Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Himpy
Neoprof expérimenté

Re: élève qui demande à refaire un devoir.

par Himpy le Mar 20 Déc 2016 - 13:51
Disons que, si on va au bout de la logique, on devrait faire refaire jusqu’à ce que l'élève ait 20/20, preuve qu'il maîtrise la leçon.
avatar
Balthamos
Grand sage

Re: élève qui demande à refaire un devoir.

par Balthamos le Mar 20 Déc 2016 - 20:09
Il est aussi question du droit à l'erreur et du statut de l'erreur.
avatar
Philomène87
Érudit

Re: élève qui demande à refaire un devoir.

par Philomène87 le Mar 20 Déc 2016 - 21:06
Le problème quand on fait repasser systématiquement les devoirs "ratés", c'est que les élèves en prennent l'habitude (sauf dans un collège de bisounours où tous les élèves, sans exception, seraient des fanas du travail, mais bon...). Et du coup, la majorité, voire les 3/4, se disent "pas besoin d'apprendre pour ce contrôle-là, de toute façon on aura une 2e chance". Si c'est toute l'année, le professeur finalement se donne du travail supplémentaire en corrigeant chaque 1er devoir pour rien.
Katow
Niveau 3

Re: élève qui demande à refaire un devoir.

par Katow le Mar 20 Déc 2016 - 23:57
Je sais que mon propos est un peu hors-sujet par rapport au démarrage du fil qui s'intéressait à une situation exceptionnelle de "rattrapage" d'évaluation particulièrement ratée.

J'essaye de préciser un peu mon propos sur une évaluation de type "multipliée":
l'élève peut demander à repasser l'évaluation tant qu'il n'est pas satisfait du résultat (@Himpy, un élève pourrait ainsi décider de refaire l'évaluation jusqu'à l'obtention d'un 18 ou d'un 20....   ou d'un "acquis" pour l'évaluation par compétences qui fixe un objectif plus adapté à ce système )

Les obstacles techniques sont incontestables et justifieraient amplement de ne pas s'aventurer sur cette piste... (ou de fixer des limites pour rendre le tout plus supportable)
- corrections plus nombreuses pour le prof
- davantage de préparations de sujets   (@roxanne: l'élève ne passe pas une évaluation avec le même énoncé)
- trouver des "moments" pour les passations. Proposition n°1 déjà citée plus haut: l'élève vient sur une heure libre pour lui, en classe avec le prof qui fait cours.  (@ aphrodisia: hors de question de passer l'évaluation à la maison)

Par contre, je trouve que l'argument selon lequel "passer une évaluation c'est être prêt le jour J" ne tient pas.
Le paramètre "être prêt le jour J et ne pas se rater", est une composante de la réussite à un examen ou à un concours. Il faut certes travailler là-dessus mais rien ne justifie d'y donner la priorité: en amont il faut se demander comment nous pouvons favoriser les temps d'apprentissages intenses pour que les acquisitions soient maîtrisées au maximum.

Un système d'évaluation "ouvert" à plusieurs tentatives, engendre une multiplication des temps d'analyses des essais ratés, des entraînements, des révisions.... Le risque c'est surtout que la plupart progresse. (Proposition n°2 pour le moment opportun: sur le temps d'AP, plusieurs disciplines mettent dans le pot commun pour créer un bloc de 2h utilisé pour y multiplier les tentatives d'évaluations, les entraînement, les révisions)

@philomène, l'élève peut facilement comprendre (avec notre aide) que prendre la 1ère tentative à la légère n'est pas un bon calcul.... ou alors on complète le système: l'élève fait sa 1ère tentative uniquement lorsqu'il se sent prêt. (toujours sur le temps dédié de l'AP?)
avatar
wanax
Fidèle du forum

Re: élève qui demande à refaire un devoir.

par wanax le Mer 21 Déc 2016 - 1:28
Non. Un devoir surveillé évalue aussi la vitesse d'apprentissage. On ne peut pas ( on ne devrait pas ) accepter d'élèves dans des filières qui leur demandent des efforts et un temps disproportionné par rapport à la normale.
Sinon, pourquoi ne pas attendre la Terminale pour faire passer aux élèves leurs évaluations de sixième ?
avatar
Balthamos
Grand sage

Re: élève qui demande à refaire un devoir.

par Balthamos le Mer 21 Déc 2016 - 3:27
@wanax a écrit:Non. Un devoir surveillé évalue aussi la vitesse d'apprentissage. On ne peut pas ( on ne devrait pas ) accepter d'élèves dans des filières qui leur demandent des efforts et un temps disproportionné par rapport à la normale.
Sinon, pourquoi ne pas attendre la Terminale pour faire passer aux élèves leurs évaluations de sixième ?

Pour le collège, c'est une affirmation plus que contestable.
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: élève qui demande à refaire un devoir.

par Elyas le Mer 21 Déc 2016 - 7:45
Milaghjiu2005 a écrit:Je sais que mon propos est un peu hors-sujet par rapport au démarrage du fil qui s'intéressait à une situation exceptionnelle de "rattrapage" d'évaluation particulièrement ratée.

J'essaye de préciser un peu mon propos sur une évaluation de type "multipliée":
l'élève peut demander à repasser l'évaluation tant qu'il n'est pas satisfait du résultat (@Himpy, un élève pourrait ainsi décider de refaire l'évaluation jusqu'à l'obtention d'un 18 ou d'un 20....   ou d'un "acquis" pour l'évaluation par compétences qui fixe un objectif plus adapté à ce système )

Les obstacles techniques sont incontestables et justifieraient amplement de ne pas s'aventurer sur cette piste... (ou de fixer des limites pour rendre le tout plus supportable)
- corrections plus nombreuses pour le prof
- davantage de préparations de sujets   (@roxanne: l'élève ne passe pas une évaluation avec le même énoncé)
- trouver des "moments" pour les passations. Proposition n°1 déjà citée plus haut: l'élève vient sur une heure libre pour lui, en classe avec le prof qui fait cours.  (@ aphrodisia: hors de question de passer l'évaluation à la maison)

Par contre, je trouve que l'argument selon lequel "passer une évaluation c'est être prêt le jour J" ne tient pas.
Le paramètre "être prêt le jour J et ne pas se rater", est une composante de la réussite à un examen ou à un concours. Il faut certes travailler là-dessus mais rien ne justifie d'y donner la priorité: en amont il faut se demander comment nous pouvons favoriser les temps d'apprentissages intenses pour que les acquisitions soient maîtrisées au maximum.

Un système d'évaluation "ouvert" à plusieurs tentatives, engendre une multiplication des temps d'analyses des essais ratés, des entraînements, des révisions.... Le risque c'est surtout que la plupart progresse. (Proposition n°2 pour le moment opportun: sur le temps d'AP, plusieurs disciplines mettent dans le pot commun pour créer un bloc de 2h utilisé pour y multiplier les tentatives d'évaluations, les entraînement, les révisions)

@philomène, l'élève peut facilement comprendre (avec notre aide) que prendre la 1ère tentative à la légère n'est pas un bon calcul.... ou alors on complète le système: l'élève fait sa 1ère tentative uniquement lorsqu'il se sent prêt. (toujours sur le temps dédié de l'AP?)

Il y a un système d'évaluation qui correspond à ce que tu décris : les ceintures (donnez-lui le nom que vous voulez, c'est son nom historique).
Les élèves passent leur évaluation quand ils se sentent prêts quand ils veulent et s'ils échouent, ils peuvent la repasser (évidemment, cela portera sur le même sujet/la même compétence qui correspond au grade de la ceinture visée mais le contenu de l'exercice peut être différent).

Cela demande une énorme base d'évaluation et l'apprentissage d'une gymnastique logistique nouvelle mais tous les élèves s'y retrouvent (chacun va à son rythme et cela évite de laisser des élèves face à leurs lacunes). Cependant, chaque système d'évaluation a ses limites et dans les ceintures, la limite est celle des élèves qui ne parviennent pas à obtenir de ceintures. Dans une évaluation chiffrée, ils ont 5-6-7 (peut-être moins) jusqu'à 9,75 mais dans les ceintures, comme il n'y a pas de notes, juste l'obtention des grades, un élève peut ne rien avoir (c'est un cas théorique, je ne l'ai pas encore vécu, tous mes élèves parviennent à obtenir des grades).

En fin d'année, j'ai un défi de fin d'année qui reprend ce qu'ils ont obtenu et qui les oblige à retravailler tout ce qui a été enseigné (et ce, dès la classe de 6e).

Cependant, cela demande un travail énorme de création d'une base d'évaluations (mais c'est bon, j'ai maintenant une centaine d'évaluation par ceinture en magasin) et c'est, si on a choisi un seuil de réussite élevé (selon les grades, c'est 60% à 100% de réussite sinon niet), assez intransigeant. Cependant, cela apprend aux élèves à se connaître. J'ai ainsi des élèves qui se croyaient bons et qui ont tenté des grades insurmontables pour eux à cause de leurs lacunes et qui ont compris qu'il fallait retourner aux grade de base pour retravailler les lacunes.

Curieusement, mes élèves les plus forts apprécient énormément ce système ainsi que la majorité de mes plus faibles. Quand je vois qu'un grade est massivement raté, je fais une leçon qui travaille la notion ou le point de méthode.

Ce type de système d'évaluation, comme l'évaluation traditionnelle chiffrée, est d'une grande souplesse. On peut en faire ce qu'on veut. Même la détourner et avoir des pratiques qui masquent le niveau. Comme l'évaluation traditionnelle chiffrée.

La question importante est de savoir si tout type d'évaluation est adapté à chaque moment de l'apprentissage des élèves. Une évaluation terminale sanctionnant les acquis à un moment M est importante. En faire la pratique quotidienne dès le CP, peut-être ou peut-être pas. On aime assez en France tout uniformiser sans trop réfléchir aux différences.

Au final, ce qui est important, c'est de pouvoir donner toute latitude à ceux qui vont vite et font très forts et permettre à ceux qui ont du mal de ne pas se retrouver submerger car les bases ne sont plus retravaillées et évaluées mais qu'on est déjà dans les éléments supérieurs qui supposent l'acquisition des bases (qu'ils n'ont pas).
avatar
roxanne
Devin

Re: élève qui demande à refaire un devoir.

par roxanne le Mer 21 Déc 2016 - 9:14
C'est intéressant, du moins au collège, mais se pose la question du contenu. Il faut bien avancer dans le cours, dans le programme.
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: élève qui demande à refaire un devoir.

par Elyas le Mer 21 Déc 2016 - 9:27
@roxanne a écrit:C'est intéressant, du moins au collège, mais se pose la question du contenu. Il faut bien avancer dans le cours, dans le programme.

Ce qui se fait comme pour les évaluations traditionnelles chiffrées.Je ne suis pas en retard sur mes programmes voire je suis en légère avance. Ce système est aussi mossible en lycée.
avatar
roxanne
Devin

Re: élève qui demande à refaire un devoir.

par roxanne le Mer 21 Déc 2016 - 9:31
En première, il y a le bac. Mais je laisse la possibilité-très peu utilisée- de refaire.
avatar
Orlanda
Fidèle du forum

Re: élève qui demande à refaire un devoir.

par Orlanda le Mer 21 Déc 2016 - 9:38
En lettres, au lycée, il me paraît impossible de refaire un devoir. Chaque sujet de dissertation, chaque texte donné à expliquer est spécifique.
Il faut trois heures pour réaliser chacun de ces exercices: dur de caler une séance de rattrapage dans ces conditions.
Il me faut 10 heures bien pénibles pour corriger un paquet de copies de 35 lycéens, tant leur prose est défaillante. Je n'ajoute pas à ma peine sans d'excellentes raisons.

Appliquer ce que je lis au-dessus, je n'ose formuler ce que j'en pense.

_________________
"Nous vivons à une époque où l'ignorance n'a plus honte d'elle-même". Robert Musil
avatar
Reine Margot
Demi-dieu

Re: élève qui demande à refaire un devoir.

par Reine Margot le Mer 21 Déc 2016 - 9:41
@Elaïna a écrit:Moi je ne l'aurais pas fait, parce que sans ça, malheureusement, même dans les classes a priori sympa, ça devient ingérable : soit c'est ensuite le festival des "je peux le refaire madame ?" soit c'est "oui mais madame lui/elle a eu un jour de plus pour réviser etc". Par ailleurs il serait injuste de lui donner le même devoir (même en faisant confiance...) et ça me gaverait d'avoir à refaire un sujet.

+1 ingérable, après tous les autres parce qu'ils auront été "pas dans leur assiette" voudront la même chose, on n'en sort pas.

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
avatar
DesolationRow
Grand Maître

Re: élève qui demande à refaire un devoir.

par DesolationRow le Mer 21 Déc 2016 - 9:42
@Orlanda a écrit:En lettres, au lycée, il me paraît impossible de refaire un devoir. Chaque sujet de dissertation, chaque texte donné à expliquer est spécifique.
Il faut trois heures pour réaliser chacun de ces exercices: dur de caler une séance de rattrapage dans ces conditions.
Il me faut 10 heures bien pénibles pour corriger un paquet de copies de 35 lycéens, tant leur prose est défaillante. Je n'ajoute pas à ma peine sans d'excellentes raisons.

Appliquer ce que je lis au-dessus, je n'ose formuler ce que j'en pense.

Cela me paraît surtout complètement inutile, et une perte de temps considérable. Rater une dissertation, cela arrive à tout le monde, y compris à un excellent élève. On ne note pas un élève, on note un travail, qui peut être mauvais. Il y aura toujours une dissertation suivante, qui permet de se rattraper.

Je ne me prononce évidemment pas pour le collège, mais au niveau où j'enseigne, un étudiant qui vient me demander de refaire un travail parce que sa note lui déplaît, je lui ris au nez, et une fois que j'ai repris mon souffle, je lui dis qu'il faut grandir un bon coup et que ça ira mieux la fois prochaine.
avatar
Orlanda
Fidèle du forum

Re: élève qui demande à refaire un devoir.

par Orlanda le Mer 21 Déc 2016 - 9:51
Un élève qui veut refaire un devoir qu'il juge raté, c'est en effet bien souvent un élève qui se moque bien de savoir ce qu'il a raté: il veut un 14 et non un 8, pour son ego, ses parents, son dossier de CPGE...Ils ne lisent pas vraiment les nombreuses annotations que je porte sur la copie. Refaire, dans ces conditions, ne sert à rien. Retravailler sa copie à partir de mes remarques, je le propose à chaque fois. Rares sont les élèves qui le font.

_________________
"Nous vivons à une époque où l'ignorance n'a plus honte d'elle-même". Robert Musil
avatar
roxanne
Devin

Re: élève qui demande à refaire un devoir.

par roxanne le Mer 21 Déc 2016 - 9:58
@Orlanda a écrit: Un élève qui veut refaire un devoir qu'il juge raté, c'est en effet bien souvent un élève qui se moque bien de savoir ce qu'il a raté: il veut un 14 et non un 8, pour son ego, ses parents, son dossier de CPGE...Ils ne lisent pas vraiment les nombreuses annotations que je porte sur la copie. Refaire, dans ces conditions, ne sert à rien. Retravailler sa copie à partir de mes remarques, je le propose à chaque fois. Rares sont les élèves qui le font.  
Exactement. Ou alors ils posent l'inévitable question :"Ca remplace la note? Vous comptez la meilleure? " Quand je réponds que non, ou alors qu'il y aura une note en plus , la réponse est "Ah ben, je ne vais pas faire ça pour rien." Donc, on a 1 ou 2 copies. Et encore.
avatar
Orlanda
Fidèle du forum

Re: élève qui demande à refaire un devoir.

par Orlanda le Mer 21 Déc 2016 - 10:46
Ah la tête déconfite du lycéen à qui on rend une copie annotée, mais pas notée!
"Mais sinon, s'il y avait une note, ça serait quoi, à peu près?"

Et après, on nous accuse d'y tenir, à la notation...Ce n'est pas moi qui y tiens le plus!

_________________
"Nous vivons à une époque où l'ignorance n'a plus honte d'elle-même". Robert Musil
avatar
roxanne
Devin

Re: élève qui demande à refaire un devoir.

par roxanne le Mer 21 Déc 2016 - 11:55
Ah ben pour une pauvre note d'oral sur 10, mes secondes seraient prêts à s'entretuer.
avatar
Philomène87
Érudit

Re: élève qui demande à refaire un devoir.

par Philomène87 le Mer 21 Déc 2016 - 14:02
Milaghjiu2005 a écrit:

@philomène, l'élève peut facilement comprendre (avec notre aide) que prendre la 1ère tentative à la légère n'est pas un bon calcul.... ou alors on complète le système: l'élève fait sa 1ère tentative uniquement lorsqu'il se sent prêt. (toujours sur le temps dédié de l'AP?)

Cela ne pourrait fonctionner que dans des classes de 10 élèves maximum, et où le professeur n'aurait que deux ou trois classes en tout (et encore). C'est impossible avec nos effectifs et moyens actuels. Je m'imagine avec mes 6 classes de 25 élèves : "contrôle sur le chapitre I, chacun décide de son jour de passage". Et pendant que 1 ou 2 élèves font leur devoir, qui les surveille ? Le prof ? Dans ce cas, qui fait cours aux autres pendant ce temps ? Et celui qui décide d'être prêt en mai pour passer le contrôle du chapitre I, il les fait quand, les autres évaluations ?
C'est matériellement et psychologiquement impossible. Je dis "psychologiquement", pourquoi ? Parce que là je viens de finir de corriger des récits, et dans chaque classe il y en a 4 ou 5 qui n'ont pas la moyenne. J'ai pensé, à un moment, le leur faire repasser, mais obligatoirement sur le temps de midi (donc non rémunéré pour moi, mais comme j'y crois encore un peu...). Mais là encore : le midi, certains élèves ont des ateliers, et ça m'obligerait à faire des sessions de rattrapage tous les midis de la semaine pour que ça corresponde à chacun. Du point de vue de l'organisation, le prof a vite fait de tourner chèvre. Si c'est une seule fois dans l'année, c'est jouable (et encore, je vais finalement renoncer), mais si c'est toute l'année, avec toutes les classes... Burn out au bout de 3 semaines.
On peut considérer que notre système scolaire est défaillant, c'est même un fait. Mais là, il y a tout à ré-organiser (et ce n'est pas demain la veille).
avatar
Séréna
Neoprof expérimenté

Re: élève qui demande à refaire un devoir.

par Séréna le Mer 21 Déc 2016 - 15:03
Pour répondre à la question initiale, je n'accepterais pas que l'élève refasse le devoir pour les raisons déjà énoncées (tous les élèves vont s'engouffrer là-dedans "j'étais pas en forme", "pourquoi il a pu le refaire et pas moi", etc) et je compterais la note. De plus, je pense qu'on ne rend pas service à l'élève en lui laissant refaire un devoir parce qu'il état de mauvaise humeur...

Mais en revanche, en collège et en lettres, j'ai instauré un système qui fonctionne bien, avec toutes mes classes: en fin de trimestre, je donne une poésie (longue) en lien avec le chapitre, travaillée en classe, à apprendre de manière facultative, coefficient 0,5, pour les élèves qui souhaitent rattraper une évaluation ratée ou remonter un peu leur moyenne. (Je précise qu'elle s'ajoute aux autres récitations obligatoires de l'année, hein, toutes les poésies que je donne à apprendre ne sont pas facultatives). Du coup, quand un élève vient formuler une demande de ce type, je lui rappelle qu'il pourra compenser sa note de cette manière, mais que je ne referai pas faire le devoir.

(Sinon, comme je ne suis pas un monstre, il m'est arrivé de ne pas noter un devoir, par exemple quand l'élève était visiblement très malade et prêt à vomir sur sa table. )
Katow
Niveau 3

Re: élève qui demande à refaire un devoir.

par Katow le Mer 21 Déc 2016 - 16:13
@Elyas a écrit:

Il y a un système d'évaluation qui correspond à ce que tu décris : les ceintures

Exactement, c'est bien le système des ceintures de la PI...
Mais je fais l'hypothèse qu'il faut parfois avancer "masqué" pour débattre plus sereinement d'un point précis...  surtout avec l'évaluation.

@roxanne a écrit:C'est intéressant, du moins au collège, mais se pose la question du contenu. Il faut bien avancer dans le cours, dans le programme.

D'où ma proposition (piquée dans les collèges avec des "classes coop"): plusieurs disciplines mettent dans le pot commun de l'AP pour créer un créneau dédié aux évaluations et entraînements. A côté tu avances dans tes cours.

@Philomène87 a écrit:

Cela ne pourrait fonctionner que dans des classes de 10 élèves maximum, et où le professeur n'aurait que deux ou trois classes en tout (et encore). C'est impossible avec nos effectifs et moyens actuels. Je m'imagine avec mes 6 classes de 25 élèves : "contrôle sur le chapitre I, chacun décide de son jour de passage". Et pendant que 1 ou 2 élèves font leur devoir, qui les surveille ? Le prof ? Dans ce cas, qui fait cours aux autres pendant ce temps ? Et celui qui décide d'être prêt en mai pour passer le contrôle du chapitre I, il les fait quand, les autres évaluations ?

Des instits l'utilisent avec 30 élèves, toutes les disciplines, mais seulement 30 élèves (et avec tout un fonctionnement de classe articulé autour).
Je l'utilise en SEGPA en Français et en Maths mais avec seulement 4 classes de 16 élèves (et avec tout un fonctionnement de classe articulé autour).

Des profs de collèges des classes "ordinaires" font fonctionner de telles organisations.
Le plus simple pour ne pas tout chambouler, c'est de disposer d'un temps dédié, consacré à ce système qui articule entraînements+révisions+évaluations,  indépendant de ton exécution du programme (d'où la proposition de l'AP).
avatar
Himpy
Neoprof expérimenté

Re: élève qui demande à refaire un devoir.

par Himpy le Mer 21 Déc 2016 - 16:22
@Milaghjiu2005 : ce que je disais plus haut c'est justement ça, dans un sens c'est absurde de se contenter d'un 8, 10, 12 même 15 pour une évaluation de connaissances (type leçon), car, si on suit la logique de la note jusqu'au bout, il ne faudrait être satisfait de ce type de contrôle qu'une fois la leçon apprise parfaitement et donc d'une note de 20/20.
C'est différent pour une dissertation ou une composition.

Bon, je dis ça et j'enseigne une matière où il y a très peu d'écrit (au collège du moins...). Very Happy
avatar
virgere
Neoprof expérimenté

Re: élève qui demande à refaire un devoir.

par virgere le Mer 21 Déc 2016 - 19:07
Je pratique le rattrapage de contrôle. Pas à chaque fois, mais ça arrive. Tous les élèves volontaires peuvent s'inscrire, je ne compte que la meilleure note des deux (comme ça, même ceux qui ont eu une déjà bonne ou très bonne note peuvent tenter). Ca ne les dispense pas de bosser le contrôle : ils ne savent pas s'il y aura moyen de rattraper ou non.
Les très bons en tirent bénéfices, de même que les moyens, jusqu'aux médiocres. Les autres, en-dessous de 6/20, ne font généralement pas mieux... quand ils s'inscrivent.
C'est un peu de travail en plus, mais je ne le fais que sur les contrôles de langue, assez rapides à corriger.

_________________
2018, année de la loutre !
(je suis sûre qu'il existe une langue dans laquelle ça rime... Une récompense à qui trouve ! )
azertine13
Niveau 5

pour ma part je propose une alternative

par azertine13 le Jeu 22 Déc 2016 - 14:13
Je propose à l'élève de partir à l'infirmerie si son état (mental ou physique) ne lui permet pas de composer dans des conditions normales. Basta.

Je peux comprendre que pour X ou y raisons un élève peut être dans l'incapacité de se concentrer mais dans ce cas ce n'est plus de mon ressort. J'oriente l'élève vers l'infirmière ou éventuellement le/la CPE (si je soucis est lié à la vie dans l'établissement).

Je ne prendrai pas le risque de me mettre dans une situation impossible où chaque élève voudra un traitement spécifique en fonction de son vécu, ses états d'âme où je ne sais quoi... Je n'ai pas les capacités de pouvoir analyser une situation avec finesse tout en ayant une classe à gérer...

Par ailleurs, dans la vie ils devront faire face à cela. L'apprentissage des contraintes se fait aussi à l'école. enfin, comme dit ailleurs, une note n'est qu'une note, tout le monde peut prendre un "carton", ça arrive.
Luz
Niveau 7

Re: élève qui demande à refaire un devoir.

par Luz le Jeu 22 Déc 2016 - 16:53
Je suis en collège et je laisse la possibilité à tous mes élèves de refaire le devoir une fois qu'il a été corrigé, en étude si le surveillant estime que les conditions sont réunies pour faire un travail sérieux sans triche. Dans mes DST de fin de séquence ce sont des expressions écrites, pas de verbe à réciter ni de lexique à réciter.

On n'a pas de note, que des compétences avec des rouges ou des verts. J'explique à mes élèves que mon but est qu'ils réussissent tous, et ils ont jusqu'à la fin du trimestre pour refaire leur devoir. Je garde la dernière note, pas la meilleure.

Finalement peu d'élèves refont les DST. Rares sont ceux qui les réussissent mieux que le premier. Mais le gros avantage c'est qu'ils se responsabilisent : plus de râleur qui viennent dire que je les saque, plus de râleur pour dire "Nan mais ce n'est pas de ma faute..." Ils peuvent le refaire sans condition ! Ils sont plein de bonnes intentions, après ils ne passent pas forcément à l'acte, mais c'est leur problème. Les parents me laissent tranquille aussi, ils voient bien que le pb c'est la motivation de leur enfant, pas la mienne.
Contenu sponsorisé

Re: élève qui demande à refaire un devoir.

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum