conséquences de la réforme, brèves quotidiennes

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: conséquences de la réforme, brèves quotidiennes

Message par Jane le Sam 19 Nov 2016 - 18:40

@Hermione0908 a écrit:
@Jane a écrit:Plus que 3h en classe entière avec les 3e (là où on avait 4h30, ce qui permettait une grande souplesse d'organisation dans notre progression); depuis septembre, je n'ai pu faire que 6 lectures analytiques affraid et encore, au grand galop. Entre les contrôles, les cours de langue, l'orthographe, le vocabulaire, les corrections, le PEAC, les interventions diverses et variées qui font sauter les cours, les sorties... voilà quoi ! 3h, c'est juste la misère... Méthodo et prépa brevet en AP, quelques exercices, épicétout.
Je m'excuse d'avance auprès des collègues qui récupéreront les classes de 3e... No

+1 No
A cela, tu ajoutes qu'en REP, j'ai néanmoins 26 élèves en 3e (en pas REP et même plutôt CSP+ l'an dernier, j'en avais 27, no comment...), dont 5 allophones à des degrés divers, un niveau catastrophique en langue pour la plupart, un élève franchement ingérable, en totale roue libre, qui me prend je ne sais combien de temps à chaque cours, et tout ceux qu'on a tous en classe dans tous nos bahuts.
Comment s'en sortir ?
J'attaque tout juste mon deuxième chapitre dans trois de mes classes, je termine mon deuxième (en réalité mon premier chapitre coupé en deux) dans ma dernière classe. Tout est morcelé, rien n'est suivi.
J'envisage de faire une semaine lecture/voca/écriture, une semaine langue, je ne vois pas comment m'en sortir autrement.

J'ai 30 ou 31 élèves selon mes 3e. Je ne suis pas en REP; mais malgré tout, avec 3h de cours à 30... J'en suis au même point que toi: j'attaque mon 2e chapitre, et je sors les rames à chaque heure. En 4e, par contre, j'avance bien (poésie OK / réalisme OK / on attaque le fantastique); j'ai une chouette classe de bon niveau (avec néanmoins quelques élèves très faibles mais de bonne composition); ils ne sont "que" 28 , et on a gagné une demi-heure Pas d'AP en 4e. CQFD

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: conséquences de la réforme, brèves quotidiennes

Message par Rabelais le Sam 19 Nov 2016 - 19:43

@Philomène87 a écrit:
@Rabelais a écrit:Les cinquièmes dont je suis la PP , peu motivés, m'expliquaient que le collège etait soporifique et que ce serait mieux si les cours etaient un peu plus ludiques.
Je ne suis pas très loin d'en avoir marre.

Une classe s'est plaint à la PP qu'en histoire et en français, ils ne faisaient pas assez de travaux de groupe (certainement des élèves qui ont entendu dire que l'enseignement, ce devait être ça maintenant).
La collègue de français les a écoutés et fait plus de travaux de groupe furieux  
Avec moi, ils peuvent attendre...

De même, ils peuvent attendre !
Philomène87, peux-tu stp corriger le message que tu as édité ? Il y a une faute qui me brûle les yeux et qui provoque ma honte .
Je ne sais pas si elle vient de moi ou du correcteur, si elle vient de moi, je pense que je vais aller me suicider.

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.

Rabelais
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: conséquences de la réforme, brèves quotidiennes

Message par viga le Sam 19 Nov 2016 - 19:45

@gauvain31 a écrit:
@bruno09 a écrit:
@Philomène87 a écrit:
@Rabelais a écrit:Les cinquièmes dont je suis la PP , peu motivés, m'expliquaient que le collège etait soporifique et que ce serait si les cours etaient un peu plus ludique.
Je ne suis pas très loin d'en avoir marre.

Une classe s'est plaint à la PP qu'en histoire et en français, ils ne faisaient pas assez de travaux de groupe (certainement des élèves qui ont entendu dire que l'enseignement, ce devait être ça maintenant).
La collègue de français les a écoutés et fait plus de travaux de groupe furieux  
Avec moi, ils peuvent attendre...
Moi, je m'y suis mis dans la salle d'une collègue qui a inventé le concept d'îlot ultime: un par table.

Ça fait donc une classe-archipel à l'autonomie renforcée professeur

Oh! C'est justement ça la configuration de ma salle de classe!

viga
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: conséquences de la réforme, brèves quotidiennes

Message par dl80 le Sam 19 Nov 2016 - 20:32

Les conséquences de la réforme :
- Pour plusieurs collègues, le burn out ou la dépression, et au mieux un état qui en est proche mais qui n'est pas encore aussi grave.
- Une réforme qui n'est adaptée ni aux élèves, ni aux profs. Presque personne n'y trouve son compte.
Du temps perdu et gâché. Cette réforme met les élèves "moyens" en difficulté, n'aide pas les faibles et ne permet pas aux plus forts de progresser.
- Des cde, au mieux, qui nous comprennent mais esquivent et, au pire, qui prétendent se mêler de pédagogie.

Des brèves quotidiennes, j'en ai beaucoup trop. Je vous en donne une quand même : face à un prof qui évoquait des difficultés avec une classe ( très dure d'après toute l'équipe ), le cde s'est plu à répéter plusieurs fois "j'm'en fous" ! Bienveillance, un des maître-mots de la réforme. furieux

dl80
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: conséquences de la réforme, brèves quotidiennes

Message par gauvain31 le Sam 19 Nov 2016 - 20:38

@dl80 a écrit:Les conséquences de la réforme :
- Pour plusieurs collègues, le burn out ou la dépression, et au mieux un état qui en est proche mais qui n'est pas encore aussi grave.
- Une réforme qui n'est adaptée ni aux élèves, ni aux profs. Presque personne n'y trouve son compte.
Du temps perdu et gâché. Cette réforme met les élèves "moyens" en difficulté, n'aide pas les faibles et ne permet pas aux plus forts de progresser.
- Des cde, au mieux, qui nous comprennent mais esquivent et, au pire, qui prétendent se mêler de pédagogie.

Des brèves quotidiennes, j'en ai beaucoup trop. Je vous en donne une quand même : face à un prof qui évoquait des difficultés avec une classe ( très dure d'après toute l'équipe ), le cde s'est plu à répéter plusieurs fois "j'm'en fous" ! Bienveillance, un des maître-mots de la réforme. furieux

Shocked C'est violent, irrespectueux, méprisant. Quel

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: conséquences de la réforme, brèves quotidiennes

Message par dl80 le Sam 19 Nov 2016 - 20:47

@gauvain31 a écrit:
@dl80 a écrit:Les conséquences de la réforme :
- Pour plusieurs collègues, le burn out ou la dépression, et au mieux un état qui en est proche mais qui n'est pas encore aussi grave.
- Une réforme qui n'est adaptée ni aux élèves, ni aux profs. Presque personne n'y trouve son compte.
Du temps perdu et gâché. Cette réforme met les élèves "moyens" en difficulté, n'aide pas les faibles et ne permet pas aux plus forts de progresser.
- Des cde, au mieux, qui nous comprennent mais esquivent et, au pire, qui prétendent se mêler de pédagogie.

Des brèves quotidiennes, j'en ai beaucoup trop. Je vous en donne une quand même : face à un prof qui évoquait des difficultés avec une classe ( très dure d'après toute l'équipe ), le cde s'est plu à répéter plusieurs fois "j'm'en fous" ! Bienveillance, un des maître-mots de la réforme. furieux

Shocked  C'est violent, irrespectueux, méprisant. Quel

C'est violent ... et , pire, régulier. Quand plusieurs d'entre nous réagissent, il nous précise que c'est de l'humour. Crying or Very sad Il est irrécupérable et nous devrons le supporter encore quelques années. La réforme plus lui c'est  Crying or Very sad .

dl80
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: conséquences de la réforme, brèves quotidiennes

Message par gauvain31 le Sam 19 Nov 2016 - 20:54

@dl80 a écrit:
@gauvain31 a écrit:
@dl80 a écrit:Les conséquences de la réforme :
- Pour plusieurs collègues, le burn out ou la dépression, et au mieux un état qui en est proche mais qui n'est pas encore aussi grave.
- Une réforme qui n'est adaptée ni aux élèves, ni aux profs. Presque personne n'y trouve son compte.
Du temps perdu et gâché. Cette réforme met les élèves "moyens" en difficulté, n'aide pas les faibles et ne permet pas aux plus forts de progresser.
- Des cde, au mieux, qui nous comprennent mais esquivent et, au pire, qui prétendent se mêler de pédagogie.

Des brèves quotidiennes, j'en ai beaucoup trop. Je vous en donne une quand même : face à un prof qui évoquait des difficultés avec une classe ( très dure d'après toute l'équipe ), le cde s'est plu à répéter plusieurs fois "j'm'en fous" ! Bienveillance, un des maître-mots de la réforme. furieux

Shocked  C'est violent, irrespectueux, méprisant. Quel

C'est violent ... et , pire, régulier. Quand plusieurs d'entre nous réagissent, il nous précise que c'est de l'humour. Crying or Very sad Il est irrécupérable et nous devrons le supporter encore quelques années. La réforme plus lui c'est  Crying or Very sad .

Il faut lui répondre: ce n'est pas de l'humour, c'est du mépris et on n'a pas élever les cochons ensemble au point que vous fassiez de type "d'humour" qui est absolument inacceptable. Il ressemble à mon ancien principal, pervers narcissique comme le vôtre qui disait en conseil de classe après les récriminations des enseignants: "De toute façon , dans ce que disent les enseignants, il y a à prendre et à jeter"

Votre CDE est très dangereux, il faut lui demander d'arrêter absolument ce type "d'humour" sinon de retranscrire ses paroles et les envoyer au Rectorat. Ça devrait le calmer, mais SURTOUT, ne le laissez pas s'installer et frappez un grand coup

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: conséquences de la réforme, brèves quotidiennes

Message par Leodagan le Sam 19 Nov 2016 - 21:00

- un absentéisme inédit chez les profs
- une crise de désespoir impuissant chez les parents
- un désespoir impuissant mêlé d'hypocrisie chez les parents FCPE/PEEP
- une parole plus que libérée dans ma salle
- beaucoup de frottements de mains chez les collègues progressistes et ennemis de l'obscurantisme

Leodagan
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: conséquences de la réforme, brèves quotidiennes

Message par dl80 le Sam 19 Nov 2016 - 21:03

Il est installé depuis 2 ans ( il fera encore le double chez nous avant la retraite ! ) et quand, l'an dernier, j'ai proposé d'agir ( lettre, CHSCT, Rectorat, syndicats ... ), presque personne n'a voulu suivre. En même temps, je comprends. Dans d'autres établissements, des démarches ont été engagées et ça n'a rien changé. Donc la plupart de mes collègues tente de se forger une carapace, de laisser glisser, de prendre du recul.
Désolée d'avoir un peu dévié du sujet mais la réforme n'a fait qu'accentuer nos problèmes avec la direction.

dl80
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: conséquences de la réforme, brèves quotidiennes

Message par Leodagan le Sam 19 Nov 2016 - 21:03

si elle vient de moi, je pense que je vais aller me suicider.

Attends un peu, si ça se trouve une réforme de l'orthographe parviendra à te sauver !

Leodagan
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: conséquences de la réforme, brèves quotidiennes

Message par tiptop77 le Sam 19 Nov 2016 - 21:06

@Leodagan a écrit:- un absentéisme inédit chez les profs
- une crise de désespoir impuissant chez les parents
- un désespoir impuissant mêlé d'hypocrisie chez les parents FCPE/PEEP
- une parole plus que libérée dans ma salle
- beaucoup de frottements de mains chez les collègues progressistes et ennemis de l'obscurantisme

Tu as remarqué ça dans ton établissement? Dans mon établissement, il y a toujours au moins un nom de professeur absent sur le tableau des absences No Je pense que ça va être pire par la suite.

Et les autres néos? Avez-vous remarqué plus d'absences de collègues dans vos établissements respectifs cette année?

_________________
En mode stratégies de contournement et d'évitement. Aussi loin de la sdp bergerie que possible.

tiptop77
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: conséquences de la réforme, brèves quotidiennes

Message par virgere le Sam 19 Nov 2016 - 21:17

@tiptop77 a écrit:
@Leodagan a écrit:- un absentéisme inédit chez les profs
Et les autres néos? Avez-vous remarqué plus d'absences de collègues dans vos établissements respectifs cette année?

PAs pour l'instant. Par contre, les traits sont tirés et les sourires rares... sauf lors des lâchages vitaux en salle des profs.
Par contre, la combinaison réforme + nouvelle chef a réussi l'exploit de nous souder (même si...)

_________________
" Ich weiß nicht, was soll es bedeuten, / Daß ich so traurig* bin..."

(* und müde, so müde... Sterbensmüde könnte ich sagen...)

"Together we stand, divided we fall*"

(* and so we fell down, so down...)

virgere
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: conséquences de la réforme, brèves quotidiennes

Message par bruno09 le Sam 19 Nov 2016 - 21:50

@dl80 a écrit:Les conséquences de la réforme :
- Pour plusieurs collègues, le burn out ou la dépression, et au mieux un état qui en est proche mais qui n'est pas encore aussi grave.
- Une réforme qui n'est adaptée ni aux élèves, ni aux profs. Presque personne n'y trouve son compte.
Du temps perdu et gâché. Cette réforme met les élèves "moyens" en difficulté, n'aide pas les faibles et ne permet pas aux plus forts de progresser.
- Des cde, au mieux, qui nous comprennent mais esquivent et, au pire, qui prétendent se mêler de pédagogie.

Des brèves quotidiennes, j'en ai beaucoup trop. Je vous en donne une quand même : face à un prof qui évoquait des difficultés avec une classe ( très dure d'après toute l'équipe ), le cde s'est plu à répéter plusieurs fois "j'm'en fous" ! Bienveillance, un des maître-mots de la réforme. furieux
On joue à ça chez nous et tout le monde se lève et se barre.

bruno09
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: conséquences de la réforme, brèves quotidiennes

Message par bruno09 le Sam 19 Nov 2016 - 21:54

@gauvain31 a écrit:
@bruno09 a écrit:Rencontre parents-profs. Pas un mot des parents sur le socle, les compétences ou autre chose du même tonneau. Plus je suis casque à pointe, plus ils sont contents. Certains parents connaissent mon cours par cœur. Les mêmes avaient des mines dubitatives  quand le CDE a fait un topo sur la réforme en début d'année.
Déjà on est plusieurs à refuser d'évaluer les compétences, alors passer au sans notes...
On n'est pas bien vu en haut  lieu. On en est assez fier.

C'est super ça Very Happy  , ce serait le paradis pour notre Super Poussin, mais je doute qu'elle veuille aller aussi loin!
Les clopes sont pas chères! Plus de caprins que d'élèves! Viendez!

bruno09
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: conséquences de la réforme, brèves quotidiennes

Message par monseigneur le Dim 20 Nov 2016 - 1:16

@tiptop77 a écrit:
@Leodagan a écrit:- un absentéisme inédit chez les profs
Et les autres néos? Avez-vous remarqué plus d'absences de collègues dans vos établissements respectifs cette année?

Oui, plus d'arrêts maladie cette année chez nous, la réforme (et la surcharge de travail qu'elle induit) fait des ravages. Je pense que ça serait intéressant d'avoir des chiffres au niveau national pour confirmer (ou infirmer) cette impression.

monseigneur
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: conséquences de la réforme, brèves quotidiennes

Message par V.Marchais le Dim 20 Nov 2016 - 7:11

Notre CDE râle en disant qu'on explose les compteurs : 350 heures d'absences depuis la rentrée. Mais cea inclut des formations, des maladies, des sorties...

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: conséquences de la réforme, brèves quotidiennes

Message par Rabelais le Dim 20 Nov 2016 - 13:07

La nôtre est très douée, elle a anticipé et nous a ressorti le décret de 2005... Les heures sont assurées,les parents sont contents.

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.

Rabelais
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: conséquences de la réforme, brèves quotidiennes

Message par V.Marchais le Dim 20 Nov 2016 - 13:10

Vous êtes contraints d'assurer des remplacements ?

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: conséquences de la réforme, brèves quotidiennes

Message par gauvain31 le Dim 20 Nov 2016 - 13:10

Le remplacement n'est pas obligatoire

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: conséquences de la réforme, brèves quotidiennes

Message par Sophie38 le Dim 20 Nov 2016 - 13:44

Nous on le fait !!!

Sophie38
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: conséquences de la réforme, brèves quotidiennes

Message par Spinoza1670 le Dim 20 Nov 2016 - 17:36

@Lefteris a écrit:
@virgere a écrit:Outre ce que je ne peux plus faire en classe (en latin, surtout en 5e ; en 3e où c'est la course), je déplore particulièrement et égoïstement... mes études. Je suis sur le point de laisser tomber ma licence de lettres classiques. C'est un crève-cœur, mais l'EN ne me paiera pas pour ne faire que des études, je ne peux pas me permettre de prendre un temps partiel, et je dois préserver ma santé mentale... or je frôle le burn out.
Sad
Ah non ! On ne veut pas perdre une de nos dernières élèves.  Allège tes préparations, allège les cours. Moi aussi je les allège, entre la baisse des horaires et la baisse du niveau des élèves (qui n'est pas un mythe), je réduis drastiquement. Il va aussi falloir moins évaluer, ça mange du temps...
Sur ce forum, on peut te donner des cours clefs en main en latin, avec les docs si tu veux.

Quant à moi, je ne développe pas les avanies de la réforme, ça ferait des redites, autant écrire un livre.
Ce serait super, ça ! Tu peux me compter dans ton fan-club.
 LEFTERIS ! LEFTERIS ! pompom pompom pompom pompom pompom

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: conséquences de la réforme, brèves quotidiennes

Message par Rabelais le Dim 20 Nov 2016 - 17:39

@V.Marchais a écrit:Vous êtes contraints d'assurer des remplacements ?
Désignés d'office.
Là, grâce aux conseils de neoprof , nous allons essayer de réclamer les HSE dûes pour ces remplacements .
Mais ce n'est pas évident, nous cherchons encore le texte légal affirmant que si nous sommes libérés d'une classe ( pour cause de sortie par ex) et qu'on nous impose de prendre celle d'une collègue absente, alors il n'y a pas " échange " mais bien remplacement rémunéré.

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.

Rabelais
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: conséquences de la réforme, brèves quotidiennes

Message par ycombe le Dim 20 Nov 2016 - 17:43

@Rabelais a écrit:
@V.Marchais a écrit:Vous êtes contraints d'assurer des remplacements ?
Désignés d'office.
Là, grâce aux conseils de neoprof , nous allons essayer de réclamer les HSE dûes pour ces remplacements .
Mais ce n'est pas évident, nous cherchons encore le texte légal affirmant que si nous sommes libérés d'une classe ( pour cause de sortie par ex) et qu'on nous impose de prendre celle d'une collègue absente, alors il n'y a pas " échange " mais bien remplacement rémunéré.
Si on te demande le texte, réponds en exigeant le texte qui dit que tu dois le faire.

Ton service est inscrit dans ton vs. Si la classe n'est pas là, ce n'est pas de ta faute et tu n'as pas à faire des heures avec d'autres classes.

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: conséquences de la réforme, brèves quotidiennes

Message par tiptop77 le Dim 20 Nov 2016 - 17:56

@Rabelais a écrit:
@V.Marchais a écrit:Vous êtes contraints d'assurer des remplacements ?
Désignés d'office.
Là, grâce aux conseils de neoprof , nous allons essayer de réclamer les HSE dûes pour ces remplacements .
Mais ce n'est pas évident, nous cherchons encore le texte légal affirmant que si nous sommes libérés d'une classe ( pour cause de sortie par ex) et qu'on nous impose de prendre celle d'une collègue absente, alors il n'y a pas " échange " mais bien remplacement rémunéré.

affraid pale
Et allez! Au boulot les glandeurs! Evil or Very Mad

Combien de personnes vont être en arrêt après ça?

_________________
En mode stratégies de contournement et d'évitement. Aussi loin de la sdp bergerie que possible.

tiptop77
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: conséquences de la réforme, brèves quotidiennes

Message par vyneil le Dim 20 Nov 2016 - 18:02

@Rabelais a écrit:(...) Là, grâce aux conseils de neoprof , nous allons essayer de réclamer les HSE dûes pour ces remplacements .
Mais ce n'est pas évident, nous cherchons encore le texte légal affirmant que si nous sommes libérés d'une classe ( pour cause de sortie par ex) et qu'on nous impose de prendre celle d'une collègue absente, alors il n'y a pas " échange " mais bien remplacement rémunéré.
Un tel texte n'aurait aucune raison d'être, puisqu'il serait redondant avec celui déjà existant. En effet, il suffit de prendre le texte actuel à la lettre: si tu assures un remplacement de courte durée, alors tu dois être payée, sans condition. Voici un extrait du bo :

"Les heures de remplacement sont payées sous forme d’heures supplémentaires donnant droit à rétribution spéciale."  
( http://www.education.gouv.fr/bo/2005/31/MENP0501864N.htm )

Présentez ce bo à votre CDE et demandez-lui des explications: à ma connaissance, il ne pourra rien faire d'autre que se conformer à la loi et vous rémunérer. L'argument des heures "perdues" me rend fou: votre CDE a-t-il seulement prévu de vous rémunérer toutes les heures de présence dans votre établissement, les heures de concertation, de réunion, d'organisation ou de préparation et de rendez-vous ? Des heures "perdues" elles aussi parce que le rendez-vous avec un parent a été calé à 19 heures ou que les réunions se sont terminées à 22 h ? Parce que l'emploi du temps vous force à rester dans l'établissement toute une journée sans un ordinateur en état de marche et sans autre endroit pour travailler qu'une table sale, entre la machine à café et l'imprimante bruyante. Encore des heures "perdues" qui sont rattrapées le soir. C'est tout de même malheureux qu'il faille se battre pour être payé pour son travail.

D'autres informations sur le site du SNES: http://www.snes.edu/Le-remplacement-des-absences-de-courte-duree.html

vyneil
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: conséquences de la réforme, brèves quotidiennes

Message par bigbang le Lun 21 Nov 2016 - 10:06

Ce raisonnement est-il valable lors des contrôles commun, dnb blanc etc ?
Je m'explique :
Le jour du DNB blanc, les 3ème que j'ai habituellement en cours ne sont pas là, ils sont en épreuve.
Je dois les surveiller.
Seulement, ce ne sont pas mes élèves puisqu'ils sont mélangés. Ce n'est pas ma classe.
Considere-t-on que c'est un remplacement ?

Je sais qu l'on est obligé de participer aux surveillances des examens, d'être jury etc... mais pour un contrôle commun ou une épreuve blanche, ce n'est probablement pas le cas.

_________________
" En tant que Physicien, j'ai une connaissance étendue de l'Univers et de tout ce qu'il contient." - Moi

bigbang
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum