Exclusion de cours: rapport immédiat obligatoire ?

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Exclusion de cours: rapport immédiat obligatoire ?

Message par Tate le Sam 10 Déc 2016, 11:28

Bonjour à tous,

J'ai exclu un élève de mon cours après avoir mis un mot dans son carnet, la vie scolaire me le renvoie avec une fiche d'exclusion me demandant de la remplir immédiatement Je demande à l'élève de quitter mon cours et lui dit que je ne peux pas faire le rapport dans l'immédiat. L'élève remonte avec une AED qui me réclame un rapport. Je réponds sèchement que je suis en train de faire cours ... elle me brandit la feuille d'exclusion à compléter en me rappelant devant la classe: "c'est dans le règlement intérieur" ce qui est faux.
Après le cours, j'explique ce qu'il s'est passé à la CPE mais elle fait la sourde oreille et me dit que l'AED est venue parce que je n'avais pas donné de travail à faire à cet élève ; alors que ce n'est pas ce qu'elle m'a dit.
La CPE termine la conversation en me disant: " si tu ne donnes pas de travail à faire aux élèves, je te les renvoie". Je me pose des questions sur le personnage à qui j'ai affaire, elle ne semble pas savoir écouter. J'ai toujours exclu les élèves en leur donnant du travail et sans faire de rapport immédiat. La CPE a soutenu le comportement de son AED qui vient en classe m'expliquer comment faire mon travail. Je trouve cela assez grave.
J'aimerais savoir quel comportement avoir face à ce qu'il s'est passé.

Tate
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exclusion de cours: rapport immédiat obligatoire ?

Message par linedeloc le Sam 10 Déc 2016, 11:33

Dans ce cas j'aurais rangé mes affaires et dit que la CPE n'avait qu'à venir faire cours à ma place pendant que je rédigeais ce rapport. Quand j'exclus, je griffonne quelques mots sur une feuille libre que je donne au délégué avec un travail pour l'élève exclu. Ensuite, et quand j'en ai le temps, parfois le lendemain, je rédige un rapport correct.
Je sais que là où je travaille maintenant le CPE renvoie facilement les élèves sans travail ou s'il juge que le motif n'est "pas valable". Du coup j'ai toujours une feuille avec quelques verbes à conjuguer et un texte et des questions au cas où dans mon sac, et je suis allé le voir quand un élève me posait souci la dernière fois en le prévenant que s'il n'avait pas ses affaires à nouveau et persistait dans son attitude, je le lui enverrai, en ne voulant pas le revoir. C'est ce qui s'est passé, et il ne me l'a pas renvoyé.

_________________
de jolis bijoux faits main et personnalisés: http://lesbijouxdeline.canalblog.com/
https://www.facebook.com/line.bijoux.5

linedeloc
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exclusion de cours: rapport immédiat obligatoire ?

Message par linedeloc le Sam 10 Déc 2016, 11:35

Le comportement de l'AED et surtout celui du CPE ne sont pas acceptables, c'est à toi de voir si tu gardes l'élève ou pas. Si effectivement c'est un souci de travail non donné à ses yeux, tu peux lui dire que vous vous êtes mal compris cette fois, qu'à l'avenir tu auras une activité ou deux toujours prêtes avec toi et que tu souhaiterais fortement que cela ne se reproduise pas. Que font les collègues à qui on ramène des élèves?

_________________
de jolis bijoux faits main et personnalisés: http://lesbijouxdeline.canalblog.com/
https://www.facebook.com/line.bijoux.5

linedeloc
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exclusion de cours: rapport immédiat obligatoire ?

Message par Tate le Sam 10 Déc 2016, 11:37

@linedeloc a écrit:Dans ce cas j'aurais rangé mes affaires et dit que la CPE n'avait qu'à venir faire cours à ma place pendant que je rédigeais ce rapport. Quand j'exclus, je griffonne quelques mots sur une feuille libre que je donne au délégué avec un travail pour l'élève exclu. Ensuite, et quand j'en ai le temps, parfois le lendemain, je rédige un rapport correct.
Je sais que là où je travaille maintenant le CPE renvoie facilement les élèves sans travail ou s'il juge que le motif n'est "pas valable". Du coup j'ai toujours une feuille avec quelques verbes à conjuguer et un texte et des questions au cas où dans mon sac, et je suis allé le voir quand un élève me posait souci la dernière fois en le prévenant que s'il n'avait pas ses affaires à nouveau et persistait dans son attitude, je le lui enverrai, en ne voulant pas le revoir. C'est ce qui s'est passé, et il ne me l'a pas renvoyé.


Elle m'a dit que j'aurais pu écrire une phrase sur la fiche mais je lui ai dit que je l'avais déjà fait dans le carnet que l'élève ne lui a pas montré. Mais ce que je trouve inadmissible c'est le comportement de l'AED qui me rappelle que remplir un rapport c'est dans le règlement intérieur mais la CPE n'a rien voulu entendre devant l'AED. Donc celle-ci recommencera à faire la même chose puisque la CPE l'a soutenue.

Tate
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exclusion de cours: rapport immédiat obligatoire ?

Message par Tate le Sam 10 Déc 2016, 11:38

@linedeloc a écrit:Le comportement de l'AED et surtout celui du CPE ne sont pas acceptables, c'est à toi de voir si tu gardes l'élève ou pas. Si effectivement c'est un souci de travail non donné à ses yeux, tu peux lui dire que vous vous êtes mal compris cette fois, qu'à l'avenir tu auras une activité ou deux toujours prêtes avec toi et que tu souhaiterais fortement que cela ne se reproduise pas. Que font les collègues à qui on ramène des élèves?

Mes collègues n'ont jamais eu ce genre de problème.

Tate
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exclusion de cours: rapport immédiat obligatoire ?

Message par Jenny le Sam 10 Déc 2016, 11:41

Je mets rapidement un motif et un travail.
Le rapport est fait dans la journée.

Jenny
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exclusion de cours: rapport immédiat obligatoire ?

Message par Tate le Sam 10 Déc 2016, 11:42

Et l'attitude de l'AED ne vous surprend pas?

Tate
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exclusion de cours: rapport immédiat obligatoire ?

Message par linedeloc le Sam 10 Déc 2016, 11:43

@Tate a écrit:
@linedeloc a écrit:Le comportement de l'AED et surtout celui du CPE ne sont pas acceptables, c'est à toi de voir si tu gardes l'élève ou pas. Si effectivement c'est un souci de travail non donné à ses yeux, tu peux lui dire que vous vous êtes mal compris cette fois, qu'à l'avenir tu auras une activité ou deux toujours prêtes avec toi et que tu souhaiterais fortement que cela ne se reproduise pas. Que font les collègues à qui on ramène des élèves?

Mes collègues n'ont jamais eu ce genre de problème.
Alors une discussion avec elle s'impose, pourquoi agirait-elle différemment avec toi, Tu les exclus, tu leur donnes un travail et si tu peux quelques mots sur le motif de l'exclusion. Et tu rédigeras le rapport quand tu pourras.


_________________
de jolis bijoux faits main et personnalisés: http://lesbijouxdeline.canalblog.com/
https://www.facebook.com/line.bijoux.5

linedeloc
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exclusion de cours: rapport immédiat obligatoire ?

Message par linedeloc le Sam 10 Déc 2016, 11:46

On ne sait pas ce que l'AED a rapporté au CPE, c'est peut-être à ce niveau qu'il y a eu un souci. Mais tu restes maître dans ta classe, nonmého.

_________________
de jolis bijoux faits main et personnalisés: http://lesbijouxdeline.canalblog.com/
https://www.facebook.com/line.bijoux.5

linedeloc
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exclusion de cours: rapport immédiat obligatoire ?

Message par Jenny le Sam 10 Déc 2016, 11:48

@Tate a écrit:Et l'attitude de l'AED  ne vous surprend pas?

Si, évidemment. A voir avec elle, elle ne doit pas te parler comme ça devant des élèves.
Je comprends en revanche la demande de travail à faire.


Dernière édition par Jenny le Sam 10 Déc 2016, 11:55, édité 1 fois

Jenny
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exclusion de cours: rapport immédiat obligatoire ?

Message par Tate le Sam 10 Déc 2016, 11:52

@linedeloc a écrit:On ne sait pas ce que l'AED a rapporté au CPE, c'est peut-être à ce niveau qu'il y a eu un souci. Mais tu restes maître dans ta classe, nonmého.

J'irai voir la CPE lundi. Mais elle m'a l'air très spécial... Elles sont deux (une ancienne et elle), je n'ai jamais eu de problème avec l'ancienne.

Tate
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exclusion de cours: rapport immédiat obligatoire ?

Message par Tate le Sam 10 Déc 2016, 11:53

@Jenny a écrit:
@Tate a écrit:Et l'attitude de l'AED  ne vous surprend pas?

Si, évidemment. A voir avec elle, elle ne doit pas te parler comme ça devant des élèves.
Je comprends en revanche la demande de travail à faire.

J'aurais compris si l'AED me l'avait demandé mais ce n'est pas ce qu'elle m'a réclamé.

Tate
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exclusion de cours: rapport immédiat obligatoire ?

Message par Jenny le Sam 10 Déc 2016, 11:57

Oui, j'ai vu. Mais je me dis qu'elle voulait peut être que tu remplisses partiellement la feuille d'exclusion, en mettant surtout le travail à faire. Difficile de te donner une réponse sans en discuter avec l'AED de toute manière.

Jenny
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exclusion de cours: rapport immédiat obligatoire ?

Message par mistinguette le Sam 10 Déc 2016, 12:00

Moi je trouve ces exigences gonflés à force. Autant prévoir une banques d exos, punition à stocker en vie svp est une bonne idée mais exiger du travail alors que tu es en pleine tension avec la classe à reprendre....c'est méconnaître le boulot.

_________________
.'..Texte sur les l'oies' commentaires du prof hg que j’adorais sur ma copie de 6e : loi/ l'oie Vous en êtes une!. J'ai évolué depuis mais mon complexe orthographique m'accompagnera toujours. Il semble qu'aujourd’hui on parle de dyslexie pour l'étourdie éternelle que j'étais...alors si c'est la science des ânes, merci de pas charger la mule.

mistinguette
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exclusion de cours: rapport immédiat obligatoire ?

Message par Jenny le Sam 10 Déc 2016, 12:02

On peut aussi prendre le livre et noter faire les questions pages x. Les AED ont aussi du travail. Ca prend quelques secondes... (Mais je trouve toujours la remarque de l'AED déplacée devant une classe).

Jenny
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exclusion de cours: rapport immédiat obligatoire ?

Message par Cath le Sam 10 Déc 2016, 12:38

Pas besoin de réfléchir : la punition c'est une conjugaison à tous les temps/tous les modes et basta.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exclusion de cours: rapport immédiat obligatoire ?

Message par nightowl le Sam 10 Déc 2016, 12:42

Bonjour,

J'ai eu un cas similaire il y a quelques années. Le CPE était un collègue et ami. La surveillante n'a pas été prorogée après sa période d'essai.

Mon conseil (qui n'engage que moi !) :

Un courrier factuel sur cet incident en double exemplaire au chef d'établissement contre tampon et/ou signature par le secrétariat où tu rappelles :
- Que tu est seule garante, responsable et juge de ce qui se passe dans ta classe
- Que tu te réserves le droit de remettre à sa place l'AED si d'aventure, cela se produisait de nouveau (Perso, je pense que je l'aurai fait direct mais je suis pas réputé diplomate)
- Que tu demandes que ce dernier et la CPE soient rappelés à l'ordre : Une telle mise en cause de tes compétences devant autrui est inadmissible, de même que la désinvolture dont sa chef de service a fait preuve.
- Que si ton courrier n'était pas suivi d'effet, tu en réfères à M Le Recteur et aux syndicats.

Avec la formule en bas de page qui graisse bien : "L'honneur de ma haute considération..."

Bref, sort les crocs.
Aiguisés !

nightowl
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exclusion de cours: rapport immédiat obligatoire ?

Message par Tate le Sam 10 Déc 2016, 14:41

@nightowl a écrit:Bonjour,

J'ai eu un cas similaire il y a quelques années. Le CPE était un collègue et ami. La surveillante n'a pas été prorogée après sa période d'essai.

Mon conseil (qui n'engage que moi !) :

Un courrier factuel sur cet incident en double exemplaire au chef d'établissement contre tampon et/ou signature par le secrétariat où tu rappelles :
- Que tu est seule garante, responsable et juge de ce qui se passe dans ta classe
- Que tu te réserves le droit de remettre à sa place l'AED si d'aventure, cela se produisait de nouveau (Perso, je pense que je l'aurai fait direct mais je suis pas réputé diplomate)
- Que tu demandes que ce dernier et la CPE soient rappelés à l'ordre : Une telle mise en cause de tes compétences devant autrui est inadmissible, de même que la désinvolture dont sa chef de service a fait preuve.
- Que si ton courrier n'était pas suivi d'effet, tu en réfères à M Le Recteur et aux syndicats.

Avec la formule en bas de page qui graisse bien : "L'honneur de ma haute considération..."

Bref, sort les crocs.
Aiguisés !

Je peux faire appel à mon syndicat dans ce genre de cas?

Tate
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exclusion de cours: rapport immédiat obligatoire ?

Message par Thalia de G le Sam 10 Déc 2016, 15:02

@Cath a écrit:Pas besoin de réfléchir : la punition c'est une conjugaison à tous les temps/tous les modes et basta.
Ou alors faire quelques exos de grammaire, recopier les pages d'un manuel, occupations jubilatoires pour l'élève exclu. diable

Ce qui m'interpelle c'est que jusqu'à ces cinq ou six dernières années, je n'ai pas eu à exclure d'élèves. Non que je sois un parangon d'autorité, mais la situation a évolué. Je crois qu'il faut être pragmatique, prévoir une banque d'exos à déposer en Vie sco et le rapport peut attendre quelques heures. Ce n'est pas comme si pendant qu'on exclut l'élève éventuellement manu militari il ne fallait pas faire cours. J'ai eu de la chance, on ne m'a jamais ramené un élève, il fallait vraiment qu'il ait tué père et mère (qu'il empêche le déroulement du cours) pour que je demande à ce qu'il aille voir ailleurs.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exclusion de cours: rapport immédiat obligatoire ?

Message par nightowl le Sam 10 Déc 2016, 15:04

En toute logique oui. Ca forcera la main du chef. ET ca permettra de rester dans les clous.

nightowl
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exclusion de cours: rapport immédiat obligatoire ?

Message par scot69 le Sam 10 Déc 2016, 15:19

On est souvent, hélas, confronté à ce cas: notre CPE nous remonte l'élève en argumentant que ce n'est nullement un motif d'exclusion. Il nous a ressorti un vieux décret du 19e siècle (je n'exagère pas), stipulant qu'on ne peut exclure un élève que pour des faits de violence physique.

J'ai donc trouvé une astuce, quand j'exclus un élève, je mets comme motif: "transgression du rapport à la règle entraînant une ingérence didactique". Vu qu'il ne sait pas ce que ça veut dire mais qu'il n'osera jamais l'avouer, il n'ose pas me renvoyer l'élève. J'ai aussi des collègues plus courageux que moi qui ont littéralement claqué la porte au nez du CPE sans donner d'explication.

Ils ne se rendent pas compte parfois que des faits qui peuvent sembler minimes prennent une ampleur différente selon le contexte et selon la répétition des faits. Ça semble abusif de renvoyer un élève de cours pour "bavardages", mais quand tu lui as demandé 15 fois de se taire, qu'il te coupe la parole et t'empêche de faire cours, je trouve ça parfaitement légitime.

scot69
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exclusion de cours: rapport immédiat obligatoire ?

Message par nightowl le Sam 10 Déc 2016, 15:22

@scot69 a écrit:On est souvent, hélas, confronté à ce cas: notre CPE nous remonte l'élève en argumentant que ce n'est nullement un motif d'exclusion. Il nous a ressorti un vieux décret du 19e siècle (je n'exagère pas), stipulant qu'on ne peut exclure un élève que pour des faits de violence physique.

J'ai donc trouvé une astuce, quand j'exclus un élève, je mets comme motif: "transgression du rapport à la règle entraînant une ingérence didactique". Vu qu'il ne sait pas ce que ça veut dire mais qu'il n'osera jamais l'avouer, il n'ose pas me renvoyer l'élève. J'ai aussi des collègues plus courageux que moi qui ont littéralement claqué la porte au nez du CPE sans donner d'explication.

Ils ne se rendent pas compte parfois que des faits qui peuvent sembler minimes prennent une ampleur différente selon le contexte et selon la répétition des faits. Ça semble abusif de renvoyer un élève de cours pour "bavardages", mais quand tu lui as demandé 15 fois de se taire, qu'il te coupe la parole et t'empêche de faire cours, je trouve ça parfaitement légitime.

Tu as le décret en copie ?

Sinon, tu lui demandes un ordre ECRIT & SIGNE comme quoi c'est interdit. Effet garanti avec le bonus suivant : Tu renvoies à nouveau l'élève avec le délégué. Je l'ai fait une fois, c'est pas optimum pour les élèves mais je ne peux accepter que l'on bafoue mon autorité.

http://cache.media.eduscol.education.fr/file/Sanctions_disciplinaires/84/6/03-l-exclusion_197846.pdf

"Il s'agit d'une réponse ponctuelle qui relève de la responsabilité professionnelle de l'enseignant."
Tout est dit : Qu'il prenne la responsabilité à ta place.

nightowl
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exclusion de cours: rapport immédiat obligatoire ?

Message par Lefteris le Sam 10 Déc 2016, 15:28

L'article L 912-1 du Code de l'éducation prévoit que les enseignants sont responsables de l'ensemble des activités scolaires des élèves et, à ce titre, une décision d'exclusion de cours peut être prise en fonction de l'intérêt général et pour assurer la continuité des activités de la classe

Il est vrai qu'elle " doit donner lieu systématiquement à une information écrite au conseiller principal d'éducation ainsi qu'au chef d'établissement.
Elle s'accompagne d'une prise en charge de l'élève dans le cadre d'un dispositif prévu à cet effet de manière à assurer la continuité de la surveillance."


Fermez le ban.


Dernière édition par Thalia de G le Sam 10 Déc 2016, 15:33, édité 1 fois (Raison : Suppression des retours à la ligne intempestifs.)

_________________
Oὔτε ἄρχειν οὔτε ἄρχεσθαι ἐθέλω (Héraclite) "Je ne veux ni commander ni être commandé".

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exclusion de cours: rapport immédiat obligatoire ?

Message par scot69 le Sam 10 Déc 2016, 15:31

Loi du 05.07.1890 : «… L’exclusion de cours ne peut ainsi être motivée qu’en cas de mise en danger d’autrui ou de l’élève mis en cause lui-même. »



scot69
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exclusion de cours: rapport immédiat obligatoire ?

Message par Lefteris le Sam 10 Déc 2016, 15:32

@scot69 a écrit:Loi du 05.07.1890 : «… L’exclusion de cours ne peut ainsi être motivée qu’en cas de mise en danger d’autrui ou de l’élève mis en cause lui-même. »


Ca a été amendé depuis ...

_________________
Oὔτε ἄρχειν οὔτε ἄρχεσθαι ἐθέλω (Héraclite) "Je ne veux ni commander ni être commandé".

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum