Ras le bol...

Page 6 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Ras le bol...

Message par gelsomina31 le Ven 11 Nov 2016 - 18:02

@Danska a écrit:
@goeland78 a écrit:Personnellement j'ai fait du latin parce que Maman voulait et aujourd'hui je refuserais. Aujourd'hui ma mère est d'accord aussi. Le monde évolue, les gens changent.
Au lycée, nous avions été éjectés d'une salle de théâtre et la prof nous a dit qu'elle ne recommencerait plus. La pièce était pédante, trop décalée.
Il y avait un post sur ce forum qui citait Simone de Beauvoir et elle était confrontée aux réalités.Dans le premier post, il est fait mention à Trump; mais d'une part il n'a pas eu le plus de voix, il a été élu par les grands électeurs et d'autre part les gens souhaitent qu'on leur parle concrètement.
Fini le temps où on disait, les études ça ne sert pas à avoir un travail, c'est pas grave tu as le temps. Ma génération a un bac +5, et s'est fait piéger par le système, il est logique que les adultes et les enfants, désormais baignés dans un nouveau monde d'information continue, soit en quête de plus de réalisme.

Ah bon. Ben moi j'ai aussi fait du latin. Bon, surtout du grec, en réalité, je préférais. Et devine quoi ? Je m'en sers. Dans mes cours. Et en dehors. Très souvent. Il se trouve que je suis passionnée d'étymologie, et je me suis aperçue que les élèves appréciaient aussi, le retenaient souvent et comprenaient mieux certains termes quand on leur en expliquait l'origine. Ah, oui, et qu'ils faisaient moins de fautes d'orthographe sur ces termes, aussi.
Des exemples ? Rien qu'en SES : anomie, monopole, oligopole, démocratie, gérontocratie, scripturale, fiduciaire, démographie, apolitique, etc.

Evidemment, si on considère que maîtriser la langue française et ses règles ne sert à rien, le grec et le latin non plus. Mais il se trouve que les recruteurs, par une curieuse coïncidence, préfèrent les CV rédigés correctement, dans un français compréhensible. Tous des élitistes, j'imagine !

(ah, j'oubliais : je cite aussi Simone de Beauvoir, dans mes cours. Et je ne suis pas dans un établissement huppé, bien au contraire.)

Danska veneration

Gelso, une instit' (Professeur des écoles) qui fait pareil avec ses élèves qui n'ont pas encore fait de latin et qui peut être n'en feront jamais, les pauvres...

gelsomina31
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ras le bol...

Message par Danska le Ven 11 Nov 2016 - 18:08

@gelsomina31 a écrit:
@Danska a écrit:Ah bon. Ben moi j'ai aussi fait du latin. Bon, surtout du grec, en réalité, je préférais. Et devine quoi ? Je m'en sers. Dans mes cours. Et en dehors. Très souvent. Il se trouve que je suis passionnée d'étymologie, et je me suis aperçue que les élèves appréciaient aussi, le retenaient souvent et comprenaient mieux certains termes quand on leur en expliquait l'origine. Ah, oui, et qu'ils faisaient moins de fautes d'orthographe sur ces termes, aussi.
Des exemples ? Rien qu'en SES : anomie, monopole, oligopole, démocratie, gérontocratie, scripturale, fiduciaire, démographie, apolitique, etc.

Evidemment, si on considère que maîtriser la langue française et ses règles ne sert à rien, le grec et le latin non plus. Mais il se trouve que les recruteurs, par une curieuse coïncidence, préfèrent les CV rédigés correctement, dans un français compréhensible. Tous des élitistes, j'imagine !

(ah, j'oubliais : je cite aussi Simone de Beauvoir, dans mes cours. Et je ne suis pas dans un établissement huppé, bien au contraire.)

Danska veneration

Gelso, une instit' (Professeur des écoles) qui fait pareil avec ses élèves qui n'ont pas encore fait de latin et qui peut être n'en feront jamais, les pauvres...
topela Wink

Danska
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ras le bol...

Message par mafalda16 le Ven 11 Nov 2016 - 18:16

@Catalunya a écrit:Cela me fait penser au général franquiste Millán-Astray qui lança un jour d'octobre 1936 au philosophe Miguel de Unamuno un "A mort l'intelligence" resté tristement célèbre Rolling Eyes


A ce sujet, pardonnez-moi le léger HS, est-ce que tu as vu dans El País fin octobre la reconstitution de la réponse d'Unamuno, 60 ans plus tard ?
"Venceréis pero no convenceréis."

Je mets le lien pour ceux que ça intéressent.
http://cultura.elpais.com/cultura/2016/10/12/actualidad/1476288223_606278.html

mafalda16
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ras le bol...

Message par gelsomina31 le Ven 11 Nov 2016 - 18:29

@Dr Raynal a écrit:Hum.
Ce fil me donne matière à quelques réflexions.
Sur "le numérique", il constitue une opportunité formidable... pour ceux qui, justement, ont reçu une éducation "classique". Pour le reste... Une part de mes élèves sont sidérés d'apprendre que "les trucs écrits sur internet", il y a des gens qui les rédigent... Il doivent penser que des petits lutins écrivent la nuit tombée, où que le web existe depuis le big bang...

Pour les documentaires, il 'arrive souvent, en SVT, d'en utiliser en cours (notamment sur l'évolution des espèces). Mais les élèves doivent prendre des notes, et répondre immédiatement ensuite à des questions en utilisant leurs notes. Et en plus, c'est noté (enfin, évalué), vu que je suis en voie de fossilisation.

Mais le plus important, c'est ce serpent de mer de l'utilité. Souvent, mes élèves me demandent "a quoi cela va me servir de connaitre la mitose? (on peut remplacer mitose par renaissance, trigonométrie, grammaire, flavopilomorphisme... selon sa discipline). A cette question existentielle, selon l'humeur du moment, j'apporte trois réponses:

La version de base
- "Cher Kevin (on a tous un ou plusieurs  Kevin, dont il faut se mettre à la portée), à quoi sert d'avoir une Ferrari plutôt qu'une Twingo ? Les deux vous rendront le même service, vous transporter, à l'abri, d'un point A à un point B. De même, pourquoi une montre en or d'un grand bijoutier plutôt qu'une montre cadeau en plastique ? Parce que ces objets, vous apportent quelque chose en plus, qui n'a rien à voir avec leur utilité : ils ne "servent" à rien, c'est que l'on appelle le luxe. Ils ne servent pas, ils me servent. Ce dont vous me demandez à quoi ça sert, je vous le dit, c'est du luxe. Vous n'aurez pas tous l'occasion d'en profiter, du luxe. Alors tant que vous pouvez, faites le."

La version "corps humain et santé":
" Cher Rayan (oui, on a aussi des Rayan), toi qui est un sportif accompli, qu'arrive t'il à un muscle que l'on n'entraine pas, dont on ne se sert pas ? En général, le susdit Rayan trouve une réponse, du genre "Il ne se développe pas" ou  "il s'affaiblit".
Donc, mon cher Rayan, à ton avis, qu'arrive t'il à un cerveau que l'on n'entraine pas, dont on ne se sert pas, Mmmmm ?
En général, on obtient la même réponse. Et le soleil de la compréhension se lève sur les plaines de la vacuité (enfin, presque).

La version "génotype & phénotype":
Cher Sofiane (ibid), nous avons vu que les gènes reçus de tes estimables parents ne déterminaient pas toute ta vie, mais te donnent un éventail de possibilités. Un des buts de l'enseignement de l'inutile est d'élargir cet éventail au maximum, afin que tu puisse y trouver ta voie, et connaitre celle des autres. Il y a très longtemps, on t'aurait parlé "d'instituer l'humanité en l'Homme". C'est mon travail. Et c'est aussi le votre.

Bon, bien évidemment, je vous passe la version de secours, la version Jean-Claude Van Varenberg, pour les "ultras" du dernier rang :
"Y a des gens qui n'ont pas réussi parce qu'ils ne sont pas aware, ils ne sont pas "au courant". Ils ne sont pas à l'attention de savoir qu'ils existent. Les pauvres, ils savent pas. Il faut réveiller les gens. C'est-à-dire qu'y a des gens qui font leur travail, qui font leurs études, ils ont un diplôme, ils sont au contact tout ça. Alors y a des gens comme ça qui ne sont pas aware. Moi je suis aware tu vois, c'est un exemple, je suis aware, tu es aware...Tous ceux qui sont morts n'ignorent pas de le savoir "
Wink Wink

Et pour tous ceux qui doutent de la pertinence de nos pauvres combats contre l'obscurantisme, méditons cette pensée digne de petit scarabée : "Nous voyons la goutte tomber sur la pierre et glisser sur sa surface, et nous pensons que tout cela est vain. Pourtant, lorsque les siècles sont écoulés, c'est la pierre qui est creusée"
+ Stench + les autres : veneration et topela et merci de me prouver une fois de plus que j'ai raison de croire en l'intérêt de mon métier dans cette société de M...! yesyes

_________________
Fear buildswalls.Hope builds bridges !

Salut et fraternité!

gelsomina31
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ras le bol...

Message par dita le Ven 11 Nov 2016 - 19:01

De nombreux textes deviennent de plus en plus inaccessibles aux élèves.
A quoi sert la culture générale dans le monde professionnel ? Je connais des médecins, des pharmaciens qui n'en n'on pas. Et alors ?

Concrètement, à quoi sert la culture générale, dans la vie quotidienne et professionnelle ?


dita
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ras le bol...

Message par DesolationRow le Ven 11 Nov 2016 - 19:02

A rien.

DesolationRow
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ras le bol...

Message par ysabel le Ven 11 Nov 2016 - 19:04

@DesolationRow a écrit:A rien.

+1

C'est toujours ce que je dis à mes élèves, mais je rajoute que c'est ce qui nous différencie des animaux. Seul l'homme fait des choses totalement inutiles.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ras le bol...

Message par Thalia de G le Ven 11 Nov 2016 - 19:09

@DesolationRow a écrit:A rien.
Je suis quand même plus positive : l'amour ne sert à rien (ie, il n'est même pas indispensable pour nous reproduire) et pourtant il nous est nécessaire.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ras le bol...

Message par Danska le Ven 11 Nov 2016 - 19:18

Là, je ne suis pas totalement d'accord avec vous. La culture générale n'a aucune application pratique, au sens de concret, immédiate ; en revanche, elle a une influence extrêmement importante sur la communication entre les êtres humains, entre membres d'une société, sur la tolérance et la capacité d'empathie, sur l'ouverture à autrui, la générosité, etc.
Et ça, ça se traduit par des situations très concrètes, en termes politiques notamment. On peut citer pêle-mêle le résultat des élections aux Etats-Unis, la progression du FN en France et des partis extrêmistes en Europe, de façon plus générale, mais aussi les vitupérations des candidats de droite (et de certains de gauche  Rolling Eyes) à l'encontre de notre système de protection sociale, de notre solidarité envers les plus démunis ; ainsi que notre capacité (ou notre absence de capacité) à accueillir des migrants qui fuient des pays en ruine, à proposer un autre modèle social et politique que celui des dictatures, à accepter de voir nos sociétés changer, et ainsi de suite.

Ce type de problématique m'évoque toujours un très bon livre de science-fiction, Wang, de Pierre Bordage (en deux tomes). P. Bordage décrit deux sociétés totalement opposées, l'une (l'Occident), riche et évoluée mais décadente et totalement repliée sur elle-même, où les individus ne communiquent pratiquement plus entre eux ; l'autre (l'Orient), miséreuse et violente, que tentent de fuir les héros du livre pour rejoindre l'Occident. Dans les deux cas, plus de système scolaire, plus d'éducation, plus de culture générale ni même d'histoire, de passé... et deux sociétés qui ne parviennent pas à communiquer et encore moins à se comprendre, alors que chacune a en elle les moyens de sauver l'autre de l'extinction.

Toutes proportions gardées, j'y vois beaucoup d'analogies avec notre situation actuelle en Europe et aux Etats-Unis, avec des sociétés qui tendent à se replier sur elles-mêmes en rejetant tous les "corps" étrangers, au détriment de toute nouvelle avancée possible.

Danska
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ras le bol...

Message par gelsomina31 le Ven 11 Nov 2016 - 19:26

@dita a écrit:  De nombreux textes deviennent de plus en plus inaccessibles aux élèves.
A quoi sert la culture générale dans le monde professionnel ? Je connais des médecins, des pharmaciens qui n'en n'ont pas. Et alors ?

 Concrètement, à quoi sert la culture générale, dans la vie quotidienne et professionnelle ?


Ça sert à être moins cons, moins bornés, plus intéressant, plus vivant. Ce qui n'en ont pas vivent bien. Ceux qui en ont vivent mieux.

Je préfère être soignée par un médecin cultivé (mon généraliste depuis 36 ans) que par un médecin uniquement versé dans la médecine concrète comme les généralistes de Marat sur Oise qui, parce qu'ils manquent de culture générale (et ils s'en vantent!?!) font passer l'économique devant la santé de leurs patients. L'un peut prendre en charge mes problèmes psy dans une certaine mesure, les autres refusent de prendre au sérieux mes humeurs et surtout leur impact sur ma santé.
La culture générale n'est méprisée que par les imbéciles ou les personnes dangereuses qui veulent maintenir l'autre dans l'ignorance pour mieux l'exploiter.
Alors, Dita, à ta question, je répondrais que la culture générale, concrètement c'est ce qui fait de nous des êtres libres.

_________________
Fear buildswalls.Hope builds bridges !

Salut et fraternité!

gelsomina31
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ras le bol...

Message par dita le Ven 11 Nov 2016 - 19:28

Il y a des gens très cultivés qui ont voté pour Trump.
La culture du langage correct disqualifie quelqu'un, le fait passer pour un plouc à mes yeux lorsqu'il emploie une tournure relâchée. Donc, l'empathie, bof ...
Les animaux font des choses qui ne leur servent à rien : des animaux, et je parle d'animaux sauvages, aiment à jouer, se faire des câlins ...

dita
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ras le bol...

Message par Brontosaure le Ven 11 Nov 2016 - 19:33

@Thalia de G a écrit:
@DesolationRow a écrit:A rien.
Je suis quand même plus positive : l'amour ne sert à rien (ie, il n'est même pas indispensable pour nous reproduire) et pourtant il nous est nécessaire.

Dans un de ses romans, Erich Maria Remarque écrit que sans amour, l'homme n'est qu'un cadavre en permission (Aber ohne Liebe ist man doch eigentlich auch bloß 'ne Leiche auf Urlaub). Je dirais volontiers qu'il en va de même sans vie intérieure, c'est-à-dire sans vie intellectuelle, sans questionnement sur le monde.

C'est peut-être la plus belle mission de l'école, quoique complètement absente du BOEN, que de donner aux jeunes gens une étincelle qui leur permette d'allumer leur conscience, d'initier leur cheminement intellectuel propre.

Brontosaure
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ras le bol...

Message par gelsomina31 le Ven 11 Nov 2016 - 19:39

Encore une fois, Danska, merci de mettre des mots sur ce que je ressens et n'arrive pas à exprimer. topela

_________________
Fear buildswalls.Hope builds bridges !

Salut et fraternité!

gelsomina31
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ras le bol...

Message par Carabas le Ven 11 Nov 2016 - 20:11

@dita a écrit:  Les animaux font des choses qui ne leur servent à rien : des animaux, et je parle d'animaux sauvages, aiment à jouer, se faire des câlins ...
Les jeux et les câlins servent à fixer ou à contester sa place et celle des autres au sein du groupe et à renforcer les liens. Donc si, c'est bien utile. Moins fondamental peut-être que se nourrir, mais bien utile. Je dis ça alors que j'adore les animaux et que je m'énerve quand on cherche à tout prix à prouver la supériorité écrasante de l'homme sur l'animal. Mais justement, je pense que c'est là que se joue la différence entre l'homme et l'animal : la capacité à faire des choses totalement gratuitement et à se construire, à se définir.


Dernière édition par Carabas le Ven 11 Nov 2016 - 20:27, édité 1 fois

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett

Rejeter le socialisme parce que tant de socialistes sont des gens lamentables équivaut à refuser de prendre le train sous prétexte que le contrôleur a une tête qui ne vous revient pas.

George Orwell

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ras le bol...

Message par DesolationRow le Ven 11 Nov 2016 - 20:15

@Thalia de G a écrit:
@DesolationRow a écrit:A rien.
Je suis quand même plus positive : l'amour ne sert à rien (ie, il n'est même pas indispensable pour nous reproduire) et pourtant il nous est nécessaire.

Je suis bien sûr d'accord, Thalia. Mais quand on est assez bête pour demander à quoi sert concrètement la culture générale, eh bien on mérite cette réponse.

DesolationRow
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ras le bol...

Message par Danska le Ven 11 Nov 2016 - 20:33

@gelsomina31 a écrit:Encore une fois, Danska, merci de mettre des mots sur ce que je ressens et n'arrive pas à exprimer. topela

Décidément, c'est la journée de l'entente, on dirait Razz  topela

Danska
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ras le bol...

Message par Catalunya le Ven 11 Nov 2016 - 20:48

@mafalda16 a écrit:
@Catalunya a écrit:Cela me fait penser au général franquiste Millán-Astray qui lança un jour d'octobre 1936 au philosophe Miguel de Unamuno un "A mort l'intelligence" resté tristement célèbre Rolling Eyes


A ce sujet, pardonnez-moi le léger HS, est-ce que tu as vu dans El País fin octobre la reconstitution de la réponse d'Unamuno, 60 ans plus tard ?
"Venceréis pero no convenceréis."

Je mets le lien pour ceux que ça intéressent.
http://cultura.elpais.com/cultura/2016/10/12/actualidad/1476288223_606278.html
Ça m'intéresse car je fais un document là-dessus avec mes terminales en fin d'année (enfin, quand j'ai le temps).

Catalunya
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ras le bol...

Message par gelsomina31 le Ven 11 Nov 2016 - 20:52

@DesolationRow a écrit:
@Thalia de G a écrit:
@DesolationRow a écrit:A rien.
Je suis quand même plus positive : l'amour ne sert à rien (ie, il n'est même pas indispensable pour nous reproduire) et pourtant il nous est nécessaire.

Je suis bien sûr d'accord, Thalia. Mais quand on est assez bête pour demander à quoi sert concrètement la culture générale, eh bien on mérite cette réponse.
Qu'ajouter? Wink

_________________
Fear buildswalls.Hope builds bridges !

Salut et fraternité!

gelsomina31
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ras le bol...

Message par henriette le Ven 11 Nov 2016 - 20:52

Je pense que plus on est cultivé, mieux on apprend, mieux on retient, meilleure est la qualité de nos connaissances, plus fine est notre compréhension des situations nouvelles auxquelles on peut être confrontés, et plus diverse peut être l'application pratique, la traduction en compétences diraient peut-être certains, de nos connaissances.
Je suis en train de lire Mets-toi ça dans la tête (encore mille mercis aux neo qui ont signalé sa traduction en français !), et l'avantage en terme d'apprentissage d'avoir un substrat culturel riche et varié, sans lien apparent avec ce qu'on est en train d'apprendre mais qui permette d'établir des liens nombreux et originaux, par analogie entre autre, entre des connaissances "utiles", voire utilitaires, et celles qui ne semblent pas l'être, est bien mis en avant.
Donc la culture, ça sert à apprendre, à retenir, et à trouver du nouveau.

_________________

-------------------
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ras le bol...

Message par gelsomina31 le Ven 11 Nov 2016 - 21:00

topela

_________________
Fear buildswalls.Hope builds bridges !

Salut et fraternité!

gelsomina31
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ras le bol...

Message par dita le Ven 11 Nov 2016 - 21:18

@DesolationRow a écrit:
@Thalia de G a écrit:
@DesolationRow a écrit:A rien.
Je suis quand même plus positive : l'amour ne sert à rien (ie, il n'est même pas indispensable pour nous reproduire) et pourtant il nous est nécessaire.

Je suis bien sûr d'accord, Thalia. Mais quand on est assez bête pour demander à quoi sert concrètement la culture générale, eh bien on mérite cette réponse.

Merci de me juger du haut de ton infinie grandeur, Desolation Row. Tu n'es pas dans ta classe, tu sais, pour disribuer les bons et les mauvais points.
Je n'ai pas à me justifier à quelqu'un d'aussi arrogant que toi, mais si je pose cette question, c'est parce qu'Aspie, j'ai une infinie culture générale, je mémorise absolument tout, je m'intéresse à tout, je suis ce qu'on appelait au XVIIe siècle un honnête homme.

Et bien heureusement qu'il y a mon mari, parce que, dans la vie, je suis triste, voire mélancolique au sens fort du terme.

Donc, oui, la question sur l'aspect concret était une vraie question, parce que la plupart du temps, j'aimerais être un ignare et un imbécile heureux.

dita
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ras le bol...

Message par DesolationRow le Ven 11 Nov 2016 - 21:42

Disons que j'ai mal formulé. La question est stupide, mais il arrive à tout le monde de poser des questions stupides.

DesolationRow
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ras le bol...

Message par Danska le Ven 11 Nov 2016 - 21:44

@DesolationRow a écrit:Disons que j'ai mal formulé. La question est stupide, mais il arrive à tout le monde de poser des questions stupides.

La question est stupide ? Pourtant elle est régulièrement posée et donne lieu à des débats sempiternels (et souvent intéressants). Même si on la juge stupide, elle mérite donc d'être considérée avec un minimum d'attention.

Danska
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ras le bol...

Message par henriette le Ven 11 Nov 2016 - 21:59

@dita a écrit:
@DesolationRow a écrit:
@Thalia de G a écrit:
@DesolationRow a écrit:A rien.
Je suis quand même plus positive : l'amour ne sert à rien (ie, il n'est même pas indispensable pour nous reproduire) et pourtant il nous est nécessaire.

Je suis bien sûr d'accord, Thalia. Mais quand on est assez bête pour demander à quoi sert concrètement la culture générale, eh bien on mérite cette réponse.

Merci de me juger du haut de ton infinie grandeur, Desolation Row. Tu n'es pas dans ta classe, tu sais, pour disribuer les bons et les mauvais points.
Je n'ai pas à me justifier à quelqu'un d'aussi arrogant que toi, mais si je pose cette question, c'est parce qu'Aspie, j'ai une infinie culture générale, je mémorise absolument tout, je m'intéresse à tout, je suis ce qu'on appelait au XVIIe siècle un honnête homme.

Et bien heureusement qu'il y a mon mari, parce que, dans la vie, je suis triste, voire mélancolique au sens fort du terme.

Donc, oui, la question sur l'aspect concret était une vraie question, parce que la plupart du temps, j'aimerais être un ignare et un imbécile heureux.
Je ne suis pas sûre, dita, si tu souffres d'un handicap comme Asperger, que du coup ton rapport à la culture soit transposable et généralisable, et que ce que tu ressens face à ta culture puisse être généralisé pour dire que pour tout le monde, il peut en être de même.

Mais je suis vraiment désolée de te savoir si malheureux, et j'espère de tout cœur que le soleil brillera mieux pour toi et dissipera ta tristesse. fleurs2

_________________

-------------------
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ras le bol...

Message par Olympias le Ven 11 Nov 2016 - 22:12

@gelsomina31 a écrit:
@Danska a écrit:
@goeland78 a écrit:Personnellement j'ai fait du latin parce que Maman voulait et aujourd'hui je refuserais. Aujourd'hui ma mère est d'accord aussi. Le monde évolue, les gens changent.
Au lycée, nous avions été éjectés d'une salle de théâtre et la prof nous a dit qu'elle ne recommencerait plus. La pièce était pédante, trop décalée.
Il y avait un post sur ce forum qui citait Simone de Beauvoir et elle était confrontée aux réalités.Dans le premier post, il est fait mention à Trump; mais d'une part il n'a pas eu le plus de voix, il a été élu par les grands électeurs et d'autre part les gens souhaitent qu'on leur parle concrètement.
Fini le temps où on disait, les études ça ne sert pas à avoir un travail, c'est pas grave tu as le temps. Ma génération a un bac +5, et s'est fait piéger par le système, il est logique que les adultes et les enfants, désormais baignés dans un nouveau monde d'information continue, soit en quête de plus de réalisme.

Ah bon. Ben moi j'ai aussi fait du latin. Bon, surtout du grec, en réalité, je préférais. Et devine quoi ? Je m'en sers. Dans mes cours. Et en dehors. Très souvent. Il se trouve que je suis passionnée d'étymologie, et je me suis aperçue que les élèves appréciaient aussi, le retenaient souvent et comprenaient mieux certains termes quand on leur en expliquait l'origine. Ah, oui, et qu'ils faisaient moins de fautes d'orthographe sur ces termes, aussi.
Des exemples ? Rien qu'en SES : anomie, monopole, oligopole, démocratie, gérontocratie, scripturale, fiduciaire, démographie, apolitique, etc.

Evidemment, si on considère que maîtriser la langue française et ses règles ne sert à rien, le grec et le latin non plus. Mais il se trouve que les recruteurs, par une curieuse coïncidence, préfèrent les CV rédigés correctement, dans un français compréhensible. Tous des élitistes, j'imagine !

(ah, j'oubliais : je cite aussi Simone de Beauvoir, dans mes cours. Et je ne suis pas dans un établissement huppé, bien au contraire.)

Danska veneration

Gelso, une instit' (Professeur des écoles) qui fait pareil avec ses élèves qui n'ont pas encore fait de latin et qui peut être n'en feront jamais, les pauvres...
Mais tu fais ce qui est bon.

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ras le bol...

Message par Herrelis le Ven 11 Nov 2016 - 22:12

@dita a écrit:
@DesolationRow a écrit:
@Thalia de G a écrit:
@DesolationRow a écrit:A rien.
Je suis quand même plus positive : l'amour ne sert à rien (ie, il n'est même pas indispensable pour nous reproduire) et pourtant il nous est nécessaire.

Je suis bien sûr d'accord, Thalia. Mais quand on est assez bête pour demander à quoi sert concrètement la culture générale, eh bien on mérite cette réponse.

Merci de me juger du haut de ton infinie grandeur, Desolation Row. Tu n'es pas dans ta classe, tu sais, pour disribuer les bons et les mauvais points.
Je n'ai pas à me justifier à quelqu'un d'aussi arrogant que toi, mais si je pose cette question, c'est parce qu'Aspie, j'ai une infinie culture générale, je mémorise absolument tout, je m'intéresse à tout, je suis ce qu'on appelait au XVIIe siècle un honnête homme.

Et bien heureusement qu'il y a mon mari, parce que, dans la vie, je suis triste, voire mélancolique au sens fort du terme.

Donc, oui, la question sur l'aspect concret était une vraie question, parce que la plupart du temps, j'aimerais être un ignare et un imbécile heureux.
J'ai passé mon enfance et mon adolescence isolée, raillée, harcelée, même frappée par mes camarades, à cause de ce que je savais, et bien c'est cet amour de la culture qui m'a sauvée. J'avais un truc à quoi me raccrocher, des connaissances, des univers pour échapper à ça. Aujourd'hui encore, j'accumule pleins de choses inutiles en terme de connaissance, mais ça me sauve. Alors oui, je vois les choses sous un angle très sombre, des fois j'aimerais ne pas être curieuse, ne pas savoir tout ce que je sais, mais zut, au bout du compte, ça me tient et ça m'évite de sombrer encore plus. Et je préfère ça que d'être manipulée par les autres.

Je crois que pour toi la question se pose plus par rapport à ton expérience personnelle qu'à un ensemble. L'hyper sensibilité ça n'aide pas toujours à affronter le monde. fleurs

_________________
Han : "Comment on s'en sort?" Luke : "comme d'habitude." Han : "Si mal que ça?!!" Le Retour du Jedi
"Without you I feel... hollow." - "Such a lovely way to say that 'am a pain in the ass."

Herrelis
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum