Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Bouboule
Expert spécialisé

Les inspecteurs souffrent.

par Bouboule le Ven 18 Nov 2016 - 1:12
D'après une dépêche AEF du jour, les principaux syndicats d'inspecteurs sont d'accord pour dire que les collègues inspecteurs sont en souffrance et que leurs conditions de travail se sont dégradées et évoquent des burn-out et dépressions.
Le SIA parle même de perte d'attractivité du métier, accentuée par la revalorisation "tangible" que viennent d'obtenir les enseignants via le PPCR. Il n'y a plus assez de différence, quoi !

Soyez gentils quand ils viennent, s'il vous plaît.

(AEF interdit de transmettre des passages et on ne peut donner de lien ; pour plus d'informations, s'adresser à vos syndicats ou à vos associations de spécialistes.)
avatar
Frisouille
Devin

Re: Les inspecteurs souffrent.

par Frisouille le Ven 18 Nov 2016 - 1:19
Dans mon académie l'année dernière l'IPR de Lettres a préféré "rendre" le poste moins d'un an après sa prise de fonction. Vu qu'elle avait l'air compétente et humaine, m'est avis que cela l'a moyennement bottée de devoir faire la promotion de la Réforme/ du tout numérique / et du discours "faire mieux avec moins".
avatar
henriette
Médiateur

Re: Les inspecteurs souffrent.

par henriette le Ven 18 Nov 2016 - 1:23
C'est tout à son honneur, Frisouille - mais c'est une perte regrettable pour les enseignants qu'elle aurait pu inspecter, vu ce que tu en dis.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
avatar
VinZT
Grand sage

Re: Les inspecteurs souffrent.

par VinZT le Ven 18 Nov 2016 - 1:23
Quand on aime sa discipline et qu'on doit participer à la promotion de sa destruction, il y a de quoi déprimer en effet …

Par contre, le coup de la revalorisation des enseignants obtenue par le PPCR, il y a de quoi rire (jaune) …

Bon, agissons pour les réconforter, ces pauvres ipéhèriha.
Un Ipéhèrethon ? Des fleurs, comme pour Nicole Ferroni ? D'autres idées, chers collègues ?

_________________
« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
avatar
egomet
Grand sage

Re: Les inspecteurs souffrent.

par egomet le Ven 18 Nov 2016 - 1:23
Le remord d'être complices d'un système injuste?
Ou la souffrance d'être blâmés pour une politique qu'ils ne font que relayer?

Il ne manquerait plus que notre ministre entre en dépression et le tableau sera complet.
L'Education nationale, c'est souffrance à tous les étages, dites donc!

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Mes livres, mes poèmes, quelques réflexions pédagogiques assez terre-à-terre: http://egomet.sanqualis.com/
Ramanujan974
Niveau 10

Re: Les inspecteurs souffrent.

par Ramanujan974 le Ven 18 Nov 2016 - 4:30
@Bouboule a écrit:D'après une dépêche AEF du jour, les principaux syndicats d'inspecteurs sont d'accord pour dire que les collègues inspecteurs sont en souffrance et que leurs conditions de travail se sont dégradées et évoquent des burn-out et dépressions.
Le SIA parle même de perte d'attractivité du métier, accentuée par la revalorisation "tangible" que viennent d'obtenir les enseignants via le PPCR. Il n'y a plus assez de différence, quoi !


C'est vraiment se moquer du monde ! Ce n'est pas moi qui vais les plaindre, au contraire.
Ils ont choisi ce métier, ils assument. Sinon, il y plein de postes vacants comme profs, on sera ravi de les (ré)accueillir.

Sur la perte d'attractivité, qui a eu un nouvel échelon dans sa grille récemment ?!
avatar
Verdurette
Modérateur

Re: Les inspecteurs souffrent.

par Verdurette le Ven 18 Nov 2016 - 5:20
Je ne sais si cela est vrai aussi pour les IEN... J'imagine que oui .

Si leur malaise est proportionnel à la haine qu'ils ont suscitée par leur mépris, leurs paroles humiliantes et blessantes, leur inhumanité, leurs lubies pédagogiques contradictoires, je conçois que ce malaise soit grand, mais cela ne déclenche pas la moindre once de compassion chez moi.

Qu'ils payent un peu les burn-out qu'ils ont déclenché chez les autres ...
avatar
ipomee
Grand sage

Re: Les inspecteurs souffrent.

par ipomee le Ven 18 Nov 2016 - 7:47
@Verdurette a écrit:
Si leur malaise est proportionnel à la haine qu'ils ont suscitée par leur mépris, leurs paroles humiliantes et blessantes, leur inhumanité, leurs lubies pédagogiques contradictoires, je conçois que ce malaise soit grand, mais cela ne déclenche pas la moindre once de compassion chez moi.


Oui, et c'est un reflet de la haine que suscite NVB.
avatar
AsarteLilith
Guide spirituel

Re: Les inspecteurs souffrent.

par AsarteLilith le Ven 18 Nov 2016 - 8:07
Je compatis pour l'humain derrière la fonction. Pas pour la fonction ni pour le salaire. On nous file bien des heures supp'.

_________________
Chuis comme les plantes sans eau : sans grec ni latin, j'me dessèche.

ON DIT CHOCOLATINE, PHILISTINS !
thrasybule
Oracle

Re: Les inspecteurs souffrent.

par thrasybule le Ven 18 Nov 2016 - 8:42
C'est bien triste tout ça.

_________________
Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/
avatar
Jane
Guide spirituel

Re: Les inspecteurs souffrent.

par Jane le Ven 18 Nov 2016 - 8:43
Oubliée de l'inspection (pour laquelle, sans doute, je ne suis qu'un numéro parmi d'autres), je n'ai aucune considération pour ces gens qui ont chanté les louanges de la réforme NVB et ont tenu des discours humiliants et infantilisants à des enseignants inquiets (et pas forcément hostiles ou agressifs).
Peut-être aurai-je quelque considération pour leur fonction et leur personne lorsqu'ils seront tenus, avant d'aller expliquer aux enseignants ce qu'ils doivent faire et comment, d'avoir a minima une classe en responsabilité (différente chaque année, de la 6e à la terminale, en changeant bien sûr d'établissement, depuis la REP la plus ++++ dure jusqu'à HIV ou LLG).


Dernière édition par Jane le Ven 18 Nov 2016 - 9:06, édité 1 fois

_________________
We are such stuff as dreams are made on, and our little life, is rounded with a sleep (Shakespeare)
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: Les inspecteurs souffrent.

par Celadon le Ven 18 Nov 2016 - 8:46
La routourne tourne.
thrasybule
Oracle

Re: Les inspecteurs souffrent.

par thrasybule le Ven 18 Nov 2016 - 8:55
Comme a dit un ig de musique à des des professeurs rétifs à la réforme, il est toujours possible de démissionner.

_________________
Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/
avatar
kioupsPBT
Niveau 10

Re: Les inspecteurs souffrent.

par kioupsPBT le Ven 18 Nov 2016 - 8:56
On en avait un vraiment très apprécié et depuis l'an dernier, il est passé à la DASDEN (ou un truc de ce style). Il devait pas avoir envie de se taper la réforme...

Edit : et, parait-il, des collègues stagiaires IPR, ont préféré retourner dans leur poste devant les élèves.
Vincent83
Niveau 5

Re: Les inspecteurs souffrent.

par Vincent83 le Ven 18 Nov 2016 - 9:01
@thrasybule a écrit:Comme a dit un ig de musique à des des professeurs rétifs à la réforme, il est toujours possible de démissionner.
+1
Et bien sûr retourner en classe...
archeboc
Esprit éclairé

Re: Les inspecteurs souffrent.

par archeboc le Ven 18 Nov 2016 - 9:18
@Vincent83 a écrit:
@thrasybule a écrit:Comme a dit un ig de musique à des des professeurs rétifs à la réforme, il est toujours possible de démissionner.
+1
Et bien sûr retourner en classe...

Quand on voit comment fonctionne tel ou tel MACHINSCO, on se dit que c'est peut-être le rêve des échelons supérieurs : une masse de cadres intermédiaires sans statut dont la menace de réintégration dans leurs classes assurera une docilité maximale. Comme on ne peut plus assurer une carrière décente aux cadres intermédiaires, il faut les tenir par autre chose, c'est-à-dire l'insécurité dans le poste. Quand ya plus de carottes, on sort le bâton.


_________________
Pour des raisons de commodité nous utilisons dans nos analyses un classement des élèves en « bons », « moyens » et « faibles » qui n'est valable qu'à l'intérieur de chaque classe ou dans des classes de même type. En fait, les élèves que nous appelons « bons » sont plutôt des élèves moyens, les « moyens » des élèves plutôt faibles et les « faibles » des élèves en grande difficulté.
van Zanten Agnès. Le quartier ou l'école ? Déviance et sociabilité adolescente dans un collège de banlieue . In: Déviance et société. 2000 - Vol. 24 - N°4. Les désordres urbains : regards sociologiques. pp. 377-401. note 3


avatar
Lefteris
Empereur

Re: Les inspecteurs souffrent.

par Lefteris le Ven 18 Nov 2016 - 9:38
On reçoit des mails académiques pour devenir IPR, ils partent à la corbeille directement.
IPR aujourd'hui , c'est le conflit de valeur permanent pour ceux qui sont rentrés là par désir de défendre leur discipline, la promouvoir, et même -eh oui - aider et défendre leurs ex-collègues, en étant attentifs à leur carrière, pour distribuer au mieux les points afin de ne pas les pénaliser. Oui j'en ai vu (mon premier inspecteur, maintenant retraité), comme j'en ai vu assez récemment une  en réunion hautaine, menaçant préventivement l'assemblée...
Les premiers ne passeraient sans doute pas le concours aujourd'hui .

Le manque d'attrait  du métier  peut donc s'expliquer. Aujourd'hui, si l'on devient IPR, il faut savoir qu'on sera sommé de tenir un discours double, participer à  la dégradation  voire à l'élimination de  sa matière. Il n'y a  donc que trois attitudes possibles, et aucune d'elle ne peut satisfaire un enseignant : être d'accord avec le saccage en cours, être en désaccord et donc avoir une attitude complètement schizophrène, être sans état d'âme et vouloir avant tout faire une carrière.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble".
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, par la stratégie du puzzle).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
avatar
Jane
Guide spirituel

Re: Les inspecteurs souffrent.

par Jane le Ven 18 Nov 2016 - 9:43
@lefteris a écrit:On reçoit des mails académiques pour devenir IPR,  ils partent à la corbeille directement.
Oh, le vilain ! Moi je l'ai lu, le dernier mail que j'ai reçu afin de connaître le nom de l'IPR et accessoirement de savoir si c'est un homme ou une femme Rolling Eyes Malheureusement pour moi, c'était deux IPR qui nous écrivaient (un homme et une femme), donc je ne suis pas plus avancée

_________________
We are such stuff as dreams are made on, and our little life, is rounded with a sleep (Shakespeare)
avatar
Fesseur Pro
Vénérable

Re: Les inspecteurs souffrent.

par Fesseur Pro le Ven 18 Nov 2016 - 9:49
La relation humaine et normale a disparu lors des visites/inspections.
C'était mieux avant...

_________________
Pourvu que ça dure... professeur
avatar
Lefteris
Empereur

Re: Les inspecteurs souffrent.

par Lefteris le Ven 18 Nov 2016 - 9:54
@Fesseur Pro a écrit:La relation humaine et normale a disparu lors des visites/inspections.
C'était mieux avant...
Dans l'ensemble, les relations humaines se dégradent, et particulièrement les relations hiérarchiques. Pas seulement dans l'EN, j'en parle d'expérience. Ca tient en grande partie aux nouvelles techniques de management, qui opposent structurellement les gens : l'intérêt des uns passe par la mise au pas de l'autre, l'application de mesures défavorables, d'objectifs chiffrés. Ca instaure de plus en plus un climat de défiance, et donc un malaise palpable.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble".
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, par la stratégie du puzzle).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
thrasybule
Oracle

Re: Les inspecteurs souffrent.

par thrasybule le Ven 18 Nov 2016 - 9:59
@Lefteris a écrit:
@Fesseur Pro a écrit:La relation humaine et normale a disparu lors des visites/inspections.
C'était mieux avant...
Dans l'ensemble, les relations humaines se dégradent, et particulièrement les relations hiérarchiques. Pas seulement dans l'EN, j'en parle d'expérience. Ca tient en grande partie aux nouvelles techniques de management, qui opposent structurellement les gens : l'intérêt des uns passe par la mise au pas de l'autre, l'application de mesures défavorables, d'objectifs chiffrés. Ca instaure de plus en plus un climat de défiance, et donc un malaise palpable.
+1, les spécialistes de la santé commencent à tirer la sonnette d'alarme sur la prolifération des burn-out, dépressions ou autres pathologies psychiatriques favorisés par un système absolument inhumain.

_________________
Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/
avatar
DesolationRow
Vénérable

Re: Les inspecteurs souffrent.

par DesolationRow le Ven 18 Nov 2016 - 10:02
Je vais reprendre du couscous, tiens.
avatar
Fires of Pompeii
Grand Maître

Re: Les inspecteurs souffrent.

par Fires of Pompeii le Ven 18 Nov 2016 - 10:02
Oh les pauvres petits choux. Il faudrait leur dire merci de ne pas défendre leur discipline et de promouvoir aveuglément le numérique et autres co**eries.

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: Les inspecteurs souffrent.

par Thalia de G le Ven 18 Nov 2016 - 10:03
Cette souffrance ne pouvait être complètement ignorée des médias.

L'Express a écrit:Le moral des inspecteurs de l'Education nationale est au plus bas, selon une étude. Ils sont 96% à exprimer "un sentiment de stress de plus en plus fréquent", et 60 % à ressentir un état de fatigue chronique.

Une partie des inspecteurs de l'Éducation nationale se trouvent dans un état "d'épuisement professionnel", alerte une étude présentée jeudi, la première réalisée sur leur moral.

L'article complet http://www.lexpress.fr/education/alerte-sur-l-epuisement-des-inspecteurs-de-l-education-nationale_1851635.html

À titre personnel, je plussoie le 1er message de Lefteris, mais : quels que soient les programmes et les réformes en cours, ils ont un devoir de loyauté et obligation de relayer. Or la réforme du collège organise le saccage, je comprends que certains soient déchirés, ils n'ont pas le droit de le dire publiquement. Mais en passant le concours, ils le savaient bien. Maintenant ils se sentent pris au piège.
L'EN à sa façon est une grande muette.

J'ai du mal à compatir envers une certaine partie d'entre eux et j'aurais souhaité que tous soient comme la dernière qui m'a inspectée. Elle était indulgente si on n'utilisait pas les TICE à fond, mais n'aurait pas pardonné qu'on situe Hugo au XXe s. Je simplifie, mais l'idée est là, elle défendait notre discipline.
Elle est partie à la retraite, heureusement pour elle, elle n'aurait pas supporté de défendre la réforme.
User21929
Expert

Re: Les inspecteurs souffrent.

par User21929 le Ven 18 Nov 2016 - 10:57

Les pÔvres...

Un ex-collègue, mais en aucun cas ami, a passé avec brio le concours et est actuellement IPR stagiaire dans son académie d'origine. Déjà ça c'est inadmissible. Me connaissant très bien, il m'a déjà évincé de deux réunions qu'il a organisées. Pas très professionnel tout cela, ça commence mal. Pour la réunion à venir il va nous imposer ce que lui refusait en tant que professeur... l'année dernière ! Je comprends mieux pourquoi je ne suis pas convié, mais j'irai.
Contenu sponsorisé

Re: Les inspecteurs souffrent.

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum