ancien étend son influence sans qu’on s’en alarme »

Message par Isis39 le Mer 19 Oct 2016 - 14:17


A la veille de la présidentielle, l’offensive du retour à l’ordre dans l’école est telle que ceux qui sont sur le terrain ne peuvent plus réagir que par un haussement d’épaule, déplorent les professeurs Laurence De Cock et Grégory Chambat.

Par Laurence De Cock (Professeure d’histoire-géographie) et Grégory Chambat (Enseignant)

En cette rentrée, le débat sur l’éducation est plus que jamais enkysté par les appels au retour à l’ordre moral, à l’autorité et à « l’identité nationale ». Mesures simplistes (port de l’uniforme ou salut au drapeau) et offensives idéologiques (sur le « roman national » ou contre l’enseignement des questions de genre) sont relayées en « une » des magazines ou dans des pamphlets hargneux livrant les prétendus « pédagogistes » à la vindicte populaire.
Sous des aspects plus ou moins folkloriques, c’est la nostalgie d’une école de la ségrégation sociale, du chacun à sa place et de l’entre-soi qui avance masquée. Car ces discours sur le « bon vieux temps » participent d’une offensive réactionnaire qui vise en réalité l’égalité et la démocratie, à l’école et au-delà.
La perspective de la présidentielle alimente cette course à la surenchère « décliniste ». La présidente du Front national (FN), Marine Le Pen, ne s’y est pas trompée, consacrant sa première « convention présidentielle » à la question scolaire pour « capitaliser » sur les discours « antipédagogistes » et tenir sa revanche sur « l’esprit de 68 ».
Depuis trente ans, les déplorations sur le naufrage de l’école, annonciateur de l’effondrement de la « civilisation », sont à la fois le socle de la stratégie de reconquête de l’hégémonie culturelle par les droites extrêmes et l’assise idéologique d’un courant national-républicain.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/idees/article/2016/10/19/sous-la-haine-de-la-pedagogie-celle-de-l-egalite_5016122_3232.html#yGb5iIzc6yDg81o2.99

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Une nébuleuse nostalgique d’un ordre scolaire ancien étend son influence sans qu’on s’en alarme »

Message par Paddy le Mer 19 Oct 2016 - 14:23

Ah tiens nos deux duettistes sont de retour, relayés par la même nébuleuse béate et ravie de la crèche. Fatiha Boudjahlat ministre de l'éducation ! Et vite !

Paddy
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Une nébuleuse nostalgique d’un ordre scolaire ancien étend son influence sans qu’on s’en alarme »

Message par clap le Mer 19 Oct 2016 - 14:28

Mme De Cock, que j'ai eu la (mal)chance de devoir supporter comme formatrice Iufm...

clap
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Une nébuleuse nostalgique d’un ordre scolaire ancien étend son influence sans qu’on s’en alarme »

Message par Anaxagore le Mer 19 Oct 2016 - 14:42

Ceux qui sont sur le terrain se disent qu'ils ne seront sauvés par personne. Tout simplement. Et ce genre d'article creux qui répond à d'autres articles creux nous le rappelle cruellement. Bravo Le Monde. Encore un vent.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

Anaxagore
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Une nébuleuse nostalgique d’un ordre scolaire ancien étend son influence sans qu’on s’en alarme »

Message par LouisBarthas le Mer 19 Oct 2016 - 14:44

@clap a écrit:Mme De Cock, que j'ai eu la (mal)chance de devoir supporter comme formatrice Iufm...
Tout s'explique !

_________________
Le véritable ennemi, c'est l'esprit réduit à l'état de gramophone. - George Orwell
Mais leur plus grande félicité vient du continuel orgueil de leur savoir. Eux qui bourrent le cerveau des enfants de pures extravagances. - Erasme

Aller apprendre l'ignorance à l'école, c'est une histoire qui ne s'invente pas ! - Alexandre Vialatte
Chaque génération, sans doute, se croit vouée à refaire le monde. La mienne sait pourtant qu’elle ne le refera pas. Mais sa tâche est peut-être plus grande. Elle consiste à empêcher que le monde ne se défasse. - Albert Camus

LouisBarthas
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Une nébuleuse nostalgique d’un ordre scolaire ancien étend son influence sans qu’on s’en alarme »

Message par DesolationRow le Mer 19 Oct 2016 - 14:46

Ah, les docteurs en sciences de l'éducation...

DesolationRow
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Une nébuleuse nostalgique d’un ordre scolaire ancien étend son influence sans qu’on s’en alarme »

Message par Docteur OX le Mer 19 Oct 2016 - 14:50

Pour l'instant, c'est la nébuleuse du néant qui étend son influence avec les 2 reformes à la c.... que le PS nous a pondu.

Article à la noix qui brasse du vent pour sauver Najat, Dubet, Merieu et cie.


Dernière édition par Docteur OX le Mer 19 Oct 2016 - 17:31, édité 1 fois

Docteur OX
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Une nébuleuse nostalgique d’un ordre scolaire ancien étend son influence sans qu’on s’en alarme »

Message par Chamil le Mer 19 Oct 2016 - 14:51

@Isis39 a écrit:

A la veille de la présidentielle, l’offensive du retour à l’ordre dans l’école est telle que ceux qui sont sur le terrain ne peuvent plus réagir que par un haussement d’épaule, déplorent les professeurs Laurence De Cock et Grégory Chambat.

Par Laurence De Cock (Professeure d’histoire-géographie) et Grégory Chambat (Enseignant)

En cette rentrée, le débat sur l’éducation est plus que jamais enkysté par les appels au retour à l’ordre moral, à l’autorité et à « l’identité nationale ». Mesures simplistes (port de l’uniforme ou salut au drapeau) et offensives idéologiques (sur le « roman national » ou contre l’enseignement des questions de genre) sont relayées en « une » des magazines ou dans des pamphlets hargneux livrant les prétendus « pédagogistes » à la vindicte populaire.
Sous des aspects plus ou moins folkloriques, c’est la nostalgie d’une école de la ségrégation sociale, du chacun à sa place et de l’entre-soi qui avance masquée. Car ces discours sur le « bon vieux temps » participent d’une offensive réactionnaire qui vise en réalité l’égalité et la démocratie, à l’école et au-delà.
La perspective de la présidentielle alimente cette course à la surenchère « décliniste ». La présidente du Front national (FN), Marine Le Pen, ne s’y est pas trompée, consacrant sa première « convention présidentielle » à la question scolaire pour « capitaliser » sur les discours « antipédagogistes » et tenir sa revanche sur « l’esprit de 68 ».
Depuis trente ans, les déplorations sur le naufrage de l’école, annonciateur de l’effondrement de la « civilisation », sont à la fois le socle de la stratégie de reconquête de l’hégémonie culturelle par les droites extrêmes et l’assise idéologique d’un courant national-républicain.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/idees/article/2016/10/19/sous-la-haine-de-la-pedagogie-celle-de-l-egalite_5016122_3232.html#yGb5iIzc6yDg81o2.99

Se plaindre (à juste titre) de l'usage du mot "pédagogiste", que personne n'a jamais revendiqué pour se qualifier, pour juste après faire usage de "national-républicain" que personne n'a jamais revendiqué pour se qualifier, et en plus finement copié sur "national-socialiste", c'est décidément pas très digne d'enseignants. Ni de l'honnêteté intellectuelle de base.

Sans parler du jargon ("le socle de la stratégie de conquête de l'hégémonie culturelle") qui fait regretter les tracts maos qui au moins avaient souvent des illustrations et des slogans compréhensibles.

Chamil
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Une nébuleuse nostalgique d’un ordre scolaire ancien étend son influence sans qu’on s’en alarme »

Message par Laotzi le Mer 19 Oct 2016 - 15:17

J'ai l'impression de lire constamment des tribunes, réactions etc. de Laurence de Cock dans les médias  Shocked
Ce n'est pas la première tribune qu'ils signent en duo : cf. celle publiée dans l'Humanité en mai 2015 http://www.humanite.fr/il-y-aura-toujours-une-alternative-la-resignation-et-aux-inegalites-573026
Les lecteurs attentifs remarqueront d'ailleurs qu'il y a de fortes similitudes entre les deux tribunes ("Le niveau de démocratie d'un système ne se mesure pas au nombre de dominés à qui l'on accorde le privilège de rejoindre le camp des dominants" dans cette tribune du Monde, faisant écho à "Indifférents à toute méritocratie, nous pensons que la démocratie d’un système ne se mesure pas au nombre de dominés rejoignant le camp des dominants" que l'on trouve dans la tribune publiée par l'Humanité).
Chambat est celui qui a publié l'ouvrage sur l'école des "réacpublicains" et intervient que le site Questions de classe(s).
Le problème de cette analyse de l'invasion de l'école par une "nébuleuse nostalgique", c'est qu'elle confond la sphère médiatique et politique des commentateurs de l'école avec la sphère de l'école proprement dit et de ses lieux de pouvoir (Dgesco, syndicats alliés du ministère, inspections) qui se trouve bien davantage aux mains des pédago-libéraux. Je préfère à ce titre l'analyse de Beitone sur le site d'Attac que j'ai signalée dans un autre sujet il y a quelques jours (mais qui n'a pas intéressé grand monde semble-t-il Crying or Very sad )


Dernière édition par Laotzi le Mer 19 Oct 2016 - 21:56, édité 1 fois

_________________
"Trouvez donc bon qu'au lieu de vous dire aussi, adieu comme autrefois, je vous dise, adieu comme à présent."

Laotzi
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Une nébuleuse nostalgique d’un ordre scolaire ancien étend son influence sans qu’on s’en alarme »

Message par Euphémia le Mer 19 Oct 2016 - 15:40

@Isis39 a écrit:

A la veille de la présidentielle, l’offensive du retour à l’ordre dans l’école est telle que ceux qui sont sur le terrain ne peuvent plus réagir que par un haussement d’épaule, déplorent les professeurs Laurence De Cock et Grégory Chambat.

Par Laurence De Cock (Professeure d’histoire-géographie) et Grégory Chambat (Enseignant)

En cette rentrée, le débat sur l’éducation est plus que jamais enkysté par les appels au retour à l’ordre moral, à l’autorité et à « l’identité nationale ». Mesures simplistes (port de l’uniforme ou salut au drapeau) et offensives idéologiques (sur le « roman national » ou contre l’enseignement des questions de genre) sont relayées en « une » des magazines ou dans des pamphlets hargneux livrant les prétendus « pédagogistes » à la vindicte populaire.
Sous des aspects plus ou moins folkloriques, c’est la nostalgie d’une école de la ségrégation sociale, du chacun à sa place et de l’entre-soi qui avance masquée. Car ces discours sur le « bon vieux temps » participent d’une offensive réactionnaire qui vise en réalité l’égalité et la démocratie, à l’école et au-delà.
La perspective de la présidentielle alimente cette course à la surenchère « décliniste ». La présidente du Front national (FN), Marine Le Pen, ne s’y est pas trompée, consacrant sa première « convention présidentielle » à la question scolaire pour « capitaliser » sur les discours « antipédagogistes » et tenir sa revanche sur « l’esprit de 68 ».
Depuis trente ans, les déplorations sur le naufrage de l’école, annonciateur de l’effondrement de la « civilisation », sont à la fois le socle de la stratégie de reconquête de l’hégémonie culturelle par les droites extrêmes et l’assise idéologique d’un courant national-républicain.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/idees/article/2016/10/19/sous-la-haine-de-la-pedagogie-celle-de-l-egalite_5016122_3232.html#yGb5iIzc6yDg81o2.99

C'est amusant cette tendance à associer nostalgie et inégalités. Quand on constate l'inégalité croissante de l'école réforme après réforme, on est en droit de se demander qui sont les plus nostalgiques : ceux qui défendent ces réformes ou ceux qui les dénoncent ?

_________________
L’école est un lieu admirable. J’aime que les bruits extérieurs n’y entrent point. (Alain)

Il y a en France un principe fort ridicule et qui est vivement enraciné, c’est que l’égalité consiste à ce que chacun puisse prétendre à tout. (Joseph Fiévée)

L'esprit critique, c'est, au minimum, un esprit qui n’a pas peur des mots. (Jean-Claude Michéa)

Euphémia
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Une nébuleuse nostalgique d’un ordre scolaire ancien étend son influence sans qu’on s’en alarme »

Message par Thermo le Mer 19 Oct 2016 - 15:50

Toujours la même stratégie, discréditer les critiques en les faisant passer pour l'extrème droite.
Le "chacun à sa place et de l’entre-soi qui avance masquée" dont parle madame c'est l'état actuel de l'EN.


Dernière édition par Thermo le Mer 19 Oct 2016 - 16:41, édité 1 fois

_________________
Loi du Management de Weiler : Rien n'est impossible pour celui qui n'a pas à le faire lui-même.

Thermo
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Une nébuleuse nostalgique d’un ordre scolaire ancien étend son influence sans qu’on s’en alarme »

Message par Rabelais le Mer 19 Oct 2016 - 16:01

Tout à fait.
Je trouve cela un peu facile .
Dès qu'on émet un avis contre la tendance actuelle ,contre les réformes, nous sommes taxés d'appartenance au FN.

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.

Rabelais
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Une nébuleuse nostalgique d’un ordre scolaire ancien étend son influence sans qu’on s’en alarme »

Message par DesolationRow le Mer 19 Oct 2016 - 16:16

Non mais franchement : qui prend un instant Laurence de Cock et, a fortiori, Grégory Chambat Rolling Eyes au sérieux ? A part les crétins qui sont convaincus d'avance, je veux dire.

DesolationRow
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Une nébuleuse nostalgique d’un ordre scolaire ancien étend son influence sans qu’on s’en alarme »

Message par Iphigénie le Mer 19 Oct 2016 - 16:22

Voilà: un peu facile.
Je ne sais pas s'il y a "une nébuleuse nostalgique", mais ce qui est sûr et constatable objectivement, c'est que ça fait 40 ans que l'école est sous le rouleau compresseur des réformes sempiternelles sous l'étendard de l'égalité; et le moins que l'on puisse dire c'est que ces réformes ont toutes échoué et apporté plus d'inégalité. Au point qu'aujourd'hui bien plus qu'hier, qu'un enfant de milieu défavorisé s'en sorte par l'école relève du miracle. Et même un enfant de milieu favorisé, si l'école n'est pas complétée par les parents, d'ailleurs...
Alors on peut continuer à sauter comme un cabri en disant "réforme réforme, égalité, égalité, vivre ensemble, vivre ensemble" jusqu'à ce que tout nous pète à la figure ("comme je présuppose qu(il) soit déjà avancé" comme disait un autre décliniste), ou que le pluie tombe, ou que les dieux se réveillent mais bon...
L'égalité ce serait déjà de permettre à toutes les opinions d'argumenter, sans dès l'entrée s'exclamer "passéisme", "déclinisme", fn-isme" "c'est nous les démocrates, les autres pensent faux".

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Une nébuleuse nostalgique d’un ordre scolaire ancien étend son influence sans qu’on s’en alarme »

Message par PauvreYorick le Mer 19 Oct 2016 - 16:43

Un spectre hante l'Europe

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Une nébuleuse nostalgique d’un ordre scolaire ancien étend son influence sans qu’on s’en alarme »

Message par Iphigénie le Mer 19 Oct 2016 - 16:52

ah la lutte des classes, c'était le bon temps! professeur

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Une nébuleuse nostalgique d’un ordre scolaire ancien étend son influence sans qu’on s’en alarme »

Message par bruno09 le Mer 19 Oct 2016 - 17:42

Liste des livres écrits par Grégory Chambat
- Instruire pour révolter, Fernand Pelloutier et la pédagogie d’action directe, Éditions CNT-RP, 2001.

- École, une révolution nécessaire, (coordination), Éditions CNT-RP, 2008.

- Pédagogie et révolution, Questions de classe et (re)lectures pédagogiques, Libertalia, 2011 (seconde édition augmentée Libertalia 2015),

- Apprendre à désobéir, petite histoire de l’école qui résiste co-écrit avec Laurence Biberfeld, Éditions CNT-RP, 2013, réédition Libertalia 2014.

- L’École des barricades , Libertalia, 2014.

- L’École des réac-publicains, la pédagogie noire du FN et des néo-conservateurs , Libertalia, 2016.

No comment.

bruno09
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Une nébuleuse nostalgique d’un ordre scolaire ancien étend son influence sans qu’on s’en alarme »

Message par VinZT le Mer 19 Oct 2016 - 17:48

@clap a écrit:Mme De Cock, que j'ai eu la (mal)chance de devoir supporter comme formatrice Iufm...


C'est la femme de Basile ?


_________________
« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François

VinZT
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Une nébuleuse nostalgique d’un ordre scolaire ancien étend son influence sans qu’on s’en alarme »

Message par Docteur OX le Mer 19 Oct 2016 - 17:51

@bruno09 a écrit:Liste des livres écrits par Grégory Chambat
-  Instruire pour révolter, Fernand Pelloutier et la pédagogie d’action directe, Éditions CNT-RP, 2001.

-  École, une révolution nécessaire, (coordination), Éditions CNT-RP, 2008.

-  Pédagogie et révolution, Questions de classe et (re)lectures pédagogiques, Libertalia, 2011 (seconde édition augmentée Libertalia 2015),

-  Apprendre à désobéir, petite histoire de l’école qui résiste co-écrit avec Laurence Biberfeld, Éditions CNT-RP, 2013, réédition Libertalia 2014.

-  L’École des barricades , Libertalia, 2014.

-  L’École des réac-publicains, la pédagogie noire du FN et des néo-conservateurs , Libertalia, 2016.

No comment.

ouch... cheers

Docteur OX
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Une nébuleuse nostalgique d’un ordre scolaire ancien étend son influence sans qu’on s’en alarme »

Message par e-Wanderer le Mer 19 Oct 2016 - 17:53

Il a commencé à enseigner en 1995, et 6 ans après il publiait déjà un livre pour expliquer comment il faut s'y prendre. Pas du tout prétentieux, le gus… Rolling Eyes

e-Wanderer
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Une nébuleuse nostalgique d’un ordre scolaire ancien étend son influence sans qu’on s’en alarme »

Message par Tamerlan le Mer 19 Oct 2016 - 17:55

Une très jolie maison d'édition cependant.

_________________
ll est difficile d'attraper un chat noir dans une pièce sombre, surtout lorsqu'il n'y est pas.
(Proverbe possiblement est-asiatique)

Tamerlan
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Une nébuleuse nostalgique d’un ordre scolaire ancien étend son influence sans qu’on s’en alarme »

Message par bruno09 le Mer 19 Oct 2016 - 17:58

@e-Wanderer a écrit:Il a commencé à enseigner en 1995, et 6 ans après il publiait déjà un livre pour expliquer comment il faut s'y prendre. Pas du tout prétentieux, le gus… Rolling Eyes
Il s'rait pas un peu idéologue, le gus? Je dis ça je dis rien.

bruno09
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Une nébuleuse nostalgique d’un ordre scolaire ancien étend son influence sans qu’on s’en alarme »

Message par e-Wanderer le Mer 19 Oct 2016 - 18:01

L'idéologie peut être une forme de la prétention.

e-Wanderer
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Une nébuleuse nostalgique d’un ordre scolaire ancien étend son influence sans qu’on s’en alarme »

Message par Docteur OX le Mer 19 Oct 2016 - 18:02

http://www.editionslibertalia.com/blog/entretien-avec-gregory-chambat-paru-dans-l

L’élitisme, la compétition de tous contre tous, l’évaluation permanente… ou le respect de l’autorité, autant de valeurs et de processus que le libéralisme et le système scolaire partagent depuis fort longtemps… si bien qu’on finit par ne plus trop savoir lequel des deux inspire l’autre ! Nos engagements militants et nos pratiques pédagogiques ne devraient pas se dissocier mais se nourrir réciproquement. En ce sens, face à la conception « bancaire » du savoir, il nous faut, pour reprendre cette autre expression de Paulo Freire, chercher les chemins d’une « pédagogie des opprimés » émancipatrice.

cafe

Docteur OX
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Une nébuleuse nostalgique d’un ordre scolaire ancien étend son influence sans qu’on s’en alarme »

Message par Tamerlan le Mer 19 Oct 2016 - 18:03

@Docteur OX a écrit:http://www.editionslibertalia.com/blog/entretien-avec-gregory-chambat-paru-dans-l

L’élitisme, la compétition de tous contre tous, l’évaluation permanente… ou le respect de l’autorité, autant de valeurs et de processus que le libéralisme et le système scolaire partagent depuis fort longtemps… si bien qu’on finit par ne plus trop savoir lequel des deux inspire l’autre ! Nos engagements militants et nos pratiques pédagogiques ne devraient pas se dissocier mais se nourrir réciproquement. En ce sens, face à la conception « bancaire » du savoir, il nous faut, pour reprendre cette autre expression de Paulo Freire, chercher les chemins d’une « pédagogie des opprimés » émancipatrice.

cafe

Ben oui, c'est des anarchistes.

_________________
ll est difficile d'attraper un chat noir dans une pièce sombre, surtout lorsqu'il n'y est pas.
(Proverbe possiblement est-asiatique)

Tamerlan
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum