Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant

Au bout de combien d'heures de cours, d'affilée ou non, vous écroulez-vous à la fin d'une journée de cours ?

3 - 1%
0 - 0%
5 - 2%
27 - 8%
73 - 22%
143 - 43%
60 - 18%
13 - 4%
6 - 2%
 
Total des votes: 330
C.Ronaldo
Niveau 3

Re: Au bout de combien d'heures de cours, d'affilée ou non, vous écroulez-vous à la fin d'une journée de cours ?

par C.Ronaldo le Mar 21 Mar 2017 - 17:47
@archeboc a écrit:
@Danska a écrit:
@V.Marchais a écrit:Je pense que ça n'est possible que si on pense son métier comme un métier d'exécutant, à toujours recycler les mêmes cours, les mêmes évals, sans trop de remises en cause ni d'adaptation à la réalité des classes. Pas d'otium, pas de recherche, pas d'invention, pas de réajustements permanents...

Je pense que Ronaldo incarne l'enseignant tel que le rêvent Terra Nova ou l'OCDE. On peut s'interroger sur la qualité du contenu, mais il ne fait nul doute qu'il est très rentable.
Mais même en recyclant toujours les mêmes cours, ça représente quand même un volume de travail considérable : les corrections, les suivis d'élèves (PAI, sanctions à faire/faites, etc.), les impressions, les réunions parents-profs, les conseils de classe (comment un enseignant à 32h de cours pourrait-il assister à tous, d'ailleurs ?!), les réunions "pédagogiques" diverses, les portes ouvertes, le rôle de PP en plus (ce qui veut dire suivi d'APB, entretien d'orientation avec les élèves, etc., en Tle)... Et le tout en trouvant encore le temps de venir l'annoncer sur Néo !

Ce qui m'interpelle plus, c'est le fait qu'il cohabite avec un collègue à 34 heures. Si je suis le CDE, je leur interdis de monter dans la même voiture : si ils se plantent, il faut quatre remplaçants. Un tel volume d'heures sup est-il concevable dans un établissement ? Je parie plutôt sur le fake, voire sur l'opération de désinformation d'une officine libérale pour préparer une augmentation des services statutaires.

Je peux vous envoyer une copie de mon emploi du temps en MP si vous le souhaitez...
Par ailleurs, effectivement, je ne peux pas assister à tous les conseils, pour la simple et bonne raison qu'il arrive parfois que deux conseils ont lieu en même temps... Mais sinon, oui, nous faisons, mon collègue et moi des journées pleines. Je ne risque pas de monter dans sa voiture : je suis à 5 minutes à pied du lycée.
avatar
Fesseur Pro
Grand Maître

Re: Au bout de combien d'heures de cours, d'affilée ou non, vous écroulez-vous à la fin d'une journée de cours ?

par Fesseur Pro le Mar 21 Mar 2017 - 18:14
@C.Ronaldo a écrit: Je ne risque pas de monter dans sa voiture : je suis à 5 minutes à pied du lycée.
Si j'étais toi, je dormirais au lycée.
Tu pourrais ainsi en faire encore plus peut-être.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur
avatar
V.Marchais
Bon génie

Re: Au bout de combien d'heures de cours, d'affilée ou non, vous écroulez-vous à la fin d'une journée de cours ?

par V.Marchais le Mar 21 Mar 2017 - 18:17
Et économiser un loyer : encore plus rentable.

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/
archeboc
Sage

Re: Au bout de combien d'heures de cours, d'affilée ou non, vous écroulez-vous à la fin d'une journée de cours ?

par archeboc le Mar 21 Mar 2017 - 18:19
@C.Ronaldo a écrit:
@archeboc a écrit:Si je suis le CDE, je leur interdis de monter dans la même voiture : si ils se plantent, il faut quatre remplaçants. Un tel volume d'heures sup est-il concevable dans un établissement ? Je parie plutôt sur le fake, voire sur l'opération de désinformation d'une officine libérale pour préparer une augmentation des services statutaires.

Je peux vous envoyer une copie de mon emploi du temps en MP si vous le souhaitez...
Par ailleurs, effectivement, je ne peux pas assister à tous les conseils, pour la simple et bonne raison qu'il arrive parfois que deux conseils ont lieu en même temps... Mais sinon, oui, nous faisons, mon collègue et moi des journées pleines. Je ne risque pas de monter dans sa voiture : je suis à 5 minutes à pied du lycée.

Et interdiction de manger la même chose à la cantine.
avatar
Danska
Modérateur

Re: Au bout de combien d'heures de cours, d'affilée ou non, vous écroulez-vous à la fin d'une journée de cours ?

par Danska le Mar 21 Mar 2017 - 20:05
De toute façon, ils n'ont pas le temps d'aller à la cantine : ils se contentent de manger un sandwich en donnant une heure de cours supplémentaire.
avatar
Sépia
Niveau 9

Re: Au bout de combien d'heures de cours, d'affilée ou non, vous écroulez-vous à la fin d'une journée de cours ?

par Sépia le Mar 21 Mar 2017 - 20:11
7 h de matière "toxique" c'est courir partout à chaque heure, répondre aux questions des élèves, répéter une énième fois les consignes, vérifier que tout est bien nettoyé, que les élèves ne prennent pas trop de matériel, gérer le temps de réalisation, de rangement...

Parfois j'oublie de faire l'appel tellement je veux commencer vite pour bien gérer mon temps.

7h c'est beaucoup, le soir j'ai envie de parler à personne.

Edit: Evidemment, c'est pas 7h d'affilée, c'est impossible. Je n'ai jamais fait plus de 4h d'affilée. Mais avec une journée de 7h de cours, je suis rincée. (si en plus il y a une réunion ou un conseil de classe, il me faut beaucoup de café)

_________________
"La chance et la malchance sont deux godets d'un même puits"
avatar
Valar Morghulis
Niveau 3

Re: Au bout de combien d'heures de cours, d'affilée ou non, vous écroulez-vous à la fin d'une journée de cours ?

par Valar Morghulis le Mar 21 Mar 2017 - 20:40
Si on s'écroule de rire devant l'oral d'un élève sans raison  particulière ça compte?
Si oui, je dirai à la 5e heure...

_________________
- Valar Morghulis -

"Tell me and I forget. Teach me and I remember. Involve me and I learn." Benjamin Franklin
avatar
Fesseur Pro
Grand Maître

Re: Au bout de combien d'heures de cours, d'affilée ou non, vous écroulez-vous à la fin d'une journée de cours ?

par Fesseur Pro le Mar 21 Mar 2017 - 20:43
@Valar Morghulis a écrit:Si on s'écroule de rire devant l'oral d'un élève sans raison  particulière ça compte ?
Dur et irrespectueux pour l'élève.
Non ?

_________________
Pourvu que ça dure... professeur
avatar
Elaïna
Empereur

Re: Au bout de combien d'heures de cours, d'affilée ou non, vous écroulez-vous à la fin d'une journée de cours ?

par Elaïna le Mar 21 Mar 2017 - 20:56
J'ai 7h de cours le lundi, et je ne suis pas bien fraîche le soir. Le pompon étant quand ces lundis sont suivis d'un conseil jusqu'à 20h. Je suis au lycée de 8h30 à 20h. Su-per.

_________________
J'ai un nouveau clavier, mes messages ont donc des points maintenant !!!
avatar
Valar Morghulis
Niveau 3

Re: Au bout de combien d'heures de cours, d'affilée ou non, vous écroulez-vous à la fin d'une journée de cours ?

par Valar Morghulis le Mar 21 Mar 2017 - 20:57
@Fesseur Pro a écrit:Dur et irrespectueux pour l'élève. Non ?

Déplacé oui, dur je ne crois pas puisque mon fou rire n'était pas du tout en rapport avec le travail de l'élève (pas si mauvais au fond) mais plutôt avec la fatigue cumulée depuis 8h30. D'ailleurs eux-mêmes se demandaient pourquoi je riais étant donné que le contenu dudit oral était plus que convenable, bien évidemment je le leur ai fait savoir dès que j'ai repris mes esprits pour éviter toute spéculation.

_________________
- Valar Morghulis -

"Tell me and I forget. Teach me and I remember. Involve me and I learn." Benjamin Franklin
Bouboule
Esprit éclairé

Re: Au bout de combien d'heures de cours, d'affilée ou non, vous écroulez-vous à la fin d'une journée de cours ?

par Bouboule le Mar 21 Mar 2017 - 22:36
@Elaïna a écrit:32 h c'est complètement faisable en n'ayant pas de vie en-dehors de son travail. J'ai des potes et confrères comme ça, conservateurs le jour (donc aux 35h hein), et qui font de la recherche, des cours à la fac en plus, de l'encadrement de thèse... Ou bien ils n'ont ni conjoint ni enfant, ou alors pour l'un d'entre eux, il a trois enfants. Enfin, il les a engendrés. De son propre aveu, il ne s'en occupe pas, c'est son épouse qui gère tout cela. Chacun sa life hein, mais personnellement, je n'ai pas choisi mon travail de professeur pour ne faire que cela. J'apprécie d'avoir du temps pour ma famille, ma culture personnelle etc. Cette année je suis à 17h et c'est limite trop pour moi, j'ai l'impression de n'avoir plus le temps de rien du point de vue culturel (sachant que je donne des colles en prépa par ailleurs chaque mercredi aprem et certains vendredis aprem). Si j'étais à 32h de taf au lycée, je ferais de l'abattage, zéro valeur ajoutée. Mes cours seraient très certainement potables, mais je n'aurais le temps de rien faire pour les enrichir.

Il paraît quand même qu'ils partent quinze jours en vacances toutes les sept semaines d'une année scolaire qui finit (presque) le 10 juin. Et que du 10 juin au 1er septembre c'est assez cool.
avatar
DesolationRow
Grand Maître

Re: Au bout de combien d'heures de cours, d'affilée ou non, vous écroulez-vous à la fin d'une journée de cours ?

par DesolationRow le Mar 21 Mar 2017 - 22:38
@Bouboule a écrit:
@Elaïna a écrit:32 h c'est complètement faisable en n'ayant pas de vie en-dehors de son travail. J'ai des potes et confrères comme ça, conservateurs le jour (donc aux 35h hein), et qui font de la recherche, des cours à la fac en plus, de l'encadrement de thèse... Ou bien ils n'ont ni conjoint ni enfant, ou alors pour l'un d'entre eux, il a trois enfants. Enfin, il les a engendrés. De son propre aveu, il ne s'en occupe pas, c'est son épouse qui gère tout cela. Chacun sa life hein, mais personnellement, je n'ai pas choisi mon travail de professeur pour ne faire que cela. J'apprécie d'avoir du temps pour ma famille, ma culture personnelle etc. Cette année je suis à 17h et c'est limite trop pour moi, j'ai l'impression de n'avoir plus le temps de rien du point de vue culturel (sachant que je donne des colles en prépa par ailleurs chaque mercredi aprem et certains vendredis aprem). Si j'étais à 32h de taf au lycée, je ferais de l'abattage, zéro valeur ajoutée. Mes cours seraient très certainement potables, mais je n'aurais le temps de rien faire pour les enrichir.

Il paraît quand même qu'ils partent quinze jours en vacances toutes les sept semaines d'une année scolaire qui finit (presque) le 10 juin. Et que du 10 juin au 1er septembre c'est assez cool.

Mais enfin il doit bien falloir consacrer une partie de ces précieuses vacances à la préparation des 32h hebdomadaires qui occupent richement le reste de l'année ?
Bouboule
Esprit éclairé

Re: Au bout de combien d'heures de cours, d'affilée ou non, vous écroulez-vous à la fin d'une journée de cours ?

par Bouboule le Mar 21 Mar 2017 - 23:05
@DesolationRow a écrit:
@Bouboule a écrit:
@Elaïna a écrit:32 h c'est complètement faisable en n'ayant pas de vie en-dehors de son travail. [...]

Il paraît quand même qu'ils partent quinze jours en vacances toutes les sept semaines d'une année scolaire qui finit (presque) le 10 juin. Et que du 10 juin au 1er septembre c'est assez cool.

Mais enfin il doit bien falloir consacrer une partie de ces précieuses vacances à la préparation des 32h hebdomadaires qui occupent richement le reste de l'année ?

Préparation des heures pendant les vacances ? Pourquoi ? La veille des heures, c'est suffisant, non ?
avatar
Sphinx
Modérateur

Re: Au bout de combien d'heures de cours, d'affilée ou non, vous écroulez-vous à la fin d'une journée de cours ?

par Sphinx le Mar 21 Mar 2017 - 23:20
Voire à l'intercours.

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

Bouboule
Esprit éclairé

Re: Au bout de combien d'heures de cours, d'affilée ou non, vous écroulez-vous à la fin d'une journée de cours ?

par Bouboule le Mar 21 Mar 2017 - 23:22
@Sphinx a écrit:Voire à l'intercours.

Oui, les élèves le font d'ailleurs et ils y arrivent dans le couloir sur une jambe.
avatar
DesolationRow
Grand Maître

Re: Au bout de combien d'heures de cours, d'affilée ou non, vous écroulez-vous à la fin d'une journée de cours ?

par DesolationRow le Mar 21 Mar 2017 - 23:23
@Bouboule a écrit:
@DesolationRow a écrit:
@Bouboule a écrit:
@Elaïna a écrit:32 h c'est complètement faisable en n'ayant pas de vie en-dehors de son travail. [...]

Il paraît quand même qu'ils partent quinze jours en vacances toutes les sept semaines d'une année scolaire qui finit (presque) le 10 juin. Et que du 10 juin au 1er septembre c'est assez cool.

Mais enfin il doit bien falloir consacrer une partie de ces précieuses vacances à la préparation des 32h hebdomadaires qui occupent richement le reste de l'année ?

Préparation des heures pendant les vacances ? Pourquoi ? La veille des heures, c'est suffisant, non ?

Les sept heures quotidiennes, on les prépare la veille au soir, donc ?
Bouboule
Esprit éclairé

Re: Au bout de combien d'heures de cours, d'affilée ou non, vous écroulez-vous à la fin d'une journée de cours ?

par Bouboule le Mar 21 Mar 2017 - 23:24
@DesolationRow a écrit:
@Bouboule a écrit:
@DesolationRow a écrit:
@Bouboule a écrit:

Il paraît quand même qu'ils partent quinze jours en vacances toutes les sept semaines d'une année scolaire qui finit (presque) le 10 juin. Et que du 10 juin au 1er septembre c'est assez cool.

Mais enfin il doit bien falloir consacrer une partie de ces précieuses vacances à la préparation des 32h hebdomadaires qui occupent richement le reste de l'année ?

Préparation des heures pendant les vacances ? Pourquoi ? La veille des heures, c'est suffisant, non ?

Les sept heures quotidiennes, on les prépare la veille au soir, donc ?

Qu'est-ce qu'il y a à préparer quand on a reçu une formation initiale de qualité ?
Les dérivées et le discriminant ne changent pas d'une année sur l'autre.
avatar
DesolationRow
Grand Maître

Re: Au bout de combien d'heures de cours, d'affilée ou non, vous écroulez-vous à la fin d'une journée de cours ?

par DesolationRow le Mar 21 Mar 2017 - 23:27
Mon détecteur d'ironie doit être désactivé Razz
Bouboule
Esprit éclairé

Re: Au bout de combien d'heures de cours, d'affilée ou non, vous écroulez-vous à la fin d'une journée de cours ?

par Bouboule le Mar 21 Mar 2017 - 23:36
@DesolationRow a écrit:Mon détecteur d'ironie doit être désactivé Razz

Un peu...
Mais quand même, il faut se rappeler qu'en lettres, on change le programme des concours tous les ans, pas vraiment en mathématiques. Il y a des disciplines qui se font avoir dès le départ.
Enaeco
Fidèle du forum

Re: Au bout de combien d'heures de cours, d'affilée ou non, vous écroulez-vous à la fin d'une journée de cours ?

par Enaeco le Mar 21 Mar 2017 - 23:46
Je pense que beaucoup ne comprennent pas la faisabilité car ils essayent de s'imaginer avec toutes ces heures et leurs contraintes actuelles.

Pour ce qui est de la préparation des cours, ce n'est pas parce qu'on double ses heures que l'on double son temps de préparation.
Personnellement, mon temps de préparation dépend de mon nombre de niveaux (et majoritairement de mon nombre de nouveaux niveaux).
Si on me double mon service, tel quel, je ne passerai pas 1 minute de plus à préparer mes cours.

On peut avoir bénéficié de documents de qualité de la part de collègues expérimentés, de se les être appropriés rapidement si notre fonctionnement est proche du leur et donc avoir des cours qui roulent sans la nécessité de devoir réinventer la roue.
L'appropriation n'est peut-être pas aussi rapide dans toutes les disciplines.
avatar
Elaïna
Empereur

Re: Au bout de combien d'heures de cours, d'affilée ou non, vous écroulez-vous à la fin d'une journée de cours ?

par Elaïna le Mer 22 Mar 2017 - 0:10
Non mais moi non plus mon programme ne change pas tous les ans, en revanche, les copies sont un vrai fardeau. Si je double mon niveau, je meurs sous une montagne de copies.

_________________
J'ai un nouveau clavier, mes messages ont donc des points maintenant !!!
Bouboule
Esprit éclairé

Re: Au bout de combien d'heures de cours, d'affilée ou non, vous écroulez-vous à la fin d'une journée de cours ?

par Bouboule le Mer 22 Mar 2017 - 0:33
@Elaïna a écrit:Non mais moi non plus mon programme ne change pas tous les ans, en revanche, les copies sont un vrai fardeau. Si je double mon niveau, je meurs sous une montagne de copies.

Je trouve qu'on corrige beaucoup plus de copies que ce que mes professeurs corrigeaient quand j'étais lycéen (à part les matheux dont beaucoup (mais pas tous) ne donnent plus le DM hebdo en 1ère et TS).
avatar
Isidoria
Doyen

Re: Au bout de combien d'heures de cours, d'affilée ou non, vous écroulez-vous à la fin d'une journée de cours ?

par Isidoria le Mer 22 Mar 2017 - 0:39
L'année dernière, je n'avais qu'une TL, cette année, j'en ai deux. Du coup un seul programme à préparer, mais alors les copies, c'est absolument l'enfer! Une copie de TL de littérature c'est jusqu'à 40 minutes de correction environ.
J'ai opté pour des contrôles de lecture allégés, je ne mets aucune annotation, les élèves sont prévenus, ils savent que la langue est évaluée quand même, mais je ne m'en sors pas sinon. J'ai 4 notes de DS par trimestre, il est impossible que je fasse mieux.
avatar
Elaïna
Empereur

Re: Au bout de combien d'heures de cours, d'affilée ou non, vous écroulez-vous à la fin d'une journée de cours ?

par Elaïna le Mer 22 Mar 2017 - 0:43
@Bouboule a écrit:
@Elaïna a écrit:Non mais moi non plus mon programme ne change pas tous les ans, en revanche, les copies sont un vrai fardeau. Si je double mon niveau, je meurs sous une montagne de copies.

Je trouve qu'on corrige beaucoup plus de copies que ce que mes professeurs corrigeaient quand j'étais lycéen (à part les matheux dont beaucoup (mais pas tous) ne donnent plus le DM hebdo en 1ère et TS).

Je fais le minimum : contrôle en fin de chapitre pour les terminales, idem pour les secondes + interro de connaissances régulières. Rien que ça, ça prend du temps.
avatar
Ergo
Enchanteur

Re: Au bout de combien d'heures de cours, d'affilée ou non, vous écroulez-vous à la fin d'une journée de cours ?

par Ergo le Mer 22 Mar 2017 - 8:46
@Enaeco a écrit:Je pense que beaucoup ne comprennent pas la faisabilité car ils essayent de s'imaginer avec toutes ces heures et leurs contraintes actuelles.
Ah non, non, je me moque de savoir si c'est faisable. Je trouve seulement cela scandaleux et à l'encontre de l'intérêt collectif, c'est tout.
avatar
manchotte50
Niveau 10

Re: Au bout de combien d'heures de cours, d'affilée ou non, vous écroulez-vous à la fin d'une journée de cours ?

par manchotte50 le Mer 22 Mar 2017 - 8:47
+1
Contenu sponsorisé

Re: Au bout de combien d'heures de cours, d'affilée ou non, vous écroulez-vous à la fin d'une journée de cours ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum