Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
JCP
Niveau 7

Re: Moi j'en ai marre de cette apologie du numérique...

par JCP le Ven 23 Déc 2016, 15:35
Whypee a écrit:Nous sommes dans un pays où l'enseignement de "l'informatique" est mis entre les mains de tout le monde sauf de spécialistes !

+1 acl

Et j'ajoute : pour des bricolages à droite et à gauche, "chronophages", et dont l'utilité n'apparaît pas toujours...
avatar
ysabel
Devin

Re: Moi j'en ai marre de cette apologie du numérique...

par ysabel le Ven 23 Déc 2016, 16:09
@Marc au Polo a écrit:L'utilisation d'un outil (même intensive) n'en garantit pas le bon usage de manière innée. Je peux, pour vous en convaincre, vous fournir des enregistrements audio pitoyables de grattage de la jolie guitare que j'ai depuis des années sans jamais avoir pris de cours.
Je suppose également que quand bien même vous seriez d' "excellents conducteurs", les détails du moteurs ou ce fichu bouton ESP peuvent vous être inconnu.
De même que l'utilisation d'une souris, du tapotage sur un traitement de texte ou de la saisie aléatoire d'une phrase dans un moteur de recherche n'est pas naturellement l'assurance de le faire correctement.

Tout cela nécessite d'être formé. Il y a peu de chance que les "jeunes" le soient génétiquement. Et rappelez vous qu'avant de savoir utiliser une souris, nous ne savions pas le faire. Il y a même de fortes chances pour qu'on vous l'ai montré ou que vous ayez vu quelqu'un le faire et qu'il vous a fallu quelques temps pour maîtriser la bête.
Alors quant à savoir comment mettre en oeuvre des fonctions de mise en page sur Word sans aide...
Assurez-vous qu'ils savent faire ou donnez leur des pistes avant de leur demander de faire (sauf en cas de besoin supérieur de se plaindre ultérieurement de leur incompétence).


Je ne suis pas d'accord avec toi.

Je n'ai jamais eu la moindre formation - enfin, si, à l'IUFM, mais c'était déjà trop tard, je savais faire - et je me suis débrouillée comme une grande ; alors, à moins que je sois d'une intelligence exceptionnelle, ce que je ne pense pas, toute personne est capable d'apprendre à utiliser tableur et traitement de texte, en cherchant, en "bidouillant" qq temps, pour les fonctions les plus utilisées.

J'ai eu mon premier PC en 1984, époque où ils ne possédaient que des mémoires vives - je me souviens des enregistrements sur K7 pour conserver ce que l'on avait fait. Avec l'aide de magazines, j'avais commencé à apprendre à programmer. Et puis j'ai eu d'autres chats à fouetter.
Dans la première moitié des année 1990, je me suis retrouvée stagiaire dans une coopérative agricole pour mon BTSA et je me suis retrouvée devant un pc à utiliser un tableur. Et démerde-toi... Ben j'ai pris le manuel d'utilisation et 2 jours après je maniais mieux la bête que le technicien qui était mon maître de stage.

Rebelote qq années plus tard, quand j'ai dû faire mon mémoire de maîtrise : je n'avais jamais utilisé un traitement de texte. Et bien en qq jours, je savais utiliser les fonctions qui m'intéressaient. Quand j'ai vu que mon travail n'était pas justifié, j'ai cherché comment faire et j'ai trouvé.
Bref, j'ai cliqué un peu partout pour voir ce que cela faisait, j'ai essayé plein de trucs et puis c'est tout.

Le gros problème de nos gamins, c'est qu'ils manquent pour la plupart de curiosité, ils attendent que tout leur tombe tout cuit dans le bec.

J'ai tous les ans des élèves qui me demandent pq quand ils tapent un texte, il y a des mots soulignés.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
User21929
Expert

Re: Moi j'en ai marre de cette apologie du numérique...

par User21929 le Ven 23 Déc 2016, 16:33
@ysabel a écrit:
J'ai tous les ans des élèves qui me demandent pq quand ils tapent un texte, il y a des mots soulignés.
Il y a 15 jours un élève m'a demandé pourquoi un mot n'était pas souligné... cafe
Nikestardreamer
Niveau 5

Re: Moi j'en ai marre de cette apologie du numérique...

par Nikestardreamer le Ven 23 Déc 2016, 16:35
@ysabel : 100 % d'accord, tant pour l'apprentissage que pour le constat sur le manque de curiosité des jeunes !
avatar
VinZT
Expert spécialisé

Re: Moi j'en ai marre de cette apologie du numérique...

par VinZT le Ven 23 Déc 2016, 16:37
Entièrement d'accord avec @ysabel: presque plus de curiosité, ni d'envie d'un travail bien fait, c'est la stratégie du moindre effort.

Et pourquoi en changeraient-ils ?

On valorise, on bienveille, on ne stigmatise pas, on ne note plus, on accompagnepersonnalise …
Ils peuvent rendre une bouse infâme en dissert, ou en dossier-projet, ils auront quand même la moyenne …
Personne, en haut lieu, ne semble réaliser que plus on accompagne, différentie, et mène par la main, de la maternelle à la terminale, et moins ils deviennent autonomes.
Et ensuite on s'étonne (ou pas, selon le degré de réalisme et de cynisme) du massacre dans l'enseignement supérieur ou de la médiocrité dans les évaluations internationales…

_________________

« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
User17706
Enchanteur

Re: Moi j'en ai marre de cette apologie du numérique...

par User17706 le Ven 23 Déc 2016, 16:53
Le choix du moindre effort est naturel. N'en faisons pas une marque qui singulariserait une génération. Ce qui la singularise éventuellement, c'est le peu d'entrain que la génération précédente a mis à lutter contre cette paresse bien naturelle. J'ai bien dit "éventuellement", je pense tout haut, là.

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
avatar
KrilinXV3
Neoprof expérimenté

Re: Moi j'en ai marre de cette apologie du numérique...

par KrilinXV3 le Ven 23 Déc 2016, 16:59
Le fameux "tâtonnement pédagogique", constructeur de compétence. On a pas le temps de le faire. Il faut prendre le temps de le faire. Dommage qu'en l'occurence, il faille agir contre certaines préconisations/injonctions. Une réflexion sur la faisabilité des différents parcours dans l'EN serait la bienvenue.

_________________
Asinus asinum fricat
avatar
Rabelais
Grand Maître

Re: Moi j'en ai marre de cette apologie du numérique...

par Rabelais le Ven 23 Déc 2016, 17:54
@ysabel a écrit:
@Marc au Polo a écrit:L'utilisation d'un outil (même intensive) n'en garantit pas le bon usage de manière innée. Je peux, pour vous en convaincre, vous fournir des enregistrements audio pitoyables de grattage de la jolie guitare que j'ai depuis des années sans jamais avoir pris de cours.
Je suppose également que quand bien même vous seriez d' "excellents conducteurs", les détails du moteurs ou ce fichu bouton ESP peuvent vous être inconnu.
De même que l'utilisation d'une souris, du tapotage sur un traitement de texte ou de la saisie aléatoire d'une phrase dans un moteur de recherche n'est pas naturellement l'assurance de le faire correctement.

Tout cela nécessite d'être formé. Il y a peu de chance que les "jeunes" le soient génétiquement. Et rappelez vous qu'avant de savoir utiliser une souris, nous ne savions pas le faire. Il y a même de fortes chances pour qu'on vous l'ai montré ou que vous ayez vu quelqu'un le faire et qu'il vous a fallu quelques temps pour maîtriser la bête.
Alors quant à savoir comment mettre en oeuvre des fonctions de mise en page sur Word sans aide...
Assurez-vous qu'ils savent faire ou donnez leur des pistes avant de leur demander de faire (sauf en cas de besoin supérieur de se plaindre ultérieurement de leur incompétence).


Je ne suis pas d'accord avec toi.

Je n'ai jamais eu la moindre formation - enfin, si, à l'IUFM, mais c'était déjà trop tard, je savais faire - et je me suis débrouillée comme une grande ; alors, à moins que je sois d'une intelligence exceptionnelle, ce que je ne pense pas, toute personne est capable d'apprendre à utiliser tableur et traitement de texte, en cherchant, en "bidouillant" qq temps, pour les fonctions les plus utilisées.

J'ai eu mon premier PC en 1984, époque où ils ne possédaient que des mémoires vives - je me souviens des enregistrements sur K7 pour conserver ce que l'on avait fait. Avec l'aide de magazines, j'avais commencé à apprendre à programmer. Et puis j'ai eu d'autres chats à fouetter.
Dans la première moitié des année 1990, je me suis retrouvée stagiaire dans une coopérative agricole pour mon BTSA et je me suis retrouvée devant un pc à utiliser un tableur. Et démerde-toi... Ben j'ai pris le manuel d'utilisation et 2 jours après je maniais mieux la bête que le technicien qui était mon maître de stage.

Rebelote qq années plus tard, quand j'ai dû faire mon mémoire de maîtrise : je n'avais jamais utilisé un traitement de texte. Et bien en qq jours, je savais utiliser les fonctions qui m'intéressaient. Quand j'ai vu que mon travail n'était pas justifié, j'ai cherché  comment faire et j'ai trouvé.
Bref, j'ai cliqué un peu partout pour voir ce que cela faisait, j'ai essayé plein de trucs et puis c'est tout.

Le gros problème de nos gamins, c'est qu'ils manquent pour la plupart de curiosité, ils attendent que tout leur tombe tout cuit dans le bec.

J'ai tous les ans des élèves qui me demandent pq quand ils tapent un texte, il y a des mots soulignés.

C'est pas faux

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.
avatar
Anaxagore
Guide spirituel

Re: Moi j'en ai marre de cette apologie du numérique...

par Anaxagore le Ven 23 Déc 2016, 18:05
@KrilinXV3 a écrit:Le fameux "tâtonnement pédagogique", constructeur de compétence. On a pas le temps de le faire. Il faut prendre le temps de le faire. Dommage qu'en l'occurence, il faille agir contre certaines préconisations/injonctions. Une réflexion sur la faisabilité des différents parcours dans l'EN serait la bienvenue.

Je ne vois pas pourquoi les phases de réflexion et de recherche devraient être forcément dans la première partie de la leçon sous la forme d'un jaillissement miraculeux. Il y a moyen de problematiser un cours et de le rendre passionnant sans paumer les élèves en mal de savoir bien structuré et structurant. Il y a moyen de pousser la réflexion au travers d'exercices et de problèmes et de revenir sur les idées profondes du cours.

On n'a jamais attendu le constructivisme pour pousser à la réflexion.

On a volontiers confondu: "amener un élève en situation de comprendre et faire en sorte qu'il puisse croire qu'il a trouvé tout seul" avec "se faire croire que le savoir va jaillir sur commande de leurs cerveaux vierges et prêts à penser comme celui d'un chercheur".

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."

"On déclame contre les passions sans songer que c'est à leur flambeau que la philosophie allume le sien." Sade
avatar
KrilinXV3
Neoprof expérimenté

Re: Moi j'en ai marre de cette apologie du numérique...

par KrilinXV3 le Ven 23 Déc 2016, 18:13
@Anaxagore a écrit:
@KrilinXV3 a écrit:Le fameux "tâtonnement pédagogique", constructeur de compétence. On a pas le temps de le faire. Il faut prendre le temps de le faire. Dommage qu'en l'occurence, il faille agir contre certaines préconisations/injonctions. Une réflexion sur la faisabilité des différents parcours dans l'EN serait la bienvenue.

Je ne vois pas pourquoi les phases de réflexion et de recherche devraient être forcément dans la première partie de la leçon sous la forme d'un jaillissement miraculeux.

Moi non plus.

_________________
Asinus asinum fricat
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: Moi j'en ai marre de cette apologie du numérique...

par Elyas le Ven 23 Déc 2016, 18:15
@Rabelais a écrit:
@ysabel a écrit:
@Marc au Polo a écrit:L'utilisation d'un outil (même intensive) n'en garantit pas le bon usage de manière innée. Je peux, pour vous en convaincre, vous fournir des enregistrements audio pitoyables de grattage de la jolie guitare que j'ai depuis des années sans jamais avoir pris de cours.
Je suppose également que quand bien même vous seriez d' "excellents conducteurs", les détails du moteurs ou ce fichu bouton ESP peuvent vous être inconnu.
De même que l'utilisation d'une souris, du tapotage sur un traitement de texte ou de la saisie aléatoire d'une phrase dans un moteur de recherche n'est pas naturellement l'assurance de le faire correctement.

Tout cela nécessite d'être formé. Il y a peu de chance que les "jeunes" le soient génétiquement. Et rappelez vous qu'avant de savoir utiliser une souris, nous ne savions pas le faire. Il y a même de fortes chances pour qu'on vous l'ai montré ou que vous ayez vu quelqu'un le faire et qu'il vous a fallu quelques temps pour maîtriser la bête.
Alors quant à savoir comment mettre en oeuvre des fonctions de mise en page sur Word sans aide...
Assurez-vous qu'ils savent faire ou donnez leur des pistes avant de leur demander de faire (sauf en cas de besoin supérieur de se plaindre ultérieurement de leur incompétence).


Je ne suis pas d'accord avec toi.

Je n'ai jamais eu la moindre formation - enfin, si, à l'IUFM, mais c'était déjà trop tard, je savais faire - et je me suis débrouillée comme une grande ; alors, à moins que je sois d'une intelligence exceptionnelle, ce que je ne pense pas, toute personne est capable d'apprendre à utiliser tableur et traitement de texte, en cherchant, en "bidouillant" qq temps, pour les fonctions les plus utilisées.

J'ai eu mon premier PC en 1984, époque où ils ne possédaient que des mémoires vives - je me souviens des enregistrements sur K7 pour conserver ce que l'on avait fait. Avec l'aide de magazines, j'avais commencé à apprendre à programmer. Et puis j'ai eu d'autres chats à fouetter.
Dans la première moitié des année 1990, je me suis retrouvée stagiaire dans une coopérative agricole pour mon BTSA et je me suis retrouvée devant un pc à utiliser un tableur. Et démerde-toi... Ben j'ai pris le manuel d'utilisation et 2 jours après je maniais mieux la bête que le technicien qui était mon maître de stage.

Rebelote qq années plus tard, quand j'ai dû faire mon mémoire de maîtrise : je n'avais jamais utilisé un traitement de texte. Et bien en qq jours, je savais utiliser les fonctions qui m'intéressaient. Quand j'ai vu que mon travail n'était pas justifié, j'ai cherché  comment faire et j'ai trouvé.
Bref, j'ai cliqué un peu partout pour voir ce que cela faisait, j'ai essayé plein de trucs et puis c'est tout.

Le gros problème de nos gamins, c'est qu'ils manquent pour la plupart de curiosité, ils attendent que tout leur tombe tout cuit dans le bec.

J'ai tous les ans des élèves qui me demandent pq quand ils tapent un texte, il y a des mots soulignés.

C'est pas faux

Ni généralisable.
avatar
Rabelais
Grand Maître

Re: Moi j'en ai marre de cette apologie du numérique...

par Rabelais le Ven 23 Déc 2016, 18:28
@Elyas a écrit:
@Rabelais a écrit:
@ysabel a écrit:
@Marc au Polo a écrit:L'utilisation d'un outil (même intensive) n'en garantit pas le bon usage de manière innée. Je peux, pour vous en convaincre, vous fournir des enregistrements audio pitoyables de grattage de la jolie guitare que j'ai depuis des années sans jamais avoir pris de cours.
Je suppose également que quand bien même vous seriez d' "excellents conducteurs", les détails du moteurs ou ce fichu bouton ESP peuvent vous être inconnu.
De même que l'utilisation d'une souris, du tapotage sur un traitement de texte ou de la saisie aléatoire d'une phrase dans un moteur de recherche n'est pas naturellement l'assurance de le faire correctement.

Tout cela nécessite d'être formé. Il y a peu de chance que les "jeunes" le soient génétiquement. Et rappelez vous qu'avant de savoir utiliser une souris, nous ne savions pas le faire. Il y a même de fortes chances pour qu'on vous l'ai montré ou que vous ayez vu quelqu'un le faire et qu'il vous a fallu quelques temps pour maîtriser la bête.
Alors quant à savoir comment mettre en oeuvre des fonctions de mise en page sur Word sans aide...
Assurez-vous qu'ils savent faire ou donnez leur des pistes avant de leur demander de faire (sauf en cas de besoin supérieur de se plaindre ultérieurement de leur incompétence).


Je ne suis pas d'accord avec toi.

Je n'ai jamais eu la moindre formation - enfin, si, à l'IUFM, mais c'était déjà trop tard, je savais faire - et je me suis débrouillée comme une grande ; alors, à moins que je sois d'une intelligence exceptionnelle, ce que je ne pense pas, toute personne est capable d'apprendre à utiliser tableur et traitement de texte, en cherchant, en "bidouillant" qq temps, pour les fonctions les plus utilisées.

J'ai eu mon premier PC en 1984, époque où ils ne possédaient que des mémoires vives - je me souviens des enregistrements sur K7 pour conserver ce que l'on avait fait. Avec l'aide de magazines, j'avais commencé à apprendre à programmer. Et puis j'ai eu d'autres chats à fouetter.
Dans la première moitié des année 1990, je me suis retrouvée stagiaire dans une coopérative agricole pour mon BTSA et je me suis retrouvée devant un pc à utiliser un tableur. Et démerde-toi... Ben j'ai pris le manuel d'utilisation et 2 jours après je maniais mieux la bête que le technicien qui était mon maître de stage.

Rebelote qq années plus tard, quand j'ai dû faire mon mémoire de maîtrise : je n'avais jamais utilisé un traitement de texte. Et bien en qq jours, je savais utiliser les fonctions qui m'intéressaient. Quand j'ai vu que mon travail n'était pas justifié, j'ai cherché  comment faire et j'ai trouvé.
Bref, j'ai cliqué un peu partout pour voir ce que cela faisait, j'ai essayé plein de trucs et puis c'est tout.

Le gros problème de nos gamins, c'est qu'ils manquent pour la plupart de curiosité, ils attendent que tout leur tombe tout cuit dans le bec.

J'ai tous les ans des élèves qui me demandent pq quand ils tapent un texte, il y a des mots soulignés.

C'est pas faux

Ni généralisable.
C'est bien pour cela que nous ne généralisons pas.

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.
avatar
Salsepareille
Neoprof expérimenté

Re: Moi j'en ai marre de cette apologie du numérique...

par Salsepareille le Ven 23 Déc 2016, 18:53
Whypee a écrit:
@ysabel a écrit:
J'ai tous les ans des élèves qui me demandent pq quand ils tapent un texte, il y a des mots soulignés.
Il y a 15 jours un élève m'a demandé pourquoi un mot n'était pas souligné... cafe

Ca me fait beaucoup rire!!!! :mdr3:
avatar
DesolationRow
Grand Maître

Re: Moi j'en ai marre de cette apologie du numérique...

par DesolationRow le Ven 23 Déc 2016, 19:03
@Rabelais a écrit:
@Elyas a écrit:
@Rabelais a écrit:
@ysabel a écrit:

Je ne suis pas d'accord avec toi.

Je n'ai jamais eu la moindre formation - enfin, si, à l'IUFM, mais c'était déjà trop tard, je savais faire - et je me suis débrouillée comme une grande ; alors, à moins que je sois d'une intelligence exceptionnelle, ce que je ne pense pas, toute personne est capable d'apprendre à utiliser tableur et traitement de texte, en cherchant, en "bidouillant" qq temps, pour les fonctions les plus utilisées.

J'ai eu mon premier PC en 1984, époque où ils ne possédaient que des mémoires vives - je me souviens des enregistrements sur K7 pour conserver ce que l'on avait fait. Avec l'aide de magazines, j'avais commencé à apprendre à programmer. Et puis j'ai eu d'autres chats à fouetter.
Dans la première moitié des année 1990, je me suis retrouvée stagiaire dans une coopérative agricole pour mon BTSA et je me suis retrouvée devant un pc à utiliser un tableur. Et démerde-toi... Ben j'ai pris le manuel d'utilisation et 2 jours après je maniais mieux la bête que le technicien qui était mon maître de stage.

Rebelote qq années plus tard, quand j'ai dû faire mon mémoire de maîtrise : je n'avais jamais utilisé un traitement de texte. Et bien en qq jours, je savais utiliser les fonctions qui m'intéressaient. Quand j'ai vu que mon travail n'était pas justifié, j'ai cherché  comment faire et j'ai trouvé.
Bref, j'ai cliqué un peu partout pour voir ce que cela faisait, j'ai essayé plein de trucs et puis c'est tout.

Le gros problème de nos gamins, c'est qu'ils manquent pour la plupart de curiosité, ils attendent que tout leur tombe tout cuit dans le bec.

J'ai tous les ans des élèves qui me demandent pq quand ils tapent un texte, il y a des mots soulignés.

C'est pas faux

Ni généralisable.
C'est bien pour cela que nous ne généralisons pas.

Quoique la tentation soit forte.
Marc au Polo
Niveau 2

Re: Moi j'en ai marre de cette apologie du numérique...

par Marc au Polo le Ven 23 Déc 2016, 19:23
@ysabel a écrit:
Le gros problème de nos gamins, c'est qu'ils manquent pour la plupart de curiosité, ils attendent que tout leur tombe tout cuit dans le bec.

J'ai tous les ans des élèves qui me demandent pq quand ils tapent un texte, il y a des mots soulignés.

N'est-ce pas antinomique?  Un élève non curieux ne t'aurait même pas posé la question Smile

Un élève curieux t'aurait demandé pourquoi les touches du clavier sont en majuscule en blanc et que ça écrit en minuscule en noir! (en plus c'est même pas dans l'ordre...)

Un élève extrêmement curieux aurait voulu savoir quel encodage de caractère était utilisé pour permettre le stockage numérique de l'information sur le support et quel proportion correspond à la mise en forme par rapport aux informations textuelles.

Ah non, il ne pourra pas te poser cette question, même en tâtonnant (je partage le point de vue d'Anaxagore). D'ailleurs qui se la pose? il y a plein de gens peu curieux.

Very Happy
Nikestardreamer
Niveau 5

Re: Moi j'en ai marre de cette apologie du numérique...

par Nikestardreamer le Ven 23 Déc 2016, 19:39
@ Marc au Polo : Tout dépend la définition que l'on donne au mot "curieux" et ses limites. Tes exemples ne relèvent plus de la curiosité, pour moi mais de la passion.
avatar
Rabelais
Grand Maître

Re: Moi j'en ai marre de cette apologie du numérique...

par Rabelais le Ven 23 Déc 2016, 20:06

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.
Marc au Polo
Niveau 2

Re: Moi j'en ai marre de cette apologie du numérique...

par Marc au Polo le Ven 23 Déc 2016, 20:12
@Nikestardreamer a écrit:@ Marc au Polo : Tout dépend la définition que l'on donne au mot "curieux" et ses limites. Tes exemples ne relèvent plus de la curiosité, pour moi mais de la passion.

Je pensais à curieux dans le sens qui souhaite en savoir plus, qui souhaite éclaircir un mystère (pour lui). J'ignore si la question sur la disposition des touches relève plus de la curiosité ou de la passion, mais je pencherai plutôt pour la première (ce n'est que mon avis).

Concernant la question sur le stockage numérique d'un fichier, c'était pour rester dans le sujet  Wink  et également signifier que cette question ne peut survenir spontanément sauf à avoir déjà introduit les concepts sous-jacents. C'est une question réelle qui m'a été posé par un élève (pas tout à fait en ces termes) pas encore passionné mais intrigué par le fait qu'un fichier Word dans lequel on écrit simplement "bonjour" occupe près de 10000 octets alors que le même bonjour écrit dans le bloc note pèse 7 octets...

Les curieux iront vérifier pourquoi. Les passionnés le savent déjà. Les autres peuvent très bien vivre sans.  Very Happy
avatar
Dimka
Grand Maître

Re: Moi j'en ai marre de cette apologie du numérique...

par Dimka le Ven 23 Déc 2016, 22:35
@ysabel a écrit:Le gros problème de nos gamins, c'est qu'ils manquent pour la plupart de curiosité, ils attendent que tout leur tombe tout cuit dans le bec.
C’est pas spécifique aux « jeunes », concernant l’outil informatique. Combien de profs ont déjà démonté un ordinateur ? L’ont remonté ? Ont tenté de le réparer, en cas de panne logicielle ou matérielle ? Ont installé eux-mêmes un système d’exploitation de leur choix (voire plusieurs) ? Ont essayé de coder quelque chose ? Qui a déjà essayé de démonter un vieux disque dur juste pour voir comme c’est dedans ?

_________________
Spoiler:
avatar
bruno09
Niveau 10

Re: Moi j'en ai marre de cette apologie du numérique...

par bruno09 le Ven 23 Déc 2016, 23:09
@Dimka a écrit:
@ysabel a écrit:Le gros problème de nos gamins, c'est qu'ils manquent pour la plupart de curiosité, ils attendent que tout leur tombe tout cuit dans le bec.
C’est pas spécifique aux « jeunes », concernant l’outil informatique. Combien de profs ont déjà démonté un ordinateur ? L’ont remonté ? Ont tenté de le réparer, en cas de panne logicielle ou matérielle ? Ont installé eux-mêmes un système d’exploitation de leur choix (voire plusieurs) ? Ont essayé de coder quelque chose ? Qui a déjà essayé de démonter un vieux disque dur juste pour voir comme c’est dedans ?
Moi j'ai déjà fait tout ça. Mais je n'ai jamais démonté un aspirateur par exemple. Et je m'en fous. Les gens ont le droit de ne pas s'y intéresser spécialement. Ce qui m'interpelle plus, c'est ces gamins, de plus en plus nombreux qui ne s'intéressent à rien. Où sont passés tout ceux qui avaient une passion, l'astronomie, le cheval, l'Olympique de Marseille même, avec toutes les statistiques des matches depuis 1974...
Qu'est ce que tu veux faire plus tard? J'sais pas. Oui, bon, mais tu aimes quoi dans la vie? Tu aimes faire des trucs avec tes mains? Inventer des choses? Rencontrer d'autres gens? J'sais pas...
Qu'ils veuillent tout faire pêter me rassurerait un peu. Même pas.
avatar
KrilinXV3
Neoprof expérimenté

Re: Moi j'en ai marre de cette apologie du numérique...

par KrilinXV3 le Sam 24 Déc 2016, 00:20
@bruno09 a écrit:
Où sont passés tout ceux qui avaient une passion, l'astronomie, le cheval, l'Olympique de Marseille même, avec toutes les statistiques des matches depuis 1974...
Présent abi

http://www.ohaime-passion.com/historique.html

_________________
Asinus asinum fricat
avatar
Dimka
Grand Maître

Re: Moi j'en ai marre de cette apologie du numérique...

par Dimka le Sam 24 Déc 2016, 01:32
@bruno09 a écrit:Moi j'ai déjà fait tout ça.
Moi aussi. Mais c’est extrêmement minoritaire chez les adultes. Et il y a des « jeunes » qui ont déjà fait tout ça. Mais c’est également extrêmement minoritaire chez eux.
@bruno09 a écrit:Mais je n'ai jamais démonté un aspirateur par exemple. Et je m'en fous. Les gens ont le droit de ne pas s'y intéresser spécialement.
Et je ne suis pas d’accord sur l’équivalent aspirateur/ordinateur. Être un simple consommateur n’a pas les mêmes enjeux sociaux sur le numérique et sur l’électroménager. On ne vivra jamais dans un monde totalitaire parce que les gens n’ont pas démonté leur aspirateur, il n’y a pas de lanceur d’alerte de l’électroménager, il n’y a pas « cinq gus dans un garage » pour les aspirateurs.

@bruno09 a écrit:Ce qui m'interpelle plus, c'est ces gamins, de plus en plus nombreux qui ne s'intéressent à rien. Où sont passés tout ceux qui avaient une passion, l'astronomie, le cheval, l'Olympique de Marseille même, avec toutes les statistiques des matches depuis 1974...
Qu'est ce que tu veux faire plus tard? J'sais pas. Oui, bon, mais tu aimes quoi dans la vie? Tu aimes faire des trucs avec tes mains? Inventer des choses? Rencontrer d'autres gens? J'sais pas...
Qu'ils veuillent tout faire pêter me rassurerait un peu. Même pas.
C’est là que je tique : quand j’étais élève, il y avait déjà des élèves blasés. Et aujourd’hui, partout où je traîne, je vois des jeunes passionnés, qui s’investissent dans un domaine.

Et au-delà cette simple quote, je suis de plus en plus franchement gêné par le discours sur « les jeunes de maintenant, et patata et patati », d’autant que j’ai l’impression que les défauts qu’on leur reproche, on trouve les mêmes chez les adultes.

Pour l’informatique, c’est particulièrement criant, et j’irais même jusqu’à dire que les défauts des adultes sont pires que ceux des jeunes, parce que ce sont les générations actuellement adultes qui sont pleinement responsables des dérives numériques du monde, par leur consumérisme  (je veux utiliser un ordi l’internet, une voiture, de l’électricité, de la technologie… mais je refuse absolument de savoir comment ça marche, comment ça s’entretient, parce que réparer c’est bon pour les techos que je regarde de haut et puis bon, Snowden, il est bien mignon mais il est hors de question que je branche un seul neurone sur ces problématiques, moi, j’veux ma montre connectée, je veux commander sur Amazon, je veux allumer la lumière avec mon téléphone, je veux pas me casser le cul, Google, Microsoft, Apple, c’est bien, et je veux qu’on filtre l’internet même si je n’y capte rien à ce que ça implique, parce que les méchants, c’est mal).

Au passage, quand je lis que pour certains, être numériquement curieux et compétent, c’est savoir envoyer un mail (avec Gmail ?), justifier un texte (avec Word ?) ou faire une recherche (avec Google ?), euh…

Youhou. Neutral

_________________
Spoiler:
gunépile
Niveau 2

Re: Moi j'en ai marre de cette apologie du numérique...

par gunépile le Sam 24 Déc 2016, 03:39
Socrate déjà en avait marre de l'apologie de l'écriture.

Vous avez une vingt cinquaine de siècles de retard.
avatar
Mcready1
Habitué du forum

Re: Moi j'en ai marre de cette apologie du numérique...

par Mcready1 le Sam 24 Déc 2016, 09:17
Je ne sais pas si ça avait déjà été posté :

http://lunatopia.fr/blog/les-gamins-ne-savent-pas-utiliser-les-ordinateurs
avatar
jonjon71
Habitué du forum

Re: Moi j'en ai marre de cette apologie du numérique...

par jonjon71 le Sam 24 Déc 2016, 11:15
Au regard de ce topic là : Collégiens : en moyenne 7h48 par jour d'exposition aux écrans, je plussoie le titre de ce topic.

J'ai eu une formation cette année sur les îlots bonifiés ( cafe ) et sur la classe inversée. En parlant de la classe inversée, j'ai ouvert un débat avec un collègue qui vantait l'utilisation du numérique car "c'est l'avenir". Ce à quoi j'ai répondu que les élèves étaient déjà constamment devant un écran (télé, téléphone, ordi, tablette etc.) et qu'il n'était pas la peine d'en rajouter inutilement. Et quand même, faire écrire les élèves, les faire réfléchir, découvrir, c'était mieux que leur balancer une vidéo toute faite leur expliquant une notion.

Utiliser le numérique pour se servir d'un logiciel de géométrie dynamique ou du tableur (en maths), je suis d'accord, mais le tout numérique, non.
avatar
DesolationRow
Grand Maître

Re: Moi j'en ai marre de cette apologie du numérique...

par DesolationRow le Sam 24 Déc 2016, 11:25
@gunépile a écrit:Socrate déjà en avait marre de l'apologie de l'écriture.

Vous avez une vingt cinquaine de siècles de retard.

J'ai déjà lu ou moi-même employé des comparaisons ineptes, mais là, je dois dire que je suis très impressionné.


Dernière édition par DesolationRow le Sam 24 Déc 2016, 11:37, édité 1 fois
Contenu sponsorisé

Re: Moi j'en ai marre de cette apologie du numérique...

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum