L'école des savoirs contre l'école de l'ignorance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'école des savoirs contre l'école de l'ignorance

Message par Vinteuil le Ven 13 Jan 2017 - 23:48

Un philosophe a écrit:Le mépris des enseignants ne reflète que le mépris du savoir lui-même. L’école est le lieu de la transmission du savoir et, éventuellement, de l’éducation à la vertu citoyenne : tel était l’idéal de l’école républicaine dans sa formulation la plus universelle et la plus honnête. L’école n’avait pas pour fonction de « massifier » le savoir aristocratique et bourgeois, mais de le « démocratiser », ce qui n’est pas du tout la même chose.

Sous ce beau titre une réflexion bienvenue en ces temps difficiles. La suite est ici : https://unphilosophe.com/2017/01/09/lecole-des-savoirs-contre-lecole-de-lignorance/

Contre l'école de l'ignorance !


_________________
"Un homme est toujours assez beau quand il ne fait pas peur à son cheval."
avatar
Vinteuil
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'école des savoirs contre l'école de l'ignorance

Message par Lefteris le Sam 14 Jan 2017 - 1:00

Vinteuil a écrit:
Un philosophe a écrit:Le mépris des enseignants ne reflète que le mépris du savoir lui-même. L’école est le lieu de la transmission du savoir et, éventuellement, de l’éducation à la vertu citoyenne : tel était l’idéal de l’école républicaine dans sa formulation la plus universelle et la plus honnête. L’école n’avait pas pour fonction de « massifier » le savoir aristocratique et bourgeois, mais de le « démocratiser », ce qui n’est pas du tout la même chose.

Sous ce beau titre une réflexion bienvenue en ces temps difficiles. La suite est ici : https://unphilosophe.com/2017/01/09/lecole-des-savoirs-contre-lecole-de-lignorance/

Contre l'école de l'ignorance !


Et pour ma part, terre-à-terre et non dans les nuées, je me contente de relever ce constat, que nous pouvons faire tous les jours :
Un philosophe a écrit:[...]nos dirigeants ont décidé d’accompagner et voire d’accentuer, car il faut poser leur responsabilité bien plus grande que la nôtre, la crise de la culture, et leur réponse à la crise de l’école est d’adapter l’école au dérèglement de la société : dans l’absence de volonté de changer la société, ils préfèrent transformer l’école et la modeler sur le modèle de la société, alors même que la véritable solution résiderait dans un renouveau des valeurs républicaines. L’école va imiter l’inculture dominante.

Le mépris du savoir est la règle, en tant que le savoir ne se mesure qu’à son utilité. Il n’est plus qu’un instrument. Si le savoir n’est pas utile, s’il n’est pas le moyen de parvenir à un enrichissement économique immédiat, il n’est rien, il est une perte de temps.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, avec ou sans NVB).
avatar
Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'école des savoirs contre l'école de l'ignorance

Message par lemigou le Sam 14 Jan 2017 - 7:26

Merci pour ce très bon article !!
avatar
lemigou
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum