Prof fonctionnaire : faire barrage à Fillon = votez Juppé dimanche pour éviter le pire.

Page 6 sur 16 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 11 ... 16  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Prof fonctionnaire : faire barrage à Fillon = votez Juppé dimanche pour éviter le pire.

Message par Ponocrates le Dim 27 Nov 2016 - 23:02

@Lefteris a écrit:
@Sirène a écrit:Si.
C'était aujourd'hui qu'il fallait se bouger. Vous avez vu le succès de ces primaires, le score de Fillon ?
Et vous doutez encore ? Aucun autre candidat n'a un programme cohérent et les gens en ont marre de la gauche.
Ah bon, on avait la gauche au pouvoir ? Shocked  
Evidemment, la paix c'est la guerre et le Ps c'est la gauche. Vous me décevez Lefteris Wink

Ponocrates
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prof fonctionnaire : faire barrage à Fillon = votez Juppé dimanche pour éviter le pire.

Message par gauvain31 le Dim 27 Nov 2016 - 23:03

@Lefteris a écrit:
@Ilona a écrit:Il faut impérativement que l'aile gauche du PS prenne le pouvoir et s'entende avec Mélenchon avant le premier tour (en se distribuant les responsabilités à l'avance,ce qui suppose que certains mettent un peu leur ambition de côté),sinon c'est foutu à mon avis.
Pas d'autre solution en effet que l'unité. Et il faut que l'aile gauche du PS  donne la garantie qu'on ne reverra plus les éléphants, les apparatchiks, ceux qui donnent la nausée à beaucoup de français. Bref, qu'un nouveau parti, vraiment à gauche,  est en train de naître.
Mais ça, je crains qu'on ne le voie pas. Il y a des carrières, des fromages en jeu, même en cas de défaite à la présidentielle et l'appareil est tenu. Si NVB, par exemple,  a cassé l'EN avec tant de constance, comme on le lui demandait  ce n'est pas parce qu'elle  croyait à un second quinquennat, mais parce qu'on lui octroiera une circo en échange de sa fidélité. Et combien de viandards  comme ça...

Pas sûr qu'elle gagne une circonscription en 2017. On aura vu les effets néfastes de la réforme qu'elle a défendue. J'aimerais bien voir sa tête si elle échoue d'ailleurs

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prof fonctionnaire : faire barrage à Fillon = votez Juppé dimanche pour éviter le pire.

Message par Lefteris le Dim 27 Nov 2016 - 23:05

@gauvain31 a écrit:
@Lefteris a écrit:
@Ilona a écrit:Il faut impérativement que l'aile gauche du PS prenne le pouvoir et s'entende avec Mélenchon avant le premier tour (en se distribuant les responsabilités à l'avance,ce qui suppose que certains mettent un peu leur ambition de côté),sinon c'est foutu à mon avis.
Pas d'autre solution en effet que l'unité. Et il faut que l'aile gauche du PS  donne la garantie qu'on ne reverra plus les éléphants, les apparatchiks, ceux qui donnent la nausée à beaucoup de français. Bref, qu'un nouveau parti, vraiment à gauche,  est en train de naître.
Mais ça, je crains qu'on ne le voie pas. Il y a des carrières, des fromages en jeu, même en cas de défaite à la présidentielle et l'appareil est tenu. Si NVB, par exemple,  a cassé l'EN avec tant de constance, comme on le lui demandait  ce n'est pas parce qu'elle  croyait à un second quinquennat, mais parce qu'on lui octroiera une circo en échange de sa fidélité. Et combien de viandards  comme ça...

Pas sûr qu'elle gagne une circonscription en 2017. On aura vu les effets néfastes de la réforme qu'elle a défendue. J'aimerais bien voir sa tête si elle échoue d'ailleurs
Pas dit que ça marche (même si tout va être fait pour...) mais c'est du moins son objectif. Elle n'a pas de métier, il serait dommage qu'elle en soit réduite à passer le Capes ou le Crpe araignée

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prof fonctionnaire : faire barrage à Fillon = votez Juppé dimanche pour éviter le pire.

Message par henriette le Dim 27 Nov 2016 - 23:06

@Lefteris a écrit:
@gauvain31 a écrit:
@Lefteris a écrit:
@Ilona a écrit:Il faut impérativement que l'aile gauche du PS prenne le pouvoir et s'entende avec Mélenchon avant le premier tour (en se distribuant les responsabilités à l'avance,ce qui suppose que certains mettent un peu leur ambition de côté),sinon c'est foutu à mon avis.
Pas d'autre solution en effet que l'unité. Et il faut que l'aile gauche du PS  donne la garantie qu'on ne reverra plus les éléphants, les apparatchiks, ceux qui donnent la nausée à beaucoup de français. Bref, qu'un nouveau parti, vraiment à gauche,  est en train de naître.
Mais ça, je crains qu'on ne le voie pas. Il y a des carrières, des fromages en jeu, même en cas de défaite à la présidentielle et l'appareil est tenu. Si NVB, par exemple,  a cassé l'EN avec tant de constance, comme on le lui demandait  ce n'est pas parce qu'elle  croyait à un second quinquennat, mais parce qu'on lui octroiera une circo en échange de sa fidélité. Et combien de viandards  comme ça...

Pas sûr qu'elle gagne une circonscription en 2017. On aura vu les effets néfastes de la réforme qu'elle a défendue. J'aimerais bien voir sa tête si elle échoue d'ailleurs
Pas dit que ça marche (même si tout va être fait pour...) mais c'est du moins son objectif. Elle n'a pas de métier, il serait dommage qu'elle en soit réduite à passer le Capes ou le Crpe araignée
Ah, mais sinon elle avait dit qu'elle voulait faire patineuse artistique, non ?

_________________

-------------------
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prof fonctionnaire : faire barrage à Fillon = votez Juppé dimanche pour éviter le pire.

Message par VinZT le Dim 27 Nov 2016 - 23:06

@gauvain31 a écrit:Mais je crois que les gens n'ont pas lu le programme de Fillon. Ils ont élu ce soir je crois une attitude: sobre,stable, franchise apparente, campagnard, vieille France, catholique. Ils ont élu plus l'homme que le programme, mais je peux me tromper.

C'est probable en effet, mais la petite musique de fond sur les fonctionnaires qui n'en foutent pas une a dû aussi jouer.
Le côté « j'ai attendu à la poste, c'est parce qu'ils sont pas pressés !» (oui, je sais la Poste n'est plus publique, mais après tout, l'autre parlait bien de Prisunic …)
tiens:
je slamme !

_________________
« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François

VinZT
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prof fonctionnaire : faire barrage à Fillon = votez Juppé dimanche pour éviter le pire.

Message par VinZT le Dim 27 Nov 2016 - 23:07

@Lefteris a écrit:
@gauvain31 a écrit:
@Lefteris a écrit:
@Ilona a écrit:Il faut impérativement que l'aile gauche du PS prenne le pouvoir et s'entende avec Mélenchon avant le premier tour (en se distribuant les responsabilités à l'avance,ce qui suppose que certains mettent un peu leur ambition de côté),sinon c'est foutu à mon avis.
Pas d'autre solution en effet que l'unité. Et il faut que l'aile gauche du PS  donne la garantie qu'on ne reverra plus les éléphants, les apparatchiks, ceux qui donnent la nausée à beaucoup de français. Bref, qu'un nouveau parti, vraiment à gauche,  est en train de naître.
Mais ça, je crains qu'on ne le voie pas. Il y a des carrières, des fromages en jeu, même en cas de défaite à la présidentielle et l'appareil est tenu. Si NVB, par exemple,  a cassé l'EN avec tant de constance, comme on le lui demandait  ce n'est pas parce qu'elle  croyait à un second quinquennat, mais parce qu'on lui octroiera une circo en échange de sa fidélité. Et combien de viandards  comme ça...

Pas sûr qu'elle gagne une circonscription en 2017. On aura vu les effets néfastes de la réforme qu'elle a défendue. J'aimerais bien voir sa tête si elle échoue d'ailleurs
Pas dit que ça marche (même si tout va être fait pour...) mais c'est du moins son objectif. Elle n'a pas de métier, il serait dommage qu'elle en soit réduite à passer le Capes ou le Crpe araignée

Ah, mais elle pourrait ! Je suis sûr que les membres du jury feraient preuve de bienveillance à son égard.

_________________
« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François

VinZT
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prof fonctionnaire : faire barrage à Fillon = votez Juppé dimanche pour éviter le pire.

Message par Ilona le Dim 27 Nov 2016 - 23:08

Lefteris,je caresse cet espoir,mais je sais au fond de moi que vous avez probablement raison,certains au PS ne partiront que contraints et forcés.

Ilona
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prof fonctionnaire : faire barrage à Fillon = votez Juppé dimanche pour éviter le pire.

Message par gauvain31 le Dim 27 Nov 2016 - 23:17

@Ilona a écrit:Lefteris,je caresse cet espoir,mais je sais au fond de moi que vous avez probablement raison,certains au PS ne partiront que contraints et forcés.

En fait le PS se partage en deux franges:
-la frange social démocrate qui pourrait alliance avec l'UDI et le Modem pour créer un méga parti du centre (comme le fut en sen temps l'UDF)
-la frange réellement de gauche qui ne doit pas se reconnaître dans l'action du gouvernement et qui pourrait faire alliance avec le Front de gauche pour recréer un nouveau parti de gauche.

Mais cette recomposition qui serait logique ne se fera pas. Trop d'intérêts en jeu

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prof fonctionnaire : faire barrage à Fillon = votez Juppé dimanche pour éviter le pire.

Message par e-Wanderer le Dim 27 Nov 2016 - 23:22

@VinZT a écrit:
@gauvain31 a écrit:Mais je crois que les gens n'ont pas lu le programme de Fillon. Ils ont élu ce soir je crois une attitude: sobre,stable, franchise apparente, campagnard, vieille France, catholique. Ils ont élu plus l'homme que le programme, mais je peux me tromper.

C'est probable en effet, mais la petite musique de fond sur les fonctionnaires qui n'en foutent pas une a dû aussi jouer.
Le côté « j'ai attendu à la poste, c'est parce qu'ils sont pas pressés !» (oui, je sais la Poste n'est plus publique, mais après tout, l'autre parlait bien de Prisunic …)
tiens:
je slamme !
Maintenant qu'on va basculer dans un régime d'ordre moral, je peux te dénoncer, alors !
Spoiler:
Il slamme… Il slamme… Y slamme… Islam ! Arggh ! Un terroriste ! Ici, à Sablé-sur-Sarthe ! affraid
@gauvain31 a écrit:
@Ilona a écrit:Lefteris,je caresse cet espoir,mais je sais au fond de moi que vous avez probablement raison,certains au PS ne partiront que contraints et forcés.

En fait le PS se partage en deux franges:
-la frange social démocrate qui pourrait alliance avec l'UDI et le Modem pour créer un méga parti du centre (comme le fut en sen temps l'UDF)
-la frange réellement de gauche qui ne doit pas se reconnaître dans l'action du gouvernement et qui pourrait faire alliance avec le Front de gauche pour recréer un nouveau parti de gauche.

Mais cette recomposition qui serait logique ne se fera pas. Trop d'intérêts en jeu
C'est en fait la fracture qui divise le PS depuis la campagne du référendum de 2005. Hollande a tout fait pour camoufler la poussière sous le tapis, mais la fracture n'en demeure pas moins réelle.

e-Wanderer
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prof fonctionnaire : faire barrage à Fillon = votez Juppé dimanche pour éviter le pire.

Message par Balthazaard le Dim 27 Nov 2016 - 23:34

@VinZT a écrit:
@Lefteris a écrit:
@gauvain31 a écrit:
@Lefteris a écrit:
Pas d'autre solution en effet que l'unité. Et il faut que l'aile gauche du PS  donne la garantie qu'on ne reverra plus les éléphants, les apparatchiks, ceux qui donnent la nausée à beaucoup de français. Bref, qu'un nouveau parti, vraiment à gauche,  est en train de naître.
Mais ça, je crains qu'on ne le voie pas. Il y a des carrières, des fromages en jeu, même en cas de défaite à la présidentielle et l'appareil est tenu. Si NVB, par exemple,  a cassé l'EN avec tant de constance, comme on le lui demandait  ce n'est pas parce qu'elle  croyait à un second quinquennat, mais parce qu'on lui octroiera une circo en échange de sa fidélité. Et combien de viandards  comme ça...

Pas sûr qu'elle gagne une circonscription en 2017. On aura vu les effets néfastes de la réforme qu'elle a défendue. J'aimerais bien voir sa tête si elle échoue d'ailleurs
Pas dit que ça marche (même si tout va être fait pour...) mais c'est du moins son objectif. Elle n'a pas de métier, il serait dommage qu'elle en soit réduite à passer le Capes ou le Crpe araignée

Ah, mais elle pourrait ! Je suis sûr que les membres du jury feraient preuve de bienveillance à son égard.

Les législatives risquent d'être dures pour le ps...les circonscriptions "cadeau" vont être très, très chères, il y aura de la concurrence, avec un Hollande dont l'importance politique sera réduite à une feuille de papier à cigarette, pas sur que les troupes aillent au massacre en bon ordre. Déjà Hidalgo et El Khomri donnent un avant goût .

Et une candidature de jean Vincent Placé?

Balthazaard
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prof fonctionnaire : faire barrage à Fillon = votez Juppé dimanche pour éviter le pire.

Message par ycombe le Dim 27 Nov 2016 - 23:37

@Balthazaard a écrit:
Et une candidature de jean Vincent Placé?
Il attend que les caméras soient libres pour l'annoncer...

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prof fonctionnaire : faire barrage à Fillon = votez Juppé dimanche pour éviter le pire.

Message par Moonchild le Dim 27 Nov 2016 - 23:37

@Ponocrates a écrit:
@Amaliah a écrit:
@meskiangasher a écrit:Vu le morcellement actuel de la "gauche", on est bien parti pour un second tour Le Pen / Fillon à la présidentielle.
Il sera alors dans notre intérêt catégoriel de voter Le Pen.

Mais rassurez-moi, il y a aussi des gens qui ne votent pas forcément pour leur "intérêt catégoriel"?
Cela ne manque pas de saveur dans un fil qui appelait ouvertement à voter Juppé, dans l'intérêt des fonctionnaires.
Et à ceux qui se demandent maiscommentc'estilpossiblelesgenssonttropméchants 1) d'avoir désigné Fillon, 2) pour certains ici de penser voter FN, il serait temps d'ouvrir les yeux et de voir que les deux derniers présidents ont désespéré leur électorat respectif en ne faisant pas ce pour quoi ils étaient élus, mais en préférant la feuille de route de l'OCDE. A force de prendre les électeurs pour des idiots, en leur lâchant des miettes -heures sup' défiscalisées et intérêts d'emprunts non soumis à l'IR pour Sarkozy, mariage pour tous pour Hollande- ils ont surtout renforcé la conviction que, quel que soit leur programme, les promesses n'engageaient que ceux qui les croient pour reprendre la pensée de haut vol du défunt Pasqua -il manque le smiley ironique, mais je pense que vous avez compris. Et les Grecs sont encore un exemple récent d'un vote massif, populaire, qui n'a pas été suivi d'effet. Quelle confiance peuvent avoir les citoyens aujourd'hui dans cette politique-là ?
Je suis contre la politique du bouc émissaire - quel qu'il soit. Je suis aussi contre l'angélisme qui n'ose pas poser certaines questions pour ne pas entendre des réponses désagréables. Refuser de voir que l'immigration incontrôlée- ou plutôt  provoquée, par un manque de gestion en amont de la situation des pays d'émigration- fait objectivement le jeu de la dégradation à court et moyen terme des conditions des salariés du privé, comme le soulignait Lefteris, à ce stade-là de détricotage des "acquis", cela devient criminel. L'humanisme oui, l'aveuglement idéologique, non !
Et ce que ne voient pas beaucoup ici, parce qu'ils sont fonctionnaires, parce que, même s'ils travaillent dans des zones mixtes ou pauvres, n'y habitent le plus souvent pas, c'est qu'il y a une peur, viscérale, et pas si irrationnelle que cela - même si naturellement elle se trompe de cible en visant les immigrés ou les musulmans - de tout perdre, de perdre ce qui fait l'essence de notre pays, ses valeurs de liberté, d'égalité, de fraternité, qui sont bien attaquées mais par les politiques actuelles qui veulent nous transformer en simples "agents économiques" isolés et corvéables,  peur qui fait malheureusement et paradoxalement le jeu des deux partis de gouvernement. Pour l'instant.
Et ce sont les éléments évoqués dans les deux derniers paragraphes (que beaucoup de fonctionnaires ne sont effectivement pas en mesure d'appréhender), auxquels s'ajoutent l'agacement face à l'offensive identitaire de l'islam radical ainsi que l'effet des attentats, qui rendent très peu probable une victoire de la gauche tant qu'elle n'aura pas abandonné ses postures moralistes sur ces sujets (sur ce point, je mets à part le MRC qui de toutes façons n'a pas une audience suffisante pour changer la donne sur le court terme).

Pour compléter le propos j'ajoute une réponse de Christophe Guilluy dans une interview pour le site Atlantico et dans une certaine mesure on peut se demander si le phénomène décrit ne peut pas profiter à Fillon :
Dans un livre publié en 2006 (Combattre les inégalités et la pauvreté. Les États-Unis face à l'Europe), le directeur de la recherche économique de Harvard, Alberto Alesina, et son collège Edward Glaeser montrent "la relation fondamentale entre fragmentation raciale et dépenses sociales en pourcentage de PIB", indiquant que plus un pays est fragmenté "racialement", moins les dépenses sociales sont élevées. La France périphérique peut-elle participer à de telles décisions ?

C'est également la thèse de Robert Putnam, qui a analysé les grandes villes, et qui a démontré le même phénomène. Il se posait la question de savoir pourquoi les politiques sociales étaient plus faibles dans les grandes villes. Et effectivement, le résultat était que les gens ne veulent pas payer pour les pauvres d'une autre communauté. C'est toute l'ambiguïté du rapport actuel à l'État-Providence qui se traduit dans la parole politique. Il existe un discours radical actuellement sur cette question, qui consiste à dire que l'on donne trop d'argent aux chômeurs, aux assistés, etc. Et ce, sans poser la question culturelle qui se cache pourtant derrière. C'est exactement ce qui se passe en France.
Ce qui est amusant, c'est que les libéraux pensent que les Français sont gagnés par le libéralisme et qu'ils sont contre l'État-Providence. C’est faux. Mais la situation paradoxale est qu’aujourd’hui ce sont les pauvres qui vont demander la fin de l'État-Providence.

http://www.atlantico.fr/decryptage/christophe-guilluy-paradoxe-c-est-qu-aujourd-hui-sont-pauvres-qui-vont-demander-fin-etat-providence-christophe-guilluy-2823113.html

A part ça, il faudrait peut-être changer le titre du fil car il est désormais un peu dépassé, vous ne trouvez pas ?

Moonchild
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prof fonctionnaire : faire barrage à Fillon = votez Juppé dimanche pour éviter le pire.

Message par VinZT le Dim 27 Nov 2016 - 23:39

@Balthazaard a écrit:
Et une candidature de jean Vincent Placé?

Dès qu'il a fini son stage commando, il y va, promis !

_________________
« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François

VinZT
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prof fonctionnaire : faire barrage à Fillon = votez Juppé dimanche pour éviter le pire.

Message par géohistoire le Dim 27 Nov 2016 - 23:47

@Lefteris a écrit:
@gauvain31 a écrit:
@Lefteris a écrit:
@Ilona a écrit:Il faut impérativement que l'aile gauche du PS prenne le pouvoir et s'entende avec Mélenchon avant le premier tour (en se distribuant les responsabilités à l'avance,ce qui suppose que certains mettent un peu leur ambition de côté),sinon c'est foutu à mon avis.
Pas d'autre solution en effet que l'unité. Et il faut que l'aile gauche du PS  donne la garantie qu'on ne reverra plus les éléphants, les apparatchiks, ceux qui donnent la nausée à beaucoup de français. Bref, qu'un nouveau parti, vraiment à gauche,  est en train de naître.
Mais ça, je crains qu'on ne le voie pas. Il y a des carrières, des fromages en jeu, même en cas de défaite à la présidentielle et l'appareil est tenu. Si NVB, par exemple,  a cassé l'EN avec tant de constance, comme on le lui demandait  ce n'est pas parce qu'elle  croyait à un second quinquennat, mais parce qu'on lui octroiera une circo en échange de sa fidélité. Et combien de viandards  comme ça...

Pas sûr qu'elle gagne une circonscription en 2017. On aura vu les effets néfastes de la réforme qu'elle a défendue. J'aimerais bien voir sa tête si elle échoue d'ailleurs
Pas dit que ça marche (même si tout va être fait pour...) mais c'est du moins son objectif. Elle n'a pas de métier, il serait dommage qu'elle en soit réduite à passer le Capes ou le Crpe araignée
En touchant un traitement de ministre à vie ?

géohistoire
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prof fonctionnaire : faire barrage à Fillon = votez Juppé dimanche pour éviter le pire.

Message par Mestelle51 le Dim 27 Nov 2016 - 23:52

L’agitation médiatique, relayée par certains candidats, que des électeurs de gauche viendraient en masse voter pour fausser les résultats, s'est révélée complètement fausse.

Verdict: le public se déplaçant pour les primaires est réellement le public visé.

Mestelle51
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prof fonctionnaire : faire barrage à Fillon = votez Juppé dimanche pour éviter le pire.

Message par archeboc le Dim 27 Nov 2016 - 23:54

@meskiangasher a écrit:
@Condorcet a écrit:La dette souveraine, lorsqu'elle n'est pas libellée dans sa monnaie et lorsqu'elle est détenue en majorité par des capitaux étrangers pèse lourd.
Une dette souveraine qui n'est pas libellée dans sa monnaie n'est plus une dette souveraine. Mais je ne vois pas où est le problème : la dette émise en euros par l'état français devient une dette en euros-francs, c'est tout. Et si les créanciers ne sont pas contents, tant pis pour eux, ils ne vont pas envoyer les chars, la seule chose qu'ils peuvent faire c'est de ne plus prêter à nouveau.

La Chine est en train de construire des porte-avions. Elle ouvre une base militaire à Djibouti. Elle n'apprécie pas notre politique anti-braconnage dans les eaux des Kerguelen. Si nous ne payons pas nos dettes, elle peut se payer sur la bête. Une bonne petite émeute à la Réunion, dont certaines victimes auront les yeux bridés, lui fera un excellent motif d'intervention.

Les petits français ne savent pas ce qu'est le sac du palais d'été. Les petits chinois, si.


@stench a écrit:Je me souviens de mon horreur quand, jeune, j'avais vu le FN dépasser les 10%. On se demandait qui pouvait bien voter pour ce parti, personne ne l'avouant.

Aujourd'hui, voir /lire/ entendre tant de gens affirmer qu'ils vont voter FN, par préférence politique, par provocation, par dépit, par n'importe quoi, parce que "finalement, c'est pas pire qu'autre chose", ça me révulse.

Moi aussi. Ce qui me fait aussi très mal, c'est que si je regarde trente ans en arrière, et me demande qui en 1986 voyait le plus clairement ce que la France deviendrait aujourd'hui, je suis forcé de répondre : l'extrême droite.


@gauvain31 a écrit:Finalement c'est ça qui me fait le plus peur: cette absence de lucidité et de discernement chez ces collègues votant pour le FN

Et on en arrive à ce qui me déchire le plus : je retire de mon éducation civique d'une part la haine du FN, d'autre part la conviction que la raison doit gouverner nos choix politiques. Aujourd'hui, toute ma raison me tire vers le FN. Je ne lui résiste que par ce qu'on m'a enseigné à ne pas écouter : le conservatisme, les sentiments, les émotions, la fidélité familiale.


@e-Wanderer a écrit:Macron [..] Je crois bien que nous tenons le futur candidat du système médiatique.

Il n'aura que cela pour faire tenir sa candidature. Il n'a pas d'appareil mais un mouvement jeune et peu structuré, il lui faudra beaucoup d'argent pour pallier l'absence de bénévoles de terrain, et il est en train de découvrir que la République protège plus efficacement des jets de tomate ses ministres que ses anciens ministres. Avoir travaillé dans la banque ne va pas être seulement un atout. Il a de fortes chance de se faire rapidement balladuriser.


@ycombe a écrit:Le FN n'a jamais été aussi près du pouvoir et, je vous rassure, il ne respectera pas la démocratie très longtemps. D'ailleurs un de ses responsables l'avait dit dans les années 80 (Stirbois peut-être?): "Le FN respectera la démocratie jusqu'à son arrivée au pouvoir".

S'il faut remonter à Stirbois pour détecter un tropisme anti-démocratique au FN, c'est plutôt bon signe.


@gauvain31 a écrit:Mais je crois que les gens n'ont pas lu le programme de Fillon. Ils ont élu ce soir je crois une attitude: sobre,stable, franchise apparente, campagnard, vieille France, catholique. Ils ont élu plus l'homme que le programme, mais je peux me tromper.

D'un autre côté, à l'élection présidentiel, on élit un homme, pas un programme.

Ce n'est pas seulement une vérité légale : instruit par l'expérience, nous voyons, à chaque mandat de manière plus claire, ce que valent les engagements des politiques.

_________________
« Champagne, au sortir d'un long dîner qui lui enfle l'estomac, et dans les douces fumées d'un vin d'Avenay ou de Sillery, signe un ordre qu'on lui présente, qui ôterait le pain à toute une province si l'on n'y remédiait. Il est excusable : quel moyen de comprendre, dans la première heure de la digestion, qu'on puisse quelque part mourir de faim ? » ---- La Bruyère

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prof fonctionnaire : faire barrage à Fillon = votez Juppé dimanche pour éviter le pire.

Message par Ascagne le Dim 27 Nov 2016 - 23:54

@Laotzi a écrit:Le président de l'UDI, Lagarde, annonce qu'il va demander à son mouvement de se rallier à Fillon, affirmant qu'il n'y a avec ce dernier que des "différences" alors qu'il y avait des "incompatibilités" avec Sarkozy.
Le "centre" Neutral Neutral
La parenthèse UDI se referme, de manière prévisible. Lagarde et Morin pourront toujours déclarer que leur adversaire, c'était le sarkozysme (qu'ils ont servi jusqu'en 2012, pour rappel), mais que le fillonisme, c'est autre chose, c'est bien, c'est compatible avec eux. Et si Fillon est élu, ils retrouveront leur place "naturelle" dans la majorité et aboutiront sans doute au même résultat qu'entre 2007 et 2012, à savoir, euh, une influence nulle ou à la marge (mais des sièges).
@e-Wanderer a écrit:Ahurissante séance de promotion accordée à Macron sur France 2 : 3 minutes pour Mélenchon en duplex (en lui fourrant Cohn-Bendit dans les pattes), 4 minutes pour Montebourg, et pour ce zigoto jamais élu à quoi que ce soit et qui ne représente que lui-même, carrément un quart d'heure… Je crois bien que nous tenons le futur candidat du système médiatique.
Cela fait des mois que Macron jouit d'une incroyable complaisance médiatique. Elle peut désormais se reposer sur quelque chose, mais au départ, il a bénéficié d'un coup de pouce médiatique énorme qui lui a permis d'arriver là où il est, c'est-à-dire d'oser demander à Bayrou - qui a quasiment sacrifié sa carrière politique pour faire le centre indépendant puis pour écarter Sarkozy en 2012 - de le rejoindre.

Bayrou avait conseillé à Juppé de ne pas passer par la primaire pour se présenter. C'était bien entendu impossible pour Juppé : LR, quoique bien différent de l'UMP fondée par lui-même (et d'autres), c'était sa famille politique. Il pâtit de la découverte tardive de la droite de l'intérêt présenté par Fillon, capable de représenter une vraie droite et de dépasser un ex-président décrédibilisé, tandis que Juppé a accepté courageusement d'être soutenu jusqu'au Modem. En bref, la raison même qui faisait de Juppé le meilleur candidat d'une droite ouverte pour la présidentielle s'est retournée contre lui dans le cadre de la primaire.

@Ramanujan974 a écrit:Que va faire Bayrou, à votre avis ?
Bayrou a publié un communiqué. Il a va continuer de travailler sur le plan programmatique.

@gauvain31 a écrit:J'ai envie de dire wait and see. Il peut se passer beaucoup de choses d'ici là. Je parie à titre perso sur un effondrement de Macron qui ne tiendra pas la route; surtout si Bayrou se présente.
J'aurais tellement envie d'y croire. Mais le fonctionnement médiatico-sondagier me pousse à douter. Macron peut soit progresser, soit s'effondrer. Mais je crains fort qu'un effondrement surviendrait trop tard, c'est-à-dire qu'il aurait pu empêcher à Bayrou de se présenter.
Pour le moment, Macron est encensé d'un côté, et la droite va cajoler le centre-droit qui vient de se placer derrière Fillon (des figures de l'UDI commencent déjà à attaquer Bayrou).

Ascagne
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prof fonctionnaire : faire barrage à Fillon = votez Juppé dimanche pour éviter le pire.

Message par Loreleii le Lun 28 Nov 2016 - 0:01


Ce que j'ai vu ce soir sur je ne sais plus quelle chaine. Projection des résultats du premier tour : Fillon largement en tête, puis MLP en deuxième position mais score beaucoup plus faible, puis Macron, puis Mélanchon ... Hollande avait un score minable.

Loreleii
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prof fonctionnaire : faire barrage à Fillon = votez Juppé dimanche pour éviter le pire.

Message par Moonchild le Lun 28 Nov 2016 - 0:14

@Loreleii a écrit:

Ce que j'ai vu ce soir sur je ne sais plus quelle chaine. Projection des résultats du premier tour : Fillon largement en tête, puis MLP en deuxième position mais score beaucoup plus faible, puis Macron, puis Mélanchon ... Hollande avait un score minable.
Il n'est pas surprenant que Macron profite de la débandade du PS et de l'usure de Bayrou, mais je suis quand même un peu étonné par la hauteur de son score dans ce sondage ; je me demande si cela se confirmera une fois que la campagne aura vraiment commencé.
M'enfin je suis quand même prêt à parier que, quel que soit son score final, la sociologie de son électorat aura pour caractéristique une nette sous-représentation de la France périphérique.

Moonchild
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prof fonctionnaire : faire barrage à Fillon = votez Juppé dimanche pour éviter le pire.

Message par Ascagne le Lun 28 Nov 2016 - 1:06

Son score est très haut en effet, mais sa campagne commence juste. Il n'est plus seulement une bulle médiatique, puisque son impact médiatique (précisément) a fait venir des troupes et parvient même à détourner des adhérents d'autres partis. Je pense que ses plus grands atouts par rapport à l'électorat général sont sa jeunesse, sa vraie-fausse image de renouvellement et ses propositions de mise à jour démocratique (picorées ici et là). C'est surtout sur ces points qu'il peut essayer de convaincre au-delà des catégories sociales qu'il est capable de séduire plus naturellement, et ce dans un contexte où les électeurs (hors de LR qui vient de donner son mot) vont un peu dans tous les sens. En fait, je pressens que l'importance des deux premiers points peut diminuer sensiblement au fil de la campagne, parce que l'électorat peut être conduit à changer de perspective, notamment dans cette nouvelle situation (passage de la droite bien à droite à LR).
J'ai du mal à me dire que la stratégie de Macron pour toucher l'électorat tenté par le vote FN, celui qui est ou se sent délaissé et à l'écart, puisse fonctionner. Il y a quand même des signes qui ne trompent pas chez Macron : une certaine difficulté à se départir de l'habitus d'énarque-IGF-qui-a-pantouflé, un côté trop théâtral, un côté politiquement hors-sol (qui peut cesser d'être un atout face à des candidats comme Le Pen et Fillon), et la ligne politique elle-même : Bayrou a pu dire sans rire qu'il était plus à gauche que Macron sur certains points.
Je vois des gens dans la partie centrale de l'échiquier politique sont tentés par Macron : c'est une perspective à bien courte vue, selon moi. Ses atouts peuvent facilement devenir des handicaps, de la même façon que certains des handicaps de Bayrou peuvent se muer in fine en atouts. Il faut sans doute adopter un point de vue moins électoral(iste) pour le voir.

Ascagne
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prof fonctionnaire : faire barrage à Fillon = votez Juppé dimanche pour éviter le pire.

Message par VicomteDeValmont le Lun 28 Nov 2016 - 1:47

J'aimerais bien un ticket Mélenchon-Bayrou, même si ça a peut de chance d'arriver.

_________________
!! SOUTENEZ VOS COLLEGUES Smile , SIGNEZ LA PETITION Smile : http://droits-profdoc.net/index.php  !!

VicomteDeValmont
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prof fonctionnaire : faire barrage à Fillon = votez Juppé dimanche pour éviter le pire.

Message par Harnache le Lun 28 Nov 2016 - 4:59

La victoire écrasante de François Fillon prouve que la droite n’est pas inquiète. En choisissant le candidat le plus dur, doté du programme d’austérité le plus radical depuis la Libération, elle exprime un sentiment de toute-puissance.
Pour elle, la gauche n’existe plus. Cette droite là, mérite une claque monumentale en mai 2017, ils veulent une droite radicale ? Il auront une gauche radicale avec Mélenchon !

Harnache
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prof fonctionnaire : faire barrage à Fillon = votez Juppé dimanche pour éviter le pire.

Message par e-Wanderer le Lun 28 Nov 2016 - 5:00

Je ne crois pas du tout aux chances de Bayrou : il en serait quand même à sa 4e campagne et l'époque est peu favorable à ceux qui renvoient une image d'hommes usés. Il s'est aliéné une part non négligeable de l'électorat de droite en appelant à voter Hollande (je trouve que c'était une décision digne et pleine de panache, mais elle équivalait quasiment à un suicide politique – et c'est d'ailleurs pour ça que le geste était beau, un peu comme Jospin déclarant qu'il renonçait à la vie publique). Il a beau être cohérent, intéressant, probe et tout ce qu'on veut, il est toujours aussi soporifique devant un micro : c'est désastreux. Son parti est réduit à une peau de chagrin (rien à voir avec l'ex-UDF dont il a hérité ou avec le Modem de la campagne de 2007). Il y a encombrement sur son créneau politique (le futur candidat PS, Macron et lui, pour se partager 20 à 30% des voix). Enfin, les médias roulent davantage pour Macron, et c'est peu de le dire.

Ça fait quand même un paquet de handicaps lourds ! J'aimerais me tromper, mais bon…

e-Wanderer
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prof fonctionnaire : faire barrage à Fillon = votez Juppé dimanche pour éviter le pire.

Message par XIII le Lun 28 Nov 2016 - 7:36

Effectivement à gauche seul le vote Mélenchon devient un vote utile. Sauf si Hamon gagne la primaire au Ps, alors il pourrait y avoir rapprochement.

XIII
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prof fonctionnaire : faire barrage à Fillon = votez Juppé dimanche pour éviter le pire.

Message par Zagara le Lun 28 Nov 2016 - 8:42

La droite se sent pousser des ailes, ils se disent qu'ils pourront se qualifier automatiquement au second tour à cause du bilan de Hollande et de l'éclatement des candidats, puis gagner automatiquement au second en disant "front républicaiiin :V" pour que tous les moutons apeurés viennent dans leur abattoir plutôt que dans l'autre.

M'est avis que, si il y a un second tour Fillon/Le Pen, Fillon n'est pas assuré de l'emporter si facilement. Le Pen va faire campagne à gauche toute pour glâner l'air du temps qui a élu Trump ou fait le Brexit : l'argument anti-néolibéral porte assez pour faire une majorité, y compris sur une tête fasciste. Et surtout face à un type qui promet de prendre aux pauvres pour donner aux riches et de détruire tout ce qu'a fait la République sociale.


Dernière édition par Zagara le Lun 28 Nov 2016 - 8:45, édité 1 fois

Zagara
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 16 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 11 ... 16  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum