Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
GaliNéo
Habitué du forum

Re: "Bac : politiques et syndicats se préparent pour une grande réforme", par Erwin Canard

par GaliNéo le Jeu 03 Nov 2016, 16:25
Très flippante ton idée, et pourtant Halloween est déjà passé...
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: "Bac : politiques et syndicats se préparent pour une grande réforme", par Erwin Canard

par Daphné le Jeu 03 Nov 2016, 16:29
@GaliNéo a écrit:Très flippante ton idée, et pourtant Halloween est déjà passé...

Mais il y en a plein d'autres à venir araignée sorciere2
avatar
gauvain31
Grand Maître

Re: "Bac : politiques et syndicats se préparent pour une grande réforme", par Erwin Canard

par gauvain31 le Jeu 03 Nov 2016, 17:04
@trompettemarine a écrit:Soyons logique.
L'école de demain :
Tout le monde passe dans la classe supérieure, les savoirs ne sont plus à transmettre car ils discriminent.
Il faut juste occuper les enfants, car ils ne doivent plus s'ennuyer. Tout le monde a son bac dans ces conditions puisque l'on adapte les épreuves aux animations faites en classe (EPI, AP, TPE, etc.). L'école ne sert donc à rien sauf à garder les enfants.
L'étape suivante ne peut logiquement être que la suppression de l'école puisqu'elle ne sert à rien. Créons un ministère de la garderie où seul le BAFA serait exigible.
Pour faire des économies, les animateurs ne seront pris qu'à mi-temps.
Les animations auront lieu de 10h à 12h et 14 h à 16 heures. Les parents feront appel à des sociétés privées pour garder leurs enfants en dehors des heures d'animation.
Cela créera des emplois qui ne coûteront rien à la collectivité et cela permettra même aux mères de famille de rester au foyer. Ainsi, le chômage chutera.
Pour ne pas faire doublon, le périscolaire est supprimé.
Quod demonstrandum est !
UNSA, SGEN, MEDEF, même combat veneration

Bon, j'exagère un tantinet...
jour de rentrée

Même remarque que Daphné; le but étant de faire des économies, les horaires disciplinaires continueront à diminuer... pour aussi moins former les jeunes esprits. Absence de diplôme national, moins d'esprit critique = insécurité des parcours et donc population malléable....sauf pour les élèves issus des catégories les plus aisées et dirigeantes qui seront à l'abri puisque les parcours d'excellence seront maintenus..... y compris dans le public pour se donner bonne conscience, sinon ça se verrait trop...(Cf bilangue Normandie/Paris très peu relayé par les médias Rolling Eyes ).
Bref on a engagé une ségrégation pédagogique.


Dernière édition par gauvain31 le Jeu 03 Nov 2016, 17:46, édité 1 fois
avatar
trompettemarine
Grand sage

Re: "Bac : politiques et syndicats se préparent pour une grande réforme", par Erwin Canard

par trompettemarine le Jeu 03 Nov 2016, 17:25
Tu oublies l'école alsacienne...

_________________
"Il y a des oubliés au souvenir du monde. Il faut céder un peu d'eau pure, c'est-à-dire un peu de langue écrite, aux vieux noms qu'on ne prononce plus."(P. Quignard)
avatar
gauvain31
Grand Maître

Re: "Bac : politiques et syndicats se préparent pour une grande réforme", par Erwin Canard

par gauvain31 le Jeu 03 Nov 2016, 17:49
@trompettemarine a écrit:Tu oublies l'école alsacienne...

Non, je ne l'oublie pas justement, je sais très bien qu'on va maintenir l'excellence dans ce type d'école. L'élite dirigeante et économique va de plus en plus s'isoler du reste de la population..... jusqu'à un renversement.

On est entrain de reconstituer une nouvelle aristocratie en France
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum