Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Tamerlan
Modérateur

Re: De plus en plus d'enseignants démissionnent

par Tamerlan le Lun 2 Jan 2017 - 21:54
@lisette83 a écrit:
@Hugo78 a écrit:
@zouz a écrit:
@Hugo78 a écrit:

A force d'avoir demandé toujours et toujours plus de postes supplémentaires au détriment d'une augmentation de notre traitement, on a appauvri une profession qui ne peut plus vivre sans heures supplémentaires que Longuet tout comme le SNES adoreraient supprimer par pure idéologie et/ou pour des raisons budgétaires.

Que les syndicalistes laissent les gens travailler et gagner leur vie et qu'ils arrêtent avec leurs envolées lyrico-morales "anti-heures sups" qui débouchent sur des recrutements de gens souvent parfaitement incompétents. Si j'étais parents, je préfèrerais qu'on confie mes enfants à des profs bien recrutés et bien formés avec 4 ou 5 HSA gagnant de ce fait beaucoup mieux leur vie, qu'à des contractuels non formés et mal recrutés faisant souvent du très mauvais travail ! Bref, les syndicats enseignants ont fait beaucoup plus de mal aux élèves et aux enseignants que n'importe quel gouvernement de droite !



Quelles sont tes sources ? L'enquête TIMSS et l'étude PISA ?

Quand je vois dans mon bahut qu'on a deux contractuels qui ne parlent pas un seul de mot de français, ça fait très très peur ! Je n'ai rien contre eux; on leur offre un emploi et de l'argent, ils les prennent !
Sauf que si tout le monde accepte 4 ou 5h sup, c'est que le service peut facilement être augmenté à 21h au lieu de 18.

C'est ce qui apparut à Benoist !


Dernière édition par Tamerlan le Lun 2 Jan 2017 - 21:57, édité 2 fois
Hugo78
Niveau 7

Re: De plus en plus d'enseignants démissionnent

par Hugo78 le Lun 2 Jan 2017 - 21:55
@lisette83 a écrit:
@Hugo78 a écrit:
@zouz a écrit:
@Hugo78 a écrit:

A force d'avoir demandé toujours et toujours plus de postes supplémentaires au détriment d'une augmentation de notre traitement, on a appauvri une profession qui ne peut plus vivre sans heures supplémentaires que Longuet tout comme le SNES adoreraient supprimer par pure idéologie et/ou pour des raisons budgétaires.

Que les syndicalistes laissent les gens travailler et gagner leur vie et qu'ils arrêtent avec leurs envolées lyrico-morales "anti-heures sups" qui débouchent sur des recrutements de gens souvent parfaitement incompétents. Si j'étais parents, je préfèrerais qu'on confie mes enfants à des profs bien recrutés et bien formés avec 4 ou 5 HSA gagnant de ce fait beaucoup mieux leur vie, qu'à des contractuels non formés et mal recrutés faisant souvent du très mauvais travail ! Bref, les syndicats enseignants ont fait beaucoup plus de mal aux élèves et aux enseignants que n'importe quel gouvernement de droite !

Quelles sont tes sources ? L'enquête TIMSS et l'étude PISA ?

Quand je vois dans mon bahut qu'on a deux contractuels qui ne parlent pas un seul de mot de français, ça fait très très peur ! Je n'ai rien contre eux; on leur offre un emploi et de l'argent, ils les prennent !
Sauf que si tout le monde accepte 4 ou 5h sup, c'est que le service peut facilement être augmenté à 21h au lieu de 18.

Et alors, si en échange on gagne plus ? Des professeurs travaillant plus mais beaucoup mieux rémunérés, ça ne serait pas un peu mieux ?

Sinon accepter ou non les heures sups ne change absolument rien. Cela fait des années que les syndicats et plus particulièrement le SNES luttent contre les heures sups avec quel résultat ? Non, mais sans déconner...
avatar
John
Médiateur

Re: De plus en plus d'enseignants démissionnent

par John le Lun 2 Jan 2017 - 21:55
@Hugo78 a écrit:
@Beaubou a écrit:Lâchetés, compromissions, trahisons syndicales expliquent le constat.
Complètement ! Par contre pour défendre leurs petites décharges syndicales, les syndicalistes du SNES sont au taquet !
On met les holas à cette espèce d'acharnement : si vous n'êtes pas content du / de la syndicaliste Snes dans votre établissement, vous montez une liste pour les prochaines élections au C.A., vous vous affiliez au syndicat que vous voulez ou vous vous mettez en indépendant ; si vous n'êtes pas content du Snes au niveau académique et/ou national, vous votez contre aux prochaines élections, vous faites campagne pour d'autres ou pour vous-mêmes ; mais là ça vire au n'importe quoi.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: De plus en plus d'enseignants démissionnent

par Elyas le Lun 2 Jan 2017 - 21:56
@Hugo78 a écrit:
@Beaubou a écrit:Lâchetés, compromissions, trahisons syndicales expliquent le constat.

Complètement ! Par contre pour défendre leurs petites décharges syndicales, les syndicalistes du SNES sont au taquet !

Peux-tu justifier ton argument ? Tu es professeur d'HG. Fournir des arguments et des sources (du genre le nombre de déchargés et le montant de la décharge pour quelle quantité de travail et quelle quantité d'heures en CAPA/informations aux collègues/montage de dossier/accompagnement au Rectorat etc), c'est un peu la base. Là, on est dans l'attaque outrancière sans argument.
Hugo78
Niveau 7

Re: De plus en plus d'enseignants démissionnent

par Hugo78 le Lun 2 Jan 2017 - 21:56
@John a écrit:
@Hugo78 a écrit:
@Beaubou a écrit:Lâchetés, compromissions, trahisons syndicales expliquent le constat.
Complètement ! Par contre pour défendre leurs petites décharges syndicales, les syndicalistes du SNES sont au taquet !
On met les holas à cette espèce d'acharnement : si vous n'êtes pas content du / de la syndicaliste Snes dans votre établissement, vous montez une liste pour le prochain C.A., vous vous affiliez au syndicat que vous voulez ou vous vous mettez en indépendant ; si vous n'êtes pas content du Snes au niveau académique et/ou national, vous votez contre aux prochaines élections, vous faites campagne pour d'autres ou pour vous-mêmes ; mais là ça vire au n'importe quoi.

Je ne fais que dire ce que je pense, mais sinon je suis d'accord, je m'acharne un peu trop ! Smile J'arrête donc là ! ;-)
avatar
Pseudo
Demi-dieu

Re: De plus en plus d'enseignants démissionnent

par Pseudo le Lun 2 Jan 2017 - 22:03
Ce n'est pas non plus un raz de marée, même s'il y a augmentation. Je suis étonnée qu'il y ait aussi peu de démissions, en fait, compte tenu du nombre de gens qui disent avoir envie d'aller se faire voir ailleurs.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
avatar
Leclochard
Empereur

Re: De plus en plus d'enseignants démissionnent

par Leclochard le Lun 2 Jan 2017 - 22:12
@Pseudo a écrit:Ce n'est pas non plus un raz de marée, même s'il y a augmentation. Je suis étonnée qu'il y ait aussi peu de démissions, en fait, compte tenu du nombre de gens qui disent avoir envie d'aller se faire voir ailleurs.

Les gens hésitent, attendent longtemps avant de changer de mutuelle ou de banque, quand ils le font, alors de travail.. araignée
Où en es-tu ? Tu attends toujours une réponse concernant l'indemnité de départ ?

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)
lisette83
Expert

Re: De plus en plus d'enseignants démissionnent

par lisette83 le Lun 2 Jan 2017 - 22:18
@Hugo78 a écrit:
@lisette83 a écrit:
@Hugo78 a écrit:
@zouz a écrit:

Quelles sont tes sources ? L'enquête TIMSS et l'étude PISA ?

Quand je vois dans mon bahut qu'on a deux contractuels qui ne parlent pas un seul de mot de français, ça fait très très peur ! Je n'ai rien contre eux; on leur offre un emploi et de l'argent, ils les prennent !
Sauf que si tout le monde accepte 4 ou 5h sup, c'est que le service peut facilement être augmenté à 21h au lieu de 18.

Et alors, si en échange on gagne plus ? Des professeurs travaillant plus mais beaucoup mieux rémunérés, ça ne serait pas un peu mieux ?

Sinon accepter ou non les heures sups ne change absolument rien. Cela fait des années que les syndicats et plus particulièrement le SNES luttent contre les heures sups avec quel résultat ? Non, mais sans déconner...
Je crois que vous rêvez !
avatar
Pseudo
Demi-dieu

Re: De plus en plus d'enseignants démissionnent

par Pseudo le Lun 2 Jan 2017 - 22:21
@Leclochard a écrit:
@Pseudo a écrit:Ce n'est pas non plus un raz de marée, même s'il y a augmentation. Je suis étonnée qu'il y ait aussi peu de démissions, en fait, compte tenu du nombre de gens qui disent avoir envie d'aller se faire voir ailleurs.

Les gens hésitent, attendent longtemps avant de changer de mutuelle ou de banque, quand ils le font, alors de travail.. araignée
Où en es-tu ? Tu attends toujours une réponse concernant l'indemnité de départ ?

oui, je vois bien tout ce qui empêche les gens de bouger. Et ça risque de ne pas s'améliorer avec les nouvelles dispositions.
Ma demande d'IDV a été refusée deux fois, je suis à temps partiel pour création d'entreprise. Je développe donc mon activité ! Et j'espère baisser de quotité l'année prochaine, voire carrément partir. De toute façon, à terme, le but est de partir ! L'année prochaine ou la suivante. J'ai déjà changé de banque et de mutuelle plusieurs fois, j'ai une longueur d'avance

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
avatar
Leclochard
Empereur

Re: De plus en plus d'enseignants démissionnent

par Leclochard le Lun 2 Jan 2017 - 22:23
@Pseudo a écrit:
@Leclochard a écrit:
@Pseudo a écrit:Ce n'est pas non plus un raz de marée, même s'il y a augmentation. Je suis étonnée qu'il y ait aussi peu de démissions, en fait, compte tenu du nombre de gens qui disent avoir envie d'aller se faire voir ailleurs.

Les gens hésitent, attendent longtemps avant de changer de mutuelle ou de banque, quand ils le font, alors de travail.. araignée
Où en es-tu ? Tu attends toujours une réponse concernant l'indemnité de départ ?

oui, je vois bien tout ce qui empêche les gens de bouger. Et ça risque de ne pas s'améliorer avec les nouvelles dispositions.
Ma demande d'IDV a été refusée deux fois, je suis à temps partiel pour création d'entreprise. Je développe donc mon activité ! Et j'espère baisser de quotité l'année prochaine, voire carrément partir. De toute façon, à terme, le but est de partir ! L'année prochaine ou la suivante.

C'est chouette malgré les refus. Tu es sur la bonne voie, celle qui conduit vers... la sortie. Very Happy

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)
avatar
Pseudo
Demi-dieu

Re: De plus en plus d'enseignants démissionnent

par Pseudo le Lun 2 Jan 2017 - 22:26
@Leclochard a écrit:
@Pseudo a écrit:
@Leclochard a écrit:
@Pseudo a écrit:Ce n'est pas non plus un raz de marée, même s'il y a augmentation. Je suis étonnée qu'il y ait aussi peu de démissions, en fait, compte tenu du nombre de gens qui disent avoir envie d'aller se faire voir ailleurs.

Les gens hésitent, attendent longtemps avant de changer de mutuelle ou de banque, quand ils le font, alors de travail.. araignée
Où en es-tu ? Tu attends toujours une réponse concernant l'indemnité de départ ?

oui, je vois bien tout ce qui empêche les gens de bouger. Et ça risque de ne pas s'améliorer avec les nouvelles dispositions.
Ma demande d'IDV a été refusée deux fois, je suis à temps partiel pour création d'entreprise. Je développe donc mon activité ! Et j'espère baisser de quotité l'année prochaine, voire carrément partir. De toute façon, à terme, le but est de partir ! L'année prochaine ou la suivante.

C'est chouette malgré les refus. Tu es sur la bonne voie, celle qui conduit vers... la sortie. Very Happy

Oui ! C'est clair qu'ils ont fait beaucoup pour me dissuader. Mais j'étais (et je suis) bien décidé à me casser.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
jésus
Habitué du forum

Re: De plus en plus d'enseignants démissionnent

par jésus le Mar 3 Jan 2017 - 10:49
Bon, les gens qui veulent partir mais sans idée...comment dire?

Si on part ou si on ne reste pas, c'est uniquement parce qu'on ne peut pas réaliser de projets , atteindre des objectifs, avoir certaines responsabilités au sein de l'EN. Ce n'est pas le cadre qu'il faut ou qu'il vous faut. Et cela bien plus que le seul ras-le-bol, fatigue, burn out. On ne part pas sans projet. Et d'ailleurs quasi personne ne voudra vous employer sans formation ni expérience ( j'ai tenté à ma petite échelle de faire de l'administratif e tant que contractuel dans un rectorat mais on n'a pas voulu me prendre car j'avais un profil "enseignant" et non administratif. J'ai un peu le sentiment que sans piston, c'est mission impossible, bref)

Toute idée de reconversion vient de là. Par exemple, je travaille dans un musée. Pour l'instant, je n'ai pas d'autres idées de métier en tête, donc je continue dans cette voie. Sinon, il faudrait un bilan de compétences dont le résultat me parlerait et qui serait faisable en terme de formation ou de débouchés professionnels. Je pense que dans mon cas, le bilan de compétences s'imposera si la voie dans laquelle je suis serait bouchée. Car le peu d'idée que j'ai en tête sont des formations pour me perfectionner dans ce que je fais.
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: De plus en plus d'enseignants démissionnent

par Daphné le Mar 3 Jan 2017 - 10:57
@Fesseur Pro a écrit:
@stench a écrit:J'ignorais ça.
+ 1
On en apprend tous les jours !
Je n'ai pas encore rencontré de tels "collègues".

Lorsque mon mari était encore en activité, lui et ses collègues recevaient une note de service annuelle dans laquelle on leur demandait s'ils voulaient bifurquer vers l'enseignement. Ça remonte déjà à des lustres...
Mes frères avaient un prof d'HG ancien colonel qui leur parlait de ses rencontres... historiques  
Et mon plus jeune frère a 56 ans.
Tu n'en a pas rencontrés.... mais te l'ont-ils dit ?
Certains n'en font pas mystère, d'autres ne le disent pas forcément.
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: De plus en plus d'enseignants démissionnent

par Daphné le Mar 3 Jan 2017 - 11:03
@Pseudo a écrit:Ce n'est pas non plus un raz de marée, même s'il y a augmentation. Je suis étonnée qu'il y ait aussi peu de démissions, en fait, compte tenu du nombre de gens qui disent avoir envie d'aller se faire voir ailleurs.

Entre avoir envie d'aller voir ailleurs et y aller il y a une marge, d'autant plus qu'ailleurs le travail ne nous attend pas vraiment à bras ouverts, alors on reste, il faut bien assurer les fins de mois, c'est aussi simple que ça.
Il y aurait du travail ailleurs je crois bien que l'EN se viderait.

A l'inverse, beaucoup de personnes entrent dans l'EN tardivement, en seconde carrière, suite à un licenciement ou par lassitude de leur métier, mais on voit des collègues arriver à plus de 40 ans voire nettement plus. De toute façon il y a des besoins dans l'EN qu'il n'y a pas dans d'autres branches, que ce soit dans le public ou le privé. L'EN est quand même le plus gros employeur de France, avec plus d'un million de personnels.
nigousse
Niveau 9

Re: De plus en plus d'enseignants démissionnent

par nigousse le Mar 3 Jan 2017 - 11:21
Je rejoins Daphné à 100%, c'est uniquement l'aspect financier qui me fait rester. J'ai des problèmes de santé ( insomnies, je sais on ne considère pas l'insomnie comme un problème de santé, il suffit de faire du yoga, de la méditation, prendre du recul bla bla... mais quand on dors en moyenne 3h/nuit au bout d'un moment...) qui font que je manque d'énergie aussi bien physique que mental pour me lancer dans un projet. Je n'ai pas de talent particulier( manuel ou autre), pas de passion véritable ( hormis les livres et les animaux) donc pour l'instant c'est l'impasse. J'ai tout de m^me prévu de passer SAENES et le concours de CEPJ ( conseiller d'éducation populaire et jeunesse, une amie l'a passée et obtenu, ça a l'air intéressant) à voir....mais ça fout les boules de voir que n'importe qui peut venir " faire" prof et pour nous c'est l'inverse on est considéré comme inemployable en-dehors de la salle de classe!!
avatar
Rendash
Bon génie

Re: De plus en plus d'enseignants démissionnent

par Rendash le Mar 3 Jan 2017 - 11:28
@jésus a écrit:Je pense que dans mon cas, le bilan de compétences s'imposera si la voie dans laquelle je suis serait bouchée.

affraid

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
Reine Margot
Demi-dieu

Re: De plus en plus d'enseignants démissionnent

par Reine Margot le Mar 3 Jan 2017 - 11:29
Je confirme que l'enseignant qui se présente ailleurs est vu comme quelqu'un qui fuit les classes, il est jugé bizarre de quitter un boulot sûr avec autant de vacances. L'an dernier lors de mon oral d'examen professionnel, on m'a taclé sans relâche: "mais pourquoi vous avez voulu changer?" "les élèves ne vous manquent pas?" "vous ne vouliez plus être dans les classes?", etc.

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
nigousse
Niveau 9

Re: De plus en plus d'enseignants démissionnent

par nigousse le Mar 3 Jan 2017 - 11:35
Je fréquente assidument le site "quitter l'enseignement" qui est une mine d'informations, de réflexion , je conseille à tous ceux souhaitant se reconvertir de le consulter mais effectivement le chemin est pavé d'embûches, on se fait démonter à l'oral quand on est prof, je m'y prépare mais c'est pas évident.
avatar
Pseudo
Demi-dieu

Re: De plus en plus d'enseignants démissionnent

par Pseudo le Mar 3 Jan 2017 - 13:36
Mais vous croyez que pour moi les fins de mois ne sont pas une interrogation ? Je vis seule, sans fortune personnelle imaginez-vous.
J'ai mis longtemps moi-même à trouver ce que je voulais faire. Mais il est vrai que si j'avais attendu qu'un employeur m'embauche pour le faire, ou si j'avais attendu de l'En qu'on me propose un poste ailleurs, comment dire...

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
jésus
Habitué du forum

Re: De plus en plus d'enseignants démissionnent

par jésus le Mar 3 Jan 2017 - 13:47
Oui, les soucis financiers ne se posent pas uniquement quand on a un prêt immobiliers et/ou des enfants.
J'ai jamais eu autant de galères financières qu'à l'époque où je travaillais à l'EN via des décalages de paiements, des délais excessifs pour toucher le chômage du rectorat.
Quand on a un découvert abyssal, et qu'on ne peut pas vivre décemment, payer ses factures ni même l'essence pour aller faire le remplacement, on est pareillement dans la m...
En étant simplement locataire seul ou en couple ( oui même en couple) les baisses de revenus se voient.
Et in fine, les interrogations financières liées à une reconversion professionnelle se posent pour tout le monde.

Et effectivement, jamais personne ne m'a obligé aussi à bifurquer. Il faut avoir la force de caractère pour le faire. Si vous êtes devant une classe, enseignant depuis des années, vous l'avez. Sauf qu'elle a été masqué par les années de brimades de la hiérarchie et de l'administration qu'il l'étouffe sans vergogne.
avatar
Pseudo
Demi-dieu

Re: De plus en plus d'enseignants démissionnent

par Pseudo le Mar 3 Jan 2017 - 13:49
@jésus a écrit:Bon, les gens qui veulent partir mais sans idée...comment dire?

Si on part ou si on ne reste pas, c'est uniquement parce qu'on ne peut pas réaliser de projets , atteindre des objectifs, avoir certaines responsabilités au sein de l'EN. Ce n'est pas le cadre qu'il faut ou qu'il vous faut. Et cela bien plus que le seul ras-le-bol, fatigue, burn out. On ne part pas sans projet. Et d'ailleurs quasi personne ne voudra vous employer sans formation ni expérience ( j'ai tenté à ma petite échelle de faire de l'administratif e tant que contractuel dans un rectorat mais on n'a pas voulu me prendre car j'avais un profil "enseignant" et non administratif. J'ai un peu le sentiment que sans piston, c'est mission impossible, bref)

Toute idée de reconversion vient de là. Par exemple, je travaille dans un musée. Pour l'instant, je n'ai pas d'autres idées de métier en tête, donc je continue dans cette voie. Sinon, il faudrait un bilan de compétences dont le résultat me parlerait et qui serait faisable en terme de formation ou de débouchés professionnels. Je pense que dans mon cas, le bilan de compétences s'imposera si la voie dans laquelle je suis serait bouchée. Car le peu d'idée que j'ai en tête sont des formations pour me perfectionner dans ce que je fais.

Commencer par vouloir trouver "une idée de métier" est une mauvaise porte d'entrée. Le poisson, en nageant dans la mer, cherche-t-il à savoir la forme qu'aura l'étal du poissonnier ? Je ne sais pas pourquoi cette image me vient en tête, mais bref, l'idée est de mener sa vie, d'aller vers ce qui nous porte, nous enthousiasme, se connaître pour aller à la rencontre de ses désirs et de ce qui est en nous. C'est seulement après qu'on se demande comment cela se traduirait en terme de job.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
jésus
Habitué du forum

Re: De plus en plus d'enseignants démissionnent

par jésus le Mar 3 Jan 2017 - 13:54
Oui, c'est sous-entendu. Cet étape est importante mais chez des personnes en situation "normale" et/ ou qui se connaissent déjà assez bien en dehors de ce que l'En attend d'eux en ont conscience. Moi je le sais depuis toujours. C'est juste que le chemin est compliqué.

Moi, je sais ce que je veux faire, je me connais et je sais ce qui pourrait traduire le mieux en terme professionnel mes passions et compétences.

Là, je soulignais le fait que si ce dernier projet ne se fait pas, je serais à court d'idée et je devrais chercher de l'aide via un tiers pour savoir si je n'ai pas des potentialités qui s'ignorent. ( Chose que je recommande à tout ceux qui ne se connaissent pas, avec ou sans passion à accomplir)

Ta comparaison avec le poisson, je la comprends. Mais c'est encore raisonner in abstracto, je trouve. Vouloir séparer dès le départ sa passion de ses conditions matérielles d'exercice est étrange ( surtout si cette passion est manuelle) Celui qui aime fabriquer ses propres meubles pendant son temps libre devrait se refuser à penser que cela correspond au métier d'ébéniste avec ce que cela comporte. Parfois le hobby correspond dès le départ aux gestes du potentiel métier qu'on veut faire.
Vous cultivez un immense potager , être maraîcher un jour vous tente...
Bref, je ne vois pas la pertinence de la comparaison


Dernière édition par jésus le Mar 3 Jan 2017 - 14:05, édité 1 fois
avatar
DesolationRow
Vénérable

Re: De plus en plus d'enseignants démissionnent

par DesolationRow le Mar 3 Jan 2017 - 13:55
@Pseudo a écrit:
@jésus a écrit:Bon, les gens qui veulent partir mais sans idée...comment dire?

Si on part ou si on ne reste pas, c'est uniquement parce qu'on ne peut pas réaliser de projets , atteindre des objectifs, avoir certaines responsabilités au sein de l'EN. Ce n'est pas le cadre qu'il faut ou qu'il vous faut. Et cela bien plus que le seul ras-le-bol, fatigue, burn out. On ne part pas sans projet. Et d'ailleurs quasi personne ne voudra vous employer sans formation ni expérience ( j'ai tenté à ma petite échelle de faire de l'administratif e tant que contractuel dans un rectorat mais on n'a pas voulu me prendre car j'avais un profil "enseignant" et non administratif. J'ai un peu le sentiment que sans piston, c'est mission impossible, bref)

Toute idée de reconversion vient de là. Par exemple, je travaille dans un musée. Pour l'instant, je n'ai pas d'autres idées de métier en tête, donc je continue dans cette voie. Sinon, il faudrait un bilan de compétences dont le résultat me parlerait et qui serait faisable en terme de formation ou de débouchés professionnels. Je pense que dans mon cas, le bilan de compétences s'imposera si la voie dans laquelle je suis serait bouchée. Car le peu d'idée que j'ai en tête sont des formations pour me perfectionner dans ce que je fais.

Commencer par vouloir trouver "une idée de métier" est une mauvaise porte d'entrée. Le poisson, en nageant dans la mer, cherche-t-il à savoir la forme qu'aura l'étal du poissonnier ? Je ne sais pas pourquoi cette image me vient en tête, mais bref, l'idée est de mener sa vie, d'aller vers ce qui nous porte, nous enthousiasme, se connaître pour aller à la rencontre de ses désirs et de ce qui est en nous. C'est seulement après qu'on se demande comment cela se traduirait en terme de job.

Ah ben flûte, j'aurais été curieux de savoir.
avatar
Pseudo
Demi-dieu

Re: De plus en plus d'enseignants démissionnent

par Pseudo le Mar 3 Jan 2017 - 13:59
@DesolationRow a écrit:
@Pseudo a écrit:

Commencer par vouloir trouver "une idée de métier" est une mauvaise porte d'entrée. Le poisson, en nageant dans la mer, cherche-t-il à savoir la forme qu'aura l'étal du poissonnier ? Je ne sais pas pourquoi cette image me vient en tête, mais bref, l'idée est de mener sa vie, d'aller vers ce qui nous porte, nous enthousiasme, se connaître pour aller à la rencontre de ses désirs et de ce qui est en nous. C'est seulement après qu'on se demande comment cela se traduirait en terme de job.

Ah ben flûte, j'aurais été curieux de savoir.

Moi aussi ! abi

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
avatar
Pseudo
Demi-dieu

Re: De plus en plus d'enseignants démissionnent

par Pseudo le Mar 3 Jan 2017 - 14:01
@jésus a écrit:Oui, c'est sous-entendu. Cet étape est importante mais chez des personnes en situation "normale" et/ ou qui se connaissent déjà assez bien en dehors de ce que l'En attend d'eux en ont conscience. Moi je le sais depuis toujours. C'est juste que le chemin est compliqué.

Moi, je sais ce que je veux faire, je me connais et je sais ce qui pourrait traduire le mieux en terme professionnel mes passions et compétences.

Là, je soulignais le fait que si ce dernier projet ne se fait pas, je serais à court d'idée et je devrais chercher de l'aide via un tiers pour savoir si je n'ai pas des potentialités qui s'ignorent. ( Chose que je recommande à tout ceux qui ne se connaissent pas, avec ou sans passion à accomplir)

Se connaître assez bien est rarement le situation normale en fait. Je m'en rends compte de plus en plus souvent.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
jésus
Habitué du forum

Re: De plus en plus d'enseignants démissionnent

par jésus le Mar 3 Jan 2017 - 14:07
Ok, tu verras mon edit du précédent message.

Mais , il faut avouer qu'il faut être dans le brouillard complet pour ignorer ce qu'on a aimé faire par le passé, ce qu'on a étudié et ses hobbys actuels pour ne pas voir une source d'inspiration pour un métier.
J'ai envie de dire qu'il ne faut avoir aucune idée de tout cela pour avoir besoin d'un tiers pour se connaître.

Après on peut avoir de vagues idées du genre j'aime la nature, les enfants, les animaux comment traduire cela en métier? Moi, j'appelle pas ça un projet de vie ou professionnel, une intuition vague que tout le monde peut avoir sans que cela se traduise par un besoin de reconversion.
Contenu sponsorisé

Re: De plus en plus d'enseignants démissionnent

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum