Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Verdurette
Modérateur

Comment gérer un élève relevant de l'IME en classe ?

par Verdurette le Jeu 20 Oct 2016 - 10:46
Petite question : une de mes collègues, en CP, a vu arriver à la rentrée une enfant non inscrite, avec son AVS. Son frère est dans l'école, elle est du secteur, ses parents ont fait du forcing, elle devait aller en IME, et ils l'ont amenée d'office à l'école avec l'AVS qu'elle avait l'an passé en maternelle. L'enfant marche à peine, perd l'équilibre, ne parle pas. Lundi dernier, ma collègue a appris que l'AVS n'était pas reconduite car l'enfant est admise en IME... que les parents refusent.  Une ESS est prévue fin novembre, en attendant c'est ma collègue qui va devoir faire marcher l'enfant, l'emmener aux toilettes, la seule chose qu'elle a pu négocier, c'est de ne pas l'emmener à la piscine.

Qu'en pensez-vous ? Que feriez-vous ?
XIII
Fidèle du forum

Re: Comment gérer un élève relevant de l'IME en classe ?

par XIII le Jeu 20 Oct 2016 - 10:58
Des pistes intéressantes qui pourront aider ta collègue:

http://40.fo-snudi.fr/IMG/pdf/INCLUSION_SCOLAIRE_QUELQUES_CONSIGNES_DU_SNUDI.pdf

Dans ce contexte, une convention signée le 21 septembre entre l’agence régionale de santé Auvergne-Rhône-Alpes et la région académique prévoit ni plus ni moins que la liquidation de tous les établissements spécialisés de la région !

Vers la liquidation des établissements spécialisés dans la région ?
http://69.fo-snudi.fr/article699.html
http://69.fo-snudi.fr/article702.html
avatar
Volubilys
Sage

Re: Comment gérer un élève relevant de l'IME en classe ?

par Volubilys le Jeu 20 Oct 2016 - 11:06
Pfff les parents et le déni de handicape...

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.
avatar
Murr
Niveau 10

Re: Comment gérer un élève relevant de l'IME en classe ?

par Murr le Jeu 20 Oct 2016 - 11:11
@Volubilys a écrit:Pfff les parents et le déni de handicape...
Le placement en IME ne garantit même pas que l'enfant sera pris en charge par des professionnels : une amie néotit y a été envoyée cette année, sans aucune formation, de même que deux nouvelles enseignantes qui n'avaient rien demandé... La gestion du personnel est absolument minable.

_________________
Ich bin der Geist, der stets verneint! (Goethe)
avatar
KrilinXV3
Neoprof expérimenté

Re: Comment gérer un élève relevant de l'IME en classe ?

par KrilinXV3 le Jeu 20 Oct 2016 - 11:17
@Murr a écrit:
@Volubilys a écrit:Pfff les parents et le déni de handicape...
Le placement en IME ne garantit même pas que l'enfant sera pris en charge par des professionnels : une amie néotit y a été envoyée cette année, sans aucune formation, de même que deux nouvelles enseignantes qui n'avaient rien demandé... La gestion du personnel est absolument minable.
La gestion du personnel de l'EN, certainement oui. Mais dans les IME il y a aussi des éducateurs spécialisés. Et si mes souvenirs sont bons, les professeurs des écoles n'ont pas tous les enfants, seulement ceux pour qui c'est utile.

_________________
Asinus asinum fricat
avatar
Murr
Niveau 10

Re: Comment gérer un élève relevant de l'IME en classe ?

par Murr le Jeu 20 Oct 2016 - 11:25
Ceux pour qui cela pourrait être utile, plutôt, si les PE en question avaient tous suivi la formation normalement requise pour exercer en IME. Ce n'est pas du tout le cas de mon amie : comme elle éprouve les plus grandes difficultés à gérer ses élèves, elle en est réduite à faire de la garderie, la plupart du temps, en attendant sa mutation avec impatience... C'est un véritable cauchemar pour quelqu'un qui se retrouve là par hasard.

Des éducateurs spécialisés, oui, il y en a, mais j'ai appris à me méfier de l'adjectif "spécialisé" depuis que je sais qu'il figure noir sur blanc sur l'arrêté de nomination de mon amie...


Dernière édition par Murr le Jeu 20 Oct 2016 - 11:37, édité 2 fois

_________________
Ich bin der Geist, der stets verneint! (Goethe)
User21929
Expert

Re: Comment gérer un élève relevant de l'IME en classe ?

par User21929 le Jeu 20 Oct 2016 - 11:25
Honteux, tout cela au nom des économies.
avatar
Murr
Niveau 10

Re: Comment gérer un élève relevant de l'IME en classe ?

par Murr le Jeu 20 Oct 2016 - 11:28
Whypee a écrit:Honteux, tout cela au nom des économies.
Oui : c'est malhonnête pour les professeurs, pour les élèves et pour les familles de ces élèves (du moins ceux qui ont la chance d'en avoir une).

_________________
Ich bin der Geist, der stets verneint! (Goethe)
avatar
Verdurette
Modérateur

Re: Comment gérer un élève relevant de l'IME en classe ?

par Verdurette le Jeu 20 Oct 2016 - 12:01
Merci pour le lien, que j'ai transmis à ma collègue.
Sur le papier, l'école inclusive, c'est bien beau, mais dans la réalité, ça ne fonctionne pas bien.

Je pense surtout que les parents ont beaucoup trop de pouvoir ... J'ai dans ma classe trois enfants qui relèvent d'ULIS, mais les parents ne veulent pas ... ce n'est bien ni pour eux, ni pour les autres élèves, ni, accessoirement, pour moi ...

Et, comme Volubilys, le déni me rend folle.
Invité
Invité

Re: Comment gérer un élève relevant de l'IME en classe ?

par Invité le Jeu 20 Oct 2016 - 12:38
Il y a aussi des parents qui veulent et qui n'ont pas de place. Ne pas oublier le déni de l'Etat.

L'enfant de 6 ans devait aller en IME.
A combien de kilomètres de chez ses parents, cet IME ?

L'enfant marche à peine, perd l'équilibre, ne parle pas.

Si l'IME est aussi près de chez eux que l'école, les parents n'ont aucune raison de préférer l'école.
Si l'IME est à 30 km, que l'enfant doit se lever tôt, être pris en charge toute la journée, tout en sachant qu'il ne leur racontera de toute façon rien le soir, et risque de se faire mal dans la journée, etc. alors que les parents préfèrent que leur enfant aille à l'école à côté de chez eux avec un(e) AVS qu'il connaît et qu'ils connaissent depuis la maternelle me semble humainement compréhensible.
Même si la scolarisation en CP n'est pas une solution, mais si les deux parents travaillent, quelle solution ?  
Qu'il puisse rester chez eux avec une Mary Poppins payée par l'Etat ?

Ce que j'en pense, c'est que des parents se voient proposer une solution qui ne les convainc pas pour leur enfant (pour des raisons X et y), que l'Etat démocratique leur impose cette solution en leur retirant l'AVS qui suivait leur enfant en maternelle (AVS qui s'est déplacée à la rentrée) et que la personne qui se retrouve dans la m... est la PE qui ne peut pas se charger de cet enfant. Mais l'Etat s'en lave les mains.
Pourquoi ne pas tout bonnement lui laisser son AVS ?
avatar
Verdurette
Modérateur

Re: Comment gérer un élève relevant de l'IME en classe ?

par Verdurette le Jeu 20 Oct 2016 - 13:55
Ils ont une place en IME, je ne sais pas lequel, mais pas à 30 km, et avec un taxi prévu.

Maintenir l'AVS, oui, pourquoi pas, mais en attendant, l'enfant (et son enseignante) vont passer au minimum tout le mois de novembre à l'école, sans AVS.
Maintenant si on peut m'expliquer quel bénéfice peut retirer du CP un enfant qui ne parle pas ?
avatar
Nasopi
Bon génie

Re: Comment gérer un élève relevant de l'IME en classe ?

par Nasopi le Jeu 20 Oct 2016 - 16:57
Un des problèmes des IME aussi, c'est qu'ils sont souvent ressentis par les parents comme des ghettos où les gens sont parqués à l'écart de la société.
Personnellement, ça fait des années que mes enfants sont en IME et que je suis très satisfaite de leur prise en charge, mais à chaque fois que je vais là-bas, c'est un aspect qui continue à me déprimer complètement.
Si les IME arrivaient à s'ouvrir davantage sur l'extérieur, bien des parents seraient beaucoup moins rebutés à l'idée de leur confier leur enfant. Dans l'état actuel des choses, ils ont souvent l'impression que le mettre dans un tel établissement, c'est le condamner pour la vie à vivre comme un pestiféré, à l'écart des autres ; et, pour vivre les choses de l'intérieur, je ne peux pas leur donner tort.
Voilà une des raisons pour lesquelles certains parents s'accrochent désespérément à l'école, même si leur enfant y est très mal.

_________________
"Donne-moi la sérénité nécessaire pour accepter telles qu’elles sont les choses qu’on ne peut pas changer, donne-moi le courage de changer celles qui doivent l’être ; donne-moi la sagesse qui permet de discerner les unes et les autres." (Marc-Aurèle)
avatar
Volubilys
Sage

Re: Comment gérer un élève relevant de l'IME en classe ?

par Volubilys le Jeu 20 Oct 2016 - 17:45
@Verdurette a écrit:Ils ont une place en IME, je ne sais pas lequel, mais pas à 30 km, et avec un taxi prévu.

Maintenir l'AVS, oui, pourquoi pas, mais en attendant, l'enfant (et son enseignante) vont passer au minimum tout le mois de novembre à l'école, sans AVS.
Maintenant si on peut m'expliquer quel bénéfice peut retirer du CP un enfant qui ne parle pas ?
Ils veulent que leur enfant soit traité comme les autres enfants de son âge, comme s'il n'avait rien. En CP la maîtresse n'accompagne pas ses élèves aux toilettes, elle ne les déplace pas, ne les habille pas... que l'enfant reste dans son coin après tout, qu'il se fasse dessus, qu'il ne fasse rien, vu que c'est en fait le voeu des parents.

Oui, je suis méchante.

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.
Invité
Invité

Re: Comment gérer un élève relevant de l'IME en classe ?

par Invité le Jeu 20 Oct 2016 - 19:31
Je me demande si on peut faire un déni de handicap au même titre qu'un déni de grossesse. Maintenant que j'ai un enfant handicapé, je sais que la vie et les gens sont là pour le rappeler à l'enfant et à ses parents presque chaque jour. Sans doute que les parents d'un enfant handicapé souhaite qu'il se fasse dessus, reste dans son coin et ne fasse rien.

La vraie question : où est le coin où il ne fait rien, dans l'IME ou dans l'école ?
Peut-être que les parents de cet enfant le situent dans l'IME alors ils s'accrochent à l'école. Ils ont demandé une AVS d'ailleurs. Si la maîtresse doit faire le travail de l'AVS, c'est parce que l'Etat a viré l'AVS, pas à cause des parents de cet enfant.

Je ne sais ni si ma fille sera scolarisée, ni si un taxi viendra la chercher pour l'amener à l'IME comme au CAMPS ou au SESSAD,  ni si une place sera prévue quelque part Suspect mais dans tous les cas, si un jour je m'oppose à tout ça, ma révolte n'aura rien d'un déni.
Plutôt le geste désespéré de la maman qui enlève la clochette des mains de sa fille lépreuse tout en sachant qu'on la lui remettra rapidement.
avatar
Volubilys
Sage

Re: Comment gérer un élève relevant de l'IME en classe ?

par Volubilys le Ven 21 Oct 2016 - 9:27
La petite est mise a l'école sans aucune aide, à la maîtresse de se débrouiller. Zut, c'est pas notre boulot de faire aide de vie pour une enfant lourdement handicapée. En CP, la maîtresse n'est pas là pour habiller ses élèves, les porter, ni leur faire faire pipi ou caca, ni les torcher... S'il n'a pas d'AVS permettant une scolarisation en école "normale" et que les parents ne veulent pas de l'IME, qu'ils la gardent à la maison!

Oui c'est triste d'avoir un enfant handicapé, oui c'est pas cool le regard sur le handicap, oh que les gens sont méchants et blablabla bisounours/vilainmonde... mais sérieux, et le respect du travail des enseignants? et des autres élèves?
Vouloir "enlever la clochette" donne le droit à la maman  de détruire 25 élèves de CP et leur maîtresse?

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.
XIII
Fidèle du forum

Re: Comment gérer un élève relevant de l'IME en classe ?

par XIII le Ven 21 Oct 2016 - 9:33
C'est tout le machiavélisme de la Loi 2005 sur le handicap! Une Loi dîte humaniste donc incontestable dans un but financier: faire d'énormes économies sur des êtres fragiles et sur le corps enseignant non formé!
Invité
Invité

Re: Comment gérer un élève relevant de l'IME en classe ?

par Invité le Ven 21 Oct 2016 - 10:07
La petite est mise à l'école sans aucune aide parce que l'État a enlevé l'AVS (bis repetita) voulant faire ployer les parents mais en attendant, c'est la professeure qui trinque jusqu'à l'EES de fin novembre même si la situation demande une réponse urgente (En revanche, on n'a pas attendu l'EES pour enlever l'AVS !).
Ce qui est étrange, c'est ce discours émanant d'une personne en relation avec des enfants ne remettant jamais, à aucun moment, l'État en cause,  mais critiquant à chaque fois et à chaque occasion les enfants handicapés et leurs parents. Si on ajoute la signature visant à demander aux lecteurs de lui signaler ses fautes d'orthographe, on ne peut que se poser des questions.

Oui, je sais, je suis méchante.

Mais lire ce post hier soir après la réponse pleine de sagesse de Nasopi, c'est tout de même glaçant, d'autant que les réponses intelligentes ne manquent pas sur ce fil.
Et j'ai quand même le droit de souligner que l'expression "déni de handicap" est particulièrement mal choisie.
avatar
Nasopi
Bon génie

Re: Comment gérer un élève relevant de l'IME en classe ?

par Nasopi le Ven 21 Oct 2016 - 11:00
@Volubilys a écrit: S'il n'a pas d'AVS permettant une scolarisation en école "normale" et que les parents ne veulent pas de l'IME, qu'ils la gardent à la maison!

Mais bien sûr... En voilà une solution qu'elle est bonne. Rolling Eyes
XIII, la loi de 2005 a été votée dans un contexte plus large, dans l'idée, justement, que les grosses structures jusque là fermées sur elles-mêmes doivent s'ouvrir sur la société (dont l'école). A la base, l'inclusion (pas seulement scolaire), c'est ça : ce n'est pas la suppression des structures, ou de la prise en charge spécialisée ; c'est la volonté de rendre moins hermétique la frontière entre les structures spécialisées et le monde ordinaire. Quand je vais voir ma fille à l'IME, dans ces bâtiments entourés de grilles, perdus au milieu de la cambrousse, et où se rassemblent toutes les personnes handicapées de la région, je trouve ça hyper violent psychologiquement. Je préfère largement aller voir mon fils : il est dans le même IME, mais lui il est sur un site où il n'y a que 8 personnes handicapées, dans une maison lambda, au milieu de la cité. Personne ne remarque que c'est une structure spécialisée.
Depuis quelques années, il y a de grands efforts des IME pour s'ouvrir sur l'extérieur, afin d'éviter l'effet ghetto dont je parlais. Mais ils doivent lutter contre une certaine lourdeur institutionnelle qui rend l'évolution plus compliquée ; et ils doivent aussi lutter contre la mentalité des gens. Par exemple : l'IME de mes enfants a depuis plusieurs années des accords avec la mairie de Toulouse pour pouvoir utiliser des équipements sportifs destinés à des clubs. C'est toujours dans l'idée de l'inclusion, afin que les enfants de l'IME ne restent pas tout le temps à l'IME mais puissent profiter, comme les autres enfants de la ville, de ces équipements. L'année dernière, la ville a mis des mois à signer les papiers de renouvellement de cet accord, si bien que jusqu'aux vacances de Noël, les enfants de l'IME n'ont pas pu profiter des équipements sportifs en question et ont dû rester à l'IME. Pour les gens, ça semble normal que les handicapés restent dans leur coin ; ça fait un temps fou que c'est comme ça (voir les grands asiles du XIXe siècle), pourquoi changer ?
On est tous d'accord pour dire que l'inclusion scolaire dans n'importe quelles conditions, c'est nul et ça ne bénéficie à personne. Mais il ne faut pas perdre de vue ce contexte plus large, qui me semble à moi au contraire très intéressant et positif. C'est pourquoi je ne pense pas qu'il faille se battre à tout prix contre l'inclusion scolaire ; il faut juste se battre pour qu'elle se fasse dans de bonnes conditions, pour tout le monde. Même si ça doit faire évoluer certaines mentalités...

_________________
"Donne-moi la sérénité nécessaire pour accepter telles qu’elles sont les choses qu’on ne peut pas changer, donne-moi le courage de changer celles qui doivent l’être ; donne-moi la sagesse qui permet de discerner les unes et les autres." (Marc-Aurèle)
XIII
Fidèle du forum

Re: Comment gérer un élève relevant de l'IME en classe ?

par XIII le Ven 21 Oct 2016 - 12:18
C'est toute la différence entre une école "inclusive" et une école qui "intègre"...L'Etat détruit volontairement toutes les structures qui intègrent! Voir la convention "école inclusive" en Auvergne Rhône Alpes qui visent à supprimer les ITEP et Ime avec une montée en puissance sur plusieurs années, ou encore la destruction des rased (et des maîtres G  ou psy scolaire).
avatar
PabloPE
Érudit

Re: Comment gérer un élève relevant de l'IME en classe ?

par PabloPE le Ven 21 Oct 2016 - 15:51
@Verdurette a écrit:Petite question : une de mes collègues, en CP, a vu arriver à la rentrée une enfant non inscrite, avec son AVS. Son frère est dans l'école, elle est du secteur, ses parents ont fait du forcing, elle devait aller en IME, et ils l'ont amenée d'office à l'école avec l'AVS qu'elle avait l'an passé en maternelle. L'enfant marche à peine, perd l'équilibre, ne parle pas. Lundi dernier, ma collègue a appris que l'AVS n'était pas reconduite car l'enfant est admise en IME... que les parents refusent.  Une ESS est prévue fin novembre, en attendant c'est ma collègue qui va devoir faire marcher l'enfant, l'emmener aux toilettes, la seule chose qu'elle a pu négocier, c'est de ne pas l'emmener à la piscine.

Qu'en pensez-vous ? Que feriez-vous ?
Je ne la ferais pas marcher ET je ne l’emmènerais pas aux toilettes. Rolling Eyes Au moindre problème elle ne sera pas couverte sauf si elle obtient un écrit de l'IEN disant qu'elle doit le faire (ce qu'elle n'obtiendra jamais). Si l'enfant n'est pas autonome et qu'elle a été orientée en IME c'est que elle n'a pas sa place en CP et ce n'est pas parce que ça arrange les parents que nous devons cautionner. Elle sera bien mieux en structure spécialisée.

_________________
http://www.villeseducatrices.fr/ressources/page/Appel_de_Bobigny_et_textes_complementaires.pdf




"Et moi qui
me croyais tranquille pour un bout de temps avec mon chat brun."
avatar
Catsoune
Expert

Re: Comment gérer un élève relevant de l'IME en classe ?

par Catsoune le Ven 21 Oct 2016 - 16:06
@Murr a écrit:
@Volubilys a écrit:Pfff les parents et le déni de handicape...
Le placement en IME ne garantit même pas que l'enfant sera pris en charge par des professionnels : une amie néotit y a été envoyée cette année, sans aucune formation, de même que deux nouvelles enseignantes qui n'avaient rien demandé... La gestion du personnel est absolument minable.

Une collègue sortante était nommée en IME sur son premier poste.

D’accord avec Volubilys et PabloPE.

_________________
Les compliments, c'est comme le mascara, il en faut plusieurs couches.....
avatar
Carrie7
Niveau 8

Re: Comment gérer un élève relevant de l'IME en classe ?

par Carrie7 le Ven 21 Oct 2016 - 16:11
@PabloPE a écrit:
@Verdurette a écrit:Petite question : une de mes collègues, en CP, a vu arriver à la rentrée une enfant non inscrite, avec son AVS. Son frère est dans l'école, elle est du secteur, ses parents ont fait du forcing, elle devait aller en IME, et ils l'ont amenée d'office à l'école avec l'AVS qu'elle avait l'an passé en maternelle. L'enfant marche à peine, perd l'équilibre, ne parle pas. Lundi dernier, ma collègue a appris que l'AVS n'était pas reconduite car l'enfant est admise en IME... que les parents refusent.  Une ESS est prévue fin novembre, en attendant c'est ma collègue qui va devoir faire marcher l'enfant, l'emmener aux toilettes, la seule chose qu'elle a pu négocier, c'est de ne pas l'emmener à la piscine.

Qu'en pensez-vous ? Que feriez-vous ?
Je ne la ferais pas marcher ET je ne l’emmènerais pas aux toilettes. Rolling Eyes Au moindre problème elle ne sera pas couverte sauf si elle obtient un écrit de l'IEN disant qu'elle doit le faire (ce qu'elle n'obtiendra jamais). Si l'enfant n'est pas autonome et qu'elle a été orientée en IME c'est que elle n'a pas sa place en CP et ce n'est pas parce que ça arrange les parents que nous devons cautionner. Elle sera bien mieux en structure spécialisée.

Ah oui vous la laissez se faire pipi dessus ? Et vous la rendez le soir à ses parents en disant qu'elle "serait bien mieux en structure spécialisée" ?
Invité
Invité

Re: Comment gérer un élève relevant de l'IME en classe ?

par Invité le Ven 21 Oct 2016 - 16:12
Ce n'est pas la solution qui me pose problème. Le message de Pablo ne me choque pas. Les formules employées par Volubilis sont...parfaitement irrecevables.

Et pourquoi laisser la petite fille entrer à l'école si elle n'y est pas inscrite ?
avatar
Catsoune
Expert

Re: Comment gérer un élève relevant de l'IME en classe ?

par Catsoune le Ven 21 Oct 2016 - 16:14
Et on fait comment, si on est seule dans une classe de 25? On laisse les autres seuls pour l'emmener aux toilettes?



_________________
Les compliments, c'est comme le mascara, il en faut plusieurs couches.....
avatar
Catsoune
Expert

Re: Comment gérer un élève relevant de l'IME en classe ?

par Catsoune le Ven 21 Oct 2016 - 16:14
Lornet a écrit:Ce n'est pas la solution qui me pose problème. Le message de Pablo ne me choque pas. Les formules employées par Volubilis sont...parfaitement irrecevables.

Et pourquoi laisser la petite fille entrer à l'école si elle n'y est pas inscrite ?

En quoi parler d'un déni de handicap de la part des parents est irrecevable?

_________________
Les compliments, c'est comme le mascara, il en faut plusieurs couches.....
Contenu sponsorisé

Re: Comment gérer un élève relevant de l'IME en classe ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum