Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
User17706
Enchanteur

Re: Écrire, copier, prendre des notes...

par User17706 le Lun 16 Jan 2017 - 21:43
Merci Nadejda. Je complète donc :


  • Peter C. Brown, Henry L. Roediger III, Mark A. McDaniel, Make it Stick. The Science of Successful Learning, The Belknap Press of Harvard University Press, Cambridge (Mass.) & London, 2014, 313 p. (pas de bibliographie, mais des suggestions de lecture et un index) ; tr. fr. Mets-toi ça dans la tête ! Les stratégies d'apprentissage à la lumière des sciences cognitives, traduit par Julien Randon-Furling & Anne Viguier, avec une préface d'Elena Pasquinelli, éd. Markus Haller, Genève, 2016, 340 p. ; suggestions de lecture et index maintenus dans cette traduction.
  • Étienne Bourgeois & Gaëtane Chapelle (éd.s), Apprendre et faire apprendre, P.U.F., coll. « Apprendre » (coll. dirigée par É. Bourgeois & G. Chapelle), Paris, 2006, 297 p. (nouvelle éd. mise à jour en 2011, 304 p.). Contributeurs : Étienne Bourgeois, Gaëtane Chapelle, Serge Laroche, Michel Fayol, Jacques Grégoire, Jacques Lautrey, Mariane Frenay, Denis Bédard, Thérèse Bouffard, Marcel Crahay, Géry Marcoux, Pascal Huguet, Marie-Christine Toczek, Carine Souchal, Jean-Claude Croizet, Céline Buchs, Ingrid Gilles, Fabrizio Butera, Pascal Bressoux, Benoît Galand, Nicolas Sommet, Céline Darnon (la page de présentation des auteurs ne dit pas dans quelle(s) discipline(s) ils sont E.C. ou E. ou C.). Les éventuelles références bibliographiques se trouvent à la fin de chaque article.
  • Alain Lieury, Mémoire et réussite scolaire, Dunod, Paris, 1991, 130 p. (4e édition, 2012, 208 p., avec un glossaire et une bibliographie).


Voilà, ce sera une petite contribution de ma part à ces échanges.
avatar
Laotzi
Habitué du forum

Re: Écrire, copier, prendre des notes...

par Laotzi le Lun 16 Jan 2017 - 21:45
Entre la copie d'un texte au tableau (toujours évidemment pratiquée en terminale dans certains cours il me semble, notamment en mathématiques) et la prise de notes intégrale sans quasiment aucun guidage autre que la mention de différentes parties, il y a aussi la prise du cours sous la dictée, qui a, je m'en doute, aussi mauvaise réputation que la "copie aveugle" pour certains, surtout au lycée (puisque c'est là que je la pratique).
Cela évite, me semble-t-il, certains problèmes inhérents à la prise de notes lorsqu'elle est effectuée par des élèves ayant de fortes lacunes : la reformulation se transforme souvent en simplification / imprécision tant du fond que de la forme, et en suppression de connaissances parce que l'élève n'est pas encore capable de faire lui-même le tri (si tri il y a à faire, mais c'est un autre problème : personnellement, même en prépa agreg ou en khâgne, je faisais en sorte que ma prise de note soit la plus proche possible de la totalité des mots prononcés par le professeur).
Je crois fermement à l'idée d'imitation : en transmettant un cours sous forme de dictée, non seulement on s'assure que les connaissances écrites sont complètes, bien formulées, non simplifiées, précises mais on permet à l'élève de s'imprégner aussi d'un style, d'une syntaxe, d'une grammaire, qu'il doit pouvoir ainsi imiter ensuite (à condition de faire l'effort aussi, ensuite, de l'apprendre avec rigueur). En plus, on différencie naturellement puisque les élèves les plus à l'aise peuvent (et je l'observe tous les ans) se contenter de ce que l'on appelle une prise de note, tandis que la majorité prend strictement et intégralement en note ce qui est dicté.
Évidemment, une telle dictée se fait de façon dynamique, comme précisé par Anaxagore à propos de la copie : on s'interrompt et on interrompt très régulièrement, y compris, voire surtout, en plein milieu de phrase, on explique, on interroge pendant la dictée elle-même, etc.
L'intérêt, c'est aussi qu'il y a donc des phases d'explication (magistrale - je sais je cumule les torts) au cours desquelles les élèves se concentrent sur ce qui est dit, demandé, expliqué, montré, lu, et n'ont pas à se demander s'ils doivent écrire en même temps etc.
Sans doute dans certains lycées, et plus encore dans le supérieur bien entendu, la prise de note intégrale est directement possible et davantage efficace.

_________________
"Trouvez donc bon qu'au lieu de vous dire aussi, adieu comme autrefois, je vous dise, adieu comme à présent."
avatar
Marie Laetitia
Bon génie

Re: Écrire, copier, prendre des notes...

par Marie Laetitia le Lun 16 Jan 2017 - 21:50
@Laotzi a écrit:Entre la copie d'un texte au tableau (toujours évidemment pratiquée en terminale dans certains cours il me semble, notamment en mathématiques) et la prise de notes intégrale sans quasiment aucun guidage autre que la mention de différentes parties, il y a aussi la prise du cours sous la dictée, qui a, je m'en doute, aussi mauvaise réputation que la "copie aveugle" pour certains, surtout au lycée (puisque c'est là que je la pratique).
Cela évite, me semble-t-il, certains problèmes inhérents à la prise de notes lorsqu'elle est effectuée par des élèves ayant de fortes lacunes : la reformulation se transforme souvent en simplification / imprécision tant du fond que de la forme, et en suppression de connaissances parce que l'élève n'est pas encore capable de faire lui-même le tri (si tri il y a à faire, mais c'est un autre problème : personnellement, même en prépa agreg ou en khâgne, je faisais en sorte que ma prise de note soit la plus proche possible de la totalité des mots prononcés par le professeur).
Je crois fermement à l'idée d'imitation : en transmettant un cours sous forme de dictée, non seulement on s'assure que les connaissances écrites sont complètes, bien formulées, non simplifiées, précises mais on permet à l'élève de s'imprégner aussi d'un style, d'une syntaxe, d'une grammaire, qu'il doit pouvoir ainsi imiter ensuite (à condition de faire l'effort aussi, ensuite, de l'apprendre avec rigueur). En plus, on différencie naturellement puisque les élèves les plus à l'aise peuvent (et je l'observe tous les ans) se contenter de ce que l'on appelle une prise de note, tandis que la majorité prend strictement et intégralement en note ce qui est dicté.
Évidemment, une telle dictée se fait de façon dynamique, comme précisé par Anaxagore à propos de la copie : on s'interrompt et on interrompt très régulièrement, y compris, voire surtout, en plein milieu de phrase, on explique, on interroge pendant la dictée elle-même, etc.
L'intérêt, c'est aussi qu'il y a donc des phases d'explication (magistrale - je sais je cumule les torts) au cours desquelles les élèves se concentrent sur ce qui est dit, demandé, expliqué, montré, lu, et n'ont pas à se demander s'ils doivent écrire en même temps etc.
Sans doute dans certains lycées, et plus encore dans le supérieur bien entendu, la prise de note intégrale est directement possible et davantage efficace.

Cela rejoint ce que j'ai essayé de dire plus haut. Mais tes propos auront peut-être plus de succès que les miens... Razz

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...
avatar
Tamerlan
Modérateur

Re: Écrire, copier, prendre des notes...

par Tamerlan le Lun 16 Jan 2017 - 22:25
Fil verrouillé le temps d'y comprendre quelque chose.

_________________
“Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.”
avatar
henriette
Médiateur

Re: Écrire, copier, prendre des notes...

par henriette le Mar 17 Jan 2017 - 23:46
Le ménage a été fait (par la suppression de la fin du fil qui partait dans le n'importe quoi - encore une fois).
Le fil sera donc déverrouillé demain, histoire qu'une bonne nuit de repos apaise les esprits.

Pour rappel : le forum n'est pas un ring. Vous êtes donc une énième fois priés de ne pas régler vos comptes et vos différends personnels sur le géné.
Mettez-vous en "Ignoré", ou, si vous tenez absolument à vous écharper, faites-le par MP, voire allez sur d'autres médias où tous les coups semblent permis, mais pas ici.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum