Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
XIII
Fidèle du forum

Re: [Le Monde] Le niveau en orthographe des écoliers français plonge

par XIII le Mer 7 Déc 2016 - 8:50
Bein tu vois il y a des milliers de personnes excellentes en orthographe qui sont sans emploi et d'autres moins brillantes à ce niveau qui "réussissent".
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: [Le Monde] Le niveau en orthographe des écoliers français plonge

par Celadon le Mer 7 Déc 2016 - 9:10
Videmment. Ce en quoi tu ne montres pas que tu l'as mobilisée, la grille pour lire Lefteris. Very Happy
avatar
Lefteris
Empereur

Re: [Le Monde] Le niveau en orthographe des écoliers français plonge

par Lefteris le Mer 7 Déc 2016 - 11:24
@XIII a écrit:
@Lefteris a écrit:Ils font beaucoup  trop de grammaire, et ce n'est pas ludique. Ils sont donc  en "surcharge cognitive". Il faut arrêter de toute manière de focaliser sur cette orthographe qui ne sert à rien, les élèves d'aujourd'hui savent plein de choses bien plus utiles, ils ont un dictionnaire sur leur smartphone,  et sont plus bien plus créatifs  que nous.
Tu as sans doute raison mais la réalité du monde du travail est tout autre. Entre 2 CV qui ont les mêmes niveaux de compétences lequel choisira t-il? Celui qui est bourré d'erreurs ou l'autre?
J'avais oublié les smileys,certes .... Zesandman l'avait pourtant fait pour moi.Laughing

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013).
"Ce troisième grade [celui du PPCR] , c’est un peu l’agrégation pour tous: elle (sic)  donne la possibilité d’atteindre un niveau de rémunération proche de celui d’un agrégé en fin de carrière, soit 4.500 euros nets par mois" Frédéric Sève,SGEN-CFDT (penseur   très moderne,à l'école de la précédente).
« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
avatar
bruno09
Niveau 10

Re: [Le Monde] Le niveau en orthographe des écoliers français plonge

par bruno09 le Mer 7 Déc 2016 - 11:26
@jésus a écrit:Soit! S'ils ne savent pas écrire ou réfléchir, ils auront toute leur place à LR ou à En Marche. Ils ont exactement le profil.
Tu as oublié le PMU
avatar
Nadejda
Monarque

Re: [Le Monde] Le niveau en orthographe des écoliers français plonge

par Nadejda le Mer 7 Déc 2016 - 13:42
https://www.speechi.net/fr/2016/12/05/le-cout-cache-de-la-reussite-pour-tous-les-eleves/

Chef d’entreprise, je fais régulièrement passer des entretiens d’embauche à de jeunes candidats. Je constate un phénomène qui n’a cessé de s’aggraver depuis quinze ans : les diplômes, même pour de très jeunes diplômés, ne signifient plus rien quant au niveau scolaire réellement atteint par les candidats. Les conséquences pour le diplômé et pour mon entreprise, en l’occurrence une PME, sont graves.
avatar
Danska
Modérateur

Re: [Le Monde] Le niveau en orthographe des écoliers français plonge

par Danska le Mer 7 Déc 2016 - 13:45
Rien d'étonnant à ça : dans la mesure où la maîtrise de l'orthographe n'est plus une condition nécessaire pour décrocher des diplômes, il n'y a aucune raison pour que ces mêmes diplômes garantissent un niveau correct :/
avatar
Danska
Modérateur

Re: [Le Monde] Le niveau en orthographe des écoliers français plonge

par Danska le Mer 7 Déc 2016 - 13:48
Je viens de lire l'article en entier, il est intéressant - pas très novateur, mais les constats déjà connus sont bien formulés.

Un passage très juste : a écrit:Il y a un raisonnement que l’on répète à l’Éducation nationale comme un mantra : comme les élèves qui sortent sans diplôme sont ceux qui s’insèrent le moins bien dans la vie professionnelle, il faut faire en sorte que tous sortent avec un diplôme. Mais tel quel, ce raisonnement tient de la pensée magique. Au lieu de tenter d’amener chaque élève au niveau du diplôme, ce qui aurait évidemment des conséquences bénéfiques pour l’élève et pour la société, on donne systématiquement le diplôme à l’élève, quel que soit son niveau, ce qui a des conséquences négatives pour l’élève et pour la société.

C'est exactement ce qu'on constate, en effet - et hélas !


Dernière édition par Danska le Mer 7 Déc 2016 - 13:49, édité 1 fois
avatar
laMiss
Expert spécialisé

Re: [Le Monde] Le niveau en orthographe des écoliers français plonge

par laMiss le Mer 7 Déc 2016 - 13:48

_________________
Bonne route !
avatar
Danska
Modérateur

Re: [Le Monde] Le niveau en orthographe des écoliers français plonge

par Danska le Mer 7 Déc 2016 - 13:49
Ainsi que des initiatives privées comme le projet Voltaire, oui.
archeboc
Esprit éclairé

Re: [Le Monde] Le niveau en orthographe des écoliers français plonge

par archeboc le Mer 7 Déc 2016 - 14:05

Le me semble que le Robert est tout aussi privé que la certification Voltaire. Plus, peut-être, si la certification Voltaire est tenue par une association 1901, et que le Robert est une entreprise privée.

@Zakalwe a écrit:Tu sais, vu le niveau d'écriture d'une partie non négligeable de mes L2, j'en viens aussi à me demander comment on a pu leur donner une L1 (bon, j'ai bien la réponse, rattrapage et UV complémentaires...).

Ben oui, à votre avis, pourquoi on a inventé le relevé de note, en annexe au diplôme ? c'est pour que l'embaucheur puisse connaître la proportion du diplôme qui sort d'une pochette surprise.

_________________
Pour des raisons de commodité nous utilisons dans nos analyses un classement des élèves en « bons », « moyens » et « faibles » qui n'est valable qu'à l'intérieur de chaque classe ou dans des classes de même type. En fait, les élèves que nous appelons « bons » sont plutôt des élèves moyens, les « moyens » des élèves plutôt faibles et les « faibles » des élèves en grande difficulté.
van Zanten Agnès. Le quartier ou l'école ? Déviance et sociabilité adolescente dans un collège de banlieue . In: Déviance et société. 2000 - Vol. 24 - N°4. Les désordres urbains : regards sociologiques. pp. 377-401. note 3


avatar
V.Marchais
Enchanteur

Re: [Le Monde] Le niveau en orthographe des écoliers français plonge

par V.Marchais le Mer 7 Déc 2016 - 14:06
Qui coûtent cher.
Tout le monde aura un diplôme qui ne vaut rien, mais bien peu auront le sésame payant, seul garant d'un véritable niveau.
L'égalité selon nos dirigeants.

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/
User17706
Enchanteur

Re: [Le Monde] Le niveau en orthographe des écoliers français plonge

par User17706 le Mer 7 Déc 2016 - 15:01
Le Robert est bien une entreprise privée (et ça risque de se voir de plus en plus, d'ailleurs).

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
Contenu sponsorisé

Re: [Le Monde] Le niveau en orthographe des écoliers français plonge

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum