« Une nébuleuse nostalgique d’un ordre scolaire ancien étend son influence sans qu’on s’en alarme »

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: « Une nébuleuse nostalgique d’un ordre scolaire ancien étend son influence sans qu’on s’en alarme »

Message par Tamerlan le Mer 19 Oct 2016 - 18:03

@Docteur OX a écrit:http://www.editionslibertalia.com/blog/entretien-avec-gregory-chambat-paru-dans-l

L’élitisme, la compétition de tous contre tous, l’évaluation permanente… ou le respect de l’autorité, autant de valeurs et de processus que le libéralisme et le système scolaire partagent depuis fort longtemps… si bien qu’on finit par ne plus trop savoir lequel des deux inspire l’autre ! Nos engagements militants et nos pratiques pédagogiques ne devraient pas se dissocier mais se nourrir réciproquement. En ce sens, face à la conception « bancaire » du savoir, il nous faut, pour reprendre cette autre expression de Paulo Freire, chercher les chemins d’une « pédagogie des opprimés » émancipatrice.

cafe

Ben oui, c'est des anarchistes.

Tamerlan
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Une nébuleuse nostalgique d’un ordre scolaire ancien étend son influence sans qu’on s’en alarme »

Message par Thermo le Mer 19 Oct 2016 - 18:34

@Tamerlan a écrit:
@Docteur OX a écrit:http://www.editionslibertalia.com/blog/entretien-avec-gregory-chambat-paru-dans-l

L’élitisme, la compétition de tous contre tous, l’évaluation permanente… ou le respect de l’autorité, autant de valeurs et de processus que le libéralisme et le système scolaire partagent depuis fort longtemps… si bien qu’on finit par ne plus trop savoir lequel des deux inspire l’autre ! Nos engagements militants et nos pratiques pédagogiques ne devraient pas se dissocier mais se nourrir réciproquement. En ce sens, face à la conception « bancaire » du savoir, il nous faut, pour reprendre cette autre expression de Paulo Freire, chercher les chemins d’une « pédagogie des opprimés » émancipatrice.

cafe

Ben oui, c'est des anarchistes.
des incompétents qui ravagent le système mais qui continueront jusqu'au bout par idéologie, car ils sont le Bien...puis bon ça rapporte de l'argent, un poste , un prestige, des petits fours avec les cooktails (pas les molotovs hein ceux des gens importants ! )

_________________
Loi du Management de Weiler : Rien n'est impossible pour celui qui n'a pas à le faire lui-même.

Thermo
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Une nébuleuse nostalgique d’un ordre scolaire ancien étend son influence sans qu’on s’en alarme »

Message par Sullien le Mer 19 Oct 2016 - 18:36

Continuez de détruire l'école ; sur ses ruines fumantes, il faudra bien tirer des leçons.

Sullien
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Une nébuleuse nostalgique d’un ordre scolaire ancien étend son influence sans qu’on s’en alarme »

Message par Thermo le Mer 19 Oct 2016 - 18:39

En fait le problème ce n'est pas l'existence de tels guignols (intrinsèque à l'humanité), c'est :
comment ont-ils pris autant de pouvoir/influence au sein de l'EN? pourquoi n'évalue-t-on pas ces gens aux résultats concrets?

_________________
Loi du Management de Weiler : Rien n'est impossible pour celui qui n'a pas à le faire lui-même.

Thermo
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Une nébuleuse nostalgique d’un ordre scolaire ancien étend son influence sans qu’on s’en alarme »

Message par Reine Margot le Mer 19 Oct 2016 - 19:01

@VinZT a écrit:
@clap a écrit:Mme De Cock, que j'ai eu la (mal)chance de devoir supporter comme formatrice Iufm...


C'est la femme de Basile ?


Non, c'est elle:

affraid affraid affraid affraid Laughing Laughing Laughing Laughing

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Une nébuleuse nostalgique d’un ordre scolaire ancien étend son influence sans qu’on s’en alarme »

Message par ben2510 le Mer 19 Oct 2016 - 19:04

@Tamerlan a écrit:Une très jolie maison d'édition cependant.

+1
Tous ces titres rendent Gregory Chambat plutôt sympathique à mes yeux.
En ce qui concerne le dernier, "l'école des réac-trucs", je l'ai lu. C'est un travail d'ordre historique sur les conceptions de l'école à l'extrême-droite, ce n'est pas un livre, me semble-t-il, qui traite les enjeux de ces dernières années. Il se trompe de cible, je pense.

_________________
On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres : mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison. Henri Poincaré  La notion d'équation différentielle est le pivot de la conception scientifique du monde. Vladimir Arnold

ben2510
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Une nébuleuse nostalgique d’un ordre scolaire ancien étend son influence sans qu’on s’en alarme »

Message par Chamil le Mer 19 Oct 2016 - 19:52

@PauvreYorick a écrit:Un spectre hante l'Europe

Je croyais que James Bond l'avait flingué?

Chamil
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Une nébuleuse nostalgique d’un ordre scolaire ancien étend son influence sans qu’on s’en alarme »

Message par klaus2 le Mer 19 Oct 2016 - 19:54

j'ignore ce qu'était l'ordre ancien, ni pourquoi ça dérape ici vers les "théories du genre" ; que l'EN ne connaisse plus de discipline, que les élèves ne respectent plus les collègues, que les parents viennent nous agresser, que certains collègues aient peur, que des élèves nous frappent, que les sanctions soient presque inexistantes : voilà qui devrait nous inciter à réagir, et fortement, et si l'ordre ancien, c'est de l'ordre tout court, où est le problème ? S'il faut mettre un policier à l'entrée de certains collèges très sensibles, comme on dit, où est le problème ?
j'aimerais passer du privé au public, mais vu la situation, il y a de quoi hésiter.

_________________
"Il en coûte peu de prescrire l'impossible quand on se dispense de le pratiquer" (J.J. Rousseau, Confessions, Livre huitième)

klaus2
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Une nébuleuse nostalgique d’un ordre scolaire ancien étend son influence sans qu’on s’en alarme »

Message par Zagara le Mer 19 Oct 2016 - 19:55

@Sullien a écrit:Continuez de détruire l'école ; sur ses ruines fumantes, il faudra bien tirer des leçons.
On peut très bien tirer la leçon que les ruines sont le bilan d'autrui (les méchants professeurs qui n'ont pas bien appliqué les idées brillantes) et qu' il faut donc maintenant prendre une pelle pour commencer à creuser.


Dernière édition par Zagara le Mer 19 Oct 2016 - 19:55, édité 1 fois

Zagara
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Une nébuleuse nostalgique d’un ordre scolaire ancien étend son influence sans qu’on s’en alarme »

Message par Chamil le Mer 19 Oct 2016 - 19:55

@Tamerlan a écrit:
@Docteur OX a écrit:http://www.editionslibertalia.com/blog/entretien-avec-gregory-chambat-paru-dans-l

L’élitisme, la compétition de tous contre tous, l’évaluation permanente… ou le respect de l’autorité, autant de valeurs et de processus que le libéralisme et le système scolaire partagent depuis fort longtemps… si bien qu’on finit par ne plus trop savoir lequel des deux inspire l’autre ! Nos engagements militants et nos pratiques pédagogiques ne devraient pas se dissocier mais se nourrir réciproquement. En ce sens, face à la conception « bancaire » du savoir, il nous faut, pour reprendre cette autre expression de Paulo Freire, chercher les chemins d’une « pédagogie des opprimés » émancipatrice.

cafe

Ben oui, c'est des anarchistes.

Certes, mais de Bakounine et Reclus à Chambat et de Cock, le niveau semble avoir pris un coup quand même...


Chamil
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Une nébuleuse nostalgique d’un ordre scolaire ancien étend son influence sans qu’on s’en alarme »

Message par Paddy le Mer 19 Oct 2016 - 20:46

Il a le temps d'écrire des bouquins le chambat. Il fait cours quand ?

Paddy
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Une nébuleuse nostalgique d’un ordre scolaire ancien étend son influence sans qu’on s’en alarme »

Message par Ignatius Reilly le Mer 19 Oct 2016 - 20:57

@Docteur OX a écrit:http://www.editionslibertalia.com/blog/entretien-avec-gregory-chambat-paru-dans-l

L’élitisme, la compétition de tous contre tous, l’évaluation permanente… ou le respect de l’autorité, autant de valeurs et de processus que le libéralisme et le système scolaire partagent depuis fort longtemps… si bien qu’on finit par ne plus trop savoir lequel des deux inspire l’autre ! Nos engagements militants et nos pratiques pédagogiques ne devraient pas se dissocier mais se nourrir réciproquement. En ce sens, face à la conception « bancaire » du savoir, il nous faut, pour reprendre cette autre expression de Paulo Freire, chercher les chemins d’une « pédagogie des opprimés » émancipatrice.

cafe


Ignatius Reilly
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Une nébuleuse nostalgique d’un ordre scolaire ancien étend son influence sans qu’on s’en alarme »

Message par Anaxagore le Mer 19 Oct 2016 - 21:02

@Docteur OX a écrit:http://www.editionslibertalia.com/blog/entretien-avec-gregory-chambat-paru-dans-l

L’élitisme, la compétition de tous contre tous, l’évaluation permanente… ou le respect de l’autorité, autant de valeurs et de processus que le libéralisme et le système scolaire partagent depuis fort longtemps… si bien qu’on finit par ne plus trop savoir lequel des deux inspire l’autre ! Nos engagements militants et nos pratiques pédagogiques ne devraient pas se dissocier mais se nourrir réciproquement. En ce sens, face à la conception « bancaire » du savoir, il nous faut, pour reprendre cette autre expression de Paulo Freire, chercher les chemins d’une « pédagogie des opprimés » émancipatrice.

cafe

Un volontaire pour expliquer la différence entre magister et dominus?

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

Anaxagore
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Une nébuleuse nostalgique d’un ordre scolaire ancien étend son influence sans qu’on s’en alarme »

Message par Thermo le Mer 19 Oct 2016 - 21:11

@Anaxagore a écrit:
@Docteur OX a écrit:http://www.editionslibertalia.com/blog/entretien-avec-gregory-chambat-paru-dans-l

L’élitisme, la compétition de tous contre tous, l’évaluation permanente… ou le respect de l’autorité, autant de valeurs et de processus que le libéralisme et le système scolaire partagent depuis fort longtemps… si bien qu’on finit par ne plus trop savoir lequel des deux inspire l’autre ! Nos engagements militants et nos pratiques pédagogiques ne devraient pas se dissocier mais se nourrir réciproquement. En ce sens, face à la conception « bancaire » du savoir, il nous faut, pour reprendre cette autre expression de Paulo Freire, chercher les chemins d’une « pédagogie des opprimés » émancipatrice.

cafe

Un volontaire pour expliquer la différence entre magister et dominus?
3 points communs : le "m", le "i" et le "s", le reste c'est différent.

_________________
Loi du Management de Weiler : Rien n'est impossible pour celui qui n'a pas à le faire lui-même.

Thermo
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Une nébuleuse nostalgique d’un ordre scolaire ancien étend son influence sans qu’on s’en alarme »

Message par Anaxagore le Mer 19 Oct 2016 - 21:12

Relire la préface du livre "Le fascisme ingénu" de Gunsberg disponible sur le site de Michel Delord...écrite en mai 1968. Remarquable de clairvoyance.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

Anaxagore
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Une nébuleuse nostalgique d’un ordre scolaire ancien étend son influence sans qu’on s’en alarme »

Message par Anaxagore le Mer 19 Oct 2016 - 21:21

Il a beau jeu de dénoncer l'évaluation permanente. Qui l'a inventée sinon les champions des compétentielleries?

Soyons progressistes avec Greg': composition trimestrielle.


Dernière édition par Anaxagore le Mer 19 Oct 2016 - 21:25, édité 1 fois

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

Anaxagore
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Une nébuleuse nostalgique d’un ordre scolaire ancien étend son influence sans qu’on s’en alarme »

Message par Anaxagore le Mer 19 Oct 2016 - 21:23

Non. Il est vrai que les grands progrès pédagogiques inexorables avec évaluationnite croissante étaient effectifs depuis longtemps.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

Anaxagore
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Une nébuleuse nostalgique d’un ordre scolaire ancien étend son influence sans qu’on s’en alarme »

Message par Tamerlan le Mer 19 Oct 2016 - 21:27

@Chamil a écrit:
@Tamerlan a écrit:
@Docteur OX a écrit:http://www.editionslibertalia.com/blog/entretien-avec-gregory-chambat-paru-dans-l

L’élitisme, la compétition de tous contre tous, l’évaluation permanente… ou le respect de l’autorité, autant de valeurs et de processus que le libéralisme et le système scolaire partagent depuis fort longtemps… si bien qu’on finit par ne plus trop savoir lequel des deux inspire l’autre ! Nos engagements militants et nos pratiques pédagogiques ne devraient pas se dissocier mais se nourrir réciproquement. En ce sens, face à la conception « bancaire » du savoir, il nous faut, pour reprendre cette autre expression de Paulo Freire, chercher les chemins d’une « pédagogie des opprimés » émancipatrice.

cafe

Ben oui, c'est des anarchistes.

Certes, mais de Bakounine et Reclus à Chambat et de Cock, le niveau semble avoir pris un coup quand même...


C'est pas faux.

_________________
ll est difficile d'attraper un chat noir dans une pièce sombre, surtout lorsqu'il n'y est pas.
(Proverbe possiblement est-asiatique)

Tamerlan
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Une nébuleuse nostalgique d’un ordre scolaire ancien étend son influence sans qu’on s’en alarme »

Message par Spinoza1670 le Mer 19 Oct 2016 - 21:31

Comme il a été dit plusieurs fois, et je le voudrais le redire encore une fois, la double stratégie de Cock, mais aussi du SE-UNSA (voir ici) et de plein d'autres est de poser :

a- une corrélation nécessaire entre pédagogie constructiviste, pédagogie de projet et gauche politique, émancipation, progrès vers l'égalité.

b- une réduction de toute condamnation de ce credo pédagogiste au FN et au conservatisme social : ce qui mérite un super-point Godwin. (Je viens de l'inventer : c'est comme un argument méritant un point Godwin, mais celui-ci ne sert pas à clore le débat, il sert à l'empêcher d'avoir lieu).

Or, le point a est faux puisque ces pédagogies invisibles sont inégalitaires et avantagent les plus favorisés culturellement.
Voir par exemple les articles de Terrail ou de Beitone sur http://www.democratisation-scolaire.fr/
Voir le Dictionnaire des idées reçues en pédagogie de Hirsch traduit par Pierre Lariba

Beitone, Pradeau a écrit:si on veut lutter contre les inégalités sociales d’apprentissage, il nous semble qu’il faut se battre sur deux fronts :
- contre les conservateurs qui veulent restreindre à une minorité d’élèves l’accès aux savoirs conceptuels ;
- contre les « modernisateurs » qui, sous prétexte de démocratisation, d’individualisation des apprentissages et d’innovations pédagogiques, contribuent involontairement à creuser les inégalités d’apprentissage.

Le débat sur l’école : le camp progressiste doit se battre sur deux fronts, cité par Laotzi

Loys Bonod a écrit:Les échéances électorales se précisant, certains entrent déjà en campagne et défendent farouchement le bilan éducatif de François Hollande : oui, collège 2016 est une « réforme de gauche », assène ainsi Christophe Chartreux, promoteur actif de la réforme. Et ceux qui pensent le contraire ne sont que des réactionnaires façon Éric Zemmour.

La réforme du collège n'est pas “de gauche”

Il n'y a rien à attendre à court terme des partis de droite et du centre, ni des partis de droite camouflée en partis de gauche (PS et EELV). Les autres partis d'extrême-gauche sont trop faibles et je ne suis même pas sûrs qu'ils ne soient pas contaminés eux aussi par les idées pédagogistes.
Bref, rien à attendre à court terme, il faut faudra encore lutter longtemps pour imposer les idées instructionnistes solides permettant d'instruire tout le monde efficacement, comme ce devrait être le cas dans une République forte, pour gagner la guerre contre la maltraitance éducative.  


_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Une nébuleuse nostalgique d’un ordre scolaire ancien étend son influence sans qu’on s’en alarme »

Message par Chamil le Mer 19 Oct 2016 - 21:59

@Spinoza1670 a écrit:Comme il a été dit plusieurs fois, et je le voudrais le redire encore une fois, la double stratégie de Cock, mais aussi du SE-UNSA (voir ici) et de plein d'autres est de poser :

a- une corrélation nécessaire entre pédagogie constructiviste, pédagogie de projet et gauche politique, émancipation, progrès vers l'égalité.

b- une réduction de toute condamnation de ce credo pédagogiste faux au FN et au conservatisme social

Toutes ces références citées sont intéressantes, mais inutiles pour des gens comme ces deux signataires. Leur niveau de réflexion c'est

droite: pas bien
gauche: bien (et encore, pas toute la gauche).

Quand on part de ce postulat, on exclut déjà la moitié de la société, ce qui est assez savoureux quand on prétend parler au nom de l'ouverture d'esprit et d'une école pour tou(te)s.

Chamil
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Une nébuleuse nostalgique d’un ordre scolaire ancien étend son influence sans qu’on s’en alarme »

Message par bruno09 le Jeu 20 Oct 2016 - 17:23

La "pédagogie des opprimés émancipatrice" me rappelle irrésistiblement la biologie communiste de Lyssenko.

bruno09
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Une nébuleuse nostalgique d’un ordre scolaire ancien étend son influence sans qu’on s’en alarme »

Message par Luigi_B le Jeu 20 Oct 2016 - 20:13


_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Une nébuleuse nostalgique d’un ordre scolaire ancien étend son influence sans qu’on s’en alarme »

Message par Spinoza1670 le Jeu 20 Oct 2016 - 21:01

Lu. Merci bien pour cette réponse argumentée qui met les points sur les i.

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Une nébuleuse nostalgique d’un ordre scolaire ancien étend son influence sans qu’on s’en alarme »

Message par Laotzi le Ven 21 Oct 2016 - 13:35

Dans le même ordre d'idées, Meirieu y va de sa tribune et s'en prend également à la critique de gauche : http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2016/10/21102016Article636126294989227218.aspx

Mais une certaine gauche, tout aussi « anti-pédago », fait-elle mieux ? Elle dénonce une « réforme de l’apprentissage de la lecture » qui n’a jamais existé et méprise les praticiens et chercheurs qui, loin de tout éclat médiatique, avancent vers un apprentissage plus démocratique et maîtrisé. Quel mépris pour la « piétaille » ! Elle voue aux gémonies les « innovateurs irresponsables » qui, en « mettant l’élève au centre du système », auraient entraîné l’institution scolaire vers « l’enseignement de l’ignorance » et sapé les « valeurs républicaines ».

A noter cette pratique pénible de la citation sans notes de bas de page. "L'enseignement de l'ignorance" fait visiblement référence au titre d'un ouvrage publié par Michéa en 1999.
Visiblement, cela dérange Meirieu et ses partisans qu'une critique progressiste de gauche se fasse entendre dans le débat public (cf. article de Beitone et Pradeau par exemple) et rejette tout autant la critique réactionnaire et la version pédagogique-libérale de ceux qui gravitent autour du PS (UNSA, Crap...).

_________________
"Trouvez donc bon qu'au lieu de vous dire aussi, adieu comme autrefois, je vous dise, adieu comme à présent."

Laotzi
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Une nébuleuse nostalgique d’un ordre scolaire ancien étend son influence sans qu’on s’en alarme »

Message par Elyas le Ven 21 Oct 2016 - 13:48

Cette tendance à traiter de fascistes/féaux du libéralisme déchaînés les gens qui pensent l'enseignement me fatigue.

Pour moi, ce jeu du toi t'es un vilain pédago-libéral inféodé aux forces malveillantes du grand capital et du t'es un réac qui vote FN et veut discriminer tue le débat. C'en devient grotesque car on se lance des grands mots sans jamais les définir, on s'accuse et au final on finit surtout par utiliser l'argument que l'autre représente une force malveillante qui va aboutir à la fin de la démocratie. C'est surtout un combat d’ego contre ego assez pathétique.


Dernière édition par Elyas le Ven 21 Oct 2016 - 13:57, édité 1 fois

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Une nébuleuse nostalgique d’un ordre scolaire ancien étend son influence sans qu’on s’en alarme »

Message par Feuchtwanger le Ven 21 Oct 2016 - 13:50

@Elyas a écrit:Cette proportion à traiter de fascistes/féaux du libéralisme déchaîné les gens qui pensent l'enseignement me fatigue.

Pour moi, ce jeu à toi t'es un vilain pédago-libéral inféodé aux forces malveillantes du grand capital et du t'es un réac qui vote FN et veut discriminer tue le débat. C'en devient grotesque car on se lance des grands mots sans jamais les définir, on s'accuse et au final on finit surtout par utiliser l'argument que l'autre représente une force malveillante qui va aboutir à la fin de la démocratie. C'est surtout un combat d’ego contre ego assez pathétique.

Tout à fait d'accord!

Feuchtwanger
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum