Audacieux, des chefs d'établissement (et professeurs) osent l'innovation

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Audacieux, des chefs d'établissement (et professeurs) osent l'innovation

Message par Maellerp le Sam 21 Jan 2017 - 21:49

Je l'avais vu en direct le we dernier et avais posté dans "j'hallucine" ou "je râle"... je ne sais même plus. Ce que je sais c'est que la nausée et l'énervement m'ont pris tout de suite. Marre de ces âneries. Et si je me souviens bien (pas le courage de visionner à nouveau) la CDE se vante même d'avoir pu acheter tout cela sur "fonds propres", sans subvention particulière... Ils en ont de la chance de pouvoir dépenser leurs fonds propres ainsi, je suppose que toutes les salles sont bien équipées, que les photocopieuses sont dernier cri, que tout le matériel demandé par les professeurs est fourni...


Dernière édition par Maellerp le Sam 21 Jan 2017 - 21:54, édité 4 fois

Maellerp
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Audacieux, des chefs d'établissement (et professeurs) osent l'innovation

Message par ZeSandman le Sam 21 Jan 2017 - 21:50

mathmax a écrit:
Je pense que c'est le mieux ! De plus cela réduira le risque d'accident. Et puis, franchement, depuis qu'on n'a plus besoin de connaissances parce qu'elles se trouvent sur internet, il est temps de se rendre compte qu'on n'a plus besoin non plus de muscle, avec tous les engins motorisés et robots à notre disposition !

Moi ces chaises sur roues et ces poufs m'ont immédiatement fait penser aux êtres humains sur leurs sièges sur coussin d'air dans le film Wall-e : tout avachis tout obèses avec une faible masse musculaire justement.

_________________
Ce sont les rêves qui donnent au monde sa forme.
avatar
ZeSandman
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Audacieux, des chefs d'établissement (et professeurs) osent l'innovation

Message par micaschiste le Sam 21 Jan 2017 - 22:03

Maellerp a écrit:Je l'avais vu en direct le we dernier et avais posté dans "j'hallucine" ou "je râle"... je ne sais même plus. Ce que je sais c'est que la nausée et l'énervement m'ont pris tout de suite. Marre de ces âneries. Et si je me souviens bien (pas le courage de visionner à nouveau) la CDE se vante même d'avoir pu acheter tout cela sur "fonds propres", sans subvention particulière... Ils en ont de la chance de pouvoir dépenser leurs fonds propres ainsi, je suppose que toutes les salles sont bien équipées, que les photocopieuses sont dernier cri, que tout le matériel demandé par les professeurs est fourni...
oui, c'est bien ça, près de 15 ou 16 000 €, d'après mon souvenir.

_________________
"Il ne sert à rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre". François Mauriac
"Pick a star in the dark horizon and follow the light "
avatar
micaschiste
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Audacieux, des chefs d'établissement (et professeurs) osent l'innovation

Message par Brontosaure le Sam 21 Jan 2017 - 22:22

Voici un lien vers le type de matériel qui fait actuellement fantasmer certaines des têtes pensantes de l'innovation dans l'Education nationale : https://www.steelcase.com/eu-fr/produits/chaises-de-collaboration/node/.

C'est peut-être très bien dans un "learning training centre" de la Silicon Valley mais est complètement décalé dans nos établissements d'enseignement secondaire d'une part en raison de la nature et des besoins des élèves qui ne sont quand même pas tous de petits génies du nouveau monde numérique qui n'attendent qu'un siège adapté pour trouver l'innovation qui fera sortir l'humanité de l'âge de pierre et d'autre part en raison du coût prohibitif de ces équipements.
avatar
Brontosaure
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Audacieux, des chefs d'établissement (et professeurs) osent l'innovation

Message par évolutions le Dim 22 Jan 2017 - 11:55

Maellerp a écrit:Je l'avais vu en direct le we dernier et avais posté dans "j'hallucine" ou "je râle"... je ne sais même plus. Ce que je sais c'est que la nausée et l'énervement m'ont pris tout de suite. Marre de ces âneries. Et si je me souviens bien (pas le courage de visionner à nouveau) la CDE se vante même d'avoir pu acheter tout cela sur "fonds propres", sans subvention particulière... Ils en ont de la chance de pouvoir dépenser leurs fonds propres ainsi, je suppose que toutes les salles sont bien équipées, que les photocopieuses sont dernier cri, que tout le matériel demandé par les professeurs est fourni...

J'ai vu, comme vous, ce reportage en direct. Il m'a fait faire des bonds et je l'ai montré à certains collègues dans la semaine. Nous ne verrions pas nos élèves dégouliner et se répandre dans des poufs, ni s'asseoir sur des chaises-tamponneuses roulantes (nous enseignons en primaire).

Le journaliste dit qu'ils sont plus motivés, que les poufs procurent une décontraction qui leur permet de mieux participer. Peu après, une gamine dit que c'est moins "collège", plus comme chez elle ; un autre affirme que ça donne un peu plus envie de travailler ... Le journaliste aurait pu leur demander pourquoi ils ont envie de travailler :
réponse A : pour les poufs ;
réponse B : pour les tablettes ;
réponse C : pour les fauteuils roulants ;
réponse D : pour devenir plus intelligents et avoir un projet citoyen.

La prof de SVT qui passe d'un îlot à l'autre en cherchant celui qui a besoin d'aide, c'est très bien mais en même temps, elle dit que c'est pour aider ceux qui auraient besoin d'un peu plus de temps. Alors, qu'elle les laisse travailler un peu plus longtemps et qu'elle aille à la cueillette aux champignons pendant ce temps là ! Est-ce seulement d'un peu plus de temps dont les élèves en difficulté ont le plus besoin ?

En résumé, ce que je retiens de ce reportage qui est passé, bien entendu, à une heure de grande audience :
On a été aspergé de termes élogieux pour ces dispositifs innovants.
On a une  validation et une justification de ces derniers par une soi-disant amélioration des résultats au brevet des collèges : 90 % contre 70 % il y a 4 ans.
On a des railleries explicites et encore plus d'implicites de cette école que beaucoup veulent défendre parce qu'ils sentent qu'il n'y aura pas d'avenir de notre nation sans elle.
La propagande continue pour justifier une politique éducative assassine et faire croire à la plèbe que l'on y arrivera avec leurs méthodes.

J'ai lu dans un bulletin syndical que selon Aristote : " Les racines de l'éducation sont amères mais les fruits en sont doux." A méditer.

évolutions
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Audacieux, des chefs d'établissement (et professeurs) osent l'innovation

Message par Zagara le Dim 22 Jan 2017 - 12:05

Mais c'est aussi important de produire des consommateurs mollassons, qui s'intéressent surtout à leurs loisirs et qui votent comme leur disent de faire les médias. Si on leur donne les moyens de penser par eux-mêmes, comment va-t-on faire pour leur faire acheter un nouvel iphone tous les 6 mois ou leur faire revoter pour le même programme pendant 30 ans ?

Il est essentiel, pour que notre société fonctionne de manière fluide et que chacun reste à la place qui lui est assignée, que le commun soit avachi sur des poufs à baver et pianoter. En plus, ça permet d'avoir un argument de délégitimation des votes lorsque ces insectes votent mal : "ils sont mal éduqués & gobent ce que disent les médias, donc leur vote ne vaut rien" (cf. Brexit & Trump). Bref, ça permet de s'assurer qu'en moyenne ils se comportent comme on l'attend d'eux et que, lorsqu'ils ne le font pas, on aie un argument pour les humilier. Tout bénef.
avatar
Zagara
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Audacieux, des chefs d'établissement (et professeurs) osent l'innovation

Message par K1nase le Dim 22 Jan 2017 - 13:32

Il serait tout de même dommage de jeter le bébé avec l'eau du bain... Par exemple, la notion de "pédagogie en îlots" a ses vertus, la rejeter en bloc parce que l'on s'extasie bêtement devant des sièges à roulettes du dernier ridicule ne serait pas un très bon raisonnement.

Ce qui me tue le plus dans ce reportage, c'est que j'ai du mal à voir où sont les innovations. Comme dit plus haut, la "pédagogie en îlots" n'est pas ancienne, ni la notion "d'espaces de travail informels", et cela ne requiert pas forcément de gros investissements. Ça me fait beaucoup rire, parce que tout ça je l'ai vécu en tant qu'élève : des cours d'économie avec des séquences d'études de documents en petits groupes et une enseignante qui passe de groupe en groupe, un espace de travail en libre accès qui n'était pas vraiment une permanence... Sauf qu'à l'époque, pas de milliers dépensés ni de pataquès : les groupes de 4 étaient formés en faisant se retourner les élèves les uns vers les autres, l'espace de travail était une salle ouverte à côté du bureau de la vie scolaire qui pouvait donc jeter un œil de temps en temps pour éviter les débordements...

Tout ça me fait penser à ce qu'on a fait de la notion de compétences : la théorie de l'évaluation des compétences contient du positif (expliciter les items évalués pour clarifier l'information de la note globale, avoir un suivi au cours du temps de l'évolution de la maîtrise d'une compétence transverse d'un élève, l'idée de pouvoir retravailler une notion mal maîtrisée) souvent sans nécessiter de grands changements et sans que ce soit une révolution (par bien des aspects, je retrouve dans mes lectures d'articles sur les compétences ce que je vivais en tant qu'élève au collège), mais non, l'EN préfère mettre l'accent sur les gommettes de couleur, les poufs et les chaises à roulettes...

K1nase
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Audacieux, des chefs d'établissement (et professeurs) osent l'innovation

Message par lessay le Mar 24 Jan 2017 - 16:56


Des poufs en classe

Et l'Education Nationale laisse faire ? Nos élèves sont mineurs quand même.

_________________
- Encore en vacances ? Déjà fatiguée ?
- Oui, vivement la rentrée que je me repose !

lessay
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Audacieux, des chefs d'établissement (et professeurs) osent l'innovation

Message par laMiss le Mar 24 Jan 2017 - 17:34

En 2027 :
Audacieux, des chefs d'établissement encadrent et des enseignants font cours !

_________________
aai Faut lui laisser sa chance ! Jusque là tout va bien ! aai

laMiss
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Audacieux, des chefs d'établissement (et professeurs) osent l'innovation

Message par the educator le Mar 24 Jan 2017 - 17:50

Zagara a écrit:Mais c'est aussi important de produire des consommateurs mollassons, qui s'intéressent surtout à leurs loisirs et qui votent comme leur disent de faire les médias. Si on leur donne les moyens de penser par eux-mêmes, comment va-t-on faire pour leur faire acheter un nouvel iphone tous les 6 mois ou leur faire revoter pour le même programme pendant 30 ans ?

Il est essentiel, pour que notre société fonctionne de manière fluide et que chacun reste à la place qui lui est assignée, que le commun soit avachi sur des poufs à baver et pianoter. En plus, ça permet d'avoir un argument de délégitimation des votes lorsque ces insectes votent mal : "ils sont mal éduqués & gobent ce que disent les médias, donc leur vote ne vaut rien" (cf. Brexit & Trump). Bref, ça permet de s'assurer qu'en moyenne ils se comportent comme on l'attend d'eux et que, lorsqu'ils ne le font pas, on aie un argument pour les humilier. Tout bénef.

C'est bien connu, c'etait mieux avant. Tous ces esprits critiques, éclairés, qui nous ont conduit la on l'on en est, ou qui ont passivement assisté à ce spectacle. A l'époque, nous formions de vrais révolutionnaires gonflés de savoirs et épris des grandes valeurs de la république. euh, c'était quand, ça, déjà?

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Audacieux, des chefs d'établissement (et professeurs) osent l'innovation

Message par bruno09 le Mar 24 Jan 2017 - 18:48

the educator a écrit:
Zagara a écrit:Mais c'est aussi important de produire des consommateurs mollassons, qui s'intéressent surtout à leurs loisirs et qui votent comme leur disent de faire les médias. Si on leur donne les moyens de penser par eux-mêmes, comment va-t-on faire pour leur faire acheter un nouvel iphone tous les 6 mois ou leur faire revoter pour le même programme pendant 30 ans ?

Il est essentiel, pour que notre société fonctionne de manière fluide et que chacun reste à la place qui lui est assignée, que le commun soit avachi sur des poufs à baver et pianoter. En plus, ça permet d'avoir un argument de délégitimation des votes lorsque ces insectes votent mal : "ils sont mal éduqués & gobent ce que disent les médias, donc leur vote ne vaut rien" (cf. Brexit & Trump). Bref, ça permet de s'assurer qu'en moyenne ils se comportent comme on l'attend d'eux et que, lorsqu'ils ne le font pas, on aie un argument pour les humilier. Tout bénef.

C'est bien connu, c'etait mieux avant. Tous ces esprits critiques, éclairés, qui nous ont conduit la on l'on en est, ou qui ont passivement assisté à ce spectacle. A l'époque, nous formions de vrais révolutionnaires gonflés de savoirs et épris des grandes valeurs de la république. euh, c'était quand, ça, déjà?
Tout dépend où l'on situe l'"avant". Si c'est dans les années 80, oui, c'était mieux.
avatar
bruno09
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Audacieux, des chefs d'établissement (et professeurs) osent l'innovation

Message par archeboc le Mar 24 Jan 2017 - 19:04

bruno09 a écrit:
the educator a écrit:C'est bien connu, c'etait mieux avant. Tous ces esprits critiques, éclairés, qui nous ont conduit la on l'on en est, ou qui ont passivement assisté à ce spectacle. A l'époque, nous formions de vrais révolutionnaires gonflés de savoirs et épris des grandes valeurs de la république. euh, c'était quand, ça, déjà?
Tout dépend où l'on situe l'"avant". Si c'est dans les années 80, oui, c'était mieux.

Curieux, ce déni, n'est-ce pas ?

Tiens, dans le même temps, sur un autre fil :
http://www.neoprofs.org/t108062p525-nouvelles-injonctions-en-grammaire-le-parisien-et-discussion-sur-le-predicat#3958678

Pour mémoire, rappelons que le COD apparaissait, dans les anciens programmes, dès le CE 2... ainsi d'ailleurs que le COI, les compléments circonstanciels et autres. Les élèves ne détestaient pas cela, loin de là - ne serait-ce que parce que la séance de grammaire entraînait souvent la manipulation d'étiquettes et qu’à cet âge beaucoup d’enfants ont encore besoin de passer par cette phase.

Est-il besoin de le préciser ? COD, COI, CC... ont été retirés du programme de CE 2.

_________________
Pour des raisons de commodité nous utilisons dans nos analyses un classement des élèves en « bons », « moyens » et « faibles » qui n'est valable qu'à l'intérieur de chaque classe ou dans des classes de même type. En fait, les élèves que nous appelons « bons » sont plutôt des élèves moyens, les « moyens » des élèves plutôt faibles et les « faibles » des élèves en grande difficulté.
van Zanten Agnès. Le quartier ou l'école ? Déviance et sociabilité adolescente dans un collège de banlieue . In: Déviance et société. 2000 - Vol. 24 - N°4. Les désordres urbains : regards sociologiques. pp. 377-401. note 3



archeboc
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Audacieux, des chefs d'établissement (et professeurs) osent l'innovation

Message par Rabelais le Mar 24 Jan 2017 - 20:22

Bon, si je comprends bien il va falloir que je sois audacieuse Et innovante :
- en laissant les élèves construire leur savoir en groupe à partir de rien ou plutôt que les plus en difficulté copient sur les eleves auxquels les parents auront assuré l'instruction qu'on nous refuse.
- ou alors que je me jette sur les capsules vidéo de classe inversée. Ah mais zut, en fait, ce n'est ni plus ni moins qu'un cours magistral affreux où les eleves ne peuvent même pas poser des questions in situ.
- bon, que je les regarde alors, assis sur leurs poufs, dans un chahut innommable ou un silence intellectuel, effectuer des exercices en ligne où jouer à des jeux " éducatifs".
Je ne vois pas bien comment ils pourraient les faire sans qu'un cours ne leur ait expliqué à quelles notions ils font appel mais bon.

- bref, que je devienne une grosse feignasse qui ne prépare plus de cours, qui ne demande plus rien, qui n'a aucune exigence, qui ne leur apprend, ni le français, ni la rigueur, ni la joie d'un travail enfin réussi.

Vous savez quoi, ça va me reposer.

Au fait, annulez tout de suite le Capes,hein, pas besoin d'être diplômés pour ça.

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.
avatar
Rabelais
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Audacieux, des chefs d'établissement (et professeurs) osent l'innovation

Message par Philomène87 le Mar 24 Jan 2017 - 20:25

L'educator va te dire que tu es vieux jeu Neutral
avatar
Philomène87
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Audacieux, des chefs d'établissement (et professeurs) osent l'innovation

Message par Danska le Mar 24 Jan 2017 - 20:28

Philomène87 a écrit:L'educator va te dire que tu es vieux jeu Neutral

Il n'aura pas forcément tort, mais alors vivent les profs vieux jeu !
avatar
Danska
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Audacieux, des chefs d'établissement (et professeurs) osent l'innovation

Message par Rabelais le Mar 24 Jan 2017 - 20:35

Qu'est-ce qu'on va s'ennuyer dans deux trois ans quand on devra appliquer ces nouvelles pratiques...et après avoir avalé une grosse dose de lexo ou autres et abandonné nos illusions.

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.
avatar
Rabelais
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Audacieux, des chefs d'établissement (et professeurs) osent l'innovation

Message par the educator le Mer 25 Jan 2017 - 7:06

bruno09 a écrit:Tout dépend où l'on situe l'"avant". Si c'est dans les années 80, oui, c'était mieux.
Et où sont donc passés les glorieux lauréats de ce système perdu, aujourd'hui, alors que l'on a besoin d'eux pour sauver l'intelligence et perpétuer la connaissance? Quel bilan pour cette génération cinquantenaire/quarantenaire? Ils n'y pouvaient rien, les pauvres petits?

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Audacieux, des chefs d'établissement (et professeurs) osent l'innovation

Message par frdm le Mer 25 Jan 2017 - 8:27

Ils sont ici même, et ils essaient en vain de te faire comprendre que toutes ces prétendues innovations ne sont qu'une série de renoncements.

frdm
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Audacieux, des chefs d'établissement (et professeurs) osent l'innovation

Message par XIII le Mer 25 Jan 2017 - 9:08

the educator a écrit:
bruno09 a écrit:Tout dépend où l'on situe l'"avant". Si c'est dans les années 80, oui, c'était mieux.
Et où sont donc passés les glorieux lauréats de ce système perdu, aujourd'hui, alors que l'on a besoin d'eux pour sauver l'intelligence et perpétuer la connaissance? Quel bilan pour cette génération cinquantenaire/quarantenaire? Ils n'y pouvaient rien, les pauvres petits?

Et pendant ce temps, nos élites (et les gens qui le peuvent) mettent leurs enfants et ados dans les meilleurs établissements où le savoir est au centre des apprentissages! Au fait ils bossent aussi sur des poufs en prépa?


XIII
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Audacieux, des chefs d'établissement (et professeurs) osent l'innovation

Message par Ma'am le Mer 25 Jan 2017 - 9:19

the educator a écrit:
bruno09 a écrit:Tout dépend où l'on situe l'"avant". Si c'est dans les années 80, oui, c'était mieux.
Et où sont donc passés les glorieux lauréats de ce système perdu, aujourd'hui, alors que l'on a besoin d'eux pour sauver l'intelligence et perpétuer la connaissance? Quel bilan pour cette génération cinquantenaire/quarantenaire? Ils n'y pouvaient rien, les pauvres petits?

Bah c'est nous ! yesyes :sphinx:
avatar
Ma'am
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Audacieux, des chefs d'établissement (et professeurs) osent l'innovation

Message par Sullien le Mer 25 Jan 2017 - 10:08

Tant qu'on confondra innovation et pédagogie, qui n'est que tâtonnements, allers et retours, on ne s'en sortira pas ou plutôt on ne sortira pas nos élèves de leur torpeur : et ce ne sont pas de léthargiques poufs qui les y aideront. J'ai eu vent d'une étude, dans une école américaine, qui vantait les mérites de la position verticale pour le maintien de l'attention. A voir...

_________________
C'était l'heure où l'oiseau, sous les vertes feuillées,
Repose, où tout s'endort, les hommes et les Dieux.
avatar
Sullien
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Audacieux, des chefs d'établissement (et professeurs) osent l'innovation

Message par XIII le Mer 25 Jan 2017 - 10:10

Sullien a écrit:Tant qu'on confondra innovation et pédagogie, qui n'est que tâtonnements, allers et retours, on ne s'en sortira pas ou plutôt on ne sortira pas nos élèves de leur torpeur : et ce ne sont pas de léthargiques poufs qui les y aideront. J'ai eu vent d'une étude, dans une école américaine, qui vantait les mérites de la position verticale pour le maintien de l'attention. A voir...

L'avantage c'est le gain de place...On pourra mettre 50 élèves dans une classe!

XIII
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Audacieux, des chefs d'établissement (et professeurs) osent l'innovation

Message par Tiberius le Mer 25 Jan 2017 - 10:27

Vous ne voudriez tout de même pas que l'école forme des pseudozintellectuels capables de réfléchir et critiquer les merveilleuses réformes de nos gouvernants?????

Tiberius
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Audacieux, des chefs d'établissement (et professeurs) osent l'innovation

Message par Iphigénie le Mer 25 Jan 2017 - 11:42

Ma'am a écrit:
the educator a écrit:
bruno09 a écrit:Tout dépend où l'on situe l'"avant". Si c'est dans les années 80, oui, c'était mieux.
Et où sont donc passés les glorieux lauréats de ce système perdu, aujourd'hui, alors que l'on a besoin d'eux pour sauver l'intelligence et perpétuer la connaissance? Quel bilan pour cette génération cinquantenaire/quarantenaire? Ils n'y pouvaient rien, les pauvres petits?

Bah c'est nous ! yesyes :sphinx:
J'en suis, j'en suis: tous ces réac qui prédisent depuis trente ans qu'on se goure de chemin et qu'on va dans le mur et à qui on a répondu: mais non, mais non, le niveau monte. titanic
avatar
Iphigénie
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Audacieux, des chefs d'établissement (et professeurs) osent l'innovation

Message par Iphigénie le Mer 25 Jan 2017 - 11:54

Sullien a écrit:Tant qu'on confondra innovation et pédagogie, qui n'est que tâtonnements, allers et retours, on ne s'en sortira pas ou plutôt on ne sortira pas nos élèves de leur torpeur : et ce ne sont pas de léthargiques poufs qui les y aideront. J'ai eu vent d'une étude, dans une école américaine, qui vantait les mérites de la position verticale pour le maintien de l'attention. A voir...
Vivement que l'on découvre les bienfaits de la position du poirier, qu'on innove un peu: c'est d'un ennui, ces classes traditionnelles!
avatar
Iphigénie
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Audacieux, des chefs d'établissement (et professeurs) osent l'innovation

Message par Iliana le Mer 25 Jan 2017 - 11:58




Moi j'attends ce matériel si novateur avec une grande impatience.
D'ici là, on aura peut-être réparé les stores cassés dans ma salle depuis des années, trouvé une solution pour chauffer les salles à plus de 14 degrés, nettoyé le moisi sur les murs et changé les chaises cassées... j'ai hâte cheers

En vrai, quel ramassis de c***ies...

_________________
http://www.librairiedialogues.fr/livre/2029239-un-seul-jour-un-seul-mot-le-roman-familial-d--annette-hippen-gondelle-l-harmattan

Minuit passé déjà. Le feu s'est éteint et je sens le sommeil qui gagne du terrain.
Je vais m'endormir contre vous, respirer doucement, parce que je sais où nous allons désormais.
Fauve - Révérence
avatar
Iliana
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum