Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Melyne5
Niveau 8

Re: Congés maternité et appels insistants du collège

par Melyne5 le Ven 2 Déc 2016 - 7:58
Oui , enfin , essayer de te joindre à quelques jours de ta reprise ce n'est quand même pas comme s'ils t'avait appelée 36 fois pendant ton congé ce que j'avais cru comprendre en lisant le titre,! Peut être veulent ils aussi te communiquer une info importante qui pourrait être utile d ou l'insistance...Ceci dit rien ne t oblige à répondre . Lorsqu on 'est en arrêt on a tout intérêt à filtrer ses appels .
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: Congés maternité et appels insistants du collège

par Daphné le Ven 2 Déc 2016 - 8:48
@horribla a écrit:Il y a deux ans mon PA m'a appelé vers 22h30 une semaine après la naissance de mon fils pour m'annoncer un changement d'EDT d'une heure dans la journée du lendemain... N'ayant pas reconnu le numéro, j'ai répondu, puis quand j'ai enfin compris qui m'appelait et pourquoi, j'ai joué l'idiote et l'ai remercié de m'avoir appelé pour me présenter ses félicitations. Il a quand même eu l'air mal à l'aise. A ta place, je ferais un mail demandant instamment à ce que les appels cessent et que sauf nouvelle de ta part tu seras à ton poste le jour où tu dois rentrer.

Mais... quel intérêt, tu étais en congé de maternité je suppose... donc pas concernée. C'est ton/ta remplaçant(e) qu'il fallait appeler.
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: Congés maternité et appels insistants du collège

par Daphné le Ven 2 Déc 2016 - 8:49
@Arverne a écrit:Mais comment diable ton établissement a-t-il le numéro de portable de ton conjoint ?

Souvent on le donne dans le cadre de la personne à prévenir en cas d'accident.
marilynsaddict
Niveau 6

Re: Congés maternité et appels insistants du collège

par marilynsaddict le Ven 2 Déc 2016 - 9:43
@Melyne5 a écrit:Oui , enfin , essayer de te joindre à quelques jours de ta reprise ce n'est quand même pas comme s'ils t'avait appelée 36 fois pendant ton congé ce que j'avais cru comprendre en lisant le titre,! Peut être veulent ils aussi te communiquer une info importante qui pourrait être utile d ou l'insistance...Ceci dit  rien ne t oblige à répondre . Lorsqu on 'est en arrêt on a tout intérêt à filtrer ses appels .
Dans mon titre j'ai juste marqué "insistants". Pour moi 4 appels, 1 message sur le répondeur, un appel sur le portable de mon mari et encore un message sur le répondeur, je trouve l'adjectif "insistant" approprié quand même...
Pour ceux qui posaient la question, non mon mari n'est pas prof dans mon collège, il n'est même pas enseignant d'ailleurs...

@Arverne a écrit:
Mais comment diable ton établissement a-t-il le numéro de portable de ton conjoint ?
Je pense qu'elle a du se servir de ma fiche de renseignement, le seul endroit où j'ai mis le téléphone de mon mari était pour la personne à contacter en cas d'urgence, car je n'ai pas de famille là où je suis...

Pour ceux qui ont suivi donc, elle m'a encore rappelé ce matin, elle m'a à nouveau laissé un message pour savoir si je compte prendre un congé pathologique ou pas car "vous comprenez on a des problèmes de remplaçant en anglais".
avatar
roxanne
Devin

Re: Congés maternité et appels insistants du collège

par roxanne le Ven 2 Déc 2016 - 9:51
Je répète que je trouve leur demande légitime, ils ont aussi de la pression et puis pour le remplaçant, il doit vouloir savoir s'il reste ou pas.
avatar
inzilbeth
Niveau 6

Re: Congés maternité et appels insistants du collège

par inzilbeth le Ven 2 Déc 2016 - 10:10
@roxanne a écrit:Je répète que je trouve leur demande légitime, ils ont aussi de la pression et puis pour le remplaçant, il doit vouloir savoir  s'il reste ou pas.

+ 1

Marilyn je comprends ô combien ton agacement, sois au-dessus de tout ça, rappelle ou écrit un peu sèchement pour montrer qu'appeler ton conjoint n'est pas tolérable. Et dis-leur qu'en fin de congé mat on a aussi plein de choses à faire : gérer la transition pour la garde de bébé entre autres....
Cela relève peut-être d'un affolement de leur part ? Doublé d'une maladresse énorme et d'un non-respect de ta vie privée, c'est cela qu'il faut pointer, pas le fait qu'ils aient essayé de te joindre.
Bon courage pour la reprise !
Cian
Niveau 1

Re: Congés maternité et appels insistants du collège

par Cian le Ven 2 Déc 2016 - 10:16
On peut comprendre qu'ils souhaitent une réponse mais il faut se mettre à la place de la collègue aussi. On ne choisit pas la durée de son congé maladie et encore moins si on va avoir le congé pathologique. Ces décisions sont prises le jour de la fin de l'arret voir un jour avant. Mettre la pression sur la collègue alors qu'elle ne peut rien faire, c'est lui demander de mettre la pression sur les médecins .... Il n'y a pas besoin de tout ceci pendant une grossesse, soit les règles sont changées , ou alors on fait autrement.
avatar
inzilbeth
Niveau 6

Re: Congés maternité et appels insistants du collège

par inzilbeth le Ven 2 Déc 2016 - 10:26
à quelques jours de la reprise on sait en général si on va demander un congé patho à son médecin, si on est en capacité de reprendre ou non tout de même.
On peut indiquer "je vois mon médecin tel jour, je vous tiens informé dès que j'ai sa réponse".
Cela ne se gère pas le jour J, mais quelques jours avant la reprise, sauf cas particulier bien sûr, organiser le retour au boulot après une grossesse est toujours une affaire délicate.
Cian
Niveau 1

Re: Congés maternité et appels insistants du collège

par Cian le Ven 2 Déc 2016 - 10:44
Et bien malheureusement j'étais dans ce cas là ... L'établissement me demandait un congé de plusieurs mois, mon médecin ne le faisait que pour un mois....
avatar
inzilbeth
Niveau 6

Re: Congés maternité et appels insistants du collège

par inzilbeth le Ven 2 Déc 2016 - 11:05
Je comprends mieux le sens de ton commentaire donc.
c'est pour le moins culotté que l'établissement t'ai demandé un congé de plusieurs mois !! Ils ne sont pas médecins ...
marilynsaddict
Niveau 6

Re: Congés maternité et appels insistants du collège

par marilynsaddict le Ven 2 Déc 2016 - 13:50
@inzilbeth a écrit:à quelques jours de la reprise on sait en général si on va demander un congé patho à son médecin, si on est en capacité de reprendre ou non tout de même.
On peut indiquer "je vois mon médecin tel jour, je vous tiens informé dès que j'ai sa réponse".
Cela ne se gère pas le jour J, mais quelques jours avant la reprise, sauf cas particulier bien sûr, organiser le retour au boulot après une grossesse est toujours une affaire délicate.

Bien sur je comprends très bien. Mais quand bien même je voudrais prendre un congé patho, tant que je n'ai pas un certificat médical, mon engagement verbal ne vaut rien... Imaginons que je l'envisage, que je vais voir le médecin et qu'on me l'accorde pas, puisque comme me l'ont dit d'autres néos sur un autre post, ce congé n'est pas automatique... Le fait d'avoir dit à ma secrétaire que je ne revenais pas n'aura servi à rien.
avatar
clems
Esprit éclairé

Re: Congés maternité et appels insistants du collège

par clems le Ven 2 Déc 2016 - 14:00
Par contre, le fait que les codes pronotes soient changés, c'est normal, c'est basculé sur le remplaçant. On ne retrouve l'accès qu'en revenant.
avatar
trompettemarine
Grand sage

Re: Congés maternité et appels insistants du collège

par trompettemarine le Ven 2 Déc 2016 - 14:03
Quasiment plus aucun gynéco ne donne de congés pathologiques.
Epuisée et incapable de reprendre le travail, c'est auprès de mon médecin traitant que j'ai obtenu deux fois quinze jours d'arrêt maladie.

_________________
"Il y a des oubliés au souvenir du monde. Il faut céder un peu d'eau pure, c'est-à-dire un peu de langue écrite, aux vieux noms qu'on ne prononce plus."(P. Quignard)
avatar
amour
Expert

Re: Congés maternité et appels insistants du collège

par amour le Ven 2 Déc 2016 - 14:39
@clems a écrit:Par contre, le fait que les codes pronotes soient changés, c'est normal, c'est basculé sur le remplaçant. On ne retrouve l'accès qu'en revenant.
Oui, donc l'administration de l'établissement et le remplaçant veulent savoir ce qui va se passer, sans que ce soit officiel, et la collègue peut bien faire un effort et leur répondre, mais en revanche si la collègue veut savoir avant de reprendre ses classes où ses élèves en sont, ce qu'ils ont fait ou pas en son absence et quels sont les résultats, elle, elle peut attendre? furieux
avatar
clems
Esprit éclairé

Re: Congés maternité et appels insistants du collège

par clems le Ven 2 Déc 2016 - 15:15
Oui... ma remplaçante de l'époque m'avait filé ses codes pour que je puisse continuer à entrer mes notes et remplir mes bulletins en début de congé maternité...
avatar
inzilbeth
Niveau 6

Re: Congés maternité et appels insistants du collège

par inzilbeth le Ven 2 Déc 2016 - 15:19
@marilynsaddict a écrit:
@inzilbeth a écrit:à quelques jours de la reprise on sait en général si on va demander un congé patho à son médecin, si on est en capacité de reprendre ou non tout de même.
On peut indiquer "je vois mon médecin tel jour, je vous tiens informé dès que j'ai sa réponse".
Cela ne se gère pas le jour J, mais quelques jours avant la reprise, sauf cas particulier bien sûr, organiser le retour au boulot après une grossesse est toujours une affaire délicate.

Bien sur je comprends très bien. Mais quand bien même je voudrais prendre un congé patho, tant que je n'ai pas un certificat médical, mon engagement verbal ne vaut rien... Imaginons que je l'envisage, que je vais voir le médecin et qu'on me l'accorde pas, puisque comme me l'ont dit d'autres néos sur un autre post, ce congé n'est pas automatique... Le fait d'avoir dit à ma secrétaire que je ne revenais pas n'aura servi à rien.

Tu ne t'engages pas, tu préviens que c'est possible, c'est très différent.
Bon courage en tout cas !
avatar
lilith888
Esprit éclairé

Re: Congés maternité et appels insistants du collège

par lilith888 le Ven 2 Déc 2016 - 16:09
Mais je ne comprends pas trop : pourquoi, par principe, ne pas répondre à un coup de téléphone pro ? Car c'est ce refus de répondre qui a engendré l'accumulations d'appels derrière...

Si tu as avais répondu la première fois, ce ne serait pas arrivé, non? bounce
avatar
RogerMartin
Empereur

Re: Congés maternité et appels insistants du collège

par RogerMartin le Ven 2 Déc 2016 - 16:14
J'adore qu'on demande à quelqu'un en congé pourquoi donc il ne répond pas à un appel professionnel.
Comment dire...
Après, si la collègue veut aider son collège à s'organiser, elle le peut, mais je ne vois pas où est l'injonction.

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
lilith888
Esprit éclairé

Re: Congés maternité et appels insistants du collège

par lilith888 le Ven 2 Déc 2016 - 16:30
Non, mais il faut pas être ne pas faire du zèle où il n'y en a pas besoin non plus ! (puis venir se plaindre des conséquences derrière. C'est limite si le mot harcèlement n'a pas été prononcé, faut pas pousser)
avatar
Fires of Pompeii
Vénérable

Re: Congés maternité et appels insistants du collège

par Fires of Pompeii le Ven 2 Déc 2016 - 16:32
C'est comme ça qu'on entretient l'idée que même en congé, l'agent doit être d'astreinte. Non. Et qui plus est en congé maternité. Mais mince quoi !!!

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.
avatar
RogerMartin
Empereur

Re: Congés maternité et appels insistants du collège

par RogerMartin le Ven 2 Déc 2016 - 16:40
Et c'est encore meilleur quand ça vient des collègues. Gardez-moi de mes ennemis...

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
lilith888
Esprit éclairé

Re: Congés maternité et appels insistants du collège

par lilith888 le Ven 2 Déc 2016 - 16:43
Mais qu'on se concentre sur les vraies luttes ! Il y a de quoi faire : nouveaux bulletins, réforme du collège, compétences, réunionites, etc !

Là, on passe juste pour des gamins qui font du zèle et ça nous décrédibilise totalement.
avatar
lilith888
Esprit éclairé

Re: Congés maternité et appels insistants du collège

par lilith888 le Ven 2 Déc 2016 - 16:44
@Fires of Pompeii a écrit:C'est comme ça qu'on entretient l'idée que même en congé, l'agent doit être d'astreinte. Non. Et qui plus est en congé maternité. Mais mince quoi !!!

Le congé maternité n'est pas une dépression profonde : ça ne demande pas un effort hallucinant de répondre à UN coup de fil pro (le premier, en l'occurrence)
avatar
RogerMartin
Empereur

Re: Congés maternité et appels insistants du collège

par RogerMartin le Ven 2 Déc 2016 - 16:46
Une personne en congé a droit à son repos, qui passe aussi par la tranquillité d'esprit. C'est magnifique, louable et grand de choisir ses combats, mais ce droit doit être inaliénable ou bien il n'y a plus de congé de fait.
Il ne s'agit pas d'en faire un principe de ne pas répondre, chacun est libre, mais une fois que l'établissement a pris contact, une fois suffit, non ?

Il me semble qu'un combat important c'est que les règles élémentaires de communication professionnelles soient respectées, justement. Et aussi de se mobiliser pour qu'il y ait plus de remplaçants. Pas de faire la morale à quelqu'un en congé de droit.

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
alanne
Fidèle du forum

Re: Congés maternité et appels insistants du collège

par alanne le Ven 2 Déc 2016 - 16:59
Oui enfin , l 'établissement l'a laissé tranquille pendant tout son congé , qu'il souhaite organiser sa reprise ou non reprise est toutefois assez légitime .

_________________
Wait and see
avatar
Fires of Pompeii
Vénérable

Re: Congés maternité et appels insistants du collège

par Fires of Pompeii le Ven 2 Déc 2016 - 17:04
@lilith888 a écrit:Mais qu'on se concentre sur les vraies luttes ! Il y a de quoi faire : nouveaux bulletins, réforme du collège, compétences, réunionites, etc !

Là, on passe juste pour des gamins qui font du zèle et ça nous décrédibilise totalement.

C'est marrant, ce sont souvent ceux qui se moquent de ces questions qui se sont aussi moqués des grèves contre la réforme. Jdcjdr.

@lilith888 a écrit:
@Fires of Pompeii a écrit:C'est comme ça qu'on entretient l'idée que même en congé, l'agent doit être d'astreinte. Non. Et qui plus est en congé maternité. Mais mince quoi !!!

Le congé maternité n'est pas une dépression profonde : ça ne demande pas un effort hallucinant de répondre à UN coup de fil pro (le premier, en l'occurrence)

Ce n'est pas la question de l'effort. C'est une question de principe. Un congé est un congé, et le congé maternité est déjà assez court. L'établissement a appelé, pas de réponse, bah tant pis. Envoyer un mail serait moins invasif je trouve (et encore, il faut que l'établissement s'en tienne à un seul auquel le professeur répond).

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum