Le "PISA choc" n'aura pas lieu en 2015

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le "PISA choc" n'aura pas lieu en 2015

Message par ycombe le Mar 6 Déc - 10:35

Il y en a qui vont être déçus.

Les résultats sont tombés et la France se maintient globalement dans le ventre mou de l'étude. Stable, au niveau de la moyenne, pas vraiment la chute catastrophique que certains espéraient.
http://www.cafepedagogique.net/LEXPRESSO/Pages/2016/12/06122016Article636166071950318866.aspx

#collège2016 n'aura pas eu lieu assez tôt pour cela  araignée

_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
avatar
ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "PISA choc" n'aura pas lieu en 2015

Message par Zagara le Mar 6 Déc - 10:52

Youpi on est médiocres. Drapeaufrançais
avatar
Zagara
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "PISA choc" n'aura pas lieu en 2015

Message par VinZT le Mar 6 Déc - 10:54

Le manque d'appétence pour les sciences semble toutefois se confirmer.

_________________
« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
avatar
VinZT
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "PISA choc" n'aura pas lieu en 2015

Message par ycombe le Mar 6 Déc - 10:58

VinZT a écrit:Le manque d'appétence pour les sciences semble toutefois se confirmer.

Impossible. Avec La main à la pâte, les élèves adorent les sciences. Le ministère a dû oublier de prévenir les gens de PISA.

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2016/12/06122016Article636166189504753240.aspx[/mention] a écrit:
Pisa fait apparaître d'autres critères dans les pratiques de classe. De bonnes performances sont corrélées au fait que l'enseignant explique les notions scientifiques, ce qui n'est pas toujours le cas.
N'importe quoi. Il faut leur envoyer Meirieu, à PISA. L'élève doit construire-son-propre-savoir-lui-même-tout-seul, c'est ça qu'est mieux. Elle vaut rien cette évaluation, si elle dit le contraire de nos grands pédagogues.



_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
avatar
ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "PISA choc" n'aura pas lieu en 2015

Message par ysabel le Mar 6 Déc - 11:06

"En compréhension de l'écrit, on est passé de 497 en 2012 à 499 en 2015. On est au dessus de la moyenne de l'Ocde (493). Mais la proportion d'élèves faibles est restée la même. C'est celle des élèves performants qui a un peu augmenté."

Flûte alors les programmes mis en place sous la droite auraient donc des effets !
NVB ne va pas pouvoir protester...
J'attends avec impatience le PISA de collège 2016...

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
ysabel
Devin


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "PISA choc" n'aura pas lieu en 2015

Message par fullmetalchemist le Mar 6 Déc - 11:10

Quelqu'un sait comment sont obtenues les stats de PISA? Qu'est-ce qui est testé précisément? Ma question porte plus sur les sciences vu que c'est mon domaine...
avatar
fullmetalchemist
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "PISA choc" n'aura pas lieu en 2015

Message par ycombe le Mar 6 Déc - 11:17

fullmetalchemist a écrit:Quelqu'un sait comment sont obtenues les stats de PISA? Qu'est-ce qui est testé précisément? Ma question porte plus sur les sciences vu que c'est mon domaine...
Le rapport est en ligne, c'est expliqué dedans:
http://www.oecd-ilibrary.org/education/resultats-du-pisa-2015-volume-i_9789264267534-fr

Il est un peu long à lire, mais le chapitre 1 devrait t'intéresser.

_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
avatar
ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "PISA choc" n'aura pas lieu en 2015

Message par kensington le Mar 6 Déc - 11:19

Zagara a écrit:Youpi on est médiocres. Drapeaufrançais

C'est de l'évaluation positive ça!

cheers
avatar
kensington
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "PISA choc" n'aura pas lieu en 2015

Message par ycombe le Mar 6 Déc - 11:24

Question pour @Luigi_B: tu indiques si j'ai bien compris dans un de tes textes que la France scolarise notablement plus que d'autres pays ce qui explique une bonne part de l'écart entre "mauvais" et "bons".

Dans le rapport en français page 81, on a les chiffres de la scolarisation par pays. La France scolarise  91% des enfants de 15 ans, ce qui est plus que la moyenne de l'OCDE (89%) mais guère. L'Allemagne est donnée à 96%, comme Singapour par exemple.

J'ai mal compris?

_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
avatar
ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "PISA choc" n'aura pas lieu en 2015

Message par ycombe le Mar 6 Déc - 11:57


After accounting for students’ and schools’ socio-economic profile, greater exposure to enquiry-based instruction is negatively associated with science performance in 56 countries and economies. Perhaps surprisingly, in no education system do students who reported that they are frequently exposed to enquiry-based instruction score higher in science.
https://www.oecd.org/education/pisa-2015-results-volume-ii-9789264267510-en.htm

Ça ne surprend que ceux qui croient aux pédagogies de la découverte...

_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
avatar
ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "PISA choc" n'aura pas lieu en 2015

Message par che35 le Mar 6 Déc - 12:00

ysabel a écrit:
Flûte alors les programmes mis en place sous la droite auraient donc des effets !
pas ceux du Lycée cependant...


ysabel a écrit:
NVB ne va pas pouvoir protester...
Si on considère la "stabilité" des résultats pour les élèves de 15 ans et la dégringolade pour ceux de 18 ans (voir TIMMS Advanced) elle va nous expliquer qu'au Lycée ça ne va pas...
Et donc qu'il va falloir réformer le Lycée...
avatar
che35
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "PISA choc" n'aura pas lieu en 2015

Message par ycombe le Mar 6 Déc - 12:07

che35 a écrit:
ysabel a écrit:
Flûte alors les programmes mis en place sous la droite auraient donc des effets !
pas ceux du Lycée cependant...


ysabel a écrit:
NVB ne va pas pouvoir protester...
Si on considère la "stabilité" des résultats pour les élèves de 15 ans et la dégringolade pour ceux de 18 ans (voir TIMMS Advanced) elle va nous expliquer qu'au Lycée ça ne va pas...
Et donc qu'il va falloir réformer le Lycée...
Sûr que si on compare une stabilité sur 3 ans avec une dégringolade sur 20 ans...

_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
avatar
ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "PISA choc" n'aura pas lieu en 2015

Message par che35 le Mar 6 Déc - 12:12

ycombe a écrit:
che35 a écrit:
ysabel a écrit:
Flûte alors les programmes mis en place sous la droite auraient donc des effets !
pas ceux du Lycée cependant...


ysabel a écrit:
NVB ne va pas pouvoir protester...
Si on considère la "stabilité" des résultats pour les élèves de 15 ans et la dégringolade pour ceux de 18 ans (voir TIMMS Advanced) elle va nous expliquer qu'au Lycée ça ne va pas...
Et donc qu'il va falloir réformer le Lycée...
Sûr que si on compare une stabilité sur 3 ans avec une dégringolade sur 20 ans...

Elle ne va pas s'embêter avec ça. Tous les moyens sont/seront bons.
avatar
che35
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "PISA choc" n'aura pas lieu en 2015

Message par fullmetalchemist le Mar 6 Déc - 12:24

ycombe a écrit:
fullmetalchemist a écrit:Quelqu'un sait comment sont obtenues les stats de PISA? Qu'est-ce qui est testé précisément? Ma question porte plus sur les sciences vu que c'est mon domaine...
Le rapport est en ligne, c'est expliqué dedans:
http://www.oecd-ilibrary.org/education/resultats-du-pisa-2015-volume-i_9789264267534-fr

Il est un peu long à lire, mais le chapitre 1 devrait t'intéresser.

Je pense que je vais le mettre sur ma clé et l'imprimer au collège (enfin juste la partie Sciences et en minimisant le nombre de feuilles) pour le lire en diagonale Smile Merci Wink
avatar
fullmetalchemist
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "PISA choc" n'aura pas lieu en 2015

Message par Balthazaard le Mar 6 Déc - 12:40

ycombe a écrit:

After accounting for students’ and schools’ socio-economic profile, greater exposure to enquiry-based instruction is negatively associated with science performance in 56 countries and economies. Perhaps surprisingly, in no education system do students who reported that they are frequently exposed to enquiry-based instruction score higher in science.
https://www.oecd.org/education/pisa-2015-results-volume-ii-9789264267510-en.htm

Ça ne surprend que ceux qui croient aux pédagogies de la découverte...

Phrase qui passera inaperçue...merci.
avatar
Balthazaard
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "PISA choc" n'aura pas lieu en 2015

Message par Balthazaard le Mar 6 Déc - 12:43

ycombe a écrit:
VinZT a écrit:Le manque d'appétence pour les sciences semble toutefois se confirmer.

Impossible. Avec La main à la pâte, les élèves adorent les sciences. Le ministère a dû oublier de prévenir les gens de  PISA.

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2016/12/06122016Article636166189504753240.aspx[/mention] a écrit:
Pisa fait apparaître d'autres critères dans les pratiques de classe. De bonnes performances sont corrélées au fait que l'enseignant explique les notions scientifiques, ce qui n'est pas toujours le cas.
N'importe quoi. Il faut leur envoyer Meirieu, à PISA. L'élève doit construire-son-propre-savoir-lui-même-tout-seul, c'est ça qu'est mieux. Elle vaut rien cette évaluation, si elle dit le contraire de nos grands pédagogues.



Le café pédagogique dit cela? Je ne peux pas y croire.
avatar
Balthazaard
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "PISA choc" n'aura pas lieu en 2015

Message par archeboc le Mar 6 Déc - 12:45

ycombe a écrit:Question pour @Luigi_B: tu indiques si j'ai bien compris dans un de tes textes que la France scolarise notablement plus que d'autres pays ce qui explique une bonne part de l'écart entre "mauvais" et "bons".

Dans le rapport en français page 81, on a les chiffres de la scolarisation par pays. La France scolarise  91% des enfants de 15 ans, ce qui est plus que la moyenne de l'OCDE (89%) mais guère. L'Allemagne est donnée à 96%, comme Singapour par exemple.

J'ai mal compris?

Le tableau que tu cites (https://i37.servimg.com/u/f37/18/81/35/40/pisa-210.jpg) indique "pourcentage de jeunes de 15 ans non couvert par l'échantillon PISA". Ce ne sont pas tous nécessairement des jeunes non scolarisés. Je pense que PISA a du mal à tester les redoublants et ceux qui ont sauté une classe. PISA doit avoir du mal à tester certains établissements spécialisés, par exemple l'enseignement agricole. Ensuite, c'est la tambouille des statisticiens de répondre à la question : l'enseignement agricole est-il suffisamment proche de l'EN pour qu'un échantillon sans enseignement agricole soit considéré comme représentatif aussi de l'enseignement agricole. Je ne sais pas comment a été répondu spécifiquement à cette question, mais le taux de scolarisation à 15 ans en France est largement au dessus de 91%.

15 ans : 97.9% en 2014 (91.6% en 2000)
https://www.insee.fr/fr/statistiques/2383587



_________________
Pour des raisons de commodité nous utilisons dans nos analyses un classement des élèves en « bons », « moyens » et « faibles » qui n'est valable qu'à l'intérieur de chaque classe ou dans des classes de même type. En fait, les élèves que nous appelons « bons » sont plutôt des élèves moyens, les « moyens » des élèves plutôt faibles et les « faibles » des élèves en grande difficulté.
van Zanten Agnès. Le quartier ou l'école ? Déviance et sociabilité adolescente dans un collège de banlieue . In: Déviance et société. 2000 - Vol. 24 - N°4. Les désordres urbains : regards sociologiques. pp. 377-401. note 3



archeboc
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "PISA choc" n'aura pas lieu en 2015

Message par archeboc le Mar 6 Déc - 12:54

Dans le Point : Pisa 2015 : la France au ras des paquerettes


Pisa 2015 voit également reculer la Finlande, qui, même si elle reste meilleure que la France dans tous les domaines, chute de 5 à 11 points dans chacune des catégories. Dans ce pays qui coiffait tous les autres lors des précédentes cuvées de l'enquête, ce n'est pas l'échec scolaire qui a augmenté, ce ne sont pas non plus les inégalités sociales, mais bien la proportion d'élèves très forts qui a nettement baissé entre 2006 et 2015, et l'écart entre les filles et les garçons, qui s'est encore accru depuis 2012 (les garçons réussissent mieux, surtout en compréhension de l'écrit). Bref, la réussite pour tous se serait réalisée au détriment de l'excellence. Autre recul notable : la Suède qui tombe au niveau de la France. Le pays a notamment introduit une réforme de la carte scolaire dans son système : le choix de l'établissement est désormais laissé aux parents. Une fausse bonne idée, semble dire Pisa. Ou une vraie mauvaise...

_________________
Pour des raisons de commodité nous utilisons dans nos analyses un classement des élèves en « bons », « moyens » et « faibles » qui n'est valable qu'à l'intérieur de chaque classe ou dans des classes de même type. En fait, les élèves que nous appelons « bons » sont plutôt des élèves moyens, les « moyens » des élèves plutôt faibles et les « faibles » des élèves en grande difficulté.
van Zanten Agnès. Le quartier ou l'école ? Déviance et sociabilité adolescente dans un collège de banlieue . In: Déviance et société. 2000 - Vol. 24 - N°4. Les désordres urbains : regards sociologiques. pp. 377-401. note 3



archeboc
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "PISA choc" n'aura pas lieu en 2015

Message par Alegato. le Mar 6 Déc - 14:02

J'imagine que notre ministre va bien encore une fois trouver une manière de s'autocongratuler
avatar
Alegato.
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "PISA choc" n'aura pas lieu en 2015

Message par Alegato. le Mar 6 Déc - 14:10

En tout cas en math, je ne vois pas très bien comment le niveau va monter avec la disparition de tant de notions importantes au collège. Sachant qu'au lieu de faire des math il faudra faire bouger un chat orange et appuyer sur des bouton geogebra j'ai hâte de voir les résultats de pisa 2021 ou 2024
avatar
Alegato.
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "PISA choc" n'aura pas lieu en 2015

Message par Tiberius le Mar 6 Déc - 14:28

Pour résumer, Pisa montre une inversion de la courbe de la chute des résultats.
Hollande devrait revenir!!
A mais non, c'est l'évaluation des programmes de la droite zut.

Tiberius
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "PISA choc" n'aura pas lieu en 2015

Message par Laepixia le Mar 6 Déc - 17:54

"La pratique expérimentale en classe est liée à de meilleurs résultats."
"De bonnes performances sont corrélées au fait que l'enseignant explique les notions scientifiques"

Non sans blagues ?

avatar
Laepixia
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "PISA choc" n'aura pas lieu en 2015

Message par Celadon le Mar 6 Déc - 18:06

Autrement dit quand l'enseignant met l'enfant au centre de ses apprentissages, la corrélation avec de bons résultats n'est pas assurée.
Faut une enquête longue et coûteuse pour ça ?
Y a quand même un paquet d'années qu'on le dit, qu'un enseignant ne peut pas être qu'une personne-ressource...
avatar
Celadon
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "PISA choc" n'aura pas lieu en 2015

Message par User21714 le Mar 6 Déc - 18:09

Zagara a écrit:Youpi on est médiocres. Drapeaufrançais

yesyes bounce

User21714
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "PISA choc" n'aura pas lieu en 2015

Message par Chocolat le Mar 6 Déc - 18:23

Donc, si nous résumons ce qui fonctionne :
- la pédagogie explicite et l'apprentissage par répétition
- le travail régulier et soutenu
- le respect des enseignants
- la valorisation du métier à travers une rémunération intéressante

Conclusion : ce qui fonctionne se situe à l'opposée de ce qui a été fait en France pendant de trop nombreuses années.


_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
avatar
Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum