9/11/16 - NVB : "Quand la parole s'appauvrit..."

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: 9/11/16 - NVB : "Quand la parole s'appauvrit..."

Message par Shere Khan le Jeu 17 Nov 2016 - 0:57

@Zagara a écrit:Un des principes fondamentaux de la communication portée par les "communicants", c'est de limiter son vocabulaire pour "parler à tout le monde". J'ai eu une formation par une "communicante de crise" qui a notamment officié à la Commission euro et à Air France et qui était très fière de ses schémas montrant la taille du vocabulaire des gens selon leur classe socioprofessionnelle. Pour parler à tous, il faut, selon elle, selon eux, n'utiliser que les 2000 mots en partage. Cela n'avait pas l'air de la déranger que les limites de la réflexion humaine soient créées par le vocabulaire du locuteur et, donc, que sa méthode appauvrissait la pensée et prenait les gens pour des idiots.

Alors quand je vois la reine des communicants venir dire que c'est mal de réduire le vocabulaire, j'hésite entre 2 choses. Soit penser qu'elle fait le mea culpa de sa vie, qu'elle a eu sa seconde "illumination" et qu'elle va maintenant se reconvertir en pourfendeuse des communicants (1% de mon temps de cerveau disponible) ; soit penser que c'est encore un coup de comm', et le pire qui soit, puisqu'il est incroyablement hypocrite et prend doublement les gens pour des idiots (99%). C'est vraiment l'hôpital qui se fout de la charité, puis vient tabasser les malades avant d'aller assassiner les pauvres.
De la part d'une ministre (et de l'Education Nationale, s'il vous plaît, qui a employé le terme "bruits de ch...tes" parler de la pauvreté du vocabulaire des autres est proprement consternant. L'exemple vient d'en haut.

Shere Khan
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: 9/11/16 - NVB : "Quand la parole s'appauvrit..."

Message par Celadon le Jeu 17 Nov 2016 - 7:48

@Jacq a écrit:
@Celadon a écrit:Ah ah ! Voilà ! Les néos jeunes m'ont dit qu'il ne fallait pas dire "on s'en fout" mais OSEF. Depuis, j'applique. Very Happy


Non, tu abdiques Laughing


Le langage est plus pauvre ? Chez qui ? Nos élèves ? Évidemment c'est de la faute des enseignants sans doute. Écoutons les hommes politiques et les journalistes. En terme de ponctuation, écoutons véritablement nos journalistes, lisons la presse et constatons. Nos élèves ne lisent pas, donc il faudra se contenter d'écouter. Mais lorsque je lis une copie d'élève, finalement je lis la transcription d'émissions TV, nées sur M6, avec une ponctuation inexistante et sans rapport avec le sens.

Pour NJB : elle a bien raison de préparer ses futures réformes pour 2017.   Very Happy Very Happy Very Happy
Abaway, j'avoue, de tps en tps, parler djeun, écrire en sms ou en phonétique grave, ça me fait du bien. C'est ballot et sans doute ridicule, mais je me dis qu'à mon âge, c'est franchement sans conséquence, les acquis académiques sont assurés depuis lurette. Je n'abdique que sur le forum, rassure-toi Jacq, I heat the road ! Wink

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: 9/11/16 - NVB : "Quand la parole s'appauvrit..."

Message par Jane le Jeu 17 Nov 2016 - 8:25

Mais pourquoi s'inquiète-t-elle ? Grâce aux nouveaux programmes et aux nouveaux horaires, elle a enfin mis l'accent sur les fondamentaux. Et puis, tout ça, c'est la faute aux gouvernements d'avant. Si si, elle l'assure.
Descartes

_________________
We are such stuff as dreams are made on, and our little life, is rounded with a sleep (Shakespeare)

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: 9/11/16 - NVB : "Quand la parole s'appauvrit..."

Message par Reine Margot le Jeu 17 Nov 2016 - 8:56

Voui, continuons à dire qu'il faut faire barrage au FN/au populisme/à l'extrême-droite (rayer la mention inutile), c'est comme ça que Trump a été élu et que le FN est actuellement à 30%.
Parce que résoudre les problèmes des gens, ça c'est trop compliqué.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum