[J.-P. Brighelli] Alain Juppé, candidat unique de la Gauche

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [J.-P. Brighelli] Alain Juppé, candidat unique de la Gauche

Message par Moonchild le Sam 26 Nov 2016 - 1:03

@Celadon a écrit:
@Schéhérazade a écrit:Je comprends Brighelli...Mais certains collègues ont voté pour Sarko en 2007 sur la promesse de rupture avec le pédagogisme (discours de Guaino). Et, tout premier ministre qu'ait été Fillon, on s'est retrouvé avec Luc Chatel, le socle commun, la réforme du lycée, et je ne parle même pas de Pécresse.
Alors comment avoir confiance en Fillon? Comment ne pas craindre de lui servir d'"idiot utile"? Je crains fort qu'il ne massacre absolument l'école de fait, tout en chargeant ses communicants de raconter qu'il restaure l'enseignement des fondamentaux.
Même sentiment. affraid
Oui, comme l'a écrit Lefteris, il est malheureusement fort probable qu'avec Fillon on ait droit à l'autonomie des établissements sous la houlette des CDE gestionnaires mais sans se débarrasser des "éminences" du ministère pour dicter les tendances pédagogiques les plus nuisibles.
A croire que Brighelli a vraiment envie d'être cocu. Rolling Eyes

Moonchild
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: [J.-P. Brighelli] Alain Juppé, candidat unique de la Gauche

Message par Sirène le Sam 26 Nov 2016 - 1:52

Bon... Voter Fillon quand on est professeur, c'est ... Comment dire?

Brighelli est minable, là.

Sirène
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: [J.-P. Brighelli] Alain Juppé, candidat unique de la Gauche

Message par KrilinXV3 le Sam 26 Nov 2016 - 1:58

L'angle d'attaque des politiques pour l'EN, c'est le management. L'angle idéologique, c'est l'emballage, et le ruban. Peu importe le paradigme du ministère, du moment qu'il contribue à faire baisser les coûts.

Vues les idées de Fillon, ce serait presque rassurant que ça ne soit que de l'enfumage. Mais c'est terrible de constater qu'à part Mélenchon, personne n'a de projet sérieux (c'est à dire prévoyant un investissement) pour l'EN.

Et puis de toute façon, on est dans l'ère de la "post-vérité". Donc on peut, comme Châtel en 2010, faire des discours sur le respect dû aux enseignants (pour la populace et ce qui reste de presse dans ce pays) et en parallèle consolider la pression insidieuse en faveur du "pas de vagues", notamment en contractualisant les objectifs des CDE.


_________________
Asinus asinum fricat

KrilinXV3
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [J.-P. Brighelli] Alain Juppé, candidat unique de la Gauche

Message par Beniamino Massimo le Sam 26 Nov 2016 - 15:26

Brighelli a écrit:L’idée que l’on prendrait les mêmes, rue de Grenelle, pour recommencer les mêmes aberrations me donne des boutons. Fillon y a été ministre, il s’y est fait embobiner par les pédagos qui avaient envahi la techno-structure, on ne l’y reprendra plus. Ma foi, pour le moment, ça me suffit.
M. Brighelli a pouvoir d'absolution, maintenant ?
C'est soit de la naïveté, soit de la mauvaise foi. Dans les deux cas, il y a un problème.

_________________
Et de ce peu de jours si longtemps attendus,
Ah ! malheureux ! Combien j'en ai déjà perdus !

Beniamino Massimo
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: [J.-P. Brighelli] Alain Juppé, candidat unique de la Gauche

Message par e-Wanderer le Sam 26 Nov 2016 - 15:29

@verdurin a écrit:
Darcos n'a pas pu tout faire, mais les PE sont contents dans l'ensemble des programmes de 2008
Et qui l'a empêché de faire plus, sinon son premier ministre ?
Je l'ai un peu pratiqué, pour avoir été son élève en prépa. Je pense qu'il avait fait les bon diagnostics (comme en témoigne son discours sur les IUFM dans le documentaire "L'éducation, un grand corps malade" diffusé par Canal +, notamment à 1h 00 min. 34 sec)
https://www.youtube.com/watch?v=qkS4BAOiDQE

Mais on comprend aussi que Darcos n'avait aucune intention d'aller au clash. Ce n'est pas du tout dans son caractère, et c'est effectivement comme ça que j'ai toujours perçu le bonhomme : un type plutôt gentil et sympathique, d'abord facile et de conversation agréable, mais qui a une sainte horreur des conflits et met une sorte de distance prudente dans tout ce qu'il fait : capable, avec son gros bon sens, de faire des choses utiles si le climat s'y prête, mais prêt à faire machine arrière toute à la moindre résistance. Il ne fallait surtout pas compter sur lui pour se battre bec et ongles en haut lieu pour obtenir des arbitrages financiers favorables à l'école, et encore moins pour croiser le fer avec la clique de Meirieu. Un sénateur (ce qu'il a d'ailleurs été avant d'être ministre).

e-Wanderer
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: [J.-P. Brighelli] Alain Juppé, candidat unique de la Gauche

Message par Leodagan le Sam 26 Nov 2016 - 15:36

@Sirène a écrit:Bon... Voter Fillon quand on est professeur, c'est ... Comment dire?

Brighelli est minable, là.

Ce n'est pas incohérent quand on sait ce que pense Brighelli. Sa priorité, c'est de débarquer les pédagogues, l'Inspection générale. Les arguments portés par l'entourage de Fillon (Anne Coffinier entre autres) ont fini par le convaincre. Il suffit de lire les différents entretiens qu'il a publiés ! La dernière réforme du collège lui a montré que se cramponner au contenu des programmes, matière par matière, ne sert à rien.

Leodagan
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [J.-P. Brighelli] Alain Juppé, candidat unique de la Gauche

Message par Leodagan le Sam 26 Nov 2016 - 15:39

@e-Wanderer a écrit:
@verdurin a écrit:
Darcos n'a pas pu tout faire, mais les PE sont contents dans l'ensemble des programmes de 2008
Et qui l'a empêché de faire plus, sinon son premier ministre ?
Je l'ai un peu pratiqué, pour avoir été son élève en prépa. Je pense qu'il avait fait les bon diagnostics (comme en témoigne son discours sur les IUFM dans le documentaire "L'éducation, un grand corps malade" diffusé par Canal +, notamment à 1h 00 min. 34 sec)
https://www.youtube.com/watch?v=qkS4BAOiDQE

Mais on comprend aussi que Darcos n'avait aucune intention d'aller au clash. Ce n'est pas du tout dans son caractère, et c'est effectivement comme ça que j'ai toujours perçu le bonhomme : un type plutôt gentil et sympathique, d'abord facile et de conversation agréable, mais qui a une sainte horreur des conflits et met une sorte de distance prudente dans tout ce qu'il fait : capable, avec son gros bon sens, de faire des choses utiles si le climat s'y prête, mais prêt à faire machine arrière toute à la moindre résistance. Il ne fallait surtout pas compter sur lui pour se battre bec et ongles en haut lieu pour obtenir des arbitrages financiers favorables à l'école, et encore moins pour croiser le fer avec la clique de Meirieu. Un sénateur (ce qu'il a d'ailleurs été avant d'être ministre).

C'est exactement ça. Ajoutons qu'il n'a pas eu le tempérament d'un réformateur: beaucoup de ministres pensent qu'il suffit d'avoir le pouvoir d'accomplir une réforme pour passer à l'action, or c'est un peu plus compliqué. Darcos était particulièrement défaitiste. J'ai rencontré une prof de lettres qui l'a rencontré quand il était ministre, à qui il aurait confié que de toute façon l'EN était le Titanic.

Celui qui fera passer une réforme de fond se devra d'être particulièrement machiavélique ou brutal, et il n'est pas exclu que Fillon ait trouvé.

Leodagan
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [J.-P. Brighelli] Alain Juppé, candidat unique de la Gauche

Message par Bouboule le Sam 26 Nov 2016 - 15:57

@e-Wanderer a écrit:
@verdurin a écrit:
Darcos n'a pas pu tout faire, mais les PE sont contents dans l'ensemble des programmes de 2008
Et qui l'a empêché de faire plus, sinon son premier ministre ?
Je l'ai un peu pratiqué, pour avoir été son élève en prépa. Je pense qu'il avait fait les bon diagnostics (comme en témoigne son discours sur les IUFM dans le documentaire "L'éducation, un grand corps malade" diffusé par Canal +, notamment à 1h 00 min. 34 sec)
https://www.youtube.com/watch?v=qkS4BAOiDQE

Mais on comprend aussi que Darcos n'avait aucune intention d'aller au clash. Ce n'est pas du tout dans son caractère, et c'est effectivement comme ça que j'ai toujours perçu le bonhomme : un type plutôt gentil et sympathique, d'abord facile et de conversation agréable, mais qui a une sainte horreur des conflits et met une sorte de distance prudente dans tout ce qu'il fait : capable, avec son gros bon sens, de faire des choses utiles si le climat s'y prête, mais prêt à faire machine arrière toute à la moindre résistance. Il ne fallait surtout pas compter sur lui pour se battre bec et ongles en haut lieu pour obtenir des arbitrages financiers favorables à l'école, et encore moins pour croiser le fer avec la clique de Meirieu. Un sénateur (ce qu'il a d'ailleurs été avant d'être ministre).

C'est assez caractéristique de la plupart des enseignants qui deviennent IG. Ce qui fait qu'ils se font manger quand on leur en met qui fait les gros yeux à leur tête (doyen).

Bouboule
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: [J.-P. Brighelli] Alain Juppé, candidat unique de la Gauche

Message par Schéhérazade le Sam 26 Nov 2016 - 16:09

@verdurin a écrit:Quand on lit l'article, il semblerait que M. Brighelli ne connaît pas l'action de M. Fillon en tant que ministre de l'éducation nationale, ni en tant que premier ministre lors de la réforme Chatel du lycée.

Ce qui est surprenant.
Je crois plutôt qu'il commence à lécher les bottes du probable vainqueur.

Autant je désapprouve sa position, tout en comprenant bien que, hein, quand on a le choix entre la peste et le choléra, on est excusable de croire choisir le moindre mal, autant je pense que nous devrions être très prudents avant de faire ce type de procès d'intention. Si JPB avait voulu se compromettre avec le pouvoir, il en aurait eu l'occasion lors de la présidence Sarko.
Et n'oublions pas tout ce qu'il a fait pour informer le grand public de nos difficultés, quels que soient les désaccords que l'on puisse avoir avec lui par ailleurs. Nous pouvons lui rendre cette justice: à titre personnel, il est désintéressé, il n'a pas couru après les places et les fonctions qui rémunèrent bien, pourvu que l'on consente à renoncer à sa liberté de parole, à s'asservir au pouvoir. Je ne vois pas pourquoi il changerait aujourd'hui.

Schéhérazade
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: [J.-P. Brighelli] Alain Juppé, candidat unique de la Gauche

Message par Vincent83 le Sam 26 Nov 2016 - 16:15

@Schéhérazade a écrit:
@verdurin a écrit:Quand on lit l'article, il semblerait que M. Brighelli ne connaît pas l'action de M. Fillon en tant que ministre de l'éducation nationale, ni en tant que premier ministre lors de la réforme Chatel du lycée.

Ce qui est surprenant.
Je crois plutôt qu'il commence à lécher les bottes du probable vainqueur.

Autant je désapprouve sa position, tout en comprenant bien que, hein, quand on a le choix entre la peste et le choléra, on est excusable de croire choisir le moindre mal, autant je pense que nous devrions être très prudents avant de faire ce type de procès d'intention. Si JPB avait voulu se compromettre avec le pouvoir, il en aurait eu l'occasion lors de la présidence Sarko.
Et n'oublions pas tout ce qu'il a fait pour informer le grand public de nos difficultés, quels que soient les désaccords que l'on puisse avoir avec lui par ailleurs. Nous pouvons lui rendre cette justice: à titre personnel, il est désintéressé, il n'a pas couru après les places et les fonctions qui rémunèrent bien, pourvu que l'on consente à renoncer à sa liberté de parole, à s'asservir au pouvoir. Je ne vois pas pourquoi il changerait aujourd'hui.
+1 et ce n'est franchement pas courant, surtout ces derniers temps.

Vincent83
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: [J.-P. Brighelli] Alain Juppé, candidat unique de la Gauche

Message par klaus2 le Sam 26 Nov 2016 - 16:31

Le plus gros souci : les cde auraient tout pouvoir sur les enseignants ! Quand on a connu plusieurs cde d'une nullité tératologique (j'ai appris l'expression cette semaine !), on peut s'inquiéter.

_________________
"Il en coûte peu de prescrire l'impossible quand on se dispense de le pratiquer" (J.J. Rousseau, Confessions, Livre huitième)

klaus2
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: [J.-P. Brighelli] Alain Juppé, candidat unique de la Gauche

Message par Albert Jarl le Sam 26 Nov 2016 - 17:33

Comme beaucoup, première fois que Brighelli me déçoit. Ses supposés dérapages des dernières années avaient quand même une cohérence que je comprenais, voire que je partageais. Là c'est n'importe quoi.

_________________
Si vis pacem, para bellum

Albert Jarl
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: [J.-P. Brighelli] Alain Juppé, candidat unique de la Gauche

Message par Chocolat le Sam 26 Nov 2016 - 17:45

@Albert Jarl a écrit:Comme beaucoup, première fois que Brighelli me déçoit. Ses suppposés dérapages des dernières années avaient quand même une cohérence que je comprenais, voire que je partageais. Là c'est n'importe quoi.

Ah, parce que tu avais trouvé une cohérence au fait qu'il soutienne Dupont-Aignan ? scratch Suspect

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: [J.-P. Brighelli] Alain Juppé, candidat unique de la Gauche

Message par Albert Jarl le Sam 26 Nov 2016 - 19:16

@Chocolat a écrit:
@Albert Jarl a écrit:Comme beaucoup, première fois que Brighelli me déçoit. Ses suppposés dérapages des dernières années avaient quand même une cohérence que je comprenais, voire que je partageais. Là c'est n'importe quoi.

Ah, parce que tu avais trouvé une cohérence au fait qu'il soutienne Dupont-Aignan ? scratch Suspect

Oui, ça se défendait. Fillon par contre c'est indéfendable, c'est une trahison. Pas beau de vieillir.

_________________
Si vis pacem, para bellum

Albert Jarl
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: [J.-P. Brighelli] Alain Juppé, candidat unique de la Gauche

Message par trollbuster le Sam 26 Nov 2016 - 20:07

Ce n'est pas qu'il vieilli, il raconte n'importe quoi et de pire en pire juste pour exister. L'excès est son fond de commerce.
Plus il donne dans l'ignoble plus il est insignifiant. Je ne comprend pas que des collègues puissent encore lui donner le moindre crédit.

trollbuster
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: [J.-P. Brighelli] Alain Juppé, candidat unique de la Gauche

Message par Leodagan le Sam 26 Nov 2016 - 20:10

@trollbuster a écrit:Ce n'est pas qu'il vieilli, il raconte n'importe quoi et de pire en pire juste pour exister. L'excès est son fond de commerce.
Plus il donne dans l'ignoble plus il est insignifiant. Je ne comprend pas que des collègues puissent encore lui donner le moindre crédit.

Je ne suis pas aussi sévère que vous à propos de Brighelli. Ses positions actuelles ont beau être contestables, c'est au moins quelqu'un qui en a fait plus que nous tous réunis pour alerter le public sur l'horreur pédagogique, et proposer des solutions dont certaines ont marché (maintien des programmes de français au collège, par exemple).

Ces méthodes ne suffisent plus aujourd'hui. Il paraît que l'on peut devenir excessif et fou à force d'avoir eu raison trop longtemps.

Leodagan
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [J.-P. Brighelli] Alain Juppé, candidat unique de la Gauche

Message par kensington le Sam 26 Nov 2016 - 20:18

@trollbuster a écrit:Ce n'est pas qu'il vieilli, il raconte n'importe quoi et de pire en pire juste pour exister. L'excès est son fond de commerce.
Plus il donne dans l'ignoble plus il est insignifiant. Je ne comprend pas que des collègues puissent encore lui donner le moindre crédit.

Alors ça, pour le coup, c'est excessif.


_________________
"A trop privilégier la langue du quotidien et des faits, à trop vouloir faire parler avant d’avoir fait comprendre, le professeur risque de laisser l’élève en situation de handicap linguistique et cognitif; il risque de faillir dans sa mission d’émancipation du sujet."
A. Lhérété, "Cultiver le plaisir du texte: une compétence presque oubliée en Langue 2", NewStanpoints déc. 2014


kensington
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: [J.-P. Brighelli] Alain Juppé, candidat unique de la Gauche

Message par Oonnay le Sam 26 Nov 2016 - 20:26

Spoiler:

@e-Wanderer a écrit:
Mais on comprend aussi que Darcos n'avait aucune intention d'aller au clash. Ce n'est pas du tout dans son caractère, et c'est effectivement comme ça que j'ai toujours perçu le bonhomme : un type plutôt gentil et sympathique, d'abord facile et de conversation agréable, mais qui a une sainte horreur des conflits et met une sorte de distance prudente dans tout ce qu'il fait : capable, avec son gros bon sens, de faire des choses utiles si le climat s'y prête, mais prêt à faire machine arrière toute à la moindre résistance. Il ne fallait surtout pas compter sur lui pour se battre bec et ongles en haut lieu pour obtenir des arbitrages financiers favorables à l'école, et encore moins pour croiser le fer avec la clique de Meirieu. Un sénateur (ce qu'il a d'ailleurs été avant d'être ministre).

Oonnay
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: [J.-P. Brighelli] Alain Juppé, candidat unique de la Gauche

Message par Moonchild le Sam 26 Nov 2016 - 23:09

@Albert Jarl a écrit:Comme beaucoup, première fois que Brighelli me déçoit. Ses supposés dérapages des dernières années avaient quand même une cohérence que je comprenais, voire que je partageais. Là c'est n'importe quoi.
Disons qu'on peut quand même trouver un minimum de cohérence si on accepte l'explication proposée plus haut par Leodagan, à savoir que la priorité de Brighelli est de débarquer les pédagogues et l'Inspection générale ; mais personnellement, je suis plutôt enclin à croire que cette application du principe de "l'ennemi de mon ennemi..." risque d'être un coup de poker perdant sur à peu près toute la ligne.

Moonchild
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: [J.-P. Brighelli] Alain Juppé, candidat unique de la Gauche

Message par KrilinXV3 le Dim 27 Nov 2016 - 2:18

@e-Wanderer a écrit:
@verdurin a écrit:
Darcos n'a pas pu tout faire, mais les PE sont contents dans l'ensemble des programmes de 2008
Et qui l'a empêché de faire plus, sinon son premier ministre ?
Je l'ai un peu pratiqué, pour avoir été son élève en prépa.
Il vous donnait à l'avance les sujets des examens ?

_________________
Asinus asinum fricat

KrilinXV3
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [J.-P. Brighelli] Alain Juppé, candidat unique de la Gauche

Message par archeboc le Dim 27 Nov 2016 - 10:26

@verdurin a écrit:Quand on lit l'article, il semblerait que M. Brighelli ne connaît pas l'action de M. Fillon en tant que ministre de l'éducation nationale, ni en tant que premier ministre lors de la réforme Chatel du lycée.

Ce qui est surprenant.
Je crois plutôt qu'il commence à lécher les bottes du probable vainqueur.

On doit faire crédit à Brighelli au minimum de cela : il n'a jamais monnayé son soutien en postes à responsabilité. Il n'a jamais rallié le vainqueur probable, il a toujours fait le choix du coeur, à défaut de celui de la raison. Lui prêter aujourd'hui ces bas instincts, cela ne rentre pas avec ce que nous savons du personnage

@bruno09 a écrit:Brighelli a également un peu tendance à voir des islamistes partout.

C'est plus intelligent que de n'en voir nulle part.


@verdurin a écrit:Disons que je suis un vieux dinosaure, pour moi un chef est responsable de ce qui ce fait sous ses ordres. Sinon il n'est qu'un imposteur.

Coincé entre le président et le parlement, le premier ministre de la Ve République, par définition, est un imposteur.


@KrilinXV3 a écrit:L'angle d'attaque des politiques pour l'EN, c'est le management. L'angle idéologique, c'est l'emballage, et le ruban. Peu importe le paradigme du ministère, du moment qu'il contribue à faire baisser les coûts.

Vues les idées de Fillon, ce serait presque rassurant que ça ne soit que de l'enfumage. Mais c'est terrible de constater qu'à part Mélenchon, personne n'a de projet sérieux (c'est à dire prévoyant un investissement) pour l'EN.

A 3% de déficit et une dette à 100% du PIB, il n'y a rien de sérieux qui prévoit une augmentation de la dépense publique.

Quant à l'objectif de faire baisser les coûts, renvoyer la technostructure devant les élèves permettrait de faire quelques économies. Un ministre brighelliste n'aurait aucun mal à vendre cela à Bercy. Il faudrait un berserker pour se lancer là-dedans. Brighelli en a l'étoffe, je crois, et j'ai du mal à imaginer Fillon prenant ce risque-là.


@klaus2 a écrit:Le plus gros souci : les cde auraient tout pouvoir sur les enseignants ! Quand on a connu plusieurs cde d'une nullité tératologique (j'ai appris l'expression cette semaine !), on peut s'inquiéter.

C'est le plus inquiétant, si l'on se place dans l'orthodoxie ultra-libérale : on veut transformer l’établissement en entreprise, mais on oublie que dans une entreprise, le chef est le personnel le plus précaire. On s'achemine vers une précarisation du statut d'enseignant sans toucher à celui de CDE. C'est une politique de gribouille, une incitation à l'irresponsabilité, et pas du tout une politique libérale.
Dans le cadre d'une politique libérale, il faudrait embaucher des CDE sous statut privé. Et naturellement, le libéralisme commande de séparer l'exécution de son évaluation. La DEPP et le CNESCO devrait être directement placés sous l'autorité de l'INSEE.


Dernière édition par archeboc le Dim 27 Nov 2016 - 11:21, édité 1 fois

_________________
« Champagne, au sortir d'un long dîner qui lui enfle l'estomac, et dans les douces fumées d'un vin d'Avenay ou de Sillery, signe un ordre qu'on lui présente, qui ôterait le pain à toute une province si l'on n'y remédiait. Il est excusable : quel moyen de comprendre, dans la première heure de la digestion, qu'on puisse quelque part mourir de faim ? » ---- La Bruyère

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: [J.-P. Brighelli] Alain Juppé, candidat unique de la Gauche

Message par fifi51 le Dim 27 Nov 2016 - 10:43

@klaus2 a écrit:Le plus gros souci : les cde auraient tout pouvoir sur les enseignants ! Quand on a connu plusieurs cde d'une nullité tératologique (j'ai appris l'expression cette semaine !), on peut s'inquiéter.

Joueur ou ex-joueur de l'appel de Cthulhu ? araignée . La tératophobie figure dans les règles du livre de base.

fifi51
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: [J.-P. Brighelli] Alain Juppé, candidat unique de la Gauche

Message par PauvreYorick le Dim 27 Nov 2016 - 12:30

@archeboc a écrit:
@verdurin a écrit:Quand on lit l'article, il semblerait que M. Brighelli ne connaît pas l'action de M. Fillon en tant que ministre de l'éducation nationale, ni en tant que premier ministre lors de la réforme Chatel du lycée.

Ce qui est surprenant.
Je crois plutôt qu'il commence à lécher les bottes du probable vainqueur.
On doit faire crédit à Brighelli au minimum de cela : il n'a jamais monnayé son soutien en postes à responsabilité. Il n'a jamais rallié le vainqueur probable, il a toujours fait le choix du coeur, à défaut de celui de la raison. Lui prêter aujourd'hui ces bas instincts, cela ne rentre pas avec ce que nous savons du personnage.
Possible. Mais les alternatives ne sont pas tellement plus flatteuses : on pourrait croire, par exemple, que Brighelli réagit de façon réflexe au mot « gauche » et considère haram tout ce qui a été jugé préférable par quiconque a employé ce mot pour se décrire. Ainsi maculé, Juppé deviendrait l'ennemi à abattre, conformément au titre, mais franchement je ne sais pas, à sa place, ce que je préférerais qu'on dise de moi.
@archeboc a écrit:
@bruno09 a écrit:Brighelli a également un peu tendance à voir des islamistes partout.
C'est plus intelligent que de n'en voir nulle part.
C'est étonnant, comme déclaration. J'aurais plutôt dit que les deux sont exactement aussi stupides l'un que l'autre (c'est-à-dire considérablement).

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.

PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: [J.-P. Brighelli] Alain Juppé, candidat unique de la Gauche

Message par Leodagan le Dim 27 Nov 2016 - 12:34

Brighelli a également un peu tendance à voir des islamistes partout.

Il y en a dans les comités de soutien à Juppé :

CAM 78 a écrit:Alain Juppé, prône un APAISEMENT SOCIAL et le vivre ensemble. À ce titre, il est en désaccord avec ceux « qui considèrent que la religion musulmane est par essence incompatible avec la République » et affirme « qu’il ne faut pas faire d’amalgame. Un musulman n’est pas un terroriste. Je l’ai dit, la majorité d’entre eux est prête à respecter les règles de la République ».

[...]

Nous sommes des êtres humains méritant le TOTAL RESPECT de notre DIGNITÉ DE CROYANTS ET DE CITOYENS FRANÇAIS.
Il est plus que temps de dire : ÇA SUFFIT ! Et le moyen de manifester cela est d’aller voter MASSIVEMENT ce dimanche 27 novembre pour le candidat de votre choix.

Mobilisons nous TOUS : HOMMES, FEMMES, ENFANTS ! JEUNES ET ANCIENS !

Pour voter, c’est très simple : il suffit de vous rendre au bureau de vote rattaché à votre lieu de résidence muni d’une pièce d’identité et de verser 2€. Pour connaitre votre bureau de vote RDV sur http://www.monbureau.primaire2016.org/

De nombreux avis religieux ( de partout ET depuis longtemps jusqu’à des confirmations très récentes) autorisent le vote des musulmans dans les pays à minorité musulmane pour repousser le mal le plus important pour les musulmans.

Sur cette page vous trouverez la question que nous avons posé à plusieurs savants et les réponses qu’ils ont formulé. Vous pourrez aussi visionner des interventions plus anciennes de savants au sujet du vote.

Ne négligez SURTOUT PAS le partage de ce message car nous assisterons et participerons sûrement à un tournant dans la perception qu’ont les politiques des musulmans en allant voter ce dimanche 27 novembre 2016.

Le CAM78

http://www.cam78.fr/

Leodagan
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [J.-P. Brighelli] Alain Juppé, candidat unique de la Gauche

Message par Leodagan le Dim 27 Nov 2016 - 12:34

Sur le compte FB de Mohamed LOUIZI :

Mohamed Louizi a écrit:Le CAM78 (Collectif des Associations Musulmanes de Saint-Quentin-En-Yvelines & Environs) - regroupement des associations de mosquées proches des réseaux islamistes et salafistes - a même diffusé ces dernières heures un appel à la mobilisation en faveur d'Alain Juppé. En bas de ce texte, le CAM78 diffuse une "fatwa" audio, en arabe, du salafiste jihadiste saoudien Khalid Al Mouchayqih (الشيخ خالد المشيقح) qui recommande de voter pour le candidat qui protège les droits et l'identité de l'islam et des musulmans. Entendons-nous bien, dans l'esprit du cheikh saoudien les musulmans se résument aux salafistes comme lui. Le CAM78 considère donc qu'Alain Juppé est ce candidat qu'il faut soutenir après l'autorisation du cheikh saoudien. Qui a dit qu'Alain Juppé n'était pas le candidat des Frères musulmans et des salafistes ?

Leodagan
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [J.-P. Brighelli] Alain Juppé, candidat unique de la Gauche

Message par DesolationRow le Dim 27 Nov 2016 - 12:45

On va assez loin dans le grotesque.

DesolationRow
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum