La spirale du déclassement : "le modèle d'une retraite relativement heureuse pour une majorité va disparaître"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La spirale du déclassement : "le modèle d'une retraite relativement heureuse pour une majorité va disparaître"

Message par Celadon le Lun 24 Oct 2016 - 19:07

(...)
Louis Chauvel. La spirale du déclassement est connue, le diagnostic existe. Mais, au cours des dix dernières années, nous avons laissé crever la bête sans traiter le problème. A cause des rigidités matérielles et mentales françaises, ce diagnostic a fait l’objet d’un déni permanent. Le dernier rapport de France Stratégie –l’ancien commissariat général du Plan– le montre bien, dans sa tentative décontraster une opinion lourdement pessimiste à une réalité rose-bonbon, travestie par un choix biaisé d’indicateurs. Les gens qui ne dépendent que de leurs salaires, même avec des niveaux de qualification très élevés, ne peuvent plus joindre les deux bouts, a fortiori lorsque leurs parents ne sont pas derrière eux pour les sortir de difficultés majeures. On a laissé vieillir l’ensemble des problèmes sociaux, on a laissé se raréfier les emplois décents. Les comparaisons internationales montrent à quel point les services publics en France correspondent à des structures de pauvreté incroyables, l’université ou l’hôpital, par exemple, où les salaires stagnent à des niveaux démotivants, où surtout l’absence investissements nous enfonce dans la vétusté des infrastructures.
(...)
A partir de monsieur Mitterrand, une reconstitution des acquis patrimoniaux s’est opérée, à la mesure de la lutte contre l’inflation, d’une politique de franc fort. L’accumulation patrimoniale privée est redevenue un matelas considérable. En 1984, une année de travail salarié d’un professeur du secondaire représentait en moyenne 9m2 dans Paris; aujourd’hui, c’est 3m2. Les primo-accédants à la propriété sont de plus en plus souvent aidés par la famille, et des enfants de propriétaires.
La suite ici :
http://www.parismatch.com/Actu/Societe/Le-modele-d-une-retraite-relativement-heureuse-pour-une-majorite-va-disparaitre-1100447#xtor=AL-23

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: La spirale du déclassement : "le modèle d'une retraite relativement heureuse pour une majorité va disparaître"

Message par Dr Raynal le Lun 24 Oct 2016 - 19:21

Il semble assez évident que le système de retraite par répartition ne peut fonctionner que si la pyramide des âges est bien pyramidale, et si l'emploi concerne la majorité de la base...
Comme la pyramide a pris plutôt des airs d'obélisque, et que le travail se fait rare, il n'est pas difficile de voir ce qui "nous" (les moins de 50 ans) attend : une pension croupion accordée le plus tard possible à compléter par une épargne de prévision (disons le, de capitalisation - quelle que soit sa forme; mobilière ou immobilière) qui, bien entendu, grignote d'autant nos revenus réels.

Dr Raynal
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: La spirale du déclassement : "le modèle d'une retraite relativement heureuse pour une majorité va disparaître"

Message par Ignatius Reilly le Lun 24 Oct 2016 - 20:13

Vu nos salaires, bon courage pour se constituer une épargne. Que l'on paie un loyer ou que l'on rembourse un emprunt immobilier, on ne peut pas mettre de côté. Je n' achète presque rien, mais je finis mes mois à 0 depuis mai. Alors quand je pense à ceux qui dépassent juste le smic...

Ignatius Reilly
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La spirale du déclassement : "le modèle d'une retraite relativement heureuse pour une majorité va disparaître"

Message par Zagara le Lun 24 Oct 2016 - 20:20

Pas de voiture, pas d'emprunts, des vêtements 2 fois par an, un appart plus petit que ce que je pourrais avoir et peu de plaisirs : j'arrive à mettre quelques centaines d'euros de côté chaque mois. bounce C'est trop de sacrifices pour réussir à épargner, pour des bac+5 ou bac+8.

Zagara
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La spirale du déclassement : "le modèle d'une retraite relativement heureuse pour une majorité va disparaître"

Message par Rabelais le Lun 24 Oct 2016 - 20:39

J'ai réussi à épargner l'an dernier: mais avec des HSA.
Sans HSA cette année, je me sens mieux, mais je finis à zéro.
Et figurez-vous que j'aimerais, rêveuse que je suis, épargner pour le post-bac de ma grande.
Je crois que je vais donner des cours à coté.

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.

Rabelais
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: La spirale du déclassement : "le modèle d'une retraite relativement heureuse pour une majorité va disparaître"

Message par Celadon le Lun 24 Oct 2016 - 20:50

Ils viennent de passer un reportage sur la SV. affraid
Rien n'y est accessible aux classes moyennes et pourtant tous les richards des nouvelles techno ont besoin d'infirmiers, de profs etc. Beaucoup vivent dans des mobil homes ou dorment dans leur voiture. On ne trouve plus de profs. Etonnant, non ? D'ailleurs l'un d'eux expliquait qu'il lui fallait faire le chauffeur uber après ses cours car la moindre chambre coûte entre... $ 800 et $ 2300 !!! Même avec un salaire de $ 5000, c'est intenable. Vous avez dit déclassement ? Il s'organise, quand même !

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: La spirale du déclassement : "le modèle d'une retraite relativement heureuse pour une majorité va disparaître"

Message par Rabelais le Lun 24 Oct 2016 - 20:52

La SV?

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.

Rabelais
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: La spirale du déclassement : "le modèle d'une retraite relativement heureuse pour une majorité va disparaître"

Message par Celadon le Lun 24 Oct 2016 - 20:55

Pardon. La Silicon Valley.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: La spirale du déclassement : "le modèle d'une retraite relativement heureuse pour une majorité va disparaître"

Message par Rabelais le Lun 24 Oct 2016 - 20:59

Ah,merci !
Oui, je savais que la classe moyenne ne pouvait s'y installer.

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.

Rabelais
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: La spirale du déclassement : "le modèle d'une retraite relativement heureuse pour une majorité va disparaître"

Message par Whypee le Lun 24 Oct 2016 - 21:51

Mes grands-parents, institutrice et ouvrier dans le bâtiment, avaient le jour de la retraite une maison de 80m² sur 1400m² et environ 1.000.000 de francs de coté.
Cela m'a marqué.
Donc quand j'ai reçu mon premier salaire j'ai voulu mettre de coté la somme mensuelle qui me permettrait d'avoir 1.000.000 de francs avec un taux moyen annuel de 1% (à l'époque le Livret A était à 4,5%) au bout de 37,5 ans, soit 1800 francs pale . Je gagnai 5000 francs ce n'était donc pas possible.
Alors j'ai revu mon calcul en prévoyant une augmentation annuelle progressive de 3% de mes prélèvements mensuels, et là je suis arrivé à la conclusion que je devais placer 20% de mon salaire par mois ! Pas possible non plus.

Mais comment avaient-ils fait pour arriver à cette somme à l'époque !?

Du coup je me suis imposé la règle suivante : 5% de mon salaire seront mis de coté et en fin d'année si surplus il y a, hop de coté.

Aujourd'hui à 48 ans j'ai quasiment respecté cette règle (peut-être une vingtaine de mois loupés et très peu de surplus) et je suis bien loin des 150.000 €uros attendus dans moins de 10 ans, mais j'ai la maison de 120m² sur 450m², c'est déjà pas mal Very Happy

Donc on peut dire que ce sera plus difficile pour nous et que cela ne va pas en s'améliorant cafe

_________________
"Il y a deux types de personnes qui vous diront que vous ne pouvez pas faire une différence dans ce monde : ceux qui ont peur d’essayer et ceux qui ont peur que vous réussissiez."
____Ray Goforth____

Whypee
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: La spirale du déclassement : "le modèle d'une retraite relativement heureuse pour une majorité va disparaître"

Message par Whypee le Lun 24 Oct 2016 - 22:46

Je viens de voir que le taux moyen de l'épargne en France est de 15% ! J'ai du mal à tenir les 5%... Suspect

[EDIT : Je viens de comprendre dans les 15% il y a 10% d'épargne (remboursement de prêt) immobilière. Ouf !]

_________________
"Il y a deux types de personnes qui vous diront que vous ne pouvez pas faire une différence dans ce monde : ceux qui ont peur d’essayer et ceux qui ont peur que vous réussissiez."
____Ray Goforth____

Whypee
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: La spirale du déclassement : "le modèle d'une retraite relativement heureuse pour une majorité va disparaître"

Message par mamieprof le Lun 24 Oct 2016 - 23:01

@Whypee a écrit:Je viens de voir que le taux moyen de l'épargne en France est de 15% ! J'ai du mal à tenir les 5%... Suspect

[EDIT : Je viens de comprendre dans les 15 % il y a 10% d'épargne (remboursement de prêt) immobilière. Ouf !]

Mais c est tiré par les plus riches qui peuvent épargner jusqu'à 35/40 % de leurs revenus...

mamieprof
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La spirale du déclassement : "le modèle d'une retraite relativement heureuse pour une majorité va disparaître"

Message par Olympias le Lun 24 Oct 2016 - 23:05

On vient d'acheter une maison en RP. J'ai un peu d'argent de côté mais le coût de la vie et les impôts diminuent la capacité d'épargne. 
Mes parents ont un appartement et une maison de campagne ...impossible pour ceux qui démarrent aujourd'hui !

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La spirale du déclassement : "le modèle d'une retraite relativement heureuse pour une majorité va disparaître"

Message par PauvreYorick le Lun 24 Oct 2016 - 23:40

Il est PU au Luxembourg, pas étonnant qu'il trouve les traitements peu encourageants Wink

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.

PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum