Si Fillon est élu...

Page 5 sur 23 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 14 ... 23  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Si François Fillon est élu Président de la République, à quelle sauce seront mangés les enseignants ?

5% 5% 
[ 14 ]
8% 8% 
[ 21 ]
48% 48% 
[ 126 ]
38% 38% 
[ 99 ]
 
Total des votes : 260

Re: Si Fillon est élu...

Message par Lefteris le Lun 21 Nov 2016 - 18:59

@fifi51 a écrit:
@monseigneur a écrit:@ hypermnestre : Mais non, moins de profs mais qui travaillent plus (22h au lieu de 18h), ça ne fait pas plus d'élèves par classe, voyons ! Wink

Ce qui poserait un autre souci: que deviennent les professeurs d'un établissement se retrouvant sans classe à la suite de cette éventuelle nouvelle répartition horaire.
Tout est prévu : obligation de rejoindre un autre poste, sinon, licenciés.

On peut aussi imaginer des enseignants affectés sur des postes incomplets et payés au prorata. Ca se fait en Italie désormais.
Il faut bien comprendre une chose : avant d'en finir définitivement avec la FP tout court , il vont en finir avec la FP de carrière, qui est celle du statut pour passer à une FP de métiers, qui est celle de l'adaptation aux besoins locaux et aux contingences du moment, comme dans les entreprises, et selon le modèle anglo -saxon.
C'est le refrain de tous les candidats, sur des musiques à peine différentes.

D'où l'idée des "compétences", qui seront sur la grille de notation , et qui définiront l' employabilité" des enseignants.
Tout est lié, et extrêmement cohérent.

Pour ceux qui sont en cours de carrière, la pression va monter peu à peu pour les faire changer de statut, ou d'établissement quand le CDE ne voudra pas d'eux, on les harcèlera, comme à France Télécom. Le statut sera encore retouché pour permettre des mutations élargies , sur un autre secteur, sur une autre matière. La montée en puissance de ce genre de choses se fait en une quinzaine d'années. A FT, la réforme a débuté en 1993. En 2008, les fonctionnaires étaient en situation délicate, la bascule s'opérait, et on assistait au premier suicide.
Les gens qui ont moins de 45 ans aujourd'hui - et je compte large - peuvent très bien vivre un cauchemar similaire. Les plus jeunes ont peu de chance de finir fonctionnaires. J'espère me tromper ...
Mais pourquoi toutes ces réformes statutaires, dans ce cas ?

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Si Fillon est élu...

Message par VanGogh59 le Lun 21 Nov 2016 - 19:02

@Harnache a écrit:Fillon n'est pas là pour redresser le pays, il est là pour finir de le couler. Comme il l'a déjà fait entre 2007 et 2012 en tant que 1er ministre avec des résultats lamentables.

+ 1
J'écoutais avec stupéfaction ce midi à la radio des militants LR pérorer qu'ils étaient venus voter Fillon contre Sarkozy. Cela en dit long sur la méconnaissance totale de certains électeurs qui ne s'étaient peut être pas aperçus que la fameuse politique Sarkozy entre 2007 et 2012 était orchestrée par un certain F. Fillon à la manette gouvernementale.

_________________
"Nous sommes tous dans le caniveau, mais certains d'entre nous regardent les étoiles" Oscar Wilde

VanGogh59
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Si Fillon est élu...

Message par meskiangasher le Lun 21 Nov 2016 - 19:09

@Lefteris a écrit:On peut aussi imaginer des enseignants affectés sur des postes incomplets et payés au prorata. Ca se fait en Italie désormais.
Cela se fait déjà dans l'enseignement catholique privé sous contrat.

meskiangasher
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Si Fillon est élu...

Message par Gryphe le Lun 21 Nov 2016 - 19:51

@Iphigénie a écrit: le tout étant d'avoir un contrôle réel in fine plutôt que de tout contrôler sauf l'arrivée comme actuellement, où on flique à tous les niveaux pour finalement tricher sur les évaluations finales. Mais ça...
C'est exactement ça...

@Dhaiphi a écrit:
@Honchamp a écrit:Le café pédagogique (pas taper....) annonçait le nom d'un "ministrable" pour l'Education Nationale :
Jean-Michel Blanquer
Bah, zut... moi qui croyais que ce serait Natacha. Crying or Very sad
Blanquer, ce serait cohérent.


_________________
Τί ἐστιν ἀλήθεια ;

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Si Fillon est élu...

Message par Ponocrates le Lun 21 Nov 2016 - 20:09

@PauvreYorick a écrit:J'ai regardé un peu, la différence entre les deux programmes n'est pas si énorme que ça, surtout si l'on tient compte du fait qu'un programme n'est pas exactement fait pour être mis en œuvre. Le programme de Fillon, c'est le programme de Juppé en plus bête.
C'est bien cela. Rien ne dit que Fillon appliquerait tout son programme, ou que Juppé se limiterait au sien. Quand on a vu ce que Hollande a fait de ses engagements de campagne Rolling Eyes

_________________
"If you think education is too expensive, try ignorance ! "
"As-tu donc oublié que ton libérateur,
C'est le livre ? Le livre est là sur la hauteur;
Il luit; parce qu'il brille et qu'il les illumine,
Il détruit l'échafaud, la guerre, la famine
Il parle, plus d'esclave et plus de paria"

Ponocrates
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Si Fillon est élu...

Message par cunégonde le Lun 21 Nov 2016 - 20:10

Décidément Fillon ose tout. En 2002, à l'Assemblée, il a accusé le Front populaire d'être à l'origine de « l'effondrement de la nation. »

http://www.humanite.fr/lhistoire-du-front-populaire-merite-nouveau-detre-racontee-608391

cunégonde
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Si Fillon est élu...

Message par ysabel le Lun 21 Nov 2016 - 20:45

@Emilie974 a écrit:J'ai l'estomac noué en vous lisant..c'est la première fois qu'une élection m'inquiète à ce point-là. Depuis Trump et même avant, j'ai le sentiment que quelque chose de vicieux s'installe et que la France s'y met aussi.
Les mesures dont vous parlez concernant notre profession me font froid dans le dos. Vais-je rester dans le métier si jamais elles se réalisent ?

Sur un plan plus personnel, l'écologie est aussi un domaine qui me tient à coeur. Quelqu'un sait-il ce que Fillon prévoit sur ce plan ? (s'il prévoit quelque chose !)

Suppression du principe de précaution qui a été inscrit dans la constitution.
Prolongation de la vie des centrales nucléaires de 40 à 60 ans. (une nous explosera certainement à la tronche avant).

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Si Fillon est élu...

Message par KrilinXV3 le Lun 21 Nov 2016 - 20:50

@cunégonde a écrit:Décidément Fillon ose tout. En 2002, à l'Assemblée, il a accusé le Front populaire d'être à l'origine de « l'effondrement de la nation. »

http://www.humanite.fr/lhistoire-du-front-populaire-merite-nouveau-detre-racontee-608391

Pas mal, pour un mec qui nous reproche de faire de l'histoire "avec présupposé idéologique" car on refuse de cacher l'esclavage et de se limiter au "rôle positif de la colonisation".

S'il est élu, je garde un chien de ma chienne pour tous ceux qui sont allés lui donner 2 euros.

_________________
Asinus asinum fricat

KrilinXV3
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Si Fillon est élu...

Message par Ilona le Lun 21 Nov 2016 - 21:13

Personnellement,je suis plus qu’inquiète du sort que Fillon nous réserve (presque paniquée).
J'ai beaucoup réfléchi à la situation et j'envisage même un vote FN en pinçant le nez  au second tour pour lui faire barrage en me disant que Lepen ne pourra pas gouverner de toutes façons.
Je trouve qu'il est grave d'en arriver là pour l'électeur de gauche que je suis.
Pour notre corporation,compte tenu de son programme,Fillon m'apparait plus dangereux que Lepen,c'est dire mon désarroi.
Dimanche prochain,j'irai voté Juppé pour tenter de dégager Fillon mais sans grand espoir.


Dernière édition par Ilona le Lun 21 Nov 2016 - 21:15, édité 1 fois

Ilona
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Si Fillon est élu...

Message par ylm le Lun 21 Nov 2016 - 21:13


ylm
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Si Fillon est élu...

Message par VicomteDeValmont le Lun 21 Nov 2016 - 21:14

@ylm a écrit:

OMG

_________________
!! SOUTENEZ VOS COLLEGUES Smile , SIGNEZ LA PETITION Smile : http://droits-profdoc.net/index.php  !!

VicomteDeValmont
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Si Fillon est élu...

Message par etienneitoto le Lun 21 Nov 2016 - 21:20

Je ne comprends pas très bien les réactions d'un certain nombre de collègues ici sur ce forum...

Je suis prof de maths dans le privé. Donc je ne suis pas fonctionnaire, je n'ai pas la garantie de l'emploi, j'ai un salaire net moins élevé qu'un prof du public, je n'ai pas reçu la PSI ni la prime d'entré dans le métier, je suis diplômé d'une très grande école d'ingénieurs (donc le tiers du salaire que j'aurais eu dans une entreprise) et je cotise à la retraite comme un salarié du privé (donc sur les 25 meilleures années, à salaire équivalent à celui d'un prof du public!). Bref, j'ai presque un statut précaire à côté de mes collègues du public... Very Happy J'ai choisi l'enseignement par passion et parce que j'avais l'impression d'un métier vide de sens.

On peut faire de l'idéologie en permanence, mais je voudrais quand même proposer un certain nombre de pistes de réflexion.
1. Sur le choix des profs par les CE.
Pourquoi être contre ? Qu'est-ce qui est mieux ? Une équipe qui s'est mutuellement choisie, qui respecte les vœux de chacun ou bien un système abscons où quasi personne n'est content, ni le prof qui n'a pas été muté où il voulait, ni le CE qui ne s'entend pas toujours avec l'équipe qu'on lui a imposé? A Paris, dans le privé, un prof fait un vœu, l'établissement aussi, si les deux numéros 1 collent, l'affectation a lieu. Tout le monde est content et les équipes sont plus homogènes car mieux "co-choisies". En aucun cas, je ne suis pour une privatisation de l'éducation, mais pourquoi s'opposer à un système qui marche ? Pour des raisons purement idéologiques ? Une équipe qui a envie de travailler ensemble fonctionnera toujours mieux qu'une équipe de "collaborateurs" imposés par une hiérarchie autoritaire....

2. Sur la question syndicale
Quand un syndicat supprime une prime pour des raisons idéologiques, il se disqualifie. C'est tout le problème de la représentation syndicale en France : inexistante ! Nous sommes représentés par des gens qui défendent leur propre intérêt, pas le nôtre. Ras-le-bol de ces gens.

3. Sur la cure d'austérité Fillon.
On a plus de 2000 milliards de dette, un chômage énorme, une éducation qui fonctionne hyper mal pour les élèves en difficulté (qu'on le veuille ou non), et il faudrait continuer à jeter du fric par les fenêtres ? Qui va payer ? Les enfants à qui nous essayons tant bien que mal de donner une instruction ? Pour des profs qui bossent toute la journée avec des jeunes, j'ai du mal à saisir ce genre de propos... La méthode Fillon est sans doute contestable, mais la réduction des déficits n'est pas une option, c'est une obligation morale pour les générations futures. Il est le seul à avoir le courage de le dire, et à l'avoir dit très tôt. Il va bien falloir réduire les dépenses, on commence par où ? On a encore augmenté le budget de l'Education Nationale, pour quel résultat ? Franchement, vous croyez que c'est une question de moyens ? Moi je ne crois pas. C'est essentiellement une question de reconnaissance du métier, d'autorité, de programmes faits intelligemment et de profs un peu mieux formés. Le niveau de certains collègues que j'ai eus me faisait franchement pitié pour les élèves...!
Je ne suis pas fan du programme de Fillon en matière économique, mais un certain nombre de ses recettes peuvent fonctionner. (beaucoup de mes amis qui bossent dans le secteur privé n'en peuvent plus du carcan étatique qui règne sur tout!)

@hypermnestre a écrit:
En découvrant son programme cauchemardesque, ses propos sur l'avortement, ses positions sur les homosexuels, sa haine des fonctionnaires, son soutien à Bachar... de nombreuses personnes en dehors des LR peuvent se mobiliser pour choisir (sans pour autant idéaliser Juppé) de faire barrage au pire !
Pour exemple, toutes nos classes sont à 35/36 élèves cette année. Moins de profs ? Vous vous voyez faire cours à 40 élèves ?
C'est pas un peu cliché là ? Franchement... ses propos sur l'avortement ? Lesquels ? Moi, je suis désolé, je ne peux pas voter pour un gouvernement qui fait en permanence la promotion de l'avortement, en violation de l'esprit de la loi Veil (relisez son discours en 75, il passerait aujourd'hui sous le coup de la loi au titre de "délit d'entrave à l'avortement"). Là encore, on fait de l'IVG une question idéologique selon la bonne vieille méthode française ultra-clivée. Poser des nuances à l'IVG, c'est être facho, réac, contre le droit des femmes et, horreur parmi les horreurs, catho. On peut être un peu nuancé ou pas... ?
Son soutien à Bachar ? Il faut faire quoi en Syrie ? Sur ce sujet, je préfère écouter les chrétiens d'Orient qui savent de quoi ils parlent, EUX, contrairement aux idéalistes du quai d'Orsay. On a fait quoi avec Staline en 45... ? Et à côté de Staline, Bachar est un enfant de chœur...

Bref, je pensais que dans le milieu professoral, on réfléchissait un peu plus...

etienneitoto
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Re: Si Fillon est élu...

Message par Ascagne le Lun 21 Nov 2016 - 21:23

@Ilona a écrit:J'ai beaucoup réfléchi à la situation et j'envisage même un vote FN en pinçant le nez  au second tour pour lui faire barrage en me disant que Lepen ne pourra pas gouverner de toutes façons.
J'espère que quelqu'un comme Bayrou ne tombera pas sur ton message, Ilona. Laughing

Ah, vous découvrez tous Fillon et l'angoisse commence à monter. Ce n'est pas trop tôt. Laughing
Neutral

Ascagne
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Si Fillon est élu...

Message par Beniamino Massimo le Lun 21 Nov 2016 - 21:25

@etienneitoto a écrit:Je ne comprends pas très bien les réactions d'un certain nombre de collègues ici sur ce forum...

Je suis prof de maths dans le privé. Donc je ne suis pas fonctionnaire, je n'ai pas la garantie de l'emploi, j'ai un salaire net moins élevé qu'un prof du public, je n'ai pas reçu la PSI ni la prime d'entré dans le métier, je suis diplômé d'une très grande école d'ingénieurs (donc le tiers du salaire que j'aurais eu dans une entreprise) et je cotise à la retraite comme un salarié du privé (donc sur les 25 meilleures années, à salaire équivalent à celui d'un prof du public!). Bref, j'ai presque un statut précaire à côté de mes collègues du public...  Very Happy  J'ai choisi l'enseignement par passion et parce que j'avais l'impression d'un métier vide de sens.

On peut faire de l'idéologie en permanence, mais je voudrais quand même proposer un certain nombre de pistes de réflexion.
1. Sur le choix des profs par les CE.
Pourquoi être contre ? Qu'est-ce qui est mieux ? Une équipe qui s'est mutuellement choisie, qui respecte les vœux de chacun ou bien un système abscons où quasi personne n'est content, ni le prof qui n'a pas été muté où il voulait, ni le CE qui ne s'entend pas toujours avec l'équipe qu'on lui a imposé? A Paris, dans le privé, un prof fait un vœu, l'établissement aussi, si les deux numéros 1 collent, l'affectation a lieu. Tout le monde est content et les équipes sont plus homogènes car mieux "co-choisies". En aucun cas, je ne suis pour une privatisation de l'éducation, mais pourquoi s'opposer à un système qui marche ? Pour des raisons purement idéologiques ? Une équipe qui a envie de travailler ensemble fonctionnera toujours mieux qu'une équipe de "collaborateurs" imposés par une hiérarchie autoritaire....

2. Sur la question syndicale
Quand un syndicat supprime une prime pour des raisons idéologiques, il se disqualifie. C'est tout le problème de la représentation syndicale en France : inexistante ! Nous sommes représentés par des gens qui défendent leur propre intérêt, pas le nôtre. Ras-le-bol de ces gens.

3. Sur la cure d'austérité Fillon.
On a plus de 2000 milliards de dette, un chômage énorme, une éducation qui fonctionne hyper mal pour les élèves en difficulté (qu'on le veuille ou non), et il faudrait continuer à jeter du fric par les fenêtres ? Qui va payer ? Les enfants à qui nous essayons tant bien que mal de donner une instruction ? Pour des profs qui bossent toute la journée avec des jeunes, j'ai du mal à saisir ce genre de propos... La méthode Fillon est sans doute contestable, mais la réduction des déficits n'est pas une option, c'est une obligation morale pour les générations futures. Il est le seul à avoir le courage de le dire, et à l'avoir dit très tôt. Il va bien falloir réduire les dépenses, on commence par où ? On a encore augmenté le budget de l'Education Nationale, pour quel résultat ? Franchement, vous croyez que c'est une question de moyens ? Moi je ne crois pas. C'est essentiellement une question de reconnaissance du métier, d'autorité, de programmes faits intelligemment et de profs un peu mieux formés. Le niveau de certains collègues que j'ai eus me faisait franchement pitié pour les élèves...!
Je ne suis pas fan du programme de Fillon en matière économique, mais un certain nombre de ses recettes peuvent fonctionner. (beaucoup de mes amis qui bossent dans le secteur privé n'en peuvent plus du carcan étatique qui règne sur tout!)

@hypermnestre a écrit:
En découvrant son programme cauchemardesque, ses propos sur l'avortement, ses positions sur les homosexuels, sa haine des fonctionnaires, son soutien à Bachar... de nombreuses personnes en dehors des LR peuvent se mobiliser pour choisir (sans pour autant idéaliser Juppé) de faire barrage au pire !
Pour exemple, toutes nos classes sont à 35/36 élèves cette année. Moins de profs ? Vous vous voyez faire cours à 40 élèves ?
C'est pas un peu cliché là ? Franchement... ses propos sur l'avortement ? Lesquels ? Moi, je suis désolé, je ne peux pas voter pour un gouvernement qui fait en permanence la promotion de l'avortement, en violation de l'esprit de la loi Veil (relisez son discours en 75, il passerait aujourd'hui sous le coup de la loi au titre de "délit d'entrave à l'avortement"). Là encore, on fait de l'IVG une question idéologique selon la bonne vieille méthode française ultra-clivée. Poser des nuances à l'IVG, c'est être facho, réac, contre le droit des femmes et, horreur parmi les horreurs, catho. On peut être un peu nuancé ou pas... ?
Son soutien à Bachar ? Il faut faire quoi en Syrie ? Sur ce sujet, je préfère écouter les chrétiens d'Orient qui savent de quoi ils parlent, EUX, contrairement aux idéalistes du quai d'Orsay. On a fait quoi avec Staline en 45... ? Et à côté de Staline, Bachar est un enfant de chœur...

Bref, je pensais que dans le milieu professoral, on réfléchissait un peu plus...
N'oubliez pas d'aller vous présenter dans la section prévue à cet effet.

_________________
Et de ce peu de jours si longtemps attendus,
Ah ! malheureux ! Combien j'en ai déjà perdus !

Beniamino Massimo
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Si Fillon est élu...

Message par Ilona le Lun 21 Nov 2016 - 21:26

Bonsoir Ascagne,

Oui,l'angoisse monte et pas qu'un peu ! C'est la quasi-panique en ce qui me concerne.

Ilona
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Si Fillon est élu...

Message par Isis39 le Lun 21 Nov 2016 - 21:27

@etienneitoto a écrit:Je ne comprends pas très bien les réactions d'un certain nombre de collègues ici sur ce forum...

Je suis prof de maths dans le privé. Donc je ne suis pas fonctionnaire, je n'ai pas la garantie de l'emploi, j'ai un salaire net moins élevé qu'un prof du public, je n'ai pas reçu la PSI ni la prime d'entré dans le métier, je suis diplômé d'une très grande école d'ingénieurs (donc le tiers du salaire que j'aurais eu dans une entreprise) et je cotise à la retraite comme un salarié du privé (donc sur les 25 meilleures années, à salaire équivalent à celui d'un prof du public!). Bref, j'ai presque un statut précaire à côté de mes collègues du public...  Very Happy  J'ai choisi l'enseignement par passion et parce que j'avais l'impression d'un métier vide de sens.

On peut faire de l'idéologie en permanence, mais je voudrais quand même proposer un certain nombre de pistes de réflexion.
1. Sur le choix des profs par les CE.
Pourquoi être contre ? Qu'est-ce qui est mieux ? Une équipe qui s'est mutuellement choisie, qui respecte les vœux de chacun ou bien un système abscons où quasi personne n'est content, ni le prof qui n'a pas été muté où il voulait, ni le CE qui ne s'entend pas toujours avec l'équipe qu'on lui a imposé? A Paris, dans le privé, un prof fait un vœu, l'établissement aussi, si les deux numéros 1 collent, l'affectation a lieu. Tout le monde est content et les équipes sont plus homogènes car mieux "co-choisies". En aucun cas, je ne suis pour une privatisation de l'éducation, mais pourquoi s'opposer à un système qui marche ? Pour des raisons purement idéologiques ? Une équipe qui a envie de travailler ensemble fonctionnera toujours mieux qu'une équipe de "collaborateurs" imposés par une hiérarchie autoritaire....

2. Sur la question syndicale
Quand un syndicat supprime une prime pour des raisons idéologiques, il se disqualifie. C'est tout le problème de la représentation syndicale en France : inexistante ! Nous sommes représentés par des gens qui défendent leur propre intérêt, pas le nôtre. Ras-le-bol de ces gens.

3. Sur la cure d'austérité Fillon.
On a plus de 2000 milliards de dette, un chômage énorme, une éducation qui fonctionne hyper mal pour les élèves en difficulté (qu'on le veuille ou non), et il faudrait continuer à jeter du fric par les fenêtres ? Qui va payer ? Les enfants à qui nous essayons tant bien que mal de donner une instruction ? Pour des profs qui bossent toute la journée avec des jeunes, j'ai du mal à saisir ce genre de propos... La méthode Fillon est sans doute contestable, mais la réduction des déficits n'est pas une option, c'est une obligation morale pour les générations futures. Il est le seul à avoir le courage de le dire, et à l'avoir dit très tôt. Il va bien falloir réduire les dépenses, on commence par où ? On a encore augmenté le budget de l'Education Nationale, pour quel résultat ? Franchement, vous croyez que c'est une question de moyens ? Moi je ne crois pas. C'est essentiellement une question de reconnaissance du métier, d'autorité, de programmes faits intelligemment et de profs un peu mieux formés. Le niveau de certains collègues que j'ai eus me faisait franchement pitié pour les élèves...!
Je ne suis pas fan du programme de Fillon en matière économique, mais un certain nombre de ses recettes peuvent fonctionner. (beaucoup de mes amis qui bossent dans le secteur privé n'en peuvent plus du carcan étatique qui règne sur tout!)

@hypermnestre a écrit:
En découvrant son programme cauchemardesque, ses propos sur l'avortement, ses positions sur les homosexuels, sa haine des fonctionnaires, son soutien à Bachar... de nombreuses personnes en dehors des LR peuvent se mobiliser pour choisir (sans pour autant idéaliser Juppé) de faire barrage au pire !
Pour exemple, toutes nos classes sont à 35/36 élèves cette année. Moins de profs ? Vous vous voyez faire cours à 40 élèves ?
C'est pas un peu cliché là ? Franchement... ses propos sur l'avortement ? Lesquels ? Moi, je suis désolé, je ne peux pas voter pour un gouvernement qui fait en permanence la promotion de l'avortement, en violation de l'esprit de la loi Veil (relisez son discours en 75, il passerait aujourd'hui sous le coup de la loi au titre de "délit d'entrave à l'avortement"). Là encore, on fait de l'IVG une question idéologique selon la bonne vieille méthode française ultra-clivée. Poser des nuances à l'IVG, c'est être facho, réac, contre le droit des femmes et, horreur parmi les horreurs, catho. On peut être un peu nuancé ou pas... ?
Son soutien à Bachar ? Il faut faire quoi en Syrie ? Sur ce sujet, je préfère écouter les chrétiens d'Orient qui savent de quoi ils parlent, EUX, contrairement aux idéalistes du quai d'Orsay. On a fait quoi avec Staline en 45... ? Et à côté de Staline, Bachar est un enfant de chœur...

Bref, je pensais que dans le milieu professoral, on réfléchissait un peu plus...

Tiens, un membre du comité de soutien de Fillon....

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Si Fillon est élu...

Message par ylm le Lun 21 Nov 2016 - 21:30

@etienneitoto a écrit:Bref, je pensais que dans le milieu professoral, on réfléchissait un peu plus...
Ou alors c'est parce que dans le milieu professoral on réfléchit que l'on est majoritairement contre les idées réacs et ultra-libérales de Fillon qui semblent tant te plaire...

ylm
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Si Fillon est élu...

Message par etienneitoto le Lun 21 Nov 2016 - 21:32

Euh non je n'ai pas voté aux primaires de la droite... yesyes

Je suis loin d'être fan des idées ultra-libérales de Fillon... (cf. ce que j'ai écrit)

etienneitoto
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Re: Si Fillon est élu...

Message par etienneitoto le Lun 21 Nov 2016 - 21:33

PS : c'est quoi une idée "réac" ?


etienneitoto
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Re: Si Fillon est élu...

Message par Vincent83 le Lun 21 Nov 2016 - 21:41

@Ilona a écrit:Bonsoir Ascagne,

Oui,l'angoisse monte et pas qu'un peu ! C'est la quasi-panique en ce qui me concerne.

Enfin il n'est pas certain que le candidat "de droite" gagne les élections. Il y a malheureusement beaucoup plus de gens "pauvres" ou très moyennement aisés en France que de gens soucieux de leur ISF... Quand aux jeunes auxquels on propose un avenir de me..e alors qu'ils en ont pour 60 ans encore. En fait le vrai risque est que seules les personnes "de droite" se déplacent pour voter vu le rejet que suscite le PS chez une partie de ses électeurs "traditionnels".

Ce qui est surprenant c'est qu'aucun candidat ne propose de projet d'envergure, simple et lisible par tous, et ou tout le monde gagne. Quand on pense à ce qu'à fait Ambroise Croizat en 1950 (on en parle ces jours ;-)) , quelle médiocrité incroyable, d'un bord à l'autre...Comment voulez vous pouvoir choisir!!!

Vincent83
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Si Fillon est élu...

Message par ylm le Lun 21 Nov 2016 - 21:46

@Vincent83 a écrit:Enfin il n'est pas certain que le candidat "de droite" gagne les élections.
Dans le cas d'un 2nd tour Fillon/Le Pen il y aura certainement beaucoup moins d'électeurs de gauche à aller voter pour faire barrage au FN que pour un Juppé/Le Pen, Fillon apparaissant comme tout aussi, voire plus sur certains sujets, à droite et extrême que Le Pen.
Le Pen va se frotter les mains si Fillon est le candidat de la droite, ça lui ouvre un boulevard.

ylm
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Si Fillon est élu...

Message par Verdurette le Lun 21 Nov 2016 - 21:57

Fillon / Le Pen ... pour moi y'a pas photo, sauf si vous avez vraiment envie de goûter au Trump français, démagogique et haineux ...

Au risque de choquer ça ne me gênerait pas plus que ça de travailler quelques heures de plus en assurant par exemple des études dirigées (je suis instit, pas prof)  si on remettait enfin  en cause
1/ l'hétérogénéité des classes dues aux passages d'élèves pas au niveau et à l'école inclusive gérée en dépit du bon sens.
2/ les gamins qui mettent toute en classe en vrac sans qu'on puisse faire quoi que ce soit, en responsabilisant enfin les parents au lieu de tout leur passer avec "bienveillance" (et surtout laxisme).

J'imagine que ce genre d'opinion passe pour réac, mais j'assume.

Verdurette
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Si Fillon est élu...

Message par Rostov le Lun 21 Nov 2016 - 22:03

@Vincent83 a écrit:
@Ilona a écrit:Bonsoir Ascagne,

Oui,l'angoisse monte et pas qu'un peu ! C'est la quasi-panique en ce qui me concerne.

Enfin il n'est pas certain que le candidat "de droite" gagne les élections.
Il y a malheureusement beaucoup plus de gens "pauvres" ou très moyennement aisés en France que de gens soucieux de leur ISF... Quand aux jeunes auxquels on propose un avenir de me..e alors qu'ils en ont pour 60 ans encore. En fait le vrai risque est que seules les personnes "de droite" se déplacent pour voter vu le rejet que suscite le PS chez une partie de ses électeurs "traditionnels".

Ce qui est surprenant c'est qu'aucun candidat ne propose de projet d'envergure, simple et lisible par tous, et ou tout le monde gagne. Quand on pense à ce qu'à fait Ambroise Croizat en 1950 (on en parle ces jours ;-)) , quelle médiocrité incroyable, d'un bord à l'autre...Comment voulez vous pouvoir choisir!!!

Il y a quand même de grandes chances que ce ne soit pas un candidat de gauche...
De toute façon ca fait un moment qu'on tire tous la sonnette d'alarme, il était certain que la situation du pays n'allait pas soudainement s'améliorer! Cela fait 5 ans que les électeurs français votent "contre" au lieu de voter "pour" : on ne se soucie pas vraiment du candidat qui s'imposera contre celui qu'on a voulu détruire, tout simplement parce que le dit candidat a déjà, à nos yeux, tout le mérite de remplacer l'ancien.
L'anti sarkozysme a été un pur désastre, et rebelotte avec Fillon. Plein de types se gargarisent d'avoir sorti Sarko, et ne connaissent même pas le programme de Fillon.



Moi, mon sentiment, est que le candidat Fillon est la meilleure proie pour le FN. Réponse en Mai 2017, mais, à mon avis, c'est bien la première fois qu'il est possible que le FN l'emporte à terme.

Rostov
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Si Fillon est élu...

Message par Lefteris le Lun 21 Nov 2016 - 22:07

@ylm a écrit:
@Vincent83 a écrit:Enfin il n'est pas certain que le candidat "de droite" gagne les élections.
Dans le cas d'un 2nd tour Fillon/Le Pen il y aura certainement beaucoup moins d'électeurs de gauche à aller voter pour faire barrage au FN que pour un Juppé/Le Pen, Fillon apparaissant comme tout aussi, voire plus sur certains sujets, à droite et extrême que Le Pen.
Le Pen va se frotter les mains si Fillon est le candidat de la droite, ça lui ouvre un boulevard.
La réalité future, on ne la connaît pas, mais dans les programmes, Fillon est largement pire que MLP. Fillon, c'est le retour assumé au XIXè siècle. On voit quand même 5 ans à manger à la gamelle sarkozyste, ça marque.
"Je suis capable d'être aussi violent et haineux que mon ancien boss.. si si, vous allez voir", dit l'homme qui n'a jamais bossé de sa vie, sautant de réseau en réseau ...

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Si Fillon est élu...

Message par Ascagne le Lun 21 Nov 2016 - 22:08

Et dire qu'il y a seulement neuf ans, les gens plaçaient Bayrou troisième avec 6 820 119 voix à 18,57%.
Ah, désolé, excusez-moi de rappeler cette horreur indigne de notre démocratie, ce score infamant d'un infâme centriste, supérieur à celui de Chirac au premier tour de 2002 de 1 154 264 voix, et supérieur au score de Marine Le Pen en 2012 de 398 693 suffrages (je ne suis pas en train de faire exprès d'oublier qu'il n'a eu que l'équivalent de la moitié des suffrages de Le Pen en 2012, hein).

Ascagne
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Si Fillon est élu...

Message par Vincent83 le Lun 21 Nov 2016 - 22:10

@Verdurette a écrit:
Au risque de choquer ça ne me gênerait pas plus que ça de travailler quelques heures de plus en assurant par exemple des études dirigées (je suis instit, pas prof)  si on remettait enfin  en cause
1/ l'hétérogénéité des classes dues aux passages d'élèves pas au niveau et à l'école inclusive gérée en dépit du bon sens.
2/ les gamins qui mettent toute en classe en vrac sans qu'on puisse faire quoi que ce soit, en responsabilisant enfin les parents au lieu de tout leur passer avec "bienveillance" (et surtout laxisme).

J'imagine que ce genre d'opinion passe pour réac, mais j'assume.

Moi aussi je veux bien faire un effort si TOUT LE MONDE en fait, mais c'est l'éternelle méthode qui consiste à dresser des catégories les unes contre les autres qui est insupportable. Qui ne s'est pas rendu compte de la difficulté des écoles, des hôpitaux, de la misère de la police, etc ? Quelques poignées de bobos et de gens riches...

Bien que tout cela soit essentiellement du à une gestion délirante des moyens (beaucoup d'encadrants -bien payés- et peu de vrais travailleurs sur le terrain -sous payés-) il est clair que les postes inutiles ne seront pas impactés...

De même que si on nous demande de travailler plus ce ne sera pas pour le bien-être des élèves mais juste pour embaucher moins d'enseignants...

Donc non. Ce pays croule sous la thune (je ne sais plus le montant de la richesse cumulée des français mais c'est assez ahurissant de mémoire, c'est peut-être pour cela que les marchés nous prêtent encore?) et j'ai du mal à saisir l'intérêt de posséder des dizaines de millions d'euros...

Vincent83
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 23 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 14 ... 23  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum