Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Gryphe
Médiateur

[Le Monde] "Nous assistons à une relégation des savoirs au sein de l’école au profit d’une gestion des flux" (Séverine Chauvel)

par Gryphe le Mer 2 Nov 2016 - 20:11
LeMonde.fr a écrit:
Séverine Chauvel : « Le diplôme est un fétiche »

80 % d’une génération au bac, 60 % d’une génération en licence… Dans son livre « Course aux diplômes : qui sont les perdants ? », la sociologue Séverine Chauvel analyse les effets paradoxaux des objectifs chiffrés de la massification.

LE MONDE | 02.11.2016 à 17h43

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/campus/article/2016/11/02/severine-chauvel-le-diplome-est-un-fetiche_5024356_4401467.html#yqEIAOgf2vLZ0KWJ.99

lecteur

_________________
Τί ἐστιν ἀλήθεια ;

Certaines rubriques de Neoprofs.org sont en accès restreint. Pour en savoir plus, c'est par ici : http://www.neoprofs.org/t48247-topics-en-acces-restreint-forum-accessible-uniquement-sur-demande-edition-2017
avatar
Luigi_B
Grand Maître

Re: [Le Monde] "Nous assistons à une relégation des savoirs au sein de l’école au profit d’une gestion des flux" (Séverine Chauvel)

par Luigi_B le Mer 2 Nov 2016 - 21:56
Il n'y a pas que des Dubet et des Duru-Bellat parmi les sociologues qui s'intéressent à l'école.

Seul reproche à cette analyse lucide, le rôle des "options" au lycée : on se demande bien en quoi elles participent d'une meilleure orientation.
Chamil
Niveau 9

Re: [Le Monde] "Nous assistons à une relégation des savoirs au sein de l’école au profit d’une gestion des flux" (Séverine Chauvel)

par Chamil le Jeu 3 Nov 2016 - 9:28
@Gryphe a écrit:
LeMonde.fr a écrit:
Séverine Chauvel : « Le diplôme est un fétiche »

80 % d’une génération au bac, 60 % d’une génération en licence… Dans son livre « Course aux diplômes : qui sont les perdants ? », la sociologue Séverine Chauvel analyse les effets paradoxaux des objectifs chiffrés de la massification.

LE MONDE | 02.11.2016 à 17h43

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/campus/article/2016/11/02/severine-chauvel-le-diplome-est-un-fetiche_5024356_4401467.html#yqEIAOgf2vLZ0KWJ.99

lecteur

Sur la course au diplôme et ses effets pervers supposés, le débat est ancien (Duru-Bellat vs Maurin et Poullaouec). Séverine Chauvel a à la fois raison et tort sur ce qu'elle souligne. Certes à diplôme égal, l'origine socio-économique, ethno-culturel et le capital social (relations, réseaux...) continue à jouer dans l'insertion différencié des diplômés. Mais l'écart se resserre au fur et à mesure du niveau de diplôme. Le calcul avait été déjà fait par le sociologue et statisticien Camille Peugny.
Contenu sponsorisé

Re: [Le Monde] "Nous assistons à une relégation des savoirs au sein de l’école au profit d’une gestion des flux" (Séverine Chauvel)

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum