Verlaine prologue du recueil chair

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Verlaine prologue du recueil chair

Message par tannat le Ven 20 Jan 2017 - 15:36

Bonjour,
J'envisage de donner ce poème à mes cinquièmes, oseriez-vous ?

« L'amour est infatigable... »

                        L'amour est infatigable !
                       Il est ardent comme un diable,
                       Comme un ange il est aimable.

                       L'amant est impitoyable,
5                     Il est méchant comme un diable,
                      Comme un ange, redoutable.

                      Il va rôdant comme un loup
                      Autour du cœur de beaucoup
                      Et s'élance tout à coup

10                  Poussant un sombre hou-hou !
                     Soudain le voilà roucou-
                     Lant ramier gonflant son cou.

                     Puis que de métamorphoses !
                     Lèvres rouges, joues roses,
15                 Moues gaies, ris moroses,

                    Et, pour finir, moulte chose
                    Blanche et noire, effet et cause ;
                   Le lys droit, la rose éclose...

Paul Verlaine  (1844-1896), Chair, 1896.

_________________
« Nous naissons tous fous. Quelques-uns le demeurent.  » Samuel Beckett
« C'est un malheur que les hommes ne puissent d'ordinaire posséder aucun talent sans avoir quelque envie d'abaisser les autres.» Vauvenargues
avatar
tannat
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Verlaine prologue du recueil chair

Message par sifi le Ven 20 Jan 2017 - 18:19

Euuuhhh... il est quand même très olé olé, ce poème!!
Soit on reste en surface et on amoindrit le sens, soit on révèle son sens et on doit faire un petit cours d'éducation sexuelle aux élèves!
avatar
sifi
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Verlaine prologue du recueil chair

Message par tannat le Ven 20 Jan 2017 - 21:14

Voui... Embarassed et c'est pourquoi j'hésite...

_________________
« Nous naissons tous fous. Quelques-uns le demeurent.  » Samuel Beckett
« C'est un malheur que les hommes ne puissent d'ordinaire posséder aucun talent sans avoir quelque envie d'abaisser les autres.» Vauvenargues
avatar
tannat
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Verlaine prologue du recueil chair

Message par sifi le Sam 21 Jan 2017 - 9:35

avatar
sifi
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Verlaine prologue du recueil chair

Message par tannat le Sam 21 Jan 2017 - 10:55

@sifi a écrit:
Euh oui m'enfin, ça ne m'aide pas...  Smile

_________________
« Nous naissons tous fous. Quelques-uns le demeurent.  » Samuel Beckett
« C'est un malheur que les hommes ne puissent d'ordinaire posséder aucun talent sans avoir quelque envie d'abaisser les autres.» Vauvenargues
avatar
tannat
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Verlaine prologue du recueil chair

Message par MUTIS le Sam 21 Jan 2017 - 11:19

@tannat a écrit:Bonjour,
J'envisage de donner ce poème à mes cinquièmes, oseriez-vous ?

Tout dépend : si c'est un cours d'initiation à la poésie érotique, c'est pas mal: Very Happy

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)
avatar
MUTIS
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Verlaine prologue du recueil chair

Message par tannat le Sam 21 Jan 2017 - 12:11

@MUTIS a écrit:
@tannat a écrit:Bonjour,
J'envisage de donner ce poème à mes cinquièmes, oseriez-vous ?

Tout dépend : si c'est un cours d'initiation à la poésie érotique, c'est pas mal: Very Happy
Et un EPI avec SVT c'est au programme de 5e ça, il me semble, hein ?
Arfff, pfff, tant pis.

_________________
« Nous naissons tous fous. Quelques-uns le demeurent.  » Samuel Beckett
« C'est un malheur que les hommes ne puissent d'ordinaire posséder aucun talent sans avoir quelque envie d'abaisser les autres.» Vauvenargues
avatar
tannat
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Verlaine prologue du recueil chair

Message par sifi le Sam 21 Jan 2017 - 18:18

Bon, sans rire, je ne le ferais pas, mais si tu vois la finalité, pourquoi pas?
avatar
sifi
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum