Comment gérer ce type de parents d'élèves ?

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Comment gérer ce type de parents d'élèves ?

Message par Fesseur Pro le Mar 8 Nov 2016 - 22:21

@ProvençalLeGaulois a écrit:
Quant au sujet du fil, je pense que refuser de rencontrer ou de répondre aux parents  ne ferait qu'envenimer une situation qui à l'origine est plus que banale et non problématique, les gamins ont discuté pendant le contrôle et ont été sanctionnés par un zéro, il suffit de l'expliquer simplement aux parents. Peut-être les parents seront-ils de mauvaise foi et pénibles ou pas, difficile d'en être sûrs avant de les voir.
Voilà.
Pas de quoi en faire un flan.

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérer ce type de parents d'élèves ?

Message par Fesseur Pro le Mar 8 Nov 2016 - 22:23

@nitescence a écrit:Il y a une réponse toute simple : étiez-vous présent, cher parent, lors de la tricherie ? Non ? Alors vous n'avez aucune légitimité pour parler de ce que vous ne connaissez pas, de ce à quoi vous n'avez pas assisté...
Je te souhaite que ce soit un parent bien zen si tu t'adresses à lui de cette façon.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérer ce type de parents d'élèves ?

Message par doubledecker le Mar 8 Nov 2016 - 22:37

@amour a écrit:
@Fesseur Pro a écrit:
@amour a écrit:Ben j'ai pas dit ça, j'ai dit que si on accepte un RDV pour expliquer une chose claire à un parent qui veut en découdre ou communique mal avec son enfant, on doit l'accepter pour chaque parent, et que ça, c'est tout accepter. 
On ne sait pas dans ce cas si les parents veulent en découdre et encore que ce soit le cas, c'est normal d'accepter un rdv.
Et je ne vois pas pourquoi on ne pourrait pas leur téléphoner ou leur mailer.
Mais bref, partons du principe que les parents sont hostiles à priori...
Je ne peux que t'inviter à relire le post initial.
D'ailleurs si la collègue qui poste pensait que ça peut être un RDV productif, bah elle ne posterait pas.  
Mais bref, partons du principe que les enseignants d'une discipline n'ont qu'à traiter les problèmes familiaux, grassement payés et désoeuvrés qu'ils sont.
Et je n'ai pas dit non plus que les parents étaient forcément hostiles, j'ai même écrit que s'ils souhaitaient faire équipe avec l'enseignant, c'était bien de les voir.  
Le problème de l'hostilité, c'est surtout de l'hostilité à quoi, encore une fois; Que les parents soient hostiles à l'enseignant dans un RDV, c'est désagréable, mais à la rigueur, on s'en fiche, c'est à nous de gérer. Le problème, c'est que c'est néfaste à l'élève à long terme, pour sa progression dans la matière.

Même après relecture attentive du post initial je suis du même avis que Fesseur Pro. Chertea suppose que les parents souhaitent un RV pour remettre en cause la note donnée. On n'en sait rien.

_________________
If you're not failing every now and again it's a sign you're not doing anything very innovative (Woody Allen)

Le blog pour découvrir les nouvelles petites bricoles :
Loladragibus


La boutique de LolaDragibus : des petites choses futiles et inutiles pour embellir la vie (p'tites bricoles en tissu, papier, crochet....) : venez y jeter un oeil 😊

doubledecker
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérer ce type de parents d'élèves ?

Message par amour le Mar 8 Nov 2016 - 22:55

@doubledecker a écrit:
@amour a écrit:
@Fesseur Pro a écrit:
@amour a écrit:Ben j'ai pas dit ça, j'ai dit que si on accepte un RDV pour expliquer une chose claire à un parent qui veut en découdre ou communique mal avec son enfant, on doit l'accepter pour chaque parent, et que ça, c'est tout accepter. 
On ne sait pas dans ce cas si les parents veulent en découdre et encore que ce soit le cas, c'est normal d'accepter un rdv.
Et je ne vois pas pourquoi on ne pourrait pas leur téléphoner ou leur mailer.
Mais bref, partons du principe que les parents sont hostiles à priori...
Je ne peux que t'inviter à relire le post initial.
D'ailleurs si la collègue qui poste pensait que ça peut être un RDV productif, bah elle ne posterait pas.  
Mais bref, partons du principe que les enseignants d'une discipline n'ont qu'à traiter les problèmes familiaux, grassement payés et désoeuvrés qu'ils sont.
Et je n'ai pas dit non plus que les parents étaient forcément hostiles, j'ai même écrit que s'ils souhaitaient faire équipe avec l'enseignant, c'était bien de les voir.  
Le problème de l'hostilité, c'est surtout de l'hostilité à quoi, encore une fois; Que les parents soient hostiles à l'enseignant dans un RDV, c'est désagréable, mais à la rigueur, on s'en fiche, c'est à nous de gérer. Le problème, c'est que c'est néfaste à l'élève à long terme, pour sa progression dans la matière.

Même après relecture attentive du post initial je suis du même avis que Fesseur Pro.  Chertea suppose que les parents souhaitent un RV pour remettre en cause la note donnée. On n'en sait rien.
Précisément. Elle suppose ou plus exactement, elle pense, à la lumière des informations qu'elle possède ( message des parents, attitude de l'élève, etc..)qui la poussent sans doute à poster. Nous n'en savons rien, elle, un peu plus. Si c'était neutre ou infondé, comme le suppose le terme supposer, elle ne posterait pas.  Tu supposes que c'est neutre.

amour
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérer ce type de parents d'élèves ?

Message par gauvain31 le Mar 8 Nov 2016 - 23:07

Je ne comprends pas: pourquoi accepter un RDV ? Tu peux informer par téléphone que les élèves ont triché et qu'ils sont zéro. S'ils ne sont pas content au téléphone, pas la peine de les recevoir.
J'ai téléphoné hier à une mère d'élève dont le fils qui venait de sécher le contrôle de rattrapage qu'il aurait un zéro.... le gamin venait de rentrer et j'ai même pu lui dire au téléphone. Si elle avait contesté et voulu me voir je lui aurait dit clairement non. La communication est basée sur la confiance. S'il n'y a pas de confiance, pas la peine de discuter, cela n'en vaut pas le coup. Je refuserais de discuter clairement.

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérer ce type de parents d'élèves ?

Message par Mrs Hobie le Mar 8 Nov 2016 - 23:17

il y a bien longtemps, lors de mon année de néo-titulaire, nous avions eu une journée de réunions/réflexions diverses (pour rattraper je ne sais plus quoi ...) et j'en ai retenu qu'on avait réfléchi sur ce fameux 0 pour copie.
On ne peut pas mettre 0 à un élève parce qu'il a copié. On ne note pas son comportement.
On peut mettre 0 à un élève, parce que le travail qu'il a produit n'est pas le sien. Et donc son travail personnel étant absent, la note de 0 peut lui être attribuée. Very Happy

Par ailleurs, demander aux élèves de ne pas parler lors d'un devoir fait partie de la préparation pour les épreuves du brevet/bac où ils n'ont rigoureusement pas le droit de parler, et où toute tentative doit normalement être mise sur le procès-verbal de l'épreuve ... Ca peut être rappelé aux parents, ça ... On est là pour les préparer aux examens, et ça prend du temps Razz

_________________
    Plus tu pédales moins vite, moins t'avances plus vite.
Et même que la marmotte, elle met les stylos-plumes dans les jolis rouleaux

Mrs Hobie
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérer ce type de parents d'élèves ?

Message par Lizdarcy le Mar 8 Nov 2016 - 23:28

On peut bien évidemment accorder le bénéfice du doute quant à la motivation des parents.

Cela dit, il y a un contexte, il ne s'agit pas d'un 0 pour DM non rendu. J'ai rarement vu dans cette situation demander un RV avec l'enseignant pour faire une remontée de bretelles au fiston.Mais pourquoi pas.
Le "rapidement" a un côté assez désagréable...


(le problème c'est lorsqu'on est pris au dépourvu, certains parents peuvent être déconcertants parfois...humhum)

Lizdarcy
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérer ce type de parents d'élèves ?

Message par doubledecker le Mar 8 Nov 2016 - 23:29

@amour a écrit:
@doubledecker a écrit:
@amour a écrit:
@Fesseur Pro a écrit:
On ne sait pas dans ce cas si les parents veulent en découdre et encore que ce soit le cas, c'est normal d'accepter un rdv.
Et je ne vois pas pourquoi on ne pourrait pas leur téléphoner ou leur mailer.
Mais bref, partons du principe que les parents sont hostiles à priori...
Je ne peux que t'inviter à relire le post initial.
D'ailleurs si la collègue qui poste pensait que ça peut être un RDV productif, bah elle ne posterait pas.  
Mais bref, partons du principe que les enseignants d'une discipline n'ont qu'à traiter les problèmes familiaux, grassement payés et désoeuvrés qu'ils sont.
Et je n'ai pas dit non plus que les parents étaient forcément hostiles, j'ai même écrit que s'ils souhaitaient faire équipe avec l'enseignant, c'était bien de les voir.  
Le problème de l'hostilité, c'est surtout de l'hostilité à quoi, encore une fois; Que les parents soient hostiles à l'enseignant dans un RDV, c'est désagréable, mais à la rigueur, on s'en fiche, c'est à nous de gérer. Le problème, c'est que c'est néfaste à l'élève à long terme, pour sa progression dans la matière.

Même après relecture attentive du post initial je suis du même avis que Fesseur Pro.  Chertea suppose que les parents souhaitent un RV pour remettre en cause la note donnée. On n'en sait rien.
Précisément. Elle suppose ou plus exactement, elle pense, à la lumière des informations qu'elle possède ( message des parents, attitude de l'élève, etc..)qui la poussent sans doute à poster. Nous n'en savons rien, elle, un peu plus. Si c'était neutre ou infondé, comme le suppose le terme supposer, elle ne posterait pas.  Tu supposes que c'est neutre.

Ouais, peut être. En l'espèce là personne ne sait rien. Ni moi, ni toi ni même Chertea (qui est un garçon BTW), l'utilisation de l'adverbe visiblement m'a conduite à écrire supposer. Dans cette situation voilà comment j'aurais réagi (puisque c'est bien là l'objet du message initial) : appel aux parents pour savoir pourquoi ils veulent me voir. Si c'est pour le zéro, j'explique clairement (et ça ne veut pas dire que je me justifie) et basta, pas de place pour la contestation, c'est ma classe, mes règles et point barre. Si c'est pour causer d'autre chose on voit si ça peut se régler vite fait au téléphone ou bien si une entrevue est nécessaire. Pas d'a priori, juste neutre et au clair avec ma manière de gérer ma classe.

_________________
If you're not failing every now and again it's a sign you're not doing anything very innovative (Woody Allen)

Le blog pour découvrir les nouvelles petites bricoles :
Loladragibus


La boutique de LolaDragibus : des petites choses futiles et inutiles pour embellir la vie (p'tites bricoles en tissu, papier, crochet....) : venez y jeter un oeil 😊

doubledecker
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérer ce type de parents d'élèves ?

Message par archeboc le Mar 8 Nov 2016 - 23:32

@Mrs Hobie a écrit:il y a bien longtemps, lors de mon année de néo-titulaire, nous avions eu une journée de réunions/réflexions diverses (pour rattraper je ne sais plus quoi ...)  et j'en ai retenu qu'on avait réfléchi sur ce fameux 0 pour copie.
On ne peut pas mettre 0 à un élève parce qu'il a copié. On ne note pas son comportement.
On peut mettre 0 à un élève, parce que le travail qu'il a produit n'est pas le sien. Et donc son travail personnel étant absent, la note de 0 peut lui être attribuée. Very Happy

Par ailleurs, demander aux élèves de ne pas parler lors d'un devoir fait partie de la préparation pour les épreuves du brevet/bac où ils n'ont rigoureusement pas le droit de parler, et où toute tentative doit normalement être mise sur le procès-verbal de l'épreuve ... Ca peut être rappelé aux parents, ça ... On est là pour les préparer aux examens, et ça prend du temps Razz

On ne note pas un comportement, on note des compétences (composées de savoir, de savoir-faire et de savoir-être). Ici, l'élève n'a pas été capable de faire preuve d'une compétence élémentaire : rendre un travail honnête. Par un raisonnement analogue à celui de votre deuxième paragraphe, on remarque que cette compétence est vitale, fondamentale, pour tout élève qui ambitionne de décrocher un diplôme. Ceci justifie que manquer, même ponctuellement, la mise en oeuvre de cette compétence assure, ponctuellement, la note de zéro.

Pour la sanction du comportement, parallèlement, il y a la retenue.

_________________
« Champagne, au sortir d'un long dîner qui lui enfle l'estomac, et dans les douces fumées d'un vin d'Avenay ou de Sillery, signe un ordre qu'on lui présente, qui ôterait le pain à toute une province si l'on n'y remédiait. Il est excusable : quel moyen de comprendre, dans la première heure de la digestion, qu'on puisse quelque part mourir de faim ? » ---- La Bruyère

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérer ce type de parents d'élèves ?

Message par Lizdarcy le Mar 8 Nov 2016 - 23:35

Ta réaction me semble pleine de bon sens doubledecker. Il faudrait qu'elle devienne un réflexe chez l'enseignant,cela éviterait bien des appréhensions.

Lizdarcy
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérer ce type de parents d'élèves ?

Message par Nita le Mar 8 Nov 2016 - 23:37

@Mrs Hobie a écrit:il y a bien longtemps, lors de mon année de néo-titulaire, nous avions eu une journée de réunions/réflexions diverses (pour rattraper je ne sais plus quoi ...)  et j'en ai retenu qu'on avait réfléchi sur ce fameux 0 pour copie.
On ne peut pas mettre 0 à un élève parce qu'il a copié. On ne note pas son comportement.
On peut mettre 0 à un élève, parce que le travail qu'il a produit n'est pas le sien. Et donc son travail personnel étant absent, la note de 0 peut lui être attribuée. Very Happy

Par ailleurs, demander aux élèves de ne pas parler lors d'un devoir fait partie de la préparation pour les épreuves du brevet/bac où ils n'ont rigoureusement pas le droit de parler, et où toute tentative doit normalement être mise sur le procès-verbal de l'épreuve ... Ca peut être rappelé aux parents, ça ... On est là pour les préparer aux examens, et ça prend du temps Razz

Tu étais néotit il y a très longtemps, alors parce que les textes disent clairement qu'on peut mettre 0 à une copie entachée de tricherie.

Circulaire n° 2000-105 du 11 juillet 2000
"Il convient de distinguer soigneusement les punitions relatives au comportement des élèves de leur travail personnel. Ainsi n'est-il pas permis de baisser la note d'un devoir en raison du comportement d'un élève ou d'une absence injustifiée. Les lignes et les zéros doivent également être proscrits"
Le zéro
La circulaire établit une séparation nette entre évaluation du travail scolaire et domaine disciplinaire, mais ne vise en rien à réglementer les modes d'évaluation pédagogique.
Il est bien évident que cette disposition ne signifie en aucune manière que les zéros disparaîtraient de l'évaluation du travail scolaire.
Un comportement en classe, inadapté ou perturbateur, ne peut être sanctionné par une baisse de note ou par un zéro entrant dans la moyenne de l'élève.
Relevant du domaine disciplinaire, il doit être sanctionné d'une autre manière, par une punition ou une sanction scolaire.
Un travail dont les résultats sont objectivement nuls, un devoir non remis sans excuse valable, une copie blanche rendue le jour du contrôle ou une copie manifestement entachée de tricherie, ce qui peut donner lieu, en outre, à une décision d'ordre disciplinaire, peuvent justifier qu'on y ait recours.
L'évaluation du travail scolaire, domaine qui relève de la responsabilité pédagogique propre des enseignants, ne peut être contestée, car elle est fondée sur leur compétence dans la matière enseignée.

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.

Nita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérer ce type de parents d'élèves ?

Message par Mrs Hobie le Mar 8 Nov 2016 - 23:42

@Nita a écrit:
Tu étais néotit il y a très longtemps, alors parce que les textes disent clairement qu'on peut mettre 0 à une copie entachée de tricherie.

"Il convient de distinguer soigneusement les punitions relatives au comportement des élèves de leur travail personnel. Ainsi n'est-il pas permis de baisser la note d'un devoir en raison du comportement d'un élève ou d'une absence injustifiée. Les lignes et les zéros doivent également être proscrits"

Le zéro
La circulaire établit une séparation nette entre évaluation du travail scolaire et domaine disciplinaire, mais ne vise en rien à réglementer les modes d'évaluation pédagogique.
Il est bien évident que cette disposition ne signifie en aucune manière que les zéros disparaîtraient de l'évaluation du travail scolaire.
Un comportement en classe, inadapté ou perturbateur, ne peut être sanctionné par une baisse de note ou par un zéro entrant dans la moyenne de l'élève.
Relevant du domaine disciplinaire, il doit être sanctionné d'une autre manière, par une punition ou une sanction scolaire.
Un travail dont les résultats sont objectivement nuls, un devoir non remis sans excuse valable, une copie blanche rendue le jour du contrôle ou une copie manifestement entachée de tricherie, ce qui peut donner lieu, en outre, à une décision d'ordre disciplinaire, peuvent justifier qu'on y ait recours.
L'évaluation du travail scolaire, domaine qui relève de la responsabilité pédagogique propre des enseignants, ne peut être contestée, car elle est fondée sur leur compétence dans la matière enseignée.

J'étais justement néo-titulaire lors de l'année 2000-2001, ils avaient omis de nous donner la circulaire entière alors, histoire de nous faire vraiment réfléchir pour cette "journée de réflexion " ...


Dernière édition par Mrs Hobie le Mer 9 Nov 2016 - 10:25, édité 1 fois

_________________
    Plus tu pédales moins vite, moins t'avances plus vite.
Et même que la marmotte, elle met les stylos-plumes dans les jolis rouleaux

Mrs Hobie
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérer ce type de parents d'élèves ?

Message par Nita le Mar 8 Nov 2016 - 23:46

M'étonne pas de l'Iufm. Les fourbes.

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.

Nita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérer ce type de parents d'élèves ?

Message par VinZT le Mar 8 Nov 2016 - 23:53

@Nita a écrit:
@Mrs Hobie a écrit:il y a bien longtemps, lors de mon année de néo-titulaire, nous avions eu une journée de réunions/réflexions diverses (pour rattraper je ne sais plus quoi ...)  et j'en ai retenu qu'on avait réfléchi sur ce fameux 0 pour copie.
On ne peut pas mettre 0 à un élève parce qu'il a copié. On ne note pas son comportement.
On peut mettre 0 à un élève, parce que le travail qu'il a produit n'est pas le sien. Et donc son travail personnel étant absent, la note de 0 peut lui être attribuée. Very Happy

Par ailleurs, demander aux élèves de ne pas parler lors d'un devoir fait partie de la préparation pour les épreuves du brevet/bac où ils n'ont rigoureusement pas le droit de parler, et où toute tentative doit normalement être mise sur le procès-verbal de l'épreuve ... Ca peut être rappelé aux parents, ça ... On est là pour les préparer aux examens, et ça prend du temps Razz

Tu étais néotit il y a très longtemps, alors parce que les textes disent clairement qu'on peut mettre 0 à une copie entachée de tricherie.

"Il convient de distinguer soigneusement les punitions relatives au comportement des élèves de leur travail personnel. Ainsi n'est-il pas permis de baisser la note d'un devoir en raison du comportement d'un élève ou d'une absence injustifiée. Les lignes et les zéros doivent également être proscrits"

Le zéro
La circulaire établit une séparation nette entre évaluation du travail scolaire et domaine disciplinaire, mais ne vise en rien à réglementer les modes d'évaluation pédagogique.
Il est bien évident que cette disposition ne signifie en aucune manière que les zéros disparaîtraient de l'évaluation du travail scolaire.
Un comportement en classe, inadapté ou perturbateur, ne peut être sanctionné par une baisse de note ou par un zéro entrant dans la moyenne de l'élève.
Relevant du domaine disciplinaire, il doit être sanctionné d'une autre manière, par une punition ou une sanction scolaire.
Un travail dont les résultats sont objectivement nuls, un devoir non remis sans excuse valable, une copie blanche rendue le jour du contrôle ou une copie manifestement entachée de tricherie, ce qui peut donner lieu, en outre, à une décision d'ordre disciplinaire, peuvent justifier qu'on y ait recours.
L'évaluation du travail scolaire, domaine qui relève de la responsabilité pédagogique propre des enseignants, ne peut être contestée, car elle est fondée sur leur compétence dans la matière enseignée.

J'ai eu le cas d'un élève de seconde, il y a quelques années, qui nous fichait absolument rien (je veux dire encore moins que les autres), qui était absent cinq fois sur six, et qui m'a toujours rendu copie blanche aux devoirs. Il n'avait pas envie d'être là, c'était clair et net (il avait pas loin de 18 ans et était inscrit contraint et forcé).
Par ailleurs, il ne me posait pas de problème particulier de discipline : quand il était là, il dormait... Bref, trois notes égales à 0, j'ajoute le tout, puis je divise par trois … voyons voir … oh ! ça fait 0. J'ai donc noté consciencieusement cette note sur le bulletin. En plein conseil de classe, devant les parents et les délégués, l'adjointe, qui lisait les textes de travers (et les appliquait de façon bancale), me dit, à voix haute : « M. VinZT, il faudra m'enlever cette note ! On ne peut mettre 0 pour absentéisme ! ». J'ai tenté de lui expliquer ce que je vous ai dit plus haut, en citant de mémoire la circulaire de 2000, mais rien à faire. De guerre lasse, je me suis levé, et je suis parti, quittant le conseil (dans lequel, il faut bien le dire nous faisons de plus en plus de la figuration) et la laissant se débrouiller sans moi.

Cette petite anecdote pour dire que l'administration y va soit à l'esbroufe, soit à l'incompétence (et parfois aux deux) pour nous empêcher de noter en notre âme et conscience.
Je conseille vivement aux jeunes (et moins jeunes) collègues de ne pas se laisser impressionner.

_________________
« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François

VinZT
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérer ce type de parents d'élèves ?

Message par Chertea le Mer 9 Nov 2016 - 0:04

@doubledecker a écrit:
@amour a écrit:
@doubledecker a écrit:
@amour a écrit:
Je ne peux que t'inviter à relire le post initial.
D'ailleurs si la collègue qui poste pensait que ça peut être un RDV productif, bah elle ne posterait pas.  
Mais bref, partons du principe que les enseignants d'une discipline n'ont qu'à traiter les problèmes familiaux, grassement payés et désoeuvrés qu'ils sont.
Et je n'ai pas dit non plus que les parents étaient forcément hostiles, j'ai même écrit que s'ils souhaitaient faire équipe avec l'enseignant, c'était bien de les voir.  
Le problème de l'hostilité, c'est surtout de l'hostilité à quoi, encore une fois; Que les parents soient hostiles à l'enseignant dans un RDV, c'est désagréable, mais à la rigueur, on s'en fiche, c'est à nous de gérer. Le problème, c'est que c'est néfaste à l'élève à long terme, pour sa progression dans la matière.

Même après relecture attentive du post initial je suis du même avis que Fesseur Pro.  Chertea suppose que les parents souhaitent un RV pour remettre en cause la note donnée. On n'en sait rien.
Précisément. Elle suppose ou plus exactement, elle pense, à la lumière des informations qu'elle possède ( message des parents, attitude de l'élève, etc..)qui la poussent sans doute à poster. Nous n'en savons rien, elle, un peu plus. Si c'était neutre ou infondé, comme le suppose le terme supposer, elle ne posterait pas.  Tu supposes que c'est neutre.

Ouais,  peut être. En l'espèce là personne ne sait rien. Ni moi,  ni toi ni même Chertea (qui est un garçon BTW), l'utilisation de l'adverbe visiblement m'a conduite à écrire supposer. Dans cette situation voilà comment j'aurais réagi (puisque c'est bien là l'objet du message initial) : appel aux parents pour savoir pourquoi ils veulent me voir. Si c'est pour le zéro,  j'explique clairement (et ça ne veut pas dire que je me justifie) et basta,  pas de place pour la contestation,  c'est ma classe,  mes règles et point barre. Si c'est pour causer d'autre chose on voit si ça peut se régler vite fait au téléphone ou bien si une entrevue est nécessaire. Pas d'a priori,  juste neutre et au clair avec ma manière de gérer ma classe.

Je prends note pour la prochaine fois, voilà comment j'aurais dû réagir!

Chertea
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérer ce type de parents d'élèves ?

Message par dl80 le Mer 9 Nov 2016 - 12:39

Je suis d'accord avec le RV téléphonique et le fait de s'appuyer sur les textes.
Mais je suis pessimiste.
La situation m'est arrivée trois fois ( alors que je mets souvent des 0 pour tricherie ).
La 1e fois : la mère l'a bien accepté, une 1e fois, en 4e mais était très en colère en 3e ( alors qu'elle rencontrait des problèmes avec sa fille devenant ado ).
La 2e fois : l'enfant d'un personnel de mon établissement ( "haut placé" mais pas prof ). Grosse contestation alors que plusieurs profs ont témoigné que l'élève était tricheuse ( mais ils ne l'avaient jamais sanctionné ). Aucun soutien du cde. Les parents avaient même refusé une retenue pour anti-sèche ( au motif que celle-ci ne l'avait pas utilisé car il n'y avait pas eu contrôle ! ), je précise que ça ne concernait pas ma discipline.
La 3e fois : parents cadre dans la fonction publique + professeur des écoles. Beaucoup de violence ( le père faisait comme s'il allait me taper et la mère le retenait par la veste. Quelle comédie ! ). Leur fille continuait de tricher en lycée mais en se plantant ( ça semble plus dur en lycée, trop de phrases à recopier sur le voisin ! ). Le plus cocasse : les parents ne sont pas venus me rencontrer quand j'avais leur fille mais quand j'avais leur fils et que l'aînée avait quitté le collège ! Leur fils ne trichait pas, lui !

Depuis je n'ai plus eu à me justifier mais j'attends le prochain de pied ferme, derrière le téléphone et avec la CPE qui écoutera la conversation.


Dernière édition par dl80 le Mer 9 Nov 2016 - 14:01, édité 1 fois

dl80
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérer ce type de parents d'élèves ?

Message par Carioca le Mer 9 Nov 2016 - 13:04

Je reçois le parent.
Je l'écoute.
Je lui explique poliment mes raisons.
Je conclus sur le fait que le zéro n'est pas négociable.
Au revoir monsieur, au revoir madame.

_________________
Quand on en arrive à trop d’interdictions, les gens ne font plus attention à aucune. Sauf les moutons-constipés, bien sûr.

Carioca
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérer ce type de parents d'élèves ?

Message par Philomène87 le Mer 9 Nov 2016 - 13:12

Moi, je n'écoute pas le parent. Je prends la parole tout de suite pour lui exposer la situation. En général il finit par reconnaître qu'il a eu tort. J'ai réussi à évacuer une *modéré* notoire comme ça l'année dernière.
Tiens-nous au courant, Chertea. fleurs2

Merci d'employer un vocabulaire adapté.

Philomène87
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérer ce type de parents d'élèves ?

Message par Danska le Mer 9 Nov 2016 - 13:42

Je suis plutôt d'accord avec Philomène : laisser le parent parler d'abord, c'est courir le risque de partir sur un malentendu (si l'élève a raconté des craques pour justifier le 0) et de laisser le parent s'échauffer en relatant toutes les injustices supposées commises à l'encontre de son fils ou de sa fille.

En commençant par rappeler posément le contexte, on désarme déjà pas mal de tensions, et on se positionne d'emblée en tant que "dirigeant" du rendez-vous, au lieu de se retrouver sur la défensive face aux accusations du parent.

Danska
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérer ce type de parents d'élèves ?

Message par laMiss le Mer 9 Nov 2016 - 14:20

@amour a écrit:
@Chertea a écrit:
@laMiss a écrit:D'accord avec Amour.
Afin de régler le problème, je préconise un rendez-vous téléphonique. Tu appelles, tu dis que tu as vu la demande de rendez-vous mais qu'il y a certainement un malentendu quelque part et tu prends quelques minutes pour détailler la chose au téléphone.

Pourquoi j'ai pas pensé à ça avant d'accepter le rdv :/
Peut-être t'es tu dit que ça passerait pour une fuite?

Si les parents veulent aussi faire le point sur le travail de l'élève, là c'est différent bien sûr.
Bref, d'accord avec doubledecker.

_________________
Site d'info / réforme du collège : www.reformeducollege.fr

laMiss
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérer ce type de parents d'élèves ?

Message par Chertea le Jeu 10 Nov 2016 - 16:16

Des nouvelles:

J'ai rencontré la mère de l'élève qui a eu 0, l'entretien a duré 40 moins, elle a tout fait pour que je retire le zéro. En gros:
- je n'avais pas le droit de mettre 0 car c'est une "note sanction", "on évalue le travail de l'élève et non son comportement"...bien évidemment elle est venue avec la fameuse circulaire que je ne "connaissais pas bien"
- "donc vous dites que mon fils est un tricheur?"
- "ah bon il a triché? Prouvez-le!"
- mon fils vous a interpelé en disant "monsieur" car il y avait une tâche d'encre sur le table et vous lui avez pris sa copie [non, il retourné vers son camarade et lui parlait à lui et non à moi, mais ça la mère n'a pas voulu l'entendre]
- "mon fils a toujours eu des très bonnes notes en anglais, donc peut être que c'est à vous de vous remettre en question, non?"
- "donc vous ne voulez pas retirer le zéro? Je n'arrive pas à croire ce que j'entends"
- évidemment elle a menacé d'aller voir le principal, je lui ai dit qu'elle pouvait y aller et que je n'avais rien à me reprocher

Chertea
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérer ce type de parents d'élèves ?

Message par VinZT le Jeu 10 Nov 2016 - 16:37

@Chertea a écrit:Des nouvelles:

J'ai rencontré la mère de l'élève qui a eu 0, l'entretien a duré 40 moins, elle a tout fait pour que je retire le zéro. En gros:
- je n'avais pas le droit de mettre 0 car c'est une "note sanction", "on évalue le travail de l'élève et non son comportement"...bien évidemment elle est venue avec la fameuse circulaire que je ne "connaissais pas bien"
- "donc vous dites que mon fils est un tricheur?"
- "ah bon il a triché? Prouvez-le!"
- mon fils vous a interpelé en disant "monsieur" car il y avait une tâche d'encre sur le table et vous lui avez pris sa copie [non, il retourné vers son camarade et lui parlait à lui et non à moi, mais ça la mère n'a pas voulu l'entendre]
- "mon fils a toujours eu des très bonnes notes en anglais, donc peut être que c'est à vous de vous remettre en question, non?"
- "donc vous ne voulez pas retirer le zéro? Je n'arrive pas à croire ce que j'entends"
- évidemment elle a menacé d'aller voir le principal, je lui ai dit qu'elle pouvait y aller et que je n'avais rien à me reprocher

Elle fait quoi dans la vie cette charmante personne ?

_________________
« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François

VinZT
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérer ce type de parents d'élèves ?

Message par Chertea le Jeu 10 Nov 2016 - 16:38

@VinZT a écrit:
@Chertea a écrit:Des nouvelles:

J'ai rencontré la mère de l'élève qui a eu 0, l'entretien a duré 40 moins, elle a tout fait pour que je retire le zéro. En gros:
- je n'avais pas le droit de mettre 0 car c'est une "note sanction", "on évalue le travail de l'élève et non son comportement"...bien évidemment elle est venue avec la fameuse circulaire que je ne "connaissais pas bien"
- "donc vous dites que mon fils est un tricheur?"
- "ah bon il a triché? Prouvez-le!"
- mon fils vous a interpelé en disant "monsieur" car il y avait une tâche d'encre sur le table et vous lui avez pris sa copie [non, il retourné vers son camarade et lui parlait à lui et non à moi, mais ça la mère n'a pas voulu l'entendre]
- "mon fils a toujours eu des très bonnes notes en anglais, donc peut être que c'est à vous de vous remettre en question, non?"
- "donc vous ne voulez pas retirer le zéro? Je n'arrive pas à croire ce que j'entends"
- évidemment elle a menacé d'aller voir le principal, je lui ai dit qu'elle pouvait y aller et que je n'avais rien à me reprocher

Elle fait quoi dans la vie cette charmante personne ?

Emmerdeuse professionnelle.

Chertea
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérer ce type de parents d'élèves ?

Message par skindiver le Jeu 10 Nov 2016 - 16:41

Mon pauvre!!!
Tu as en tout cas bien géré je trouve! Ils sont gonflés certains!
Clairement le genre de personnes qui sont pour un règlement intérieur ferme mais pour les autres!
Au pire tu lui mets 0,1 si elle t'ennuie tant que ça avec ce 0.

skindiver
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérer ce type de parents d'élèves ?

Message par GaliNéo le Jeu 10 Nov 2016 - 16:50

Tout en une image, triste :

_________________
¡ Hermano ! Dale gracias a Dios, que lo que tienes en la mano, no lo tienes por todo el año...

GaliNéo
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérer ce type de parents d'élèves ?

Message par Ramanujan974 le Jeu 10 Nov 2016 - 17:13

Personnellement, je serais parti à la 2e invective.

Ramanujan974
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum