Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Gombrich-sur-Marne
Niveau 1

Ne plus vouloir être professeur d'arts plastiques... pendant le stage

par Gombrich-sur-Marne le Jeu 27 Oct 2016 - 13:42
Bonjour à tous!

Je suis professeur stagiaire en arts plastiques depuis septembre 2016. Et... je voudrais demissionner. Malgré le fait que j'enseigne dans un collège non classé, je me sens etouffée pour X raisons quand je pense au futur. J'adore ce metier mais je pense qu'il est en train de se degrader. J'ai en plus très peur des violences qui se multiplient et je sais que l'année prochaine on va m'envoyer dans un collège très difficile. Cela ne donne pas envie...

Je suis prête à quitter le M2 et l'enseignement pour travailler dans une galerie d'art par exemple, malgré le fait que j'ai lutté pour arriver ici...
tout en me sentant coupable vis à vis de mes collegues amis en M2 qui n'ont pas eu leur CAPES et qui me disent que je suis chanceuse...

Est-ce qu'il y en a parmi vous qui ressentent la même chose? Ou bien des ex collegues qui ont trouvé un emploi dans le milieu culturel après avoir quitté l'enseignement?

Je vous souhaite une bonne journée!
79 airlines
Niveau 8

Re: Ne plus vouloir être professeur d'arts plastiques... pendant le stage

par 79 airlines le Jeu 27 Oct 2016 - 13:47
coucou j'ai un collègue qui était prof d'arts en collège, il est maintenant graphiste pour un service de com' (PAO etc.)
avatar
Rabelais
Grand Maître

Re: Ne plus vouloir être professeur d'arts plastiques... pendant le stage

par Rabelais le Jeu 27 Oct 2016 - 13:51
En tous les cas, si tu dois démissionner , n'attends pas d'être piégée dans un poste de titulaire.
Nous sommes mal payés, mais nous le sommes tout de même.
Je ne dis pas ( Rolling Eyes ) que nous prenons ainsi le goût du luxe mais peut-être celui de la sécurité de l'emploi et la,peur de la précarité nous étreint.
Alors on reste.
Et si vraiment tu as déjà envie de démissionner, alors que vont être les prochaines 40 années ?
Pars vers de nouveaux horizons si là n'est pas ta voie, si tu sens que tu ne le supporteras pas.
Mais si tu sens que ta place EST dans une classe, même si la machine EN tente de te broyer, alors reste.

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.
BelaLugosi
Niveau 7

Re: Ne plus vouloir être professeur d'arts plastiques... pendant le stage

par BelaLugosi le Jeu 27 Oct 2016 - 14:15
Réfléchis bien :

- Le milieu de la culture est saturé, tu y seras sûrement payée encore moins qu'un prof, tu devras vivre et rester à Paris car peu d'offres d'emploi dans ce secteur en province.
- J'ai un an d'expérience en tant que prof et je gagne 1800 € nets / Mon frère a 14 ans de carrière comme graphiste et gagne 2000 € nets et fait plus d'heures que moi. J'ai des copines en galerie d'arts qui gagnent un smic avec bac+5. J'ai d'autres exemples pas folichons à te donner si tu veux. Est-ce que ça vaut le coup selon toi ?
- Tu peux aisément trouver un moyen d'éviter les coins chauds l'année prochaine : Pacse-toi, choisis des académies très rurales, etc...
avatar
trompettemarine
Grand sage

Re: Ne plus vouloir être professeur d'arts plastiques... pendant le stage

par trompettemarine le Jeu 27 Oct 2016 - 14:49
@Gombrich-sur-Marne a écrit:Bonjour à tous!

Je suis professeur stagiaire en arts plastiques depuis septembre 2016. Et... je voudrais demissionner. Malgré le fait que j'enseigne dans un collège non classé, je me sens etouffée pour X raisons quand je pense au futur. J'adore ce metier mais je pense qu'il est en train de se degrader. J'ai en plus très peur des violences qui se multiplient et je sais que l'année prochaine on va m'envoyer dans un collège très difficile. Cela ne donne pas envie...

Je suis prête à quitter le M2 et l'enseignement pour travailler dans une galerie d'art par exemple, malgré le fait que j'ai lutté pour arriver ici...
tout en me sentant coupable vis à vis de mes collegues amis en M2 qui n'ont pas eu leur CAPES et qui me disent que je suis chanceuse...

Est-ce qu'il y en a parmi vous qui ressentent la même chose? Ou bien des ex collegues qui ont trouvé un emploi dans le milieu culturel après avoir quitté l'enseignement?

Je vous souhaite une bonne journée!

Non, rien n'est certain. Tous les collèges ne sont pas invivables.
Tu auras beaucoup de classes, toutes ne seront pas infernales.
Il est vrai que sur le forum nous parlons d'abord de ce qui ne va pas.
Il faut plusieurs années pour être à l'aise comme professeur. C'est tout à fait normal.
Ne prends pas de décision trop rapide.
avatar
Reine Margot
Demi-dieu

Re: Ne plus vouloir être professeur d'arts plastiques... pendant le stage

par Reine Margot le Jeu 27 Oct 2016 - 14:49
Tu peux choisir des coins très ruraux et relativement calmes (j'ai eu l'académie de Reims, mon 16e voeu je crois, avec mes 21 pts, excellent quand tu veux démarrer, en plein en Haute-Marne)

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
avatar
Cha33
Fidèle du forum

Re: Ne plus vouloir être professeur d'arts plastiques... pendant le stage

par Cha33 le Jeu 27 Oct 2016 - 14:57
En effet, commencer dans un établissement rural quand on est néotitulaire est loin d'être impossible. Cela a été mon cas et ce furent trois années de bonheur. Il m'a fallu attendre ma cinquième année d'enseignement et une mutation subie pour suivre mon conjoint pour connaître l'enfer de la REP. Vraiment, j'ai exercé un métier bien différent avant cette prise de poste, fait de multiples petits bonheurs. Mon enseignement avait un sens fort dans ce petit établissement de campagne. Bon courage pour la suite.
avatar
Gombrich-sur-Marne
Niveau 1

Re: Ne plus vouloir être professeur d'arts plastiques... pendant le stage

par Gombrich-sur-Marne le Jeu 27 Oct 2016 - 15:26
Merci beaucoup à tous! En fait... je ne suis pas fan de la campagne, étant très jeune je voudrais rester sur Paris. Peut être pour la retraite ça va....Donc c'est soit REP avec un salaire qui ne me permet pas d'avoir plus de 15 m carrés, soit coincée à la campagne avec rien à faire...

Je ne veux ni me marier ni me pacser. Je trouve qu'il est très injuste d'avoir ça comme critère pour les voeux etc.

BelaLugosi, je trouve ton message très encourageant...1800 euros comme salaire? Moi cette année j'ai 1200 et l'année prochaine normalement je pensais qu'on est à 1530 si on retire la mutuelle. C'est pour cela que je démotive aussi.

Je cherche des apparts sur Balae et cela n'abouti à rien... donc ou sont les avantages dont on nous parle?

J'avais vu des offres d'emploi en galerie payées 2300 net. Après...c'est rare... mais j'aimerais enseigner aux adultes, ou dans un musée...ou bien aux gens qui veulent entendre...
avatar
VicomteDeValmont
Esprit éclairé

Re: Ne plus vouloir être professeur d'arts plastiques... pendant le stage

par VicomteDeValmont le Jeu 27 Oct 2016 - 15:29
Je te conseille de fuir si ça ne te plaît pas, quitte à refaire une année d'étude ou passer un autre concours.


Dernière édition par VicomteDeValmont le Jeu 27 Oct 2016 - 15:48, édité 1 fois

_________________
Cette insigne faveur que votre coeur réclame
Nuit à ma renommée et répugne à mon âme.
lisette83
Expert

Re: Ne plus vouloir être professeur d'arts plastiques... pendant le stage

par lisette83 le Jeu 27 Oct 2016 - 15:41
@BelaLugosi a écrit:Réfléchis bien :

- Le milieu de la culture est saturé, tu y seras sûrement payée encore moins qu'un prof, tu devras vivre et rester à Paris car peu d'offres d'emploi dans ce secteur en province.
- J'ai un an d'expérience en tant que prof et je gagne 1800 € nets / Mon frère a 14 ans de carrière comme graphiste et gagne 2000 € nets et fait plus d'heures que moi.  J'ai des copines en galerie d'arts qui gagnent un smic avec bac+5. J'ai d'autres exemples pas folichons à te donner si tu veux. Est-ce que ça vaut le coup selon toi ?
- Tu peux aisément trouver un moyen d'éviter les coins chauds l'année prochaine : Pacse-toi, choisis des académies très rurales, etc...
Si, comme le dit Gombrich, elle préfère rester sur Paris pour la vie culturelle, il vaut mieux démissionner et trouver un emploi dans l'art, ce qui est tout de même plus facile à Paris qu'ailleurs.
Je pense que les 1800€ au bout d'un an intègrent des HSA et/ou des indemnités qui ne sont pas pérennes et qui ne seraient pas prises en compte si vous demandiez un prêt bancaire par exemple.
avatar
liliepingouin
Érudit

Re: Ne plus vouloir être professeur d'arts plastiques... pendant le stage

par liliepingouin le Jeu 27 Oct 2016 - 15:54
Réfléchis par rapport au métier que tu veux faire et non par rapport au lieu que tu voudrais habiter.
La vie culturelle et amicale n'existe pas seulement à Paris. Il est peut-être même plus avantageux d'habiter un coin éloigné où le logement n'est pas cher et passer tous ses week-end à Paris que de galérer terriblement pour y louer 15m2 et finalement ne profiter de rien.

La question est de savoir si oui ou non tu te sens capable d'être prof, ou si tu penses vraiment que ta vie est ailleurs. Il faut, autant que faire se peut, éviter d'exercer un métier qui devient insupportable.

_________________
Spheniscida qui se prend pour une Alcida.

"Laissons glouglouter les égouts." (J.Ferrat)
"Est-ce qu'on convainc jamais personne?" (R.Badinter)
Même si c'est un combat perdu d'avance, crier est important.
avatar
Reine Margot
Demi-dieu

Re: Ne plus vouloir être professeur d'arts plastiques... pendant le stage

par Reine Margot le Jeu 27 Oct 2016 - 16:37
+1 l'essentiel est de savoir si tu te sens bien dans une classe, si oui c'est dommage d'arrêter uniquement pour des craintes par rapport aux conditions d'exercice du métier (établissement plus ou moins difficile, ville ou campagne...), et l'herbe n'est pas forcément plus verte ailleurs, comme dit plus haut.

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
avatar
Sherlock
Niveau 9

Re: Ne plus vouloir être professeur d'arts plastiques... pendant le stage

par Sherlock le Jeu 27 Oct 2016 - 18:04
@Reine Margot a écrit:+1 l'essentiel est de savoir si tu te sens bien dans une classe, si oui c'est dommage d'arrêter uniquement pour des craintes par rapport aux conditions d'exercice du métier (établissement plus ou moins difficile, ville ou campagne...), et l'herbe n'est pas forcément plus verte ailleurs, comme dit plus haut.
+ 100 !!!
Attention le monde de la culture c'est très mal payé, surtout si tu n'as pas de concours. Si tu cherches une reconversion dans ce domaine je te conseille de bien identifier vers quoi tu veux aller et éventuellement de préparer et obtenir un concours avant de démissionner. (ça fait 6 ans que je suis dans la culture, je suis même pas payée 1400 euros net........, alors si ça te décourage d'être payé 1500 euros, la culture c'est pas mieux, sauf si c'est vraiment ce que tu veux faire et que le salaire est secondaire dans ton choix)
avatar
Fesseur Pro
Vénérable

Re: Ne plus vouloir être professeur d'arts plastiques... pendant le stage

par Fesseur Pro le Jeu 27 Oct 2016 - 18:21
@Gombrich-sur-Marne a écrit: mais j'aimerais enseigner aux adultes, ou dans un musée...ou bien aux gens qui veulent entendre...
Etre prof sans les élèves quoi.
Trop facile.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur
avatar
Orlanda
Habitué du forum

Re: Ne plus vouloir être professeur d'arts plastiques... pendant le stage

par Orlanda le Jeu 27 Oct 2016 - 18:35
Je pense que tu recherches un métier qui n'existe pas. Sinon nous serions beaucoup ici à l'exercer, je crois!

_________________
"Nous vivons à une époque où l'ignorance n'a plus honte d'elle-même". Robert Musil
avatar
Dadoo33
Expert spécialisé

Re: Ne plus vouloir être professeur d'arts plastiques... pendant le stage

par Dadoo33 le Jeu 27 Oct 2016 - 20:57
@lisette83 a écrit:
@BelaLugosi a écrit:Réfléchis bien :

- Le milieu de la culture est saturé, tu y seras sûrement payée encore moins qu'un prof, tu devras vivre et rester à Paris car peu d'offres d'emploi dans ce secteur en province.
- J'ai un an d'expérience en tant que prof et je gagne 1800 € nets / Mon frère a 14 ans de carrière comme graphiste et gagne 2000 € nets et fait plus d'heures que moi.  J'ai des copines en galerie d'arts qui gagnent un smic avec bac+5. J'ai d'autres exemples pas folichons à te donner si tu veux. Est-ce que ça vaut le coup selon toi ?
- Tu peux aisément trouver un moyen d'éviter les coins chauds l'année prochaine : Pacse-toi, choisis des académies très rurales, etc...
Si, comme le dit Gombrich, elle préfère rester sur Paris pour la vie culturelle, il vaut mieux démissionner et trouver un emploi dans l'art, ce qui est tout de même plus facile à Paris qu'ailleurs.
Je pense que les 1800€ au bout d'un an intègrent des HSA et/ou des indemnités qui ne sont pas pérennes et qui ne seraient pas prises en compte si vous demandiez un prêt bancaire par exemple.

Ou sans doute un reclassement. Je suis échelon 4 et sans les primes etc je suis à 1780 et des brouettes
avatar
Gombrich-sur-Marne
Niveau 1

Re: Ne plus vouloir être professeur d'arts plastiques... pendant le stage

par Gombrich-sur-Marne le Jeu 27 Oct 2016 - 23:14
@Reine Margot a écrit:+1 l'essentiel est de savoir si tu te sens bien dans une classe, si oui c'est dommage d'arrêter uniquement pour des craintes par rapport aux conditions d'exercice du métier (établissement plus ou moins difficile, ville ou campagne...), et l'herbe n'est pas forcément plus verte ailleurs, comme dit plus haut.

C'est un beau métier mais ... la partie didactique est comme une caricature des arts plastiques que je connais!

Ma plus grande crainte reste la sécurité...H/S j'ai un ami en anglais qui passe ses  journées à entendre "starfoullah"+"qu'est-ce qu'il est con celui là" +"je m'en b***** votre cours" dans le 93. Dans son collège, on balance des chaises en arts plastiques!!!
avatar
Malaga
Modérateur

Re: Ne plus vouloir être professeur d'arts plastiques... pendant le stage

par Malaga le Ven 28 Oct 2016 - 9:44
Je suis dans l'académie de Créteil et dans un établissement calme. Certes, il est situé à la campagne mais en 45 minutes de train, je suis à Paris. J'ai des collègues qui y sont tous les week-end.

Je te conseille de regarder attentivement les offres d'emploi dans la culture pour voir si tu peux effectivement y postuler (niveau d'étude, expérience exigée...). C'est tout de même un secteur relativement bouché.

_________________
     

J'utilise des satellites coûtant plusieurs millions de dollars pour chercher des boîtes Tupperware dans la forêt ; et toi, c'est quoi ton hobby ?
BelaLugosi
Niveau 7

Re: Ne plus vouloir être professeur d'arts plastiques... pendant le stage

par BelaLugosi le Ven 28 Oct 2016 - 11:06
@lisette83 a écrit:Je pense que les 1800€ au bout d'un an intègrent des HSA et/ou des indemnités qui ne sont pas pérennes et qui ne seraient pas prises en compte si vous demandiez un prêt bancaire par exemple.

Je compte ma prime en tant que prof principale dedans effectivement. Je sais bien que ce ne sera pas pris en compte lors d'une demande de crédit immobilier. Mais c'était juste pour lui dire que je ne gagnais que 200 € de moins que mon frère qui, lui, a 13 ans de plus d'expérience dans une boîte de com' . Pour moi, même si nos salaires ne sont pas incroyablement hauts, c'est toujours mieux que ce que l'on gagne dans la culture ou la com'
avatar
Dimka
Grand Maître

Re: Ne plus vouloir être professeur d'arts plastiques... pendant le stage

par Dimka le Ven 28 Oct 2016 - 11:25
Salut,
@Rabelais a écrit:En tous les cas, si tu dois démissionner , n'attends pas d'être piégée dans un poste de titulaire.
Pourquoi ? On n'est pas piégé une fois titularisé, on peut toujours démissionner facilement : on peut attendre de voir, et prendre sa décision une fois qu'on a vu le réel, et pas sur des hypothèses.

En plus, j'aurais donné le conseil inverse : même une fois la décision prise, prendre son temps, se trouver une formation ou un job avant de partir et profiter de la sécurité de sa situation avec salaire pour réfléchir, en profiter le plus longtemps possible, plutôt que de mettre en difficulté. En plus, une fois titularisé, on a accès à tous les concours internes.

_________________
Spoiler:
Saska
Niveau 9

Re: Ne plus vouloir être professeur d'arts plastiques... pendant le stage

par Saska le Ven 28 Oct 2016 - 11:30
J'ai bossé plus de 10 ans dans la culture en collectivité territoriale en passant 3 fois un concours où il y avait 12 reçus pour toute la France dans ma spécialité (et en ayant ce concours 2 fois)
Si j'en suis partie, c'est à la fois pour des raisons personnelles mais aussi professionnelles : le milieu culturel se désagrège, au fur et à mesure que les financements publics et privés sont réduits, je ne sais pas combien de compagnies j'ai vu mettre la clé sous la porte dans les 5 dernières années, combien j'ai vu fermer de petits lieux culturels actifs, combien de festivals se sont brutalement arrêtés, combien de projets patiemment montés j'ai vu s'écrouler ou j'ai contribué à faire s'écrouler.
Je ne sais pas ce qui t'a amenée à passer le CAPES, mais j'ai le sentiment que tu idéalises le milieu culturel (en le limitant en plus à Paris, ce qui n'est quand même pas du tout représentatif du reste du territoire) peut-être comme tu as idéalisé l'enseignement avant de te confronter à la réalité.
Tout métier, tout domaine professionnel a ses travers et ses plaisirs, où te situes toi là dedans ? ça me semble être une bonne question à se poser pour commencer...
avatar
Lizdarcy
Fidèle du forum

Re: Ne plus vouloir être professeur d'arts plastiques... pendant le stage

par Lizdarcy le Ven 28 Oct 2016 - 11:36
@Gombrich-sur-Marne a écrit:
@Reine Margot a écrit:+1 l'essentiel est de savoir si tu te sens bien dans une classe, si oui c'est dommage d'arrêter uniquement pour des craintes par rapport aux conditions d'exercice du métier (établissement plus ou moins difficile, ville ou campagne...), et l'herbe n'est pas forcément plus verte ailleurs, comme dit plus haut.

C'est un beau métier mais ... la partie didactique est comme une caricature des arts plastiques que je connais!

Ma plus grande crainte reste la sécurité...H/S j'ai un ami en anglais qui passe ses  journées à entendre "starfoullah"+"qu'est-ce qu'il est con celui là" +"je m'en b***** votre cours" dans le 93. Dans son collège, on balance des chaises en arts plastiques!!!
Si tu crois que ce n'est pas une caricature de l'anglais que je connais . .. clairement si je ne faisais pas des choses intéressantes autour, il ne me resterait que 400 mots de vocabulaire et  trois temps!!!
Le "beau métier " dont tu parles consiste à transmettre quelque chose. Il est évident que si tu penses t épanouir à travers ta matière uniquement tu seras déçue.
avatar
alanne
Fidèle du forum

Re: Ne plus vouloir être professeur d'arts plastiques... pendant le stage

par alanne le Ven 28 Oct 2016 - 12:13
Sinon à paris il y a le concours d'enseignant en art plastique de la ville de paris. là tu seras dans le 1 er degré.

_________________
Wait and see
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: Ne plus vouloir être professeur d'arts plastiques... pendant le stage

par Daphné le Ven 28 Oct 2016 - 12:51
@Dimka a écrit:Salut,
@Rabelais a écrit:En tous les cas, si tu dois démissionner , n'attends pas d'être piégée dans un poste de titulaire.
Pourquoi ? On n'est pas piégé une fois titularisé, on peut toujours démissionner facilement : on peut attendre de voir, et prendre sa décision une fois qu'on a vu le réel, et pas sur des hypothèses.

En plus, j'aurais donné le conseil inverse : même une fois la décision prise, prendre son temps, se trouver une formation ou un job avant de partir et profiter de la sécurité de sa situation avec salaire pour réfléchir, en profiter le plus longtemps possible, plutôt que de mettre en difficulté. En plus, une fois titularisé, on a accès à tous les concours internes.

+1
Le conseil que je donnerais c'est d'abord de finir son année de stage et d'être titularisée.
Ensuite facile de rester en RP, les académies de Versailles et Créteil sont à 21 points !
Et prendre une dispo pour études ou convenance personnelle, pour essayer autre chose, et pouvoir au pire retomber sur ses pieds en cas de besoin. Le travail ne court après personne...
avatar
Gombrich-sur-Marne
Niveau 1

Re: Ne plus vouloir être professeur d'arts plastiques... pendant le stage

par Gombrich-sur-Marne le Ven 28 Oct 2016 - 12:57
@Saska a écrit:J'ai bossé plus de 10 ans dans la culture en collectivité territoriale en passant 3 fois un concours où il y avait 12 reçus pour toute la France dans ma spécialité (et en ayant ce concours 2 fois)
Si j'en suis partie, c'est à la fois pour des raisons personnelles mais aussi professionnelles : le milieu culturel se désagrège, au fur et à mesure que les financements publics et privés sont réduits, je ne sais pas combien de compagnies j'ai vu mettre la clé sous la porte dans les 5 dernières années, combien j'ai vu fermer de petits lieux culturels actifs, combien de festivals se sont brutalement arrêtés, combien de projets patiemment montés j'ai vu s'écrouler ou j'ai contribué à faire s'écrouler.
Je ne sais pas ce qui t'a amenée à passer le CAPES, mais j'ai le sentiment que tu idéalises le milieu culturel (en le limitant en plus à Paris, ce qui n'est quand même pas du tout représentatif du reste du territoire) peut-être comme tu as idéalisé l'enseignement avant de te confronter à la réalité.
Tout métier, tout domaine professionnel a ses travers et ses plaisirs, où te situes toi là dedans ? ça me semble être une bonne question à se poser pour commencer...

Merci beaucoup ton message a été comme une douche froide! Matière à réfléchir.

PS. J'ai failli crier à cause de l'araignée... et vous? comme disent les élèves... PTDR
Contenu sponsorisé

Re: Ne plus vouloir être professeur d'arts plastiques... pendant le stage

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum