Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
laMiss
Expert spécialisé

Paroles de supérieurs hierarchiques : "C'est pas moi, c'est le logiciel ! On est obligé de..."

par laMiss le Mer 11 Jan 2017 - 12:58
Une mode très sympathique semblent s'installer cette année : PERSONNE n'est plus responsable de quoi que ce soit, ni le CDE, ni le recteur, ni les personnels du Ministère, non personne ! C'est la faute au logiciel !
Ou comment ne pas dire qui a décidé de quoi à quel niveau.

Les dernières en date :
"C'est pas moi, c'est le logiciel ! On est obligé de..."
- flécher AP et EPI dans l'emploi du temps aai
http://www.neoprofs.org/t105068p150-l-accompagnement-personnalise-au-college-cauchemar-pedagogique#3943882

- effacer les notes  veneration
http://www.neoprofs.org/t108116-fin-des-notes-c-est-pour-maintenant-avec-le-lsun?highlight=notes

To be continued...


Dernière édition par laMiss le Mer 11 Jan 2017 - 13:10, édité 2 fois (Raison : coquilles)

_________________
Bonne route !
avatar
ZeSandman
Habitué du forum

Re: Paroles de supérieurs hierarchiques : "C'est pas moi, c'est le logiciel ! On est obligé de..."

par ZeSandman le Mer 11 Jan 2017 - 13:00
Merci LaMiss de ta perpétuelle vigilance.

_________________
Ce sont les rêves qui donnent au monde sa forme.
avatar
Danska
Modérateur

Re: Paroles de supérieurs hierarchiques : "C'est pas moi, c'est le logiciel ! On est obligé de..."

par Danska le Mer 11 Jan 2017 - 13:45
On a eu la même chose dans mon bahut pour imposer des groupes aux collègues de langues qui n'en voulaient pas.

Du coup, je fais pareil : pour tous les cours qui ne sont pas correctement placés dans mon emploi du temps, je ne remplis plus le cahier de texte. Pas d'ma faute, c'est le logiciel qui ne me le permet pas ! Twisted Evil
avatar
Gryphe
Médiateur

Re: Paroles de supérieurs hierarchiques : "C'est pas moi, c'est le logiciel ! On est obligé de..."

par Gryphe le Mer 11 Jan 2017 - 15:41
Il me semble qu'on peut distinguer trois niveaux dans ce que pointe LaMiss.

Le niveau 1, le plus soft : qui n'a jamais plaidé l'erreur informatique pour masquer une boulette ? ("C'est pas moi, c'est l'ordinateur, ça a buggué !") aca

Le niveau 2 : le gars qui prend une décision mais n'ose pas vraiment l'assumer de lui-même : "L'an prochain, on passe aux classes sans notes parce que dans Pronote, c'est obligé" (même pas vrai... pour le moment humhum ).

Le niveau 3, le management par la technique : en effet, pour ceux qui ont des 3e, il faut saisir les éléments du programme travaillé, sinon, pas d'export du logiciel possible. C'est vraiment programmé comme ça, donc, pas le choix. Et là, il semblerait que le logiciel devienne un vrai outil de management. Suspect

Bien vu, LaMiss ! Wink

_________________
Τί ἐστιν ἀλήθεια ;

Certaines rubriques de Neoprofs.org sont en accès restreint. Pour en savoir plus, c'est par ici : http://www.neoprofs.org/t48247-topics-en-acces-restreint-forum-accessible-uniquement-sur-demande-edition-2017
avatar
Awott
Niveau 10

Re: Paroles de supérieurs hierarchiques : "C'est pas moi, c'est le logiciel ! On est obligé de..."

par Awott le Mer 11 Jan 2017 - 16:54
@Gryphe a écrit:Il me semble qu'on peut distinguer trois niveaux dans ce que pointe LaMiss.

Le niveau 1, le plus soft : qui n'a jamais plaidé l'erreur informatique pour masquer une boulette ? ("C'est pas moi, c'est l'ordinateur, ça a buggué !") aca

Le niveau 2 : le gars qui prend une décision mais n'ose pas vraiment l'assumer de lui-même : "L'an prochain, on passe aux classes sans notes parce que dans Pronote, c'est obligé" (même pas vrai... pour le moment humhum ).

Le niveau 3, le management par la technique : en effet, pour ceux qui ont des 3e, il faut saisir les éléments du programme travaillé, sinon, pas d'export du logiciel possible. C'est vraiment programmé comme ça, donc, pas le choix. Et là, il semblerait que le logiciel devienne un vrai outil de management. Suspect

Bien vu, LaMiss ! Wink

Faut pas oublier, parfois, une incompétence informatique. Une forme de "c'est pas faisable autrement avec le logiciel". C'est comme votre niveau 2 mais sans intentionnalité. Bref, niveau 0 ...
avatar
Danska
Modérateur

Re: Paroles de supérieurs hierarchiques : "C'est pas moi, c'est le logiciel ! On est obligé de..."

par Danska le Mer 11 Jan 2017 - 17:00
Ou pire encore, la flemme de chercher comment faire, ou la flemme de faire ce qu'il y a à faire (et le fait est qu'avec Pronote, la moindre modification peut durer un moment !). C'est ce qui s'est passé avec nos groupes de langues : le CE savait ce qu'il fallait faire pour avoir les bons groupes, mais c'était trop long et trop compliqué - forcément, les collègues ont plié plus facilement que le logiciel Rolling Eyes
avatar
gauvain31
Monarque

Re: Paroles de supérieurs hierarchiques : "C'est pas moi, c'est le logiciel ! On est obligé de..."

par gauvain31 le Mer 11 Jan 2017 - 17:25
C'est marrant vous pourrez dire à vos CDE qu'avec Pronote dans certains établissements on garde les notes (c'est le cas dans mon lycée avec les 3ème prépa pro)...

Les CDE agissent  ainsi soit pour garder une bonne image de l'établissement en supprimant les mauvaises notes et pour bien se faire voir de leur hiérarchie en vue de leur carrière. Tout est conditionné par ça. Pas par intérêt pour les élèves. Ceux qui réellement appliquent cette réforme dans l'intérêt des élèves savent qu'il faut mettre de l'eau dans le vin béni de la messe de la réforme des collèges. Au moins cette réforme permet de révéler le vrai visage de certains CDE.
avatar
Dr Raynal
Habitué du forum

Re: Paroles de supérieurs hierarchiques : "C'est pas moi, c'est le logiciel ! On est obligé de..."

par Dr Raynal le Mer 11 Jan 2017 - 18:59
Nous aussi, nous avons conservé les notes avec pronotes... Mais ceux qui veulent mettre des compétences peuvent aussi le faire. Tout est possible...
avatar
Honchamp
Expert

Re: Paroles de supérieurs hierarchiques : "C'est pas moi, c'est le logiciel ! On est obligé de..."

par Honchamp le Mer 11 Jan 2017 - 19:04
@Gryphe a écrit:
Le niveau 3, le management par la technique : en effet, pour ceux qui ont des 3e, il faut saisir les éléments du programme travaillé, sinon, pas d'export du logiciel possible. C'est vraiment programmé comme ça, donc, pas le choix. Et là, il semblerait que le logiciel devienne un vrai outil de management. Suspect)

Et finalement, les éléments du programme travaillés", qu'est-ce que c'est ?

Selon moi, c'est :
"Le 1ère Guerre Mondiale", "La France dans les Années Trente"...
Ou encore "La Défense Nationale", en EMC...
Et ainsi de suite dans les autres matières.... Bref, des partie du programme disciplinaire.

Ou bien les compétences ?


Dans mon collège, cela n'avait pas été tranché, chacun avait mis ce qu'il croyait bon... Et finalement, cela n'a pas servi, on a fait avec les bulletins à l'ancienne.

Donc, dans vos établissements, comment comprenez-vous" éléments du programme travaillés" ?

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."
avatar
ycombe
Modérateur

Re: Paroles de supérieurs hierarchiques : "C'est pas moi, c'est le logiciel ! On est obligé de..."

par ycombe le Mer 11 Jan 2017 - 19:07
@Honchamp a écrit:
Donc, dans vos établissements, comment comprenez-vous" éléments du programme travaillés" ?
Comme un truc qui ne sert à rien. Les parents ne lisent pas ça, de toutes façons. Ils regardent les moyennes et survolent les appréciations.

Moi, si on m'oblige, j'écris: "mathématiques".



_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
avatar
egomet
Grand sage

Re: Paroles de supérieurs hierarchiques : "C'est pas moi, c'est le logiciel ! On est obligé de..."

par egomet le Mer 11 Jan 2017 - 19:47
Au niveau 3 de Gryphe, il y a APB pour le passage à l'université. Bonne manière d'empêcher les ignobles sélections que les facultés s'obstinaient à pratiquer au mépris de la loi et de l'UNEF.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Mes livres, mes poèmes, quelques réflexions pédagogiques assez terre-à-terre: http://egomet.sanqualis.com/
avatar
Gryphe
Médiateur

Re: Paroles de supérieurs hierarchiques : "C'est pas moi, c'est le logiciel ! On est obligé de..."

par Gryphe le Mer 11 Jan 2017 - 21:57
@Honchamp a écrit: Et finalement, cela n'a pas servi, on a fait avec les bulletins à l'ancienne.
On ne l'a pas fait non plus au 1er trimestre, et les résultats ne pourront donc pas remonter. Perso, je vais donc me taper "voir le cahier de textes numériques" pour tous les collègues pour toutes les matières pour le premier trimestre. bounce

_________________
Τί ἐστιν ἀλήθεια ;

Certaines rubriques de Neoprofs.org sont en accès restreint. Pour en savoir plus, c'est par ici : http://www.neoprofs.org/t48247-topics-en-acces-restreint-forum-accessible-uniquement-sur-demande-edition-2017
avatar
Kan-gourou
Neoprof expérimenté

Re: Paroles de supérieurs hierarchiques : "C'est pas moi, c'est le logiciel ! On est obligé de..."

par Kan-gourou le Mer 11 Jan 2017 - 22:13
Nous avons eu droit à: "On est obligés de passer aux compétences parce qu'imprimer deux bulletins c'est trop compliqué et ça coûte trop cher."

Mais surtout, on nous a dit que SACoche était plus fiable que les enseignants pour créer des groupes d'AP selon les besoins des élèves (même si aucune évaluation n'était entrée dans le logiciel, que les groupes devaient se faire selon trois matières et que le logiciel prenait en compte toutes les compétences, qu'elles soient travaillées en AP ou non).

_________________
Travaux en cours...
avatar
monseigneur
Niveau 10

Re: Paroles de supérieurs hierarchiques : "C'est pas moi, c'est le logiciel ! On est obligé de..."

par monseigneur le Jeu 12 Jan 2017 - 0:25
@Gryphe a écrit:
@Honchamp a écrit: Et finalement, cela n'a pas servi, on a fait avec les bulletins à l'ancienne.
On ne l'a pas fait non plus au 1er trimestre, et les résultats ne pourront donc pas remonter. Perso, je vais donc me taper "voir le cahier de textes numériques" pour tous les collègues pour toutes les matières pour le premier trimestre. bounce

Cela confirme ce que l'on m'avait dit, ne pas mettre les éléments du travail programmés bloque la remontée vers LSU (en tout cas avec pronotes). Nous l'avons donc fait gentiment, ce qui donne des bulletins de 3 pages écrits en police 4. Les parents doivent être ravis... Tout ceci est absurde et ne sert à rien ! Cela en dit long sur tous ceux qui ont pensé cette réforme...
avatar
tiptop77
Oracle

Re: Paroles de supérieurs hierarchiques : "C'est pas moi, c'est le logiciel ! On est obligé de..."

par tiptop77 le Jeu 12 Jan 2017 - 0:35
Dans mon établissement, il y a des collègues qui évaluent sans notes et d'autres mettent encore des notes. J'avais rentré toutes mes notes sur Pronotes. Le PA m'a dit qu'il devait effacer mes notes car ça bloquait les bulletins. Il m'a dit qu'il fallait soit avec notes, soit sans notes mais pas les 2.

Est-ce vrai??

_________________
May the force be with us!
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: Paroles de supérieurs hierarchiques : "C'est pas moi, c'est le logiciel ! On est obligé de..."

par Elyas le Jeu 12 Jan 2017 - 6:35
@tiptop77 a écrit:Dans mon établissement, il y a des collègues qui évaluent sans notes et d'autres mettent encore des notes. J'avais rentré toutes mes notes sur Pronotes. Le PA m'a dit qu'il devait effacer mes notes car ça bloquait les bulletins. Il m'a dit qu'il fallait soit avec notes, soit sans notes mais pas les 2.

Est-ce vrai??

Il semblerait. LSU ne saurait remonter les bulletins que si tout est sous la même forme. Ton PA ne te ment pas en l'état actuel des choses et de ce qu'on en sait.
avatar
Pseudo
Demi-dieu

Re: Paroles de supérieurs hierarchiques : "C'est pas moi, c'est le logiciel ! On est obligé de..."

par Pseudo le Jeu 12 Jan 2017 - 6:44
@Kan-gourou a écrit:
Mais surtout, on nous a dit que SACoche était plus fiable que les enseignants pour créer des groupes d'AP selon les besoins des élèves (même si aucune évaluation n'était entrée dans le logiciel, que les groupes devaient se faire selon trois matières et que le logiciel prenait en compte toutes les compétences, qu'elles soient travaillées en AP ou non).

Et sacoche ne peut pas prendre en charge l'AP par la même occasion ?
Une fois fait son travail de magicien tel que décrit, il éditerait des feuilles d'exercices, surveillerait la classe par infrarouge et corrigerait avec son laser correcteur.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
avatar
ycombe
Modérateur

Re: Paroles de supérieurs hierarchiques : "C'est pas moi, c'est le logiciel ! On est obligé de..."

par ycombe le Jeu 12 Jan 2017 - 10:56
@Pseudo a écrit:
@Kan-gourou a écrit:
Mais surtout, on nous a dit que SACoche était plus fiable que les enseignants pour créer des groupes d'AP selon les besoins des élèves (même si aucune évaluation n'était entrée dans le logiciel, que les groupes devaient se faire selon trois matières et que le logiciel prenait en compte toutes les compétences, qu'elles soient travaillées en AP ou non).

Et sacoche ne peut pas prendre en charge l'AP par la même occasion ?
Une fois fait son travail de magicien tel que décrit, il éditerait des feuilles d'exercices, surveillerait la classe par infrarouge et corrigerait avec son laser correcteur.
Tu as oublié qu'il devait aussi faire le café pour la salle des profs.

_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
avatar
Pseudo
Demi-dieu

Re: Paroles de supérieurs hierarchiques : "C'est pas moi, c'est le logiciel ! On est obligé de..."

par Pseudo le Jeu 12 Jan 2017 - 11:23
@ycombe a écrit:
@Pseudo a écrit:
@Kan-gourou a écrit:
Mais surtout, on nous a dit que SACoche était plus fiable que les enseignants pour créer des groupes d'AP selon les besoins des élèves (même si aucune évaluation n'était entrée dans le logiciel, que les groupes devaient se faire selon trois matières et que le logiciel prenait en compte toutes les compétences, qu'elles soient travaillées en AP ou non).

Et sacoche ne peut pas prendre en charge l'AP par la même occasion ?
Une fois fait son travail de magicien tel que décrit, il éditerait des feuilles d'exercices, surveillerait la classe par infrarouge et corrigerait avec son laser correcteur.
Tu as oublié qu'il devait aussi faire le café pour la salle des profs.

J'imagine que c'est une option envisageable ! Mais à quoi serviraient bien les profs avec ce super Sacoche ?

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
avatar
gauvain31
Monarque

Re: Paroles de supérieurs hierarchiques : "C'est pas moi, c'est le logiciel ! On est obligé de..."

par gauvain31 le Jeu 12 Jan 2017 - 16:01
@monseigneur a écrit:
@Gryphe a écrit:
@Honchamp a écrit: Et finalement, cela n'a pas servi, on a fait avec les bulletins à l'ancienne.
On ne l'a pas fait non plus au 1er trimestre, et les résultats ne pourront donc pas remonter. Perso, je vais donc me taper "voir le cahier de textes numériques" pour tous les collègues pour toutes les matières pour le premier trimestre. bounce

Cela confirme ce que l'on m'avait dit, ne pas mettre les éléments du travail programmés bloque la remontée vers LSU (en tout cas avec pronotes). Nous l'avons donc fait gentiment, ce qui donne des bulletins de 3 pages écrits en police 4. Les parents doivent être ravis... Tout ceci est absurde et ne sert à rien ! Cela en dit long sur tous ceux qui ont pensé cette réforme...

Tout est dit. Absurde car issu d'une idéologie et qui a pour avantage de faire diversion auprès des enseignants(et surtout des parents) sur les vraies raisons de cette réforme: les économies budgétaires. Les technobureaucrates de la rue de Grenelle sont des manipulateurs machiavéliques
avatar
Kan-gourou
Neoprof expérimenté

Re: Paroles de supérieurs hierarchiques : "C'est pas moi, c'est le logiciel ! On est obligé de..."

par Kan-gourou le Jeu 12 Jan 2017 - 16:20
@Pseudo a écrit:
@Kan-gourou a écrit:
Mais surtout, on nous a dit que SACoche était plus fiable que les enseignants pour créer des groupes d'AP selon les besoins des élèves (même si aucune évaluation n'était entrée dans le logiciel, que les groupes devaient se faire selon trois matières et que le logiciel prenait en compte toutes les compétences, qu'elles soient travaillées en AP ou non).

Et sacoche ne peut pas prendre en charge l'AP par la même occasion ?
Une fois fait son travail de magicien tel que décrit, il éditerait des feuilles d'exercices, surveillerait la classe par infrarouge et corrigerait avec son laser correcteur.

C'est un peu ce que j'ai répondu, mais pas sur le ton de l'humour.

_________________
Travaux en cours...
avatar
Olympias
Prophète

Re: Paroles de supérieurs hierarchiques : "C'est pas moi, c'est le logiciel ! On est obligé de..."

par Olympias le Jeu 12 Jan 2017 - 19:48
Que ce bouzin n'arrive pas au lycée ...
avatar
monseigneur
Niveau 10

Re: Paroles de supérieurs hierarchiques : "C'est pas moi, c'est le logiciel ! On est obligé de..."

par monseigneur le Jeu 12 Jan 2017 - 22:19
@Elyas a écrit:
@tiptop77 a écrit:Dans mon établissement, il y a des collègues qui évaluent sans notes et d'autres mettent encore des notes. J'avais rentré toutes mes notes sur Pronotes. Le PA m'a dit qu'il devait effacer mes notes car ça bloquait les bulletins. Il m'a dit qu'il fallait soit avec notes, soit sans notes mais pas les 2.

Est-ce vrai??

Il semblerait. LSU ne saurait remonter les bulletins que si tout est sous la même forme. Ton PA ne te ment pas en l'état actuel des choses et de ce qu'on en sait.

Officiellement LSU accepte les bulletins "mixtes" (avec et sans notes)

FAQ LSU sur Eduscol a écrit:Est-il possible que des élèves d'une même classe soient évalués, avec ou sans notes, selon les disciplines ?

Le LSU est très souple et autorise la plupart des configurations. Ce cas de figure est possible lors des saisies manuelles dans le livret en choisissant le paramétrage « positionnement notes » : il est alors possible de saisir une chaîne de 8 caractères alphanumériques, ce qui permet d'intégrer, au sein d'une même équipe disciplinaire, des modalités de saisies différentes telles que les niveaux du CECRL, des lettres, des termes spécifiques (par exemple pour se référer au positionnement par objectifs d'apprentissages) ou encore la notation chiffrée traditionnelle.

source : http://eduscol.education.fr/cid108327/foire-aux-questions-du-livret-scolaire-unique.html#Aa6
avatar
Honchamp
Expert

Re: Paroles de supérieurs hierarchiques : "C'est pas moi, c'est le logiciel ! On est obligé de..."

par Honchamp le Ven 13 Jan 2017 - 13:30
Finalement, mon collège adopte ce système mixte. Donc, c'est possible...

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: Paroles de supérieurs hierarchiques : "C'est pas moi, c'est le logiciel ! On est obligé de..."

par Elyas le Ven 13 Jan 2017 - 15:52
@Honchamp a écrit:Finalement, mon collège adopte ce système mixte. Donc, c'est possible...

Les textes le disent. Après, la technique... :blague:
Contenu sponsorisé

Re: Paroles de supérieurs hierarchiques : "C'est pas moi, c'est le logiciel ! On est obligé de..."

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum