Agrégation à Paris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Agrégation à Paris

Message par milamilo le Mer 16 Nov 2016 - 13:41

Bonjour à tous !

J'envisage de passer l'agreg d'anglais en 2018.

Je souhaiterais avoir vos avis et retours d'expériences sur les différentes préparations à l'agrégation proposées dans Paris.

A ma connaissance : Paris 7, 4 et 3.

Si vous avez été dans l'une d'entre elles (ou en avez entendu parler par des proches), j'aimerais bien que vous me disiez ce que vous en avez pensé. Niveau ? Sérieux ? Nombre d'étudiants ? Disponibilité des enseignants ? etc

Merci beaucoup !


milamilo
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégation à Paris

Message par kiki37 le Mer 16 Nov 2016 - 15:26

Paris 7: profs gentils mais en litté c'est un peu juste (pour l'option notamment), très bien en grammaire et en civi. Pas terrible en traduction.
Manque de guidage en méthodo, ce qui est pourtant la clé du concours!
Par contre, petits groupes d'étudiants donc possibilité de passer régulièrement à l'oral.

Paris 3: certains profs peuvent être vraiment désagréables et décourageants mais tous de très bonne qualité (hors le moral est très important en temps de préparation de l'agrégation...). Excellent en grammaire et en traduction.
Très bonne méthodo!
Grosse machine avec énormément d'étudiants: peu de chances de passer à l'oral dans l'année!

De toute façon, des séminaires sont organisés sur les livres au programme dans les trois facs (peu importe où tu es inscrit).

Attention: ceci est le bilan de mon expérience, selon les œuvres au programme et donc les profs, ça peut changer... Le plus important = le travail de groupe!

kiki37
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégation à Paris

Message par RogerMartin le Jeu 17 Nov 2016 - 9:25

@kiki37 a écrit:Paris 7: profs gentils mais en litté c'est un peu juste (pour l'option notamment), très bien en grammaire et en civi. Pas terrible en traduction.
Manque de guidage en méthodo, ce qui est pourtant la clé du concours!
Par contre, petits groupes d'étudiants donc possibilité de passer régulièrement à l'oral.

Paris 3: certains profs peuvent être vraiment désagréables et décourageants mais tous de très bonne qualité (hors le moral est très important en temps de préparation de l'agrégation...). Excellent en grammaire et en traduction.
Très bonne méthodo!
Grosse machine avec énormément d'étudiants: peu de chances de passer à l'oral dans l'année!

De toute façon, des séminaires sont organisés sur les livres au programme dans les trois facs (peu importe où tu es inscrit).

Attention: ceci est le bilan de mon expérience, selon les œuvres au programme et donc les profs, ça peut changer... Le plus important = le travail de groupe!

J'ai deux questions :
De votre point de vue, qu'est-ce qui a fait qu'une formation en traduction était bonne ou mauvaise ?
Et est-ce que vous n'avez pas pu passer à l'oral à Paris III en étant inscrite dans leurs TD (je vous demande parce que je pensais que c'était un des points forts de leur prépa) ?

_________________
Pardon, je n'ai plus moyen d'accéder à l'accent circonflexe sur mon clavier  Embarassed

Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.

Rome n'est plus dans Rome, elle est toute où je suis.
Strange how paranoia can link up with reality now and then.

RogerMartin
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégation à Paris

Message par MrBrightside le Jeu 17 Nov 2016 - 10:11

Je suis passé par Paris 4 il y 6 ans (déjà !)
Je ne me souviens plus combien nous étions mais pas des masses (on tenait dans une grosse salle de TD), mais sur les étudiants assidus, une bonne vingtaine a été admissibles. Les professeurs ont été très disponibles pour nous préparer aux oraux après les résultats d'admission (j'ai du passer en deux semaines au moins une leçon et un commentaire sur chaque œuvre, et au moins une EHP.)

J'ai été très surpris de réussir l'écrit de linguistique, notamment grâce à des cours de phono hyper carrés. La linguistique c'était plus acrobatique (pas du tout enseignée de la même manière dans ma fac d'origine) mais notamment grâce à une enseignante de TD hyper logique et rigoureuse j'ai réussi à compenser les CM un peu trop abstraits pour moi.

Je ne peux rien dire sur la civi, j'ai eu une très mauvaise note à l'écrit mais c'est surtout parce que je n'ai jamais compris comment faire un commentaire de texte...
Très bien préparé en litté: la moyenne en dissertation, excellente note de leçon (et 3 en commentaire à l'oral mais bon, je suis tombé sur le livre le plus exécrable du programme Sad  ) Très bien en trad aussi, si je me fie à mes résultats d'écrit.

Voilà, je ne vais pas me plaindre, j'ai eu l'agreg (spé litté) du premier coup grâce à cette formation, et j'en garde globalement un très bon souvenir (autant de l'enseignement que de l'ambiance entre agrégatifs.)

_________________
Narwhals!|Die Potato! Blog des trucs que je lis
 Glitter and be gay.

MrBrightside
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégation à Paris

Message par kiki37 le Jeu 17 Nov 2016 - 11:18

@RogerMartin a écrit:
@kiki37 a écrit:Paris 7: profs gentils mais en litté c'est un peu juste (pour l'option notamment), très bien en grammaire et en civi. Pas terrible en traduction.
Manque de guidage en méthodo, ce qui est pourtant la clé du concours!
Par contre, petits groupes d'étudiants donc possibilité de passer régulièrement à l'oral.

Paris 3: certains profs peuvent être vraiment désagréables et décourageants mais tous de très bonne qualité (hors le moral est très important en temps de préparation de l'agrégation...). Excellent en grammaire et en traduction.
Très bonne méthodo!
Grosse machine avec énormément d'étudiants: peu de chances de passer à l'oral dans l'année!

De toute façon, des séminaires sont organisés sur les livres au programme dans les trois facs (peu importe où tu es inscrit).

Attention: ceci est le bilan de mon expérience, selon les œuvres au programme et donc les profs, ça peut changer... Le plus important = le travail de groupe!

J'ai deux questions :
De votre point de vue, qu'est-ce qui a fait qu'une formation en traduction était bonne ou mauvaise ?
Et est-ce que vous n'avez pas pu passer à l'oral à Paris III en étant inscrite dans leurs TD (je vous demande parce que je pensais que c'était un des points forts de leur prépa) ?

Le problème de Paris 3 est justement qu'il n'y a pas de TD en littérature et en civilisation, contrairement à Paris 7. Il y a donc environ 6 personnes qui passent dans l'année devant un amphi de 50 personnes (vive la pression!) et dans des conditions assez difficiles d'ailleurs: un froid terrible l'hiver et des bancs en bois très inconfortables. Quand on est là de 8h à 20h, c'est douloureux!

En ce qui concerne la traduction, il faut tout simplement des professeurs qui connaissent les attentes du concours (et non simplement de bons traducteurs): c'est encore une fois la méthodologie qui fait toute la différence. Un bon prof de traduction donne les erreurs à éviter absolument. Ensuite, en ce qui concerne notre progression générale en traduction au cours de l'année (qui est très faible, soyons honnêtes, avec environ 20h de traduction avant le concours, on ne peut être qu'un peu moins mauvais ou qu'un peu meilleur...) les deux facs se valent.

Par contre, pour rajouter des infos, les cours n'étaient pas bons en phono à P7 (un prof génial mais qui essayait d'amener tout le monde à un niveau pas catastrophique. Du coup, on était très loin des exigences du concours. J'ai vu un changement radical quand je me suis inscrite à P3!).
Et niveau ambiance, pas terrible dans les 2 facs... :S
Le mieux est de se faire un petit groupe d'amis avec qui travailler: il faut absolument s'échanger les fiches et faire des oraux blancs ensemble (Skype m'a été d'une grande aide!).

kiki37
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégation à Paris

Message par RogerMartin le Jeu 17 Nov 2016 - 14:12

Merci pour les précisions sur la trad : oui, il est crucial que les enseignants aient une très bonne connaissance des exigences du concours et du mode de correction, si possible qu'ils aient siégé au jury. Sinon c'est très compliqué d'enseigner les "bons" cours. C'est encore plus vrai dans ces matières "techniques" qu'en matières à contenus je trouve.

J'ai vu qu'en effet les TD de litté et civi de P3 n'étaient pas dédoublés, contrairement à ce que je pensais. Quant aux bancs en bois de la rue de l'Ecole de Médecine...  Twisted Evil de mon temps il n'y en avait que dans le grand amphi, l'autre était encore une vilaine salle de classe en longueur, avec des chaises Very Happy

_________________
Pardon, je n'ai plus moyen d'accéder à l'accent circonflexe sur mon clavier  Embarassed

Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.

Rome n'est plus dans Rome, elle est toute où je suis.
Strange how paranoia can link up with reality now and then.

RogerMartin
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégation à Paris

Message par MrBrightside le Jeu 17 Nov 2016 - 17:40

Alors qu'à P4, l'amphi Quinet est chauffé. Sauf que ce sont des bancs en bois aussi, avec... quoi... 40 cm de place pour les jambes. Quand on y passe 6h d'affilé et qu'on fait presque deux mètres, c'est éprouvant ! Very Happy

_________________
Narwhals!|Die Potato! Blog des trucs que je lis
 Glitter and be gay.

MrBrightside
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégation à Paris

Message par RogerMartin le Jeu 17 Nov 2016 - 17:51

Le pompon dans le quadrilatère de la Sorbonne, c'est un amphi dont on ne fait pas l'honneur aux simples agrégatifs d'anglais (Wink) : l'amphi Richelieu, où les dossiers des bancs sont surmontés d'une moulure en surépaisseur, qui fait qu'on ne peut y appuyer le dos, quelle que soit sa taille. Evil or Very Mad
Ce sont les agrégatifs d'histoire qui s'y rabotent les vertèbres. Rolling Eyes

_________________
Pardon, je n'ai plus moyen d'accéder à l'accent circonflexe sur mon clavier  Embarassed

Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.

Rome n'est plus dans Rome, elle est toute où je suis.
Strange how paranoia can link up with reality now and then.

RogerMartin
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégation à Paris

Message par Jenny le Jeu 17 Nov 2016 - 17:55

Je confirme pour l'amphi Richelieu et la place pour les jambes est aussi rikiki à certaines places.
(Et je ne fais qu'un petit mètre 68...)

Jenny
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégation à Paris

Message par Laotzi le Jeu 17 Nov 2016 - 17:56

Effectivement, j'ai passé de longues heures dans l'amphi Richelieu il y a une dizaine d'années (à une époque où le Grand amphi était en travaux). Magnifique endroit (surtout pour quelqu'un qui débarque de sa fac moche de province comme moi) mais terriblement inconfortable, à devoir écrire sur ses genoux (très peu de gens avaient un ordi dans l'amphi à l'époque, et ils squattaient le premier rang pour avoir les prises, cela a du changer).

_________________
"Trouvez donc bon qu'au lieu de vous dire aussi, adieu comme autrefois, je vous dise, adieu comme à présent."

Laotzi
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégation à Paris

Message par kiki37 le Jeu 17 Nov 2016 - 22:46

@RogerMartin a écrit: J'ai vu qu'en effet les TD de litté et civi de P3 n'étaient pas dédoublés, contrairement à ce que je pensais. Quant aux bancs en bois de la rue de l'Ecole de Médecine...  Twisted Evil de mon temps il n'y en avait que dans le grand amphi, l'autre était encore une vilaine salle de classe en longueur, avec des chaises Very Happy

Tous les cours de civi et litté de P3 ont lieu dans l'amphi... Du coup c'est la course le matin pour avoir l'une des quatre chaises en bout de rang, même si c'est en haut de l'amphi. Les autres apportaient parfois des coussins. Et pour le froid c'était vraiment difficile puisque qu'il y a une coupole au plafond (il doit faire bien chaud là-haut...).

kiki37
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégation à Paris

Message par klaus2 le Ven 18 Nov 2016 - 9:57

Pour les traductions, surtout dans la langue étrangère, je ne peux que confirmer un conseil reçu : travailler, en plus des cours, avec des oeuvres françaises et leur traduction, c'est très profitable. Pour l'allemand, par exemple, "la chute" de camus a été très bien traduit(e) en rororo.

_________________
Wahrhaftigkeit und Politik wohnen selten unter einem Dach Stefan Zweig.

klaus2
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum