Au bout de combien d'heures de cours, d'affilée ou non, vous écroulez-vous à la fin d'une journée de cours ?

Page 9 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Au bout de combien d'heures de cours, d'affilée ou non, vous écroulez-vous à la fin d'une journée de cours ?

1% 1% 
[ 3 ]
0% 0% 
[ 0 ]
2% 2% 
[ 5 ]
8% 8% 
[ 27 ]
22% 22% 
[ 73 ]
43% 43% 
[ 143 ]
18% 18% 
[ 60 ]
4% 4% 
[ 13 ]
2% 2% 
[ 6 ]
 
Total des votes : 330

Re: Au bout de combien d'heures de cours, d'affilée ou non, vous écroulez-vous à la fin d'une journée de cours ?

Message par manchotte50 le Mer 22 Mar 2017 - 8:47

+1

manchotte50
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au bout de combien d'heures de cours, d'affilée ou non, vous écroulez-vous à la fin d'une journée de cours ?

Message par V.Marchais le Mer 22 Mar 2017 - 9:59

Même chose. Il faut vraiment ne penser qu'à sa gueule pour accepter ce genre de situation.

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/
avatar
V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au bout de combien d'heures de cours, d'affilée ou non, vous écroulez-vous à la fin d'une journée de cours ?

Message par DesolationRow le Mer 22 Mar 2017 - 10:04

Ergo a écrit:
Enaeco a écrit:Je pense que beaucoup ne comprennent pas la faisabilité car ils essayent de s'imaginer avec toutes ces heures et leurs contraintes actuelles.
Ah non, non, je me moque de savoir si c'est faisable. Je trouve seulement cela scandaleux et à l'encontre de l'intérêt collectif, c'est tout.

Et j'ajouterai que je ne pense toujours pas que cela soit faisable sicut oportet. Il faut avoir une bien basse idée de ce qu'est le travail d'un enseignant.
avatar
DesolationRow
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au bout de combien d'heures de cours, d'affilée ou non, vous écroulez-vous à la fin d'une journée de cours ?

Message par Danska le Mer 22 Mar 2017 - 13:46

D'accord avec DR. Passée la première année, la préparation des cours n'est plus ce qui prend le plus de temps (sauf si on a envie de les modifier, de les actualiser, de changer un peu, mais c'est "facultatif", dans un sens). Mais enfin, le temps passé en réunion, en conseil de classe, en discussion d'orientation, en correction, en impression, sans compter la fatigue qui s'accumule... Comment peut-on prétendre faire le même travail à 18h/s et à 32h/s ? Et sur plusieurs années en plus ?

(et ce qui me fait énormément douter, c'est la précision des deux autres collègues, l'un à 30h/s, l'autre à 34h/s. A la rigueur, je veux bien admettre que quelques enseignants en France puissent dépasser les 30h de cours par semaine - et encore, c'est dur à avaler - mais trois enseignants dans le même établissement ?! Suspect)

avatar
Danska
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au bout de combien d'heures de cours, d'affilée ou non, vous écroulez-vous à la fin d'une journée de cours ?

Message par Dame Jouanne le Mer 22 Mar 2017 - 14:04

Moi ce qui m'interroge, c'est la fac à 5min à pied du lycée. Cela réduit singulièrement le nombre de lycées où cela est possible...
avatar
Dame Jouanne
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au bout de combien d'heures de cours, d'affilée ou non, vous écroulez-vous à la fin d'une journée de cours ?

Message par Danska le Mer 22 Mar 2017 - 14:13

Dans le mien, c'est faisable (en marchant vite) ; mais je suis sûre de n'avoir aucun collègue qui dépasse les 30h/s, et encore moins trois Razz
avatar
Danska
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au bout de combien d'heures de cours, d'affilée ou non, vous écroulez-vous à la fin d'une journée de cours ?

Message par Enaeco le Mer 22 Mar 2017 - 14:23

Isidoria a écrit:L'année dernière, je n'avais qu'une TL, cette année, j'en ai deux. Du coup un seul programme à préparer, mais alors les copies, c'est absolument l'enfer! Une copie de TL de littérature c'est jusqu'à 40 minutes de correction environ.
J'ai opté pour des contrôles de lecture allégés, je ne mets aucune annotation, les élèves sont prévenus, ils savent que la langue est évaluée quand même, mais je ne m'en sors pas sinon. J'ai 4 notes de DS par trimestre, il est impossible que je fasse mieux.

Elle est la la différence...Je peux corriger 8 classes quand tu termineras péniblement ton paquet.
Je plains et admire les profs de lettres pour ça, vraiment.

Enaeco
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au bout de combien d'heures de cours, d'affilée ou non, vous écroulez-vous à la fin d'une journée de cours ?

Message par Bouboule le Mer 22 Mar 2017 - 14:55

J'ai un peu plaisanté précédemment mais je suis sérieux sur mon soutien à ceux qui souhaitent faire des heures sup, voire beaucoup.

Je considère qu'un poste doit correspondre à un ORS raisonnable avec traitement plus élevé qu'actuellement, notamment pour les débutants mais qu'on peut très bien vouloir en faire plus, pour un tas de raisons (contrairement à madame la ministre, j'estime qu'on a le droit de faire ce métier aussi pour l'argent et le confort de soi ou de sa famille).

Je ne considère pas pour autant que tout le monde peut le faire, et ce à toutes les périodes de sa vie et je suis contre toute augmentation de l'ORS, y compris avec augmentation de traitement proportionnelle. Nous sommes une des rares professions à avoir subi une augmentation du temps de travail effectif grâce au PS version Jospin-Allègre puis Hollande-trio VP/BH/NVB, alors ça va bien.

Dans le cas de notre melon d'or footballeur, je ne suis pas apte à juger de ce cas tout théorique, ne connaissant ni son niveau, ni son service exact, ni des conditions d'exercices, je me dis donc que c'est possible et que peut-être tout le monde est content. C'est peut-être un évitement des vacataires.

Bon évidemment, si tous les matheux se mettent à faire 30h de "cours", on va vite être obligés de reconsidérer leur ORS ;-)
D'ailleurs, je crois que Ronaldo est muté dans un autre établissement, comment va-t-il poursuivre son projet ?

(J'ai pour autant bien compris la peur collective de certains ; on a d'ailleurs eu un bel exemple en 2013 avec Peillon. Eh bien, si un gouvernement veut changer la donne, il faut faire comme les collègues de cpge, grève totale. C'est sûr, c'était certainement plus facile pour cette catégorie d'enseignants.)

Bouboule
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au bout de combien d'heures de cours, d'affilée ou non, vous écroulez-vous à la fin d'une journée de cours ?

Message par skindiver le Mer 22 Mar 2017 - 15:31

Ronaldo ne serait pas dans un établissement privé?
Quand j'ai enseigné dans le privé j'avais 6 HSA, j'étais PP et je touchais 1800 net....
Le concours en poche j'ai 1HSA je ne suis pas PP et je touche 1900 net.
Pour moi 3 HSA c'est le grand max.
30H ou 34H je ne pourrais pas!
avatar
skindiver
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au bout de combien d'heures de cours, d'affilée ou non, vous écroulez-vous à la fin d'une journée de cours ?

Message par elenajalan le Ven 14 Juil 2017 - 11:21

Je suis dans le privé. Deux de mes collègues font des HSA (5h, l'un, l'autre plus mais je ne sais plus) L'un habite pas loin, n'a pas de famille l'autre doit "nourrir" ses enfants. Moi aussi mais avec mon edt sur 4j, j'ai 8h de voiture/semaine, ou 12 h bus si je le prends On a tous besoin de sous !
Mais je n'oublie pas les petits établissements où j'ai bossé et où on subissait les temps partiels payés au prorata du service : pas assez d'heures, et obligée, au bout de 7 ans à 15h/semaine et avec un seul salaire à la maison, même si c'était intéressant, de faire une autre matière (arts pla) pour obtenir un temps plein.
Je n'oublie pas les postes qu'on pourrait créer avec toutes ces HSA.
Et que les HSA sont moins bien payées qu'une heure de cours normal, pour le même travail.
Pour revenir au Ronaldo des maths, on pourrait créer des postes entre les heures sup de lui et ses collègues.
Pour le français, on le voit bien au DNB : on est tjs les derniers à partir, même en corrigeant avec le sandwich à côté...

avatar
elenajalan
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au bout de combien d'heures de cours, d'affilée ou non, vous écroulez-vous à la fin d'une journée de cours ?

Message par oursdestropiques le Ven 14 Juil 2017 - 20:28

Notre chef adjoint a posé comme principe cette année de ne pas faire plus 6h par jour, et pas plus de 4h par demi-journée. C'est un principe que je trouve sain. Pour avoir testé les journées de 7h, avec parfois 5h par matinée, c'est éreintant. Pour les heures supp, je ne préfère rien dire, par courtoisie. Autant la critique permanente de ceux qui prennent deux ou trois heures supp m'irrite, autant là, on tombe dans le burlesque.
avatar
oursdestropiques
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au bout de combien d'heures de cours, d'affilée ou non, vous écroulez-vous à la fin d'une journée de cours ?

Message par slynop le Ven 14 Juil 2017 - 20:43

Quand j'ai fait mon stage en lycée, j'avais 7 heures le vendredi, j'étais HS et bien content que le weekend arrive.
avatar
slynop
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au bout de combien d'heures de cours, d'affilée ou non, vous écroulez-vous à la fin d'une journée de cours ?

Message par ipomee le Ven 14 Juil 2017 - 21:09

Une année, j'ai eu 5 h de cours le lundi après midi, de 13 à 18 h, latin et grec au début et à la fin, (et 2 le matin). C'était épuisant, et heureusement que les latinistes et les hellénistes étaient calmes.
Agrégée, 7 h me faisaient presque la moitié de mon service. Le reste de la semaine était plus cool. Mais il me restait du coup pas mal de travail le w-e.
avatar
ipomee
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 9 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum