Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
User9813
Niveau 3

Re: Déjà marre...

par User9813 le Dim 22 Jan 2017 - 20:30
cela n'est pas grave si vous ne me croyez pas
(au réfectoire il y avait de la bière aussi)
en quatrième je me suis pris une bonne baffe par un professeur aussi

c'était une autre époque

enfin je stoppe d'écrire (tout cela pour tenter d'expliquer qu'il faut analyser le système)

je l'ai vécu et ce n'est pas un troll
avatar
Danska
Modérateur

Re: Déjà marre...

par Danska le Dim 22 Jan 2017 - 20:43
Ce n'est pas qu'on ne te croit pas, plutôt qu'on ne comprend rien à ce que tu écris...
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: Déjà marre...

par Thalia de G le Dim 22 Jan 2017 - 20:48
@Danska a écrit:Ce n'est pas qu'on ne te croit pas, plutôt qu'on ne comprend rien à ce que tu écris...
Moi non plus.

JIK, fais attention à ce que tu écris et à la manière dont tu l'écris. N'oublie pas que tu es sur un forum d'enseignants.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
avatar
Li-Li
Neoprof expérimenté

Re: Déjà marre...

par Li-Li le Mar 7 Fév 2017 - 15:40
Je n'en peux plus, entre les orientations, les brevets blancs, le LSU, les compétences, les formations sur nos temps libre REP + pour le cycle 3, je suis entrain de craquer.
Je n'arrive plus à donner de la tête et ce qui m'angoisse ce sont les vacances, seulement de 15 jours pour tenter d'être frais pour la dernière ligne droite. C'est la première fois que je n'arrive plus à voir mon métier du côté positif.
avatar
Caro
Niveau 10

Re: Déjà marre...

par Caro le Mar 7 Fév 2017 - 17:31
Marre aussi de mon côté :
- aujourd'hui, alors que je rendais des évaluations, un élève m'a dit : "'J' m'en bats les c..".
- ce midi, un élève a dit à un agent : "Ferme ta gueule."
- j'ai les rédactions du brevet blanc à corriger et des rédactions dans mes deux classes de 5ème.
Point positif : l'arrivée des vacances !!!
Bon courage à tout le monde.
avatar
JaneB
Fidèle du forum

Re: Déjà marre...

par JaneB le Mar 7 Fév 2017 - 18:06
J'apprends aujourd'hui que j'aurai formation un matin où je ne travaille pas  ...et que j'enchaînerai derrière avec les cours de l'après -midi! Oh joie!
Et cerise sur le gâteau, journée banalisée plus tard dans l'année  pile sur la journée où je n'ai que 2 heures de cours! 
Je ne parle pas de la volonté de généraliser les classes sans notes à tous les niveaux du collège et que ça passe crème dans mon établissement ...
Les profs sont des moutons bien dociles qui disent amen à tout même si leur charge de travail s'alourdit de plus en plus à cause d'usines à gaz sans intérêt! Marre de tout ça!!
Envie de devenir caissière pour n'avoir à " valider " que les articles de mes clients! ça m'épanouirait plus que de me compliquer la tâche pour ...le plaisir d'obéir à des  injonctions stupides que personne ne conteste!
C'est moi ou les gens sont tellement stupides que si on leur demande de se mettre en quatre arbitrairement  , ils en redemandent encore au lieu de contester ?


Dernière édition par JaneB le Mar 7 Fév 2017 - 18:16, édité 1 fois
avatar
Philomène87
Érudit

Re: Déjà marre...

par Philomène87 le Mar 7 Fév 2017 - 18:14
On nous colle une formation vendredi toute la journée (d'habitude je n'ai que 3h de cours), et on nous demande d'apporter des exemples de ce qu'on a fait en classe sur les intelligences multiples. Le problème c'est que je n'ai rien fait de ça (inutile de vous dire ce que j'en pense de ces bêtises) et que j'arriverai les mains vides. Tant pis !
Useru4517
Niveau 1

Re: Déjà marre...

par Useru4517 le Mar 7 Fév 2017 - 18:25

pas certain que cet emploi soit plus enviable que le vôtre.


Dernière édition par earwen le Mer 8 Fév 2017 - 1:24, édité 2 fois
avatar
Philomène87
Érudit

Re: Déjà marre...

par Philomène87 le Mar 7 Fév 2017 - 18:32
rqthmaths a écrit:
@JaneB a écrit:
Envie de devenir caissière pour n'avoir à " valider " que les articles de mes clients! ça m'épanouirait plus que de me compliquer la tâche pour ...le plaisir d'obéir à des  injonctions stupides que personne ne conteste!
Je ne suis pas certaine que cet emploi soit plus enviable que le vôtre.(je suis plutôt convaincue de l'inverse)  N'avez-vous connu que l'enseignement dans votre vie professionnelle ?  Quand votre travail vous déçoit ou vous rend malade , vous pouvez aussi chercher à faire autre chose .
Je viens du secteur privé et veux me reconvertir dans l'enseignement parce qu'il ne me satisfaisait plus . Peut-être serai-je amère dans quelques années mais au moins j'aurai agi pour ne plus souffrir dans le travail (car quoique vous en pensiez il y a de la souffrance dans tous les métiers (et, sans vouloir faire de provocation car je me rends bien compte du travail à  fournir en dehors des cours , moins de temps libre souvent)).

En effet, vous verrez ça lorsque vous serez dans le métier. Je ne sais pas de quel métier vous venez, et je conçois tout-à-fait que tout poste à responsabilité demande du travail le soir et le week-end. Mais l'expression que j'ai mise en gras me fait bondir quand même.
avatar
JaneB
Fidèle du forum

Re: Déjà marre...

par JaneB le Mar 7 Fév 2017 - 18:33
rqthmaths a écrit:
@JaneB a écrit:
Envie de devenir caissière pour n'avoir à " valider " que les articles de mes clients! ça m'épanouirait plus que de me compliquer la tâche pour ...le plaisir d'obéir à des  injonctions stupides que personne ne conteste!
Je ne suis pas certaine que cet emploi soit plus enviable que le vôtre.(je suis plutôt convaincue de l'inverse)  
Je ne sais pas : il faudrait que je teste! Je m'en trouverais peut être pas plus mal! 
En attendant quand on a un crédit immobilier sur le dos et qu'on est seul ...on y va pour le salaire.
Useru4517
Niveau 1

Re: Déjà marre...

par Useru4517 le Mar 7 Fév 2017 - 20:29

Je ne cherche pas le conflit .
Je veux juste témoigner que quand on n'est pas bien on peut toujours essayer de faire autre chose .


Dernière édition par earwen le Mer 8 Fév 2017 - 1:22, édité 2 fois
avatar
BlackMail
Expert spécialisé

Re: Déjà marre...

par BlackMail le Mar 7 Fév 2017 - 20:34
earwen a écrit:
au minimum une demi journée de libre par semaine

Ah bon ? L'année dernière, je n'avais aucune demi-journée de libre.
Ce serait bien que l'on arrête de faire des généralisations dans tous les sens. Je précise que je pense effectivement que le métier de caissière n'a rien d'enviable.

_________________
Spoiler:

I'm watching you.
avatar
JaneB
Fidèle du forum

Re: Déjà marre...

par JaneB le Mar 7 Fév 2017 - 20:41
earwen a écrit:
@Philomène87 a écrit:
rqthmaths a écrit:
@JaneB a écrit:
En effet, vous verrez ça lorsque vous serez dans le métier. Je ne sais pas de quel métier vous venez, et je conçois tout-à-fait que tout poste à responsabilité demande du travail le soir et le week-end. Mais l'expression que j'ai mise en gras me fait bondir quand même.
btp, minimum 45/50 heures par semaine , 5 semaines de congés par an et max trois semaines l'été (quand vous avez des enfants c'est pratique) , dates imposées par l'employeur mais pas connue avant avril ou mai quand ils veulent bien ;  cadre donc on peut vous les supprimer au dernier moment ou les décaler , 11 jours de rtt que vous n'arrivez pas à prendre sans "déstabilise le service" et perdues si pas prises au 31 décembre .
Vous me direz encore que vous avez moins de temps libre ?
Votre temps en dehors de l'établissement vous le gérez comme bon vous semble , vous pouvez faire des voeux pour vos horaires (dans le secteur privé on tolère que vous partiez tard mais rarement que vous commenciez quand ça vous arrange ) ,
au minimum une demi journée de libre par semaine , à temps complet dans le privé ça relève du rêve .
Et ne me dites pas que ce n'est pas vrai , j'ai fait plusieurs stages en établissement scolaire , mes infos viennent de profs et de personnels de direction .
Mais je ne cherche pas le conflit .
Je veux juste témoigner que quand on  n'est pas bien on peut toujours essayer de faire autre chose . (certes j'ai un conjoint qui travaille mais j'ai aussi un crédit sur le dos et quitter un travail qui ne me satisfaisait plus intellectuellement bien que de rémunération correcte ne s'est pas fait facilement)
Seulement , dans le boulot de prof il y a des élèves devant vous. Alors comment avoir des élèves motivés devant des profs démissionnaires ? Et voir des profs qui abusent des congés maladie depuis des années(je ne parle pas de vous mais d'une situation réelle rencontrée) plutôt que de reconnaitre qu'ils n'ont plus envie de faire ce boulot et d'en changer ça hérisse tout le monde , y compris et surtout les profs qui eux sont encore investis dans leur travail .
Je pense que ceux qui " abusent " , comme vous dîtes, se trouvent vite dans une situation inextricable : entre les parents qui ne sont pas contents et le CDE ...je doute que ce soit une situation enviable de subir la pression qui en découle sans compter les collègues ( comme vous visiblement ) qui sont prompts à cataloguer la personne.
avatar
Danska
Modérateur

Re: Déjà marre...

par Danska le Mar 7 Fév 2017 - 20:42
@BlackMail a écrit:
earwen a écrit:
au minimum une demi journée de libre par semaine

Ah bon ? L'année dernière, je n'avais aucune demi-journée de libre.
Ce serait bien que l'on arrête de faire des généralisations dans tous les sens. Je précise que je pense effectivement que le métier de caissière n'a rien d'enviable.
Attention tout de même : nous n'avons pas "une demi-journée de libre", mais simplement une demi-journée sans élèves (et encore, pas toujours). Cette demi-journée là, on la consacre aux tâches hors élèves : correction, préparation diverses et variées, souvent règlement des petits problèmes quotidiens (pour les pp par exemple, c'est généralement le mercredi après-midi que j'envoie des mails à tous les collègues), éventuellement rencontre avec les parents ou appels, suivi des sanctions, préparation des plannings de tout et n'importe quoi, etc. Bref, le travail classique, qu'il faut bien faire à un moment ou un autre.

Et précisons également que je connais davantage d'enseignants qui viennent travailler même malades et donc inefficaces "parce que sinon ils n'auront pas fini ce chapitre avant les vacances/le brevet/le bac blanc", etc. Je ne dis pas que les abus n'existent pas, mais ce ne sont pas la majorité, loin de là, même si je n'ai pas les chiffres sous les yeux.

Edit : pourrait-on arrêter de parler du métier de "caissière" ? Il existe tout de même des hommes, à ce poste, ce n'est pas une profession réservée aux femmes !
avatar
Ilse
Expert

Re: Déjà marre...

par Ilse le Mar 7 Fév 2017 - 20:51
earwen a écrit:
@Philomène87 a écrit:
rqthmaths a écrit:
@JaneB a écrit:
En effet, vous verrez ça lorsque vous serez dans le métier. Je ne sais pas de quel métier vous venez, et je conçois tout-à-fait que tout poste à responsabilité demande du travail le soir et le week-end. Mais l'expression que j'ai mise en gras me fait bondir quand même.
btp, minimum 45/50 heures par semaine , 5 semaines de congés par an et max trois semaines l'été (quand vous avez des enfants c'est pratique) , dates imposées par l'employeur mais pas connue avant avril ou mai quand ils veulent bien ;  cadre donc on peut vous les supprimer au dernier moment ou les décaler , 11 jours de rtt que vous n'arrivez pas à prendre sans "déstabilise le service" et perdues si pas prises au 31 décembre .
Vous me direz encore que vous avez moins de temps libre ?
Votre temps en dehors de l'établissement vous le gérez comme bon vous semble , vous pouvez faire des voeux pour vos horaires (dans le secteur privé on tolère que vous partiez tard mais rarement que vous commenciez quand ça vous arrange ) ,
au minimum une demi journée de libre par semaine , à temps complet dans le privé ça relève du rêve .
Et ne me dites pas que ce n'est pas vrai , j'ai fait plusieurs stages en établissement scolaire , mes infos viennent de profs et de personnels de direction .
Mais je ne cherche pas le conflit .
Je veux juste témoigner que quand on  n'est pas bien on peut toujours essayer de faire autre chose . (certes j'ai un conjoint qui travaille mais j'ai aussi un crédit sur le dos et quitter un travail qui ne me satisfaisait plus intellectuellement bien que de rémunération correcte ne s'est pas fait facilement)
Seulement , dans le boulot de prof il y a des élèves devant vous. Alors comment avoir des élèves motivés devant des profs démissionnaires ? Et voir des profs qui abusent des congés maladie depuis des années(je ne parle pas de vous mais d'une situation réelle rencontrée) plutôt que de reconnaitre qu'ils n'ont plus envie de faire ce boulot et d'en changer ça hérisse tout le monde , y compris et surtout les profs qui eux sont encore investis dans leur travail .

Ma soeur, mon mari, etc. travaillent dans le privé : tout ce qui est en gras n'est absolument pas vrai dans leur cas !!
De plus, ma soeur ne travaille pas le mercredi (toute la journée) depuis des années.
Et le week-end et durant leurs vacances, ils ne font rien pour l'entreprise !!
J'ai beaucoup d'exemples du même genre (et même de télétravail, travail sur 4 jours, ...)
Méfions-nous des généralités...

PS : De plus en plus d'enseignants travaillent sur 2 ou 3 établissements, et souvent loin de chez eux...
avatar
menerve
Prophète

Re: Déjà marre...

par menerve le Mar 7 Fév 2017 - 21:14
@JaneB a écrit:
earwen a écrit:
@Philomène87 a écrit:
rqthmaths a écrit:
btp, minimum 45/50 heures par semaine , 5 semaines de congés par an et max trois semaines l'été (quand vous avez des enfants c'est pratique) , dates imposées par l'employeur mais pas connue avant avril ou mai quand ils veulent bien ;  cadre donc on peut vous les supprimer au dernier moment ou les décaler , 11 jours de rtt que vous n'arrivez pas à prendre sans "déstabilise le service" et perdues si pas prises au 31 décembre .
Vous me direz encore que vous avez moins de temps libre ?
Votre temps en dehors de l'établissement vous le gérez comme bon vous semble , vous pouvez faire des voeux pour vos horaires (dans le secteur privé on tolère que vous partiez tard mais rarement que vous commenciez quand ça vous arrange ) ,
au minimum une demi journée de libre par semaine , à temps complet dans le privé ça relève du rêve .
Et ne me dites pas que ce n'est pas vrai , j'ai fait plusieurs stages en établissement scolaire , mes infos viennent de profs et de personnels de direction .
Mais je ne cherche pas le conflit .
Je veux juste témoigner que quand on  n'est pas bien on peut toujours essayer de faire autre chose . (certes j'ai un conjoint qui travaille mais j'ai aussi un crédit sur le dos et quitter un travail qui ne me satisfaisait plus intellectuellement bien que de rémunération correcte ne s'est pas fait facilement)
Seulement , dans le boulot de prof il y a des élèves devant vous. Alors comment avoir des élèves motivés devant des profs démissionnaires ? Et voir des profs qui abusent des congés maladie depuis des années(je ne parle pas de vous mais d'une situation réelle rencontrée) plutôt que de reconnaitre qu'ils n'ont plus envie de faire ce boulot et d'en changer ça hérisse tout le monde , y compris et surtout les profs qui eux sont encore investis dans leur travail .
Je pense que ceux qui " abusent " , comme vous dîtes, se trouvent vite dans une situation inextricable : entre les parents qui ne sont pas contents et le CDE ...je doute que ce soit une situation enviable de subir la pression qui en découle sans compter les collègues ( comme vous visiblement ) qui sont prompts à cataloguer la personne.

Sans compter que ceux qui sont sensés abuser c'est peut-être simplement qu'ils craquent face aux insultes, menaces, crachats et autres bombes lacrymo... un établissement n'est pas l'autre! On peut essayer de faire autre chose mais quand on est seul(e) avec enfant(s), se reconvertir n'est pas si facile...
avatar
skindiver
Érudit

Re: Déjà marre...

par skindiver le Mar 7 Fév 2017 - 21:41
Oui mais on ne peut pas nier quand même que l'on a pas mal de temps libre.
Perso j'ai 4 demi journées sans élèves dans la semaine en plus du weekend.
Je fais en sorte pour bosser 2 de ces demi journées plus environ 5 heures le weekend.

J'ai bossé en libéral pendant 5 ans avant de basculer dans l'enseignement, une chose est sure, même si j'ai plus de temps libre, je suis très fatigué et je n'arrive à peine à récupérer pendant les vacances.

rqthmaths, va bosser 20h par semaine dans un lycée pro de banlieue et reviens ensuite nous faire part de ton expérience Wink
lessay
Niveau 6

Re: Déjà marre...

par lessay le Mar 7 Fév 2017 - 22:08
@User9813 a écrit:cela n'est pas grave si vous ne me croyez pas
(au réfectoire il y avait de la bière aussi)
en quatrième je me suis pris une bonne baffe par un professeur aussi

c'était une autre époque

enfin je stoppe d'écrire (tout cela pour tenter d'expliquer qu'il faut analyser le système)

je l'ai vécu et ce n'est pas un troll

Et alors ? Il y avait bien un poster de Luke Skywalker dans la salle des profs de mon année de stage, ce n'est pas pour ça que j'ai demandée le divorce ou même un poste en Bretagne !

_________________
- Encore en vacances ? Déjà fatiguée ?
- Oui, vivement la rentrée que je me repose !
avatar
Philomène87
Érudit

Re: Déjà marre...

par Philomène87 le Mar 7 Fév 2017 - 22:09
En ce moment je n'ai pas du tout de temps libre... Je sais que cela dépend des personnes (on n'est pas tous organisés de la même manière), mais quand on met son réveil à 4h30 pour continuer de bosser avant d'aller en cours et d'enfiler une journée de 6 heures devant élèves, quand on raconte des bêtises en classe parce qu'on est trop crevé, qu'on se tape les réunions de parents jusqu'à 21 heures et les sautes d'humeur de son cde, moi ça me tue les discours sur le temps libre des enseignants. C'est du temps sans élèves, ça oui, mais ce n'est pas du temps libre. Et non, on ne le gère pas comme on veut : depuis la rentrée de janvier, je ne suis pas sortie un seul week end (j'avais le choix entre ça ou bosser la nuit). Mais comme le disent certains de mes proches non enseignants et à 35h/semaine, soirées, et we libres : "c'est parce que t'es mal organisée".
Ceux qui disent que le métier de prof c'est facile, avec 6 mois de congés dans l'année, je leur réponds : très bien, passez donc le concours.
Ca tombe bien, c'est ce que va faire rqthmaths. On en reparlera dans quelque temps.
Laissons notre future collègue faire ses propres expériences. J'ai bien peur qu'elle ne se soit fait une image idéalisée du métier et qu'elle ne démissionne après l'année de stage, comme beaucoup d'autres, parce qu'elle aura eu l'impression d'avoir été bernée sur les conditions de travail.

Vous dites que vous ne cherchez pas le conflit, mais vous venez sur un forum d'enseignants insinuer que vous, au moins, vous travaillez... 50 heures par semaine (des fois qu'on n'aurait pas compris), et comparer vos conditions de travail aux nôtres, qui ne les connaissez qu'à travers d'obscurs stages et personnels de direction (mes anciens cde aussi disaient que nous étions des feignasses, ils n'avaient jamais - ou presque - enseigné de leur vie).

Si vous souhaitez devenir enseignante pour chasser votre souffrance au travail, sachez que celle-ci reviendra. Il vous suffira, lorsque vous en aurez fait la demande, de parcourir les parties restreintes du forum pour découvrir que certains de nos collègues sont dans une immense détresse et que vous n'en serez pas à l'abri. Certains témoignages font vraiment peur...
Je ne veux pas vous décourager, seulement vous dire que si vous souhaitez travailler moins que 50 heures par semaine, il va falloir vous tourner vers un autre métier.
avatar
Danska
Modérateur

Re: Déjà marre...

par Danska le Mar 7 Fév 2017 - 22:31
@skindiver a écrit:Oui mais on ne peut pas nier quand même que l'on a pas mal de temps libre.
Perso j'ai 4 demi journées sans élèves dans la semaine en plus du weekend.
Je fais en sorte pour bosser 2 de ces demi journées plus environ 5 heures le weekend.

J'ai bossé en libéral pendant 5 ans avant de basculer dans l'enseignement, une chose est sure, même si j'ai plus de temps libre, je suis très fatigué et je n'arrive à peine à récupérer pendant les vacances.

rqthmaths, va bosser 20h par semaine dans un lycée pro de banlieue et reviens ensuite nous faire part de ton expérience Wink

Uniquement si temps libre = temps sans élèves Wink

Pour répondre à notre future collègue, un point que j'apprécie dans ce métier, c'est qu'on peut s'organiser comme on veut, en partie (ça me fait toujours rire, ces livreurs/médecins/techniciens EDF : "mais vous ne pouvez pas prendre une demi-journée de congé, ou prévoir d'arriver un peu plus tard au travail ?". Bah non, justement, je ne peux pas.) ; mais que ce soit le soir, le week-end ou la nuit, le travail doit être fait. Donc non, on n'a pas tant de "temps libre" que ça : en revanche, on a effectivement toute une partie de notre travail qu'on peut répartir comme on le souhaite (nonobstant les contraintes personnelles de chacun bien entendu.)
avatar
Philomène87
Érudit

Re: Déjà marre...

par Philomène87 le Mar 7 Fév 2017 - 22:40
On ne va pas vous tromper rqthmaths : professeur, c'est 1/4 de travail apparent, 3/4 de travail invisible. Et tout le mépris qui va avec. Il faudra que vous soyez apte à subir cela psychologiquement (on ne parle même plus de la charge de travail, mais du mépris dont vous ferez l'objet de la part des gens qui pensent qu'on est des planqués). Et, exactement comme dans le privé, vous pourrez vous donner à fond pour votre boulot : projets, innovations pédagogiques, voyages, sorties, investissement pour suivre des élèves en difficulté / dialoguer avec les parents / éduquer les gosses... Une chose est sûre : malgré tout cela, vous n'aurez AUCUNE reconnaissance.
avatar
skindiver
Érudit

Re: Déjà marre...

par skindiver le Mar 7 Fév 2017 - 22:48
@Philomène87 a écrit:On ne va pas vous tromper rqthmaths : professeur, c'est 1/4 de travail apparent, 3/4 de travail invisible. Et tout le mépris qui va avec. Il faudra que vous soyez apte à subir cela psychologiquement (on ne parle même plus de la charge de travail, mais du mépris dont vous ferez l'objet de la part des gens qui pensent qu'on est des planqués). Et, exactement comme dans le privé, vous pourrez vous donner à fond pour votre boulot : projets, innovations pédagogiques, voyages, sorties, investissement pour suivre des élèves en difficulté / dialoguer avec les parents / éduquer les gosses... Une chose est sûre : malgré tout cela, vous n'aurez AUCUNE reconnaissance.

On ne bosse quand même pas 70 heures par semaine! Faut arrêter de déconner! En tout cas personne autour de moi ne le fait!
Si certaines personnes en sont à ce point c'est que soit ils le veulent bien, soit il faut sacrément revoir les méthodes de travail!
avatar
Marie-Henriette
Niveau 8

Re: Déjà marre...

par Marie-Henriette le Mar 7 Fév 2017 - 23:13
Ce n'est pas seulement une question de nombre d'heures.
Ce que les personnes qui n'enseignent pas ne comprennent pas, c'est que une heure face aux élèves, c'est vraiment éprouvant. Même face à une classe ordinaire, dans un établissement ordinaire.
Si je corrige des copies ou prépare mes cours pendant trois ou quatre heures, je n'éprouve absolument pas la même fatigue que lorsque j'ai fait cours le même nombre d'heures.
Ensuite, les conditions et la charge travail ont changé, et pas dans le bon sens, ces dernières années, et depuis la réforme, ça devient infernal.
avatar
JaneB
Fidèle du forum

Re: Déjà marre...

par JaneB le Mar 7 Fév 2017 - 23:31
@Marie-Henriette a écrit:Ce n'est pas seulement une question de nombre d'heures.
Ce que les personnes qui n'enseignent pas ne comprennent pas, c'est que une heure face aux élèves, c'est vraiment éprouvant. Même face à une classe ordinaire, dans un établissement ordinaire.
Si je corrige des copies ou prépare mes cours pendant trois ou quatre heures, je n'éprouve absolument pas la même fatigue que lorsque j'ai fait cours le même nombre d'heures.
Ensuite, les conditions et la charge travail ont changé, et pas dans le bon sens, ces dernières années, et depuis la réforme, ça devient infernal.
 Je suis en tous points d'accord et oui, ça devient infernal avec la réforme, les EPI, l'AP, les nouveaux bulletins, les classes sans notes qui se généralisent ...à nous de nous adapter à la cadence, aux changements et au flou général ( L'oral des 3èmes pour le DNB : c'est clair pour vous ? Suspect  )! Marre de devoir se soumettre à toutes ces injonctions  ( sans que jamais nous ne soyions consultés )...
Tout cela m'épuise ( sans parler des heures de cours à assurer et du travail conséquent que cela suppose.)
avatar
monseigneur
Niveau 10

Re: Déjà marre...

par monseigneur le Mer 8 Fév 2017 - 0:41
@Philomène87 a écrit:On nous colle une formation vendredi toute la journée (d'habitude je n'ai que 3h de cours), et on nous demande d'apporter des exemples de ce qu'on a fait en classe sur les intelligences multiples. Le problème c'est que je n'ai rien fait de ça (inutile de vous dire ce que j'en pense de ces bêtises) et que j'arriverai les mains vides. Tant pis !

Le problème c'est surtout que cette théorie n'a jamais été prouvée, comme le dit son auteur lui-même...
https://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9orie_des_intelligences_multiples#Critiques_scientifiques
N'aie aucun scrupule à venir les mains vides, ou mieux, avec quelques copies à corriger !

avatar
KrilinXV3
Neoprof expérimenté

Re: Déjà marre...

par KrilinXV3 le Mer 8 Fév 2017 - 0:56
Si j'ai bien compris, cette théorie serait même plutôt considérée comme à côté de la plaque et depuis pas mal de temps.

_________________
Asinus asinum fricat
Contenu sponsorisé

Re: Déjà marre...

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum