Tutrice d'un professeur titulaire...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tutrice d'un professeur titulaire...

Message par rachelaaaah le Sam 29 Oct 2016 - 16:01

Je suis nouvelle sur le site et un peu perdue...doux euphémisme...
Je suis désolée si je ne poste pas mon message au bon endroit...
J'aimerais savoir si l'un ou l'une de vous a déjà été tuteur/tutrice d'un professeur titulaire.
C'est la première fois que l'inspectrice me demande cela et je n'ai aucune consigne, aucun conseil. Je ne sais pas ce que j'ai le "droit" de dire ou faire...
Auriez-vous des conseils, pistes...
Merci d'avance.

Rachel
avatar
rachelaaaah
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutrice d'un professeur titulaire...

Message par alanne le Sam 29 Oct 2016 - 16:06

Tu es là pour conseiller surtout.

_________________
Wait and see
avatar
alanne
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutrice d'un professeur titulaire...

Message par nitescence le Sam 29 Oct 2016 - 16:11

Je suppose que, si ton collègue a besoin d'un tutorat, c'est qu'il est en difficulté. C'est donc une aide qu'on te demande de lui apporter. Il faut donc voir avec lui ce qui pose problème (construction d'une séquence didactique, gestion de classe ou autre). Tu as le droit et même le devoir de lui dire tout ce qui, selon toi, ne va pas dans le bon sens... Mais essaie de te positionner vis-à-vis de lui comme une ressource et d'en discuter d'égal à égal : pourquoi fait-il comme ça ou comme ça et comment ferait-il pour surmonter tel ou tel problème ?

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)
avatar
nitescence
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutrice d'un professeur titulaire...

Message par rachelaaaah le Sam 29 Oct 2016 - 16:26

Merci beaucoup pour vos réponses. Oui, les difficultés sont multiples d'après notre premier entretien... Je vais assister à une séance après les vacances...dois-je uniquement observer ? Si cela dérape, suis-je en droit d'intervenir ? Je n'en ai aucune légitimité...
avatar
rachelaaaah
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutrice d'un professeur titulaire...

Message par nitescence le Sam 29 Oct 2016 - 16:31

Non, il ne faut surtout pas intervenir en cours ! Ca saperait son autorité... Il faut observer et noter tout ce qui dysfonctionne (et ce qui fonctionne) et ensuite analyser ensemble la séance pour bâtir des solutions afin de résoudre les problèmes : c'est là que vos conseils seront utiles. De quel ordre sont ses difficultés ? Didactiques, pédagogiques, gestion de classe ?

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)
avatar
nitescence
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutrice d'un professeur titulaire...

Message par lisette83 le Sam 29 Oct 2016 - 16:36

Il peut malheureusement arriver dans ce cas que la sécurité des élèves ne soit plus assurée. Cependant il faut effectivement avoir une intervention proportionnée, ce n'est pas simple...

lisette83
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutrice d'un professeur titulaire...

Message par rachelaaaah le Sam 29 Oct 2016 - 16:39

C'est ce que je pensais... Apparemment les 3...
Je vous avoue que je me sens impuissante...comme je le disais c'est la 1ère fois.
Mais bon...attendons de voir...j'essaierai de faire au mieux.
avatar
rachelaaaah
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutrice d'un professeur titulaire...

Message par rachelaaaah le Sam 29 Oct 2016 - 16:42

@lisette83 a écrit:Il peut malheureusement arriver dans ce cas que la sécurité des élèves ne soit plus assurée. Cependant il faut effectivement avoir une intervention proportionnée, ce n'est pas simple...

Oui...c'est ma hantise... Ce n'est pas dans mon collège donc je ne connais pas les élèves...seulement ce qui m'a été rapporté et ce n'est guère encourageant !!
avatar
rachelaaaah
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutrice d'un professeur titulaire...

Message par nitescence le Sam 29 Oct 2016 - 16:44

waouh ! les trois : c'est du lourd alors... en même temps, ça s'emboite souvent : une séance mal construite est chahutogène et si en plus le positionnement de l'enseignant n'est pas adapté ça peut en effet déraper très vite. N'est-il pas possible de commencer dès les vacances à construire les prochaines séances ? S'il est important d'aller observer ses cours, il est aussi nécessaire qu'il vienne dans les vôtres pour avoir un modèle.

P.S. Evidemment, s'il y a une bagarre, il convient d'intervenir.

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)
avatar
nitescence
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutrice d'un professeur titulaire...

Message par rachelaaaah le Sam 29 Oct 2016 - 17:05

Oui...du lourd, comme vous dites...Il vient le même jour assister à un de mes cours...
Il suit la progression commune de son équipe... se l'est-il appropriée ??
J'attends de voir cette séance et j'aviserai...
Mais comment peut-on aider quelqu'un à se comporter, à avoir une attitude adéquate face à des élèves ?? Parce qu'apparemment c'est le souci de départ.
Notre attitude est tellement liée à notre façon d'être, à notre caractère, notre éducation, nos expériences...
C'est à ce niveau-là que j'ai bien peur de ne pas avoir les mots...
avatar
rachelaaaah
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutrice d'un professeur titulaire...

Message par dami1kd le Sam 29 Oct 2016 - 17:22

Bonjour,

J'ai également eu à "tutorer" un prof titulaire il y a quelques années. Il avait principalement deux problèmes : la gestion de classe et la préparation des cours. Pour le premier point, il s'était persuadé que le bordel (désolé, mais c'est le mot) qu'il y avait dans son cours était normal, que la génération actuelle ne savait ni se taire, ni écouter. Il refusait donc de faire preuve de la moindre autorité, sous prétexte que ce serait vain. L'accueillir dans ma classe lui a permis de voir qu'il était possible d'obtenir le calme et de travailler dans un climat serein. Son second problème, c'était l'absence totale de préparation de ses cours, si ce n'est de suivre scrupuleusement ce que proposait son manuel*, sans jamais s'en écarter, sans jamais porter le moindre regard critique sur ce qui était proposé, sous prétexte toujours qu'il était vain de proposer autre chose, que ce serait le bordel de toutes façons.
En fait, il était rentré dans un cercle vicieux : "comme ce sera le bordel, je néglige ma préparation", mais comme le cours était pourri, c'était le bordel...
Je n'ai finalement pas eu beaucoup à l'aider, si ce n'est de l'accueillir dans ma classe et de lui rendre quelques visites, puisque, voyant le calme dans ma classe, il s'est très vite remis à sanctionner les comportements gênants et s'est vite rendu compté que lui aussi pouvait obtenir un peu de calme. Du coup, il a rapidement essayé de dévier du manuel sans que ce soit le bordel pour autant. De toutes façons, les programmes ont changé l'année suivante (et le manuel avec).
Je le recroise de temps en temps, il a toujours l'air ravi de me voir. Il n'a donc pas pris mon aide comme une punition (ce qui doit arriver, je pense, surtout que je n'avais que quelques années d'enseignement à mon actif et lui une vingtaine...). Sur iProf, ce tutorat apparaît dans mon parcours comme "tutorat pédagogique 92 jours", mais je ne sais pas à quoi cela sert.

*Pour l'anecdote, le manuel qu'il utilisait avait été écrit par l'IPR qui me l'avait confié !

dami1kd
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutrice d'un professeur titulaire...

Message par Whypee le Sam 29 Oct 2016 - 17:37

@dami1kd a écrit:Bonjour,

J'ai également eu à "tutorer" un prof titulaire il y a quelques années. Il avait principalement deux problèmes : la gestion de classe et la préparation des cours. Pour le premier point, il s'était persuadé que le bordel (désolé, mais c'est le mot) qu'il y avait dans son cours était normal, que la génération actuelle ne savait ni se taire, ni écouter. Il refusait donc de faire preuve de la moindre autorité, sous prétexte que ce serait vain. L'accueillir dans ma classe lui a permis de voir qu'il était possible d'obtenir le calme et de travailler dans un climat serein. Son second problème, c'était l'absence totale de préparation de ses cours, si ce n'est de suivre scrupuleusement ce que proposait son manuel*, sans jamais s'en écarter, sans jamais porter le moindre regard critique sur ce qui était proposé, sous prétexte toujours qu'il était vain de proposer autre chose, que ce serait le bordel de toutes façons.
En fait, il était rentré dans un cercle vicieux : "comme ce sera le bordel, je néglige ma préparation", mais comme le cours était pourri, c'était le bordel...
Je n'ai finalement pas eu beaucoup à l'aider, si ce n'est de l'accueillir dans ma classe et de lui rendre quelques visites, puisque, voyant le calme dans ma classe, il s'est très vite remis à sanctionner les comportements gênants et s'est vite rendu compté que lui aussi pouvait obtenir un peu de calme. Du coup, il a rapidement essayé de dévier du manuel sans que ce soit le bordel pour autant. De toutes façons, les programmes ont changé l'année suivante (et le manuel avec).
Je le recroise de temps en temps, il a toujours l'air ravi de me voir. Il n'a donc pas pris mon aide comme une punition (ce qui doit arriver, je pense, surtout que je n'avais que quelques années d'enseignement à mon actif et lui une vingtaine...). Sur iProf, ce tutorat apparaît dans mon parcours comme "tutorat pédagogique 92 jours", mais je ne sais pas à quoi cela sert.

*Pour l'anecdote, le manuel qu'il utilisait avait été écrit par l'IPR qui me l'avait confié  !
Au moment du passage à la HC ou CEx ça te servira Wink

_________________
"Deux choses sont infinies : l’Univers et la bêtise humaine. Mais, en ce qui concerne l’Univers, je n’en ai pas encore acquis la certitude absolue."
____Albert Einstein____
avatar
Whypee
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutrice d'un professeur titulaire...

Message par rachelaaaah le Sam 29 Oct 2016 - 17:54

@dami1kd a écrit:Bonjour,

J'ai également eu à "tutorer" un prof titulaire il y a quelques années. Il avait principalement deux problèmes : la gestion de classe et la préparation des cours. Pour le premier point, il s'était persuadé que le bordel (désolé, mais c'est le mot) qu'il y avait dans son cours était normal, que la génération actuelle ne savait ni se taire, ni écouter. Il refusait donc de faire preuve de la moindre autorité, sous prétexte que ce serait vain. L'accueillir dans ma classe lui a permis de voir qu'il était possible d'obtenir le calme et de travailler dans un climat serein. Son second problème, c'était l'absence totale de préparation de ses cours, si ce n'est de suivre scrupuleusement ce que proposait son manuel*, sans jamais s'en écarter, sans jamais porter le moindre regard critique sur ce qui était proposé, sous prétexte toujours qu'il était vain de proposer autre chose, que ce serait le bordel de toutes façons.
En fait, il était rentré dans un cercle vicieux : "comme ce sera le bordel, je néglige ma préparation", mais comme le cours était pourri, c'était le bordel...
Je n'ai finalement pas eu beaucoup à l'aider, si ce n'est de l'accueillir dans ma classe et de lui rendre quelques visites, puisque, voyant le calme dans ma classe, il s'est très vite remis à sanctionner les comportements gênants et s'est vite rendu compté que lui aussi pouvait obtenir un peu de calme. Du coup, il a rapidement essayé de dévier du manuel sans que ce soit le bordel pour autant. De toutes façons, les programmes ont changé l'année suivante (et le manuel avec).
Je le recroise de temps en temps, il a toujours l'air ravi de me voir. Il n'a donc pas pris mon aide comme une punition (ce qui doit arriver, je pense, surtout que je n'avais que quelques années d'enseignement à mon actif et lui une vingtaine...). Sur iProf, ce tutorat apparaît dans mon parcours comme "tutorat pédagogique 92 jours", mais je ne sais pas à quoi cela sert.

*Pour l'anecdote, le manuel qu'il utilisait avait été écrit par l'IPR qui me l'avait confié  !



Merci beaucoup pour ta réponse ! J'adore ton anecdote Very Happy
Oui je pense que le profil est assez similaire... Et je suis aussi plus jeune que lui...mais j'enseigne depuis 22 ans...lui, c'est une reconversion...
Je suis quelqu'un d'assez rigoureux et exigeant, je ne supporterais pas de travailler dans le bruit...je ne sais pas si l'inspectrice a fait le bon choix...
Espérons que ça puisse tout de même l'aider...
avatar
rachelaaaah
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutrice d'un professeur titulaire...

Message par Thalia de G le Sam 29 Oct 2016 - 20:05

R.Petri a écrit:Je suis désolée si je ne poste pas mon message au bon endroit...

Rachel
Topic déplacé dans la section la plus appropriée possible.
avatar
Thalia de G
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum