Me suis-je trompée dans ma façon d'enseigner le français ?

Page 7 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Me suis-je trompée dans ma façon d'enseigner le français ?

Message par Fires of Pompeii le Dim 2 Avr - 12:05

Caspar Goodwood a écrit:
Anaxagore a écrit:Voilà encore un truc monté en épingle. Avant on faisait un schéma quand on en avait envie et on ne criait pas "venez voir". Maintenant il y a des éclairs dans le ciel, on fait des "cartes mentales".

Remarquez, avant on faisait un poly avec des remords, maintenant on fait de la "classe inversée", et on réclame la légion d'honneur.

C'est comme ce mot: "frontal". cafe  On en aura inventé des repoussoirs et des épouvantails...

+1; La classe inversés, nouveau nom du classique et banal "Vous révisez votre leçon chez vous, et on fera des exercices en classe" ?

Mais exactement ! On nous fait suer avec la méthode inductive, et ensuite, des zozos font du déductif à plein régime, appellent ça classe inversé et hop, deviennent...les héros de l'école républicaine.
Notez que je n'ai rien contre l'inductif ou le déductif, tout dépend des classes, du contenu, du fait que ce soit une nouveauté ou une révision, mais franchement, faut arrêter avec ces jolis noms qui ne veulent rien dire...

Fires of Pompeii
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Me suis-je trompée dans ma façon d'enseigner le français ?

Message par Nita le Dim 2 Avr - 12:15

capucine42 a écrit:Mais ça signifie que la fille de ton amie n'a que des cartes mentales en guise de LA ?
C' est possible ça ?

D'après ce qu'on m'a dit, un texte sur trois à peu près. Elle a aussi parfois un polycopié entièrement rédigé, très fouillé - le polycopié est distribué après la séance d'étude de texte, et elle m'a dit que "la classe avait dit tout ça" : le collègue semble rédiger en synthétisant et organisant les réponses des élèves, et pour le reste, des notes pas très hiérarchisées, mais plutôt complètes.

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.
avatar
Nita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Me suis-je trompée dans ma façon d'enseigner le français ?

Message par corailc le Dim 2 Avr - 12:38

Je double chaque leçon de langue d'une carte mentale cette année, je trouve ça pas mal. Les îlots, bof, beaucoup de bavardages je trouve, ce que je préfère faire, c'est que le voisin et la voisine de table, de temps en temps, travaillent à deux.

_________________
In tenebris lumen rectis.
Terre des Lettres, manuel militant et intelligent. http://terredeslettres.nathan.fr/
avatar
corailc
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Me suis-je trompée dans ma façon d'enseigner le français ?

Message par Caspar Goodwood le Dim 2 Avr - 12:44

corailc a écrit:Je double chaque leçon de langue d'une carte mentale cette année, je trouve ça pas mal. Les îlots, bof, beaucoup de bavardages je trouve, ce que je préfère faire, c'est que le voisin et la voisine de table, de temps en temps, travaillent à deux.

Oui; les îlots c'est bien ponctuellement (moi j'appelle ça "travail en groupes" mais je suis vieux jeu) mais il faut bien que les élèves travaillent seuls de temps en temps, et ils seront seuls le jour des examens de toute façon. Un des mes collègues a installé des îlots permanents (tables de huit, bureau et ordinateur du prof au milieu, donc on tourne le dos à certains élèves, on ne sait pas où se mettre, il y a quatre tableaux aux quatre coins de la salle...). Nous sommes en lycée avec des classes de 36, il a demandé cette disposition sans nous consulter et nous sommes obligés de le subir quand "sa" salle nous est attribuée. Bref, les élèves en profitent évidemment pour bavarder, et je ferais sans doute la même chose à leur place, c'est tentant.
avatar
Caspar Goodwood
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Me suis-je trompée dans ma façon d'enseigner le français ?

Message par V.Marchais le Dim 2 Avr - 12:44

Je trouve aussi que le travail par deux est un bon compromis. En plus, ça évite de bouger sans cesse les tables, parce que si j'ai des classes avec lesquelles je travaille volontiers en groupes, les 4A, cette année, c'est no way ! Ils sont beaucoup trop immatures. Chaque essai s'est transformé en bordel même pas joyeux, c'est terminé en ce qui les concerne. Et puis par deux, il y a moins la possibilité pour certains de se mettre à la remorque du groupe.

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/
avatar
V.Marchais
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Me suis-je trompée dans ma façon d'enseigner le français ?

Message par Caspar Goodwood le Dim 2 Avr - 12:47

Oui, deux c'est très bien, et en langues vivantes ça se pratique depuis des décennies, et ça a du sens puisque ça permet de simuler une véritable conversation (pardon, je fais un peu dévier a conversation en intervenant sur un fil de lettres).
avatar
Caspar Goodwood
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Me suis-je trompée dans ma façon d'enseigner le français ?

Message par corailc le Dim 2 Avr - 12:48

Et puis, comme je fais un plan de classe, les voisins et voisines sont pas toujours copains, donc chacun fait dans son coin, pas de tables à déplacer.

_________________
In tenebris lumen rectis.
Terre des Lettres, manuel militant et intelligent. http://terredeslettres.nathan.fr/
avatar
corailc
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Me suis-je trompée dans ma façon d'enseigner le français ?

Message par Sylvain de Saint-Sylvain le Dim 2 Avr - 13:03

Caspar Goodwood a écrit: Nous sommes en lycée avec des classes de 36, il a demandé cette disposition sans nous consulter et nous sommes obligés de le subir quand "sa" salle nous est attribuée.

Vous n'êtes pas obligé de garder la disposition qu'il choisit pour ses classes. Enfin je suppose que tu le sais, vu les guillemets : je le redis pour qui nous lit.
avatar
Sylvain de Saint-Sylvain
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Me suis-je trompée dans ma façon d'enseigner le français ?

Message par Caspar Goodwood le Dim 2 Avr - 13:10

Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:
Caspar Goodwood a écrit: Nous sommes en lycée avec des classes de 36, il a demandé cette disposition sans nous consulter et nous sommes obligés de le subir quand "sa" salle nous est attribuée.

Vous n'êtes pas obligé de garder la disposition qu'il choisit pour ses classes. Enfin je suppose que tu le sais, vu les guillemets : je le redis pour qui nous lit.

Il y a des câbles qui vont jusqu'à l'ordinateur, au milieu de la salle: impossible de modifier ça, et j'y suis de toute façon une heure par-ci par-là, ça ne vaut pas le coup de tout bouger à chaque fois (bruit, temps perdu...). J'aime bien ce collègue par ailleurs, mais là il nous a imposé son "projet" sans aucune concertation ou souci du confort des autres collègues.
avatar
Caspar Goodwood
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Me suis-je trompée dans ma façon d'enseigner le français ?

Message par CNFA le Dim 2 Avr - 13:49

V.Marchais a écrit:Je trouve aussi que le travail par deux est un bon compromis. En plus, ça évite de bouger sans cesse les tables, parce que si j'ai des classes avec lesquelles je travaille volontiers en groupes, les 4A, cette année, c'est no way ! Ils sont beaucoup trop immatures. Chaque essai s'est transformé en bordel même pas joyeux, c'est terminé en ce qui les concerne. Et puis par deux, il y a moins la possibilité pour certains de se mettre à la remorque du groupe.
Comme Véronique, j'ai décidé de les faire travailler par groupe de deux. C'est moins bruyant, les élèves sont obligés de s'y mettre et cela ne m'oblige pas à faire des ilôts qui placent certains élèves presque dos au tableau et favorisent les bavardages. Je finis l'année avec les ilôts et je repense l'organisation de ma classe pour l'année prochaine en juin.
avatar
CNFA
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Me suis-je trompée dans ma façon d'enseigner le français ?

Message par Fires of Pompeii le Dim 2 Avr - 13:50

Pareil, travail par deux par moments et ça fonctionne bien !

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.
avatar
Fires of Pompeii
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Me suis-je trompée dans ma façon d'enseigner le français ?

Message par V.Marchais le Dim 2 Avr - 13:53

Surtout que par deux, il y en a toujours qui se retrouvent tout seul et Madame je peux me mettre avec Truc et Bidule...

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/
avatar
V.Marchais
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Me suis-je trompée dans ma façon d'enseigner le français ?

Message par Izambard le Dim 2 Avr - 14:32

Nita a écrit:
Je ne vois même pas comment tu as pu lire une attaque dans mon message. Il n'y en a aucune : il y a une question. Je ne travaille pas en lycée, je ne fais pas de synthèse de LA sous forme de carte mentale. Toi, si, et d'après ce que tu dis avec un certain succès : je ne remets pas ça en question. Je dis simplement qu'aucune pratique ne fonctionne pour 100% d'une classe. Y compris les miennes, d'ailleurs.

Les cartes mentales de la fille de mon amie sont très propres, et son professeur, quand elle va le trouver, lui dit toujours très gentiment : "C'est facile, regarde", il lui "décode" la carte, à cet instant, tout lui paraît couler de source, et, ensuite, elle n'y comprend plus rien.

Mais puisque tu lis dans  mon message un "les cartes mentales = mal" que je n'y ai pas mis (et que j'ai d'ailleurs explicitement contesté par avance, parce que c'est une façon dont tu réagis très souvent) je vais te laisser soupirer toute seule, forte de la certitude que dès qu'on pose une question on agresse.

Une façon dont je réagis très souvent? Je me demande ce qui te permet de déduire cela de ma participation plus que sporadique sur ces sujets. En revanche, je réagis plus souvent sur le look du jour, en effet. Razz

Plus sérieusement, oui je me suis emportée, et je m'excuse de te l'avoir fait sentir, car il m'a semblé que ton message caricaturait ma pratique. Tu m'as semblé présupposer que je pratiquais systématiquement les cartes mentales, les nuages de mots, ou les autres outils dont j'ai parlé. Or, j'ai tenté, patiemment, au début du moins Laughing , de ne pas opposer les méthodes les unes aux autres, et justement de montrer que les contenus pouvaient se mettre en scène de tout un tas de façon différentes, lesquelles sont parfois pertinentes pour certains exercices, certains élèves, certaines classes, certaines situations.
Quand je dis "oui c'est mal", je le pense. Tout systématisme a pour moi ses défauts.
Je propose plein d'approches différentes, notamment sur l'étude des textes (qu'on pratique aussi en collège), justement pour que chacun de mes élèves puisse se dire: "tiens, ça, ça me convient comme façon d'aborder la chose" ou "non, là je ne me sens pas à l'aise, je préfère m'y prendre autrement". Je veille néanmoins toujours, du mieux que je peux, à ce qu'à la fin du dispositif du plus "pédago" au plus traditionnel, il reste en tous cas une analyse solide du texte.
C'est dans ces variations que je puise l'énergie de remettre 30 fois sur le métier l'ouvrage d'expliquer un texte.

Ce message te parait-il plus constructif?
avatar
Izambard
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum