arrêt maladie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

arrêt maladie

Message par Rostov le Sam 12 Nov 2016 - 9:46

Bonjour à tous,
Je me suis certainement trompé de rubrique, mais j'ai quelques états d'âme que j'aimerais partager avec vous.
Voilà, cela fait 3 ans que je multiplie les années retours en train pour aller travailler. Tours - Orléans l'année de stage, Tours- Bourges l'année dernière ( sur deux établissements en plus et avec 6 classes de term ), et encore Tours - Bourges cette année, même si j'ai obtenu de faire quelques heures à Tours.
J'ai deux enfants en bas-âge de 4 ans et 9 mois.
Mais voilà, cette année, j'ai bien l'impression que je n'y arrive plus. Je n'arrive plus à dormir avant d'aller à Bourges, les retards sur ma ligne de train m'épuisent ( près de 3 heures pour rentrer ), je souffre de ne pas pouvoir aider ma compagne le soir, et j'ai eu des vomissements à répétition toute la journée jeudi.
J'ai refusé que mon médécin m'arrête le mois dernier, mais je crois que j'ai besoin de faire le break. J'ai beaucoup de scrupules à laisser mes élèves, qui n'y sont pour rien. Alors j'aurais besoin d'un peu de soutien pour arrêter de culpabiliser et me convaincre que c'est peut-être la meilleure chose à faire.
Bon courage à tous
Rostov



Rostov
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: arrêt maladie

Message par ritta68 le Sam 12 Nov 2016 - 9:57

Rostov
Ne culpabilise pas.
Il vaut mieux se ressourcer..quelques jours..et souffler.
Plutôt que de tirer sur la corde ..et ensuite être en arrêt plus que quelques jours..
Courage. Profites plutôt de ta famille..

ritta68
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: arrêt maladie

Message par Pseudo le Sam 12 Nov 2016 - 10:00

La première de tes responsabilités, c'est vis à vis de toi et de ta santé. La deuxième est vis à vis de ta famille. Tout le reste peut attendre.
Tu n'as pas à sacrifier ta santé et ta famille pour le fonctionnement administratif et la gestion des RH déplorables de ton administration.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: arrêt maladie

Message par Oudemia le Sam 12 Nov 2016 - 10:04

Tu auras besoin d'un arrêt plus long cette fois (ce qui permettra au rectorat de te trouver un remplaçant, positivons).
Si tu te cassais la jambe, si tu étais cloué au lit par une pneumopathie, tu ne pourrais pas aller auprès de tes élèves : là ça ne se voit pas mais tu es dans la même incapacité, bien qu'elle ne soit pas visible.
Pas de scrupules, si ton médecin te l'avais proposé c'est que c'était nécessaire, la preuve.
fleurs

Oudemia
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: arrêt maladie

Message par PabloPE le Sam 12 Nov 2016 - 12:32

Pour l'instant effectivement l'arrêt maladie me semble indispensable.... Par contre ça ne change pas le problème sur le fond car cela risque de se reproduire. Tu ne pourrais déménager?

_________________
http://www.villeseducatrices.fr/ressources/page/Appel_de_Bobigny_et_textes_complementaires.pdf




"Et moi qui
me croyais tranquille pour un bout de temps avec mon chat brun."

PabloPE
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: arrêt maladie

Message par Rostov le Lun 14 Nov 2016 - 8:26

Je suis d'accord, ça ne change pas le problème de fond. Et non, impossible de déménager pour plein de raisons que je n'exposerai pas ici.
Ca y est, c'est donc mon premier jour d'arrêt aujourd'hui. Je vois le médecin tout à l'heure, je ne sais pas pour combien de temps il va m'arrêter.
Le point positif est que j'ai ENFIN dormi normalement cette nuit, ce qui ne m'arrivait plus les veilles d'aller à Bourges.
Le point négatif, c'est que je supporte mal de voir les enfants et ma compagne partir à l'école et au boulot, tandis que moi je reste à la maison. Ils subissent eux aussi les effets pervers de ma mutation, au fond.
Et puis, culpabilité vis à vis du métier et des élèves aussi. Cela risque d'être difficile à gérer.
Je me dis que je devrais pouvoir arriver à me rendre là bas, quand même, que ce n'est pas si insurmontable ; mais je sais que je vois les choses à travers un prisme déformant, celui d'un jour où vais relativement bien précisément parce que je ne suis pas là bas.

Rostov
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum