Nouvelles injonctions en grammaire (Le Parisien) et discussion sur le prédicat

Page 1 sur 28 1, 2, 3 ... 14 ... 28  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nouvelles injonctions en grammaire (Le Parisien) et discussion sur le prédicat

Message par laMiss le Ven 6 Jan 2017 - 17:28

Vu sur Twitter :
C. Brigaudeau (@cbrigaudeau  sur Twitter) prépare un article sur les nouvelles injonctions en grammaire (prédicat, n'apprendre que certaines personnes en conjugaison, etc). Besoin de témoignages (anonymes) de diverses académies pour contrer le discours ministériel.


Dernière édition par laMiss le Ven 13 Jan 2017 - 16:45, édité 2 fois (Raison : Grammaire sans "s" !)

laMiss
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles injonctions en grammaire (Le Parisien) et discussion sur le prédicat

Message par frdm le Ven 6 Jan 2017 - 19:28

Pourquoi un pluriel à grammaire ?

frdm
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles injonctions en grammaire (Le Parisien) et discussion sur le prédicat

Message par gauvain31 le Ven 6 Jan 2017 - 19:34

@frdm a écrit:Pourquoi un pluriel à grammaire ?

Parce que désormais il y a plusieurs grammaires: l'officielle, celle de Kevin, celle de Kevina: c'est pour cela justement qu'on la négocie !!

avatar
gauvain31
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles injonctions en grammaire (Le Parisien) et discussion sur le prédicat

Message par Adso le Sam 7 Jan 2017 - 11:42

Il est évident que je ne mettrai jamais ça en pratique dans mes classes. Jusqu'à quand allons nous supporter les délires institutionnels sans rien dire!..
avatar
Adso
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles injonctions en grammaire (Le Parisien) et discussion sur le prédicat

Message par may68 le Dim 8 Jan 2017 - 9:04

Les syndicats québécois assurent !

Exit les pédagocrates : l’expert dans la classe, c’est le prof!

http://www.grenier.qc.ca/nouvelles/11838/exit-les-pedagocrates-lexpert-dans-la-classe-cest-le-prof

may68
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles injonctions en grammaire (Le Parisien) et discussion sur le prédicat

Message par Esméralda le Dim 8 Jan 2017 - 9:31

Voilà qui donne le sourire en ce dimanche matin.
avatar
Esméralda
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles injonctions en grammaire (Le Parisien) et discussion sur le prédicat

Message par V.Marchais le Dim 8 Jan 2017 - 9:52

Il faudrait peut-être leur expliquer que le drame, c'est justement que la plupart de ces injonctions sont loin d'être nouvelles, et qu'elles ont déjà fait les dégâts que l'on sait. On ne fait qu'en remettre une couche après la brève parenthèse des programmes Darcos.
Le prédicat revient, mais nous avions déjà thème et propos dans les programmes de 96, et la fameuse leçon sur les progressions thématiques. Complément de verbe et complément de phrase, ce n'est qu'une autre façon de parler des compléments essentiels avec lesquels on nous bourre le mou depuis des décennies et grâce auxquels la plupart des professeurs de français, même s'ils prononcent les mots, ne savent plus enseigner COD et COI.
Quant à la faute intelligente qu'il ne faudrait pas sanctionner parce qu'elle marque "un sentiment du pluriel" (fût-ce en mettant un s au verbe ou ent à un nom), ça fait aussi des années qu'on l'entend.
Quant au fait d'enseigner le passé simple à toutes les personnes, mon inspectrice (Orléans-Tours), Mme Martin, s'en gaussait déjà en 2009, lors de la présentation des anciens programmes, et se moquait à grand renfort de "Vous m'épatâtes" des professeurs qui avaient cette prétention.
Bref, nihil novi sub sole.
La seule nouveauté de ces programmes, c'est d'oser écrire certaines choses noir sur blanc. Cela permet au moins au scandale d'éclater. Mais il sourd depuis longtemps.

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/
avatar
V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles injonctions en grammaire (Le Parisien) et discussion sur le prédicat

Message par Hermione0908 le Dim 8 Jan 2017 - 9:53

@gauvain31 a écrit:
@frdm a écrit:Pourquoi un pluriel à grammaire ?

Parce que désormais il y a plusieurs grammaires: l'officielle, celle de Kevin, celle de Kevina: c'est pour cela justement qu'on la négocie !!





@may68 a écrit:Les syndicats québécois assurent !

Exit les pédagocrates : l’expert dans la classe, c’est le prof!

http://www.grenier.qc.ca/nouvelles/11838/exit-les-pedagocrates-lexpert-dans-la-classe-cest-le-prof

C'est très bon, je l'ai partagée sur FB.

_________________
Pour accéder à la rubrique "privé accessible sur demande" (partie loisirs + questions professionnelles très personnelles) , il faut intégrer un des deux groupes "Loisirs" ci-dessous :
Pour les pseudos entre A et M: http://www.neoprofs.org/g15-groupe-loisirs
Pour les pseudos entre N et Z, ou qui commencent par autre chose qu'une lettre: http://www.neoprofs.org/g16-groupe-loisirs_
avatar
Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles injonctions en grammaire (Le Parisien) et discussion sur le prédicat

Message par Docteur OX le Dim 8 Jan 2017 - 10:52




yesyes yesyes yesyes yesyes yesyes yesyes
avatar
Docteur OX
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles injonctions en grammaire (Le Parisien) et discussion sur le prédicat

Message par laMiss le Dim 8 Jan 2017 - 11:14

L'article est en ligne :

http://m.leparisien.fr/societe/grammaire-on-y-perd-son-latin-07-01-2017-6536055.php#xtor=AD-1481423554

@gauvain31 a écrit:
@frdm a écrit:Pourquoi un pluriel à grammaire ?

Parce que désormais il y a plusieurs grammaires: l'officielle, celle de Kevin, celle de Kevina: c'est pour cela justement qu'on la négocie !!


Voilà. Very Happy

Spoiler:
En vrai, je ne sais pas pourquoi j'ai appuyé sur la touche "s". Je l'enlève !

laMiss
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles injonctions en grammaire (Le Parisien) et discussion sur le prédicat

Message par Not a Panda le Dim 8 Jan 2017 - 11:40

Je cite un passage de l'article :

« Moi, je trouve intéressant de faire comprendre aux enfants qu'une phrase n'est pas une construction de Lego, mais qu'elle a une logique, plaide Lionel Pauvert, professeur parisien de 57 ans. Peut-être faut-il laisser un peu vieillir ces nouveaux programmes, les laisser décanter et garder ce qui marche, avant de pousser les hauts cris, comme à chaque nouveauté à l'école... »

Et si on faisait l'inverse ? Et si on testait, expérimentait, pour trouver "ce qui marche" avant de réformer ou de changer les programmes ? Et si on appliquait, soyons fous, la méthode scientifique plutôt que de jouer à l'apprenti sorcier avec la France entière ? Après tout, Sylvie Plane est bien professeur en sciences du langage.

Not a Panda
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles injonctions en grammaire (Le Parisien) et discussion sur le prédicat

Message par teobaldo le Dim 8 Jan 2017 - 17:12

Si je comprends les explications du Parisien, le prédicat n'est qu'un autre nom donné à la notion de rhème, familière aux germanistes, qui désigne le pendant du thème, autrement dit le sujet.

Autant dire les choses clairement !  
avatar
teobaldo
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles injonctions en grammaire (Le Parisien) et discussion sur le prédicat

Message par V.Marchais le Dim 8 Jan 2017 - 17:15

Voui. Mais précisons que cette notion est censée être enseignée dès le CM1.

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/
avatar
V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles injonctions en grammaire (Le Parisien) et discussion sur le prédicat

Message par henriette le Dim 8 Jan 2017 - 17:17

Dans mon académie, les IPR nous ont dit à mots à peine couverts qu'ils trouvaient cette notion inutile (ils avaient même plaidé pour qu'elle ne figure pas dans les programmes) et qu'il ne fallait pas s'embêter avec ça. Je mesure que j'ai beaucoup de chance.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
avatar
henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles injonctions en grammaire (Le Parisien) et discussion sur le prédicat

Message par Hermione0908 le Dim 8 Jan 2017 - 17:20

Nous n'avons eu aucune formation sur l'enseignement de la langue suite à la réforme (ou s'ils en ont parlé, c'était de façon extrêmement subliminale, parce que ça ne m'a pas marquée).
Quant à la notion de prédicat, je crois en avoir entendu parler pour la première fois de ma vie en DEUG 2 ou licence. Et plus jamais depuis en gros. Est-ce bien nécessaire à des élèves de primaire/collège ?... Rolling Eyes

_________________
Pour accéder à la rubrique "privé accessible sur demande" (partie loisirs + questions professionnelles très personnelles) , il faut intégrer un des deux groupes "Loisirs" ci-dessous :
Pour les pseudos entre A et M: http://www.neoprofs.org/g15-groupe-loisirs
Pour les pseudos entre N et Z, ou qui commencent par autre chose qu'une lettre: http://www.neoprofs.org/g16-groupe-loisirs_
avatar
Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles injonctions en grammaire (Le Parisien) et discussion sur le prédicat

Message par bernardo le Dim 8 Jan 2017 - 17:23

@V.Marchais a écrit:Il faudrait peut-être leur expliquer que le drame, c'est justement que la plupart de ces injonctions sont loin d'être nouvelles, et qu'elles ont déjà fait les dégâts que l'on sait. On ne fait qu'en remettre une couche après la brève parenthèse des programmes Darcos.
Le prédicat revient, mais nous avions déjà thème et propos dans les programmes de 96, et la fameuse leçon sur les progressions thématiques. Complément de verbe et complément de phrase, ce n'est qu'une autre façon de parler des compléments essentiels avec lesquels on nous bourre le mou depuis des décennies et grâce auxquels la plupart des professeurs de français, même s'ils prononcent les mots, ne savent plus enseigner COD et COI.
Quant à la faute intelligente qu'il ne faudrait pas sanctionner parce qu'elle marque "un sentiment du pluriel" (fût-ce en mettant un s au verbe ou ent à un nom), ça fait aussi des années qu'on l'entend.
Quant au fait d'enseigner le passé simple à toutes les personnes, mon inspectrice (Orléans-Tours), Mme Martin, s'en gaussait déjà en 2009, lors de la présentation des anciens programmes, et se moquait à grand renfort de "Vous m'épatâtes" des professeurs qui avaient cette prétention.
Bref, nihil novi sub sole.
La seule nouveauté de ces programmes, c'est d'oser écrire certaines choses noir sur blanc. Cela permet au moins au scandale d'éclater. Mais il sourd depuis longtemps.

Oui, par exemple ici : "1. Grammaire
Enseigner la grammaire au collège, c'est conduire les élèves à comprendre les mécanismes de la langue, à maîtriser la terminologie qui sert à les identifier et à les analyser, afin de les amener à réutiliser ces connaissances pour mieux s'exprimer à l'écrit comme à l'oral et mieux comprendre les textes lus. Cet enseignement prend appui sur les savoirs grammaticaux acquis à l’école primaire, qu’il approfondit et enrichit, rendant ainsi possible l’apprentissage d’autres notions. L’élève acquiert progressivement le vocabulaire grammatical qui se rapporte aux notions étudiées et mobilise ses connaissances dans des activités d’écriture.
La leçon de grammaire est fondamentale : elle permet d’acquérir une conscience des faits de langue indispensable aux élèves pour qu’ils puissent s’exprimer de manière appropriée dans la suite de leur vie sociale mais aussi comprendre et goûter les textes qui constituent les piliers de la culture commune. La connaissance des mécanismes grammaticaux fait appel à l’esprit d’analyse, à la logique, ainsi qu’à l’intuition ; elle participe par conséquent pleinement à la structuration de la pensée. Les termes grammaticaux (sujet, verbe, complément, proposition principale, pronom relatif...) constituent en outre des repères communs dans la conscience de la langue. Ils doivent être soigneusement expliqués pour être systématiquement acquis. Les connaissances grammaticales apprises en français servent aussi à l'apprentissage des autres langues.
Les séances consacrées à l’étude de la langue sont conduites selon une progression méthodique et peuvent n’être pas étroitement articulées avec les autres composantes de l’enseignement du français."
En ce qui me concerne, je m'en tiens à ces instructions-là et ignore consciencieusement les programmes de 2016 (chut ... il ne faut pas le répéter ...)

_________________
Quand les blés sont sous la grêle
Fou qui fait le délicat

Spoiler:
avatar
bernardo
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles injonctions en grammaire (Le Parisien) et discussion sur le prédicat

Message par Olympias le Dim 8 Jan 2017 - 17:25


Quand on lit ça, on est quand même affligé.
avatar
Olympias
Devin


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles injonctions en grammaire (Le Parisien) et discussion sur le prédicat

Message par bernardo le Dim 8 Jan 2017 - 18:23

Sylvie ... plane ?
avatar
bernardo
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles injonctions en grammaire (Le Parisien) et discussion sur le prédicat

Message par V.Marchais le Dim 8 Jan 2017 - 18:32

"ils ne sauront pas"... Ce serait bien d'expliciter qui est ce "ils" : seulement les enfants de pauvres. Les autres, t'inquiète, ils sauront de toute façon.
Ces gens-là sont dégueulasses.

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/
avatar
V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles injonctions en grammaire (Le Parisien) et discussion sur le prédicat

Message par PauvreYorick le Dim 8 Jan 2017 - 18:42

@bernardo a écrit:Sylvie ... plane ?
Depuis longtemps, semble-t-il, puisque son CV indique qu'elle n'a pas eu d'élèves depuis 1989.

Agrégée de grammaire en 1974, docteur ès lettres en 1979, habilitée en 2001, elle a été prof dans le secondaire de 1974 à 1989 ; puis PRAG de 1989 à 1997 à l'École Normale de la Manche devenu IUFM de Cæn, MCF de 1997 à 2000 à l'IUFM de Poitiers, détachée à l'INRP de 2000 à 2002, et PU à l'IUFM de Paris, devenu en 2013 ÉSPÉ de Paris ; elle est émérite depuis 2014.

Bon, ce n'est pas non plus quelqu'un qui n'aurait jamais enseigné dans le secondaire. Mais on a une carrière qui dans sa partie « supérieure » est tout de même entièrement iouphmesque.

(NB à ceux qui se laisseraient un peu illusionner, si j'ose dire, par la mention « Professeur de sciences du langage », qui n'est pas erronée, certes, mais bon.)


Dernière édition par PauvreYorick le Dim 8 Jan 2017 - 18:45, édité 1 fois

_________________
Spoiler:
avatar
PauvreYorick
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles injonctions en grammaire (Le Parisien) et discussion sur le prédicat

Message par gauvain31 le Dim 8 Jan 2017 - 18:44

@bernardo a écrit:Sylvie ... plane ?

ouais à donf. Je veux connaître son fournisseur.... en wingsuit.
avatar
gauvain31
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles injonctions en grammaire (Le Parisien) et discussion sur le prédicat

Message par gauvain31 le Dim 8 Jan 2017 - 18:49

@PauvreYorick a écrit:
@bernardo a écrit:Sylvie ... plane ?
Depuis longtemps, semble-t-il, puisque son CV indique qu'elle n'a pas eu d'élèves depuis 1989.

Agrégée de grammaire en 1974, docteur ès lettres en 1979, habilitée en 2001, elle a été prof dans le secondaire de 1974 à 1989 ; puis PRAG de 1989 à 1997 à l'École Normale de la Manche devenu IUFM de Cæn, MCF de 1997 à 2000 à l'IUFM de Poitiers, détachée à l'INRP de 2000 à 2002, et PU à l'IUFM de Paris, devenu en 2013 ÉSPÉ de Paris ; elle est émérite depuis 2014.

Bon, ce n'est pas non plus quelqu'un qui n'aurait jamais enseigné dans le secondaire. Mais on a une carrière qui dans sa partie « supérieure » est tout de même entièrement iouphmesque.

(NB à ceux qui se laisseraient un peu illusionner, si j'ose dire, par la mention « Professeur de sciences du langage », qui n'est pas erronée, certes, mais bon.)

Une question me taraude: au nom de quoi cette Dame s'octroie-t-elle le droit de dire comment il faut apprendre la grammaire? Et la liberté pédagogique? A-t-elle fait des expérimentations chiffrées quantifiées, publiées sur une longue période et sur des enfants du primaire ou de collège pour justifier le bien-fondé de cette façon d'enseigner?


avatar
gauvain31
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles injonctions en grammaire (Le Parisien) et discussion sur le prédicat

Message par gauvain31 le Dim 8 Jan 2017 - 18:53

@V.Marchais a écrit:"ils ne sauront pas"... Ce serait bien d'expliciter qui est ce "ils" : seulement les enfants de pauvres. Les autres, t'inquiète, ils sauront de toute façon.
Ces gens-là sont dégueulasses.

Elle croit faire le bien, mais ne se rend même plus compte du racisme social qui se dégage de ses propos et de ces réformes. Comment dès le primaire empêcher l'ascension sociale. Ce sont des parasites
avatar
gauvain31
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles injonctions en grammaire (Le Parisien) et discussion sur le prédicat

Message par Sapotille le Dim 8 Jan 2017 - 18:56

Il est vrai qu'en donnant des cours de soutien, on touche du doigt tout ce que les élèves n'apprennent plus.

Deux petites ukrainiennes, l'un de 8 ans et l'autre de 10 ans, l'une a droit à de la grammaire et de la conjugaison avec son instit, l'autre est laissée dans l'ignorance !
J'ai demandé à l'instit de la plus grande pourquoi cette gamine de 10 ans ne savait pas conjuguer un verbe en entier et même pas les auxiliaires être et avoir, après une année scolaire dans une classe française.
"Elle avait d'autres besoins, en arrivant !"

Elle psychote à fond, la nana.

Avec moi, c'est grammaire, conjugaison, lecture, lecture, lecture et vocabulaire systématique ...
Et toute la famille en redemande !!!

Finalement, c'est simple, d'être la vieille instit dont on ne peut plus se passer !
avatar
Sapotille
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles injonctions en grammaire (Le Parisien) et discussion sur le prédicat

Message par Vinteuil le Dim 8 Jan 2017 - 19:02

Pour ceux de nos collègues qui l’ignoreraient, voici ce qui a disparu, en « étude de la langue », du programme de CE 2 depuis l’entrée en vigueur des nouveaux programmes de 2016 :

- article
- déterminant possessif
- adverbe
- phrase interrogative
- nature et fonction
- complément du verbe
- complément du nom
- complément d’objet direct (COD)
- complément d’objet indirect (COI)
- approche de la circonstance (où ? quand ? comment ? pourquoi ?)

- notion de groupe de verbes (premier, deuxième et troisième groupes)
- deuxième groupe (du type « finir »)
- verbe « partir »

En conjugaison (ce gros mot n’apparaît qu’une seule fois et entre guillemets...), il n’est plus question d’apprendre mais de « se familiariser » avec le présent, l’imparfait et le futur, de « comprendre » la formation des temps composés et de « mémoriser les formes les plus fréquentes (troisième personne du singulier et du pluriel) »...


_________________
"La République se retire de l'école qui porte son nom." (Alain Finkielkraut)
avatar
Vinteuil
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 28 1, 2, 3 ... 14 ... 28  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum