[France 2 Envoyé spécial] Ma vie de prof. Comment l'éducation nationale recrute-t-elle ?

Page 18 sur 19 Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [France 2 Envoyé spécial] Ma vie de prof. Comment l'éducation nationale recrute-t-elle ?

Message par ZeSandman le Dim 6 Nov 2016 - 19:57

@Lefteris a écrit:
En fait, je crois que surtout maintenant, où il faut participer à la déglingue de sa propre discpline, il ne faut pas avoir d'idéologie. Il faut avoir le comportement de ces coqs métalliques qu'on voit encore sur certaines bâtisses.

C'est tellement vrai.
Pour illustrer cet état de fait : lors de la visite de mon IPR au milieu du mois de Juin dernier, il a entamé l'entretien ainsi :
"Je vous avais inspecté il y a huit ans, cela s'était même plutôt bien passé.
Maintenant ce que l'on préconisait il y a huit ans n'est plus ce que l'on préconise aujourd'hui" Rolling Eyes

Si je n'avais pas été en aussi petite forme ce jour là, après une année difficile à constater le manque de solidarité ou l'indifférence de mes collègues face aux dégâts occasionnés par la réforme, lâché par mon CDE face à une mère d'élève aussi stupide et imbuvable que sa progéniture, et à peine remis d'une nuit blanche 24 heures plus tôt pour la naissance de ma fille, je lui aurais sûrement demandé quelle pouvait être la date de péremption des conseils qu'il était en train de me prodiguer.
Je me suis contenté de laisser mon esprit s'élever au-dessus mon corps jusqu'à la fin de cette comédie.

ZeSandman
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: [France 2 Envoyé spécial] Ma vie de prof. Comment l'éducation nationale recrute-t-elle ?

Message par Leclochard le Dim 6 Nov 2016 - 20:01

@Chocolat a écrit:
@Leclochard a écrit:
@Chocolat a écrit:J'ai un peu perdu le fil mais les salaires annoncés (faux, même en brut) et issus des données de l'OCDE me chiffonnent un brin.

Qui a compris le calcul fait pour arriver à 2 246 € brut/mois en début de carrière ? scratch

Qui trouve normal qu'en milieu de carrière le brut/mois soit de 2 540 € et qu'il n'y ait donc que 294 € de différence (en brut !!) en termes de valorisation salariale après une bonne dizaine (quinzaine ?!) d'années d'enseignement ?

Le problème de notre profession, c'est avant tout qu'on démarre très bas et qu'il faut attendre longtemps ou faire un paquet d'hsa pour gagner correctement sa vie.
Je préfèrerais débuter à 3000 euros nets et ne plus être augmenté. Bon, c'est une idée presque révolutionnaire car les gens -ainsi que notre employeur - chérissent cette idée que le salaire progresse.  

Sauf qu'il progresse très mal et qu'en termes de "perspectives de carrière", quelqu'un qui souhaite choisir ce métier risque d'être très vite découragé...

Aujourd'hui, en France, si on choisit le métier d'enseignant dans le second degré, on démarre mal et on avance peu, ce qui n'est pas vraiment engageant, donc il faut vraiment avoir en tête que sans vocation et sans foi, ce n'est pas la peine de faire ce genre de choix.

Perso, j'aurais préféré débuter à 2 000 euros nets, gagner 2 500 au bout de 10 ans, 3 000 au bout de 20 ans et 3 500 au bout de 30 ans.
Cela ne me paraît ni déplacé ni déraisonnable ni impossible à faire.

Cette progression me semble raisonnable. Smile
Débuter à 2000 euros nets et avoir la certitude de terminer à 3500 euros, ce serait symbole susceptible d'attirer plus de candidats au Capes, bien sûr.
Mais pour en revenir à mon idée, sur le plan financier, gagner 3000 toute une carrière serait plus intéressant, d'autant plus que si le calcul des pensions venait à changer (prise en compte des 25 meilleures années), ce serait un sécurité.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: [France 2 Envoyé spécial] Ma vie de prof. Comment l'éducation nationale recrute-t-elle ?

Message par Lefteris le Dim 6 Nov 2016 - 20:03

@ZeSandman a écrit:
Si je n'avais pas été en aussi petite forme ce jour là, après une année difficile à constater le manque de solidarité ou l'indifférence de mes collègues face aux dégâts occasionnés par la réforme, lâché par mon CDE face à une mère d'élève aussi stupide et imbuvable que sa progéniture, et à peine remis d'une nuit blanche 24 heures plus tôt pour la naissance de ma fille, je lui aurais sûrement demandé quelle pouvait être la date de péremption des conseils qu'il était en train de me prodiguer.
Je me suis contenté de laisser mon esprit s'élever au-dessus mon corps jusqu'à la fin de cette comédie.
Il reconnaît ainsi implicitement que les IPR n'influent rien concernant leur matière, subissent, et qu'on les envoie à leur tour faire subir aux autres.
Triste boulot.


Dernière édition par Lefteris le Lun 7 Nov 2016 - 18:05, édité 1 fois

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: [France 2 Envoyé spécial] Ma vie de prof. Comment l'éducation nationale recrute-t-elle ?

Message par Celadon le Lun 7 Nov 2016 - 15:58

Je ne sais pas si comme moi vous avez contacté France Télévisions pour protester contre les "infos" concernant les salaires données dans l'émission, mais je vous fais savoir que si vous avez des remarques à faire, c'est sur ce site qu'il faut aller :
http://blog.francetvinfo.fr/mediateur-info-france-2/
On vient de m'en informer en retour.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: [France 2 Envoyé spécial] Ma vie de prof. Comment l'éducation nationale recrute-t-elle ?

Message par Whypee le Lun 7 Nov 2016 - 18:25

Moi j'ai eu une autre réponse :
France 2 a écrit:Je vous suggère d'adresser directement un courrier à Elise Lucet aux coordonnées suivantes :

France 2
"Envoyé spécial"
A l'attention d'Elise Lucet
7 esplanade Henri de France
75907 Paris Cedex 15

_________________
"Il y a deux types de personnes qui vous diront que vous ne pouvez pas faire une différence dans ce monde : ceux qui ont peur d’essayer et ceux qui ont peur que vous réussissiez."
____Ray Goforth____

Whypee
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: [France 2 Envoyé spécial] Ma vie de prof. Comment l'éducation nationale recrute-t-elle ?

Message par Celadon le Lun 7 Nov 2016 - 19:18

Bon ben comme ça on enverra aux deux, ce sera plus sûr !!!

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: [France 2 Envoyé spécial] Ma vie de prof. Comment l'éducation nationale recrute-t-elle ?

Message par Whypee le Lun 7 Nov 2016 - 19:26

Je viens de faire le courrier avec ma fiche de paye de professeur depuis 28 ans. Soit 500€ de plus qu'annoncé au bout de 10 ans !!!!

_________________
"Il y a deux types de personnes qui vous diront que vous ne pouvez pas faire une différence dans ce monde : ceux qui ont peur d’essayer et ceux qui ont peur que vous réussissiez."
____Ray Goforth____

Whypee
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: [France 2 Envoyé spécial] Ma vie de prof. Comment l'éducation nationale recrute-t-elle ?

Message par Enaeco le Lun 7 Nov 2016 - 19:42

@Celadon a écrit:Je ne sais pas si comme moi vous avez contacté France Télévisions pour protester contre les "infos" concernant les salaires données dans l'émission, mais je vous fais savoir que si vous avez des remarques à faire, c'est sur ce site qu'il faut aller :
http://blog.francetvinfo.fr/mediateur-info-france-2/
On vient de m'en informer en retour.

Protester? Le terme est tout de même un peu fort...La source est citée : "ce sont les chiffres de l'OCDE"
Si l'info mérite des précisions, je ne suis pas sur qu'elle soit fausse...
Je viens de ressortir ma première fiche de paye de stagiaire : 2100E brut. Pas d'indemnité de résidence, pas d'HSA, pas de prime PP, rien.
Mon année de T1 : 2224E brut avec 12h en ZEP (donc indemnité au prorata), indemnité de résidence, pas d'HSA, pas PP
Mon année de T2 : 2396E brut avec indemnité de résidence + 1HSA.

Et je suis certifié. Alors rajouté à ça une petite part d'agrégés, une prime PP et/ou 1 ou plusieurs HSA, on est franchement pas loin du 2246E brut...

Les 2540E brut au bout de 10ans de carrière me semblent corrects aussi. Encore une fois moyennant les diverses primes et HSA (et en prenant en compte les agrégés) et c'est peut-être la dessus que l'info est tronquée.

Enaeco
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [France 2 Envoyé spécial] Ma vie de prof. Comment l'éducation nationale recrute-t-elle ?

Message par Whypee le Lun 7 Nov 2016 - 20:14

Sauf qu'entre temps les échelons 1 et 2 ont refait leur apparition !

Rappel : Salaire brut (certifié, PE & Cie) en fonction de l'échelon :

11ème -> 3 065,01 €
10ème -> 2 850,74 €
9ème -> 2 641,13 €
8ème -> 2 473,44 €
7ème -> 2 305,75 €
D'après l'OCDE un professeur débute à 2246 €  heu , échelon 6,5 ?
6ème -> 2 175,32 €
5ème -> 2 133,40 €
4ème -> 2 072,84 €
3ème -> 2 012,29 €
2ème -> 1 751,44 €
1er -> 1 625,67 €

Je ne l'invente pas Suspect

_________________
"Il y a deux types de personnes qui vous diront que vous ne pouvez pas faire une différence dans ce monde : ceux qui ont peur d’essayer et ceux qui ont peur que vous réussissiez."
____Ray Goforth____

Whypee
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: [France 2 Envoyé spécial] Ma vie de prof. Comment l'éducation nationale recrute-t-elle ?

Message par Enaeco le Lun 7 Nov 2016 - 20:36

Pour l'histoire des échelons 1 et 2, effectivement, j'ai commencé directement échelon 3 : j'ai fais un master pendant lequel j'ai touché 0 euro (comme dans pas mal de masters d'ailleurs) puis après mon master, j'ai commencé à enseigner. J'aurai préféré avoir l'échelon 1 et 2 pendant mon année de M2 que rien du tout.
Pour moi le début de carrière commence à la titularisation. Actuellement, tous les titulaires sont échelon 3 il me semble (échelons 1 et 2 passés durant l'année de stage).

Pour les chiffres annoncés, il est clair qu'ils ne se basent pas sur le salaire minimum et c'est la qu'il manque des précisions.
On parle probablement de la moyenne des valeurs affichées sur la fiche de paye (ce qui inclus l'ISOE part fixe, sans doute également les primes ou indemnités. on inclut probablement les agrégés aussi).
Et en terme de valeur moyenne, ça me semble tout à fait correspondre.

Enaeco
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [France 2 Envoyé spécial] Ma vie de prof. Comment l'éducation nationale recrute-t-elle ?

Message par benjy_star le Lun 7 Nov 2016 - 20:49

C'est peut-être la moyenne pondérée certifiés / agrégés, en comptant les heures supplémentaires ?

benjy_star
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [France 2 Envoyé spécial] Ma vie de prof. Comment l'éducation nationale recrute-t-elle ?

Message par Celadon le Lun 7 Nov 2016 - 21:00

Il fallait prévenir. On ne doit pas avoir à se prendre la tête pour retrouver leur mode de calcul aboutissant à un chiffre exorbitant qu'ils balancent comme ça aux téléspectateurs dont certains n'en demandaient pas tant.
Pensez ! 2246 E à des feignasses pareilles !

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: [France 2 Envoyé spécial] Ma vie de prof. Comment l'éducation nationale recrute-t-elle ?

Message par Rabelais le Lun 7 Nov 2016 - 21:26

Oui, enfin, tout ça me fait doucement rigoler.
Premièrement, le salaire brut .....je pense qu'annoncer le salaire net de 1570 euros du stagiaire et le fait que ce stagiaire a onc une période d'essai de un an remettrait un peu les téléspectateurs en place.
1570 euros avec un bac +5 et un concours national.
C'est une honte.

A titre de comparaison, j'ai exercé quelques temps ( mois) le délicieux métier de visiteuse médicale ( présentatrice de médicaments à des médecins , 5 par jour minimum, temps de travail choisi, puisque c'est au visiteur de s'autogerer) , bac +1, trois mois de formation, un mois d'essai : 1570 E net , sans les primes. :roll
Voiture de fonction, téléphone, portable, voyages, cadeaux.

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.

Rabelais
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: [France 2 Envoyé spécial] Ma vie de prof. Comment l'éducation nationale recrute-t-elle ?

Message par Lizdarcy le Lun 7 Nov 2016 - 21:34

@Rabelais a écrit:Oui, enfin, tout ça me fait doucement rigoler.
Premièrement, le salaire brut .....je pense qu'annoncer le salaire net de 1570 euros du stagiaire et le fait que ce stagiaire a onc une période d'essai de un an remettrait un peu les téléspectateurs en place.
1570 euros avec un bac +5 et un concours national.
C'est une honte.

A titre de comparaison, j'ai exercé quelques temps ( mois) le délicieux métier de visiteuse médicale ( présentatrice de médicaments à des médecins , 5 par jour minimum, temps de travail choisi, puisque c'est au visiteur de s'autogerer) , bac +1, trois mois de formation, un mois d'essai : 1570 E net , sans les primes. :roll
Voiture de fonction, téléphone, portable, voyages, cadeaux.

J'ai une cousine qui a lâché son job d’infirmière à l’hôpital pour devenir visiteuse médicale. En effet, vingt ans après, elle ne le regrette toujours pas!

Lizdarcy
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [France 2 Envoyé spécial] Ma vie de prof. Comment l'éducation nationale recrute-t-elle ?

Message par Rabelais le Lun 7 Nov 2016 - 21:38

Oui, ça paie.( bon, j'ai démissionné par téléphone, entre Dijon et Nuit St Georges, dans ma voiture ... Sans réfléchir. Ça fait vingt ans, je ne le regrette pas Very Happy )
C'était pour la comparaison.
Franchement, quelle honte ce salaire de professeur, vraiment.
J'ai pas mal virevolté professionnellement,des exemples comme ça, j'en ai à la pelle
Je ne regrette pas d'être professeur, mais je reste perplexe devant ma fiche de paie.

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.

Rabelais
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: [France 2 Envoyé spécial] Ma vie de prof. Comment l'éducation nationale recrute-t-elle ?

Message par Rosanette le Lun 7 Nov 2016 - 21:39

@Rabelais a écrit:

A titre de comparaison, j'ai exercé quelques temps ( mois) le délicieux métier de visiteuse médicale ( présentatrice de médicaments à des médecins , 5 par jour minimum, temps de travail choisi, puisque c'est au visiteur de s'autogerer) , bac +1, trois mois de formation, un mois d'essai : 1570 E net , sans les primes. :roll
Voiture de fonction, téléphone, portable, voyages, cadeaux.

Pourquoi ne pas être restée ?

Rosanette
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [France 2 Envoyé spécial] Ma vie de prof. Comment l'éducation nationale recrute-t-elle ?

Message par Lefteris le Lun 7 Nov 2016 - 21:46

@Celadon a écrit:Il fallait prévenir. On ne doit pas avoir à se prendre la tête pour retrouver leur mode de calcul aboutissant à un chiffre exorbitant qu'ils balancent comme ça aux téléspectateurs dont certains n'en demandaient pas tant.
Pensez ! 2246 E à des feignasses pareilles !
C'est ce que j'avais en net au 10è échelon de certifié, hors prime de résidence, quand j'ai été reclassé, salaire plutôt de fin de carrière . 11000 € de moins que mon traitement de cadre A de l'époque, en milieu de carrière du corps où j'étais. Des faits, rien que des faits.
Même si je ne faisais  plus grand- chose ( j'essaie,  mais j'y arrive pas, malgré le largage par dessus le bastingage de tout ce qui est extra-pro hormis le CD) , ça serait déjà suffisant vu le crachat dans la tronche qu'on reçoit mensuellement.


Dernière édition par Lefteris le Lun 7 Nov 2016 - 21:55, édité 1 fois

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: [France 2 Envoyé spécial] Ma vie de prof. Comment l'éducation nationale recrute-t-elle ?

Message par henriette le Lun 7 Nov 2016 - 21:55

@Rabelais a écrit:Oui, ça paie.( bon, j'ai démissionné par téléphone, entre Dijon et Nuit St Georges, dans ma voiture ... Sans réfléchir. Ça fait vingt ans, je ne le regrette pas Very Happy )
C'était pour la comparaison.
Franchement, quelle honte ce salaire de professeur, vraiment.
J'ai pas mal virevolté professionnellement,des exemples comme ça, j'en ai à la pelle
Je ne regrette pas d'être professeur, mais je reste perplexe devant ma fiche de paie.
HS : je te pensais bien plus jouvencelle, Rabelais ! (pas que je te traite de vieille non plus, hein, je serais mal placée Laughing )

_________________

-------------------
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [France 2 Envoyé spécial] Ma vie de prof. Comment l'éducation nationale recrute-t-elle ?

Message par Lefteris le Lun 7 Nov 2016 - 21:56

@henriette a écrit:
@Rabelais a écrit:Oui, ça paie.( bon, j'ai démissionné par téléphone, entre Dijon et Nuit St Georges, dans ma voiture ... Sans réfléchir. Ça fait vingt ans, je ne le regrette pas Very Happy )
C'était pour la comparaison.
Franchement, quelle honte ce salaire de professeur, vraiment.
J'ai pas mal virevolté professionnellement,des exemples comme ça, j'en ai à la pelle
Je ne regrette pas d'être professeur, mais je reste perplexe devant ma fiche de paie.
HS : je te pensais bien plus jouvencelle, Rabelais ! (pas que je te traite de vieille non plus, hein, je serais mal placée Laughing )
Ya plein de vieux néoprofs, des secondes mains, voire troisièmes  Twisted Evil

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: [France 2 Envoyé spécial] Ma vie de prof. Comment l'éducation nationale recrute-t-elle ?

Message par amour le Lun 7 Nov 2016 - 21:57

@Lefteris a écrit:
@henriette a écrit:
@Rabelais a écrit:Oui, ça paie.( bon, j'ai démissionné par téléphone, entre Dijon et Nuit St Georges, dans ma voiture ... Sans réfléchir. Ça fait vingt ans, je ne le regrette pas Very Happy )
C'était pour la comparaison.
Franchement, quelle honte ce salaire de professeur, vraiment.
J'ai pas mal virevolté professionnellement,des exemples comme ça, j'en ai à la pelle
Je ne regrette pas d'être professeur, mais je reste perplexe devant ma fiche de paie.
HS : je te pensais bien plus jouvencelle, Rabelais ! (pas que je te traite de vieille non plus, hein, je serais mal placée Laughing )
Ya plein de vieux néoprofs Twisted Evil
Hum hum, une bande vieux geeks, c'est terrible. c'est moche. pale

amour
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: [France 2 Envoyé spécial] Ma vie de prof. Comment l'éducation nationale recrute-t-elle ?

Message par Rabelais le Lun 7 Nov 2016 - 21:59

@henriette a écrit:
@Rabelais a écrit:Oui, ça paie.( bon, j'ai démissionné par téléphone, entre Dijon et Nuit St Georges, dans ma voiture ... Sans réfléchir. Ça fait vingt ans, je ne le regrette pas Very Happy )
C'était pour la comparaison.
Franchement, quelle honte ce salaire de professeur, vraiment.
J'ai pas mal virevolté professionnellement,des exemples comme ça, j'en ai à la pelle
Je ne regrette pas d'être professeur, mais je reste perplexe devant ma fiche de paie.
HS : je te pensais bien plus jouvencelle, Rabelais ! (pas que je te traite de vieille non plus, hein, je serais mal placée Laughing )
Ahah, en voyant que tu avais répondu, j'étais certaine que tu allais écrire cela !
Je suis VRAIMENT une vielle psychorigide yesyes
Ps: promo baccalauréat de la chute du mur de Berlin ( je vous parle d'un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître )

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.

Rabelais
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: [France 2 Envoyé spécial] Ma vie de prof. Comment l'éducation nationale recrute-t-elle ?

Message par Whypee le Lun 7 Nov 2016 - 22:05

@Rabelais a écrit:
@henriette a écrit:
@Rabelais a écrit:Oui, ça paie.( bon, j'ai démissionné par téléphone, entre Dijon et Nuit St Georges, dans ma voiture ... Sans réfléchir. Ça fait vingt ans, je ne le regrette pas Very Happy )
C'était pour la comparaison.
Franchement, quelle honte ce salaire de professeur, vraiment.
J'ai pas mal virevolté professionnellement,des exemples comme ça, j'en ai à la pelle
Je ne regrette pas d'être professeur, mais je reste perplexe devant ma fiche de paie.
HS : je te pensais bien plus jouvencelle, Rabelais ! (pas que je te traite de vieille non plus, hein, je serais mal placée Laughing )
Ahah, en voyant que tu avais répondu, j'étais certaine que tu allais écrire cela !
Je suis VRAIMENT une vielle psychorigide yesyes
Ps: promo baccalauréat de la chute du mur de Berlin ( je vous parle d'un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître )
Ah, les jeunes... Razz

_________________
"Il y a deux types de personnes qui vous diront que vous ne pouvez pas faire une différence dans ce monde : ceux qui ont peur d’essayer et ceux qui ont peur que vous réussissiez."
____Ray Goforth____

Whypee
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: [France 2 Envoyé spécial] Ma vie de prof. Comment l'éducation nationale recrute-t-elle ?

Message par bruno09 le Lun 7 Nov 2016 - 22:16

@Rabelais a écrit:
@henriette a écrit:
@Rabelais a écrit:Oui, ça paie.( bon, j'ai démissionné par téléphone, entre Dijon et Nuit St Georges, dans ma voiture ... Sans réfléchir. Ça fait vingt ans, je ne le regrette pas Very Happy )
C'était pour la comparaison.
Franchement, quelle honte ce salaire de professeur, vraiment.
J'ai pas mal virevolté professionnellement,des exemples comme ça, j'en ai à la pelle
Je ne regrette pas d'être professeur, mais je reste perplexe devant ma fiche de paie.
HS : je te pensais bien plus jouvencelle, Rabelais ! (pas que je te traite de vieille non plus, hein, je serais mal placée Laughing )
Ahah, en voyant que tu avais répondu, j'étais certaine que tu allais écrire cela !
Je suis VRAIMENT une vielle psychorigide yesyes
Ps: promo baccalauréat de la chute du mur de Berlin ( je vous parle d'un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître )
Gamine. La chute du mur, je l'ai vécue avec des quatrièmes qui avaient la RDA au programme...
C'est malin. Bref je leur ai montré des vhs des infos au jour le jour en salle télé...

bruno09
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: [France 2 Envoyé spécial] Ma vie de prof. Comment l'éducation nationale recrute-t-elle ?

Message par Rabelais le Lun 7 Nov 2016 - 22:19

Puisque c'est comme ça, la petite jeune va se coucher, et vous devriez me suivre , d'ailleurs ( Sleep c'est fatigant une journée de cours, à votre âge)
ballon

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.

Rabelais
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: [France 2 Envoyé spécial] Ma vie de prof. Comment l'éducation nationale recrute-t-elle ?

Message par sifi le Lun 7 Nov 2016 - 22:29

A la chute du mur, j'avais 8 ans...

sifi
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: [France 2 Envoyé spécial] Ma vie de prof. Comment l'éducation nationale recrute-t-elle ?

Message par mafalda16 le Lun 7 Nov 2016 - 22:30

Moi, j'étais en cours de fabrication

mafalda16
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 18 sur 19 Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum