Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Chamil
Niveau 9

Un nouvel établissement hors contrat à Bordeaux

par Chamil le Dim 22 Jan 2017 - 15:34
"Pédagogie interdisciplinaire" qui est bien entendu la seule "humaniste" (sic), un établissement hors-contrat aux conditions d'accès flous, une citation de Philippe Mérieu à l'accueil du site qui coexiste avec le mécénat de Generali et d'autres boîtes marchandes, une patronne active dans le coaching privé pour enfants et ados (sic), un petit discours sur le développement-durable-et-l'environnement-qui-sont-très-importants... Bienvenue au lycée "LEM" à Bordeaux

http://france3-regions.francetvinfo.fr/aquitaine/gironde/bordeaux-metropole/bordeaux/bordeaux-etablissement-scolaire-propose-nouvelle-facon-enseigner-1177639.html

Ou comment le discours pédagogique autoproclamé "alternatif" et "progressiste" peut faire très bon ménage avec la marchandisation avérée du système éducatif.

(Pour le profil de la dirigeante: http://www.amplitudenathaliebois.com/expressivite).
Nuit blanche
Niveau 6

Re: Un nouvel établissement hors contrat à Bordeaux

par Nuit blanche le Lun 23 Jan 2017 - 21:43
mouahahahahaha, la page sur leurs "appuis pédagogiques" est juste... WOW!!

Nous vivons dans une époque formidable.

Ah oui, et aussi: allez faire un tour sur le profil du prof de Français.

Bon, je sors... abi
avatar
Audrey
Oracle

Re: Un nouvel établissement hors contrat à Bordeaux

par Audrey le Lun 23 Jan 2017 - 21:54
En fait, le type n'a pas le capes, j'ai bien compris? Nulle part je ne le vois évoquer d'expérience concrète face à des élèves... mais, et c'est vital, nous savons qu'il est végétarien et qu'il "consomme" de la culture.

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!
avatar
Al9
Niveau 9

Re: Un nouvel établissement hors contrat à Bordeaux

par Al9 le Lun 23 Jan 2017 - 22:10
Le prof de maths est pas mal non plus : parent d élève et passionné de pédagogie. .. de maths aussi j espère.
Nuit blanche
Niveau 6

Re: Un nouvel établissement hors contrat à Bordeaux

par Nuit blanche le Lun 23 Jan 2017 - 22:12
Oui, tout le site est assez.... comment dire... édifiant (haha).
avatar
Ajupouet
Habitué du forum

Re: Un nouvel établissement hors contrat à Bordeaux

par Ajupouet le Lun 23 Jan 2017 - 22:34
Il n'y a pas de sciences dans leurs emplois du temps? J'ai dû louper un épisode s'ils respectent le programme...

_________________
Enfants, adolescents, adultes : il n'est jamais trop tard pour restaurer son geste d'écriture.
www.sos-ecriture.com   - Facebook
avatar
Olympias
Prophète

Re: Un nouvel établissement hors contrat à Bordeaux

par Olympias le Lun 23 Jan 2017 - 22:52
Lol
avatar
gauvain31
Monarque

Re: Un nouvel établissement hors contrat à Bordeaux

par gauvain31 le Lun 23 Jan 2017 - 22:56
Le profil de la dirigeante euh comment dire .....
the educator
Fidèle du forum

Re: Un nouvel établissement hors contrat à Bordeaux

par the educator le Mar 24 Jan 2017 - 7:23
Mais laissez les faire! le temps et l'experience trancheront!
ça me dépasse, cette tendance à cracher sur des initiatives inconséquentes sur nos vies.
Au pire ils se feront plaisir quelques mois ou années, et puis on touchera les limites du truc et ils disparaitront, et donc? les parents auront choisi, les mômes aussi, tout va bien, l'honneur est sauf...


Dernière édition par the educator le Mar 24 Jan 2017 - 10:26, édité 1 fois
pasbien
Niveau 5

Re: Un nouvel établissement hors contrat à Bordeaux

par pasbien le Mar 24 Jan 2017 - 8:57
Que cet établissement souhaite essayer autre chose. Grand bien lui fasse! C'est un établissement hors contrat, cela ne concerne ni les deniers publics, ni le public lambda.
archeboc
Sage

Re: Un nouvel établissement hors contrat à Bordeaux

par archeboc le Mar 24 Jan 2017 - 9:09
@pasbien a écrit:Que cet établissement souhaite essayer autre chose. Grand bien lui fasse! C'est un établissement hors contrat, cela ne concerne ni les deniers publics, ni le public lambda.

Vision court terme. S'ils tiennent cinq ans, ils demanderont à passer sous contrat, et le gouvernement de Macron/Fillon/Hamon/Mélenchon le leur accordera.
avatar
Lefteris
Empereur

Re: Un nouvel établissement hors contrat à Bordeaux

par Lefteris le Mar 24 Jan 2017 - 9:12
Le plus choquant, c'est encore ce journalisme cacaboudin, qui  reprend sans analyse ni indices les éléments de langage fournis par les dirigeants de ce truc marchand géré par des marchands  visant à une société marchande, derrière la  façade d'oeuvre de bienfaisance (avec un petit côté secte).
On retrouve d'ailleurs tous les poncifs langagiers managériaux  sur le site : "conduire le changement", "innover", "projets", "temps d'échange"...


Dernière édition par Lefteris le Mar 24 Jan 2017 - 9:14, édité 2 fois (Raison : Ponctuation)

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble".
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, par la stratégie du puzzle).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
avatar
egomet
Grand sage

Re: Un nouvel établissement hors contrat à Bordeaux

par egomet le Mar 24 Jan 2017 - 10:31
@archeboc a écrit:
@pasbien a écrit:Que cet établissement souhaite essayer autre chose. Grand bien lui fasse! C'est un établissement hors contrat, cela ne concerne ni les deniers publics, ni le public lambda.

Vision court terme. S'ils tiennent cinq ans, ils demanderont  à passer sous contrat, et le gouvernement de Macron/Fillon/Hamon/Mélenchon le leur accordera.

Il est très rare qu'un établissement passe sous contrat, surtout depuis Chevènement et ses crédits limitatifs, surtout avec une pédagogie atypique. Et puis passer sous contrat, c'est rentrer dans le rang.
Au fond l'avantage des établissements hors contrat, c'est qu'ils peuvent faire faillite. Ça fait le tri bien mieux que toutes les procédures de l'EN.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Mes livres, mes poèmes, quelques réflexions pédagogiques assez terre-à-terre: http://egomet.sanqualis.com/
the educator
Fidèle du forum

Re: Un nouvel établissement hors contrat à Bordeaux

par the educator le Mar 24 Jan 2017 - 10:33
@Archeboc a écrit:Vision court terme. S'ils tiennent cinq ans, ils demanderont à passer sous contrat, et le gouvernement de Macron/Fillon/Hamon/Mélenchon le leur accordera.
LOL

@Lefteris a écrit:Le plus choquant, c'est encore ce journalisme cacaboudin, qui  reprend sans analyse ni indices les éléments de langage fournis par les dirigeants de ce truc marchand géré par des marchands  visant à une société marchande, derrière la  façade d'oeuvre de bienfaisance (avec un petit côté secte).
A nouveau d'accord avec toi mais ce n'est spécifique ni à cet établissement, ni à l'école en général, mais plutôt au journalisme même. Imaginons un monde meilleur où, ceta rticle n'ayant pas existé, cette initiative allumée aurait pu naître dans son coin sans venir perturber la sérénité de nos collègues ici présents....


Dernière édition par the educator le Mar 24 Jan 2017 - 10:35, édité 1 fois
avatar
egomet
Grand sage

Re: Un nouvel établissement hors contrat à Bordeaux

par egomet le Mar 24 Jan 2017 - 10:34
Quand je milite pour la liberté de créer son école, je milite aussi pour que les pédagogies de type Meirieu aient voix au chapitre. Comme ça elles auront la possibilité de se vautrer.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Mes livres, mes poèmes, quelques réflexions pédagogiques assez terre-à-terre: http://egomet.sanqualis.com/
Chamil
Niveau 9

Re: Un nouvel établissement hors contrat à Bordeaux

par Chamil le Mar 24 Jan 2017 - 14:44
@egomet a écrit:
@archeboc a écrit:
@pasbien a écrit:Que cet établissement souhaite essayer autre chose. Grand bien lui fasse! C'est un établissement hors contrat, cela ne concerne ni les deniers publics, ni le public lambda.

Vision court terme. S'ils tiennent cinq ans, ils demanderont  à passer sous contrat, et le gouvernement de Macron/Fillon/Hamon/Mélenchon le leur accordera.

Il est très rare qu'un établissement passe sous contrat, surtout depuis Chevènement et ses crédits limitatifs, surtout avec une pédagogie atypique.  Et puis passer sous contrat, c'est rentrer dans le rang.
Au fond l'avantage des établissements hors contrat,  c'est qu'ils peuvent faire faillite. Ça fait le tri bien mieux que toutes les procédures de l'EN.

Légalement, si l'établissement existe dans 5 ans, que les effectifs sont suffisants, que le temps scolaire relève des programmes et que l'inspection ne relève rien de problématique (prosélytisme idéologique ou religieux, locaux inadaptés, pratiques mettant en danger les élèves), la contractualisation est difficile à refuser. Le recteur Morvan qui avait autoritairement- et injustement- refusé la procédure à une école musulmane en sait quelque chose:

https://www.lyoncapitale.fr/Journal/Lyon/Actualite/Actualites/Divers/Le-recteur-Morvan-pousse-vers-la-sortie
Chamil
Niveau 9

Re: Un nouvel établissement hors contrat à Bordeaux

par Chamil le Mar 24 Jan 2017 - 14:54
@Lefteris a écrit:Le plus choquant, c'est encore ce journalisme cacaboudin, qui  reprend sans analyse ni indices les éléments de langage fournis par les dirigeants de ce truc marchand géré par des marchands  visant à une société marchande, derrière la  façade d'oeuvre de bienfaisance (avec un petit côté secte).
On retrouve d'ailleurs tous les poncifs langagiers managériaux  sur le site : "conduire le changement", "innover", "projets", "temps d'échange"...

Ce qui serait intéressant, de la part d'un établissement qui vante prendre des élèves de "tout profil", serait de voir concrètement quel est l'éventail socio-économique de recrutement... Il est toujours marrant d'entendre le privé (sous contrat et hors contrat) parler d'ouverture quand il est toujours plus ségrégatif dans les faits:
http://cache.media.education.gouv.fr/file/revue_91/03/4/depp-2016-EF-91-La-segregation-sociale-entre-les-colleges_635034.pdf

Ne parlons même pas de l'enquête de Thomas Brodaty, Loïc du Parquet et Pascale Petit sur les pratiques de discrimination ethniques dans le privé, cela se passe de commentaire mais l'étude n'a pas encore dû être publiée.
avatar
egomet
Grand sage

Re: Un nouvel établissement hors contrat à Bordeaux

par egomet le Mar 24 Jan 2017 - 15:00
@Chamil a écrit:
@egomet a écrit:
@archeboc a écrit:
@pasbien a écrit:Que cet établissement souhaite essayer autre chose. Grand bien lui fasse! C'est un établissement hors contrat, cela ne concerne ni les deniers publics, ni le public lambda.

Vision court terme. S'ils tiennent cinq ans, ils demanderont  à passer sous contrat, et le gouvernement de Macron/Fillon/Hamon/Mélenchon le leur accordera.

Il est très rare qu'un établissement passe sous contrat, surtout depuis Chevènement et ses crédits limitatifs, surtout avec une pédagogie atypique.  Et puis passer sous contrat, c'est rentrer dans le rang.
Au fond l'avantage des établissements hors contrat,  c'est qu'ils peuvent faire faillite. Ça fait le tri bien mieux que toutes les procédures de l'EN.

Légalement, si l'établissement existe dans 5 ans, que les effectifs sont suffisants, que le temps scolaire relève des programmes et que l'inspection ne relève rien de problématique (prosélytisme idéologique ou religieux, locaux inadaptés, pratiques mettant en danger les élèves), la contractualisation est difficile à refuser. Le recteur Morvan qui avait autoritairement- et injustement- refusé la procédure à une école musulmane en sait quelque chose:

https://www.lyoncapitale.fr/Journal/Lyon/Actualite/Actualites/Divers/Le-recteur-Morvan-pousse-vers-la-sortie

Peut-être, mais c'est perdre le contrôle du recrutement des professeurs et beaucoup beaucoup de liberté pédagogique. Au fond, tu perds la raison même de l'école.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Mes livres, mes poèmes, quelques réflexions pédagogiques assez terre-à-terre: http://egomet.sanqualis.com/
slylan
Niveau 9

Re: Un nouvel établissement hors contrat à Bordeaux

par slylan le Mar 24 Jan 2017 - 15:05
@Chamil a écrit:
@egomet a écrit:
@archeboc a écrit:
@pasbien a écrit:Que cet établissement souhaite essayer autre chose. Grand bien lui fasse! C'est un établissement hors contrat, cela ne concerne ni les deniers publics, ni le public lambda.

Vision court terme. S'ils tiennent cinq ans, ils demanderont  à passer sous contrat, et le gouvernement de Macron/Fillon/Hamon/Mélenchon le leur accordera.

Il est très rare qu'un établissement passe sous contrat, surtout depuis Chevènement et ses crédits limitatifs, surtout avec une pédagogie atypique.  Et puis passer sous contrat, c'est rentrer dans le rang.
Au fond l'avantage des établissements hors contrat,  c'est qu'ils peuvent faire faillite. Ça fait le tri bien mieux que toutes les procédures de l'EN.

Légalement, si l'établissement existe dans 5 ans, que les effectifs sont suffisants, que le temps scolaire relève des programmes et que l'inspection ne relève rien de problématique (prosélytisme idéologique ou religieux, locaux inadaptés, pratiques mettant en danger les élèves), la contractualisation est difficile à refuser. Le recteur Morvan qui avait autoritairement- et injustement- refusé la procédure à une école musulmane en sait quelque chose:

https://www.lyoncapitale.fr/Journal/Lyon/Actualite/Actualites/Divers/Le-recteur-Morvan-pousse-vers-la-sortie

Il me semble que le recteur Morvan s'opposait à l'existence même de cet établissement, la question du contrat d'association ne se posait pas à cette époque. L'établissement, qui a pu ouvrir suite à une décision de justice, est passé sous contrat (simple ou d'association ?) en 2012.
avatar
neomath
Neoprof expérimenté

Re: Un nouvel établissement hors contrat à Bordeaux

par neomath le Mar 24 Jan 2017 - 15:11
@Chamil a écrit:
@Lefteris a écrit:Le plus choquant, c'est encore ce journalisme cacaboudin, qui  reprend sans analyse ni indices les éléments de langage fournis par les dirigeants de ce truc marchand géré par des marchands  visant à une société marchande, derrière la  façade d'oeuvre de bienfaisance (avec un petit côté secte).
On retrouve d'ailleurs tous les poncifs langagiers managériaux  sur le site : "conduire le changement", "innover", "projets", "temps d'échange"...

Ce qui serait intéressant, de la part d'un établissement qui vante prendre des élèves de "tout profil", serait de voir concrètement quel est l'éventail socio-économique de recrutement... I
Un simple coup d'oeil sur la photo de classe publiée sur le site répond à la question. Sans surprise, on est dans l'entre soi des CSP++.

_________________
You cannot reason people out of positions they didn’t reason themselves into.    J. Swift
Chamil
Niveau 9

Re: Un nouvel établissement hors contrat à Bordeaux

par Chamil le Mar 24 Jan 2017 - 15:15
@slylan a écrit:
Il me semble que le recteur Morvan s'opposait à l'existence même de cet établissement, la question du contrat d'association ne se posait pas à cette époque. L'établissement, qui a pu ouvrir suite à une décision de justice, est passé sous contrat (simple ou d'association ?) en 2012.

C'est exact, il s'opposait d'abord à la simple ouverture d'Al Kindi. Mais sa volonté était surtout - et il le disait clairement- d'empêcher à moyen terme sa contractualisation, notamment en contestant le "besoin scolaire reconnu" et en contestant la situation sanitaire. Le Ministère ne fut pas dupe (pas plus d'ailleurs que sur le pseudo-argument de la pollution).

http://www.lalettredeleducation.fr/Alain-Morvan-sur-l-affaire-Al.html
avatar
neomath
Neoprof expérimenté

Re: Un nouvel établissement hors contrat à Bordeaux

par neomath le Mar 24 Jan 2017 - 15:16
@pasbien a écrit:Que cet établissement souhaite essayer autre chose. Grand bien lui fasse! C'est un établissement hors contrat, cela ne concerne ni les deniers publics, ni le public lambda.
Bien sûr que si. Allez sur le site de l'établissement, rubrique mécénat,  vous y trouverez justement des explications sur les réductions d'impôts auxquelles ont droit les entreprises qui financent ce machin.
Comme disait Coluche  : "rigolez pas, ils font ça avec nos sous".

_________________
You cannot reason people out of positions they didn’t reason themselves into.    J. Swift
Chamil
Niveau 9

Re: Un nouvel établissement hors contrat à Bordeaux

par Chamil le Mar 24 Jan 2017 - 15:24
@egomet a écrit:
Peut-être,  mais c'est perdre le contrôle du recrutement des professeurs et beaucoup beaucoup de liberté pédagogique. Au fond, tu perds la raison même de l'école.

C'est vrai pour les enseignants, mais on garde le principal: le libre recrutement des élèves. Surtout si les tarifs sont suffisamment... bien fixés.

Soit dit en passant, même dans le secteur privé sous contrat, on accepte parfois des pratiques qui sont objectivement une violation de la lettre et de l'esprit de la loi Debré.

http://www.liberation.fr/societe/2014/04/15/a-paris-un-lycee-prive-sous-influence-integriste_998253

Sans parler du cas surréaliste du groupe scolaire "Beth Haya Mouchka", sous contrat simple (primaire) et d'association (secondaire), alors qu'il est explicitement Loubavitch et que l'institution ne se cache même pas d'appliquer un judaïsme ultra-conservateur et hostile à la mixité.

http://www.hayamouchka.com/index2.htm

http://www.lexpress.fr/actualite/societe/qui-sont-les-juifs-orthodoxes-de-paris_1074966.html
avatar
egomet
Grand sage

Re: Un nouvel établissement hors contrat à Bordeaux

par egomet le Mar 24 Jan 2017 - 15:30
@Chamil a écrit:
@egomet a écrit:
Peut-être,  mais c'est perdre le contrôle du recrutement des professeurs et beaucoup beaucoup de liberté pédagogique. Au fond, tu perds la raison même de l'école.

C'est vrai pour les enseignants, mais on garde le principal: le libre recrutement des élèves.

C'est triste qu'on puisse considérer ça comme le principal. Un bon établissement en France, ce n'est pas un établissement avec de bons professeurs ou une bonne pédagogie, mais avec de bons élèves. C'est tout simplement monstrueux!

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Mes livres, mes poèmes, quelques réflexions pédagogiques assez terre-à-terre: http://egomet.sanqualis.com/
avatar
egomet
Grand sage

Re: Un nouvel établissement hors contrat à Bordeaux

par egomet le Mar 24 Jan 2017 - 15:32
Note que c'est vrai aussi bien pour le public que pour le privé. Un des grands mérites de la carte scolaire et du système d'affectation des professeurs.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Mes livres, mes poèmes, quelques réflexions pédagogiques assez terre-à-terre: http://egomet.sanqualis.com/
Contenu sponsorisé

Re: Un nouvel établissement hors contrat à Bordeaux

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum