Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
XIII
Fidèle du forum

Re: le SNES a donc voté l'accord sur le PPCR

par XIII le Lun 2 Jan 2017 - 11:14
@Bouboule a écrit:
@XIII a écrit:
@Balthazaard a écrit:Moi j'en ai aussi un peu marre de cette rengaine contre les non-syndiqués, beaucoup l'ont été et ne le sont plus par dégout. Les faire passer pour des non-concernés ou des gens qui se moquent de tout est un non sens. je constate chez moi une forte adhésion au syndicat majoritaire qui s'apparente à un troupeau et qui se contente de relayer la propagande officielle. Personne n'est au courant du contenu du ppcr (en plus c'est réellement compliqué) et très très vaguement de ce qu'impliquent les nouveaux status; j'ai pu constater qu'un membre siégeant au conseil d'administration ignorait même le sens du sigle imp  (si...si). Cette masse fonctionne par on-dits et ne prend même pas la peine de lire la feuille syndicale. Quand le chef dit "on y va" une partie "y va" quand le chef bouge mollement (réforme du collège) la grande majorité ignore la chose. Et quand un non syndiqué (au courant, moi par ex...) demande des précisions ou se plaint de contradictions, on rejoue l'air des "courants" , de la base et de  la direction, de la complexité des débats...etc...etc.

Bien plus grave pour moi est le changement de vision de l'action syndicale, personne ne peut nier que deux syndicats importants (j'exclue les "jaunes" dont c'est depuis toujours une ligne revendiquée) considèrent qu'on peut accepter des accords où une partie de la profession est perdante  (ppcr et pondération).
Pour moi c'est très grave et cimente à jamais la défiance envers ce type de syndicalisme..

Petit exemple, je suis agrégé (statut en danger) si demain un gouvernement propose tout le monde à 17h salaire inchangé, personne ne peut nier que c'est un progrès pour une grande majorité, que fera le syndicat auquel je cotise, et peut être perd de l'argent en suivant les mots d'ordre? Si on part du principe qu'un accord de redistribution où certains perdent au profit de la majorité est (inacceptable sur le fond ) mais acceptable et soutenable en fait, tout peut arriver.

On peut toujours dire (et je l'ai assez entendu) essaie de voir ce qui arrivera sans syndicats!  Cette réponse en me satisfait pas, je n'ai pas de boule de cristal.

Le syndicalisme souffre du même mal que la politique! Trop de collègues déchargés avec des temps complets viennent nous expliquer que c'est mieux maintenant après toutes ces belles réformes! Il faut limiter les mandats dans le temps et interdire les décharges au delà de 25%. Il faut aussi interdire le reclassement de certains (souvent de la cfdt ou de l'unsa) dans les arcanes du pouvoir.
Ensuite la collusion de certains syndicats (unsa, cfdt et même FSU..) dits "syndicats de service ou jaunes" avec le pouvoir est inadmissible,intolérable et participe à leur manque de crédibilité. Des syndicats délivrent même des formations pédagogiques en lieu et place de l'Institution! Une sorte de produit d'appel! Il me semble que le rôle d'un vrai syndicat est de défendre les intérêts des salariés et les revendications qui doivent remonter de la base!
Enfin dans les dernières réformes qui nous concernent ( Refondation, PPCR et plus largement Loi Travail, Loi Macron...) on a pu se rendre compte des forces en présence et du rôle que jouent certains pour accompagner et crédibiliser ces régressions...


Je crois qu'à force de caricaturer tu fais plus de mal à ton prétendu camp que de bien (c'est peut-être ton but d'ailleurs). Mettre la FSU dans le même sac que l'UNSA, franchement...

La FSU a voté la Loi de Refondation (nouveaux rythmes dans le primaire public, inclusion scolaire qui détruit l'enseignement spécialisé, magnifique réforme du collège et j'en passe...).
Delim
Niveau 5

Re: le SNES a donc voté l'accord sur le PPCR

par Delim le Lun 2 Jan 2017 - 11:16
@Osmie a écrit:
Merci aux collègues non syndiqués. Merci aux collègues non militants. Merci aux collègues qui n'organisent jamais une heure syndicale, ou n'y participent jamais. Merci aux collègues qui ne font jamais grève parce que les grèves, ça ne sert à rien. Merci aux 98,5% des collègues qui ne sont pas venus le samedi 10 octobre à Paris pour manifester contre la réforme du collège. Merci aux collègues qui profitent de l'action syndicale mais sont toujours prêts à reprocher tout aux syndicats, sans jamais envisager d'agir eux-mêmes. Merci.
fleurs2 fleurs2 fleurs2

Les syndicats manquent de bras. Pour ma part, j'ai en vraiment marre que des collègues considèrent un syndicat comme un distributeur de services. Que les gens viennent y travailler, y militer sur leur temps libre, et on en reparle. Et s'ils ne le font pas, alors qu'ils se taisent à jamais.


C'est un peu facile de critiquer les collègues non syndiqués: des vilains pas beaux qui râlent et qui profiteraient des syndicats. Beaucoup de collègues autrefois très impliqués et militants sont dégoutés de l'action des syndicats depuis le printemps 2003. En effet, combien de professeurs ont alors fait 1 mois et demie de grève pour voir les syndicats les lâcher en plein vol au mois de juin, et accepter l'application de l'arrêt Omont? Il faut comprendre pourquoi beaucoup d'enseignants ne sont plus syndiqués.
Pour ce qui concerne la réforme des carrières rien n'empêchait au Snes de s'y opposer. Pire, actuellement ce syndicat fait l'éloge de ces mesures en faveur desquelles elle a voté. Comme beaucoup, je considère que c'est une énième trahison.


Dernière édition par Delim le Lun 2 Jan 2017 - 11:25, édité 2 fois
avatar
Balthamos
Grand sage

Re: le SNES a donc voté l'accord sur le PPCR

par Balthamos le Lun 2 Jan 2017 - 11:17
@XIII a écrit:

La FSU a voté la Loi  de Refondation (nouveaux rythmes dans le primaire public, inclusion scolaire qui détruit l'enseignement spécialisé, magnifique réforme du collège et j'en passe...).

Je ne savais pas que la FSU était au parlement ....
avatar
Balthamos
Grand sage

Re: le SNES a donc voté l'accord sur le PPCR

par Balthamos le Lun 2 Jan 2017 - 11:18
Merci Tangleding.

Cela fait plaisir de te lire et voir que tu ne manques pas de courage sur un post comme celui ci...
XIII
Fidèle du forum

Re: le SNES a donc voté l'accord sur le PPCR

par XIII le Lun 2 Jan 2017 - 11:18
La FSU est au CSE ...
avatar
Balthamos
Grand sage

Re: le SNES a donc voté l'accord sur le PPCR

par Balthamos le Lun 2 Jan 2017 - 11:21
Mais le CSE ne vote pas des lois. C'est le parlement, les parlementaires.
La FSU ne fait pas parti du gouvernement d'ailleurs...

Puis va lire la loi sur la refondation de l'école. Je n'y vois rien de choquant. C'est une accumulation de grands principes, il est difficile d'être contre "restaurer les valeurs" ou "œuvrer pour la réussite des élèves".
Le problème, c'est son application.
avatar
Balthazaard
Esprit éclairé

Re: le SNES a donc voté l'accord sur le PPCR

par Balthazaard le Lun 2 Jan 2017 - 11:25
@Chamil a écrit:
@Tangleding a écrit:

@Chamil : Le SG encarté au PS, j'entends ça depuis que je milite et j'entendais ça du temps où mes parents étaient eux-mêmes enseignants. Il y a quelques années, y compris dans les cercles militants, il était de bon ton de dauber sur le camarade Daniel Robin. Etc. Etc.

La vérité c'est que comme tout militant j'ai eu l'occasion de titiller ces SG à l'occasion de stages, et j'ai toujours eu des réponses argumentées en termes stratégiques pour la profession.

De plus les décisions du SNES ne sont pas celles des SG. Il y a des instances (les CAA, la CAN...) et l'exécutif lui-même est constitué par le BN (bureau national) et non par les seuls SG.

Il y a des rapports de force, entre les différents courants mais aussi à l'intérieur des courants. Mais ca reste un peu plus complexe que telle ou telle SG a dit à l'oreille de la ministre qu'elle peut y aller pour la réforme du collège.

Et puis dire que le SNES essaie de ne pas nuire au gvt ou au PS, quand on voit les branlées que s'est pris le PS depuis l'élection de Hollande, arrêtons un peu rêvasser.

Pour ma part ce que je vois c'est que la profession ne se remue pas assez pour qu'un réel rapport de force nous permette de gagner. Et la ligne du SNES ne me semble pas moins efficace que celle du SNALC ou de FO. Ou que celle de la CGT contre la loi travail.

Sauf sur le plan électoral et de la syndicalisation, là à mon avis on peut sans doute se demander si la stratégie du SNES est pertinente.

Mais c'est un autre sujet.

Je ne défends aucun syndicat du second degré en particulier, ne relevant pas de ce champ de syndicalisation. Il ne s'agit donc pas de défendre une boutique contre une autre en la matière. Je constate simplement qu'une partie de la direction du SNES (comme du SNUIPP par ailleurs) a clairement accompagné une partie des "réformes" du gouvernement socialiste, qu'elle aurait violemment refusées dusse la droite être au pouvoir. Et que les cadres du ministère ne se cachent même pas d'avoir bénéficié de la passivité bienveillante d'une partie de la direction du SNES lors de la contestation de la réforme Belkacem. L'ouverture des archives éventuelles ou des témoignages ultérieurs seront bien entendu les seuls à le prouver.

En ce qui me concerne, le soutien du SNESup au droit opposable à l'inscription après une licence, folie juridique et conceptuelle, aura été suffisant.

http://www.snesup.fr/communique-snesup-sur-la-selection-en-master

Cela j'en suis persuadé, je me souviens de la violence (le mot est approprié) avec laquelle se snes chez nous a attaqué les "remplacements De Robien" De Robien a sans doute été un des ministres les plus incompétents et potentiellement nuisible mais sa proposition amendée pour éviter des dérives, n'était peut-être pas la pire, en tous cas pas scandaleuse. Je me souviens des réactions, pas la moindre tentative de discussion, à l'attaque!!! Quand on voit ce que l'on a accepté par la suite sous la gauche...
XIII
Fidèle du forum

Re: le SNES a donc voté l'accord sur le PPCR

par XIII le Lun 2 Jan 2017 - 11:27
La Refondation évoquait déjà tous les paramètres cités plus haut. Le CSE n'est pas le parlement mais engage les syndicats dans leur soutien ou non à ces "réformes". La Refondation reprend les "injonctions" de l'OCDE. Ne se fier qu'à l'emballage était une sorte de faute professionnelle comme ne peut pas suivre la base dans son rejet du PPcr.

Et 4 ans plus tard tu n'y vois toujours rien de choquant?
avatar
Tangleding
Érudit

Re: le SNES a donc voté l'accord sur le PPCR

par Tangleding le Lun 2 Jan 2017 - 11:28
@ XIII (treize aproximatif?) : la FSU a voté pour le décret collège 2016 ? Tu as du mal lire le CR du CSE !

@ Chamil : les hauts fonctionnaires de Grenelle disent ce qu'ils veulent dire et ce qui les arrange. De là à y porter crédit...

Et pas la peine de rêver sur les archives. Je doute qu'on y trouve quoi que ce soir de compromettant et pour qui que ce soit.

@Balthamos : Salut et bonne année à toi. Business as usual su ce genre de post (le titre annonce la couleur). C'est vrai qu'en la matière je préfère l'approche plus franche et directe du SNALC qui donne rendez-vous aux collègues pour décembre 2019 à la suite de ses CR... Wink


Dernière édition par Tangleding le Lun 2 Jan 2017 - 11:32, édité 1 fois

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."
avatar
Balthazaard
Esprit éclairé

Re: le SNES a donc voté l'accord sur le PPCR

par Balthazaard le Lun 2 Jan 2017 - 11:29
@Balthamos a écrit:Mais le CSE ne vote pas des lois. C'est le parlement, les parlementaires.
La FSU ne fait pas parti du gouvernement d'ailleurs...

Puis va lire la loi sur la refondation de l'école. Je n'y vois rien de choquant. C'est une accumulation de grands principes, il est difficile d'être contre "restaurer les valeurs" ou "œuvrer pour la réussite des élèves".
Le problème, c'est son application.

S'engager sur des principes extrêmement flous est un réelle responsabilité. Je ne vais pas voter Fillon sous prétexte qu'il est "pour la réduction du chômage". Ce serait le rôle d'un syndicat de dire "assez de belles paroles" nous nous engageons sur du concret sinon vous vous passez de notre assentiment.  Sinon comme tu le soulignes (problème) c'est donner un chèque en blanc.
XIII
Fidèle du forum

Re: le SNES a donc voté l'accord sur le PPCR

par XIII le Lun 2 Jan 2017 - 11:31
@Tangleding a écrit:@ XIII (treize aproximatif?) : la FSU a voté pour le décret collège 2016 ? Tu as du mal lire le CR du CSE !

@ Chamil : les hauts fonctionnaires de Grenelle disent ce qu'ils veulent dire et ce qui les arrange. De là à y porter crédit...

Et pas la peine de rêver sur les archives. Je doute qu'on y trouve quoi que ce soir de compromettant et pour qui que ce soit.

Bipolaire la FSU? Voter pour la loi de refondation et ensuite contre la "réforme du collège" qui est constitutive de la loi votée quelques années auparavant...

avatar
Balthamos
Grand sage

Re: le SNES a donc voté l'accord sur le PPCR

par Balthamos le Lun 2 Jan 2017 - 11:31
justement, aucun chèque en blanc n'a été donné.
Il n'y a qu'à chercher l'historique...
avatar
Balthamos
Grand sage

Re: le SNES a donc voté l'accord sur le PPCR

par Balthamos le Lun 2 Jan 2017 - 11:35
@XIII a écrit:
@Tangleding a écrit:@ XIII (treize aproximatif?) : la FSU a voté pour le décret collège 2016 ? Tu as du mal lire le CR du CSE !

@ Chamil : les hauts fonctionnaires de Grenelle disent ce qu'ils veulent dire et ce qui les arrange. De là à y porter crédit...

Et pas la peine de rêver sur les archives. Je doute qu'on y trouve quoi que ce soir de compromettant et pour qui que ce soit.

Bipolaire la FSU? Voter pour la loi de refondation et ensuite contre la "réforme du collège" qui est constitutive de la loi votée quelques années auparavant...



C'est de la malhonnêteté intellectuelle de penser ça.

Petit rappel sur la refondation de l'école (et la position du snes, cohérente avec ses mandats d'ailleurs) :
C'est un extrait d'un communiqué de décembre 2012.
Il me semble qu'il y a eu d'autres choses depuis...


La FSU partage un certain nombre des orientations données dans ce projet : l’éducation première priorité nationale avec confirmation des 60 000 créations d’emplois, la priorité à l’école primaire, plus de maîtres que de classes, la scolarisation à l’école maternelle, le rappel des valeurs qui doivent fonder l’école et être transmises par elle, l’objectif d’élever le niveau de qualification et de réduire les inégalités, la fin de l’apprentissage junior pour les jeunes de moins de 15 ans, la révision de l’éducation prioritaire… [...]

Mais ce projet comporte également des absences ou des continuités avec les politiques précédentes qui ne permettront pas les transformations nécessaires. [...]


Beaucoup de questions sensibles seront traitées par les textes d’application. La FSU attend maintenant que le Ministre de l’Éducation donne un agenda de négociations qui devra préciser les chantiers qui seront menés dans les prochains mois et le calendrier de travail.

Les attentes sont fortes. Les enjeux pour l’avenir des jeunes sont importants. Il n’y a pas de temps à perdre.
avatar
Lefteris
Empereur

Re: le SNES a donc voté l'accord sur le PPCR

par Lefteris le Lun 2 Jan 2017 - 11:38
@Balthazaard a écrit:

S'engager sur des principes extrêmement flous est un réelle responsabilité. Je ne vais pas voter Fillon sous prétexte qu'il est "pour la réduction du chômage". Ce serait le rôle d'un syndicat de dire "assez de belles paroles" nous nous engageons sur du concret sinon vous vous passez de notre assentiment.  Sinon comme tu le soulignes (problème) c'est donner un chèque en blanc.
C'est exactement ça, un chèque en blanc. Il y avait du vide, des phrases creuses, et tout ça a été rempli par une  accumulation de décrets , qui vont dans le même sens , "s'emboîtent les uns dans les autres" selon la formule  de F. Robine, et amènent aux réformes actuelles et au saccage méthodique de tout : primaire, collège, lycée qui va prendre la deuxième couche bientôt, statut des enseignants.


@XIII a écrit:

Bipolaire la FSU? Voter pour la loi de refondation et ensuite contre la "réforme du collège" qui est constitutive de la loi votée quelques années auparavant...

Pour être exact, la FSU s'est abstenue :

POUR : SNALC, UNSA, CFDT (SGEN), FCPE
CONTRE : FO SUD CGT
ABSTENTION : FSU

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble".
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, par la stratégie du puzzle).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
avatar
Tangleding
Érudit

Re: le SNES a donc voté l'accord sur le PPCR

par Tangleding le Lun 2 Jan 2017 - 11:39
@XIII a écrit:
@Tangleding a écrit:@ XIII (treize aproximatif?) : la FSU a voté pour le décret collège 2016 ? Tu as du mal lire le CR du CSE !

@ Chamil : les hauts fonctionnaires de Grenelle disent ce qu'ils veulent dire et ce qui les arrange. De là à y porter crédit...

Et pas la peine de rêver sur les archives. Je doute qu'on y trouve quoi que ce soir de compromettant et pour qui que ce soit.

Bipolaire la FSU? Voter pour la loi de refondation et ensuite contre la "réforme du collège" qui est constitutive de la loi votée quelques années auparavant...

Ce n'est pas parce que tu répètes les mêmes bobards à longueur de post que ça va devenir la réalité.

La position de la FSU (tout comme celle du SNALC) a été pleinement cohérente sur ce sujet.

Le décret collège de NVB n'est absolument pas la transposition de lla loi de refondation mais l'interprétation qu'en a donné le ministère NVB, interprétation calquant les positions de la CFDT et de l'UNSA (qui ont approuvé ces décrets).

Tu remarqueras que NVB et Valls ont manifesté avec une remarquable constance une charmante proximité avec la CFDT, de même que Hollande d'ailleurs. Aucun de ces trois ne s'en est caché.

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."
avatar
Tangleding
Érudit

Re: le SNES a donc voté l'accord sur le PPCR

par Tangleding le Lun 2 Jan 2017 - 11:43
@Lefteris a écrit:
XIII

Bipolaire la FSU? Voter pour la loi de refondation et ensuite contre la "réforme du collège" qui est constitutive de la loi votée quelques années auparavant...

Pour être exact, la FSU s'est abstenue :

POUR : SNALC, UNSA, CFDT (SGEN), FCPE
CONTRE : FO SUD CGT
ABSTENTION : FSU
Tu racontes exactement n'importe quoi : la FSU a voté CONTRE la réforme du collège en CSE. C'est la PEEP qui s'est abstenue.


Dernière édition par Tangleding le Lun 2 Jan 2017 - 11:45, édité 1 fois

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."
avatar
Lefteris
Empereur

Re: le SNES a donc voté l'accord sur le PPCR

par Lefteris le Lun 2 Jan 2017 - 11:45
@Tangleding a écrit:
@Lefteris a écrit:
@Balthazaard a écrit:

S'engager sur des principes extrêmement flous est un réelle responsabilité. Je ne vais pas voter Fillon sous prétexte qu'il est "pour la réduction du chômage". Ce serait le rôle d'un syndicat de dire "assez de belles paroles" nous nous engageons sur du concret sinon vous vous passez de notre assentiment.  Sinon comme tu le soulignes (problème) c'est donner un chèque en blanc.
C'est exactement ça, un chèque en blanc. Il y avait du vide, des phrases creuses, et tout ça a été rempli par une  accumulation de décrets , qui vont dans le même sens , "s'emboîtent les uns dans les autres" selon la formule  de F. Robine, et amènent aux réformes actuelles et au saccage méthodique de tout : primaire, collège, lycée qui va prendre la deuxième couche bientôt, statut des enseignants.


@XIII a écrit:

Bipolaire la FSU? Voter pour la loi de refondation et ensuite contre la "réforme du collège" qui est constitutive de la loi votée quelques années auparavant...

Pour être exact, la FSU s'est abstenue :

POUR : SNALC, UNSA, CFDT (SGEN), FCPE
CONTRE : FO SUD CGT
ABSTENTION : FSU
Tu racontes exactement n'importe quoi : la FSU a voté CONTRE la réforme du collège en CSE. C'est la PEEP qiu s'est abstenue.
Non, je parle de la loi sur la "refondation", je réponds à XIII.
La FSU s'est abstenue pour la refondation, puis a voté contre la réforme du collège.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble".
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, par la stratégie du puzzle).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
avatar
Tangleding
Érudit

Re: le SNES a donc voté l'accord sur le PPCR

par Tangleding le Lun 2 Jan 2017 - 11:46
Okay désolé, il pouvait y avoir ambiguité.

C'est bien ça, abstention sur la loi de refondation et vote contre la réforme du collège.

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."
avatar
Balthazaard
Esprit éclairé

Re: le SNES a donc voté l'accord sur le PPCR

par Balthazaard le Lun 2 Jan 2017 - 11:49
@Lefteris a écrit:
@Balthazaard a écrit:

S'engager sur des principes extrêmement flous est un réelle responsabilité. Je ne vais pas voter Fillon sous prétexte qu'il est "pour la réduction du chômage". Ce serait le rôle d'un syndicat de dire "assez de belles paroles" nous nous engageons sur du concret sinon vous vous passez de notre assentiment.  Sinon comme tu le soulignes (problème) c'est donner un chèque en blanc.
C'est exactement ça, un chèque en blanc. Il y avait du vide, des phrases creuses, et tout ça a été rempli par une  accumulation de décrets , qui vont dans le même sens , "s'emboîtent les uns dans les autres" selon la formule  de F. Robine, et amènent aux réformes actuelles et au saccage méthodique de tout : primaire, collège, lycée qui va prendre la deuxième couche bientôt, statut des enseignants.


@XIII a écrit:

Bipolaire la FSU? Voter pour la loi de refondation et ensuite contre la "réforme du collège" qui est constitutive de la loi votée quelques années auparavant...

Pour être exact, la FSU s'est abstenue :

POUR : SNALC, UNSA, CFDT (SGEN), FCPE
CONTRE : FO SUD CGT
ABSTENTION : FSU

Je suis une fois de plus sidéré de voir un syndicat s'abstenir (et c'est tous syndicats confondus...) Comment motiver après cela les gens pour voter aux élections professionnelles? Plutôt que pleurer sur la désyndicalisation, considérez aussi que cette attitude y contribue!
Qu'un député s'abstienne, je comprends cela, il ne peut-être compétent sur tout, qu'un député des landes vote blanc sur une "loi montagne", c'est compréhensible, par exemple. Mais là on envoie des gens qui sont des "pros" de la question, qu'on puisse dire "je ne sais pas" sur des choses qui vont toucher notre quotidien, de la part de gens qui sont dans ce quotidien, à quoi cela rime t-il? Sauf a penser justement qu'ils sont là pour autre chose que notre quotidien....
Ou alors c'est que la question est mal posée...mais alors dans ce cas , prudence sera toujours mère de sureté
J'en ai fait part aux responsables syndicaux chez moi, je ne peux citer leurs réponses mais ça a été un grand moment...
avatar
Tangleding
Érudit

Re: le SNES a donc voté l'accord sur le PPCR

par Tangleding le Lun 2 Jan 2017 - 12:07
A mon avis l'abstention de la FSU (mais cette hypothèse n'engage que moi) tient au fait que la loi de refondation ne proposait pas la scolarité obligatoire jusqu'à 18 ans.

Le débat sur l'abstention dans les instances est aussi vieux que le syndicalisme ou du moins que le paritarisme.

Mais bon si tu penses stratégie plutôt que "pseudo pureté idéologique" (je pense à Péguy, dans un autre contexte : "ils ont les mains pures, mais ils n'ont pas de mains"), ça reste une option parmi les autres.

Pour les purs il y a LO, mais toi qui parle de troupeaux et de moutons (image très neuve), je ne sais pas si cela te plairait. Dans le champ syndical je ne vois pas d'équivalent toutefois. La CNT peut-être, mais ils ont l'air plus rigolo.

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."
avatar
Balthazaard
Esprit éclairé

Re: le SNES a donc voté l'accord sur le PPCR

par Balthazaard le Lun 2 Jan 2017 - 12:27
@Tangleding a écrit:A mon avis l'abstention de la FSU (mais cette hypothèse n'engage que moi) tient au fait que la loi de refondation ne proposait pas la scolarité obligatoire jusqu'à 18 ans.

Le débat sur l'abstention dans les instances est aussi vieux que le syndicalisme ou du moins que le paritarisme.

Mais bon si tu penses stratégie plutôt que "pseudo pureté idéologique" (je pense à Péguy, dans un autre contexte : "ils ont les mains pures, mais ils n'ont pas de mains"), ça reste une option parmi les autres.

Pour les purs il y a LO, mais toi qui parle de troupeaux et de moutons (image très neuve), je ne sais pas si cela te plairait. Dans le champ syndical je ne vois pas d'équivalent toutefois. La CNT peut-être, mais ils ont l'air plus rigolo.

c'est donc un vrai problème!!!

Pour LO j'ai donné,je n'en renie pas une virgule encore aujourd'hui et ma conviction reste complête. Je regrette seulement que certains fassent semblant de croire encore que demain le patronat sera à genoux.
Pour le snes, et ce que tu dis est cohérent avec ce que je souligne, l'ennui pour moi, c'est que ce syndicat (mais pas seulement lui) n'est pas porteur que de revendications professionnelles.
J'ai sans doute un avis sur la scolarité à 18 ans ou non, mais la seule chose qui m'importe c'est "quelle répercussion cela aura t-il sur mon métier au quotidien"?
Si la réponse est "aucune" je n'attends aucun avis de mon syndicat sur ce sujet (et là on rejoint en effet la position de FO)
D'où ma réaction, un syndicat peut s'abstenir si il n'est pas porteur que de revendications professionnelles.
En fait chacun sa vision dirons nous!

Ce qui me gène c'est qu'une grande partie des syndiqués que je vois le sont pour des raisons pro (et par forcément individuelles) et seraient très surpris de la ligne de ceux qu'ils soutiennent..

Je t'assure que dire chez moi que "le snes s'est abstenu parce qu'il n'y avait pas la scolarité obligatoire à 18 ans" me ferait traiter de menteur, désinformateur, crypto-trotskiste-LO-FO...etc
Comme je te dis beaucoup de journaux syndicaux restent sous leur blister ou sont jetés dans les corbeilles tes quels.
avatar
Tangleding
Érudit

Re: le SNES a donc voté l'accord sur le PPCR

par Tangleding le Lun 2 Jan 2017 - 12:39
Je n'ai pas affirmé que l'abstention de la FSU sur la loi de refondation tient à cela, je n'y étais pas.

Ca me paraît probable.

Tu sais je suis en collège, et un collège où le mot syndicat donne des boutons à pas mal de collègues (bien avant que je ne débarque et tente de de renverser la tendance...)

Clairement je ne m'appesantis pas après des collègues sur notre mandat de la scolarité obligatoire jusqu'à 18 ans. Je me contente de leur demander s'ils avaient une idée de leur future orientation professionnelle à 12 ou même 14 ans...

C'est un début.

Est-ce que ce sont des revendications professionnelles ? Vaste question. Je ne pense pas que ségrégation sociale à l'école (dans l'orientation ou autre) soit compatible avec mon épanouissement professionnel comme enseignant.

Le problème c'est qu'il y a des revendications de long terme et d'autres de court et moyen terme. Vu la situation de l'école, que ce soit au primaire ou dans le secondaire, je pense que le court et moyen terme doit être prioritaire (à mon avis en l'état rallonger la scolarité obligatoire à 18 ans ne réduira pas les inégalités, donc ca ne doit pas être la priorité).

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."
avatar
Karine B.
Empereur

Re: le SNES a donc voté l'accord sur le PPCR

par Karine B. le Lun 2 Jan 2017 - 14:40
@Balthazaard a écrit:
@Lefteris a écrit:
@Balthazaard a écrit:

S'engager sur des principes extrêmement flous est un réelle responsabilité. Je ne vais pas voter Fillon sous prétexte qu'il est "pour la réduction du chômage". Ce serait le rôle d'un syndicat de dire "assez de belles paroles" nous nous engageons sur du concret sinon vous vous passez de notre assentiment.  Sinon comme tu le soulignes (problème) c'est donner un chèque en blanc.
C'est exactement ça, un chèque en blanc. Il y avait du vide, des phrases creuses, et tout ça a été rempli par une  accumulation de décrets , qui vont dans le même sens , "s'emboîtent les uns dans les autres" selon la formule  de F. Robine, et amènent aux réformes actuelles et au saccage méthodique de tout : primaire, collège, lycée qui va prendre la deuxième couche bientôt, statut des enseignants.


@XIII a écrit:

Bipolaire la FSU? Voter pour la loi de refondation et ensuite contre la "réforme du collège" qui est constitutive de la loi votée quelques années auparavant...

Pour être exact, la FSU s'est abstenue :

POUR : SNALC, UNSA, CFDT (SGEN), FCPE
CONTRE : FO SUD CGT
ABSTENTION : FSU

Je suis une fois de plus  sidéré de voir un syndicat s'abstenir (et c'est tous syndicats confondus...) Comment motiver après cela les gens pour voter aux élections professionnelles? Plutôt que pleurer sur la désyndicalisation, considérez aussi que cette attitude y contribue!

La FSU n'est pas un syndicat mais une fédération de syndicats qui ont des opinions différentes et, parfois, la synthèse revient à un vote en abstention.

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013
avatar
Osmie
Sage

Re: le SNES a donc voté l'accord sur le PPCR

par Osmie le Dim 8 Jan 2017 - 21:55
@Delim a écrit:
@Osmie a écrit:
Merci aux collègues non syndiqués. Merci aux collègues non militants. Merci aux collègues qui n'organisent jamais une heure syndicale, ou n'y participent jamais. Merci aux collègues qui ne font jamais grève parce que les grèves, ça ne sert à rien. Merci aux 98,5% des collègues qui ne sont pas venus le samedi 10 octobre à Paris pour manifester contre la réforme du collège. Merci aux collègues qui profitent de l'action syndicale mais sont toujours prêts à reprocher tout aux syndicats, sans jamais envisager d'agir eux-mêmes. Merci.
fleurs2 fleurs2 fleurs2

Les syndicats manquent de bras. Pour ma part, j'ai en vraiment marre que des collègues considèrent un syndicat comme un distributeur de services. Que les gens viennent y travailler, y militer sur leur temps libre, et on en reparle. Et s'ils ne le font pas, alors qu'ils se taisent à jamais.


C'est un peu facile de critiquer les collègues non syndiqués: des vilains pas beaux qui râlent et qui profiteraient des syndicats. Beaucoup de collègues autrefois très impliqués et militants sont dégoutés de l'action des syndicats depuis le printemps 2003. En effet, combien de professeurs ont alors fait 1 mois et demie de grève pour voir les syndicats les lâcher en plein vol au mois de juin, et accepter l'application de l'arrêt Omont? Il faut comprendre pourquoi beaucoup d'enseignants ne sont plus syndiqués.
Pour ce qui concerne la réforme des carrières rien n'empêchait au Snes de s'y opposer. Pire, actuellement ce syndicat fait l'éloge de ces mesures en faveur desquelles elle a voté. Comme beaucoup, je considère que c'est une énième trahison.

Une précision s'impose en effet : ce ne sont pas les collègues non-syndiqués que je critique, mais ceux qui ne font rien et laissent ainsi crever notre métier.
Moses2
Niveau 5

Re: le SNES a donc voté l'accord sur le PPCR

par Moses2 le Jeu 12 Jan 2017 - 20:43
Le protocle PPCR pour l'enseignement supérieur vient d'être annoncé : https://cache.media.enseignementsup-recherche.gouv.fr/file/PPCR/93/8/ppcr_livret_694938.pdf.

Pour les maîtres de conférences, la revalorisation est comparable à celle des agrégés du secondaire ; pour les professeurs des universités, elle est moindre (pages 54-56 du pdf).

Mais le grand public retiendra bien sûr le chiffre de 130 milions d'euros de coût supplémentaire.....
http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/cid111635/des-carrieres-renovees-et-mieux-remunerees-dans-l-enseignement-superieur-et-la-recherche.html

EDIT : j'ai posté sur le fil qui n'est pas le plus pertinent, j'ai donc reposté ce même message ailleurs..... Si un modo pouvait effacer ce présent message... désolé pour l'erreur de manipulation.
Contenu sponsorisé

Re: le SNES a donc voté l'accord sur le PPCR

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum