"Plus de maîtres que de classes" : le rapport du comité de suivi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"Plus de maîtres que de classes" : le rapport du comité de suivi

Message par Lefteris le Jeu 26 Jan 2017 - 13:55

Juste survolé, je le livre à la sagacité des enseignants de primaire.Ca sent l'évaluationnite à venir et les cases à cocher, si je ne m'abuse...

J'ai quand même eu le temps de mettre le concept de "dyade pédagogique" dans mon bagage lexical.

http://www.ladocumentationfrancaise.fr/var/storage/rapports-publics/174000038.pdf

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, avec ou sans NVB).
avatar
Lefteris
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Plus de maîtres que de classes" : le rapport du comité de suivi

Message par XIII le Jeu 26 Jan 2017 - 18:17

Ces enseignants seraient bien plus efficaces dans une classe pour faire baisser les effectifs...Toutes les études montrent l'impact positif de l'augmentation du taux d'encadrement par contre aucune ne démontre l'efficacité de ce dispositif qui contribuent à la destruction des RASED...

XIII
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Plus de maîtres que de classes" : le rapport du comité de suivi

Message par LouisBarthas le Jeu 26 Jan 2017 - 19:39

Mettre des maîtres supplémentaires en gardant des méthodes inefficaces ne sert à rien.
Les Rased sont inefficaces aussi pour la même raison, et parce que des interventions ponctuelles ne peuvent pas résoudre de grosses difficultés.
De toute façon, les programmes sont maintenant devenus tellement indigents que l'école dédiée aux savoirs va s'effacer pour devenir un lieu d'encadrement de la jeunesse où activités de loisirs et formation du citoyen se fondront dans un temps scolaire allongé. Les enseignants seront des animateurs et des créateurs de projets.
Si l'on veut retrouver une école des savoirs - mais je n'y crois pas -, il faudrait revenir à des programmes exigeants, abandonner les méthodes d'apprentissage de la lecture dites "mixtes", en finir avec le constructivisme, revenir à 27 heures d'enseignement pour tous les élèves et remettre en service les anciennes classes d'adaptation conduites par des maîtres spécialisées.

_________________
Aller apprendre l'ignorance à l'école, c'est une histoire qui ne s'invente pas ! - Alexandre Vialatte
Le véritable ennemi, c'est l'esprit réduit à l'état de gramophone. - George Orwell
Chaque génération, sans doute, se croit vouée à refaire le monde. La mienne sait pourtant qu’elle ne le refera pas. Mais sa tâche est peut-être plus grande. Elle consiste à empêcher que le monde ne se défasse. - Albert Camus
avatar
LouisBarthas
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Plus de maîtres que de classes" : le rapport du comité de suivi

Message par Firios le Jeu 26 Jan 2017 - 20:46

@XIII a écrit:Ces enseignants seraient bien plus efficaces dans une classe pour faire baisser les effectifs...Toutes les études montrent l'impact positif de l'augmentation du taux d'encadrement par contre aucune ne démontre l'efficacité de ce dispositif qui contribuent à la destruction des RASED...

J'occupe ce poste et je n'ai pas le sentiment, là où j'exerce, d'empiéter sur les RASED. J'ai plutôt la chance de travailler conjointement avec les RASED car nous avons un poste E à temps plein, le Maître supplémentaire et le Psy scolaire 1 jour sur 2. Nous nous connaissons depuis un moment, les relations sont excellentes et chacun connaît sa place et respecte le travail de l'autre... c'est surtout ça qui est essentiel.
Après, la situation des RASED est globalement calamiteuse mais encore une fois, là où j'exerce, les RASED sont stables depuis 5 à 6 ans et on arrive à tenir comme on peu. ( mais c'est pas simple tous les jours)

Pour ce qui est des résultats, effectivement c'est très mitigé selon les circos. Il y a des écoles sans aucun effet notable et d'autres où c'est efficace. Des écoles avec un PDM stable et d'autres où ça va et vient. En refaisant passer les évaluations départementales CP pour voir les effets de ce dispositif ( comparatif sur plusieurs années ), nous avons dans mon école des taux de réussite en français et maths supérieurs à 80% alors qu'il y a 5 ans ça plafonnait péniblement à 50%...

Donc je pense être bien plus efficace sur ce poste que dans ma classe, car l'impact est plus grand mais on en revient aux méthodes et aux personnes.

@LouisBarthas a écrit:Mettre des maîtres supplémentaires en gardant des méthodes inefficaces ne sert à rien.

Exactement... Tout dépend de ce qui est fait avec ce poste et de qui a le poste.

Ce poste m'a permis de proposer des méthodes efficaces pour la lecture et les mathématiques. ( C'est du gros lobbying tous les jours)
Des collègues ont redécouvert qu'avoir 100% de lecteurs à la fin du CP était possible et même normal si la méthode est bonne. ( Bon, on a un autiste non-lecteur...)
Les mêmes se rendent compte que oui, les 4 opérations au CP c'est possible en construisant sérieusement la numération et le calcul, qu'il existe du matériel de qualité et qu'il était possible d'être plus ambitieux et plus exigent pour nos élèves. Ça se répercute sur les autres niveaux qui ont testé d'autres pratiques et qui voient des résultats concrets dans la réussite de leurs élèves.

Mais soyons objectifs, je doute que cet exemple soit la norme...

Firios
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum