Jean-Michel Blanquer, ministre de "l'Ecole de demain" ?

Page 5 sur 17 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 11 ... 17  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Jean-Michel Blanquer, ministre de "l'Ecole de demain" ?

Message par Ashtrak le Mer 17 Mai 2017 - 17:50

Vous ne le mettez pas en accès restreint celui-là ? (je parle du post)

Ashtrak
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Michel Blanquer, ministre de "l'Ecole de demain" ?

Message par MUTIS le Mer 17 Mai 2017 - 17:51

@Rendash a écrit:
@MUTIS a écrit:Ce ne sera pas pire que NVB ou qu'un ministre aux ordres de Fillon.

Il était pressenti pour être le ministre de Fillon, hein Rolling Eyes

C'est dingue, cette mémoire courte.
Ah bon ? Tu étais dans la confidence ?
Blague à part, il sera avec Macron et Bayrou. Ce n'est pas Fillon, n'en déplaise à ceux qui ne voient pas la différence et qui pensent que Macron et Le Pen c'est la même chose (les fumeux abstentionnistes) et qui rêvent de grand soir au Café de Flore...
Il vaut mieux une mémoire courte que pas de mémoire du tout au passage... Razz

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)
avatar
MUTIS
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Michel Blanquer, ministre de "l'Ecole de demain" ?

Message par celinesud le Mer 17 Mai 2017 - 17:52

Je me méfie beaucoup, mais tout n'est pas à rejeter là-dedans. Faut voir ce qu'il en advient.

http://www.lopinion.fr/edition/politique/jean-michel-blanquer-essec-renaissance-l-ecole-est-urgente-possible-si-115945##mention-article-offert


celinesud
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Michel Blanquer, ministre de "l'Ecole de demain" ?

Message par almuixe le Mer 17 Mai 2017 - 17:53

+1 Rendash. Moralité, si on croit encore en la transmission, il faut passer chef d'établissement.

almuixe
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Michel Blanquer, ministre de "l'Ecole de demain" ?

Message par Yazilikaya le Mer 17 Mai 2017 - 17:54

@MUTIS a écrit:
@Rendash a écrit:
@MUTIS a écrit:Ce ne sera pas pire que NVB ou qu'un ministre aux ordres de Fillon.

Il était pressenti pour être le ministre de Fillon, hein Rolling Eyes

C'est dingue, cette mémoire courte.
Ah bon ? Tu étais dans la confidence ?
Blague à part, il sera avec Macron et Bayrou. Ce n'est pas Fillon, n'en déplaise à ceux qui ne voient pas la différence et qui pensent que Macron et Le Pen c'est la même chose (les fumeux abstentionnistes) et qui rêvent de grand soir au Café de Flore...
Il vaut mieux une mémoire courte que pas de mémoire du tout au passage... Razz

Aaaaaahhh, ça faisait longtemps yesyes
avatar
Yazilikaya
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Michel Blanquer, ministre de "l'Ecole de demain" ?

Message par RogerMartin le Mer 17 Mai 2017 - 17:54

@Ashtrak a écrit:Vous ne le mettez pas en accès restreint celui-là ? (je parle du post)

Il y est si peu question de politique.

_________________
Pardon, je n'ai plus moyen d'accéder à l'accent circonflexe sur mon clavier  Embarassed

Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.

Rome n'est plus dans Rome, elle est toute où je suis.
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
RogerMartin
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Michel Blanquer, ministre de "l'Ecole de demain" ?

Message par Rendash le Mer 17 Mai 2017 - 17:54

@Celadon a écrit:
@Rendash a écrit:
@MUTIS a écrit:Ce ne sera pas pire que NVB ou qu'un ministre aux ordres de Fillon.

Il était pressenti pour être le ministre de Fillon, hein Rolling Eyes

C'est dingue, cette mémoire courte.
On te dit que ce n'est ni droite, ni gauche. Ce que tu peux être réfractaire à la raison, tout de même !

Pire, j'ai été complice des fachiss' affraid

Pire encore, je m'apprête à plonger la France dans une profonde crise institutionnelle en-empêchant-de-redresser-le-pays-en-n'accordant-pas-la-majorité à Dieu-avec-Nous Macron, me^me que c'est super antidémocratique de ne pas voter pour le vainqueur, toussah.


Blague à part, regardez les réactions d'Alain Morvan. Regardez ce qu'il dit de Blanquer depuis des années. Et pleurez.

_________________


Mais pourtant y'avait Bayrou Sad
avatar
Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Michel Blanquer, ministre de "l'Ecole de demain" ?

Message par Ashtrak le Mer 17 Mai 2017 - 17:56

Le boss de l'ESSEC qui devient ministre de l'EN !

Le vocabulaire du va s'imposer !


Ahhhhhhh !!!!!!!

_________________
Un âne dit toujours ce qu'il pense : hi-han !
avatar
Ashtrak
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Michel Blanquer, ministre de "l'Ecole de demain" ?

Message par Haynee le Mer 17 Mai 2017 - 17:57

@gregwb a écrit:
@Tiberius a écrit:Comme Haynee, ce qui me choque plus que la personne (il faudra voir ses premières mesures, ne jugeons pas avant les actes et laissons-lui le bénéfice du doute lié à sa prise de fonctions), c'est l'ordre protocolaire avec un ministre de l'éducation 11ème dans l'ordre protocolaire.
Cela en dit long sur l'importance accordée à ce ministère.

L'ordre protocolaire ça ne sert à rien, sauf peut-être à flatter des ego. La seule différence qui compte vraiment c'est ministre d'état/ministre/ministre auprès d'un ministre/secrétaire d'état.

Dans le gouvernement Valls I : la 11e place c'était Najat Vallaud Belkacem alors aux droits des femmes
Dans le gouvernment Valls II : la 11e place c'était Emmanuel Macron (tiens, tiens)
Dans les gouvernements Ayrault ce fut Sapin et Le Drian

Finalement cette 11e place concernait des ministres importants.

(sarcasme)C'est vrai que la 3e ou 4e place du ministre de l'éducation nationale sous la présidence Hollande à prouver à quelle point l'éducation avait été un axe important de son action (fin du sarcasme)

J'ai parlé de symbole, pas d'importance réelle (la différence entre Ministre d'État et Ministre est elle-même très symbolique : le premier n'a pas la préséance dans les faits/les actes par rapport au second ; je suis par contre, bien évidemment, d'accord sur le rang plus mineur des "ministres auprès" et des "secrétaires d'État" puisqu'ils ne siègent même pas de façon régulière au Conseil des Ministres).

L'ordre protocolaire, tout comme l'intitulé des ministères, est souvent, je le maintiens, une question de symboles. Valls avait appuyé l'entrée de Macron en tant que ministre et non simple conseiller. Quand les deux hommes ont commencé à se détester cordialement et à s'envoyer des piques (quelques mois avant le gouvernement Valls II), Emmanuel Macron a été "rétrogradé" dans l'ordre protocolaire. Le symbole était clair : ce n'était pas que l'Économie était sans importance, mais une façon de dire que Macron, lui, ne l'était pas. Citer l'EN à la 3e place (Valls I et II, Cazeneuve) voire la 2e (Ayrault I et II) avait un double but : dans les gouvernements Ayrault, annoncer la volonté de réformer, et dans les gouvernements Valls (la transition Cazeneuve se passe de commentaire), outre la volonté de réforme, mettre en avant qu'il s'agissait d'une femme, "issue de la diversité" de surcroît. Comme je le disais, tout est dans le symbole, et on peut approuver ou non ce qui a été fait (abrogation du décret 1950, réforme du collège, nouvelle évaluation des personnels enseignants...), mais on ne peut nier que les ministres de l'EN ont eu les coudées franches durant ce quinquennat (merci notamment aux syndicats).

Concernant la place de l'EN dans l'ordre protocolaire de ce gouvernement "anté-législatives", on peut estimer au choix que le premier ministre considère l'EN comme non prioritaire ou que Blanquer est insignifiant. Je pense, pour ma part, comme d'autres l'ont déjà dit, qu'il ne faut pas en espérer de bonnes choses (et même qu'on va en prendre plein la figure).


Dernière édition par Haynee le Mer 17 Mai 2017 - 18:01, édité 1 fois
avatar
Haynee
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Michel Blanquer, ministre de "l'Ecole de demain" ?

Message par wanax le Mer 17 Mai 2017 - 17:58

@Rendash a écrit:
@Daphné a écrit:
@Balthamos a écrit:
@mafalda16 a écrit:

Pas uniquement les syndicats, l'ensemble des collègues. Les syndicats seuls ne pourront pas faire face.

+1

Un bon conseil : syndiquez vous, et bien.

Et pour les législatives, bougez vous. Et bien Laughing
Tu parles, en cas de deuxième tour avec un candidat FN, eh bien les petits castors iront faire barrage.
avatar
wanax
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Michel Blanquer, ministre de "l'Ecole de demain" ?

Message par Rendash le Mer 17 Mai 2017 - 18:00

@MUTIS a écrit:
@Rendash a écrit:
@MUTIS a écrit:Ce ne sera pas pire que NVB ou qu'un ministre aux ordres de Fillon.

Il était pressenti pour être le ministre de Fillon, hein Rolling Eyes

C'est dingue, cette mémoire courte.
Ah bon ? Tu étais dans la confidence ?
Blague à part, il sera avec Macron et Bayrou. Ce n'est pas Fillon, n'en déplaise à ceux qui ne voient pas la différence et qui pensent que Macron et Le Pen c'est la même chose (les fumeux abstentionnistes) et qui rêvent de grand soir au Café de Flore...
Il vaut mieux une mémoire courte que pas de mémoire du tout au passage... Razz

Ha, non, Macron et Le Pen, ce n'est pas la même chose. Affirmer ça, c'est faire preuve du même degré d'honnêteté intellectuelle que les pro-réformes qui mettent tous les opposants dans le sac du FN.
Il n'en reste pas moins que Blanquer était bel et bien pressenti comme ministre de Fillon, et qu'il a été le DGESCO de la réforme Châtel. Et que son projet, tel que détaillé dans ses nombreuses interviews et dans son livre, que je te prêterais volontiers si d'aventure tu ne l'avais pas déjà, est dans la droite ligne du reste, modulo deux ou trois déclarations cosmétiques. J'ai détaillé ça plus haut. Bayrou, c'est une blague, il est allé à la gamelle et ça a payé, comme annoncé dès son ralliement après qu'il avait dégommé Macron à tire-larigot.

Alain Morvan a parlé de Blanquer en de forts mauvais termes à plusieurs reprises, depuis un moment, et sa consternation depuis trois heures n'est pas franchement bon signe.

_________________


Mais pourtant y'avait Bayrou Sad
avatar
Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Michel Blanquer, ministre de "l'Ecole de demain" ?

Message par Olympias le Mer 17 Mai 2017 - 18:01

Il a dirigé la Dgesco a l'époque de Chatel. Certaines personnes sont droito-gaucho-compatibles.
avatar
Olympias
Devin


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Michel Blanquer, ministre de "l'Ecole de demain" ?

Message par Ashtrak le Mer 17 Mai 2017 - 18:02

@Rendash a écrit:
Alain Morvan a parlé de Blanquer en de forts mauvais termes à plusieurs reprises, depuis un moment, et sa consternation depuis trois heures n'est pas franchement bon signe.

Et il n'est pas le seul.

Qui connaît Blanquer sait que cette nomination est logique à qui veut "dégraisser le mammouth" au lance-flammes.

_________________
Un âne dit toujours ce qu'il pense : hi-han !
avatar
Ashtrak
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Michel Blanquer, ministre de "l'Ecole de demain" ?

Message par Rendash le Mer 17 Mai 2017 - 18:05

@Ashtrak a écrit:
@Rendash a écrit:
Alain Morvan a parlé de Blanquer en de forts mauvais termes à plusieurs reprises, depuis un moment, et sa consternation depuis trois heures n'est pas franchement bon signe.

Et il n'est pas le seul.

Qui connaît Blanquer sait que cette nomination est logique à qui veut "dégraisser le mammouth" au lance-flammes.

Oui, mais y'a Bayrou et Macron, on te dit Laughing



cafe


_________________


Mais pourtant y'avait Bayrou Sad
avatar
Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Michel Blanquer, ministre de "l'Ecole de demain" ?

Message par Celadon le Mer 17 Mai 2017 - 18:07

Qu'il dégraisse la rue de Grenelle.
avatar
Celadon
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Michel Blanquer, ministre de "l'Ecole de demain" ?

Message par lisette83 le Mer 17 Mai 2017 - 18:10

@MUTIS a écrit:Interview intéressante... Assez lucide et raisonnable.
https://www.youtube.com/watch?v=GgFxIR2rFpQ

Je suis déçu de ne pas voir Bayrou... qui avait d'autres ambitions visiblement !
Mais attendons la suite. Ce ne sera pas pire que NVB ou qu'un ministre aux ordres de Fillon.
+1.

lisette83
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Michel Blanquer, ministre de "l'Ecole de demain" ?

Message par cunégonde le Mer 17 Mai 2017 - 18:13

@Lowpow29 a écrit:
@Honchamp a écrit:affraid affraid  Oui...

L'Express 9-1-2017

"Cette grande liberté peut aller jusqu'au recrutement des professeurs. L'idéal à terme est que le chef d'établissement recrute lui-même ses professeurs certifiés sur la base du projet qu'il souhaite mener. Cela signifie aussi que les ressources humaines doivent être gérées à l'échelle locale, aux antipodes de la gestion "par ordinateur" d'aujourd'hui."  

Article entier :
http://www.lexpress.fr/education/jean-michel-blanquer-l-autonomie-des-ecoles-la-reforme-obligatoire_1866064.html

Il veut supprimer l'agrégation ? Ou mettre les agrégés autre part..?
D'un point de vue financier, l'agrégé PRAG remplace avantageusement le maître de conf : 15 h contre 6

cunégonde
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Michel Blanquer, ministre de "l'Ecole de demain" ?

Message par gauvain31 le Mer 17 Mai 2017 - 18:14

@Celadon a écrit:Qu'il dégraisse la rue de Grenelle.

Et qu'il se dégraisse lui-même. Qu'ils s'autodétruisent tous et on ne changera rien pendant 5 ans. Ca me va bien comme ça Smile . Une autre politique serait possible, mais je ne vois pas FI avoir un nombre suffisant de députés en juin pour renverser la vapeur . Si on arrive à parasiter et à ralentir durablement ce gouvernement, ce serait déjà pas mal. Oui, mais je n'y crois pas trop
avatar
gauvain31
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Michel Blanquer, ministre de "l'Ecole de demain" ?

Message par Rendash le Mer 17 Mai 2017 - 18:17

Le 14 février dernier, après l'audition de responsables syndicaux (dont l'un m'a rapporté ces faits) par un sénateur, Blanquer et Longuet ont été vus à la brasserie de la rue de Tournon, la cantine des sénateurs, en train de discuter de la nomination de Blanquer rue de Grenelle si Fillon gagnait les élections.

C'est un secret de Polichinelle : la même source ajoute ainsi que "tous les syndicats qui ont rencontré les équipes des candidats avant les élections savaient que ce serait Blanquer si c'était Fillon. Avec en deux la député Annie Genevard et en trois Malika Sorel.".

_________________


Mais pourtant y'avait Bayrou Sad
avatar
Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Michel Blanquer, ministre de "l'Ecole de demain" ?

Message par RogerMartin le Mer 17 Mai 2017 - 18:19

@cunégonde a écrit:
@Lowpow29 a écrit:
@Honchamp a écrit:affraid affraid  Oui...

L'Express 9-1-2017

"Cette grande liberté peut aller jusqu'au recrutement des professeurs. L'idéal à terme est que le chef d'établissement recrute lui-même ses professeurs certifiés sur la base du projet qu'il souhaite mener. Cela signifie aussi que les ressources humaines doivent être gérées à l'échelle locale, aux antipodes de la gestion "par ordinateur" d'aujourd'hui."  

Article entier :
http://www.lexpress.fr/education/jean-michel-blanquer-l-autonomie-des-ecoles-la-reforme-obligatoire_1866064.html

Il veut supprimer l'agrégation ? Ou mettre les agrégés autre part..?
D'un point de vue financier, l'agrégé PRAG  remplace avantageusement le maître de conf : 15 h contre 6

Dans quel monde les MCF enseignent 6h/semaine ?
Ils doivent 192h éq TD annuels, et les PRAG 384h, avec plafonnement à 15h/semaine.

_________________
Pardon, je n'ai plus moyen d'accéder à l'accent circonflexe sur mon clavier  Embarassed

Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.

Rome n'est plus dans Rome, elle est toute où je suis.
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
RogerMartin
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Michel Blanquer, ministre de "l'Ecole de demain" ?

Message par roxanne le Mer 17 Mai 2017 - 18:21

Enfin, ici même on nous annonçait Mérieu, Apparu ...Peu importe, maintenant, c'est ce ministre avec ce gouvernement. On va voir les actes.
avatar
roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Michel Blanquer, ministre de "l'Ecole de demain" ?

Message par laMiss le Mer 17 Mai 2017 - 18:22

@Patience et raison a écrit:Côté "administratif", le recteur Banquer est connu pour les postes rendus dans le cadre de la RGPP... Les collègues de l'administration centrales craignent un "plan de dégraissage" au ministère (où paraît-il, il y aurait encore des postes "pas tout à fait justifié par un service rendu" pour dire les choses "diplomatiquement").

Quels postes rendus ?
Pourquoi ? Sur quoi se basent leurs craintes ?

_________________
aai Faut lui laisser sa chance ! Jusque là tout va bien ! aai

laMiss
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Michel Blanquer, ministre de "l'Ecole de demain" ?

Message par Celadon le Mer 17 Mai 2017 - 18:22

@Rendash a écrit:Le 14 février dernier, après l'audition de responsables syndicaux (dont l'un m'a rapporté ces faits) par un sénateur, Blanquer et Longuet ont été vus à la brasserie de la rue de Tournon, la cantine des sénateurs, en train de discuter de la nomination de Blanquer rue de Grenelle si Fillon gagnait les élections.

C'est un secret de Polichinelle : la même source ajoute ainsi que "tous les syndicats qui ont rencontré les équipes des candidats avant les élections savaient que ce serait Blanquer si c'était Fillon. Avec en deux la député Annie Genevard et en trois Malika Sorel.".
Evidemment Macron a nommé le pire des trois. A tout point de vue.
avatar
Celadon
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Michel Blanquer, ministre de "l'Ecole de demain" ?

Message par eleonore69 le Mer 17 Mai 2017 - 18:26

@Olympias a écrit:Sauf que ce n'est pas du tout la tendance du moment. Hélas. Même au lycée, j'impose le cahier parce que leurs trieurs, classeurs, c'est toujours le bazar.

on est d'accord , les lycées ne sont plus capables (sauf exception) de gérer un classeur.. Alors qu'en début de carrière (il y a plus de 20 ans) c'était classeur dès la quatrième...

eleonore69
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Michel Blanquer, ministre de "l'Ecole de demain" ?

Message par PauvreYorick le Mer 17 Mai 2017 - 18:27

Bref, on pouvait trouver pire, mais difficilement, très difficilement.

_________________
τὸ λέγειν τοὺς λόγους τοὺς ἀπὸ τῆς ἐπιστήμης οὐδὲν σημεῖον·
avatar
PauvreYorick
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Michel Blanquer, ministre de "l'Ecole de demain" ?

Message par Rendash le Mer 17 Mai 2017 - 18:28

@roxanne a écrit:Enfin, ici même on nous annonçait Mérieu, Apparu ...Peu importe, maintenant, c'est ce ministre avec ce gouvernement. On va voir les actes.

Meirieu dans un gouvernement de droite, c'eût été le couronnement de sa carrière de tourne-casaque, remarque. La cohérence de l'incohérence Razz

Mais là, il ne s'agit pas de rumeurs, c'est un fait (cf. la réflexion du collègue que je cite plus haut). Comme ce que j'ai avancé à la page précédente : tout est clairement expliqué, dans le bouquin et les itw de Blanquer d'une part, dans le "programme" de Macron pour l'éducation d'autre part.

Heureusement, y'a Bayrou

_________________


Mais pourtant y'avait Bayrou Sad
avatar
Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 17 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 11 ... 17  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum