Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Docteur OX
Grand sage

Re: "La nébuleuse réac-publicaine" (Questions de classe via La Lettre de l'éducation)

par Docteur OX le Sam 24 Déc 2016 - 14:26
avatar
DesolationRow
Vénérable

Re: "La nébuleuse réac-publicaine" (Questions de classe via La Lettre de l'éducation)

par DesolationRow le Sam 24 Déc 2016 - 14:37
Mais keskeçékçétruk ?
avatar
RogerMartin
Empereur

Re: "La nébuleuse réac-publicaine" (Questions de classe via La Lettre de l'éducation)

par RogerMartin le Sam 24 Déc 2016 - 14:44
Un truc comme ça :
http://www.wordclouds.com/

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
DesolationRow
Vénérable

Re: "La nébuleuse réac-publicaine" (Questions de classe via La Lettre de l'éducation)

par DesolationRow le Sam 24 Déc 2016 - 14:58
Ah tiens, on en découvre chaque jour. Le terme "truc" a l'air effectivement assez idoine.
avatar
Celeborn
Esprit sacré

Re: "La nébuleuse réac-publicaine" (Questions de classe via La Lettre de l'éducation)

par Celeborn le Sam 24 Déc 2016 - 15:35
Parce que je n'avais que ça à faire un 24 décembre, j'ai commis sur le sujet un article de blog (LIEN) :

Comme beaucoup d'entre vous, je suis tombé hier sur mon réseau social préféré sur la cartographie de la nébuleuse réactionnaire publiée par Questions de classe. Ce schéma, inspiré d'un ouvrage similaire réalisé par La Horde sur l'extrême-droite, prétend offrir la représentation synthétique « d'une nébuleuse de personnalités et de réseaux caressant le rêve de rétablir un état scolaire — et social — ancien. »  Toutes enrôlées sous l'appellation unique « réac-publicains », ces structures et personnalités se caractérisent par le fait qu'elles évoquent « inlassablement l'effondrement du niveau et la décadence de l'institution », et qu'elles appellent de leur vœux la « restauration de l'ordre moral et de la nation. »…

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
avatar
Luigi_B
Grand Maître

Re: "La nébuleuse réac-publicaine" (Questions de classe via La Lettre de l'éducation)

par Luigi_B le Sam 24 Déc 2016 - 15:42
Vouloir "refonder l'école", ce n'est pas postuler "l'effondrement du niveau et la décadence de l'institution" ? C'est difficile à suivre, quand même... Very Happy
Chamil
Niveau 9

Re: "La nébuleuse réac-publicaine" (Questions de classe via La Lettre de l'éducation)

par Chamil le Sam 24 Déc 2016 - 16:34
@trompettemarine a écrit:
Comment Laurence De Cock peut-elle participer à une telle bassesse intellectuelle ?
Je ne partage pas ses opinions mais je croyais que c'était quelqu'un qui avait une certaine tenue et avec qui on pouvait débattre.
Elle joue en outre ainsi le jeu du front national en croyant faire le contraire !

.

Cela n'a rien d'étonnant.

Sa capacité à promouvoir son groupuscule (Aggiornamento) comme représentatif, alors qui n'a aucun relais sur le terrain, a gravement affaibli l'APHG face au Ministère, dans une période où on aurait eu besoin de celle-ci. Sans parler de son accusation de "roman national" qui met dans le même sac d'authentiques réactionnaires et des historiens de qualité qui refusent de penser que la France serait une invention récente.

Pour ne pas personnaliser le débat, il y a un vrai problème avec une partie heureusement minoritaire de l'extrême-gauche intellectuelle, qui par dérive idéologique finit par cogner contre le service public vu comme raciste, discriminatoire, islamophobe, nécolonial, "racisé" et on en passe.
avatar
trompettemarine
Grand sage

Re: "La nébuleuse réac-publicaine" (Questions de classe via La Lettre de l'éducation)

par trompettemarine le Sam 24 Déc 2016 - 16:44
@Celeborn a écrit:Parce que je n'avais que ça à faire un 24 décembre, j'ai commis sur le sujet un article de blog (LIEN)  :

Comme beaucoup d'entre vous, je suis tombé hier sur mon réseau social préféré sur la cartographie de la nébuleuse réactionnaire publiée par Questions de classe. Ce schéma, inspiré d'un ouvrage similaire réalisé par La Horde sur l'extrême-droite, prétend offrir la représentation synthétique « d'une nébuleuse de personnalités et de réseaux caressant le rêve de rétablir un état scolaire — et social — ancien. »  Toutes enrôlées sous l'appellation unique « réac-publicains », ces structures et personnalités se caractérisent par le fait qu'elles évoquent « inlassablement l'effondrement du niveau et la décadence de l'institution », et qu'elles appellent de leur vœux la « restauration de l'ordre moral et de la nation. »…

Superbe article !

Je suis, en outre, contente de lire qu'aucun néo n'a défendu cette ignominieuse infographie.
avatar
Olympias
Prophète

Re: "La nébuleuse réac-publicaine" (Questions de classe via La Lettre de l'éducation)

par Olympias le Sam 24 Déc 2016 - 16:49
@Chamil a écrit:
@trompettemarine a écrit:
Comment Laurence De Cock peut-elle participer à une telle bassesse intellectuelle ?
Je ne partage pas ses opinions mais je croyais que c'était quelqu'un qui avait une certaine tenue et avec qui on pouvait débattre.
Elle joue en outre ainsi le jeu du front national en croyant faire le contraire !

.

Cela n'a rien d'étonnant.

Sa capacité à promouvoir son groupuscule (Aggiornamento) comme représentatif, alors qui n'a aucun relais sur le terrain, a gravement affaibli l'APHG face au Ministère, dans une période où on aurait eu besoin de celle-ci. Sans parler de son accusation de "roman national" qui met dans le même sac d'authentiques réactionnaires et des historiens de qualité qui refusent de penser que la France serait une invention récente.

Pour ne pas personnaliser le débat, il y a un vrai problème avec une partie heureusement minoritaire de l'extrême-gauche intellectuelle, qui par dérive idéologique finit par cogner contre le service public vu comme raciste, discriminatoire, islamophobe, nécolonial, "racisé" et on en passe.

L'APHG est toujours là et bien là, Very Happy  avec
ses militants bénévoles,
la revue,
le nouveau site internet https://www.aphg.fr,
les colloques et conférences, la chaîne https://www.youtube.com/user/APHGbureaudePicardie (toutes les conférences filmées)
Il y a deux semaines , nous avons faut une journée avec les philosophes de l'APPEP
https://www.aphg.fr/Communique-commun-APHG-et-APPEP-sur-l-EMC

On va toujours au Ministère défendre les collègues et un enseignement digne de nos matières. Et croyez-moi, c'est de la diplomatie et aussi de la bagarre !
Nous sommes là, et être avec nous c'est nous rendre plus forts. Nous sommes dans les starting-blocks pour la présidentielle. Objectif : être efficace. Pas faire du tintamarre.

Je ne suis pas certaine que tous les collègues historiens-géographes soient bien conscients de tout le temps et l'implication que cela demande.
Adhérer c'est déjà un acte militant.
Chamil
Niveau 9

Re: "La nébuleuse réac-publicaine" (Questions de classe via La Lettre de l'éducation)

par Chamil le Sam 24 Déc 2016 - 17:05
Chère Olympias, je n'en doute pas. L'APHG reste de loin l'association la plus représentative des enseignants d'histoire, du premier degré au sup. Ce n'est pas elle qui est en cause ici.
avatar
Olympias
Prophète

Re: "La nébuleuse réac-publicaine" (Questions de classe via La Lettre de l'éducation)

par Olympias le Sam 24 Déc 2016 - 17:21
@Chamil a écrit:Chère Olympias, je n'en doute pas. L'APHG reste de loin l'association la plus représentative des enseignants d'histoire, du premier degré au sup. Ce n'est pas elle qui est en cause ici.
Very Happy
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: "La nébuleuse réac-publicaine" (Questions de classe via La Lettre de l'éducation)

par Daphné le Sam 24 Déc 2016 - 17:51
@ysabel a écrit:Je ne comprends rien à cette bouillie.

Moi non plus mais je n'ai pas cherché !
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: "La nébuleuse réac-publicaine" (Questions de classe via La Lettre de l'éducation)

par Daphné le Sam 24 Déc 2016 - 17:56
@corailc a écrit:Stéphanie de Vanssay. Non, rien.

+1
avatar
Honchamp
Expert

Re: "La nébuleuse réac-publicaine" (Questions de classe via La Lettre de l'éducation)

par Honchamp le Sam 24 Déc 2016 - 17:58
@Celeborn a écrit:Parce que je n'avais que ça à faire un 24 décembre, j'ai commis sur le sujet un article de blog (LIEN)  :

Comme beaucoup d'entre vous, je suis tombé hier sur mon réseau social préféré sur la cartographie de la nébuleuse réactionnaire publiée par Questions de classe. Ce schéma, inspiré d'un ouvrage similaire réalisé par La Horde sur l'extrême-droite, prétend offrir la représentation synthétique « d'une nébuleuse de personnalités et de réseaux caressant le rêve de rétablir un état scolaire — et social — ancien. »  Toutes enrôlées sous l'appellation unique « réac-publicains », ces structures et personnalités se caractérisent par le fait qu'elles évoquent « inlassablement l'effondrement du niveau et la décadence de l'institution », et qu'elles appellent de leur vœux la « restauration de l'ordre moral et de la nation. »…

Merci. Ton article de blog est très bien.
Merci pour ce que tu fais.

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: "La nébuleuse réac-publicaine" (Questions de classe via La Lettre de l'éducation)

par Daphné le Sam 24 Déc 2016 - 18:01
Céleborn
avatar
bruno09
Niveau 10

Re: "La nébuleuse réac-publicaine" (Questions de classe via La Lettre de l'éducation)

par bruno09 le Sam 24 Déc 2016 - 18:20
C'est amusant comme ceux qui nous donnent tellement de conseils pour mener nos classes se donnent tant de mal pour les fuir...

_________________
 Pour les Italophiles et les Italolâtres: http://www.viaggio-italia.fr
avatar
Zenxya
Doyen

Re: "La nébuleuse réac-publicaine" (Questions de classe via La Lettre de l'éducation)

par Zenxya le Dim 25 Déc 2016 - 1:06
Celeborn fleurs2
Merci !

_________________
Soyez résolus à ne plus servir, et vous voilà libres - La Boétie
La folie c’est faire toujours la même chose et s’attendre à un résultat différent - Albert Einstein
L'École est le lieu où l'on va s'instruire de ce que l'on ignore ou de ce que l'on sait mal pour pouvoir, le moment venu, se passer de maître - Jacques Muglioni
avatar
KrilinXV3
Neoprof expérimenté

Re: "La nébuleuse réac-publicaine" (Questions de classe via La Lettre de l'éducation)

par KrilinXV3 le Dim 25 Déc 2016 - 2:41
@Chamil a écrit:
@trompettemarine a écrit:
Comment Laurence De Cock peut-elle participer à une telle bassesse intellectuelle ?
Je ne partage pas ses opinions mais je croyais que c'était quelqu'un qui avait une certaine tenue et avec qui on pouvait débattre.
Elle joue en outre ainsi le jeu du front national en croyant faire le contraire !

.

Cela n'a rien d'étonnant.

Effectivement, Laurence De Cock ayant déjà co-signé un article avec l'administrateur du site/compte twitter en question - et probable auteur de l'infographie.
On distingue une forme de sectarisme et de radicalisme de la part du monsieur. Et peut-être aussi une certaine malhonnêteté intellectuelle (ou a minima, une persistance dans l'erreur): il a écrit un livre sur les "réac-républicains", il doit donc faire tout ce qui est en son pouvoir pour justifier l'emploi de cette expression.

C'est assez décevant. Si dans un cadre privé, il m'arrive d'afficher radicalement mes positions (mais surtout mes antipathies) politiques, au niveau professionnel, je vomis par tous les pores cette confusion, ce mélange des genres, qui réduit l'école, la pédagogie, la didactique à des faire-valoir politiciens.

Lire et écouter Laurence De Cock m'a énormément apporté sur le plan épistémologique. Je ne m'en cache pas (je devrais ?), la plupart du temps, je me retrouve assez dans le discours professionnel de ceux qu'on appelle ici les "pédagos". J'ai déjà échangé (sur le forum) et de façon constructive, avec une collègue qui apparaît souvent comme le mal incarné, pour beaucoup de gens (et en la subissant parfois dans mes mentions sur d'autres réseaux, je peux comprendre pourquoi).

D'un autre côté, à chaque fois que je les vois/entends dans les media, je me reconnais parfaitement dans les propos de Loys Bonod ou Jean-Rémi Girard, sur l'état actuel de l'école, sur la faisabilité (non-faisabilité en réalité) pratique des réformes, l'écart entre préconisation et réalité, et une certaine tartufferie de la DGESCO. Merci à eux. En lisant le forum, je découvre comment les choses se jouent, se négocient en haut lieu et l'importance des représentants syndicaux nationaux (moi qui n'ai jamais été syndiqué). J'ai chaleureusement remercié le collègue du SNALC qui est venu nous distribuer des brochures proposant des repères annuels pour les programmes "cyclés et soclés" en vigueur - même si ma discipline n'est que marginalement atteinte par le phénomène-: j'ai eu l'impression que des gens s'intéressaient à notre pain quotidien, à nos difficultés du moment (je traîne ici parce qu'après le réveillon, je me suis lancé dans la prep de cours. Bien obligé). Bon, j'ai aussi lancé une pique sur la recommandation -même éphémère- par la section académique (mon académie, je précise) du torchon de Casali, mais je n'ai pas eu affaire à quelqu'un de sectaire face à moi.

Twitter est devenu pour notre métier une arène de combat. De navrants échanges, jamais constructifs. Anathèmes, agressions, trolls, maladresses, attaques personnelles. Dans les deux camps. Qui sont clairement identifiés. Je crains le jour où l'opinion publique viendra s'émouvoir de ces états de faits, gravés dans le marbre du numérique (qui n'oublie jamais rien, pas même nos échanges ici), qui écornent un peu plus chaque jour notre image à tous. Je pourrais renvoyer dos à dos les deux "chapelles", mais cet énième exemple mérite quand même une mise à jour: il y a chez certains, une volonté de disqualifier le contradicteur, en amenant systématiquement le débat sur le plan politique, et par l'accusation la plus abjecte qui soit (on s'est beaucoup moqué de Besancenot quand il a pleuré quand il a été accusé d'antisémitisme par Cukierman, mais franchement, je le comprends). C'est indigne de notre profession et de notre mission. On retrouve parmi ces tristes sires, les responsables nationaux d'un autre syndicat que je ne citerai pas. Ils utilisent comme prétexte à leur sectarisme, le monceau de trolls, insultes, menaces -venant de l' "autre camp"- qu'ils reçoivent. Comme si ça justifiait leur malhonnêteté intellectuelle. Pour regrettables et indignes qu'ils soient, ces messages malveillants sont malheureusement dans l'ADN du réseau social sur lequel ils ont choisi de s'exprimer.

Personne ne devrait tomber dans ce piège. Les attaquer, les insulter (même répondre à leurs attaques sur le même ton qu'eux) les renforce. Les conforte dans leur statut de victime. Heureusement qu'il y a des gens comme @Celeborn, qui savent encore répondre en un peu plus de 144 caractères, et autrement qu'avec un "slideshare". Froid, factuel et ferme. QED Bravo.

Désolé pour le pavé qui enfonce des portes ouvertes. Peut-être avais-je besoin de poser par écrit ma réflexion sur cette énième triste histoire, parce que je me sentais le cul entre deux chaises, entre des sympathies épistémologiques et didactiques d'un côté, et des questions d'éthique professionnelle de l'autre.

Je termine par une citation de Marc Bloch, que je crois de circonstance (et dont je sais bien par qui et pourquoi elle est récupérée, dénaturée, d'où l'importance de se la réapproprier): «Il est deux catégories de Français qui ne comprendront jamais l’histoire de France: ceux qui refusent de vibrer au souvenir du sacre de Reims; ceux qui lisent sans émotion le récit de la fête de la Fédération.»


Dernière édition par KrilinXV3 le Dim 25 Déc 2016 - 11:05, édité 1 fois

_________________
Asinus asinum fricat
Ramanujan974
Niveau 10

Re: "La nébuleuse réac-publicaine" (Questions de classe via La Lettre de l'éducation)

par Ramanujan974 le Dim 25 Déc 2016 - 4:29
Puisque Celeborn est intervenu, on peut lui reposer la question : est-ce envisageable que le Snalc porte plainte pour diffamation ?
Cela rejoint également le problème posé sur un autre fil, avec l'interview de B. Apparu.
User21714
Expert spécialisé

Re: "La nébuleuse réac-publicaine" (Questions de classe via La Lettre de l'éducation)

par User21714 le Dim 25 Déc 2016 - 10:01
Ce tableau est un gros immondice...
J'aime l'expression "Marabout-bout d'ficelle" pour l'expliquer: c'est exactement ça!
Finalement, c'est tellement gros que ça en devient hilarant.
avatar
Celeborn
Esprit sacré

Re: "La nébuleuse réac-publicaine" (Questions de classe via La Lettre de l'éducation)

par Celeborn le Dim 25 Déc 2016 - 10:55
@Ramanujan974 a écrit:Puisque Celeborn est intervenu, on peut lui reposer la question : est-ce envisageable que le Snalc porte plainte pour diffamation ?
Cela rejoint également le problème posé sur un autre fil, avec l'interview de B. Apparu.

On y a pensé. Mais ce n'est pas gratuit, et le résultat n'est pas certain (il n'est pas écrit « le SNALC est négationniste », ou même « le SNALC est d'extrême droite »). DOnc on préfère utiliser l'argent des adhérents pour d'autres choses (comme les livrets de programmes annuels dont parlait KrilinXV3, dont le message m'a beaucoup touché Smile ).

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
Ramanujan974
Niveau 10

Re: "La nébuleuse réac-publicaine" (Questions de classe via La Lettre de l'éducation)

par Ramanujan974 le Dim 25 Déc 2016 - 13:44
@Celeborn a écrit:
@Ramanujan974 a écrit:Puisque Celeborn est intervenu, on peut lui reposer la question : est-ce envisageable que le Snalc porte plainte pour diffamation ?
Cela rejoint également le problème posé sur un autre fil, avec l'interview de B. Apparu.

On y a pensé. Mais ce n'est pas gratuit, et le résultat n'est pas certain (il n'est pas écrit « le SNALC est négationniste », ou même « le SNALC est d'extrême droite »). DOnc on préfère utiliser l'argent des adhérents pour d'autres choses (comme les livrets de programmes annuels dont parlait KrilinXV3, dont le message m'a beaucoup touché Smile ).


Même si l'issue est incertaine, ça permettrait au moins de montrer que les enseignants en ont marre d'être pris pour des feignants et que l'on ne peut pas impunément déverser des tombereaux de mensonges sur la profession.
Le Snalc serait le premier, ça pourrait donner des idées à d'autres syndicats.
Quant au coût de la procédure, en tant qu'adhérent du Snalc, je suis prêt à contribuer financièrement pour que cela se fasse.
Je dis n'importe quoi, mais si un certain nombre d'adhérents donnent 10 €, ça peut peut-être payer l'avocat.
avatar
Olympias
Prophète

Re: "La nébuleuse réac-publicaine" (Questions de classe via La Lettre de l'éducation)

par Olympias le Dim 25 Déc 2016 - 14:06
Tu sais KrilinXV3, pour être souvent sur Twitter je peux te confirmer qu'il a des gens (collègues) qui savent se tenir et d'autres pas.
Je sais répondre vertement mais m'interdis d'entrer dans certains "débats".
avatar
Olympias
Prophète

Re: "La nébuleuse réac-publicaine" (Questions de classe via La Lettre de l'éducation)

par Olympias le Dim 25 Déc 2016 - 14:14
En attendant vous pourriez peut-être lire ça.
https://mariaannnoland.blogspot.fr/2016/12/teach-for-france-que-le-meilleur.html
Sur l'entrisme de Teach for France et de tous ceux qui oeuvrent à la privatisation tant espérée de l'éducation nationale.
http://www.teachforfrance.org
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: "La nébuleuse réac-publicaine" (Questions de classe via La Lettre de l'éducation)

par Daphné le Dim 25 Déc 2016 - 15:26
@Ramanujan974 a écrit:
@Celeborn a écrit:
@Ramanujan974 a écrit:Puisque Celeborn est intervenu, on peut lui reposer la question : est-ce envisageable que le Snalc porte plainte pour diffamation ?
Cela rejoint également le problème posé sur un autre fil, avec l'interview de B. Apparu.

On y a pensé. Mais ce n'est pas gratuit, et le résultat n'est pas certain (il n'est pas écrit « le SNALC est négationniste », ou même « le SNALC est d'extrême droite »). DOnc on préfère utiliser l'argent des adhérents pour d'autres choses (comme les livrets de programmes annuels dont parlait KrilinXV3, dont le message m'a beaucoup touché Smile ).


Même si l'issue est incertaine, ça permettrait au moins de montrer que les enseignants en ont marre d'être pris pour des feignants et que l'on ne peut pas impunément déverser des tombereaux de mensonges sur la profession.
Le Snalc serait le premier, ça pourrait donner des idées à d'autres syndicats.
Quant au coût de la procédure, en tant qu'adhérent du Snalc, je suis prêt à contribuer financièrement pour que cela se fasse.
Je dis n'importe quoi, mais si un certain nombre d'adhérents donnent 10 €, ça peut peut-être payer l'avocat.

Je serais même prête à donner davantage...
avatar
Rendash
Bon génie

Re: "La nébuleuse réac-publicaine" (Questions de classe via La Lettre de l'éducation)

par Rendash le Dim 25 Déc 2016 - 22:41
Oui, bon. On se fiche un peu de ces gens, non ? Je suis fièrement républicain, et quand je vois ce que notre République devient, je ne me sens pas insulté en voyant accoler à ce terme celui de "réactionnaire". Quant à l'amalgame avec le Front National ou Christine Boutin, dont je tairai ce que je pense de ses opinions et de son mariage avec son cousin puisque ça m'a valu mon bannissement, il ne m'atteint guère plus que l'opinion de l'inutile De Vanssay sur un métier qu'elle ne pratique plus depuis quinze ans. Et si les membres du SNALC sont chagrinés par le p'tit éclair qui les lie, via Brighelli, à l'extrême-droite, peut-être devraient-ils mettre davantage de distance avec ledit Brighelli lorsqu'il se commet avec ladite extrême-droite, et cesser de recommander le "manuel" de l'inepte Casali.

Parce que, oui, le SNALC Versailles recommande, à nouveau, cette sombre bouse comme "manuel de résistance". Et ils ne peuvent cette fois plus dire qu'ils "ne savaient pas" : Frédéric Seitz a choisi de remettre ce titre sur sa liste, et a estimé qu'ajouter une mise en garde quant à "un parti historique parfois un peu trop engagé" suffisait. A moi aussi, ça suffit : tolérer ça, c'est valider une partie de la daube dont il est question sur ce fil.

https://www.snalc.fr/versailles/article/2443/


_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
Contenu sponsorisé

Re: "La nébuleuse réac-publicaine" (Questions de classe via La Lettre de l'éducation)

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum