Conseils pour une néophyte: mettre en place une progression annuelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Conseils pour une néophyte: mettre en place une progression annuelle

Message par Tetie le Dim 22 Jan 2017 - 19:46

Bonsoir,
j'ai demandé un changement de discipline pour l'année prochaine (de prof-doc à prof de lettres), et il m'a été accordé par les IPR, à condition que je "m'autoforme" cette année... Je planche donc sur la mise en place d'une progression annuelle en m'aidant des programmes, de Weblettres et de quelques manuels, mais je serais bien aise de recevoir quelques conseils avisés. J'ai choisi de m'exercer sur les niveaux 6e et 4e, mais je coince sur l'intégration de l'étude de la langue...
Merci de m'éclairer si possible.

Tetie
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils pour une néophyte: mettre en place une progression annuelle

Message par fabulo le Jeu 26 Jan 2017 - 16:06

Comme nous, hélas !!! Certain(e)s optent pour une progression grammaticale rigoureuse et séparée (mais comme je l'ai dit, ils sont rigoureux ... ce que je ne suis pas)... les autres (comme moi !!! galèrent et culpabilisent !!!)
Mais que viens-tu faire dans cette galère ? Ce n'est pas bien prof-doc ??? Moi, je suis aussi à la croisée des chemins, et je louchais vers le métier de documentaliste ou de bibliothécaire avec envie ...

fabulo
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils pour une néophyte: mettre en place une progression annuelle

Message par cannelle21 le Jeu 26 Jan 2017 - 16:13

Je te conseille de commencer par ta progression littéraire
- lecture
- écriture (J'ai également une progression en écriture avec des objectifs précis. Par exemple : rédiger une description, rédiger le portrait d'un personnage, faire parler un personnage, rédiger un récit en variant l'ordre du récit...)
- oral

Fais une progression grammaticale séparée. Au fur et à mesure de tes cours, appuie-toi sur les textes que tu fais à ce moment-là.

_________________
Il y a des gens si bêtes que si une idée apparaissait à la surface de leur cerveau, elle se suiciderait, terrifiée de solitude.
avatar
cannelle21
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils pour une néophyte: mettre en place une progression annuelle

Message par yranoh le Jeu 26 Jan 2017 - 19:41

Comme Cannelle, je te conseille de faire une progression grammaticale séparée, et intègre-la si tu le veux à ta progression littéraire (ou pas).

Pour la rédaction, jette un oeil sur le cahier d'écriture

http://enseignants.nathan.fr/catalogue/apprendre-a-rediger-6e-cahier-de-l-eleve-9782091716459.html

Les programmes ont changé, mais il peut vraiment t'inspirer.
avatar
yranoh
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils pour une néophyte: mettre en place une progression annuelle

Message par Tetie le Sam 28 Jan 2017 - 16:33

Bonjour,
merci pour ces conseils: j'ai commencé à mettre en place un corpus de textes (GT et OI), et je vais déjà tenter de les ordonner pour les "caser" de façon judicieuse dans une année scolaire, tout en leur adjoignant des objectifs d'écriture et/ou d'oral. Puis je verrai quels textes sont les plus propices à la reprise de telle ou telle notion de langue. Mais c'est difficile de travailler dans le vide comme ça, sans savoir quels élèves j'aurai en face de moi, ni même quels niveaux... Je vois bien dans mon collège combien les classes sont hétérogènes, et la différenciation a ses limites. D'autre part, je suppose que les collègues se mettent d'accord, en début d'année, sur une progression "en gros" pour l'étude de la langue de la 6e à la 3e; et cette progression diffère peut-être d'un établissement à l'autre, non?
Sinon, pour répondre à Fabulo, j'aime beaucoup mon métier de prof-doc, même s'il a énormément évolué depuis 26 ans que je le pratique (nous sommes passés du tout papier au presque tout numérique en ce qui concerne la recherche documentaire du point de vue des élèves); mais ce sont les conditions toujours plus difficiles dans lesquelles je l'exerce, la non-reconnaissance de mon travail et les injustices de traitement qui me pèsent trop. Mais dans ce métier aux multiples missions, où les journées passent à toute allure et où l'on ne s'ennuie pas un instant, on peut trouver son compte: cela dépend de ses priorités: accueil des élèves, veille documentaire, gestion, services aux usagers (élèves, profs, vie scolaire, institution, extérieur) ou séquences pédagogiques? Difficile de tout faire bien, il faut choisir: c'est ce qui est frustrant! Et tout cela tout seul, même dans un collège de 800 élèves.

Tetie
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils pour une néophyte: mettre en place une progression annuelle

Message par yranoh le Sam 28 Jan 2017 - 17:11

@Tetie a écrit:Bonjour,
merci pour ces conseils: j'ai commencé à mettre en place un corpus de textes (GT et OI), et je vais déjà tenter de les ordonner pour les "caser" de façon judicieuse dans une année scolaire, tout en leur adjoignant des objectifs d'écriture et/ou d'oral. Puis je verrai quels textes sont les plus propices à la reprise de telle ou telle notion de langue. Mais c'est difficile de travailler dans le vide comme ça, sans savoir quels élèves j'aurai en face de moi, ni même quels niveaux... Je vois bien dans mon collège combien les classes sont hétérogènes, et la différenciation a ses limites. D'autre part, je suppose que les collègues se mettent d'accord, en début d'année, sur une progression "en gros" pour l'étude de la langue de la 6e à la 3e; et cette progression diffère peut-être d'un établissement à l'autre, non?
Sinon, pour répondre à Fabulo, j'aime beaucoup mon métier de prof-doc, même s'il a énormément évolué depuis 26 ans que je le pratique (nous sommes passés du tout papier au presque tout numérique en ce qui concerne la recherche documentaire du point de vue des élèves); mais ce sont les conditions toujours plus difficiles dans lesquelles je l'exerce, la non-reconnaissance de mon travail et les injustices de traitement qui me pèsent trop. Mais dans ce métier aux multiples missions, où les journées passent à toute allure et où l'on ne s'ennuie pas un instant, on peut trouver son compte: cela dépend de ses priorités: accueil des élèves, veille documentaire, gestion, services aux usagers (élèves, profs, vie scolaire, institution, extérieur) ou séquences pédagogiques? Difficile de tout faire bien, il faut choisir: c'est ce qui est frustrant! Et tout cela tout seul, même dans un collège de 800 élèves.
Pourquoi préfères-tu cette façon de procéder à une programmation progressive en grammaire ?
avatar
yranoh
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils pour une néophyte: mettre en place une progression annuelle

Message par Tetie le Dim 29 Jan 2017 - 20:15

J'ai dû mal m'exprimer: je compte bien faire une programmation progressive pour la grammaire, mais j'aimerais l'organiser de façon à ce qu'elle ne soit pas totalement décrochée; par exemple, je pourrais étudier en conjugaison le passé simple et l'imparfait (et les valeurs de ces temps) au moment où j'aborde les portraits des personnages des Misérables. Mais c'est là que je coince pour certaines notions: quel est le moment le plus propice pour les aborder pour qu'elles soient réutilisées en faisant sens lors des activités d'écriture liées aux séquences thématiques?
Toutefois, en parcourant le forum, je me rends compte que je me pose peut-être un peu trop de questions, non?

Tetie
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum