Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
totoro
Guide spirituel

Re: Textes complémentaires

par totoro le Jeu 17 Nov 2016 - 12:37
@roxanne a écrit:Notre IPR nous ayant bien la leçon en juillet, je doute que quelqu'un s'y aventure. Et je vais continuer à tenir le même discours à mes élèves.

Deux élèves de notre établissement se sont retrouvés à faire un exposé sur un document complémentaire cette année...
Et dans le cas de mon élève, elle est passé sur un extrait de Dom juan alors qu'on avait étudié Le Mariage de F en OI...

@liliepingouin a écrit:

Bon, dans notre académie maintenant circule un modèle où figurent clairement "première partie: l'exposé" et "deuxième partie: l'entretien", au moins les choses sont claires.

Je pense faire cela cette année pour éviter que cela se reproduise...
avatar
Une passante
Neoprof expérimenté

Re: Textes complémentaires

par Une passante le Ven 18 Nov 2016 - 17:39
Quand on indique clairement "lectures analytiques", il semble logique que l'exposé porte sur l'une d'entre elles. Après, l'examinateur est censé être capable de lire un descriptif et de voir que certains GT ont fait l'objet de lectures analytiques alors que d'autres ne sont que des lectures complémentaires cursives.
Mais la question initiale permet donc d'inviter à la plus grande plus grande prudence lors de la rédaction de son descriptif.
Je distingue les lectures complémentaires, qui, comme leur nom l'indique, viennent compléter l'étude de l'objet d'étude, des lectures cursives qui auront été réalisées seules par les élèves, mais je vais probablement modifier ma façon de faire pour éviter toute ambiguïté.
Un collègue numérote les LA au fur et à mesure des séquences, c'est sans doute aussi une bonne solution, l'examinateur ne pourra pas se tromper.
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: Textes complémentaires

par Iphigénie le Ven 18 Nov 2016 - 18:20
Le mieux serait de revenir à l'ancienne formule avec juste la liste des textes étudiés et d'arrêter cette usine à gaz...mais ça c'est pas demain la veille...on va sans doute bientôt ajouter les documents vus en interdisciplinarité... Rolling Eyes Rolling Eyes
avatar
ysabel
Devin

Re: Textes complémentaires

par ysabel le Sam 19 Nov 2016 - 9:23
@Une passante a écrit:Quand on indique clairement "lectures analytiques", il semble logique que l'exposé porte sur l'une d'entre elles. Après, l'examinateur est censé être capable de lire un descriptif et de voir que certains GT ont fait l'objet de lectures analytiques alors que d'autres ne sont que des lectures complémentaires cursives.
Mais la question initiale permet donc d'inviter à la plus grande plus grande prudence lors de la rédaction de son descriptif.
Je distingue les lectures complémentaires, qui, comme leur nom l'indique, viennent compléter l'étude de l'objet d'étude, des lectures cursives qui auront été réalisées seules par les élèves, mais je vais probablement modifier ma façon de faire pour éviter toute ambiguïté.
Un collègue numérote les LA au fur et à mesure des séquences, c'est sans doute aussi une bonne solution, l'examinateur ne pourra pas se tromper.  

Je suis d'accord. Dans mon descriptif je note clairement :
- Textes en LA
-Textes complémentaires
- lectures cursives.

Et je n'ai jamais eu de souci pour l'oral.
Les textes complémentaires, je les vois en classe, mais plus rapidement que les LA tandis que les LC, les élèves les lisent seuls à la maison (en général un roman, un pièce et.)

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
totoro
Guide spirituel

Re: Textes complémentaires

par totoro le Sam 19 Nov 2016 - 12:10
@Une passante a écrit:Quand on indique clairement "lectures analytiques", il semble logique que l'exposé porte sur l'une d'entre elles. Après, l'examinateur est censé être capable de lire un descriptif et de voir que certains GT ont fait l'objet de lectures analytiques alors que d'autres ne sont que des lectures complémentaires cursives.
Mais la question initiale permet donc d'inviter à la plus grande plus grande prudence lors de la rédaction de son descriptif.
Je distingue les lectures complémentaires, qui, comme leur nom l'indique, viennent compléter l'étude de l'objet d'étude, des lectures cursives qui auront été réalisées seules par les élèves, mais je vais probablement modifier ma façon de faire pour éviter toute ambiguïté.
Un collègue numérote les LA au fur et à mesure des séquences, c'est sans doute aussi une bonne solution, l'examinateur ne pourra pas se tromper.  

c'est ce que je fais, et ça n'a pas empêché une collègue d'interroger mes élèves sur un texte complémentaire (dans une séquence sur une œuvre intégrale qui plus est...)

_________________
avatar
eliam
Fidèle du forum

Re: Textes complémentaires

par eliam le Sam 19 Nov 2016 - 14:25
@ysabel a écrit:
@Une passante a écrit:Quand on indique clairement "lectures analytiques", il semble logique que l'exposé porte sur l'une d'entre elles. Après, l'examinateur est censé être capable de lire un descriptif et de voir que certains GT ont fait l'objet de lectures analytiques alors que d'autres ne sont que des lectures complémentaires cursives.
Mais la question initiale permet donc d'inviter à la plus grande plus grande prudence lors de la rédaction de son descriptif.
Je distingue les lectures complémentaires, qui, comme leur nom l'indique, viennent compléter l'étude de l'objet d'étude, des lectures cursives qui auront été réalisées seules par les élèves, mais je vais probablement modifier ma façon de faire pour éviter toute ambiguïté.
Un collègue numérote les LA au fur et à mesure des séquences, c'est sans doute aussi une bonne solution, l'examinateur ne pourra pas se tromper.  

Je suis d'accord. Dans mon descriptif je note clairement :
- Textes en LA
-Textes complémentaires
- lectures cursives.

Et je n'ai jamais eu de souci pour l'oral.
Les textes complémentaires, je les vois en classe, mais plus rapidement que les LA tandis que les LC, les élèves les lisent seuls à la maison (en général un roman, un pièce et.)

Je fais la même chose mais une année trois de mes élèves ont été interrogés en L.A sur des textes complémentaires.
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: Textes complémentaires

par Iphigénie le Sam 19 Nov 2016 - 14:51
Je suis quand même très surprise de voir qu'il y a autant d'interrogateurs qui ne connaissent pas les textes... ça laisse rêveur.
C'st sans doute le signe que notre système d'EAF actuel est exécrable: quand on monte un truc aussi compliqué administrativement, ça engendre forcément des bavures...
Enfin, heureusement ça n'empêche pas le niveau de monter, inexorablement, d'année en année. On tourne à 13 de moyenne en S +/- à l'oral, avec des mômes dont on déplore tous le manque criant de vocabulaire courant, alors, pourquoi s'inquiéter...
avatar
NLM76
Esprit éclairé

Re: Textes complémentaires

par NLM76 le Sam 19 Nov 2016 - 14:58
Et 10-11 de moyenne en séries technologiques...

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
http://doublecasquette3.eklablog.com/
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
avatar
ysabel
Devin

Re: Textes complémentaires

par ysabel le Dim 20 Nov 2016 - 10:30
@eliam a écrit:
@ysabel a écrit:
@Une passante a écrit:Quand on indique clairement "lectures analytiques", il semble logique que l'exposé porte sur l'une d'entre elles. Après, l'examinateur est censé être capable de lire un descriptif et de voir que certains GT ont fait l'objet de lectures analytiques alors que d'autres ne sont que des lectures complémentaires cursives.
Mais la question initiale permet donc d'inviter à la plus grande plus grande prudence lors de la rédaction de son descriptif.
Je distingue les lectures complémentaires, qui, comme leur nom l'indique, viennent compléter l'étude de l'objet d'étude, des lectures cursives qui auront été réalisées seules par les élèves, mais je vais probablement modifier ma façon de faire pour éviter toute ambiguïté.
Un collègue numérote les LA au fur et à mesure des séquences, c'est sans doute aussi une bonne solution, l'examinateur ne pourra pas se tromper.  

Je suis d'accord. Dans mon descriptif je note clairement :
- Textes en LA
-Textes complémentaires
- lectures cursives.

Et je n'ai jamais eu de souci pour l'oral.
Les textes complémentaires, je les vois en classe, mais plus rapidement que les LA tandis que les LC, les élèves les lisent seuls à la maison (en général un roman, un pièce et.)

Je fais la même chose mais une année trois de mes élèves ont été interrogés en L.A sur des textes complémentaires.

Je prends aussi le temps de bien expliquer à mes élèves que pour l'exposé ils ne peuvent être interrogés que sur les (LA sauf pour les Oi). Et, au cas où, qu'ils puissent dire poliment à l'examinateur qu'il a dû se méprendre...

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
eliam
Fidèle du forum

Re: Textes complémentaires

par eliam le Dim 20 Nov 2016 - 10:51
@ysabel a écrit:
@eliam a écrit:
@ysabel a écrit:
@Une passante a écrit:Quand on indique clairement "lectures analytiques", il semble logique que l'exposé porte sur l'une d'entre elles. Après, l'examinateur est censé être capable de lire un descriptif et de voir que certains GT ont fait l'objet de lectures analytiques alors que d'autres ne sont que des lectures complémentaires cursives.
Mais la question initiale permet donc d'inviter à la plus grande plus grande prudence lors de la rédaction de son descriptif.
Je distingue les lectures complémentaires, qui, comme leur nom l'indique, viennent compléter l'étude de l'objet d'étude, des lectures cursives qui auront été réalisées seules par les élèves, mais je vais probablement modifier ma façon de faire pour éviter toute ambiguïté.
Un collègue numérote les LA au fur et à mesure des séquences, c'est sans doute aussi une bonne solution, l'examinateur ne pourra pas se tromper.  

Je suis d'accord. Dans mon descriptif je note clairement :
- Textes en LA
-Textes complémentaires
- lectures cursives.

Et je n'ai jamais eu de souci pour l'oral.
Les textes complémentaires, je les vois en classe, mais plus rapidement que les LA tandis que les LC, les élèves les lisent seuls à la maison (en général un roman, un pièce et.)

Je fais la même chose mais une année trois de mes élèves ont été interrogés en L.A sur des textes complémentaires.

Je prends aussi le temps de bien expliquer à mes élèves que pour l'exposé ils ne peuvent être interrogés que sur les (LA sauf pour les Oi). Et, au  cas où, qu'ils puissent dire poliment à l'examinateur qu'il a dû se méprendre...

Je l'ai fait aussi. Mes élèves l'ont signalé à l'examinatrice qui leur a répondu : "ce n'est pas grave." et a maintenu son interrogation sur des textes complémentaires. Notre P.A, à ma demande, s'est enquis des recours pour les élèves, on lui a répondu que la seule possibilité était de repasser un oral à la session de septembre.
Contenu sponsorisé

Re: Textes complémentaires

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum