Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Lefteris
Empereur

Re: Le Point : le système scolaire français ne s'adapte pas à la société

par Lefteris le Lun 5 Déc 2016 - 20:13
@Iphigénie a écrit:les idées fortes:
les effectifs ne comptent pas (50 c'est possible) le nombre d'heures de cours : peut être réduit au minimum, à condition que les enseignants soient tout le temps présents, comme assistants éducateurs travailleurs sociaux, que les enfants cessent d'être dans la rue pour être pris en main par les enseignants; et le mieux c'est enfin que ce soient eux qui soient responsables du gosse quand il y a un problème.
Il faut des syndicats qui ne s'occupent pas des conditions de travail mais de la pédagogie (lesquels? je ne vois pas...)
Enfin, faire confiance aux enseignants, en les payant au mérite et  en atomisant l'éducation en autant de systèmes que d'établissements: et ainsi les troupeaux enfants seront mieux gardés, les profs moins payés, tous habitués à bosser en courbant l'échine et le système plus en phase avec la société.
Y a pas, je commence à rêver.
Les passage en gras sont exactement les idées pédagogistes  : tout est dans les méthodes. Si tu veux de l'aide pour les syndicats, je peux t'aider  Laughing.

Et pour le reste, tout est dans le projet PPCR-évaluation :  courber l'échine, rendre compte en permanence, être envoyé en stage sur initiative de l'institution, harmoniser les pédagogies sur ordre des instance locales,  passer sa vie dans l'établissement en projets, réception de partenaires...
Ton rêve prend forme. Une forme bien nette,  plus du tout floue.


Dernière édition par Lefteris le Lun 5 Déc 2016 - 20:46, édité 1 fois
avatar
e-Wanderer
Expert spécialisé

Re: Le Point : le système scolaire français ne s'adapte pas à la société

par e-Wanderer le Lun 5 Déc 2016 - 20:22
PauvreYorick a écrit:Également. Il pointe avec assez de justice, et de justesse, le caractère, pardonnez l'expression, « autistique » du pilotage ministériel.
Exclusif ! NVB : "Je m'imagine bien faire une carrière de patineuse autistique".
avatar
LemmyK
Niveau 7

Re: Le Point : le système scolaire français ne s'adapte pas à la société

par LemmyK le Lun 5 Déc 2016 - 21:45
Dans les années 1995, un collègue (professeur de maths, élu PS, tendance très molle), m'avait expliqué que l'on pouvait faire des cours magistraux au lycée dans un amphi de 100 personnes avant de les mettre en groupe pour résoudre les exercices , faire les TP ... On pouvait ainsi"gagner" des heures.
avatar
zemacebe
Niveau 7

Re: Le Point : le système scolaire français ne s'adapte pas à la société

par zemacebe le Lun 5 Déc 2016 - 22:18
Il faudrait juste que nos élèves recoivent la même éducation (à la maison) que les petits japonais ou les petits chinois. Pas sûr que nos chères petites têtes blondes aient le même sens de la discipline.
Etonnant que ces supers pédagogistes excessifs ne tiennent pas compte des différences culturelles.
avatar
Spinoza1670
Esprit éclairé

Re: Le Point : le système scolaire français ne s'adapte pas à la société

par Spinoza1670 le Lun 5 Déc 2016 - 22:34
@V.Marchais a écrit:Ce type est à l'ouest.
Il y a encore du par cœur, dans l'école d'aujourd'hui, alors qu'on nous répète à l'envi depuis vingt ans que le par coeur c'est mal et qu'avec internet, les enfants n'ont plus besoin d'apprendre ?
Sur ce qui contribue à réduire les inégalités, les enquêtes sociologiques sont très claires : bien apprendre à lire. Deux élèves issus de CSP complètement différentes mais qui ont eu accès à une qualité de lecture similaire peuvent espérer un parcours scolaire et universitaire similaires. Mais, en France, on continue avec des méthodes de lecture controversées, on donne de mauvaises habitudes au cerveau dès la maternelle, malgré les rapports qui se succèdent. Dans ce contexte, on peut multiplier les projets innovants, travailler l'imaginaire et la flexibilité, cela ne changera rien. Un môme qui ne sait pas lire à la fin du CP va en chier toute sa scolarité, c'est pas un scoop. Ce qui en serait un, c'est que l'État prenne acte de cette réalité pour enfin se décider à faire quelque chose à ce sujet.

+ 1. Rien qu'un changement dans l'enseignement de la lecture et écriture en maternelle et CP permettrait de changer radicalement la donne. Des élèves lisant mieux, plus vite, 10 à 20 fois moins d'élèves en grande difficulté. Il suffit de suivre les bons conseils gratuits (par exemple, ceux de Sandrine Garcia) dont l'application permettrait d'économiser des milliards d'euros à long terme. Les calculs sont trop complexes pour moi, mais on peut ouvrir un topic pour en parler.

Sachant que pour les maths, la situation est encore plus grave qu'en lecture, on peut encore faire d'autres progrès.

On peut continuer pendant un certain temps, la liste est longue comme le bras.

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)

Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.
avatar
Spinoza1670
Esprit éclairé

Re: Le Point : le système scolaire français ne s'adapte pas à la société

par Spinoza1670 le Lun 5 Déc 2016 - 22:43
@ycombe a écrit:Le but des évaluations PISA est de montrer la supériorité de l'enseignement par compétences.

Malheureusement pour l'OCDE, PISA a plutôt tendance à montrer l'inverse.
http://pedrocordoba.blog.lemonde.fr/2012/12/27/pisapirlstimss-competences-et-connaissances-1/

On doit pouvoir en déduire que l'OCDE est incompétente pour l'éducation. Ce qu'on sait depuis très longtemps, puisque l'idée des maths modernes, c'était elle!
Pou compléter ce que tu dis, voici ce qu'a écrit sur le sujet Michel Delord récemment :
M. Delord a écrit:source : http://education.blog.lemonde.fr/2016/11/29/a-propos-de-levaluation-timss-et-du-debat-sur-le-niveau-en-calcul/#comment-4829

Il n’est pas question de produire ici même et aujourd’hui – mais tous les espoirs sont permis pour l’avenir – une critique même très incomplète de l’analyse faite par Claude Lelièvre mais il est toujours possible de proposer quelques réflexions.

On peut, par exemple, s’étonner, quarante-cinq ans après son apparition, de cette défense apparemment partagée de la réforme des maths modernes. Et ce d’autant plus que cette position est le fait d’auteurs et de courants qui, souvent, présentent l’OCDE et le libéralisme comme les pires des maux : ils semblent oublier que les maths modernes sont une réforme directement et explicitement pilotée par cette organisation dans divers colloques internationaux (Royaumont, Dubrovnik…) depuis la fin des années 50. Et cette origine n’est pas dissimulée à l’époque par les partisans des maths modernes puisque la préface d’un des premiers manuels de mathématiques modernes, le Papy (Édition Didier, 1964) nous dit explicitement « Le choix des matières et les méthodes d’enseignement sont conformes au Synopsis de Dubrovnik (OCED 1960) ».

Et même si on ne fait pas de l’OCDE un « épouvantail ultra libéral », on peut examiner très sérieusement la nature de la convergence qui peut exister entre les objectifs l’OCDE et l’enseignement des maths.

Et également celle entre les objectifs de l’OCDE et ceux de PISA dont il ne faut peut-être pas accepter les données statistiques « sans un certain recul » en psalmodiant des variations sur « L’étude PISA nous montre que … »).

Pour compléter : Marchandisation ? Du bon usage de l'OCDE

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)

Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: Le Point : le système scolaire français ne s'adapte pas à la société

par Iphigénie le Mar 6 Déc 2016 - 8:45
un des premiers manuels de mathématiques modernes, le Papy (Edition Didier, 1964)
:mdr3:
Contenu sponsorisé

Re: Le Point : le système scolaire français ne s'adapte pas à la société

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum