arrêt maladie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

arrêt maladie

Message par Rostov le Sam 12 Nov 2016 - 9:46

Bonjour à tous,
Je me suis certainement trompé de rubrique, mais j'ai quelques états d'âme que j'aimerais partager avec vous.
Voilà, cela fait 3 ans que je multiplie les années retours en train pour aller travailler. Tours - Orléans l'année de stage, Tours- Bourges l'année dernière ( sur deux établissements en plus et avec 6 classes de term ), et encore Tours - Bourges cette année, même si j'ai obtenu de faire quelques heures à Tours.
J'ai deux enfants en bas-âge de 4 ans et 9 mois.
Mais voilà, cette année, j'ai bien l'impression que je n'y arrive plus. Je n'arrive plus à dormir avant d'aller à Bourges, les retards sur ma ligne de train m'épuisent ( près de 3 heures pour rentrer ), je souffre de ne pas pouvoir aider ma compagne le soir, et j'ai eu des vomissements à répétition toute la journée jeudi.
J'ai refusé que mon médécin m'arrête le mois dernier, mais je crois que j'ai besoin de faire le break. J'ai beaucoup de scrupules à laisser mes élèves, qui n'y sont pour rien. Alors j'aurais besoin d'un peu de soutien pour arrêter de culpabiliser et me convaincre que c'est peut-être la meilleure chose à faire.
Bon courage à tous
Rostov



Rostov
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: arrêt maladie

Message par ritta68 le Sam 12 Nov 2016 - 9:57

Rostov
Ne culpabilise pas.
Il vaut mieux se ressourcer..quelques jours..et souffler.
Plutôt que de tirer sur la corde ..et ensuite être en arrêt plus que quelques jours..
Courage. Profites plutôt de ta famille..

ritta68
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: arrêt maladie

Message par Pseudo le Sam 12 Nov 2016 - 10:00

La première de tes responsabilités, c'est vis à vis de toi et de ta santé. La deuxième est vis à vis de ta famille. Tout le reste peut attendre.
Tu n'as pas à sacrifier ta santé et ta famille pour le fonctionnement administratif et la gestion des RH déplorables de ton administration.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: arrêt maladie

Message par Oudemia le Sam 12 Nov 2016 - 10:04

Tu auras besoin d'un arrêt plus long cette fois (ce qui permettra au rectorat de te trouver un remplaçant, positivons).
Si tu te cassais la jambe, si tu étais cloué au lit par une pneumopathie, tu ne pourrais pas aller auprès de tes élèves : là ça ne se voit pas mais tu es dans la même incapacité, bien qu'elle ne soit pas visible.
Pas de scrupules, si ton médecin te l'avais proposé c'est que c'était nécessaire, la preuve.
fleurs

Oudemia
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: arrêt maladie

Message par PabloPE le Sam 12 Nov 2016 - 12:32

Pour l'instant effectivement l'arrêt maladie me semble indispensable.... Par contre ça ne change pas le problème sur le fond car cela risque de se reproduire. Tu ne pourrais déménager?

_________________
http://www.villeseducatrices.fr/ressources/page/Appel_de_Bobigny_et_textes_complementaires.pdf




"Et moi qui
me croyais tranquille pour un bout de temps avec mon chat brun."

PabloPE
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: arrêt maladie

Message par Rostov le Lun 14 Nov 2016 - 8:26

Je suis d'accord, ça ne change pas le problème de fond. Et non, impossible de déménager pour plein de raisons que je n'exposerai pas ici.
Ca y est, c'est donc mon premier jour d'arrêt aujourd'hui. Je vois le médecin tout à l'heure, je ne sais pas pour combien de temps il va m'arrêter.
Le point positif est que j'ai ENFIN dormi normalement cette nuit, ce qui ne m'arrivait plus les veilles d'aller à Bourges.
Le point négatif, c'est que je supporte mal de voir les enfants et ma compagne partir à l'école et au boulot, tandis que moi je reste à la maison. Ils subissent eux aussi les effets pervers de ma mutation, au fond.
Et puis, culpabilité vis à vis du métier et des élèves aussi. Cela risque d'être difficile à gérer.
Je me dis que je devrais pouvoir arriver à me rendre là bas, quand même, que ce n'est pas si insurmontable ; mais je sais que je vois les choses à travers un prisme déformant, celui d'un jour où vais relativement bien précisément parce que je ne suis pas là bas.

Rostov
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: arrêt maladie

Message par Rostov le Mar 13 Déc 2016 - 9:42

Re-bonjour à tous,
Quelques nouvelles...
J'ai repris il y a quinze jours maintenant. La première semaine s'est plutôt bien passée et là, je replonge : je me réveille toutes les nuits, j'ai attrapé une angine carabinée, j'ai un mal de dos qui se manifeste, et ma vision se trouble ( mouches volantes ) soudainement. J'ai l'impression que mon corps me lâche, et la sensation est terrible. Je suis perdu, je ne sais plus quoi faire ; cette mutation en vient à me dégoûter du travail, et ma déprime ambiante a en plus des répercussions sur ma famille et mon couple...j'ai l'impression de ne plus du tout être le même.
J'ai bien conscience que ce type de message est une sorte de bouée jetée à la mer, et j'en suis désolé.
Bon courage  à tous,
Rostov

Rostov
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: arrêt maladie

Message par Hirondelle78 le Mar 13 Déc 2016 - 10:47

Cher collègue,
Vous n'êtes pas seul et il est, de mon point de vue, légitime et sain de lancer une bouée à la mer dans une telle situation.
Vous souffrez d'insomnies et d'une angine carabinée. Si votre meilleur ami était dans cet état, que lui diriez-vous ? Continue, et peu importe si la bête craque ? L'institution existait avant votre prise de fonction et elle existera après votre départ.

Vous semblez totalement exténué. Reposez-vous. Les vacances sont à la fin de la semaine. Franchement, en vous arrêtant maintenant, de combien d'heures privez-vous vos élèves ? Quelles incidences sur le bac (ou sur le concours, s'ils sont en prépa ?) Croyez-vous que vos élèves viendraient en cours dans un tel état ?

Reposez-vous et prenez le temps de faire le point. Pourquoi cette mutation vous pèse et comment tenter de remédier à cette situation ?

Vous ne pourrez répondre à ces questions que si vous êtes reposé.

Courage !

Bien à vous

Hirondelle78
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: arrêt maladie

Message par Reine Margot le Mar 13 Déc 2016 - 10:50

fleurs fleurs fleurs

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: arrêt maladie

Message par amethyste le Mar 13 Déc 2016 - 11:48

@Hirondelle78 a écrit:Cher collègue,
Vous n'êtes pas seul et il est, de mon point de vue, légitime et sain de lancer une bouée à la mer dans une telle situation.
Vous souffrez d'insomnies et d'une angine carabinée. Si votre meilleur ami était dans cet état, que lui diriez-vous ? Continue, et peu importe si la bête craque ? L'institution existait avant votre prise de fonction et elle existera après votre départ.

Vous semblez totalement exténué. Reposez-vous. Les vacances sont à la fin de la semaine. Franchement, en vous arrêtant maintenant, de combien d'heures privez-vous vos élèves ? Quelles incidences sur le bac (ou sur le concours, s'ils sont en prépa ?) Croyez-vous que vos élèves viendraient en cours dans un tel état ?

Reposez-vous et prenez le temps de faire le point. Pourquoi cette mutation vous pèse et comment tenter de remédier à cette situation ?

Vous ne pourrez répondre à ces questions que si vous êtes reposé.

Courage !

Bien à vous
+1
Au repos ! fleurs

_________________
Nous aurons le destin que nous aurons mérité. Einstein
                     

amethyste
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: arrêt maladie

Message par manchotte50 le Mar 13 Déc 2016 - 11:50

je comprend totalement cet état de fatigue physique et moral ! Il ne faut surtout pas culpabiliser; tu n'y es pour rien si ce système rejette l'humain ! Nous ne sommes pas des machines et nous n'avons pas à tout sacrifier pour un travail même si celui-ci nous passionne ! Peut-être pourrais-tu envisager de consulter un psychologue pour au moins pouvoir "vider ton sac" et ne plus te sentir coupable vis à vis de tes enfants et ta compagne ?
Cela m'a personnellement beaucoup aidé à un moment où j'ai cru craquer et tout lâcher...En tous les cas, prends soin de toi, savoures les moments avec tes proches et surtout ne culpabilises pas !!!! fleurs fleurs fleurs

manchotte50
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: arrêt maladie

Message par liliepingouin le Mar 13 Déc 2016 - 11:50

Tout à fait d'accord avec hirondelle.
Peut-être pourrais-tu aussi travailler avec un psy pour comprendre d'où te viennent ces océans de culpabilité. Tu es dans une situation professionnelle très compliquée (prof de philo c'est déjà un boulot énorme, mais avec les trajets en plus c'est insurmontable), tu n'as pas à être un surhomme capable de tout faire sans sentir la fatigue: tu es un être humain ordinaire qui peut accomplir une tâche humaine, pas un demi-dieu capable de faire un travail herculéen.
De même, pourquoi culpabiliser vis-à-vis de ta famille? Si un de tes enfants est malade, tu ne l'envoies pas à l'école et il reste à la maison non? Eh bien c'est la même chose pour toi. D'ailleurs, il est très sain que les enfants sachent que leurs parents sont des humains normaux et non des êtres parfaits capables de tout accomplir.

edit: grillée par manchotte. En même temps, entre oiseaux de la banquise...  topela


Dernière édition par liliepingouin le Mar 13 Déc 2016 - 11:52, édité 1 fois

_________________
Spheniscida qui se prend pour une Alcida.

"Laissons glouglouter les égouts." (J.Ferrat)
"Est-ce qu'on convainc jamais personne?" (R.Badinter)
Même si c'est un combat perdu d'avance, crier est important.

liliepingouin
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: arrêt maladie

Message par Hirondelle78 le Mar 13 Déc 2016 - 11:51

J'ajoute que la vision trouble, avec des mouches volantes, est souvent associée à des pbs de tension artérielle, notamment une hypertension.
Dans le doute, il est de votre devoir d'homme raisonnable de consulter très rapidement. Si ce n'est pour vous, faites le pour votre épouse et vos enfants.

Hirondelle78
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: arrêt maladie

Message par manchotte50 le Mar 13 Déc 2016 - 11:56

@liliepingouin a écrit:
edit: grillée par manchotte. En même temps, entre oiseaux de la banquise...  topela
:bravo:

manchotte50
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: arrêt maladie

Message par lene75 le Mar 13 Déc 2016 - 14:18

@Hirondelle78 a écrit:J'ajoute que la vision trouble, avec des mouches volantes, est souvent associée à des pbs de tension artérielle, notamment une hypertension.
Dans le doute, il est de votre devoir d'homme raisonnable de consulter très rapidement. Si ce n'est pour vous, faites le pour votre épouse et vos enfants.

+1

Il n'est pas exclu que le surmenage ne soit pas la seule cause de ton état, même s'il est l'élément déclencheur.

Je ne sais pas si je me fais comprendre. Il m'est arrivé il y a quelques mois d'être extrêmement fatiguée, avec maux de têtes et vomissements + signes dépressifs, et ce pendant plusieurs semaines. Je mettais ça sur le compte exclusif du surmenage. Mon mari, très inquiet de mon état, m'a forcée à consulter. Il se trouve que je souffre d'une dysthyroïdie et que mon traitement n'était plus tout à fait adapté. Ce n'était pas grand chose, mais juste la goutte d'eau qui faisait qu'alors que je suis en permanence à la limite du craquage mais que je tiens, j'avais passé la limite et ne tenais plus.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: arrêt maladie

Message par lene75 le Mar 13 Déc 2016 - 14:30

Autre piste pour l'année prochaine : avec un rapprochement de conjoint + 2 enfants, il doit bien y avoir moyen d'obtenir une mutation un peu plus satisfaisante avec une bonne stratégie (= des voeux suffisamment larges). Je pense que tu pourrais utilement te rapprocher d'un syndicat et/ou te renseigner sur ce forum pour faire des voeux adéquats. J'ai réussi à avoir un poste satisfaisant grâce à un voeu "tout poste fixe dans le département", sur lequel je bénéficiais du maximum de bonifications familiales + des points de stabilisation de TZR. Mais comme c'était il y a quelques année et dans une autre académie (mais chère en philo), je ne pourrai pas te renseigner plus que ça.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: arrêt maladie

Message par ysabel le Mar 13 Déc 2016 - 17:59

@Hirondelle78 a écrit:J'ajoute que la vision trouble, avec des mouches volantes, est souvent associée à des pbs de tension artérielle, notamment une hypertension.
Dans le doute, il est de votre devoir d'homme raisonnable de consulter très rapidement. Si ce n'est pour vous, faites le pour votre épouse et vos enfants.

ou l'inverse.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: arrêt maladie

Message par Rostov le Mar 13 Déc 2016 - 21:13

Merci à tous pour vos messages. Mon médecin m'a arrêté jusqu'à vendredi, il m'a même imposé l'arrêt. Pour les mutations, j'ai en effet beaucoup de points et au moins un poste se libère en philo dans mon département l'année prochaine...il faut y croire...!

Rostov
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum