Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Danska
Modérateur

Re: Le cauchemar des conseils de classe en 2nde...

par Danska le Lun 5 Déc 2016 - 21:15
@Enaeco a écrit:Ce qui me choque le plus dans ton témoignage, c'est les 6 redoublants sur 34 !

Avec la nouvelle réforme, chez nous on propose la 1ère censée être la plus adaptée pour eux. Si bien que je ne suis pas sur qu'on ait 6 redoublants sur l'ensemble de nos secondes !

Bon sinon, même constat depuis quelques années.

On n'a pas eu le choix, l'année dernière : plus de place en STMG (les classes actuelles sont déjà à 35, 36 pour l'autre, elles ne tiennent même plus dans les locaux prévus pour elles), donc redoublement. Tout y passé : rupture des apprentissages, tentative de réorientation en pro (alors que tout le monde savait qu'il n'y aurait pas de place pour eux), et, le pire à mes yeux : deux élèves à qui notre ancien CdE a suggéré de refaire une 2nde "pour se remettre à niveau" avant de demander une 1ère générale. Ah, ça, la 1ère générale, elles l'auront en fin d'année ! Pour la remise à niveau, par contre, on attend toujours....
avatar
gauvain31
Monarque

Re: Le cauchemar des conseils de classe en 2nde...

par gauvain31 le Lun 5 Déc 2016 - 21:22
@Siggy a écrit:Je constate que c'est partout pareil. Un élève a choisi la 2nde "pour voir", pour sûr il a vite compris, deux semaines après la rentrée il demande la voie Pro mais pas de chance, plus de places. Résultat, il végète. La collègue PP l'informe qu'il y a une place dans un autre lycée, mais non il veut rester avec ses copains... Une autre élève est arrivée début novembre, elle n'a pas trouvé de maitre de stage donc elle attend l'année prochaine, imaginez l'enthousiasme de cette fille... Dans une classe de 2nde, tous les élèves sont de la même année, aucun redoublement.

A contrario, j'ai un de mes élèves qui avait longuement hésité entre la 2nde pro et la seconde GT en septembre. Il avait obtenu une place au pro, mais avait envie d'essayer le général pendant 2 semaines.... heureusement qu'il est resté, c'est un des meilleurs élèves de la classe. Comme quoi il y a de tout....

Mais je suis d'accord que pour avoir 6 redoublements sur 35 , il y a eu une série déficiences à plusieurs niveaux et sur plusieurs années. Le lycée de Danska est mal loti
avatar
gauvain31
Monarque

Re: Le cauchemar des conseils de classe en 2nde...

par gauvain31 le Lun 5 Déc 2016 - 21:24
@Danska a écrit:
@Enaeco a écrit:Ce qui me choque le plus dans ton témoignage, c'est les 6 redoublants sur 34 !

Avec la nouvelle réforme, chez nous on propose la 1ère censée être la plus adaptée pour eux. Si bien que je ne suis pas sur qu'on ait 6 redoublants sur l'ensemble de nos secondes !

Bon sinon, même constat depuis quelques années.

On n'a pas eu le choix, l'année dernière : plus de place en STMG (les classes actuelles sont déjà à 35, 36 pour l'autre, elles ne tiennent même plus dans les locaux prévus pour elles), donc redoublement. Tout y passé : rupture des apprentissages, tentative de réorientation en pro (alors que tout le monde savait qu'il n'y aurait pas de place pour eux), et, le pire à mes yeux : deux élèves à qui notre ancien CdE a suggéré de refaire une 2nde "pour se remettre à niveau" avant de demander une 1ère générale. Ah, ça, la 1ère générale, elles l'auront en fin d'année ! Pour la remise à niveau, par contre, on attend toujours....

Ce sont les effets d'une baisse massive des places en lycée pro. Il y a une forme d'abandon de la jeunesse.
avatar
Danska
Modérateur

Re: Le cauchemar des conseils de classe en 2nde...

par Danska le Lun 5 Déc 2016 - 21:29
@gauvain31 a écrit:
@Siggy a écrit:Je constate que c'est partout pareil. Un élève a choisi la 2nde "pour voir", pour sûr il a vite compris, deux semaines après la rentrée il demande la voie Pro mais pas de chance, plus de places. Résultat, il végète. La collègue PP l'informe qu'il y a une place dans un autre lycée, mais non il veut rester avec ses copains... Une autre élève est arrivée début novembre, elle n'a pas trouvé de maitre de stage donc elle attend l'année prochaine, imaginez l'enthousiasme de cette fille... Dans une classe de 2nde, tous les élèves sont de la même année, aucun redoublement.

A contrario, j'ai un de mes élèves qui avait longuement hésité entre la 2nde pro et la seconde GT en septembre. Il avait obtenu une place au pro, mais avait envie d'essayer le général pendant 2 semaines.... heureusement qu'il est resté, c'est un des meilleurs élèves de la classe. Comme quoi il y a de tout....

Mais je suis d'accord que pour avoir 6 redoublements sur 35 , il y a eu une série déficiences à plusieurs niveaux et sur plusieurs années. Le lycée de Danska est mal loti

Je ne sais même pas si mon lycée est mal loti - on a beaucoup d'élèves issus de CSP-, clairement, mais aussi des familles plus favorisées, et malgré tout des résultats pas si mauvais. Là où ça joue beaucoup en 2nde, c'est que les places sont limitées en pro (comme partout) mais aussi en techno. Du coup, les élèves sont poussés au redoublement, histoire de limiter la casse pendant un an.
Mais j'appréhende l'année prochaine : quand je vois le niveau de ma 1ère cette année, déjà assez faible, et que je m'imagine en train d'expliquer les mêmes notions aux élèves que j'ai cette année en 2nde... affraid
avatar
Zagara
Grand Maître

Re: Le cauchemar des conseils de classe en 2nde...

par Zagara le Lun 5 Déc 2016 - 21:49
La scolarité n'est obligatoire que jusqu'à 16 ans, donc on devrait pouvoir dire à quelqu'un qui a plus de 16 an -> t'as pas le niveau dégage.
C'est stupide de les laisser s'accrocher alors qu'ils n'ont aucune chance que ça leur apporte quoi que ce soit.
avatar
Danska
Modérateur

Re: Le cauchemar des conseils de classe en 2nde...

par Danska le Lun 5 Déc 2016 - 21:53
D'un autre côté, qu'ils dégagent, pourquoi pas (pour certains, ça m'arrangerait bien, soyons honnête), mais pour faire quoi ? Passer leur vie au RSA, aux frais du contribuable, faute de trouver du boulot ?
avatar
Zagara
Grand Maître

Re: Le cauchemar des conseils de classe en 2nde...

par Zagara le Lun 5 Déc 2016 - 21:53
J'en sais rien chuis bourrée.
avatar
Danska
Modérateur

Re: Le cauchemar des conseils de classe en 2nde...

par Danska le Lun 5 Déc 2016 - 21:54
@Zagara a écrit:J'en sais rien chuis bourrée.

Bonne stratégie Laughing

Moi je crois que je vais aller me coucher - il est tôt, mais cette soirée m'a démoralisée, je préfère me réfugier sous ma couette en tête-à-tête avec un bon bouquin que continuer à ruminer cafe
avatar
Zagara
Grand Maître

Re: Le cauchemar des conseils de classe en 2nde...

par Zagara le Lun 5 Déc 2016 - 21:55
Mais c'est vrai c'est pas une stratégie Laughing Laughing
pop
Niveau 6

Re: Le cauchemar des conseils de classe en 2nde...

par pop le Lun 5 Déc 2016 - 22:14
@folevaluna a écrit:
@Danska a écrit:Ou pire encore, le collègue qui explique, très fier de lui, comment il a aménagé ses évaluations pour limiter les dégâts... vécu aussi ce soir cafe

Et pas grand monde pour relever que, aménagements ou pas, c'est la catastrophe pour beaucoup, tout simplement parce qu'ils n'ont absolument aucune des bases nécessaires, ni aucune méthode de travail, ni même seulement conscience du travail à fournir !
titanic

C'est affligeant ; j'en ai beaucoup cette année qui voulaient faire un bac pro et qui faute de place se retrouvent complètement largués en seconde générale ...

Pour ouvrir une filière en bac pro, il faut avoir un grand taux d'attractivité sur une section, pour avoir un grand taux, il faut qu'il y ait beaucoup de demande, malheureusement, on décourage les élève à aller en pro en 3e, et meme ceux qui ont un projet pro et un bon dossier scolaire, on leur fait mettre un vœux de secours en général, bien sur si le dossier est bon, il ne passe jamais par la case pro (il n'est meme pas étudié) et file directement en 2 GT.

Bref tout est fait pour que le pro reste une filière qui n'est pas choisie...aussi bien de la part du ministère, que de la part des principaux et des collègues de 3e.


Dernière édition par Thalia de G le Mar 6 Déc 2016 - 4:09, édité 1 fois (Raison : Suppression retours à la ligne intempestifs.)
avatar
Sphinx
Modérateur

Re: Le cauchemar des conseils de classe en 2nde...

par Sphinx le Lun 5 Déc 2016 - 22:35
@gauvain31 a écrit:Le travail d'orientation de ces élèves a clairement été sabordé depuis la classe de 3ème. L'erreur a été collective : la faute en revient d'abord au MEN, puis aux parents et aux CDE qui les a laissé passer pour respecter les quotas de redoublement imposés par les Rectorat et mieux gérer "les flux" en faisant des économies conséquentes.

Juste pour répondre à ça : mon CDE ferait volontiers redoubler s'il le pouvait (et bon, soyons honnêtes, si ça servait à quelque chose ; parce que le redoublement en 3e, neuf fois sur dix, ça ne sert à rien ; il aurait fallu redoubler quelque part entre le CP et le CE2). Sauf qu'il sait très bien que la commission d'appel le désavouera. À quoi ça sert d'imposer le redoublement et de se faire insulter par les familles si c'est pour que l'appel donne raison à la famille et à l'élève et que le CDE passe pour un imbécile devant les parents ravis ? À rien puisque Bichon ira en 2nde GT. Donc on laisse passer, sauf peut-être deux, trois cas par an. Et puis maintenant même ces cas-là ne peuvent plus redoubler sauf impasse sur l'orientation. Donc je ne crois pas qu'il faille jeter la pierre aux CDE.

Il y a un énorme travail mené dans mon collège par le CDE et les PP pour essayer de convaincre tout un tas d'élèves de se motiver pour une section pro au lieu d'aller dans la voie de garage de la seconde générale. Sauf qu'on en arrive plus que souvent à ce que les parents refusent la pro parce que ça ne fait pas classe. J'ai parlé en fin d'année dernière de cette gamine qui avait obtenu une place dans une section pro mode hyper demandée et dont les parents avaient exigé qu'elle redouble sa 3e à la place pour aller en générale l'an prochain. Heureusement, elle a changé d'avis juste après la rentrée, rejoint son lycée pro et elle est très épanouie maintenant. Le point positif, c'est que ça a ouvert les yeux des parents sur la pro, et que donc on va pouvoir l'envisager pour le petit frère et la petite soeur, qui sont en 3e cette année et pas bien scolaires non plus. Mais, pfff, que d'heures de boulot pour convaincre une seule famille...

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

avatar
Fesseur Pro
Grand Maître

Re: Le cauchemar des conseils de classe en 2nde...

par Fesseur Pro le Lun 5 Déc 2016 - 22:37
@Sphinx a écrit:À quoi ça sert d'imposer le redoublement et de se faire insulter par les familles si c'est pour que l'appel donne raison à la famille et à l'élève et que le CDE passe pour un imbécile devant les parents ravis ? À rien puisque Bichon ira en 2nde GT.
Voilà.
Nous en sommes tous là.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur
avatar
mimile
Grand sage

Re: Le cauchemar des conseils de classe en 2nde...

par mimile le Lun 5 Déc 2016 - 22:43
Bravo sphinx ! Wink Il faudrait vraiment pouvoir informer les parents sur l'orientation au lycée. Moi aussi ça me fait mal au coeur de voir tous ces gamins inadaptés à notre enseignement et bloqués en filière GT. Et les CDE qui nous demandent de nous adapter, la bonne blague... On va tout niveler par le bas.  furieux
Kea
Niveau 9

Re: Le cauchemar des conseils de classe en 2nde...

par Kea le Lun 5 Déc 2016 - 22:45
@pop a écrit:Pour ouvrir une filière en bac pro, il faut avoir un grand taux d'attractivité sur une section, pour avoir un grand taux, il faut qu'il y ait beaucoup de demande, malheureusement, on décourage les élève à aller en pro en 3e, et meme ceux qui ont un projet pro et un bon dossier scolaire, on leur fait mettre un vœux de secours en général, bien sur si le dossier est bon, il ne passe jamais par la case pro (il n'est meme pas étudié) et file directement en 2 GT.

Bref tout est fait pour que le pro reste une filière qui n'est pas choisie...aussi bien de la part du ministère, que de la part des principaux et des collègues de 3e.
Dans mon collège, le "on" est clairement les parents.

J'ai en ce moment plusieurs anciens élèves qui sont en train de se planter en beauté en 2de générale et technologique parce que leurs parents ont préféré conduire leur enfant au casse-pipe plutôt que suivre les conseils des enseignants (y compris l'avertissement sur le risque de ne plus pouvoir intégrer une filière professionnelle après un échec en 2de).
"Il travaillera", "il vaut mieux doubler la 2de que la 3e", comme ils avaient dit l'année précédente "il vaut mieux doubler la 3e que la 4e", etc.

Nous avons pourtant une vraie politique d'information et de découverte des filières professionnelles, à destination des élèves et des parents. Mais certains clichés ont la vie dure.

Je plains ces élèves, victimes de la vanité de leurs parents, ainsi que les élèves qui ont vraiment leur place en 2de générale et technologique.
Et je suis très heureuse pour les élèves qui s'épanouissent enfin en 2de pro après avoir traîné leurs difficultés tout au long du collège.

EDIT : Je rejoins donc Sphinx, qui a été plus rapide.
avatar
LemmyK
Niveau 7

Re: Le cauchemar des conseils de classe en 2nde...

par LemmyK le Lun 5 Déc 2016 - 22:48
@Sphinx a écrit:
Sauf qu'on en arrive plus que souvent à ce que les parents refusent la pro parce que ça ne fait pas classe. J
C'est bien dommage. Deux amis de mon fils, bac Pro G.A. en 2013, Bts banque en 2015 puis licence Pro en 2016 viennent de signer deux CDI dans des banques. Pas mal, non?
eleonore69
Fidèle du forum

Re: Le cauchemar des conseils de classe en 2nde...

par eleonore69 le Lun 5 Déc 2016 - 22:58
@dita a écrit:Monsieur Soleil te prédit qu'ils vont avoir le bac. Pourquoi plains-tu des personnes qui vont plus tard s'en sortir s'ils deviennent un peu plus malins. Certains peuvent même devenir magasiniers.
On ment aux élèves. Tu dramatises. Ils entendent ce qu'ils veulent entendre.
Paix sociale.

Ils auront le bac , en effet.. Et deviendront chauffeur-livreur, agent d'entretien.. Bref, les boulots qui ne nécessitent pas le bac...
avatar
Sphinx
Modérateur

Re: Le cauchemar des conseils de classe en 2nde...

par Sphinx le Lun 5 Déc 2016 - 23:02
@LemmyK a écrit:
@Sphinx a écrit:
Sauf qu'on en arrive plus que souvent à ce que les parents refusent la pro parce que ça ne fait pas classe. J
C'est bien dommage. Deux amis de mon fils, bac Pro G.A. en 2013, Bts banque en 2015 puis licence Pro en 2016 viennent de signer deux CDI dans des banques. Pas mal, non?

Oh, je suis bien consciente qu'il y a des tas de gens qui ont un bac pro et qui gagnent bien plus que moi Laughing Ce sont les parents qu'il faudrait convaincre.

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

avatar
gauvain31
Monarque

Re: Le cauchemar des conseils de classe en 2nde...

par gauvain31 le Lun 5 Déc 2016 - 23:16
@Sphinx a écrit:À quoi ça sert d'imposer le redoublement et de se faire insulter par les familles si c'est pour que l'appel donne raison à la famille et à l'élève et que le CDE passe pour un imbécile devant les parents ravis ?

Nous avons Sphinx un devoir d'honnêteté aux familles et avant à l'élève. Faire passer une élève en classe supérieur sous prétexte que ça passera en appel n'est pas pour moi un argument. Pire, il engage la parole des enseignants: qui dit passage,  dit implicitement dans la tête de l'élève accord des enseignants. C'est nous qui sommes pris pour des imbéciles par les collègues de lycée (puis par les collègues du supérieur avec le bac) car notre parole est dévoyée. Et à titre personnel, je ne trouve pas que le CDE passerait pour un imbécile, mais pour quelqu'un qui dit la vérité. Faire passer un élève dont on est sûr qu'il se vautrera n'est pas le considérer comme un être humain,mais comme de la chair à canon que l'on sacrifie sur l'autel des économies budgétaires.  C'est une faillite morale inacceptable. C'est pour cela que je ne cautionne pas en ne participant plus aux conseils de classe de 3ème trimestre et en disant clairement à certains élèves  de 3ème (je l'ai fait il y a 3 ans) qu'ils n'ont pas mérité de passé en 2nde, qu'on leur donne l'autorisation de se planter.  Ça n'a pas plus à certain(e)s. Et ils n'ont pas fait les malins en sortant de mon dernier cours de l'année.... (ils savaient que je travaillais en grande partie en lycée). J'ai estimé avoir fait mon travail d'enseignant

Que les familles fassent appel si ça leur plaît, elles font ce qu'elles veulent; mais le passage engage alors leur responsabilité, pas celles des enseignants et du CDE lors du conseil de classe. Désormais dans mon lycée de rattachement (et dans un autre de Toulouse) on fait des devoirs communs de seconde dont on garde les notes sur 3 ans. Quand un élève ou un parent n'est pas content en 1ère S ou Tale S, on leur rappelle les résultats des devoirs communs de sciences. C'est comme les chatons: ils n'aiment pas qu'on mette leur nez dans le caca.... et nous devenons de plus en plus directs (et cyniques) avec le temps.

Évidemment qu'il doit y avoir un gros travail d'information auprès des familles et des élèves, et pas que sur l'année de 3ème. Dès la 5ème à mon avis. Je sais que ce travail de longue haleine est dur Wink


Dernière édition par gauvain31 le Mar 6 Déc 2016 - 0:57, édité 1 fois
avatar
Zenxya
Doyen

Re: Le cauchemar des conseils de classe en 2nde...

par Zenxya le Mar 6 Déc 2016 - 0:01
@eleonore69 a écrit:
@dita a écrit:Monsieur Soleil te prédit qu'ils vont avoir le bac. Pourquoi plains-tu des personnes qui vont plus tard s'en sortir s'ils deviennent un peu plus malins. Certains peuvent même devenir magasiniers.
On ment aux élèves. Tu dramatises. Ils entendent ce qu'ils veulent entendre.
Paix sociale.

Ils auront le bac , en effet.. Et deviendront chauffeur-livreur, agent d'entretien.. Bref, les boulots qui ne nécessitent pas le bac...

Ils reviennent au lycée pro via le GRETA et pôle emploi pour faire des formations qualifiantes de niveau V (CAP). Quel gâchis !
Ramanujan974
Niveau 10

Re: Le cauchemar des conseils de classe en 2nde...

par Ramanujan974 le Mar 6 Déc 2016 - 3:34
@Sphinx a écrit: À quoi ça sert d'imposer le redoublement et de se faire insulter par les familles si c'est pour que l'appel donne raison à la famille et à l'élève et que le CDE passe pour un imbécile devant les parents ravis ? À rien puisque Bichon ira en 2nde GT.



Il m'est arrivé en réunion parents-profs, à la question des parents : "comment ça se fait que Kevinou ait 7 de moyenne générale alors que l'an passé il avait 12 ?" de répondre :
"Ah non madame, il a la même moyenne que l'an passé ; il a toujours 6 en maths, 7 en français et 2,5 en anglais.
Par contre, au lycée, il n'y a plus de musique, arts plastiques, techno, etc... avec des 18 pour remonter la moyenne.
On ne vous a pas prévenue en fin de 3e ?"

C'est assez drôle de voir la mine déconfite des parents !
avatar
JEMS
Modérateur

Re: Le cauchemar des conseils de classe en 2nde...

par JEMS le Mar 6 Déc 2016 - 6:51
Les gamins de seconde GT sont accueillis comme des gamins providentiels en 1ère professionnelle tellement les structures des LP sont fragilisées dans certaines disciplines.

En seconde pro (je parle dans ma filière), nous avons un taux d'érosion qui frise le 30 %, érosion liée à des orientations par défaut, des ruptures, des passerelles STMG, des élèves allophones qui disparaissent dans la nature... Ces départs en cours de cycle font chuter nos effectifs de 10 à 15 élèves.

Dans mon lycée, je clame haut et fort cette situation de mise sous perfusion depuis longtemps. Personnellement, c'est compliqué de gérer des jeunes qui ont une année de formation en moins.
avatar
roxanne
Devin

Re: Le cauchemar des conseils de classe en 2nde...

par roxanne le Mar 6 Déc 2016 - 7:52
Chez nous, une STMG en moins, une ES en plus. C'est sûr que ça fait mieux sur le papier, mais ES est en train de devenir la filière de rabais.
avatar
Sphinx
Modérateur

Re: Le cauchemar des conseils de classe en 2nde...

par Sphinx le Mar 6 Déc 2016 - 14:17
@gauvain31 a écrit:
@Sphinx a écrit:À quoi ça sert d'imposer le redoublement et de se faire insulter par les familles si c'est pour que l'appel donne raison à la famille et à l'élève et que le CDE passe pour un imbécile devant les parents ravis ?

Nous avons Sphinx un devoir d'honnêteté aux familles et avant à l'élève. Faire passer une élève en classe supérieur sous prétexte que ça passera en appel n'est pas pour moi un argument. Pire, il engage la parole des enseignants: qui dit passage,  dit implicitement dans la tête de l'élève accord des enseignants. C'est nous qui sommes pris pour des imbéciles par les collègues de lycée (puis par les collègues du supérieur avec le bac) car notre parole est dévoyée. Et à titre personnel, je ne trouve pas que le CDE passerait pour un imbécile, mais pour quelqu'un qui dit la vérité. Faire passer un élève dont on est sûr qu'il se vautrera n'est pas le considérer comme un être humain,mais comme de la chair à canon que l'on sacrifie sur l'autel des économies budgétaires.  C'est une faillite morale inacceptable. C'est pour cela que je ne cautionne pas en ne participant plus aux conseils de classe de 3ème trimestre et en disant clairement à certains élèves  de 3ème (je l'ai fait il y a 3 ans) qu'ils n'ont pas mérité de passé en 2nde, qu'on leur donne l'autorisation de se planter.  Ça n'a pas plus à certain(e)s. Et ils n'ont pas fait les malins en sortant de mon dernier cours de l'année.... (ils savaient que je travaillais en grande partie en lycée). J'ai estimé avoir fait mon travail d'enseignant

Que les familles fassent appel si ça leur plaît, elles font ce qu'elles veulent; mais le passage engage alors leur responsabilité, pas celles des enseignants et du CDE lors du conseil de classe. Désormais dans mon lycée de rattachement (et dans un autre de Toulouse) on fait des devoirs communs de seconde dont on garde les notes sur 3 ans. Quand un élève ou un parent n'est pas content en 1ère S ou Tale S, on leur rappelle les résultats des devoirs communs de sciences. C'est comme les chatons: ils n'aiment pas qu'on mette leur nez dans le caca.... et nous devenons de plus en plus directs (et cyniques) avec le temps.


Dans l'idéal, je suis d'accord avec ce que tu dis. Dans la vraie vie, c'est un fait : le principal qui veut empêcher de passer un élève que la commission d'appel va autoriser à passer va voir son autorité désavouée devant l'élève, devant les parents, et tout ça pour rien, donc à quoi ça sert de s'y opposer ? pour la gloire intérieure ? Cela ne l'empêche bien sûr pas de prévenir Bichon qu'avec 4 en maths et 15 en SVT (j'ai une collègue de SVT qui note très sympa), ça passe en appel, mais il va se vautrer en seconde. Et même pour les cas tangents, on a prononcé quatre redoublements il y a deux ans en espérant être confirmés par l'appel : trois sont passés quand même. Ce que je veux dire, c'est que ce n'est pas le CDE qu'il faut accuser, c'est la hiérarchie qui fixe les règles.

J'édite pour rajouter que notre CDE avait trouvé une formulation, je ne sais plus laquelle malheureusement, pour indiquer au bas de certains bulletins que le passage en seconde était autorisé, mais contre notre gré...

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

avatar
Lowpow29
Niveau 10

Re: Le cauchemar des conseils de classe en 2nde...

par Lowpow29 le Mar 6 Déc 2016 - 17:43
@Ramanujan974 a écrit:
Par contre, au lycée, il n'y a plus de musique, arts plastiques, techno, etc... avec des 18 pour remonter la moyenne."

Ah tiens, dommage qu'on ne me l'ait pas dit plus tôt !! Je me serais alors abstenue d'évaluer mes 375 élèves, de rentrer les 1875 notes et les encore plus nombreuses compétences séparément, et j'aurais mis directement 18 dans chaque case !!

_________________
La vie est courte, l'art est long, l'occasion fugitive, l'expérience trompeuse, le jugement difficile. Hippocrate
avatar
Danska
Modérateur

Re: Le cauchemar des conseils de classe en 2nde...

par Danska le Mar 6 Déc 2016 - 17:46
Pour les filières ES au rabais, mon expérience d'aujourd'hui le confirme : j'ai prévu une sortie cinéma pour voir un documentaire économique, 1ère et Term confondues. Entre autres joyeusetés, plusieurs élèves m'ont rendu l'autorisation de sortie ce matin alors que la date limite était vendredi dernier (j'ai refusé de les prendre), deux élèves ont demandé un mot à leurs parents pour être "dispensés" "parce que ça ne les intéresse pas", et les deux élèves en question ont poussé des cris d'orfraie lorsque je leur ai donné le travail à faire pendant les deux heures de cours qu'ils manquaient.

Et cerise sur le gâteau : en sortant du cinéma, mes Term qui me sortent "Bof, c'était pas génial, Madame, franchement, c'était compliqué à comprendre, nous on s'attendait à un film, avec plus d'action !"

Mais qu'est-ce qu'ils f*** en filière ES ?! furieux

Spoiler:
Dites-moi que c'est bientôt le week-end, je n'en peux déjà plus de cette semaine cafe
Ramanujan974
Niveau 10

Re: Le cauchemar des conseils de classe en 2nde...

par Ramanujan974 le Mar 6 Déc 2016 - 17:56
@Lowpow29 a écrit:
@Ramanujan974 a écrit:
Par contre, au lycée, il n'y a plus de musique, arts plastiques, techno, etc... avec des 18 pour remonter la moyenne."

Ah tiens, dommage qu'on ne me l'ait pas dit plus tôt !! Je me serais alors abstenue d'évaluer mes 375 élèves, de rentrer les 1875 notes et les encore plus nombreuses compétences séparément, et j'aurais mis directement 18 dans chaque case !!


Ca fait des années que je consulte les notes de 3e de mes élèves de 2de, je n'ai jamais vu des notes < 10 dans les 3 matières citées.
Et les moyennes de classes sont rarement < 15.
Je reconnais volontiers que vous faites un travail honorable et respectable, mais ça pose quand même des problèmes pour l'orientation en 2de GT.
Contenu sponsorisé

Re: Le cauchemar des conseils de classe en 2nde...

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum