Théorie des intelligences multiples, même son concepteur n'y croit plus

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Théorie des intelligences multiples, même son concepteur n'y croit plus

Message par ycombe le Lun 7 Nov - 12:39

Allez, zou, encore un clou dans le cercueil d'une théorie utilisée dans le cadre pédagogique.

Howard Gardner a écrit:
At the same time, I readily admit that the theory is no longer current.

https://theeconomyofmeaning.com/2016/11/06/howard-gardner-on-his-multiple-intelligences-the-theory-is-not-longer-current/

via Normand Baillargeon sur twitter


_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
avatar
ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Théorie des intelligences multiples, même son concepteur n'y croit plus

Message par Pseudo le Lun 7 Nov - 12:44

Les intelligences multiples ? Les visuels, les auditifs, and so on ?

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
avatar
Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Théorie des intelligences multiples, même son concepteur n'y croit plus

Message par V.Marchais le Lun 7 Nov - 12:48

Eh bien. Encore une théorie fumeuse qui s'effondre. Je me souviens d'une formation au cours de laquelle j'avais démonté cette théorie, expliquant que je ne voyais pas bien comment on pouvait développer son intelligence émotionnelle sans le logos, qui permet de verbaliser, mettre à distance, moins se laisser submerger par les émotions, ni une intelligence sociale sans intelligence émotionnelle. La formatrice n'avait pas su répondre, mais cela ne l'empêchait pas de croire dur comme fer à sa théorie et de me considérer comme une affreuse réac incapable de prendre en compte la diversité des talents.
Maintenant, reste à savoir combien de décennies il faudra à l'EN pour intégrer que, tout ça, c'est des kh*onneries. Quand on voit où on en est encore sur la question des méthodes de lecture, malgré toutes les études et les neurosciences...

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/
avatar
V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Théorie des intelligences multiples, même son concepteur n'y croit plus

Message par V.Marchais le Lun 7 Nov - 12:50

Non, Pseudo. Ça, ce sont les canaux de mémorisation. Idéalement, on fait fonctionner tous les canaux, mais chez de nombreuses personnes, certains sont plus efficaces que d'autres : autant les connaître.
On parle de ça : https://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9orie_des_intelligences_multiples

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/
avatar
V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Théorie des intelligences multiples, même son concepteur n'y croit plus

Message par Ma'am le Lun 7 Nov - 12:54

Ah ben la maîtresse de CP de mon fils nous a fait un bon quart d'heure là-dessus à la réunion de rentrée. Rolling Eyes

avatar
Ma'am
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Théorie des intelligences multiples, même son concepteur n'y croit plus

Message par Pseudo le Lun 7 Nov - 12:54

Ah ok. Mais si c'est fumeux, pourquoi s'y intéresser aujourd'hui ?

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
avatar
Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Théorie des intelligences multiples, même son concepteur n'y croit plus

Message par PauvreYorick le Lun 7 Nov - 12:55

@V.Marchais a écrit: Maintenant, reste à savoir combien de décennies il faudra à l'EN pour intégrer que, tout ça, c'est des kh*onneries.

Entre 30 et 50 ans probablement.

_________________
τὸ λέγειν τοὺς λόγους τοὺς ἀπὸ τῆς ἐπιστήμης οὐδὲν σημεῖον·
avatar
PauvreYorick
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Théorie des intelligences multiples, même son concepteur n'y croit plus

Message par Elyas le Lun 7 Nov - 13:11

Je démonte cette théorie en formation. Je l'ai encore fait jeudi dernier.
avatar
Elyas
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Théorie des intelligences multiples, même son concepteur n'y croit plus

Message par ycombe le Lun 7 Nov - 13:11

@Pseudo a écrit:Les intelligences multiples ? Les visuels, les auditifs, and so on ?
Pas tout à fait.

VAK, ce sont plutôt des styles d'apprentissage. Ça ne marche pas non plus, fais une recherche sur le site on en a déjà parlé. Comme style de mémorisation ça fonctionne, mais ce n'est pas pertinent en apprentissage. Pour l'éducation les deux sont à mettre à la poubelle.


_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
avatar
ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Théorie des intelligences multiples, même son concepteur n'y croit plus

Message par ycombe le Lun 7 Nov - 13:19

@Pseudo a écrit:Ah ok. Mais si c'est fumeux, pourquoi s'y intéresser aujourd'hui ?
Ce n'est pas nouveau, et il y a longtemps qu'on sait que c'est fumeux. Mais c'est très présent en éducation.

Par exemple, le document dossier de presse du ministère qui présentait des exemples de maquettes des ESPE à leur création y faisait référence (ainsi qu'aux styles d'apprentissage) (page 11):
http://cache.media.education.gouv.fr/file/06_Juin/58/6/2013_ESPE_dpresse_259586.pdf

_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
avatar
ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Théorie des intelligences multiples, même son concepteur n'y croit plus

Message par Pseudo le Lun 7 Nov - 13:22

@ycombe a écrit:
@Pseudo a écrit:Les intelligences multiples ? Les visuels, les auditifs, and so on ?
Pas tout à fait.

VAK, ce sont plutôt des styles d'apprentissage. Ça ne marche pas non plus, fais une recherche sur le site on en a déjà parlé. Comme style de mémorisation ça fonctionne, mais ce n'est pas pertinent en apprentissage. Pour l'éducation les deux sont à mettre à la poubelle.


Je n'ai effectivement jamais réussi à voir comment fonctionneraient les styles d'apprentissage. Pour les intelligences multiples, je découvre en grande partie et je vois mal comment on peut croire que dans la vraie vie les choses sont découpées en rondelles de la sorte.
Enfin, un peu comme d'habitude, on modélise des perceptions de la réalité, forcément subjectives, forcément schématisées et partielles, puis on complexifie le modèle et enfin on croit que la réalité est le modèle, qu'elle s'y conforme.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
avatar
Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Théorie des intelligences multiples, même son concepteur n'y croit plus

Message par Pseudo le Lun 7 Nov - 13:24

@ycombe a écrit:
@Pseudo a écrit:Ah ok. Mais si c'est fumeux, pourquoi s'y intéresser aujourd'hui ?
Ce n'est pas nouveau, et il y a longtemps qu'on sait que c'est fumeux. Mais c'est très présent en éducation.

Par exemple, le document dossier de presse du ministère qui présentait des exemples de maquettes des ESPE à leur création y faisait référence (ainsi qu'aux styles d'apprentissage) (page 11):
http://cache.media.education.gouv.fr/file/06_Juin/58/6/2013_ESPE_dpresse_259586.pdf

Oui, c'est comme le cerveau gauche et le cerveau droit. On nous bassine encore régulièrement avec ça alors que la réalité ne ressemble pas à cela.
Il faut bien croire en quelque chose puisqu'on refuse le réel.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
avatar
Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Théorie des intelligences multiples, même son concepteur n'y croit plus

Message par Spinoza1670 le Lun 7 Nov - 13:35

@ycombe a écrit:Allez, zou, encore un clou dans le cercueil d'une théorie utilisée dans le cadre pédagogique.

Howard Gardner a écrit:
At the same time, I readily admit that the theory is no longer current.

https://theeconomyofmeaning.com/2016/11/06/howard-gardner-on-his-multiple-intelligences-the-theory-is-not-longer-current/

via Normand Baillargeon sur twitter


Dans le même genre d'abandon de théories auxquelles on croyait dur comme fer, auxquelles on a consacré une bonne partie de sa vie, mais que l'on finit par abandonner devant l'examen des preuves, Hirsch donne les exemples de Edmund Burke et Jean Piaget.

Matthew Arnold sur le revirement de Burke :
"That return of Burke upon himself has always seemed to me one of the finest things in English literature, or indeed in any literature. That is what I call living by ideas: when one side of a question has long had your earnest support, when all your feelings are engaged, when you hear all round you no language but one, when your party talks this language like a steam-engine and can imagine no other,–still to be able to think, still to be irresistibly carried, if so it be, by the current of thought to the opposite side of the question, and, like Balaam,13 to be unable to speak anything but what the Lord has put in your mouth."
"The Function of Criticism at the Present Time", The National review, November 1864.
http://fortnightlyreview.co.uk/the-function-of-criticism-at-the-present-time/

Maintenant, le revirement de Piaget ; et là c'est plus intéressant car c'est avec la théorie des intelligences mutiples une des thèses-phares du progressisme éducatif selon lequel il faut s'adapter à l'enfant. Ici, il s'agissait de s'adapter non à l'intelligence précise parmi une multitude d'intelligences, mais au développement de l'enfant, de respecter les stades, donc encore une fois de différencier, mais je n'ai pas cherché le texte de Piaget lui-même.
Voici ce qu'en écrit Hirsch :
Une des expériences les plus encourageantes en écrivant ce livre fut ma découverte de la noble confession de Piaget que de nouvelles preuves l'avaient forcé à réviser sa théorie du développement mental. Il affirmait que les étapes du développement intellectuel ne reflétait pas un processus purement développemental et étaient puissamment influencées par les contenus spécifiques données par l'éducation. Il affirmait que le processus de développement pouvait prendre jusqu'à quatre ans d'avance ou de retard. La maturation, disait-il, n'est pas tout. Cette affirmation n'est rien de moins qu'une répudiation du principe romantique de base sur l'éducation ; Piaget concédait que l'entraînement était, après tout, tout aussi important que la croissance dans le développement humain.


Dernière édition par Spinoza1670 le Lun 7 Nov - 16:45, édité 1 fois

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)

Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.
avatar
Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Théorie des intelligences multiples, même son concepteur n'y croit plus

Message par ycombe le Lun 7 Nov - 13:48

On peut relire cet article pour se rendre compte du problème:
http://www.leparisien.fr/sciences/education-s-appuyer-sur-les-intelligences-multiples-pour-apprendre-25-03-2015-4635633.php

Edit.
ou celui-là:
http://www.levif.be/actualite/la-theorie-des-intelligences-multiples-le-futur-de-la-pedagogie/article-normal-513205.html

_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
avatar
ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Théorie des intelligences multiples, même son concepteur n'y croit plus

Message par Pierre-Henri le Lun 7 Nov - 14:07

Je me rappelle d'une formation sur les intelligences multiples. Au bout d'un moment, il est paru évident qu'il s'agissait surtout de minimiser l'illettrisme de masse. Les élèves ne savent pas lire ni écrire ? Pas grave : ils ont d'autres types d'intelligence. S'ils ne savent pas écrire, il leur suffit de dessiner, de mimer, de danser...

Ben tiens. Et quand l'élève cherchera son premier emploi, il n'aura qu'à mimer sa lettre de motivation. Ou alors, s'il passe un concours de la fonction publique, il fera une maquette en carton qu'il rendra à la place de sa copie.

Pierre-Henri
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Théorie des intelligences multiples, même son concepteur n'y croit plus

Message par Celadon le Lun 7 Nov - 14:08

@V.Marchais a écrit:Eh bien. Encore une théorie fumeuse qui s'effondre. Je me souviens d'une formation au cours de laquelle j'avais démonté cette théorie, expliquant que je ne voyais pas bien comment on pouvait développer son intelligence émotionnelle sans le logos, qui permet de verbaliser, mettre à distance, moins se laisser submerger par les émotions, ni une intelligence sociale sans intelligence émotionnelle. La formatrice n'avait pas su répondre, mais cela ne l'empêchait pas de croire dur comme fer à sa théorie et de me considérer comme une affreuse réac incapable de prendre en compte la diversité des talents.
Maintenant, reste à savoir combien de décennies il faudra à l'EN pour intégrer que, tout ça, c'est des kh*onneries. Quand on voit où on en est encore sur la question des méthodes de lecture, malgré toutes les études et les neurosciences...
En effet. On se demande ce qui pourrait bien encore être mis en oeuvre pour que les enfants n'apprennent pas à lire. Tout a été tenté, je crois.
avatar
Celadon
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Théorie des intelligences multiples, même son concepteur n'y croit plus

Message par wanax le Lun 7 Nov - 14:30

La réalité statistique, c'est ça:
https://en.wikipedia.org/wiki/G_factor_(psychometrics)
It is a variable that summarizes positive correlations among different cognitive tasks, reflecting the fact that an individual's performance on one type of cognitive task tends to be comparable to that person's performance on other kinds of cognitive tasks.
avatar
wanax
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Théorie des intelligences multiples, même son concepteur n'y croit plus

Message par ycombe le Lun 7 Nov - 15:17

Une recherche sur "différenciation intelligences multiples" renvoie 4 sites institutionnels aux 4 premiers résultats.



Y'a du boulot!

_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
avatar
ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Théorie des intelligences multiples, même son concepteur n'y croit plus

Message par V.Marchais le Lun 7 Nov - 16:05

En même temps, c'est pas une découverte, que l'aefe, c'est pas très sérieux ! Razz

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/
avatar
V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Théorie des intelligences multiples, même son concepteur n'y croit plus

Message par ycombe le Lun 7 Nov - 16:22

@Spinoza1670 a écrit:
@ycombe a écrit:Allez, zou, encore un clou dans le cercueil d'une théorie utilisée dans le cadre pédagogique.

Howard Gardner a écrit:
At the same time, I readily admit that the theory is no longer current.

https://theeconomyofmeaning.com/2016/11/06/howard-gardner-on-his-multiple-intelligences-the-theory-is-not-longer-current/

via Normand Baillargeon sur twitter


Dans le même genre d'abandon de théories auxquelles on croyait dur comme fer, auxquelles on a consacré une bonne partie de sa vie, mais que l'on finit par abandonner devant l'examen des preuves, Hirsch donne les exemples de Edmund Burke et Jean Piaget.

Matthew Arnold sur le revirement de Burke :
"That return of Burke upon himself has always seemed to me one of the finest things in English literature, or indeed in any literature. That is what I call living by ideas: when one side of a question has long had your earnest support, when all your feelings are engaged, when you hear all round you no language but one, when your party talks this language like a steam-engine and can imagine no other,–still to be able to think, still to be irresistibly carried, if so it be, by the current of thought to the opposite side of the question, and, like Balaam,13 to be unable to speak anything but what the Lord has put in your mouth."
"The Function of Criticism at the Present Time", The National review, November 1864.
http://fortnightlyreview.co.uk/the-function-of-criticism-at-the-present-time/

Maintenant, le revirement de Piaget ; et là c'est plus intéressant car c'est avec la théorie des intelligences mutiples une des thèses-phares du progressisme éducatif selon lequel il faut s'adapter à l'enfant. Ici, il s'agissait de s'adapter non à l'intelligence précise parmi une multitude d'intelligences, mais au développement de l'enfant, de respecter les stades, donc encore une fois de différencier, mais je n'ai pas cherché le texte de Piaget lui-même.
Voici ce qu'en écrit Hirsch :
Une des expériences les plus encourageantes en écrivant ce livre fut ma découverte de la noble confession de Piaget que de nouvelles preuves l'avaient forcé à réviser sa théorie du développement mental. Il affirmait que les étapes du développement intellectuel ne reflétait pas un processus purement développemental et était puissamment influencées par les contenus spécifiques données par l'éducation. Il affirmait que le processus de développement pouvait être prendre jusqu'à quatre ans d'avance ou de retard. La maturation, disait-il, n'est pas tout. Cette affirmation n'est rien de moins qu'une répudiation du principe romantique de base sur l'éducation ; Piaget concédait que l'entraînement était, après tout, tout aussi important que la croissance dans le développement humain.
Le texte de Hirsch, tu le sors d'où ? D'un de ses livres?

_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
avatar
ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Théorie des intelligences multiples, même son concepteur n'y croit plus

Message par Spinoza1670 le Lun 7 Nov - 16:43

@ycombe a écrit:
@Spinoza1670 a écrit:
Maintenant, le revirement de Piaget ; et là c'est plus intéressant car c'est avec la théorie des intelligences mutiples une des thèses-phares du progressisme éducatif selon lequel il faut s'adapter à l'enfant. Ici, il s'agissait de s'adapter non à l'intelligence précise parmi une multitude d'intelligences, mais au développement de l'enfant, de respecter les stades, donc encore une fois de différencier, mais je n'ai pas cherché le texte de Piaget lui-même.
Voici ce qu'en écrit Hirsch :
Une des expériences les plus encourageantes en écrivant ce livre fut ma découverte de la noble confession de Piaget que de nouvelles preuves l'avaient forcé à réviser sa théorie du développement mental. Il affirmait que les étapes du développement intellectuel ne reflétait pas un processus purement développemental et étaient puissamment influencées par les contenus spécifiques données par l'éducation. Il affirmait que le processus de développement pouvait prendre jusqu'à quatre ans d'avance ou de retard. La maturation, disait-il, n'est pas tout. Cette affirmation n'est rien de moins qu'une répudiation du principe romantique de base sur l'éducation ; Piaget concédait que l'entraînement était, après tout, tout aussi important que la croissance dans le développement humain.
Le texte de Hirsch, tu le sors d'où ? D'un de ses livres ?
Oui, c'est la traduction d'un petit extrait de la page 189 de son dernier opus Why Knowledge Matters : Rescuing Our Children from Failed Educational Theories, Harvard Education Press, 2016.
http://blog.coreknowledge.org/2016/09/21/e-d-hirsch-jr-s-new-book-affirms-why-knowledge-matters/

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)

Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.
avatar
Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Théorie des intelligences multiples, même son concepteur n'y croit plus

Message par Moonchild le Lun 7 Nov - 17:04

@Pierre-Henri a écrit:Je me rappelle d'une formation sur les intelligences multiples. Au bout d'un moment, il est paru évident qu'il s'agissait surtout de minimiser l'illettrisme de masse. Les élèves ne savent pas lire ni écrire ? Pas grave : ils ont d'autres types d'intelligence. S'ils ne savent pas écrire, il leur suffit de dessiner, de mimer, de danser...
Le succès de cette théorie provient sans doute aussi du fait qu'elle est réconfortante : grâce à elle, chacun peut s'imaginer être aussi intelligent que tous les autres, même lorsque vu de l'extérieur aucun indice ne semble le suggérer.
En tous cas, les bonimenteurs des pédagogies progressistes ne s'y sont pas trompés et se sont empressés de se l'approprier.

Moonchild
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Théorie des intelligences multiples, même son concepteur n'y croit plus

Message par ycombe le Lun 7 Nov - 17:15

@Spinoza1670 a écrit:
@ycombe a écrit:
@Spinoza1670 a écrit:
Maintenant, le revirement de Piaget ; et là c'est plus intéressant car c'est avec la théorie des intelligences mutiples une des thèses-phares du progressisme éducatif selon lequel il faut s'adapter à l'enfant. Ici, il s'agissait de s'adapter non à l'intelligence précise parmi une multitude d'intelligences, mais au développement de l'enfant, de respecter les stades, donc encore une fois de différencier, mais je n'ai pas cherché le texte de Piaget lui-même.
Voici ce qu'en écrit Hirsch :
Une des expériences les plus encourageantes en écrivant ce livre fut ma découverte de la noble confession de Piaget que de nouvelles preuves l'avaient forcé à réviser sa théorie du développement mental. Il affirmait que les étapes du développement intellectuel ne reflétait pas un processus purement développemental et étaient puissamment influencées par les contenus spécifiques données par l'éducation. Il affirmait que le processus de développement pouvait prendre jusqu'à quatre ans d'avance ou de retard. La maturation, disait-il, n'est pas tout. Cette affirmation n'est rien de moins qu'une répudiation du principe romantique de base sur l'éducation ; Piaget concédait que l'entraînement était, après tout, tout aussi important que la croissance dans le développement humain.
Le texte de Hirsch, tu le sors d'où ? D'un de ses livres ?
Oui, c'est la traduction d'un petit extrait de la page 189 de son dernier opus Why Knowledge Matters : Rescuing Our Children from Failed Educational Theories, Harvard Education Press, 2016.
http://blog.coreknowledge.org/2016/09/21/e-d-hirsch-jr-s-new-book-affirms-why-knowledge-matters/
Je m'en doutais un peu, mais j'avais un doute, je ne pensais pas que tu l'avais déjà. Il est bien ?

_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
avatar
ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Théorie des intelligences multiples, même son concepteur n'y croit plus

Message par Al9 le Lun 7 Nov - 17:53

@ycombe a écrit:
@Spinoza1670 a écrit:
@ycombe a écrit:
@Spinoza1670 a écrit:
Maintenant, le revirement de Piaget ; et là c'est plus intéressant car c'est avec la théorie des intelligences mutiples une des thèses-phares du progressisme éducatif selon lequel il faut s'adapter à l'enfant. Ici, il s'agissait de s'adapter non à l'intelligence précise parmi une multitude d'intelligences, mais au développement de l'enfant, de respecter les stades, donc encore une fois de différencier, mais je n'ai pas cherché le texte de Piaget lui-même.
Voici ce qu'en écrit Hirsch :

Le texte de Hirsch, tu le sors d'où ? D'un de ses livres ?
Oui, c'est la traduction d'un petit extrait de la page 189 de son dernier opus Why Knowledge Matters : Rescuing Our Children from Failed Educational Theories, Harvard Education Press, 2016.
http://blog.coreknowledge.org/2016/09/21/e-d-hirsch-jr-s-new-book-affirms-why-knowledge-matters/
Je m'en doutais un peu, mais j'avais un doute, je ne pensais pas que tu l'avais déjà. Il est bien ?

Je me permets d'apporter mon avis, nettement moins éclairé que celui de Spinoza qui je l'espère ne m'en voudra pas de lui griller la priorité.
Je l'ai lu et l'ai trouvé fort intéressant et assez sans surprise quand on a déjà lu Willingham ou d'autres.

En résumant très rapidement :
Résumé du livre:
L'auteur en prenant comme exemple les Etats-Unis et la lecture montre que les compétences ont mené à l'échec et à l'accroissement des inégalités. Seul un enseignement basé sur les connaissances et sur un programme cumulatif et structuré permet de les ancrer et de réduire les inégalités.
Il s'intéresse à la maternelle et la réduction des inégalités qui ne perdurent que si l'enseignement primaire n'est pas par compétences. Il prend comme exemple la France qui est l'exemple d'une réussite avant Jospin et l'exemple de la chute après.
On y a un démontage en règle de l'approche par compétences "les compétences ne s'enseignent pas" ainsi que celles des intelligences multiples.
J'ai moins aimé la fin du livre, très prosélyte pour sa méthode d'enseignement même si il s'en défend
avatar
Al9
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Théorie des intelligences multiples, même son concepteur n'y croit plus

Message par bruno09 le Lun 7 Nov - 18:08

@Elyas a écrit:Je démonte cette théorie en formation. Je l'ai encore fait jeudi dernier.

Fait gaffe Elyas, au contact des néos tu vas vite devenir infréquentable...
Ok je sors.
avatar
bruno09
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum