Le "PISA choc" n'aura pas lieu en 2015

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le "PISA choc" n'aura pas lieu en 2015

Message par ycombe le Sam 24 Déc 2016 - 0:45

PISA vient avec son lot de données toutes plus variées les unes que les autres. Il n'est pas toujours facile d'y repérer celles qui sont pertinentes.

Greg Ashman a mis en valeur le lien entre le climat en classe (discipline) et la réussite en sciences:

Students were also asked about their perceptions of the disciplinary climate in science lessons and the results are pretty interesting. From a range of questions about levels of noise and disorder and whether students followed the teacher’s instructions, the statisticians created an index of disciplinary climate. Positive values reflect a better climate than the OECD average.

As you might expect, countries such as Japan, Korea and Hong Kong are in the top ten. Perhaps surprisingly, so is the United States. In contrast, the United Kingdom and Australia both rank well below the OECD average. The U.K. result seems to be at odds with Ofsted evidence that generally finds few discipline problems in schools. We have to wonder which gives a more accurate picture, anonymous student self-reports or the results of a pre-announced, high stakes inspection.

Not surprisingly, in virtually all countries, a higher score on the PISA index was associated with better science performance.
https://gregashman.wordpress.com/2016/12/24/pisa-data-on-discipline/

Rien de très surprenant en effet, le lien entre résultats et discipline avait déjà été pointé depuis PISA 2009:
http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2013/09/17092013Article635150008866706215.aspx
(Je remets le lien vers le PISA in Focus n°32, celui du café étant mort:
http://www.oecd.org/pisa/pisaproducts/pisainfocus/pisa%20in%20focus%20n%C2%B032%20(fra)--Final_revised%20bis.pdf )

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "PISA choc" n'aura pas lieu en 2015

Message par Spinoza1670 le Sam 24 Déc 2016 - 19:59

Celadon a écrit:Un article qui ne nous mettra pas de baume au cœur.
http://kapitalis.com/tunisie/2016/12/12/enseignement-et-maintenant-que-le-verdict-de-pisa-est-tombe-que-faire/
C’est, également, une implication plus grande des enseignants dans la vie scolaire qu’il faudrait encourager car l’enseignement est un sacerdoce avant d’être un métier.
Pas tout compris, le journaliste...
Ils ne sont pas sortis des ronces non plus, eux.
Lire aussi le commentaire.

Et toi, t'as la vocation ? (clic)


_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)

Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.
avatar
Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "PISA choc" n'aura pas lieu en 2015

Message par Spinoza1670 le Lun 26 Déc 2016 - 18:45

PISA. Commentaires et enseignements d’une comparaison internationale
http://www.democratisation-scolaire.fr/spip.php?article41

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)

Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.
avatar
Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "PISA choc" n'aura pas lieu en 2015

Message par Celadon le Jeu 12 Jan 2017 - 19:36

Trop drôle :
https://blogs.mediapart.fr/clement-lafon-placette/blog/120117/niveau-scolaire-en-france-ce-qui-vraiment-de-l-importance
Enfin, si on veut...
Les enseignants français ont estimé que les conditions matérielles à l’école sont déplorables, qu’ils ont une charge de travail trop importante et trop de tâches extra-pédagogiques, classant la France, encore une fois, dans les derniers pays pour ce paramètre. En soi, peu importe, car la question importante est de savoir s’il y a, d’après les données du TIMSS, une influence des conditions de travail à l’école sur la performance des élèves. Et là, M. Fillon et consorts de droite vont être contents : la réponse est non. Les conditions peuvent être exécrables et les enseignants débordés, le niveau peut toujours être excellent, comme en Russie par exemple, et vice versa. Pas d’effet, qu’il soit positif ou négatif. Ne nous méprenons pas : on peut supposer que les enseignants ayant le souci de fournir à l’élève le meilleur niveau possible, s’adaptent et compensent des conditions de travail sous-optimales par une implication plus importante. Réduisez donc le nombre de postes, M. Fillon, le niveau scolaire ne baissera pas, les enseignants suivront. Enfin, jusqu’à un point de rupture…

En conclusion, il semble que l’étude TIMSS confirme une chose bien connue : les Français adorent râler. L’école n’échappe pas à ce hobby auquel s’adonnent aussi bien parents qu’enseignants. Nous avons également vu que plusieurs paramètres qui, intuitivement, seraient importants pour le niveau de nos élèves, sont en fait totalement impuissants à changer quoi que ce soit. Mais alors, quelque chose peut-il changer la donne ?
avatar
Celadon
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum