Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
madinina59
Niveau 5

Reconversion maman solo Empty Reconversion maman solo

par madinina59 le Mer 16 Nov 2016 - 13:45
Je suis maman solo et salariée du privée. Je me suis inscrite au troisième concours du cafep d'espagnol. Je commence à me lasser de mon poste actuel et je pense que le métier de prof doit être quand même plus enrichissant que le mien...Je ne cacherai pas non plus que je cherche la sécurité de l'emploi et plus de temps pour m'occuper de ma fille...Cependant, quand je lis tous les avis négatifs sur ce métier, ça commence à me faire peur...J'aimerais trouver des témoignages de personnes qui ont franchi le pas et ne regrettent pas.

D'autre part, combien de temps me faudra-t-il pour retrouver mon salaire actuel de 1800 € nets ?? Il paraît que quand on passe le 3eme concours on tient compte de notre ancienneté dans le privé ?

Merci d'"avance de vos réponses
avatar
marcellinette
Niveau 2

Reconversion maman solo Empty Re: Reconversion maman solo

par marcellinette le Mer 16 Nov 2016 - 13:54
Si tu as au moins 5 ans d'ancienneté dans le privé, on te reclasse en te "donnant" 3 ans d'ancienneté dans l'EN. Cela ne dépasse pas les 3 ans même si tu as 20 ans d'ancienneté dans le privé. Avec un 18h, pour arriver à 1800 euros nets il faut attendre dans ton cas à peu près 6 ans. Après si tu prends 2 heures sup, tu arrives plus vite à 1800 euros nets...
amour
amour
Expert

Reconversion maman solo Empty Re: Reconversion maman solo

par amour le Mer 16 Nov 2016 - 13:55
Salut madinina,
à mon avis, si tu penses avoir plus de temps pour t'occuper de ta fille, tu risques d'avoir des désillusions.  Demande autour de toi à des conjoints ou des enfants d'enseignants: les enseignants sont plus souvent chez eux que les salariés du privé, c'est vrai, mais ils sont devant leur ordi à répondre, tard le soir, aux mails, à chercher des documents, à les reformater, à préparer leurs cours, à corriger des copies, des travaux audio en langue, etc...Tu verras peut-être un bénéfice à être plus présente pendant les vacances scolaires, mais ce ne sera pas le cas le soir et les week ends.
liliepingouin
liliepingouin
Érudit

Reconversion maman solo Empty Re: Reconversion maman solo

par liliepingouin le Mer 16 Nov 2016 - 14:04
As-tu un mode de garde en soirée? Avec les conseils de classe et les réunions parents-professeurs, tu risques d'avoir plus d'une dizaine de soirs où tu rentreras après 20h.

Es-tu prête à déménager?

As-tu vérifié le nombre de postes au 3e concours? Parfois il peut être plus intéressant de passer le CAPES externe parce que les chances de réussite sont plus grandes.

_________________
Spheniscida qui se prend pour une Alcida.

"Laissons glouglouter les égouts." (J.Ferrat)
"Est-ce qu'on convainc jamais personne?" (R.Badinter)
Même si c'est un combat perdu d'avance, crier est important.
alprechac2
alprechac2
Expert

Reconversion maman solo Empty Re: Reconversion maman solo

par alprechac2 le Mer 16 Nov 2016 - 14:16
Pour avoir le temps de m'occuper de ma fille, je suis à temps partiel depuis sa naissance (sans complément de la CAF, vu que je n'en ai qu'une) ; je gagne actuellement 1554 € (au 8e échelon ; 13 ans d'ancienneté), avec la prime de PP de 3e ... je suis à 72 %.

En espagnol, en collège, tu peux avoir trois niveaux différents, donc quand on débute, ce peut être une somme de travail considérable ; je pense que tu peux faire une croix sur tes soirées pendant au moins un an. Pour avoir un service complet de 18h, il faudra que tu prennes soit 7 groupes (= 17.50h, donc tu seras en sous-service), soit plus probablement 8 groupes (= 20h), sachant qu'actuellement, dans le plupart des collèges, un groupe = le même effectif qu'une classe (entre 28 et 30 généralement).

Si tu as une demi-journée de repos dans la semaine, peut-être peux-tu essayer de faire un stage dans une classe, pour voir si ça te plaît ? Dans ce cas, ta motivation peut l'emporter sur les conditions pas toujours faciles des débuts dans l'enseignement.

_________________
Habillez vos petits ! Mise à jour 06/05/2019 : http://www.neoprofs.org/t120915-vd-fille-18-mois-5-ans
avatar
Elsa_SVT
Niveau 5

Reconversion maman solo Empty Re: Reconversion maman solo

par Elsa_SVT le Mer 16 Nov 2016 - 14:17
Pour te donner mon avis très personnel: je suis enseignante contractuelle depuis plus de 2 ans.
J'ai quitté la recherche pour vivre et vivre avec mes enfants.

J'ai découvert le métier en arrivant en novembre, après l'absence de prof. depuis des semaines. J'ai eu à gérer 5 niveaux différents et 9 classes.
J'ai beaucoup, beaucoup travailler. Non stop presque. Mais j'ai adoré, et j'en redemande. Et je n'ai pas eu des classes "faciles"...
C'est un peu le "ça passe ou ça casse" la 1re année. Et pour moi c'est passé.

En ce qui concerne le côté vie de famille... Qu'on soit en train de bosser devant son écran, à corriger ses copies ou plein d'autre chose, dont on a pas idée quand on débute dans ce métier, on ne peut pas nier le fait que lors des périodes de vacances scolaires on n'a pas besoin d'amener, si on ne le souhaite pas, ses enfants en garderie.
On n'a pas à courir le matin pour être à l'heure, on peut traîner en pyjama toute la journée si on le veut.
On peut prendre 30 min à faire un cake vanille à ses mômes, avec eux.

Donc certes, il faut avoir conscience que les 1re années sont envahissantes, mais se dire aussi qu'on gère sa vie de mère dans de meilleures conditions (si on pense à être prof pour ses enfants), je trouve, que lorsque l'on a à placer ses enfants en garderie toutes les vacances scolaires de l'année...(SI l'idée de les placer ne nous convient pas , parfois je rêverais de les envoyer faire un tour histoire de respirer Very Happy )

Je te dirais, franchement, te tenter le coup en faisant un remplacement. Il n'y a que comme ça que tu sauras si cela te conviendra ou pas.
Mais c'est plus difficile à dire qu'à faire.
alprechac2
alprechac2
Expert

Reconversion maman solo Empty Re: Reconversion maman solo

par alprechac2 le Mer 16 Nov 2016 - 14:24
Je me relis, mon message apparaît très négatif, je pense Razz
Il n'empêche que j'aime beaucoup mon métier et qu'un des gros avantages que j'y vois est de pouvoir travailler en partie chez moi, seule (c'est un aspect qui me plaît beaucoup et le seul qui me fait renoncer, pour l'instant, à quitter l'EN malgré le naufrage que subit ma matière).

_________________
Habillez vos petits ! Mise à jour 06/05/2019 : http://www.neoprofs.org/t120915-vd-fille-18-mois-5-ans
ritta68
ritta68
Niveau 8

Reconversion maman solo Empty Re: Reconversion maman solo

par ritta68 le Mer 16 Nov 2016 - 16:30
Attention tu n'auras pas plus de temps pour t'occuper de ta fille : préparations, copies, conseils, réunions, formations..c'est plus que 18h.
avatar
Elsa_SVT
Niveau 5

Reconversion maman solo Empty Re: Reconversion maman solo

par Elsa_SVT le Mer 16 Nov 2016 - 16:41
Si, je trouve qu'on peut avoir plus de temps, pour le vivre depuis plus de 2 ans...

Il faut, madinina, que tu vois ton rythme actuel déjà. Quel est ton rythme horaire?
Qu'est-ce que tu cherches réellement à gagner, en pratique?
Parce que oui, les 18h sont à préparer, mais je pense que tu l'as déjà compris.
Amaliah
Amaliah
Empereur

Reconversion maman solo Empty Re: Reconversion maman solo

par Amaliah le Mer 16 Nov 2016 - 17:10
@ritta68 a écrit:Attention tu n'auras pas plus de temps pour t'occuper de ta fille : préparations, copies, conseils, réunions, formations..c'est plus que 18h.

En fait, je trouve que la plupart du temps, on est plus disponible pour ses enfants. Les miens ne font jamais de garderie par exemple. Mais c'est forcément aux dépens d'autre chose parce que du travail, il y en a. Donc pendant très longtemps, j'ai très souvent travaillé le soir au grand dam de mon mari. Mais c'était un choix.
A 16h30, je récupère mes enfants et gère les devoirs, les activités, les rendez-vous. Idem pour le mercredi et les vacances où je les ai toujours gardés. En contrepartie, mes soirées ont souvent été occupées par le boulot et en période de vacances, les enfants savent qu'il y a des temps où je ne suis pas disponible pour eux parce que je dois travailler. C'est donc une question d'organisation différente et de priorité et comme Alprechac, j'apprécie de pouvoir travailler seule, quand je l'entends.
Je préfère cent fois devoir travailler le soir et pouvoir récupérer mes enfants à la sortie de l'école que de travailler jusqu'à 19h, voire 20h et que ce soit une nounou qui s'occupe de mes enfants à ma place, comme c'est le cas de ma belle-soeur par exemple. Et j'adore mon métier de prof, ça tombe bien! Smile
avatar
marcellinette
Niveau 2

Reconversion maman solo Empty Re: Reconversion maman solo

par marcellinette le Mer 16 Nov 2016 - 17:16
Pour ceux qui ont travaillé dans le privé, on ne peux nier qu'être prof permet d'être plus près du rythme de ses enfants. Après si tu es maman solo, il va falloir que tu trouves des solutions de garde lors des réunions le soir, qui reviennent souvent.
ritta68
ritta68
Niveau 8

Reconversion maman solo Empty Re: Reconversion maman solo

par ritta68 le Mer 16 Nov 2016 - 17:17
Si l'on a un bon emploi du temps. On ne le choisit pas. Des établissements ont cours jusqu'à 18h, le mercredi et le samedi.
avatar
CarmenLR
Fidèle du forum

Reconversion maman solo Empty Re: Reconversion maman solo

par CarmenLR le Mer 16 Nov 2016 - 18:21
Est-ce que la transmission de connaissances qui te semblent évidentes à un public pour qui ça ne l'est pas te passionne au point de te faire accepter le reste (éloignement géographique, indiscipline, programmes ineptes, etc) ? 

Teste et vois si ça te porte. L'expérience des uns n'est jamais l'expérience des autres. A noter, tout de même, les collègues et supérieurs pénibles sont d'anciens élèves... Tu les retrouveras, :-(...

Bref, tester et ne pas partir pour partir, mais aller vers quelque chose. Ce n'est pas pareil...
avatar
Elsa_SVT
Niveau 5

Reconversion maman solo Empty Re: Reconversion maman solo

par Elsa_SVT le Mer 16 Nov 2016 - 19:03
@Amaliah a écrit:
@ritta68 a écrit:Attention tu n'auras pas plus de temps pour t'occuper de ta fille : préparations, copies, conseils, réunions, formations..c'est plus que 18h.

En fait, je trouve que la plupart du temps, on est plus disponible pour ses enfants. Les miens ne font jamais de garderie par exemple. Mais c'est forcément aux dépens d'autre chose parce que du travail, il y en a. Donc pendant très longtemps, j'ai très souvent travaillé le soir au grand dam de mon mari. Mais c'était un choix.
A 16h30, je récupère mes enfants et gère les devoirs, les activités, les rendez-vous. Idem pour le mercredi et les vacances où je les ai toujours gardés. En contrepartie, mes soirées ont souvent été occupées par le boulot et en période de vacances, les enfants savent qu'il y a des temps où je ne suis pas disponible pour eux parce que je dois travailler. C'est donc une question d'organisation différente et de priorité et comme Alprechac, j'apprécie de pouvoir travailler seule, quand je l'entends.
Je préfère cent fois devoir travailler le soir et pouvoir récupérer mes enfants à la sortie de l'école que de travailler jusqu'à 19h, voire 20h et que ce soit une nounou qui s'occupe de mes enfants à ma place, comme c'est le cas de ma belle-soeur par exemple. Et j'adore mon métier de prof, ça tombe bien! Smile

Voilà je me retrouve dans tout ce que tu dis.

Après pour l'emploi du temps oui, il peut être complexe, mais qui fini tous les jours à 18h ?
Et pour les réunions, il y aura la garderie justement. Mais de façon non régulière.
Reste à voir ton rythme horaire actuel !
avatar
madinina59
Niveau 5

Reconversion maman solo Empty Re: Reconversion maman solo

par madinina59 le Mer 16 Nov 2016 - 20:43
Merci à tous pour vos réponses si rapides et qui m'aident déjà beaucoup.

Marcelinette, 6 ans pour retrouver mon salaire actuel, dur dur...Mais il y a sûrement moyen de "gonfler" sa rémunération, avec des primes, des heures sup, etc ? Quid de la réforme sur les salaires qui doit entrer en vigueur en 2017 ? Est-il illusoire de se dire qu'on aura un peu de temps pour arrondir ses fins de mois en donnant des cours particuliers (ou autres) ? Ce n'est pas que je sois obsédée par l'argent mais je suis seule à tout assumer...

Justement, parlons du temps de travail. Evidemment je sais que ça ne résume pas à 18 h par semaine mais j'imagine que le temps de travail à la maison doit être variable d'une personne à l'autre non ? Pouvez-vous me donner un ordre d'idée ? Personnellement mon rythme actuel est que je pars de chez moi à 8h et je rentre vers 18h (un peu plus tôt le vendredi). Je n'ai "que" 5 semaines de CP car je suis dans une bte ou il n'y a aucun rtt (si si ça existe encore). C'est la course tous les soirs car ma fille est encore petite, donc pas autonome...Si je pouvais ne serait-ce que dégager une à deux heures par semaine en changeant de métier, je m 'en contenterai...

Lilipinguoin, je suis prête à déménager mais j'avoue que j'ai choisi le privé pour avoir plus de chances de rester près de chez moi. J'ai aussi choisi le 3eme concours car il me paraît plus accessible (seulement une épreuve à l'écrit)...

Alprechac, non je n'ai malheureusement pas une demie journée par semaine pour tester le métier...
ritta68
ritta68
Niveau 8

Reconversion maman solo Empty Re: Reconversion maman solo

par ritta68 le Mer 16 Nov 2016 - 20:45
Il y en a dans mon établissement ?
Conseils de classes jusqu'à 20 h quelquefois et réunions parents professeurs qui se terminent tard..
Il faut penser à tout cela.
Salsepareille
Salsepareille
Neoprof expérimenté

Reconversion maman solo Empty Re: Reconversion maman solo

par Salsepareille le Mer 16 Nov 2016 - 20:51
Bonjour Madinina,
Je connais quelqu'un qui a sauté le pas, qui est papa-solo, et qui ne regrette pour rien au monde. Il passe beaucoup plus de temps avec ses enfants: il n'y a plus de garderie le soir, le mercredi après-midi est entièrement consacré à ses enfants, et le matin il part plus ou poins en même temps que ses enfants.
Côté salaire à échelon 4 il doit être à 1700 je crois. Mais l'année prochaine il compte être prof principal (compte 100 euros de plus).

Je suis maman-solo aussi. Côté financier ce boulot ne me convient pas, je vis juste-juste et je ne peux pas me permettre grand chose. Mais je vis quand même. Et surtout, surtout, j'ai pu préserver grâce à ce travail ma vie de famille. Je vais chercher mes enfants tous les soirs, je suis avec eux jusqu'au coucher. En cas de réunions (fréquentes en fin de trimestre), j'ai une solution de garde.

Par contre: je peux faire ça parce que une fois que les enfants sont couchés, je travaille jusque très tard le soir: tous les soirs jusque minuit-une heure du matin. Préparations de cours, correction de copies, et autres joyeusetés du boulot... Parfois c'est usant pour le moral. Mais là aussi, chacun travaille différemment et je vois bon nombre de collègues qui ne travaillent pas autant et dont les cours semblent marcher quand même.

D'autres professeurs font le choix (on a quand même droit d'émettre des voeux pour l'emploi du temps!) de travailler jusque 18h00 dans l'établissement, ou de travailler le mercredi après-midi. En contre-partie ils ne voient pas beaucoup leurs enfants, mais le soir ils n'ont plus grand chose à faire. C'est un choix...

En tout cas, il ne faut pas sauter le pas que pour les avantages d'emploi du temps. tu dois quand même, je pense, avoir un peu envie d'aider les élèves, te sentir prête à affronter toute la journée des classes chargées. Parce que sinon, les petits avantages que l'on a (la vie de famille, les vacances en même temps que les enfants) ne font pas le poids.
Salsepareille
Salsepareille
Neoprof expérimenté

Reconversion maman solo Empty Re: Reconversion maman solo

par Salsepareille le Mer 16 Nov 2016 - 20:54
Ah oui et pour la proximité géographique: le papa-solo que je connais a eu son premier poste à 10 min de chez lui!

Pour le salaire, ne compte pas sur les heures sup. Il y en a peu.
avatar
CarmenLR
Fidèle du forum

Reconversion maman solo Empty Re: Reconversion maman solo

par CarmenLR le Mer 16 Nov 2016 - 21:01
Au-delà des questions de temps de travail, il y a aussi et surtout la question de l'envie.

As-tu envie d'enseigner, acceptes-tu de te confronter à la réalité du métier (on n'enseigne pour ainsi dire jamais à des élèves ou étudiants sages et avides de savoir qui boivent vos paroles) et es-tu prête à accepter ce qui va avec ?

C'est LA question.

Et, oui, il faut tester, négocier une rupture conventionnelle, une année sabbatique avec retour éventuel, etc. Bref, trouver les moyens légaux qui permettent de tester le métier comme contractuelle de manière sécurisée et passer le concours APRES. (Concours + stage = 2 ans de sacrifices, quand même, il faut que ça vaille la peine).

Une reconversion avec perte de salaire et charge de famille pour un métier qui déplaît et qui ne donne pas le temps libre espéré, ça peut être désastreux...

Partir, oui, mais pour aller quelque part...


Dernière édition par CarmenLR le Mer 16 Nov 2016 - 21:03, édité 1 fois
amour
amour
Expert

Reconversion maman solo Empty Re: Reconversion maman solo

par amour le Mer 16 Nov 2016 - 21:02
En langues, cela va beaucoup dépendre de ton affectation (collège, lycée ou supérieur), ainsi que du nombre de groupes, de classes auxquels tu vas enseigner, ça peut quand même aller jusque 8 voire 9. Le temps de travail, du moins pour le lycée et le supérieur, je ne peux pas vraiment m'exprimer pour le collège, n'a fait qu'augmenter. Certains jeunes collègues ne souhaitent plus aller enseigner au lycée en raison des modifications du baccalauréat (banques de données de sujet, organisation des examens oraux, etc...) pour bien préparer les lycéens et les étudiants aux examens, la recherche documentaire audio et vidéo prend vraiment des heures. Même si j'ai gagné en expérience, je passe aujourd'hui bien plus de temps à travailler qu'il y a 10 ans.
Eleven
Eleven
Neoprof expérimenté

Reconversion maman solo Empty Re: Reconversion maman solo

par Eleven le Mer 16 Nov 2016 - 21:02
@Elsa_SVT a écrit:Pour te donner mon avis très personnel: je suis enseignante contractuelle depuis plus de 2 ans.
J'ai quitté la recherche pour vivre et vivre avec mes enfants.

J'ai découvert le métier en arrivant en novembre, après l'absence de prof. depuis des semaines. J'ai eu à gérer 5 niveaux différents et 9 classes.
J'ai beaucoup, beaucoup travailler. Non stop presque. Mais j'ai adoré, et j'en redemande. Et je n'ai pas eu des classes "faciles"...
C'est un peu le "ça passe ou ça casse" la 1re année. Et pour moi c'est passé.

En ce qui concerne le côté vie de famille... Qu'on soit en train de bosser devant son écran, à corriger ses copies ou plein d'autre chose, dont on a pas idée quand on débute dans ce métier, on ne peut pas nier le fait que lors des périodes de vacances scolaires on n'a pas besoin d'amener, si on ne le souhaite pas, ses enfants en garderie.
On n'a pas à courir le matin pour être à l'heure, on peut traîner en pyjama toute la journée si on le veut.
On peut prendre 30 min à faire un cake vanille à ses mômes, avec eux.

Donc certes, il faut avoir conscience que les 1re années sont envahissantes, mais se dire aussi qu'on gère sa vie de mère dans de meilleures conditions (si on pense à être prof pour ses enfants), je trouve, que lorsque l'on a à placer ses enfants en garderie toutes les vacances scolaires de l'année...(SI l'idée de les placer ne nous convient pas , parfois je rêverais de les envoyer faire un tour histoire de respirer Very Happy )

Je te dirais, franchement, te tenter le coup en faisant un remplacement. Il n'y a que comme ça que tu sauras si cela te conviendra ou pas.
Mais c'est plus difficile à dire qu'à faire.

Sans indiscrétion, tu es maman solo toi aussi ?

_________________
2015-2016 : Première année contractuelle : sixièmes, cinquièmes.
2016-2017 : Deuxième année contractuelle : troisièmes, quatrièmes et cinquièmes.
2017-2018 : Troisième année contractuelle : sixièmes, cinquièmes.
2018-2019 : Quatrième année contractuelle : troisièmes, quatrièmes et sixièmes.
2019-2020 : Reconversion ! Smile
Dinaaa
Dinaaa
Esprit éclairé

Reconversion maman solo Empty Re: Reconversion maman solo

par Dinaaa le Mer 16 Nov 2016 - 22:15
Il faut aussi franchement aimer la matière qu'on enseigne, parce que ça permet de compenser les absurdités de plus en plus bureaucratiques du métier. Remplir des tas de colonnes de compétences que personne n'a vraiment définies, ça n'est guère passionnant. Se réunir pour la 8e fois avec les mêmes personnes pour répondre aux mêmes problèmes de vie scolaire (retards, absences, insolences, dégradations, absence de matériel) pour lesquels personne n'a de solution mais que tout le monde fait semblant de prendre très au sérieux, c'est (pour ma part) insupportable.

Si à côté de ça on peut passer des heures à découvrir de nouveaux textes et se faire plaisir à préparer des activités sur des auteurs qu'on aime, à approfondir des points de grammaire ou à jouer avec le  vocabulaire, ça compense beaucoup le reste. Même la correction des copies me plaît bien, j'aime bien faire réfléchir mes élèves même si on est souvent ahuri devant l'étendu du vide sidéral qu'il y a entre les oreilles de certains.

Pour le temps, oui, tu en auras. Tu seras bien plus à la maison qu'actuellement. Tu travailleras quand ta fille sera couchée, tu profiteras des vacances avec elle, tu ne seras pas obligée de déléguer sans cesse à une nounou. Mais il ne faut pas se leurrer, les 2 premières années, quand tout est à créer, il faut compter 45-50h de travail hebdomadaire quand tu as cours et 2 à 3 jours pleins de travail chaque semaine de vacances. Le salaire n'est pas terrible, mais la sécurité de l'emploi ça n'a pas de prix.  

J'y pense : en Espagnol, tu auras probablement une grosse pression du chef d'établissement pour "organiser un voyage" (l'expression me hérisse le poil, mais c'est personnel). Peux-tu envisager de laisser ta fille une semaine à quelqu'un dans ce cas-là ? Sinon, pour les soirées au collège (conseils de classes, réunions diverses et variées) ça se fait pas mal d'emmener ses enfants et de les laisser en salle des profs ou dans une salle adjacente, avec accord du chef d'établissement, donc ça peut dépanner.
amour
amour
Expert

Reconversion maman solo Empty Re: Reconversion maman solo

par amour le Mer 16 Nov 2016 - 22:22
@Dinaaa a écrit:Il faut aussi franchement aimer la matière qu'on enseigne, parce que ça permet de compenser les absurdités de plus en plus bureaucratiques du métier. Remplir des tas de colonnes de compétences que personne n'a vraiment définies, ça n'est guère passionnant. Se réunir pour la 8e fois avec les mêmes personnes pour répondre aux mêmes problèmes de vie scolaire (retards, absences, insolences, dégradations, absence de matériel) pour lesquels personne n'a de solution mais que tout le monde fait semblant de prendre très au sérieux, c'est (pour ma part) insupportable.

Si à côté de ça on peut passer des heures à découvrir de nouveaux textes et se faire plaisir à préparer des activités sur des auteurs qu'on aime, à approfondir des points de grammaire ou à jouer avec le  vocabulaire, ça compense beaucoup le reste. Même la correction des copies me plaît bien, j'aime bien faire réfléchir mes élèves même si on est souvent ahuri devant l'étendu du vide sidéral qu'il y a entre les oreilles de certains.

Pour le temps, oui, tu en auras. Tu seras bien plus à la maison qu'actuellement. Tu travailleras quand ta fille sera couchée, tu profiteras des vacances avec elle, tu ne seras pas obligée de déléguer sans cesse à une nounou. Mais il ne faut pas se leurrer, les 2 premières années, quand tout est à créer, il faut compter 45-50h de travail hebdomadaire quand tu as cours et 2 à 3 jours pleins de travail chaque semaine de vacances. Le salaire n'est pas terrible, mais la sécurité de l'emploi ça n'a pas de prix.  

J'y pense : en Espagnol, tu auras probablement une grosse pression du chef d'établissement pour "organiser un voyage" (l'expression me hérisse le poil, mais c'est personnel). Peux-tu envisager de laisser ta fille une semaine à quelqu'un dans ce cas-là ? Sinon, pour les soirées au collège (conseils de classes, réunions diverses et variées) ça se fait pas mal d'emmener ses enfants et de les laisser en salle des profs ou dans une salle adjacente, avec accord du chef d'établissement, donc ça peut dépanner.
Ca doit vraiment être spécifique à chaque établissement. Je n'ai jamais vu cela dans aucun de ceux dans lesquels j'ai travaillé.
avatar
madinina59
Niveau 5

Reconversion maman solo Empty Re: Reconversion maman solo

par madinina59 le Jeu 17 Nov 2016 - 10:14
Bien sûr qu'il y a l'envie et aussi le goût pour la matière. D'ailleurs prof c'est le métier que je voulais faire au collège mais on m'en a dégoûté en me disant que je serai envoyé dans une zep en banlieue parisienne me faire tabasser à la sortie des cours...Du coup j'ai changé d'orientation.

S'il faut vraiment faire 50h par semaine les premières années, cela exclut des activités complémentaires pour arrondir ses fins de mois. Et je ne vois pas comment je vais survir avec 1300€ par mois...Mais quand même j'ai du mal à imaginer que le travail à la maison puisse prendre autant de temps. 50 h c'est moins que ce que font certains cadres sup dans le privé...

C'est quand même dommage...Dire que l'EN manque de profs et qu'il y a des gens prêts à se reconvertir. Mais si on leur propose un salaire de débutant à 40 ans forcément ça rebute un peu...
VicomteDeValmont
VicomteDeValmont
Sage

Reconversion maman solo Empty Re: Reconversion maman solo

par VicomteDeValmont le Jeu 17 Nov 2016 - 10:41
@madinina59 a écrit:Bien sûr qu'il y a l'envie et aussi le goût pour la matière. D'ailleurs prof c'est le métier que je voulais faire au collège mais on m'en a dégoûté en me disant que je serai envoyé dans une zep en banlieue parisienne me faire tabasser à la sortie des cours...Du coup j'ai changé d'orientation.

S'il faut vraiment faire 50h par semaine les premières années, cela exclut des activités complémentaires pour arrondir ses fins de mois. Et je ne vois pas comment je vais survir avec 1300€ par mois...Mais quand même j'ai du mal à imaginer que le travail à la maison puisse prendre autant de temps. 50 h c'est moins que ce que font certains cadres sup dans le privé...

C'est quand même dommage...Dire que l'EN manque de profs et qu'il y a des gens prêts à se reconvertir. Mais si on leur propose un salaire de débutant à 40 ans forcément ça rebute un peu...

Comment pourrait-il en être autrement? N'es-tu pas débutante?
Par ailleurs, ça ne te fait pas peur de changer d'académie?

_________________
Cette insigne faveur que votre coeur réclame
Nuit à ma renommée et répugne à mon âme.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum