Réforme de l'évaluation des profs et inspection

Page 4 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Réforme de l'évaluation des profs et inspection

Message par lucB le Mer 1 Fév 2017 - 6:38

Mouais, j'ai été inspecté en 2013, je suis à l'échelon 8 ( depuis 2013, j'ai raté le grand choix en juin 2016 ), donc je pense que je vais y avoir droit... Youpi...

lucB
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme de l'évaluation des profs et inspection

Message par Hermione0908 le Mer 1 Fév 2017 - 6:51

@Violetsrblue a écrit:
@Lefteris a écrit:
@Violetsrblue a écrit:
@Jacq a écrit:Info de cette semaine par notre CdE : pas de notation administrative ni pédagogique cette année (scolaire), ce serait une "année blanche".

Nos inspecteurs nous ont dit qu'ils feraient les RDV de carrière aux échelons concernés toute l'année en plus des titularisations.
Ce sont les instructions qu'ils ont, du moins c'est ce qui est prévu dans le document du ministère, et je crois qu'il y a une circulaire : priorité aux échelons 6 et 8 .

Lefteris, tu éclaires ma sombre nuit... I love you

Tu penses qu'un inspecteur peut venir pour un prof seulement ?

Priorité aux échelons 6 et 8 depuis moins d'un an dans l'échelon, mon IPR me l'a confirmé (voir mon message sur la page précédente).

Oui, un inspecteur peut venir pour un seul professeur.

@lucB a écrit:Mouais, j'ai été inspecté en 2013, je suis à l'échelon 8 ( depuis 2013, j'ai raté le grand choix en juin 2016 ), donc je pense que je vais y avoir droit... Youpi...

Peut-être. Tu es dans le même cas que moi.
Si le vivier de gens à inspecter cette année n'est pas assez important, peut-être que tu y auras droit (encore une fois, cf. mon message de la page précédente).

_________________
Pour accéder à la rubrique "privé accessible sur demande" (partie loisirs + questions professionnelles très personnelles) , il faut intégrer un des deux groupes "Loisirs" ci-dessous :
Pour les pseudos entre A et M: http://www.neoprofs.org/g15-groupe-loisirs
Pour les pseudos entre N et Z, ou qui commencent par autre chose qu'une lettre: http://www.neoprofs.org/g16-groupe-loisirs_
avatar
Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme de l'évaluation des profs et inspection

Message par Leclochard le Mer 1 Fév 2017 - 11:23

@Violetsrblue a écrit:
@Lefteris a écrit:
@Violetsrblue a écrit:
@Jacq a écrit:Info de cette semaine par notre CdE : pas de notation administrative ni pédagogique cette année (scolaire), ce serait une "année blanche".

Nos inspecteurs nous ont dit qu'ils feraient les RDV de carrière aux échelons concernés toute l'année en plus des titularisations.
Ce sont les instructions qu'ils ont, du moins c'est ce qui est prévu dans le document du ministère, et je crois qu'il y a une circulaire : priorité aux échelons 6 et 8 .

Lefteris, tu éclaires ma sombre nuit... I love you

Tu penses qu'un inspecteur peut venir pour un prof seulement ?

Oui. Pourquoi ? Comme il se concentre sur les échelons 6 et 8, il ne fera pas moins d'inspections qu'avant.
Ce que je n'arrive pas à comprendre, c'est comment on déterminera les 30% les plus méritants sans note.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)
avatar
Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme de l'évaluation des profs et inspection

Message par Lefteris le Mer 1 Fév 2017 - 11:41

@Leclochard a écrit:

Oui. Pourquoi ? Comme il se concentre sur les échelons 6 et 8, il ne fera pas moins d'inspections qu'avant.
Ce que je n'arrive pas à comprendre, c'est comment on déterminera les 30% les plus méritants sans note.
Voilà le problème : plus de barème national, plus de critères lisibles, et c'est voulu. Comment contester sans points de repères ?
Le fait du prince : chaque CDE fera ses propositions. Tout ça remontera aux niveaux supérieurs et les tableaux seront établis en fonction des proposés.
Les autres ne seront pas promus, c'est aussi simple que ça. Ca fonctionne déjà comme ça dans certaines administrations. Non proposé = non promu.
Ce système managérial a pour but de créer de la concurrence entre fonctionnaires, et d'obliger tout le monde à se démener, à montrer qu'il en fait plus que le voisin, à se "vendre" comme on dit. Je peux dire que ça crée de sérieuses rancoeurs et des rivalités qui peuvent tourner à la haine dès que les manœuvres des uns et des autres commencent à être connues. Et ça démobilise complètement les laissés pour compte, qui ne veulent pas ou plus lutter, ou ne le peuvent pas.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013).
avatar
Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme de l'évaluation des profs et inspection

Message par blanco le Mer 1 Fév 2017 - 11:44

Donc si je comprends bien : on reprend l'ancienneté dans l'échelon et si je suis les nouvelles règles : le 15 septembre 2017, cela fera 3 ans passés à l'échelon 6 donc passage à l'échelon 7!! Purée c'est pas clair...
avatar
blanco
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme de l'évaluation des profs et inspection

Message par Lefteris le Mer 1 Fév 2017 - 11:50

@blanco a écrit:Donc si je comprends bien : on reprend l'ancienneté dans l'échelon et si je suis les nouvelles règles  : le 15 septembre 2017, cela fera 3 ans passés à l'échelon 6 donc passage à l'échelon 7!! Purée c'est pas clair...
Si au 1er septembre tu as l'ancienneté pour le nouvel échelon, tu y passes. Exemple qui a été donné : un fonctionnaire se trouvait dans la situation de passer au 11è en 4 ans et 1/2 au choix début 2018.  L'échelon est désormais de 4 ans. Comme il aura cette ancienneté en septembre, il sera immédiatement reclassé au 11e (en principe, si rien ne change).
Il y a un gain immédiat pour beaucoup, sauf pour ceux qui se retrouvent sur un échelon à durée allongée. Ils ne bénéficieront que des points d'indice liés au transfert primes=> points. En revanche, on peut gagner en septembre parce qu'on accélère un peu et perdre par la suite sur le ou les échelons suivants, qui seront plus longs, ou peu intéressants financièrement (c'est mon cas d'ailleurs).
Effectivement, tout ça est compliqué à souhait, et c'est la raison pour laquelle cette réforme doit être considérée dans sa globalité, et sur la durée : gain moyen (ou perte) sur l'ensemble de la carrière, perspectives réelles d'avancement, gain éventuel en fin de carrière pour la retraite.


Dernière édition par Lefteris le Mer 1 Fév 2017 - 11:57, édité 1 fois

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013).
avatar
Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme de l'évaluation des profs et inspection

Message par blanco le Mer 1 Fév 2017 - 11:56

Ok mais je trouve que c'est pas clair et que ce ne serait pas un luxe une vraie explication ou carrément une formation sur les nouvelles modalités.

Un détail : obligatoirement au 1er septembre? Un enseignant promouvable au 25 octobre 2017, il se passe quoi?
avatar
blanco
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme de l'évaluation des profs et inspection

Message par Lefteris le Mer 1 Fév 2017 - 12:01

@blanco a écrit:Ok j'ai compris mais je trouve que c'est pas clair et que ce ne serait pas un luxe une vraie explication ou carrément une formation sur les nouvelles modalités!
Mais tout n'st pas encore défini, notamment l'assiette sur laquelle sera calculé le pourcentage de promotions à la HC. C'st là que ça risque de coincer le plus. Comme cette réforme est autofinancée, que la masse salariale ne doit pas augmenter, et doit même décroître sur le long terme ( voir la LOLF et la RGPP qui en découle, ainsi que le principe de la fongibilité asymétrique), il faudra payer le nouveau grade en bloquant un peu plus de monde au premier grade, en ralentissant une partie des carrières , etc. dans les administrations où il y a trois grades, ça se passe comme ça. Certains accèdent désormais aux échelle lettres ( corps des attachés intrerministériels par exemple), mais d'autres sont bloqués dans le premier grade, les écarts s'accroissent.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013).
avatar
Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme de l'évaluation des profs et inspection

Message par Reine Margot le Mer 1 Fév 2017 - 12:11

@Lefteris a écrit:
@Leclochard a écrit:

Oui. Pourquoi ? Comme il se concentre sur les échelons 6 et 8, il ne fera pas moins d'inspections qu'avant.
Ce que je n'arrive pas à comprendre, c'est comment on déterminera les 30% les plus méritants sans note.
Voilà le problème :  plus de barème national, plus de critères lisibles, et c'est voulu. Comment contester sans points de repères ?
Le fait du prince : chaque CDE fera ses propositions. Tout ça remontera aux niveaux supérieurs et les tableaux seront établis  en fonction des proposés.
Les autres ne seront pas promus, c'est aussi simple que ça. Ca fonctionne déjà comme ça dans certaines administrations. Non proposé = non promu
.
Ce système managérial a pour but de créer de la concurrence entre fonctionnaires, et d'obliger tout le monde à se démener, à montrer qu'il en fait plus que le voisin, à se "vendre" comme on dit. Je peux dire que ça crée de sérieuses rancoeurs et des rivalités qui peuvent tourner à la haine dès que les manœuvres des uns et des autres commencent à être connues. Et ça démobilise complètement les laissés pour compte, qui ne veulent  pas ou plus lutter, ou ne le peuvent pas.

C'est déjà comme ça pour les ATSS. Et sinon, inutile de "se démener" pour avoir la promotion, il n'y a pas à être forcément efficace ou travailleur, il suffit d'être bien vu du/de la chef.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »
avatar
Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme de l'évaluation des profs et inspection

Message par Balthazaard le Mer 1 Fév 2017 - 12:13

@Lefteris a écrit:
@blanco a écrit:Ok j'ai compris mais je trouve que c'est pas clair et que ce ne serait pas un luxe une vraie explication ou carrément une formation sur les nouvelles modalités!
Mais tout n'st pas encore défini, notamment l'assiette sur laquelle sera calculé le pourcentage de promotions à la HC. C'st là que ça risque de coincer le plus. Comme cette réforme est autofinancée, que la masse salariale ne doit pas augmenter, et doit même décroître sur le long terme ( voir la LOLF et la RGPP qui en découle, ainsi que le principe de la fongibilité asymétrique),  il faudra payer le nouveau grade en bloquant un peu plus de monde au premier grade, en ralentissant une partie des carrières , etc. dans les administrations où il y a trois grades, ça se passe comme ça. Certains accèdent désormais aux échelle lettres ( corps des attachés parlementaires intrerministériels par exemple), mais d'autres sont bloqués dans le premier grade, les écarts s'accroissent.
avatar
Balthazaard
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme de l'évaluation des profs et inspection

Message par Lefteris le Mer 1 Fév 2017 - 19:06

@Reine Margot a écrit:
@Lefteris a écrit:
@Leclochard a écrit:

Oui. Pourquoi ? Comme il se concentre sur les échelons 6 et 8, il ne fera pas moins d'inspections qu'avant.
Ce que je n'arrive pas à comprendre, c'est comment on déterminera les 30% les plus méritants sans note.
Voilà le problème :  plus de barème national, plus de critères lisibles, et c'est voulu. Comment contester sans points de repères ?
Le fait du prince : chaque CDE fera ses propositions. Tout ça remontera aux niveaux supérieurs et les tableaux seront établis  en fonction des proposés.
Les autres ne seront pas promus, c'est aussi simple que ça. Ca fonctionne déjà comme ça dans certaines administrations. Non proposé = non promu
.
Ce système managérial a pour but de créer de la concurrence entre fonctionnaires, et d'obliger tout le monde à se démener, à montrer qu'il en fait plus que le voisin, à se "vendre" comme on dit. Je peux dire que ça crée de sérieuses rancoeurs et des rivalités qui peuvent tourner à la haine dès que les manœuvres des uns et des autres commencent à être connues. Et ça démobilise complètement les laissés pour compte, qui ne veulent  pas ou plus lutter, ou ne le peuvent pas.

C'est déjà comme ça pour les ATSS. Et sinon, inutile de "se démener" pour avoir la promotion, il n'y a pas à être forcément efficace ou travailleur, il suffit d'être bien vu du/de la chef.
Quand je dis "se démener", c'est se démener pour être bien vu et promu, se mettre en valeur, par exemple faire beaucoup de bruit sur ce qu'on fait, arriver à faire croire qu'on fait mieux que les autres, faire beaucoup de présence, occuper le terrain, ne jamais contester quoi que ce soit et être très servile (mais dénigrer subtilement les autres peut servir). Le chef direct devient le maître absolu de la carrière, ce n' est plus le statut qui protège, donc c'est à lui qu'il faut plaire.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013).
avatar
Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme de l'évaluation des profs et inspection

Message par Balthazaard le Mer 1 Fév 2017 - 19:49

N'exagère pas quand même..le "maitre absolu", la carrière se poursuit quand même à un rythme qui n'est pas pire qu'aujourd'hui. Pour passer au grand choix, il faut quelque part avoir eu de la chance ou ne pas avoir trop tenu tête à l'administration (0,5 pts  peuvent couter cher en terme de carrière...j'en sais quelque chose). Reste, bien sur, le côté obscur des promotion mais je pense que globalement, le bon sens l'emportera, tous les CE ne sont pas des sadiques avides de pouvoir. Quant aux promus, je pense que combine/avidité/servilité, c'est dans les gènes ou pas, ceux qui arrivaient HC à 45 ans y arriveront encore, ceux qui passaient à l'ancienneté resteront dans le fond.
avatar
Balthazaard
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme de l'évaluation des profs et inspection

Message par gauvain31 le Mer 1 Fév 2017 - 19:52

@Lefteris a écrit:Quand je dis "se démener", c'est se démener pour être bien vu et promu, se mettre en valeur, par exemple faire beaucoup de bruit sur ce qu'on fait, arriver à faire croire qu'on fait mieux que les autres, faire beaucoup de présence, occuper le terrain, ne jamais contester quoi que ce soit et être très servile (mais dénigrer subtilement les autres peut servir). Le chef direct devient le maître absolu de la carrière, ce n' est plus le statut qui protège, donc c'est à lui qu'il faut plaire.

Oui j'avais bien compris la manœuvre depuis un bon bout de temps. L'an dernier j'étais dans un lycée ou plein de collègue faisaient des projets par ci par là. Je trouvais que c'était même trop. Je l'ai ressenti à ma note administrative qui na été augmenté que de 0.2 points.... je devais avoir un profil trop "terne".  Par contre j'étais le seul de l'équipe à avoir effectué l'intégralité de son service sans amputer la formation de mes élèves par des projets ou des sorties divers et variés. L'important dans l'EN, c'est ce que tu montres, pas ce que tu fais.

Le Rectorat d'ailleurs a rectifié ma note à la hausse tellement j'étais sous-noté, et mon IPR a boosté ma note pédagogique très récemment. Je ne suis jamais allé voir un CDE pour une augmentation de note, car justement ce serait jouer ce jeu de la concurrence, et je n'ai pas envie de faire plaisir à certains CDE qui doivent "jouir" de voir ces professeurs se démener (ou se crêper le chignon) surtout pour le prestige de leur carrière établissement

Je n'ai fait que deux projets dans ma carrière, mais ils étaient totalement aboutis et c'était au temps où il y avait des horaires décents en SVT....

Depuis les réformes de 2010 et plus encore celle de 2016; j'ai encore moins envie de faire des projets. En fait je m'en tape totalement...
avatar
gauvain31
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme de l'évaluation des profs et inspection

Message par Lefteris le Mer 1 Fév 2017 - 20:32

@Balthazaard a écrit:N'exagère pas quand même..le "maitre absolu", la carrière se poursuit quand même à un rythme qui n'est pas pire qu'aujourd'hui. Pour passer au grand choix, il faut quelque part avoir eu de la chance ou ne pas avoir trop tenu tête à l'administration (0,5 pts  peuvent couter cher en terme de carrière...j'en sais quelque chose). Reste, bien sur, le côté obscur des promotion mais je pense que globalement, le bon sens l'emportera, tous les CE ne sont pas des sadiques avides de pouvoir. Quant aux promus, je pense que combine/avidité/servilité, c'est dans les gènes ou pas, ceux qui arrivaient HC à 45 ans y arriveront encore, ceux qui passaient à l'ancienneté resteront dans le fond.
Non, mon propos était général dans les administrations où ça se passe comme ça, et je ne parle pas du déroulement de carrière en classe normale, qui se fera sur 26 ans quoi qu'il arrive pour la majorité des collègues. Mais pour la HC (et je ne parle même pas de la classe exceptionnelle ) où sans proposition, il n'y aura pas de promotion. Or, si les compétences, qui portent presque toutes sur de l'extra-pro, sont "à consolider" (parce qu'on ne fait ni projet, ni numérique, ni autre lubie du moment) il n'y aura pas de proposition, c'est évident.C'est comme ça qu'on bloque des gens dans le premier grade, ça existe ailleurs, et ça arrive à grand pas dans l'EN.

@gauvain31 a écrit:
Oui j'avais bien compris la manœuvre depuis un bon bout de temps. L'an dernier j'étais dans un lycée ou plein de collègue faisaient des projets par ci par là. Je trouvais que c'était même trop. Je l'ai ressenti à ma note administrative qui na été augmenté que de 0.2 points.... je devais avoir un profil trop "terne".  Par contre j'étais le seul de l'équipe à avoir effectué l'intégralité de son service sans amputer la formation de mes élèves par des projets ou des sorties divers et variés. L'important dans l'EN, c'est ce que tu montres, pas ce que tu fais.

Le Rectorat d'ailleurs a rectifié ma note à la hausse tellement j'étais sous-noté, et mon IPR a boosté ma note pédagogique très récemment. Je ne suis jamais allé voir un CDE pour une augmentation de note, car justement ce serait jouer ce jeu de la concurrence, et je n'ai pas envie de faire plaisir à certains CDE qui doivent "jouir" de voir ces professeurs se démener (ou se crêper le chignon) surtout pour le prestige de leur carrière établissement

Je n'ai fait que deux projets dans ma carrière, mais ils étaient totalement aboutis et c'était au temps où il y avait des horaires décents en SVT....

Depuis les réformes de 2010 et plus encore celle de 2016; j'ai encore moins envie de faire des projets. En fait je m'en tape totalement...
Ce que tu dis permet de se rendre compte qu'il y avait des garde-fous, des péréquations de note, lesquelles étaient ensuite prises en compte, et donnaient des références que l'on puvait contester. Maintenant que tout est sur un système entièrement subjectif, fondé sur les appréciations, sans références, ça sera bien pire. Il s'agit d'ailleurs de mettre un terme à la FP de carrière, selon le refrain bien connu, pur faire passer à une FP de métier et d'emploi, où le pouvoir hiérarchique direct est bien plus fort. La première pierre est posée.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013).
avatar
Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme de l'évaluation des profs et inspection

Message par gauvain31 le Mer 1 Fév 2017 - 20:59

Mais je ne compte même pas sur la hors-classe; j'ai juste envie d'être comme tous ces restaurateurs qui refusent de voir des espions du guide Michelin venir noter leur établissement et qui l'affichent au sens propre sur la porte d'entrée. Il y en a qui le font et je crois qu'ils en vivent très bien car pas de pression pour garder les étoiles... Bref : être hors système dans le système

Je n'ai surtout pas envie de faire un projet parce que ce serait bon pour ma carrière, ce serait une forme de corruption de l'âme.
avatar
gauvain31
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme de l'évaluation des profs et inspection

Message par Beaubou le Mer 1 Fév 2017 - 21:22

Quelqu'un affirme au début de la discussion que le PPCR plaît à l'UNSA.
C'est vrai, mais aussi à l'autre syndicat modéré le SGEN; et à modéré la FSU.

Tous ont voté le PPCR.

Beaubou
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme de l'évaluation des profs et inspection

Message par Beaubou le Mer 1 Fév 2017 - 21:30

NB Ce vote magnifique s'est produit au CTM du 7 décembre 2016. Il faut le savoir.

Beaubou
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme de l'évaluation des profs et inspection

Message par Lefteris le Mer 1 Fév 2017 - 22:01

@gauvain31 a écrit:Mais je ne compte même pas sur la hors-classe; j'ai juste envie d'être comme tous ces restaurateurs qui refusent de voir des espions du guide Michelin venir noter leur établissement et qui l'affichent au sens propre sur la porte d'entrée. Il y en a qui le font et je crois qu'ils en vivent très bien car pas de pression pour garder les étoiles... Bref  : être hors système dans le système

Je n'ai surtout pas envie de faire un projet parce que ce serait bon pour ma carrière, ce serait une forme de corruption de l'âme.
Justement, ce qui est scandaleux c'est que des gens qui pensent à enseigner pour enseigner , comme toi, en viennent à avoir intériorisé qu'ils seront mis sur la touche et n'auront pas une carrière normale (alors qu'on va quand même au boulot pour gagner sa croûte). Et de toute manière, même si on tire un trait, on subit quand même l'ambiance délétère générée par ceux qui sont entrés dans la danse. Peut-être moins comme enseignant parce qu'on travaille seul, mais dans d'autres boulots, il faut se les coltiner, je te le garantis. Sans compter le pouvoir hiérarchique qu'ils peuvent avoir s'ils te dépassent. A suivre quand même avec cette histoire de hiérarchie intermédiaire que nos "managers" veulent mettre en place.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013).
avatar
Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme de l'évaluation des profs et inspection

Message par gauvain31 le Mer 1 Fév 2017 - 22:15

Quant à l'ambiance délétère, je la fuis. C'est une des raisons qui fait que je continue à être TZR car je vois ces processus de caporalisation qui ont lieu et que j'ai vécu en début de carrière. J'avais l'impression de voir mes collègue enfermés dans une prison à la merci d'un CDE tout puissant. Je me suis juré de ne pas devenir comme eux. Le fait d'être présent que sur un an maximum me donne une certaine liberté de ton....

Quant aux futurs managers:  sur quels critères seront-ils nommées et quelles seront ses prérogatives ? Si c'est pour nous dire comment il faut enseigner, noter, je ne vois pas comment ils peuvent nous l'imposer.


Dernière édition par gauvain31 le Mer 1 Fév 2017 - 23:10, édité 1 fois
avatar
gauvain31
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme de l'évaluation des profs et inspection

Message par JaneB le Mer 1 Fév 2017 - 22:47

@Lefteris a écrit:
@blanco a écrit:Donc si tu as été inspectée en mai 2016 en plein échelon 6, on recommence en 2017?
Tout dépend de la date de passage prévue. Si c'est après 2017, en théorie, oui. Sinon ils auront peut-être le bon sens de transformer cette inspection récente en  appréciation sur la fiche de compétences pour l'entretien de carrière, dans la partie réservée à l'inspection.
Dans tous les cas, comme je l'ai entendu, lors de toute réforme "on ne fait pas d'omelette sans casser d'oeufs". Là, l'omelette prévoit de casser 70% des oeufs, puisque seuls 30 % seront désignés "méritants".  Personne ne peut  savoir exactement quelle part vont prendre dans l'omelette  des cas comme le tien.
Tiens ...j'ai été inspectée en mai 2016 en plein échelon 8. Je ne peux pas croire que l'inspecteur pourrait revenir me voir cette année ?  Evil or Very Mad
avatar
JaneB
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme de l'évaluation des profs et inspection

Message par Ratatosk67 le Mer 1 Fév 2017 - 23:07

Bonjour,
je me suis fait inspecté il y a 2 jours, au 8e échelon et potentiellement promouvable au grand choix en novembre 2017.
C'est la DGSCE (je ne suis pas sur ni de l'ordre de lettres, ni de leur entière justesse, mais ça sonne comme ça :p ) qui a demandé l'inspection. L'inspectrice m'a dit qu'à priori elle est censée me donner une note (en plus du rapport évidemment) et me revoir l'an prochain pour un rendez-vous de carrière et l'évaluation à partir de la grille pour laquelle ils seraient formés en fin d'année scolaire...
L'inspection s'étant très bien passé, je resterai bien sur cette bonne impression jusqu'à l'éventuel passage à la hors classe et un nouveau rdv de carrière, mais tout semblait flou (pour elle comme pour moi)...

Ratatosk67
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme de l'évaluation des profs et inspection

Message par lene75 le Jeu 2 Fév 2017 - 9:19

J'espère qu'il n'est pas prévu d'inspecter ceux qui passent au 6e échelon en cours d'année, parce qu'une inspection à mon retour de congé maternité, en fin d'année scolaire, avec des élèves que je ne connais pas, n'ayant pas fait la rentrée, et qui n'auront peut-être pas eu de prof pendant un mois 1/2 (mon remplaçant démissionne et, malgré mes demandes pour pouvoir préparer mes cours en amont, ne m'a pas du tout tenue informée de ce qu'il a fait avec les élèves...), ce serait le top ! Rolling Eyes

D'ailleurs le Snalc a signalé cette anomalie : il est prévu seulement 3 inspections dans la carrière, dont 2 se trouvent à des dates très défavorables pour les mères de famille, à un âge qui correspond généralement aux grossesses, congés maternités et enfants en bas-âge.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
avatar
lene75
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme de l'évaluation des profs et inspection

Message par Ratatosk67 le Jeu 2 Fév 2017 - 11:36

@Ratatosk67 a écrit:Bonjour,
je me suis fait inspecté il y a 2 jours, au 8e échelon et potentiellement promouvable au grand choix en novembre 2017.
C'est la DGSCE (je ne suis pas sur ni de l'ordre de lettres, ni de leur entière justesse, mais ça sonne comme ça :p ) qui a demandé l'inspection. L'inspectrice m'a dit qu'à priori elle est censée me donner une note (en plus du rapport évidemment) et me revoir l'an prochain pour un rendez-vous de carrière et l'évaluation à partir de la grille pour laquelle ils seraient formés en fin d'année scolaire...
L'inspection s'étant très bien passé, je resterai bien sur cette bonne impression jusqu'à l'éventuel passage à la hors classe  et un nouveau rdv de carrière, mais tout semblait flou (pour elle comme pour moi)...

Je me répond à moi-même (même si je n'ai pas posé de question) Wink.

J'ai remarqué que le 8e échelon (du PPCR) à une durée de 3.5 années, lorsqu'il est boosté cela correspond à 2.5 années. Or cette durée correspond à celle d'un passage au grand choix du 8e au 9e échelon ancienne évaluation.

Je suis donc à la limite des deux systèmes :
  • Dans l'ancien système, si je suis promouvable au GC, je change au 15/11/2017

  • Dans le nouveau système, je suis promouvable au rythme normal au 15/11/2018 sauf si je bénéficie du boost de carrière auquel cas, je me retrouve promu au 15/11/2017...


Cette inspection a donc, à mon avis, été demandée pour savoir si j'étais éligible au boost de carrière ou au grand choix (ce qui revient au même pour le 8e échelon) pour un potentiel passage anticipé au 9e échelon...
Ma prochaine rencontre avec l'inspectrice n'aurait donc lieu qu'au 11e échelon pour le passage à la hors classe.

Mon raisonnement se tient ?

Ratatosk67
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme de l'évaluation des profs et inspection

Message par Alexlafée le Ven 24 Fév 2017 - 8:12

@Ratatosk67 a écrit:Bonjour,
je me suis fait inspecté il y a 2 jours, au 8e échelon et potentiellement promouvable au grand choix en novembre 2017.
C'est la DGSCE (je ne suis pas sur ni de l'ordre de lettres, ni de leur entière justesse, mais ça sonne comme ça :p ) qui a demandé l'inspection. L'inspectrice m'a dit qu'à priori elle est censée me donner une note (en plus du rapport évidemment) et me revoir l'an prochain pour un rendez-vous de carrière et l'évaluation à partir de la grille pour laquelle ils seraient formés en fin d'année scolaire...

Je n'ai pas eu le même discours : j'ai été inspectée il y a quelques semaines ; je n'avais pas de note pédagogique ; l'inspecteur m'a dit que la note ne servait plus à rien donc je pense que je n'en aurai pas.

Il a évoqué une visite tous les trois ans conjointement avec le CDE et une évaluation par compétences....Mais je n'ai pas bien compris les modalités de cette visite : simple rdv à 3 ou visite dans une classe puis entretien...  scratch
avatar
Alexlafée
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme de l'évaluation des profs et inspection

Message par Serge le Ven 24 Fév 2017 - 8:44

Une visite tous les trois ans ?
Alors que certains IPR ont du mal à faire une inspection tous les 10 ans ?

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI
avatar
Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme de l'évaluation des profs et inspection

Message par Alexlafée le Ven 24 Fév 2017 - 9:03

Oui, trois ans ça me paraît court comme délai..aurais-je mal compris?
avatar
Alexlafée
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum