Questionnements complémentaires : dans quelle mesure sommes-nous "libres" ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Questionnements complémentaires : dans quelle mesure sommes-nous "libres" ?

Message par Gattara le Jeu 12 Jan 2017 - 16:02

Bonjour à tous,

Le questionnement complémentaire me laisse perplexe. Si je lis le programme, en 5e par exemple, je peux étudier SOIT "l'être humain est-il maître de la nature ?" OU BIEN tout autre thème qui   m'inspire... Deux de mes collègues comprennent qu'il faut étudier obligatoirement les deux... Moi, je voyais là plutôt un espace de liberté pédagogique et je n'avais pas l'intention d'aborder le questionnement complémentaire proposé... Est-ce moi qui interprète mal ?
avatar
Gattara
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questionnements complémentaires : dans quelle mesure sommes-nous "libres" ?

Message par laura85lm le Jeu 12 Jan 2017 - 17:12

Il est dit : "questionnement complémentaire (un au moins par année, au choix)" + "on peut étudier ..."

Je comprends qu'on est donc libre de ne faire qu'un seul questionnement complémentaire et que celui-ci peut être l'être humain et la nature ou tout autre thème de notre choix.

C'est ce que j'ai compris et c'est ce qui a été dit lors d'une formation...

laura85lm
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questionnements complémentaires : dans quelle mesure sommes-nous "libres" ?

Message par Vautrin84 le Jeu 12 Jan 2017 - 19:48

J'ai compris l'inverse : le questionnement complémentaire est libre, une piste est donnée dans le BO mais ce n'est pas obligatoire, on peut choisir un tout autre thème complémentaire...

En 5e, j'ai choisi un questionnement totalement différent, car l nature... bof bof ! En 3e, je respecte la proposition du programme car cette thématique m'intéresse Smile

_________________
- 2017/2018 (T6) : une 5e + deux 4e + une 3e (PP)
- 2016/2017 (T5) : deux 5e + deux 3e (PP)
- 2015/2016 (T4) : une 6e + une 4e + deux 3e (PP)
- 2014/2015 (T3) : une 6e + une 5e + deux 3e (PP)
- 2013/2014 (T2) : une 6e (PP) + deux 4e + une 3e
- 2012/2013 (T1) : deux 5e + deux 3e
- 2011/2012 (stagiaire) : deux 5e + deux 4e
- 2009/2011 (AP Lettres) : 2de + 1res ES/L/S + Tle L

Vautrin84
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questionnements complémentaires : dans quelle mesure sommes-nous "libres" ?

Message par Alancya le Dim 15 Jan 2017 - 10:55

J'ai également compris (et ça a été dit par une formatrice de Créteil) que le questionnement complémentaire pouvait porter sur la thématique suggérée par le programme ou sur une autre choisie par l'enseignant(e).

Alancya
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questionnements complémentaires : dans quelle mesure sommes-nous "libres" ?

Message par Haynee le Dim 15 Jan 2017 - 16:49

Vautrin84 a écrit:J'ai compris l'inverse : le questionnement complémentaire est libre, une piste est donnée dans le BO mais ce n'est pas obligatoire, on peut choisir un tout autre thème complémentaire...

Cela a été confirmé par mon IA-IPR il y a quelques jours (lors de l'entretien). Elle ne m'a toutefois pas contredite lorsque j'ai avancé que les pistes des programmes étaient presque des injonctions vu que le seul sujet d'annales zéro proposé était un mélange des questionnements complémentaires de 4e et de 3e.

Pour ma part, inspirée ou pas, je traite prudemment les questionnements complémentaires tels qu'ils apparaissent dans les programmes (en y passant plus ou moins de temps selon mon intérêt pour la thématique). En 5e, je fais en décroché un QC supplémentaire pour traiter la poésie (parce que la poésie des choses, ça ne m'inspirait pas du tout, et que si je ne faisais pas de QC supplémentaire spécifique à la poésie, le genre passait à la trappe dans ma progression. Or je reste attachée à feue l'étude des genres littéraires).

Je trouve toutefois qu'il y a soudain beaucoup de fièvre sur les QC (surtout à ce moment de l'année scolaire, c'est-à-dire alors qu'il en reste moins de la moitié en termes d'heures de cours). Ce n'est pas une critique dirigée contre quelqu'un en particulier : c'est une simple observation de ce que je lis ici ou ailleurs et de ce qui se passe parmi mes collègues, dans mon établissement ou pas. Suis-je la seule à croire que nous aurons de nouvelles pistes pour la rentrée 2018 (voire la rentrée 2017, ou même l'oral du DNB 2017) ? Non pas que je pense que la droite fera mieux pour le collège ou ma discipline (la droite en rêvait, la gauche l'a fait) mais je crois profondément en l'esprit de contradiction des partis une fois au pouvoir (ex. Sarkozy défiscalise les heures supp, le PS au pouvoir supprime la mesure, le candidat Valls - qui, d'accord, ira très probablement moins loin qu'il le croit dans son cursus honorum - annonce que le PS a fait une erreur [de plus] et promet "lui président" de rétablir la mesure etc.).
avatar
Haynee
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum